Chapitre 17 Sort

Mal à l’aise dans sa robe noire, Elena se laissa tomber sur un banc de l’église et regarda autour d’elle.

 

«  Tous ces gens, toutes ces familles, » murmura-t-elle.

 

A ses côtés, Jeremy lança un regard inquiet à April.

 

« Ca va aller ?

 

- Je n’ai pas le choix, répondit la jeune fille. Excuse-moi, le maire m’attend. »

 

 

 

Elena la suivit des yeux tandis qu’elle se dirigeait vers Carol et regarda son frère.

 

« C’est vraiment bien ce que tu fais Jeremy.

 

- Quoi ?

 

- Et bien tout ça, l’aider, la soutenir. April a besoin de ça en ce moment.

 

- On en a tous besoin, » rétorqua Jeremy avant de grimacer à la vue des frères Salvatore.

 

 

 

Le souffle bloqué, Elena suivit des yeux Damon et Stefan tandis qu’ils remontaient la nef et se troubla légèrement à la vue d’un inconnu qui s’approchait de Damon. Ce dernier s’arrêta tandis que Stefan continuait d’avancer. Leurs regards se croisèrent et Stefan se laissa tomber à côté de Jeremy.

 

« Tout va bien ? » S’inquiéta Elena.

 

Stefan soupira.

 

« Damon arrive,

 

- Stefan, tu sais bien que ce n’est pas ce que je voulais dire. »

 

Stefan soupira.

 

« Je sais. J’ai juste besoin d’un peu de temps Elena. Te perdre n’est pas si facile. »

 

 

 

Les larmes aux yeux, Elena se laissa retomber contre le banc et Stefan tendit le bras vers elle. Là, il lui pressa la main.

 

« T’en fais pas. »

 

 

 

Stefan se redressa alors que la voix stressée de Caroline retentissait derrière lui.

 

« Salut…

 

- Tyler, Caroline, » sourit Elena, ravie de voir que pour son amie au moins tout allait bien.

 

Tyler salua chaleureusement Stefan tandis que Caroline rougissait un peu.

 

«  Tout va bien ? S’inquiéta Stefan.

 

- Comme tu vois, » répondit laconiquement Caroline.

 

Tyler lui vola un baiser léger tandis que Matt les rejoignait.

 

« Oh ?

 

- Pas de problèmes Matt, Tyler m’a tout expliqué, » déglutit Caroline, les yeux dans ceux de Stefan.

 

 

 

()()

 

 

 

« Damon Salvatore je crois ? » Lança Connor.

 

Damon tiqua légèrement.

 

« En effet et vous ?

 

- C’est vrai, nous n’avons pas été présentés, Connor Jordan, je suis ici à la demande… du Pasteur Young.

 

- Vraiment ?

 

- Oui, quelle tragédie tout de même, toutes ces personnes mortes dans un accident de gaz. Une chance pour vous que vous n’ayez pas participé au Conseil ce jour-là. »Insinua Connor.

 

 

 

Damon lui répondit par un sourire acide.

 

« Arrêtons de tourner autour du pot voulez-vous ? Que venez-vous chercher ici ? »

 

Connor sourit avec autant d’acidité.

 

« On m’avait prévenu sur vous Mr Salvatore, vous allez droit au but. Et bien à mon tour de le faire : je suis ici pour éliminer toutes les causes de surnaturels de Mystic Falls, vous savez… les sorcières, les loups garous, les vampires…

 

- Nous nous débrouillons parfaitement sans vous ; sans vouloir vous vexer, bien sûr. »

 

 

 

Connor ne tint pas compte de son interruption et poursuivit.

 

« De toute évidence ce n’est pas le cas, si j’en juge par ce qui nous réunis aujourd’hui. Enfin, je traque aussi les originels.

 

- Les originels ? Demanda Damon d’un ton naïf. Jamais entendu parler.

 

- Pas plus que des doubles Petrova, j’imagine ? » Ironisa Connor avant de fixer Elena.

 

Damon fronça les sourcils et Connor lui tapota l’épaule, en profitant pour prélever un cheveu sur sa veste.

 

« Nous aurons l’occasion d’en reparler plus tard, Mr Salvatore, je compte sur vous pour la prochaine réunion du Conseil.

 

- C’est un peu tôt pour songer à ça vous ne croyez pas ? » Le testa Damon.

 

 

 

Connor sourit mais son sourire n’atteignit pas ses yeux.

 

« Au contraire Mr Salvatore. Carol Lockwood ne vous a pas prévenu ? Nous nous réunirons avec les nouveaux membres sitôt cette cérémonie terminée, je compte sur votre présence ainsi que sur celle de l’aînée de Gilbert, après tout, il est temps qu’elle prenne sa place. Vous ne croyez pas ? »

 

Damon se crispa.

 

« Si certainement, Mr Jordan.

 

- Mais je ne voudrais pas vous retenir plus que nécessaire… » Susurra Connor.

 

Damon ne répondit pas et se contenta d’avancer vers le banc où se trouvait Elena.

 

 

 

()()

 

 

 

«  Il faut éliminer ce type. Lâcha-t-il sur le ton d’une évidence en s’asseyant.

 

- Damon ! » Le mit en garde Stefan en glissant un regard en direction d’April, qui assise aux côtés de Jeremy, pleurait doucement.

 

Damon se pencha vers son frère et souffla doucement.

 

« Il est au courant pour les doubles Petrova.

 

- Tu plaisantes ?

 

- Il vient juste de m’en parler. » Murmura Damon en posant son bras négligemment sur le banc, derrière Elena.

 

 

 

La jeune fille inspira profondément tandis qu’elle prenait la mesure du point auquel sa vie venait de changer. Ce n’était pas Damon qui aurait du se tenir à ses côtés mais Stefan. Stefan.

 

 

 

A cette pensée, Elena coula un regard vers le vampire et à ses côtés Damon ironisa.

 

« Déjà des regrets ? »

 

Pour toute réponse, Elena pressa doucement sa main.

 

«  Du temps Damon. » Murmura-t-elle.

 

 

 

Caroline suivit l’échange des yeux tandis que Stefan inspirait brutalement.

 

«  Qu’est ce qui se passe entre Damon et Elena ? » Demanda Tyler à ses côtés.

 

Caroline croisa le regard de Stefan et se tourna vers son petit ami.

 

« S’il te plait Tyler, tais toi. »

 

 

 

()()

 

 

 

Tandis que Carol commençait son hommage aux disparus, April à ses côtés, Connor jeta un regard en direction de Damon.

 

 

 

L’homme sourit férocement à la vue de ses doigts entrelacés à ceux d’Elena et murmura une incantation.

 

 

 

()()

 

 

 

«  Seigneur, ça va durer encore longtemps ? » Maugréa Damon.

 

Elena lui adressa un regard de reproche.

 

« Damon, ils sont morts !

 

- Parce que ta petite copine n’a pas su se retenir de faire un barbecue. » Rétorqua Damon.

 

Choquée, Elena lui adressa un regard outré mais Damon ne le vit pas.

 

 

 

()()

 

 

 

Guiseppe Salvatore fixa son ainé.

 

«  De toutes les déceptions que j’ai connues dans mon existence tu es sans doute la plus grande Damon. »

 

Damon inspira et se força à soutenir son regard avec ironie.

 

« Inutile de me le dire Père, je crois que nous avions tous compris cela. »

 

 

 

Guiseppe secoua la tête.

 

« Depuis ta naissance tu n’as été qu’une suite de sources de désappointement pour moi. Tu es paresseux, tu bois et tu cours les filles au lieu de te soucier de nos affaires.

 

- Au contraire de ce cher Stefan, releva cyniquement Damon.

 

- En effet, c’est pour cela que j’ai fait en sorte de déposer un testament qui fait de ton frère mon unique légataire. Répondit Guiseppe.

 

- Au moins je ne pourrais pas prétendre ne pas avoir été prévenu, grinça Damon. Maintenant excusez-moi père mais mon régiment attend que je le rejoigne.

 

- C’est ça Damon, avec un peu de chance, tu auras la grâce de mourir sur le champ de bataille en héros, cela serait une première honorable dans ton existence.

 

- Désolé Père mais je n’ai pas l’intention de vous faire ce plaisir. » Rétorqua Damon.

 

 

 

()()

 

 

 

«  Des membres éminents et respectés de notre communauté, des membres qui nous manquent à tous. » Continua Carol Lockwood.

 

 

 

Damon inspira profondément, brusquement en sueur. Elena se pencha vers lui.

 

« Damon ? Est-ce que ça va ? »

 

 

 

()()

 

 

 

«  Allons Damon, vous ne pensiez tout de même pas être le seul ? » Se moqua Katherine.

 

Eperdu d’amour, Damon étreignit la main qu’elle lui offrait.

 

«  Mais enfin Katherine, pourquoi lui ? Je ne comprends pas !

 

- Vous ne comprenez pas ? Pourtant Stefan est tout ce que vous ne serez jamais Damon.

 

- Katherine…

 

- Il est brave et il a le sens de l’honneur, il mérite la considération alors que vous ne méritez que le mépris. Quel dommage que je ne m’en sois pas rendue compte plus tôt. »

 

 

 

()()

 

 

 

De plus en plus fiévreux, Damon poussa un  gémissement sonore et Elena tourna un regard angoissé vers Stefan. Ce dernier lui répondit avec un geste d’ignorance et se pencha vers son frère.

 

« Damon ? »

 

 

 

()()

 

 

 

«  Et maintenant tu voles Elena à ton frère ? Allons Damon tu ne crois pas sérieusement que tu pourras la garder ? Elle ne t’aime pas, au fond celui qu’elle veut c’est Stefan. Tu ferais mieux d’en finir tout de suite avec ta misérable existence… »

 

 

 

Damon glapit et se redressa brusquement.

 

« Mais je l’aime, » plaida t’il.

 

 

 

Sur l’estrade, Carol grimaça.

 

«  Oui Damon ? Vous vouliez prendre la parole ? »

 

Damon la fixa sans la voir.

 

«  Je ne peux pas, » Déclara-t-il avant de tourner les talons sous les yeux ébahis de l’assistance.

 

 

 

Carol toussota.

 

« Bien après ce moment d’émotion, je propose de laisser la parole à April. »

 

 

 

Inquiète, Elena suivit Damon des yeux tandis qu’il s’en allait.

 

«  Waow, releva Caroline. Il a bu ? Je veux dire, plus que d’habitude ? Ou alors il est, je sais pas, devenu fou ? »

 

Elena fixa son amie.

 

« Tais-toi Caroline. »

 

Elle ébaucha un mouvement mais le regard de Stefan la retint. Elle ne pouvait pas courir rejoindre Damon à chaque fois qu’elle le pouvait. Même si elle en mourrait d’envie.

 

 

 

Matt regarda Elena, un peu gêné, puis :

 

« Tu es sûre que ça va ? Tu as l’air, un peu bizarre.

 

- Oui Matt, ça va. Je n’ai pas soif si c’est ce qui t’inquiète, » ne put s’empêcher d’ajouter Elena.

 

 

 

Le service parut interminable à Elena et finalement, la jeune fille textota Damon.

 

 

 

Inquiète pour toi.

 

Que se passe t’il ?

 

 

 

()()

 

 

 

Damon regarda stupidement le téléphone puis le reposa.

 

 

 

« Elle ne t’aime pas vraiment tu le sais, n’est-ce pas ?

 

- Katherine, non s’il te plait…

 

- Elle est comme moi, exactement comme moi. Elle te prend comme jouet mais le moment venu elle retournera dans les bras de Stefan. Il est tellement mieux que toi ! Meilleur homme, meilleur vampire, meilleur amant…

 

- Tu dis n’importe quoi Katherine ! S’indigna Damon, le cœur au bord des lèvres.

 

- Tu crois ? Tu oublies que j’ai été elle. Crois-moi Damon, tu ferais mieux d’en finir maintenant. Tu devrais en finir avec tout ça. »

 

 

 

Damon gémit et regarda Katherine.

 

«  Elle est venue à moi la nuit dernière.

 

- Et qu’est-ce que ça a changé le matin ? Elle a été déçue Damon. Comme je l’ai été, comme ton père l’était. Ta vie n’est qu’une suite de déceptions, que tu sois humain ou vampire tu n’es pas à la hauteur. La seule chose que tu devrais faire c’est disparaitre. C’est ce qu’on veut tous, même Elena. Sans toi, elle n’aurait jamais rompu avec Stefan. C’est lui l’amour de sa vie, toi tu n’es… qu’un mauvais remplacement. »

 

Damon recula, blême.

 

 

 

()()

 

 

 

« Quelque chose ne va pas avec Damon. »

 

Jeremy se tourna vers sa sœur.

 

«  Quelque chose ne va pas avec TOI Elena. Qu’est-ce que tu fais ? Tu quittes Stefan et maintenant tu t’inquiètes pour Damon ? Je te rappelle que nous sommes à un enterrement et qu’April était ton amie. »

 

Elena secoua la tête.

 

« Je sais, et je suis désolée Jeremy mais il a besoin de moi.

 

- Damon ?

 

- Je le sens. »

 

 

 

Jeremy secoua la tête et Stefan intervint.

 

« Elena a raison, Damon n’est pas dans son état normal. »

 

Le cœur lourd, Elena se tourna vers Stefan.

 

« Tu me crois ?

 

- Oui Elena, mais je ne sais pas ce que Damon… »

 

La vampire inspira lentement.

 

« Je crois savoir où il est. »

 

 

 

Jeremy se tourna vers Elena.

 

« Attends, tu comptes pas partir quand même ? Je te rappelle que tu es membre du conseil. »

 

Elena secoua la tête.

 

« Non Jeremy, Alaric avait raison, je n’ai pas ma place dans ce conseil, vas y toi. »

 

 

 

()()

 

 

 

Elena coula un regard en direction de Stefan tandis qu’il conduisait, le visage concentré.

 

« Tu n’étais pas obligé de faire ça, tu n’es pas obligé de le faire. »

 

Stefan inspira longuement et répondit sans la regarder.

 

«  Damon reste mon frère et toi…. Toi, je ne peux pas supporter de te voir malheureuse Elena. Surtout après le mal que je t’ai fait.

 

- Stefan, c’est… »

 

 

 

Le jeune homme s’arrêta brusquement et se tourna vers elle.

 

«  Ne me mens pas Elena ! Tu crois que je ne sais pas ? Que je ne me souviens pas ? Sans cela, tu ne te serais jamais tournée vers Damon. C’est ma faute si je t’ai perdue. Ce sont mes actes qui t’ont poussée dans les bras de Damon.

 

- C’est Klaus qui t’a hypnotisé, tenta Elena.

 

- Rien n’est la faute de Klaus. C’est la mienne, cesse de me trouver des excuses Elena, nous avons dépassé ce stade. » Lança Stefan avant de redémarrer.

 

 

 

()()

 

 

 

«  Des vampires, des loups garou et des sorcières ??? »

 

April jeta un regard perdu à Jeremy et il détourna les yeux. Amusé, Connor désigna le jeune homme.

 

«  Quoi donc Mlle Young ? Vous n’y croyez pas ? Demandez donc à Jeremy Gilbert, il sait exactement ce qui se passe dans cette ville. »

 

Carol blêmit et se redressa avec autorité.

 

« Mr Jordan, nous avons réuni ce conseil à votre demande malgré le fait que c’était trop prématuré selon moi. N’en profitez pas pour lancer de fausses accusations. »

 

 

 

Connor se tourna vers elle.

 

«  Allons Madame le Maire, avec tout le respect que je vous dois, vous savez aussi bien que moi ce qu’il en est. »

 

Carol jeta un regard inquiet en direction de Liz tandis que Jeremy se levait.

 

« J’en ai assez entendu, je rentre. »

 

Connor lui adressa un regard cynique.

 

«  Vraiment Jeremy ? Et où est donc le nouveau petit ami de ta sœur ? »

 

 

 

Jeremy blêmit et se retourna vers Connor.

 

«  Que savez-vous ? »

 

Connor lui lança un regard satisfait puis se tourna vers l’assemblée.

 

«  La séance est levée merci. Jeremy va rester. »

 

April se tourna vers Jeremy.

 

« Que se passe-t-il ? Je ne comprends pas ? »

 

Le cœur serré, Jeremy se pencha vers celle dont il avait vu le père mourir.

 

« Rentre chez toi April, on se voit plus tard.

 

- Et n’invitez pas n’importe qui à entrer. » Persifla Connor.

 

 

 

Jeremy se raidit tandis que Liz prenait April par le bras.

 

« Je vais te ramener. »

 

 

 

()()

 

 

 

«  La crypte ??? S’étonna Stefan. Mais pourquoi ?

 

- Je ne sais pas, mais je suis certaine qu’il est ici. » Souffla Elena avant de sortir de la voiture.

 

Stefan la suivit des yeux avec regret avant de commencer à avancer à son tour.

 

 

 

()()

 

 

 

« Tu dois mourir Damon, pour le bien d’Elena, de Stefan, enlève ta bague.

 

- J’aime Elena.

 

- Mais pas elle Damon. Elle est comme moi, elle n’aime que Stefan. »

 

 

 

Katherine encore.

 

 

 

« Pourquoi tu me fais ça ? Ragea Damon.

 

- Parce que tu m’as déçue comme tu as déçu tous ceux qui t’aimaient, enlève ta chevalière Damon. Tu ne sentiras presque rien, je te le jure. »

 

Damon siffla entre ses dents et retira malgré lui sa chevalière.

 

 

 

Le soleil irradia son corps et il se sentit brûler sans pour autant être capable de bouger.

 

 

 

«  DAMON !!!! »

 

 

 

Pendant une fraction de seconde il sentit des larmes rouler sur ses joues brûlées par le soleil puis se retrouva dans l’ombre de la crypte.

 

« Damon, sanglota Elena. Pourquoi ? Pourquoi tu veux m’abandonner maintenant ? Tu avais promis Damon, tu avais juré de ne jamais me laisser »

 

 

 

Pourquoi Katherine l’empêchait elle ? Pourquoi intervenait-elle ?

 

 

 

« Pourquoi fais-tu ça Katherine ? »

 

Elena blêmit.

 

«  Katherine ? Damon je…

 

- Tu sais que je t’aime plus que tout Katherine, alors pourquoi tu me tortures ? »

 

 

 

Elena hoqueta et recula comme s’il venait de lui arracher le cœur. Katherine. Il la prenait pour Katherine. Non, il venait de dire qu’il aimait Katherine.

 

 

 

Plus que tout.

 

 

 

()()

 

 

 

Connor fixa Jeremy, un léger sourire aux lèvres.

 

« Alaric n’avait pas menti. Tu es bien un croyant. »

 

Jeremy secoua la tête.

 

«  Alaric ???? Mais… »

 

 

 

Connor se tourna vers lui.

 

«  Tu croyais vraiment que j’étais là par hasard ? Non Jeremy, c’est Ric qui m’a averti de ce qui se passait ici. Il m’a tout dit sur vous. »

 

Le cœur de Jeremy se bloqua dans son torse et il le fixa.

 

«  Que vous a-t-il dit ?

 

- Beaucoup de choses… Entre autres il m’a révélé que les frères Salvatore étaient des vampires, qu’une sorcière Bennett était en vie et que ta prétendue sœur Elena était le double Petrova dont Klaus avait tellement besoin pour jouer à l’apprenti sorcier avec les loups garous. Je pense qu’il a transformé Tyler Lockwood, qu’en dis-tu ? »

 

Jeremy blêmit.

 

«  Qu’avez-vous fait ?

 

- Moi ? Rien mon petit Jeremy, je laisse faire la nature et notre monde n’est pas fait pour accueillir des vampires, des loups garous ou…. Des doubles. »

 

 

 

Jeremy inspira alors que le danger se précisait et son regard accrocha soudain un édifice de bois sur lequel se consumait un cheveu.

 

«  Qu’est ce que c’est ?

 

- Ca ? C’est la rédemption Jeremy. Pour les vampires. Pour qu’ils comprennent que leur existence est vaine et se souviennent du passé, alors ils comprendront que la mort est la seule issue. Ensuite ce sera le tour des sorcières. De Bonnie Bennett. Et des doubles, des loups garous et de tout ce qui n’est pas naturel. »

 

Le cœur de Jeremy s’affola devant la menace qui pesait sur Bonnie mais il se força à revenir au présent, Bonnie était à l’abri, hors d’atteinte. Pour l’instant.

 

«  A qui est ce cheveu ?

 

- Allons Jeremy, toi aussi tu le sais, tu sais où est ton devoir, tu es un justicier comme nous.

 

- Nous ????

 

- On nous appelle les cinq chasseurs, un pour chaque créature : sorcières, doubles, vampires, loups garous, originels. Mais pour dire vrai, nous chassons tout ce qui est anormal sans distinction. Nous sommes des justiciers. Comme toi, que tu le veuilles ou non, tu es l’un des nôtres, tu as le potentiel, Alaric ne s’était pas trompé.

 

- Je ne comprends rien à ce que vous racontez !

 

- L’équilibre Jeremy, sourit Connor. Pour chaque créature malfaisante qui blesse la nature, un justicier vient équilibrer la balance.

 

- Je croyais que les sorcières servaient la nature ! » S’indigna Jeremy.

 

 

 

Connor lui lança un regard indulgent.

 

« Tu es encore bien jeune Jeremy.

 

- Ca n’a rien à voir avec l’âge !

 

- Bien sûr que si, tu es trop jeune, trop tendre, pour accepter le fait que ta sorcière est passée de l’autre côté et a cessé de servir la nature. Elle a trahi et puisqu’elle a trahi, la nature m’envoie remettre les choses à leur place. »

 

Jeremy frissonna et jeta un nouveau regard à l’autel de bois.

 

«  A qui appartient le cheveu ?

 

- A Damon Salvatore, le temps est venu pour lui d’expier ses crimes. »

 

 

 

Jeremy vacilla alors que les paroles prononcées par Elena un peu plus tôt lui revenaient en mémoire. Elle l’avait senti. Et si quelque chose arrivait à Damon…

 

 

 

« Elle ne s’en remettra pas Jeremy. »

 

Incrédule, Jeremy fixa la vampire.

 

«  Rose ???

 

- Qu’est ce qui se passe ? S’alarma Connor. Qu’est ce que tu fais ? »

 

Rose adressa un regard méprisant au justicier et se tourna vers Jeremy.

 

«  Que tu le veuilles ou non, Elena a fait son choix, elle aime Damon. Pour le meilleur ou pour le pire. Épargne-lui le pire Jeremy. Crois-moi, lorsqu’un vampire perd son amour, il devient fou. Elena est trop jeune pour surmonter ça. »

 

Jeremy sursauta et ignora Connor pour se ruer dehors.

 

 

 

()()

 

 

 

Anéantie, Elena décrocha tandis que Damon continuait à délirer.

 

«  Quoi Jeremy ?

 

- Connor, il a jeté un sort à Damon, Elena tu dois le trouver. »

 

Elena posa un regard triste sur Damon.

 

«  Je l’ai trouvé.

 

- D’accord, écoute Elena, je ne connais pas le détail mais Connor lui a jeté un sort qui le pousse à expier ses crimes et ils sont nombreux et

 

- Compris Jeremy, j’appelle Bonnie.

 

- Non El »

 

 

 

()()

 

 

 

Jeremy regarda stupidement le téléphone tandis que, derrière lui, Connor pavoisait.

 

«  On dirait que la sorcière Bennett va nous rejoindre finalement. »

 

Jeremy blêmit.

 

«  Vous aviez tout prévu…

 

- Pas moi, la nature, » répondit Connor avant de psalmodier une formule.

 

Eperdu, Jeremy tenta de rappeler sa sœur mais peine perdue.

 

 

 

Il était paralysé.

 

 

 

Chapitre 16                                                                                                          Chapitre 18

Écrire commentaire

Commentaires: 0