Chapitre 14 Bouleversements

« Elena ? Tenta Caroline. Elena réponds moi, je te jure tu me fais peur. »

 

Elena se tourna finalement vers son amie, le visage baigné de larmes.

 

« Caroline, je peux pas

 

- Quoi Elena ? Qu’est-ce que tu ne peux pas faire ? » Murmura Caroline, inquiète.

 

Elena secoua la tête.

 

« Damon. Je ne peux pas le laisser partir. »

 

Caroline soupira.

 

« Je ne sais pas pourquoi j’avais peur que tu dises ça. »

 

 

 

Elena se redressa et attrapa son téléphone, les mains tremblantes, elle composa le numéro et un gémissement lui échappa alors que les sonneries s’égrenaient.

 

« S’il te plait réponds, réponds.

 

- Elena, je pense pas que…

 

- Damon, c’est Elena, s’il te plait rappelle moi, c’est important. »

 

Caroline grimaça en l’entendant.

 

« Je ferais mieux de prévenir Stefan.

 

- NON ! Tu ne préviens personne Caroline. » Lâcha Elena.

 

 

 

()()

 

 

 

« Damon, c’est Elena, s’il te plait rappelle moi, c’est important.

 

- C’est ça, » grinça Damon avant d’éteindre le téléphone.

 

 

 

()()

 

 

 

Elena poussa un glapissement étranglé.

 

« Qu’est qui se passe ?

 

- Son répondeur. Lâcha la jeune femme.

 

- Et bien il a peut-être plus de batterie ou il essaie de te rappeler, tenta mollement Caroline.

 

- Ou alors il ne veut plus me parler. Soupira Elena.

 

- Oui, ça aussi… »

 

 

 

Elena resta un instant sans réagir puis reprit son téléphone.

 

« Elena, laisse lui un peu de temps, qu’est-ce que tu fais ?

 

- J’appelle Bonnie, elle saura le trouver.

 

- Et quand elle l’aura trouvé tu comptes faire quoi ? Elena c’est stu

 

- Allo Bonnie, c’est Elena, écoute Bonnie j’ai bes

 

- Loupé, c’est pas Bonnie.

 

- Katherine ?? Mais qu’est-ce que tu fais avec le portable de Bonnie.

 

- Longue histoire, demande à Stefan et Damon. »

 

 

 

Elena lança un long regard à Caroline et celle-ci écarta les bras en signe d’ignorance.

 

« Je te jure Elena je suis aussi surprise que toi.

 

- Katherine, passe-moi Bonnie c’est important, j’ai besoin qu’elle m’aide.

 

- Ah oui ? Pourquoi cela ?

 

- Bon sang Katherine contente toi de me la passer !!! »

 

 

 

()()

 

 

 

A l’autre bout du combiné, Katherine se pencha légèrement et sourit en voyant Bonnie en pleine séance de magie avec Shane.

 

« Désolée, ça va pas être possible, ma sorcière Bennett est occupée, trouve toi en une autre.

 

- Katherine, je te jure que si tu raccroches je

 

- Au revoir Elena. »

 

 

 

Shane jeta un regard agacé à Katherine et celle-ci haussa les épaules.

 

«  Katherine, tu fais quoi avec mon téléphone ?

 

- Oh ça, c’était Elena, elle voulait savoir comment tu t’en sortais. Je lui ai dit que tout allait bien. »

 

Bonnie pesta entre ses dents et se leva.

 

« Tu aurais du me la passer.

 

- Et briser ta séance ? Sûrement pas. J’ai pas envie de moisir ici. Alors tu te remets au travail.

 

- Moisir ici ? Releva Shane.

 

- Rien à voir avec toi chéri, répondit Katherine d’un ton léger. Allez Bonnie au travail.

 

- Mais Elena.

 

- Elle va bien, Stefan et Damon veillent sur elle comme tous les autres là, truc, machin

 

- Caroline, Jeremy et Matt !!

 

- Bah tu vois tu connais même leurs prénoms. Pour l’instant celle qui est en danger Bonnie c’est toi. Alors même si tu es barbante, j’aimerais que tu apprennes vite comment rester en vie. »

 

 

 

()()

 

 

 

« Qu’est-ce que Bonnie fait avec Katherine ?

 

- Aucune idée, » répondit Elena.

 

 

 

Elle inspira profondément et regarda Caroline.

 

« Damon, il a pris quelle route ?

 

- Celle qui va vers le nord pourquoi ? »

 

Sans répondre, Elena se rua vers le couloir et fouilla la commode.

 

« Elena ! Mais qu’est-ce que tu fais ?

 

- Les voilà, » triompha Elena en s’emparant des clefs de voiture.

 

 

 

Caroline blêmit.

 

« Oh non non non, hors de question que je te laisse faire ça, j’appelle Stefan.

 

- Bonne idée, dis-lui de ne pas s’inquiéter. » Lui lança Elena avant de se précipiter à la porte.

 

 

 

Caroline sursauta et la suivit.

 

«  Enfin qu’est-ce que tu as l’intention de faire ?

 

- Quelle question, je vais trouver Damon. Rétorqua Elena en insérant la clef dans le contact d’une main tremblante.

 

- Tu n’es même pas sûre de le rattraper Elena, c’est de la folie.

 

- Connaissant Damon, il est sûrement dans un bar, je vais rouler jusqu’à ce que je vois sa voiture et après j’irais lui parler.

 

- Mais pour lui dire quoi ! Elena réfléchis, c’est peut-être la seule chose qu’il y avait à faire.

 

- Non, je, je ne sais pas ce que je lui dirais mais je dois le trouver Caroline.

 

- Elena ne fait pas de… »

 

 

 

La voiture démarra en trombe et Caroline soupira.

 

« … bêtise. Oh c’est pas vrai qu’est-ce que je vais dire à Stefan ! »

 

 

 

()()

 

 

 

Stefan jeta un coup d’œil à son portable qui restait désespérément silencieux et soupira.

 

« Et bien et bien mon ami, quelle mine sinistre. Commenta Klaus.

 

- Oh c’est pas vrai, écoute Klaus là c’est pas le moment.

 

- Oh mais qu’est ce qui se passe ?

 

- T’es sourd ? Je t’ai dit que c’était pas le moment ! » Ragea Stefan.

 

 

 

Un sourire amusé aux lèvres, Klaus le toisa.

 

« Ohoh, l’éventreur semble sur le point de montrer le bout de son nez. Laisse-moi deviner … Elena ?

 

- Mêle-toi de tes affaires Klaus. »

 

Le sourire de façade que l’originel affichait s’effaça.

 

« C’est ce que je fais Stefan. Je te rappelle que nous avons une affaire en cours tous les deux. Tu as parlé à Rebekah ?

 

- Oui et je pense réussir à gagner sa confiance. Maintenant Klaus peut être que si tu cherchais un peu de ton côté au lieu d’attendre qu’on fasse le sale boulot à ta place, on avancerait plus vite. »

 

Klaus siffla entre ses dents tandis que Stefan vidait son verre d’un trait.

 

« Un autre Matt ! S’exclama Stefan avant de se tourner vers Klaus. Je t’invite pas à rester je pense que tu comprendras. »

 

 

 

Klaus se releva, blême.

 

« Attention Stefan, n’oublie pas la place qui est la tienne. » Lâcha-t-il, furieux avant de sortir.

 

 

 

()()

 

Damon agita son verre en direction du serveur.

 

« Ouais, ouais ça vient… » Grommela ce dernier.

 

Le vampire serra les mâchoires de rage et le chopa au col.

 

« Déjà tu arrêtes de me parler sur ce ton. Ensuite tu vas gentiment m’offrir la meilleure bouteille que tu possèdes dans ton minable bar et me foutre la paix. »

 

Les pupilles du serveur se dilatèrent légèrement.

 

« Oui Monsieur. Tenez, offert par la maison. » Déclara-t-il avant de sortir une bouteille poussiéreuse.

 

 

 

Damon regarda cette dernière.

 

« Excellente année, je suis presque surpris… Maintenant dégage, les autres clients t’attendent. »

 

 

 

()()

 

 

 

Les mains moites, Elena serra le volant.

 

« Damon, où as-tu bien pu aller ? » Ragea-t-elle en ne reconnaissant pas de voitures sur le parking du premier bar où elle s’était arrêtée. 

 

 

 

()()

 

 

 

Stefan soupira à la vue de la mine déconfite de Caroline.

 

« Laisse-moi deviner, elle est partie le rejoindre c’est ça ? »

 

Caroline soupira et attrapa d’une main tremblante le verre de Stefan qu’elle but d’un trait.

 

« Mon dieu je mourrais de soif, j’ai du venir à pied, Elena m’a laissée en plan et Tyler ne répond pas quand je l’appelle et

 

- Caroline ?

 

- J’te jure Stefan j’ai essayé de la raisonner mais…

 

- Mais comme à chaque fois que ça concerne Damon elle n’a rien voulu entendre, » soupira Stefan.

 

 

 

Caroline lui adressa une moue désolée et Stefan fit signe à Matt.

 

« Remet moi en un et… Caroline la même chose ? »

 

Caroline tiqua.

 

«  Tu vas pas me laisser boire seul ?

 

- Bon d’accord. »

 

Stefan sourit tristement.

 

« T’as entendu Matt ? Deux verres de ton meilleur whisky. »

 

 

 

Matt toussota.

 

« Euh Stefan, je suis désolé mais Caroline, elle a pas l’âge. »

 

Stefan leva les yeux au ciel.

 

« Matt…

 

- Allez sois cool, plaida Caroline. Ma mère dira rien.

 

- Bon d’accord mais soyez discrets, je tiens pas à me faire virer. »

 

()()

 

 

 

Damon vida d’un trait son verre avant de s’emparer de la bouteille qui attendait à ses côtés. Il s’apprêta à se servir un nouveau verre avant de s’interrompre.

 

« Oh et puis à quoi bon s’embêter avec ça… » Grinça t’il en portant le goulot à ses lèvres.

 

 

 

«  Et bien, je suis à peine parti que tu te retrouves déjà à boire tout seul dans un bar ? »

 

Surpris, Damon se retourna et cligna des yeux.

 

« Génial, je suis tellement seul que je me retrouve hanté par les morts maintenant, pathétique… »

 

Alaric le regarda d’un air désolé et s’assit à ses côtés.

 

« Je t’en prie prend un siège. Grinça Damon en s’octroyant une nouvelle lampée.

 

- T’as encore merdé hein…

 

- Ma spécialité, t’es bien placé pour le savoir. »

 

 

 

Alaric secoua la tête et Damon soupira.

 

« Elena est furieuse contre moi et elle ne veut plus me voir.

 

- Tu l’as un peu cherché non ?

 

- Pourquoi ? Parce que j’en ai marre qu’elle m’utilise comme roue de rechange de son précieux Stefan ? »

 

Alaric grimaça.

 

« Je ne suis pas certain que ce soit si simple Damon.

 

- Oh la ferme t’es mort de toute façon. » Lâcha Damon en reprenant une lampée.

 

 

 

Alaric eut une nouvelle grimace.

 

« Oh ça va, je suis désolé que tu sois mort, vraiment… A cause de toi je suis obligé de boire tout seul maintenant.

 

- Si j’avais le choix… »

 

 

 

()()

 

 

 

« Tu sais Stefan, elle va sûrement appeler.

 

- Je ne sais pas Caroline, elle doit être avec Damon à l’heure qu’il est.

 

- C’est pas sûr qu’elle l’ait trouvé et puis…

 

- Allez Caroline c’est bon, tu les as vus non ? » Lâcha Stefan avec amertume.

 

 

 

Le vampire les resservit tous les deux et Caroline soupira.

 

« Stefan elle t’aime. Mais Damon… Tu sais ça a été vraiment dur pour elle quand, tu sais,

 

- Quand je suis redevenu un éventreur sans scrupules, compléta Stefan. Vas-y Caroline tu le peux dire, on est amis après tout.

 

- Bien sûr qu’on est amis Stefan ! Mais ce que je veux dire c’est que Damon et elle, ils se sont rapprochés pendant qu’elle te cherchait.

 

- Dis moi quelque chose que j’ignore…

 

- Non, ce que je veux dire c’est que ça a toujours été clair pour Elena : elle t’aime.

 

- Le seul problème c’est qu’elle aime aussi mon frère. » Soupira Stefan.

 

 

 

Caroline grimaça.

 

« Je suis pas très bonne hein ?

 

- A quoi ?

 

- Bah tout ça, te remonter le moral… »

 

Stefan sourit et se pencha vers elle.

 

« Caroline, quand Damon a tué Lexi je pensais pas trouver un jour une amie comme elle. Mais je l’ai devant moi ce soir. »

 

Caroline rosit de plaisir et le regarda avec hésitation.

 

« C’est vrai ? Tu le crois vraiment ?

 

- Vraiment. » Assura Stefan en inclinant son verre pour trinquer avec elle.

 

 

 

Caroline baissa les yeux sur son portable et Stefan soupira.

 

« Toujours aucune nouvelle de Tyler ?

 

- Non, depuis qu’il est venu me voir tout à l’heure c’est silence radio, je lui ai laissé au moins dix messages et… »

 

Caroline s’immobilisa net et Stefan se pencha vers elle.

 

« Caroline ?

 

- Je le crois pas… » Murmura la blonde.

 

 

 

Stefan se retourna pour voir ce qui avait ainsi attiré son attention.

 

« C’est Tyler non ?

 

- Et Hayley… Murmura Caroline. Je ne veux pas qu’il me voit. »Lâcha t’elle en plongeant sous la table.

 

 

 

()()

 

 

 

Hayley noua ses bras autour du cou de Tyler et l’embrassa avec avidité. Gêné, Tyler se détacha au bout de quelques secondes.

 

« Arrête…

 

- Pourquoi ? T’aimais ça dans les montagnes.

 

- Oui mais écoute c’est différent ici.

 

- A cause de la petite blonde ?

 

- Caroline, oui mais non écoute faut qu’on parle sérieusement.

 

- Oh la la, t’étais plus amusant dans les montagnes.

 

- Oui, bah on est plus dans les montagnes allez viens. » Déclara t’il en l’entrainant vers un coin discret.

 

 

 

()()

 

 

 

« Stefan dit moi qu’ils ne viennent pas par ici.

 

- Ils ne viennent pas par ici, » répondit docilement Stefan.

 

Caroline ouvrit un œil  puis se rassit et attrapa son portable.

 

« Qu’est ce que tu fais ?

 

- J’appelle Tyler.

 

- Pourquoi tu vas pas le voir tout simplement ? Releva Stefan.

 

 

 

Caroline le regarda comme s’il était un parfait abruti.

 

«  Aller le voir ? Alors qu’il est avec Hayley ? Non mais tu plaisantes ? »

 

Stefan haussa les épaules.

 

« Ça serait plus sain… »

 

Caroline leva le doigt pour le couper.

 

« Tyler ? Ca fait des heures que j’essaie de te joindre ! Je me disais qu’on pourrait peut-être, je sais pas, passer la soirée ensemble, en amoureux…

 

- Oh Caroline, écoute je suis désolé mais ça va être compliqué là.

 

- Ah ?

 

- Oui tu vois ma mère elle va pas très fort depuis ce qui est arrivé au Conseil et je crois que je vais rester avec elle…

 

- Bien sûr, donc tu vas passer ta soirée avec ta mère. » Déclara Caroline en roulant des yeux en direction de Stefan.

 

 

 

Stefan ouvrit la bouche pour parler mais Caroline lui imposa le silence d’un signe.

 

«  Dans ce cas on peut peut être se voir après, je pourrais, je sais pas, te rejoindre ?

 

- Ecoute Caroline c’est pas que j’en ai pas envie, j’en ai envie mais je suis crevé là, je sais pas, sans doute le contre coup de ce que Klaus m’a fait, tu vois.

 

- Oui, bien sûr Klaus, je comprends t’en fait pas.

 

- Super, mais si tu veux demain soir on passe la soirée rien que tous les deux. Ça te va ?

 

- Bien sûr Tyler. Répondit Caroline avec un sourire faux. A demain repose-toi bien. »

 

 

 

Caroline raccrocha et fixa Stefan.

 

« T’as vu ça ? Je sais pas ce qui me retient de lui arracher les yeux ! »

 

Matt s’approcha.

 

« Caroline, y’a Tyler qui vient d’arriver, vous aviez pas rendez-vous ou un truc du genre ? »

 

En colère, Caroline attrapa son col de chemise.

 

« Non, et si tu dis à Tyler que je suis là je t’arrache la tête. »

 

Matt déglutit.

 

« Compris. »

 

 

 

Caroline soupira tristement et se laissa retomber dans les sièges en cuir.

 

« Et voilà, tout ça pour ça… »

 

Stefan soupira et se leva.

 

« Qu’est-ce que tu fais ? S’alarma Caroline.

 

- Tu ne veux pas qu’il te voit et moi j’en ai marre d’attendre Elena pour rien alors on s’en va, enfin moi je m’en vais, si tu veux me suivre… »

 

Caroline hésita une fraction de seconde puis :

 

« Ok c’est quoi le programme ?

 

- Je sais pas, j’avais pensé lamentation et bourbon mais si t’as mieux…

 

- Non lamentation et bourbon c’est parfait, juste ce qu’il me fallait. » Déclara Caroline en prenant sa veste.

 

 

 

()()

 

 

 

Elena poussa un soupir de soulagement pur à la vue de la voiture de Damon et s’empressa de bifurquer pour se garer. La jeune femme posa un œil torve sur la devanture du bar et grimaça.

 

« Il pouvait pas trouver plus accueillant… »

 

 

 

()()

 

 

 

Shane grimaça et se redressa avec difficultés.

 

«  Bon je crois qu’on en a assez fait pour aujourd’hui.

 

- Quoi déjà ?? S’étrangla à moitié Katherine tandis que Bonnie lui lançait un regard mauvais.

 

- Oui déjà, Bonnie a énormément puisé dans ses pouvoirs depuis quelques temps et ça se ressent. Nous reprendrons demain et nous verrons ce qu’on peut tirer de ces grimoires. »

 

 

 

Bonnie frissonna légèrement à la vue de la rangée de livres anciens à la couverture sombre.

 

« Qu’est-ce que c’est ?

 

- Oh divers manuels de magie noire, certains datent du Moyen Age européen, d’autres sont plus récents… On verra ce qu’on peut en tirer demain. »

 

Katherine fixa Shane.

 

« Attend on va quand même pas se coucher là ? »

 

Le professeur sourit et l’attira contre lui.

 

« Bonnie va se coucher, toi et moi…

 

- Hein, voilà qui me plait.

 

- Ecoutez, intervint Bonnie, montrez-moi juste où est ma chambre et c’est bon. »

 

 

 

Katherine rit légèrement et se retourna vers elle.

 

« T’es sûre Bonnie ? Tu pourrais participer…

 

- Quoi ?! S’étrangla à moitié Bonnie.

 

- Allez je suis sûre que t’en meurs d’envie, qui sait tu pourrais même apprendre pas mal de trucs sur toi-même… »

 

Cette fois Bonnie ne put retenir une moue écœurée.

 

« Ecoute Katherine je ne sais pas quel genre de relations tu avais avec Emily et je ne tiens pas à le savoir mais toi et moi on en reste là. Et c’est valable pour vous aussi.» Lança-t-elle à Shane, furieuse.

 

 

 

Katherine rit à nouveau.

 

« Ce que tu peux être coincée. »

 

Bonnie fulmina et la fixa. Elle releva le menton tandis que Katherine roulait sur le sol, les mains sur le crane.

 

«  BONNIE !! » La rappela Shane.

 

La jeune fille cligna des yeux tandis que Katherine se relevait en feulant.

 

« TOI !!

 

- CA SUFFIT !  Tonna Shane. Bonnie tu viens avec moi, je te montre ta chambre et toi, Katherine

 

- Je t’attends toute nue dans la tienne ? »

 

Shane sourit tandis que Bonnie secouait la tête avec agacement.

 

 

 

()()

 

 

 

Matt posa son verre devant Tyler, les yeux rivés à Hayley.

 

« Qu’est ce qu’il a à me regarder comme ça le serveur ? »

 

Tyler soupira.

 

« C’est rien. Matt, c’est bon, je gère.

 

- Comme tu veux mon pote, tenta Matt. Mais

 

- J’ai dit : je gère. Répéta Tyler en le fixant droit dans les yeux.

 

- Ok, tu gères » Lâcha Matt, écœuré.

 

 

 

Tyler se retourna vers Hayley et la jeune femme saisit sa main.

 

« Tu aurais pu me présenter, » déclara t’elle en entrelaçant leurs doigts.

 

Tyler baissa la tête et tiqua.

 

« Non, écoute Hayley, c’est de ça dont je voulais te parler. Essayer d’unir nos forces pour déprogrammer les hybrides de Klaus ok, mais il n’y aura rien de plus entre nous. Ce qui s’est passé dans les montagnes ne doit plus arriver. »

 

Hayley resta silencieuse un instant puis :

 

«  La petite vampire blonde encore ?

 

- Elle s’appelle Caroline. Et oui c’est à cause d’elle. Je l’aime Hayley et je me sens déjà suffisamment mal de ce qui s’est passé et de lui avoir menti ce soir alors s’il te plait n’en rajoute pas. »

 

 

 

Hayley sembla réfléchir quelques minutes et Tyler se pencha vers elle, cherchant son regard.

 

« Alors ? T’es toujours décidée à m’aider ?

 

- Ca sera moins drôle mais oui. »

 

Soulagé, Tyler se laissa aller en arrière.

 

«  Bien. »

 

 

 

()()

 

 

 

Jeremy salua Matt d’un signe de tête et désigna la banquette à April.

 

« Vas-y assieds-toi.

 

- C’est horrible, j’ai l’impression que tout le monde me regarde et que je suis un monstre de sortir aussi tôt après la mort de mon père. »

 

Jeremy regarda autour de lui.

 

« Personne ne te regarde et personne ne pense que tu es un monstre, crois moi, ils font bien plus peur que toi. »

 

April sourit légèrement.

 

« Et qu’est ce que tu y connais toi en monstre ?

 

- Plus que tu ne l’imagines, » marmonna Jeremy avant d’appeler Matt.

 

 

 

Matt s’approcha.

 

« Salut Jeremy et

 

- April, la fille du pasteur.

 

- Ouais je sais, désolé pour ton père. »

 

 

 

April grimaça et Jeremy s’empressa de reprendre.

 

« Dis c’est qui avec Tyler ?

 

- La bombe brune tu veux dire ? Aucune idée mais Caroline était furax.

 

- Caroline est là ?

 

- Elle a rejoint Stefan et ils sont partis un peu plus tôt. Après l’arrivée de Tyler et sa copine.

 

- Tyler est au courant ?

 

- Non et c’est pas moi qui vais lui dire… Bon tu bois quoi ?

 

- Un café et April tu veux quoi ?

 

- Un café, s’il te plait.

 

- Ca marche. »

 

 

 

Matt se dirigea vers le bar et Jeremy se tourna vers la jeune fille.

 

« Ça te dérange pas si je te laisse trente secondes, j’ai oublié de demander un truc à Matt. »

 

April hocha la tête, philosophe et Jeremy rattrapa son ami.

 

« Hey Matt attend, t’as vu Elena aujourd’hui ?

 

- Non pourquoi ?

 

- Je sais pas, je penserais qu’elle appellerait au moins. » Déclara Jeremy d’un ton inquiet.

 

 

 

Matt soupira et lui posa la main sur l’épaule.

 

« Ecoute Jer’ c’est dur pour elle en ce moment, laisse la, elle appellera quand elle sera prête d’accord ?

 

- Mmmm

 

- Allez va rejoindre ta copine, elle aussi elle a besoin d’aide. »

 

 

 

Chapitre 13                                                                                                          Chapitre 15

Écrire commentaire

Commentaires: 0