Extraits


L'extrait se situe tout au début du roman, Isobel (l'héroïne et la voix du roman) et sa soeur Helen prennent la route pour rejoindre leur nouvelle vie, c'est aussi l'occasion pour elles d'échanger sur leur vision de l'amour...


"Je me tournai vers Adam. Nos yeux se nouèrent et j’oubliai les mots d’adieu que je m’étais promis de lui adresser. Helen vint à mon secours.

— Salut Adam, j’espère qu’on se reverra vite ! Surtout si tu as l’occasion de passer par Chester n’hésite pas à nous appeler. Tu as le numéro d’Isobel de toute façon ! s’exclama-t-elle joyeusement tout en l’enlaçant.

Adam lui répondit sans détourner ses yeux des miens.

— Oui,  je n’y manquerai pas. Faites bon voyage.

Je balbutiai quelques mots puis je rejoignis ma sœur dans la voiture. Là, je luttai pour ne pas me retourner vers lui tandis qu’Helen soupirait.

— C’est dingue. Adam n’a rien à voir avec cette peste de Lauren ! Enfin tant mieux pour toi. Quand avez-vous prévu de vous revoir ?

— Nous n’avons rien prévu du tout, la tempérai-je.

— Roooo arrête, il a failli t’embrasser la dernière fois, c’est toi-même qui me l’a dit.

Jamais je n’avais autant regretté une confidence hâtive.

— Oui mais c’était sur l’impulsion du moment, ça ne voulait rien dire…

— Au contraire, s’enflamma Helen. Ça voulait tout dire ! Vu comme Adam est tiédasse, le fait qu’il se jette sur toi comme ça ne veut dire qu’une chose : il t’aime !

Je secouai la tête. Une part de moi avait envie de la croire mais une autre part, plus raisonnable, me ramena à la réalité.

— On ne tombe pas amoureux en deux semaines. Les sentiments, ça met du temps à s’installer alors, même si j’apprécie beaucoup Adam et que je pense que c’est réciproque, c’est trop tôt pour parler d’amour.

— Pfff et le coup de foudre t’en fais quoi ?

Je souris avec indulgence.

— Je trouve ça mignon mais peu crédible.

Helen leva les yeux au ciel.

— Ce que tu peux être terre à terre, on dirait une vieille fille ! Moi, je suis sûre que le coup de foudre existe.

Sa voix était tellement fervente que je l’interrogeai :

— Comment peux-tu en être aussi certaine ?

Les yeux verts de ma sœur plongèrent dans les miens.

— Parce que le moment venu je trouverais mon prince…

Amusée, je souris.

— Et si tu ne le trouves jamais ?

— Alors je mourrai jeune et le cœur sec, répliqua Helen.

Une angoisse irraisonnée me saisit.

— Ne plaisante pas là-dessus.

— Ce n’était pas le cas, rétorqua-t-elle avant de changer de sujet."

 


Un second extrait, un peu plus loin dans le roman


Nous passions désormais la majorité de nos soirées chez Ross et Darla. Pour ma part, j’étais fatiguée de devoir sans cesse me rendre chez eux plutôt que de profiter des expositions ou des autres manifestations qu’offrait la ville de Chester, mais le petit groupe que nous constituions était tributaire des exigences de Ross Junior que Darla se refusait obstinément à confier à une tierce personne. Je plaquais donc un sourire de façade sur mes lèvres soir après soir tout en rêvant de nouvelles rencontres et d’activités plus stimulantes pour l’intellect. Helen ne semblait pas être gênée par la routine dans laquelle nous nous étions laissé piéger et elle était tout sourire à chacune des blagues éculées de Ross.

« Ta sœur est resplendissante ce soir, soupira James. Quel dommage qu’elle n’ait pas l’occasion de découvrir d’autres personnes, de sortir, de voir des expos… À son âge, elle devrait en profiter pour découvrir le monde au lieu de s’encroûter dans son histoire avec Vane. »

Surprise par l’amertume de son ton, je lui jetai un regard de biais tandis qu’il reposait son verre, les yeux sur Helen. Loin de sembler s’en apercevoir, ma sœur se pencha sur Oliver pour un baiser qui n’avait rien de chaste.

« Elle est amoureuse », soupirai-je, consciente que mes propos ne feraient qu’ajouter à sa tristesse.

James ferma brièvement les yeux puis posa son regard délavé sur moi.

« C’est sérieux à ce point ? »

J’en étais venue à considérer James comme un ami et je renâclais à le peiner, mais je ne pouvais pas l’encourager à espérer qu’ils rompent.

« Elle dit qu’il est son âme sœur…

— Alors elle n’aimera jamais un autre que lui, sourit tristement James. C’est ce qu’elle m’a dit une fois : “ Lorsqu’on trouve son grand amour et qu’on le perd, on ne peut plus jamais aimer ” », cita-t-il.

Je grimaçai en reconnaissant les paroles de ma cadette.

« Helen est encore très jeune. Elle a la tête pleine d’idées romantiques… » l’excusai-je instinctivement.

James se força à sourire pour saluer mon effort puis secoua la tête.

« Je pense pourtant qu’elle devrait rencontrer d’autres personnes, sortir d’ici. J’ai une idée. Un de mes partenaires commerciaux est un amoureux des arts et possède une collection de tableaux absolument magnifique : Turner, Gainsborough, Degas et d’autres impressionnistes… Il vit à Liverpool. Nous pourrions louer quelque chose et y passer le week-end. »


Écrire commentaire

Commentaires : 9
  • #1

    Wizzette (mardi, 16 décembre 2014 20:41)

    Ca donne envie d'en savoir plus. Bonne correction.

  • #2

    Jess Swann (mardi, 16 décembre 2014 21:03)

    Merciiii ^^

  • #3

    Rinne (mercredi, 17 décembre 2014 10:51)

    Je viens de tomber sur ta page en cherchant des réécritures modernes de Jane Austen (non, je ne me lasse pas de redécouvrir des romans dont je connais l'histoire par coeur :P) et ce petit bout de lecture m'a donné envie de lire la suite !
    Bonne continuation à toi =)

  • #4

    Jess Swann (mercredi, 17 décembre 2014 11:00)

    Bonjour Rinne

    Merci beaucoup ! Ravie que l'extrait t'ai plu Le roman sort à la St Valentin

  • #5

    Rinne (mercredi, 17 décembre 2014 11:56)

    Bonne nouvelle alors =)
    J'ai vu aussi que ton roman Amour, orgueil et préjugés n'était plus dispo... Tu sais s'il le sera de nouveau ?
    (Oui, il est dans ma wishlist booknode depuis un moment, j'aurais mieux fait de craquer de suite xD)

  • #6

    Jess Swann (mercredi, 17 décembre 2014 13:21)

    Alors sur le ré approvisionnement, je ne peux pas dire... en revanche, je suis en cours de récupération des droits et dans ce cas il y aura une réédition si tout va bien

  • #7

    Rinne (mercredi, 17 décembre 2014 16:39)

    Je croise les doigts pour toi alors ^^
    Bonne journée ~

  • #8

    lilouche (dimanche, 21 décembre 2014 18:25)

    bel extrait ^^

  • #9

    Jess Swann (dimanche, 21 décembre 2014 18:44)

    Merci ^^