Extrait

Voici un petit extrait de mon roman.

 

La scène se déroule dans la première moitié de l'histoire. Mon héroïne, Cassie, retrouve le riche ( mais arrogant) Mr Drayton le temps d'une danse ...

"Le maire termina son discours trop vite à mon goût et la musique reprit sur un tempo plus sensuel. J’inspirai alors que les premiers accords d’une salsa s’élevaient.
— Il me semble que vous m’aviez promis une danse.
Drayton. Je ne pouvais pas me dérober sans être impolie, et j’acceptai la main qu’il me tendait.
Son bras enserra ma taille avec fermeté et son corps épousa le mien tandis que la mélodie langoureuse s’élevait dans la pièce. Je réalisai qu’il était bon danseur, et je me détendis tandis qu’il me guidait sur la piste. Mon regard accrocha le sien et je restai silencieuse avant de réaliser l’incongruité de la situation. Alors que je m’étais promis de ne pas côtoyer Drayton plus que nécessaire, voilà que je dansais la salsa dans ses bras ! Je pivotai légèrement et il me ramena contre lui avec aisance. J’inspirai. Me retrouver aussi proche de lui me troublait plus que je ne l’aurais cru. Cela augmenta encore ma contrariété et je pinçai les lèvres, bien décidée à ne pas lui adresser un mot, avant de me souvenir qu’il n’appréciait pas particulièrement devoir bavarder. Aussi, décidai-je de lui faire la conversation en guise de punition pour m’avoir privée de la présence de Thomas :
— Je croyais que vous n’aimiez pas danser.
— Vraiment ? s’étonna Drayton. Au contraire, j’adore ça.
Je pris brusquement conscience de la chaleur de sa main contre mon dos et je déglutis.
Vous savez qu’il est parfois appréciable de discuter avec son partenaire ?
Je sentis ses doigts s’affermir autour des miens tandis qu’il me faisait à nouveau tourner avant de me ramener contre son torse.
— De quoi souhaitez-vous que nous parlions Cassandra ?
Je ne répondis tout d’abord pas, en vérité, j’éprouvais de plus en plus de difficultés à penser à autre chose qu’à son corps contre le mien. Je me forçai à reprendre mes esprits et lui souris.
— Je ne sais pas, c’est toujours difficile pour moi de trouver des sujets de conversation.
— Je n’en crois rien.
Tout en parlant, il me guida pour une autre figure, puis son bras m’enlaça de nouveau.
— Vous ne paraissez pas être le genre de femmes qui manquent de conversation, au contraire.
Sa main glissa lentement sur mon dos et je m’écartai légèrement. Qu’est-ce qu’il faisait chaud dans cette maudite salle !
— Pourtant, je peux vous assurer que je peine souvent à trouver quelque chose à raconter et que je dois me forcer pour bavarder. En fait, je pense que nous nous ressemblons sur ce point, nous n’aimons pas parler pour ne rien dire et ne brillons pas par notre sociabilité.
Un léger sourire aux lèvres, Drayton me répondit tout en me ramenant contre lui.
— Je vous trouve sévère avec vous-même, Cassandra.
— Et avec vous aussi sans doute."

Écrire commentaire

Commentaires : 2
  • #1

    Anna (lundi, 03 novembre 2014 11:16)

    LA scène :)

  • #2

    Jess Swann (lundi, 03 novembre 2014 11:50)

    Obligée ^^