Rose

Résumé : Pré Adultère, Eléna est en couple avec Fred et heureuse, mais lorsque Julian refait irruption dans sa vie après deux ans d'absence et courtise sa meilleure amie, elle a fort à faire pour se maitriser

Genre Romance, Friendship

Rating : T

Note :Ecrit pour la Communauté Live Journal 7 Couples sur le thème " Les affres de la jalousie"

Rose

Dans le minuscule réduit qui lui sert de salle de bain, Eléna finit de s’habiller tandis que de l’autre côté de la porte, Rose sa grande amie s’impatiente. Elles ne se connaissent pas depuis très longtemps, quelques mois à peine mais elles se sont très vite trouvé des points communs : à commencer par leur cursus, elles sont ensemble à la fac et passer leurs journées à écouter des profs pontifier les a rapprochées.

 

Eléna est la délurée, Rose la sérieuse. Avant de fréquenter Eléna, Rose passait la plupart de ses soirées seule chez elle à réviser. Et puis Eléna l’a invitée à une soirée, lui a présenté ses amis et Rose s’est dit qu’un peu de folie ne nuirait pas à ses études.

 

Eléna sort finalement de la salle de bain vêtue d’un haut blanc et d’un pantalon noir. Pas de chichis, pas d’extravagance. Après tout Eléna est avec Fred, la séduction n’est pas au programme. Les deux filles se sourient en découvrant qu’elles portent la même tenue. Avec leurs cheveux bouclés et leur ligne mince on pourrait presque les prendre pour des sœurs.

 

Eléna se penche et s’allume une cigarette tout en servant un thé.

«  On a rendez-vous à quelle heure ? » S’inquiète Rose.

Eléna hausse les épaules.

«  Bah on a jamais trop d’heure tu sais, j’attends juste que Tournesol appelle pour nous dire où on se retrouve. »

A cet instant le portable d’Eléna sonne et elle répond, un sourire aux lèvres à la pensée de la soirée qui les attend.

 

La conversation est brève et Eléna grimace en raccrochant.

«  Qu’est ce qu’il y a ? Demande Rose.

- Oh rien… Juste, que j’aime pas trop le café où on va se retrouver. »

Eléna ment. Le problème n’est pas le café mais l’invité surprise.

«  On va où ?

- Au « Pot de Glue », soupire Eléna. Ils nous attendent dans une grosse demi-heure.

- Ah et y’aura qui ? »

 

Eléna sourit, contrairement à elle son amie est célibataire et sa bande de copains compte pas mal de beaux mecs.

«  Bof, comme d’hab, Tournesol, Céline, Johan, Julian, Aurélie…

- Julian ? Relève Rose.

- Mmm apparemment il a appelé Tournesol pour savoir ce qu’on faisait. »

Eléna détourne le visage alors que son cœur accélère légèrement. Elle connait Julian depuis trois ans et ils sont vaguement sortis ensemble avant qu’elle rencontre Fred. Puis elle s’est mise avec Fred et Julian a quitté la fac. Ce qui n’a rien d’exceptionnel excepté le fait qu’Eléna a toujours eu un gros faible pour Julian. Un gros faible qui au vu des battements de son cœur est toujours d’actualité…

 

Rose la dévisage.

«  Ca va pas ?

- Oh si, répond Eléna en haussant les épaules. C’est juste que Julian enfin tu sais bien… »

Rose sourit légèrement.

« Tu quitterais Fred pour lui ?

- Julian ? Même pas en rêve, ricane Eléna. Déjà de une il ne m’aime pas et de deux même si je sortais avec lui ça durerait pas plus d’une semaine. C’est un coureur je te l’ai dit. »

Rose la regarde avec curiosité mais Eléna coupe court.

«  On y va ? »

 

Trois heures plus tard

 

Eléna répond machinalement à Tournesol qui, comme toujours, tente sa chance. C’est limite devenu une blague dans le groupe : Tournesol est son amoureux transi et il semble ne pas avoir compris qu’Eléna est avec Fred et place la fidélité en tête de ses valeurs personnelles. Agacée, elle s’écarte de lui et son regard tombe sur Julian qui est assis en face d’elle. Elle regrette de ne pas avoir mieux soigné sa tenue brusquement.

 

Leurs regards se croisent et la bonne vieille attirance qu’elle ressent toujours en présence de Julian refait surface.

 

Elle l’a toujours trouvé beau. Le souci avec Julian c’est que toutes les filles le trouvent beau et qu’il ne le sait que trop bien.

 

Tournesol tente une nouvelle approche et Eléna se lève pour aller aux toilettes. Elle commence à avoir trop bu et en plus elle a vraiment envie de pisser. Rose ne bouge pas, elle discute avec Johan sous le regard agacé de Céline.

 

Bien sûr il y a du monde… Forcément un WC pour tout le bar, ça fait embouteillage.

 

Une main se pose sur l’épaule d’Eléna et elle se retourne pour dégager l’importun. Ce que les mecs peuvent être pénibles ! Comme si une fille ne pouvait pas sortir seule sans se faire draguer par un lourdaud.

«  J’aime bien tes cheveux comme ça. »

 

Julian.

 

Qui d’autre…

 

Eléna sourit sans pouvoir se retenir et il profite de la sortie d’une fille pour la plaquer contre le mur, l’air de rien.

«  Qu’est ce qu’on fait après ? »

Sa main glisse sur la sienne et Eléna se sent flancher. C’est Julian, son Julian, le type dont elle est tombée amoureuse à son arrivée à la fac. Sa pire tentation. Il se rapproche d’elle et elle s’écarte.

«  On va en boite je suppose… »

 

Un sourire sûr de lui éclaire le visage de Julian.

«  Un slow et tu replonges… » Souffle t’il.

Pendant une seconde, le cœur d’Eléna accélère à la pensée qu’il puisse vouloir, qu’il ait envie de… Puis, la colère prend le dessus. De quel droit ose t’il venir tenter de bouleverser sa vie !

« Ca m’étonnerait, lâche-t-elle. Je suis fidèle moi. »

 

Sur ces paroles elle rentre enfin dans les toilettes et soulage sa vessie prête à exploser. Elle devrait être fière de sa répartie et de la manière dont elle l’a mouché mais elle a beau dire… La tentation est grande.

 

Deux heures plus tard

 

Ils sont tous affalés en boite, excepté Rose qui est rentrée avant la bataille au grand soulagement de Céline. Eléna s’apprête à s’allumer un clope alors que les premières mesures des slows s’égrènent.

«  Tu danses ? »

Le sourire de Julian et du genre auquel on ne peut pas dire non. Eléna repose sa clope et le suit sur la piste.

 

Un slow.

 

Deux slows.

 

Ils parlent et Eléna sent son corps pressé contre le sien. La main qu’il a posée dans le creux de ses reins la brule et elle n’arrive pas à penser à autre chose tandis qu’ils tournent. Le pire c’est que cette enflure est un excellent danseur. Bien meilleur qu’elle mais il sait conduire, suffit de se laisser aller.

 

La série se termine et elle s’écarte, un petit sourire aux lèvres.

« Merci pour la danse. Mais tu vois j’ai pas replongé. »

 

Ce qu’elle en est fière de sa vertu à toute épreuve. Fière aussi d’avoir rabattu son caquet à ce prétentieux. Mais après tout si Julian n’était pas prétentieux, ça ne serait pas Julian…

 

Le lendemain

 

Les joues rouges, Eléna finit de raconter sa soirée à Rose mais l’autre ne s’y laisse pas prendre. Derrière les paroles fières d’elle-même d’Eléna, il y a le plaisir que les attentions de Julian provoquent chez elle. Il y a l’envie de succomber et les braises du désir jamais totalement éteintes qui se raniment. Rose pousse Eléna dans ses retranchements et elle craque. Elle a besoin de se confier, besoin d’en parler. Ca a toujours été son problème à Eléna, elle parle trop. Alors elle déballe tout, son histoire passée avec Julian qui tient en deux rendez vous, trois baisers et quatre disputes. Les mois de désespoir quand, quelques années plus tôt il refusait de lui parler parce qu’elle lui avait fait une crise de jalousie stupide. Puis les petits jeux de séduction qu’il joue avec toutes les filles mais qui la font se sentir toute chose même si elle sait qu’elle n’est qu’une parmi tant d’autres…

 

Et Rose écoute.

 

Deux jours plus tard

 

Nouvelle soirée et une fois de plus Julian sera de la partie. Eléna l’attend avec impatience et l’appréhende tout à la fois. Si ça n’était pas aussi sordide ça serait presque comme un premier rendez-vous.

 

Sa chère amie Rose lui sourit.

« Tu sais si tu veux, je m’en occupe.

- Hein ?

- De Julian. »

Une vague de méfiance monte en Eléna. Elle ne veut pas que Rose s’occupe de Julian surtout pas. Rose est trop jolie et elle connait assez Julian pour savoir qu’il a un cœur d’artichaut.

 

Trois semaines plus tard

 

Eléna observe avec délectation son œuvre. Rose sort avec Jean Baptiste, un copain de Fred. Elle a tout fait pour que ça se fasse et a largement joué les entremetteuses. Elle sait très bien que son action n’était pas désintéressée mais le but a été atteint. Rose est hors des filets de Julian. Et c’est pas plus mal. Qu’elle se refuse Julian ok, mais c’est pas pour que sa nouvelle copine se le fasse…

 

Céline, la meilleure amie d’Eléna est furieuse.

«  Franchement El, je vois pas ce que vous lui trouvez tous à cette Rose ! Elle a essayé de se taper Johan puis maintenant elle est avec JB. »

Eléna soupire. Céline et JB sont sortis ensemble quelques mois plus tôt mais ça n’a pas marché.

«  Oui bah elle est bien avec JB.

- Au moins comme ça elle drague pas Julian, complète Céline qui connait Eléna depuis assez longtemps pour savoir que Julian lui fait de l’effet.

- C’est plutôt Julian qui la drague. » Rage Eléna.

Elle n’est pas assez naïve pour ne pas se rendre compte que Julian drague ouvertement sa copine. Et ça la rend dingue. Elle ne veut pas de Julian, elle n’est plus/pas amoureuse de lui mais elle ne supporterait pas de le voir avec une autre. D’autant plus avec la fille avec qui elle passe tout son temps. C’est comme ça, ça s’explique pas.

 

Une semaine plus tard

 

Eléna est épuisée. Il est six heures du matin mais elle se force à rester éveillée. Rose, Julian et elle se sont réfugiés dans un café pour discuter. Ou plutôt, Rose et Julian ont tenté de s’éclipser et Eléna les a suivis.

 

La relation de JB et de Rose n’a rien changé. Julian continue à poursuivre Rose de ses assiduités. Eléna le voit bien et ça lui crève le cœur de voir ses allures charmeuses, ses petites allusions, ses regards pétillants adressés à une autre. Elle regrette même le slow qu’elle a dansé avec Julian quelques semaines plus tôt et auquel elle a résisté. Si elle ne l’avait pas fait, peut-être qu’elle ne serait pas là à tenir la chandelle du jeu de séduction auquel se livrent Julian et Rose. Ou peut être que si. Eléna soupire et boit une nouvelle gorgée de café tandis que Rose raconte sa vie, son envie de se jeter dans un platane sur la route qui remonte jusqu’à chez elle et que Julian compatit. Eléna plaque un sourire compatissant sur son visage et songe un instant que le platane n’est pas une si mauvaise idée finalement. Si ça pouvait éloigner Rose de Julian….

 

Deux jours plus tard

 

Eléna et Rose sont toutes les deux en cours lorsque le téléphone de Rose vibre.

«  Y’a Julian et Tournesol à la cafet’ » Souffle t’elle à Eléna.

Le cœur d’Eléna se serre et elle se tourne vers son amie.

«  Ah bon ?

- Oui Julian vient de m’envoyer un texto. »

 

Eléna se force à rester calme alors qu’intérieurement elle a envie de hurler, d’écraser le petit sourire prétentieux de Rose qui en rajoute une couche.

«  Il n’arrête pas de m’appeler. »

Eléna inspire, le sourire de Rose est à la fois rêveur et piquant.

«  Bah Julian est toujours comme ça quand il veut sauter une fille. »

Elle est grossière exprès et peut être même un peu injuste mais Eléna ne peut pas s’en empêcher. Elle ne supporte plus la relation naissante qu’elle a tout fait pour étouffer dans l’œuf.

 

Une semaine plus tard

 

Eléna est retournée chez ses parents à contre cœur. Seulement elle n’a pas le choix, les cours sont terminés et les examens pour bientôt. Elle doit réviser.

 

Elle fume une clope à la fenêtre de la cuisine lorsque son portable sonne. Elle sourit à la pensée de Fred mais ce n’est pas lui.

 

C’est Rose.

 

La conversation est brève et Rose tendue.

«  Ouais Eléna, c’est moi, c’est parce que en fait je voulais te dire… »

Eléna ferme les yeux alors que son cœur se serre, elle sait déjà ce que l’autre va dire, elle l’a su dès l’instant où elle lui a proposé de « s’occuper de Julian. »

«  Bah Julian et moi on sort ensemble, ça s’est passé hier en sortant de boite et j’ai préféré t’appeler avant que Céline le fasse vu que… »

Eléna n’écoute la fin de la phrase de Rose. Sa main serre le petit portable à le briser. Elle a l’impression d’être trahie autant par Rose que par Julian.

«  Eléna ? Tu dis rien ? Tu sais, il a tellement insisté et puis tu sais comment il est et je, on s’est embrassés et puis

- Et tu comptes dire quoi à JB ?

- Je, vais voir. Eléna…

- Faut que je te laisse, le téléphone ça coute cher. Je t’appelle quand je rentre ok, bisous. »

 

Eléna ne laisse pas à Rose l’occasion d’en placer une. Pas maintenant. Pas alors qu’une jalousie aussi stupide que malvenue la submerge. Elle est avec Fred bordel !!!

 

Dix minutes après c’est le fixe de ses parents qui sonne. C’est Céline. Pour lui dire ce qu’elle sait déjà. Mais au moins avec Céline, Eléna peut laisser libre court à la jalousie qui l’étouffe.

«  Et tu comptes faire quoi ? Demande Céline.

- Rien, que veux tu que je fasse ?

- Elle l’a cherché, je t’assure c’est elle qui l’a cherché. »

Eléna ne répond pas. A ce stade, peu importe qui a cherché qui. Seul le résultat compte.

 

Quatre jours après

 

Un sourire plaqué sur le visage, Eléna glisse un petit regard sur les mains enlacées de Julian et Rose. Elle en crève intérieurement mais parvient à se persuader que finalement c’est mieux ainsi. Après tout ce qui compte c’est Fred et ainsi la tentation est définitivement hors de portée. C’est sûrement mieux comme ça. Sûrement…

Écrire commentaire

Commentaires: 8
  • #1

    Sk8euzenherb (vendredi, 22 juin 2012 12:10)

    "Eléna est avec Fred et place la fidélité en tête de ses valeurs personnelles"
    Pourquoi j'ai pas pu m'empêcher d'exploser de rire en lisant ça ? XD

    Sinon, ça fait plaisir de retrouver Éléna et Julian... j'pourrais devenir accro à ces deux-là. Bizarrement, j'aime bien Rose aussi.

    Bref, très bon OS

  • #2

    JessSwann (vendredi, 22 juin 2012 12:13)

    Mdrrr peut être parce que tu as lu Adultère ?
    Plus sérieusement, je ne dis pas adieu à Eléna et Julian, vu qu'ils ont leur propre receuil :) Je compte bien écrire les bouts qui manquent à leur histoire peu à peu sous forme d'OS ( le plus simple aurait certes été de l'écrire sous forme de fic longue mais bon)
    Rose reviendra...

  • #3

    Ladypirate (mercredi, 27 juin 2012 15:42)

    Je plains Eléna, ça doit pas être évident à gérer !!
    Surtout que dans "Adultère", on voit bien qu'elle a du mal à gérer sa relation "sex-friend" avec Julian ^^
    J'aime bien Rose moi aussi, mais quelque chose me dit que Julian ne va pas lui rester fidèle, enfin ce n'est qu'une hypothèse mdrr

  • #4

    JessSwann (mercredi, 27 juin 2012 15:46)

    Ah là effectivement c'est le écueils d'Eléna, on ne peut pas tout avoir... Pour Adultère on va dire qu'on a pas le POV de Julian ( on a jamais le POV de Julian du reste mdrrr)
    Crois tu Julian capable de ça ??? Mdrrrr

  • #5

    Ladypirate (vendredi, 29 juin 2012 00:37)

    Non, effectivement il est incapable de tromper quiconque, le pauvre !! lol

  • #6

    JessSwann (vendredi, 29 juin 2012 08:56)

    Ah bah Julian hein mdrrr

  • #7

    Styxxounette (jeudi, 25 octobre 2012 22:38)

    Finalement, j'aime vraiment ce recueil, je m'attache rapidement à tous tes personnages. et je suis curieuse de connaître le "cast" pour tes personnages, s'il y en a un (: En tout cas, j'en veux d'autres!

  • #8

    JessSwann (jeudi, 25 octobre 2012 22:49)

    Lol le cast j'y ai pas réfléchi ^^ mais j'ai une idée du physique des perso oui
    Julian c'est JD jeune par contre c'est clair
    Merciii et il y en aura d'autres