Interview par le blog Le monde enchanté de mes lectures


Voici une nouvelle interview sur le blog

Le monde enchanté de mes lectures



Le 05 Novembre 2015



Voici une ITW de Jess Swann, auteure entre autre de "La dame aux papillons", menée par Ankha Soune. 


  • Avant de commencer, je tiens à vous remercier de m'avoir accordé du temps pour répondre à mes questions.

Mais c’est moi qui vous remercie de m’avoir proposé cette interview ^^

  • Votre passion pour l'écriture est-elle apparut depuis longtemps ? Comment est-elle arrivée jusqu'à vous ?

J’ai toujours énormément aimé la littérature en général et j’ai eu très vite envie d’écrire, je ne peux pas expliquer pourquoi, c’est simplement en moi. Néanmoins, pour objectiver un peu : plus jeune j’ai eu du mal à concrétiser mes essais : manque d’imagination et de méthode. Puis, en 2006 ; j’ai vu Pirate des Caraïbes 2 et j’ai découvert l’existence des fan fictions : ça a complétement changé ma vie et débloqué mon imagination. J’ai donc commencé à imaginer la suite des aventures de Jack Sparrow & Elizabeth Swann ( à qui j’ai emprunté mon pseudo) puis, très vite, j’ai créé mes personnages que j’ai inclus dans l’univers avant de passer à l’écriture de fictions plus personnelles. 

  • D'où vous vient votre inspiration ?

De plein de choses, de ce que je lis, de ce que je vois (images, films, séries), de ce que je vois, des anecdotes que me racontent mes amis, des personnes que je rencontre. Souvent ça commence par un « et si…. » quelquefois ça donne quelque chose ^^

  • Quel est votre livre de prédilection ? Pourquoi ?

Je pense que beaucoup de personnes s’attendent à ce que je réponde Pride & Prejudice, mais ce n’est pas le cas. Mon vrai livre de prédilection c’est Autant en emporte le vent, je le relis très régulièrement. Pourquoi ? Parce que Scarlett est une garce mais un personnage humain, faillible et à la fois agaçante et attachante. Et aussi pour la fin en demi teinte où on ne peut s’empêcher d’avoir des regrets pour elle : tout ce temps gâché à cause de son obsession pour cet imbécile d’Ashley ! Mais aussi, parce qu’au-delà de l’histoire d’amour, ce roman est aussi une magnifique fresque historique.

  • Avez-vous un petit rituel avant de vous plonger dans vos écrits ?

Je ne sais pas si on peut parler de rituel, mais avant tout roman, je rédige un synopsis très détaillé et des mini fiches personnages. Sinon, une fois les préliminaires passés, pour écrire, j’ai besoin d’avoir au moins deux heures devant moi, d’être seule à la maison, confortablement installée sur mon lit et d’avoir une tasse de café à portée de main ^^

  • Vos histoires vous apportent-elles quelque chose à votre quotidien ? Ont-elles un impact sur votre vie ?

Pour moi écrire me permet de m’évader loin, très loin de mon quotidien, c’est une manière de décompresser et de m’aérer l’esprit. Je ne sais pas si elles ont vraiment un impact sur mon existence, mais en tous les cas, ça me permet de vivre de fabuleuses aventures ! 

  • Comment naissent vos personnages ? Prennent-ils le contrôle sur vous où est-ce vous qui restez maîtresse de vos créations ?

Je m’inspire très souvent de personnes que je connais réellement, un petit bout de machin, un morceau de truc… Je cherche à les rendre aussi « réels » que possible : ils ne sont jamais parfaits. La plupart du temps je garde le contrôle sur eux, mais certains s’imposent à moi : par exemple à la base pour le Seigneur du Miroir Fumant, j’avais imaginé un personnage secondaire, limite anecdotique, et au final, les épisodes passant (oui parce que moi j’en suis au tome 4) il est devenu le héros… 

  • Comment le fantasy, l'aventure, la piraterie et le vampirisme sont parvenues jusqu'à vous ?

Les pirates, c’est clairement à cause de Jack Sparrow ^^. La fantasy, parce que j’ai toujours adoré l’idée d’autres mondes fantastiques remplis de légendes et de créatures magiques. L’aventure, parce que ça égaie le quotidien. Et les vampires… j’aime depuis toujours, j’ai lu Dracula un nombre incalculable de fois et j’avoue sans honte être fan de la série Vampire Diaries ! Petite fille, j’étais archi fan des Mystérieuses Cités d’Or, d’un certain côté, le fait que j’exploite la mythologie aztèque, puis l’inca dans la suite, vient de là

  • D'où vous vient votre intérêt pour l'époque de Jane Austen, Autant en emporte le vent, la piraterie ?

J’aime les belles histoires qui parlent d’un temps que les moins de 200 ans ne peuvent pas connaitre. J’aime le côté romantique qu’il y a dans la retenue imposée de l’époque dans les relations hommes/ femmes, bien loin de la liberté de ton actuel. J’aime le fait que les personnages se déclarent leurs sentiments ou leurs désirs à travers des joutes verbales. Les dialogues sont un des éléments les plus importants (si ce n’est le plus important) pour moi, que ce soit dans mes lectures ou dans mon écriture. J’aime la subtilité d’un dialogue soigné qui, à travers le jeu de ping pong des répliques des héros, permet de dire avec subtilité ce qu’ils ressentent, bien loin du basique « vas-y prend moi » d’une Anastasia Steele ( ce qui ne m’empêche pas d’avoir adoré Fifty Shades ^^) . J’aime jouer avec les mots, les intonations et faire en sorte d’instaurer un jeu de séduction entre les personnages. En bref : j’aime les héros qui ont de la verve et je trouve qu’on en voit trop peu dans les productions modernes. 

  • Dans vos écrits, êtes-vous influencé par des auteurs ? Si oui, lesquels ?

Bah clairement par Jane Austen. Forcément. Ensuite, Wilkie Collins, Margaret Mitchell et pour la fantasy Robin Hobb. Je suis aussi à la lettre les conseils d’écriture d’Elizabeth Georges.

  • Pourquoi avoir réécrit des livres, déjà publié, de façon contemporaine ? Comment cette idée vous est-elle venue ?

Et bien à la base, ce n’est pas mon idée… Mais celle de Marylin Stellini, alors éditrice chez Les Roses Bleues qui a lancé un appel à texte pour une réécriture contemporaine d’Orgueil et Préjugés. Ma copine Anne Rossi m’a envoyé l’AT et… je me suis dit « j’adore ce roman, pourquoi pas ? » En fait, j’avoue que je n’imaginai pas du tout être retenue, à la base je l’ai fait pour le fun et par curiosité : je voulais savoir ce qu’un vrai professionnel pensait de mon écriture. Pour le scénario d’Amour, Orgueil et Préjugés, il s’est imposé de lui-même, je voulais vraiment coller au plus près de l’original et de fait, je me suis demandé : « Si Darcy vivait en 2013, que ferait-il ? » Et je suis partie sur l’idée d’un milliardaire ^^

  • Quelle fut votre réaction lorsque votre premier roman ait été accepté par une maison d'édition ? Comment avez-vous vécu sa sortie ? Son premier acheteur ?

Eh bien, j’ai été acceptée sur synopsis et j’ai été très surprise d’avoir été retenue, d’autant plus que c’était mon premier contact avec le monde de l’édition… Donc dans un premier temps, folle de joie ! Puis … l’angoisse, d’autant plus qu’il y avait une dead line pour le manuscrit et que je n’avais jamais fait cela avant de manière sérieuse ! Mais l’éditrice, Marilyn Stellini a vraiment été un ange avec moi, très patiente et très à l’écoute ( et avec de sacrées corrections ! J’ai beaucoup appris durant cette première expérience). Pour la sortie, je l’ai bien vécue en fait, un peu d’angoisse, beaucoup de surexcitation ! Pour mes premiers acheteurs, ce sont principalement mes collègues de travail qui sont, pour certains, très soutenants !

  • Depuis la publication de vos ouvrages, cela a dû avoir un impact sur votre quotidien, qu'est-ce que ça a changé ?

Euhhh bah pas grand-chose en fait… Exception du fait qu’au lieu d’écrire des fan fic sur mon temps libre (je travaille à temps très plein et j’ai toujours un planning assez short), j’écris désormais des romans ! Et aussi, le fait de participer à des salons et d’avoir plus de personnes qui s’intéressent à mes écrits, à part ça je continue mon travail alimentaire et ma vie : rien n’a changé

  • Avez-vous des projets en cours ? Futur ? Pouvez-vous nous en dire un peu plus ?

Actuellement, je travaille sur une adaptation contemporaine de Northanger Abbey (toujours Jane Austen) et je m’amuse comme une petite folle à reprendre le scénario de Jane tout en parodiant toute la culture bit-lit

Parallèlement, je continue la saga du Miroir Fumant (pour ma part, les tomes 2, 3 et 4 sont quasiment écrits) et je m’éclate comme une petite folle à élaborer la fin de cette saga

A terme, enfin après 2017, je projette une version contemporaine de Autant en emporte le vent (d’une certaine manière on pourrait même dire que c’est le but ultime de ma « vie d’auteure »)

  • Des salons où séances de dédicaces à venir ?

Je fais peu de salons, et je suis une feignasse pour les dédicaces, non pas que je n’aime pas cela (au contraire ! J’adore) mais parce que c’est assez réduit par chez moi mais je serais au Salon Fantastique de Paris fin février et au festival « L’orée des Légendes » de Monthermé (08) début Avril ! J’ai hâte !

  • Pour la fin, je vous laisse la parole…

Ouille, je ne suis pas très douée pour cela, je ne suis pas une auteure très exubérante, ce qui ne veut pas dire que je ne prends pas plaisir à échanger avec mes lecteurs J . Du coup que dire à part : j’espère que vous prendrez autant de plaisir à lire mes histoires que j’en ai eu à les écrire ! En effet, le maitre mot pour moi est : plaisir. Je n’écris pas pour délivrer un message, ni pour une quelconque catharsis de je ne sais quelle blessure (genre auteure torturée), ni pour la gloire et l’argent. J’écris parce que j’aime ça. J’aime voir les mots s’afficher sur l’écran, les personnages s’animer peu à peu et par-dessus, j’aime raconter des histoires (et je me rends compte que cette réponse aurait été parfaite pour votre première question ^^). Bref, je vis, j’écris et j’espère faire sourire et pleurer mes lecteurs !

portrait-chinois1

Si vous étiez une planète ?

Naboo ^^ franchement, mis à part quelques détails, ça a l’air sympa comme tout

Si vous étiez une époque ?

Si je dis l’Angleterre Victorienne, ça étonnera quelqu’un ?

Si vous étiez une légende ?

A froid comme ça, je dirais celle de la Pomme de la Discorde, j’aime l’idée de voir le pauvre Pâris finalement succomber pour l’amour d’une femme et ainsi déclencher une guerre destructrice

Si vous étiez un art ?

L’écriture est un art, non ? Sinon, je répondrai la danse

Si vous étiez un personnage fantastique ?

Un personnage…. Euhhhh je choisirai un vampire ou une sorcière. Dans l’idéal, je dirais Elena Gilbert (juste pour Damon )

Si vous étiez un pirate ?

Elizabeth Swann. Inutile d’expliquer ma réponse je pense

Si vous étiez un livre de Jane Austen ?

Persuasion, même si ce n’est pas mon favori, j’aime l’idée des deux amants qui finissent par se retrouver. C’est une des choses en laquelle je crois : si deux personnes sont vraiment destinées à être ensemble, au bout du compte elles finiront par se retrouver, quoi qu’il arrive

Si vous étiez un de vos livres ?

C’est étrange de dire cela, mais je serais La dame aux papillons, parce que de tous, c’est celui qui me ressemble le plus. L’imaginaire glauque et un peu pervers, et l’idée selon laquelle il ne faut pas se fier aux apparences et accorder sa confiance trop facilement c’est vraiment moi.


Écrire commentaire

Commentaires : 0