Interview sur le blog Rêves et imagines


Parue le 09 Mars 2016 sur le blog Rêves & Imagines

 

Merci à Katia


Bonjour,

Je vous propose de découvrir l'interview de Jess SWANN, une auteure qui a su me séduire avec l'un de ses romans, La Dame aux Papillons.

1 – Présentez-vous un peu pour faire connaissance. Jess Swann est votre nom de plume ?

Bonjour, en effet, Jess Swann n’est pas mon véritable nom. C’est l’abréviation de mon prénom (Jessica) et le Swann est tout simplement en référence à Elizabeth Swann de Pirates des Caraïbes qui est le premier fan dom sur lequel j’ai aiguisé ma plume (en effet, j’ai commencé l’écriture par le biais des fanfictions), Lizzie étant mon personnage favori (eh non, ce n’est pas Jack Sparrow !) j’ai naturellement pris son patronyme comme pseudo et je l’ai gardé par la suite

2 – Vos romans (les titres, les couvertures) associés à votre nom, m’a donné une sensation de douceur romantique. Je ne prends pas en compte Le Seigneur du Miroir Fumant. Était ce l’objectif ?

Euhhh je suis un peu embarrassée là, mais l’honnêteté me pousse à répondre non. Je ne suis pas une auteure de romance, j’en écris, certes et j’aime en écrire, mais je me définis plus comme « romanesque » : amour, aventure, rebondissements ! En fait, c’est plus une question d’occasion : mon premier roman fut une réécriture contemporaine de Jane Austen ( considérée selon moi à tort comme une auteure de romance, et oui, elle écrit des histoires d’amour mais ses romans ne peuvent être résumés à cela). Les couvertures sont donc à l’avenant… En excluant les réécritures, si on prend le cas de La dame aux papillons, je pense qu’en dépit de la couverture, personne ne peut le trouver doux et romantique après l’avoir lu ^^

3 – Etes-vous une grande lectrice ? Quel est votre genre littéraire favori et votre auteur ?

Ouhhh oui et depuis toute petite. Je lis, je dévore, je relis. Je chronique également (j’ai gardé ma casquette de lectrice chroniqueuse en plus de celle d’auteure). Mon genre favori c’est la fantasy (en élargissant sur tout ce qui est dystopie). Dans ce domaine, je me contenterai de mentionner Robin Hobb que j’adore. Mais sinon, mon auteure favorite c’est Margaret Mitchell, son Autant en emporte le vent est mon livre de chevet ! Après je suis assez éclectique, je lis autant du policier que de la sf ou de l’érotisme, tout dépend de mon humeur

4 – Si vous deviez rencontrer un personnage fictif d’un de vos romans, lequel choisiriez-vous ? Et que lui diriez-vous ?

Sans hésitation : Damon Drayton d’Amour Orgueil et Préjugés… Je lui dirais : « on se fait un musée ? » (vu que ça booste sa libido…)
Si j’ai le droit d’en rencontrer un autre (on va dire que oui) ce serait Thomas Stratton du Seigneur du Miroir Fumant et je lui demanderai son opinion sur les personnes qui m’entourent (le connaissant ce serait drôle)

5 – Racontez-nous un peu comment vous est venu ce désir d’écrire ? Et avez-vous des habitudes ou manies lorsque vous écrivez ?

Je dirai que le désir est venu à force de lire les ouvrages des autres, ça m’a donné envie de leur inventer une suite, puis, très vite mes propres histoires. La fan fiction m’a permis de commencer ce travail d’écriture et d’aiguiser ma plume.
Je n’ai pas de manies particulières, exception faite de celle qui consiste à faire un plan très détaillé du roman avant de commencer à écrire… Et de relire invariablement le dernier chapitre écrit avant de continuer l’histoire

6 – Comment s’est passé votre première expérience en tant qu’auteur ? Envoi du manuscrit aux ME, réponses, acceptation, salons, rencontres avec le lectorat, etc…

De manière peu orthodoxe en fait. J’écrivais joyeusement mes petites fanfics et je m’en contentai, lorsqu’une amie auteure m’a envoyé l’appel à texte des Roses Bleues qui cherchait à publier une version contemporaine d’Orgueil et Préjugés. Il suffisait d’envoyer un synopsis (vu mon obsession maladive des plans, ça tombait bien) et un premier chapitre rédigé. Orgueil et préjugés est un de mes romans favoris, je me suis dit « pourquoi pas ? ». A la base c’était pour le fun, j’étais curieuse de savoir ce qu’une pro penserait de mon écriture. Un mois après avoir envoyé mon synopsis, le concours s’est terminé et j’ai appris que j’étais retenue. Et je suis rentrée dans le grand bain comme ça. Au début, ce fut assez difficile surtout sur les corrections (j’avais pris quelques automatismes assez mauvais en écrivant mes fanfics) Après un an de travail acharné, mon roman est sorti et j’ai eu de bons retours de la part du lectorat. Entretemps, j’avais ouvert mon blog de lectrice, noué des liens, notamment avec des ME et quand j’ai terminé mon second roman : La dame aux papillons, je l’ai directement soumis aux Editions Artalys avec qui j’avais un bon feeling. L’acceptation a été très rapide et sans stress. Depuis, je travaille exclusivement avec cette ME (attendu que les Roses Bleues ont hélas fermé leurs portes depuis) et je n’ai aucune pression quand il s’agit de soumettre un manuscrit. Mes premières dédicaces (pour Amour Orgueil et Préjugés) se sont passées dans la libraire de ma ville, sans stress et ça m’a permis d’être bien préparée aux salons. J’adore les salons, on y voit les copines auteurs, on y rencontre les lectrices fidèles, on en gagne de nouvelles… Je n’ai pas une grosse « aura » d’auteure, mais je m’éclate bien, mes romans plaisent la plupart du temps et c’est le plus important à mes yeux

7 – Avez-vous d’autres projets actuellement ?

Des tas ! Je travaille sur le tome 2 de ma saga pirates/mythologie aztèque : Le Seigneur du Miroir Fumant et en parallèle sur l’adaptation contemporaine de Northanger Abbey. A terme, mon plus grand projet est d’écrire une version contemporaine d’Autant en emporte le vent

8 – Y a-t-il un genre littéraire qui ne vous attire absolument pas ?

Les essais, les témoignages… Je n’en lis pas et je n’en écrirai pas non plus

9 – Avez-vous d’autres passions que l’écriture ?

La lecture (même si pour moi, celle-ci va de pair avec l’écriture). Je suis quelqu’un de plutôt calme et casanier, j’aime qu’on me raconte une histoire, donc je lis beaucoup, je suis accro aux séries tv et j’aime le cinéma. A part ça, rien… Et surtout pas une quelconque discipline artistique demandant une aptitude manuelle, j’aime voir une belle peinture mais ne m’y adonnerai pas moi-même ( c’est un service que je rends au monde artistique ^^)

10 – Portrait Chinois

Si vous étiez une gourmandise : Un mille feuille … je garde toujours le glaçage pour la fin
Si vous étiez une période historique : Le 19 ème siècle anglais
Si vous étiez un pays : L’Angleterre (j’adore ce pays)
Si vous étiez une couleur : Sans surprise, le violet
Si vous étiez un animal : Un chat (casanier et solitaire)

11– Je vous remercie d’avoir répondu à ces quelques questions et je vous laisse la parole…

Merci à vous de m’avoir invitée sur votre blog et de m’avoir donné l’occasion de m’adresser à vos lecteurs. J’espère que cette interview leur donnera envie de découvrir mon univers et que nous nous rencontrerons sur un salon ! A très bientôt


Écrire commentaire

Commentaires : 0