Chapitre 1 Retour à Cornwallis

Le temps passa et Rebecca finit par retrouver le sourire, aidée par les soins attentifs et tendres que lui prodiguait son père. Cependant, la petite fille n’oubliait pas. Malgré son jeune âge, elle se souvenait souvent de la voix de sa mère, des jeux qu’elle avait partagés avec Will. Mais elle avait compris du haut de ses dix ans que le temps où elle pouvait se nicher dans les bras d’Arabella pour y quémander un câlin était révolu. Que Will n’apparaitrait plus pour lui dire que non, les filles ne pratiquaient pas l’escrime… Toutes ces choses dont elle se souvenait, Rebecca les gardait pour elle. Parce qu’elle ne voulait pas blesser son père.

 

En effet, les épreuves et les morts avaient changé Reece, l’ancien second qui tempérait Laura avait disparu et laissé place à un pirate dur qui ne baissait la garde que face à sa fille. La Fleur de la Mort était devenue le royaume exclusif de Rebecca. Emporté par le désir de rendre le sourire et un peu de bonheur à sa fille, Reece succombait au moindre de ses désirs.

 

Leur vie était faite d’aventures, de rapines et de secret. Une existence que Rebecca aurait adorée si elle n’avait pas su le prix dont elle l’avait payée. La vie d’une mère et d’un frère c’était cher pour l’aventure.

 

Rebecca grandissait donc comme une fille de pirate.

 

La petite n’ayant jamais été très assidue dans ses études, elle se trouvait fort bien du relâchement que lui passait Reece. Son père considérait que savoir lire, compter et baragouiner quelques mots de français et d’espagnol était bien suffisant pour la fille d’un pirate et Rebecca était d’accord avec ça.

 

Le maniement du navire, contrairement à l’escrime, l’intéressait peu tout comme les actes de piraterie auxquels elle ne participait de toute manière jamais. Reece jugeait en effet qu’à dix ans, sa fille avait déjà vu assez de drames. Il n’était donc pas utile de la confronter à un abordage. Non, ce que Rebecca aimait réellement c’était Mr Sun.

 

Sun était déjà quartier maitre lorsque Laura avait pris le commandement de La Fleur de la Mort et en cette qualité, il connaissait tous les secrets et les recoins du bateau. Reece ne s’était du reste pas trompé sur l’ancien esclave affranchi et avait reconnu sa valeur en faisant de lui son second.

«  Et les voiles ? » demanda Rebecca pour la centième fois à Sun

Sun la regarda et sourit

«  Je te l’ai déjà raconté cent fois Becca et ton père enfin le capitaine aussi.

- Oui mais je préfère quand c’est vous qui racontez… Pourquoi elles rendent le bateau invisible ? »

 

Sun sourit avec indulgence et s’assit à côté de la petite fille dont le visage était maintenant parsemé de taches de rousseur dues au soleil.

«  Parce que le capitaine Smith a demandé aux sirènes de les lui tisser, » expliqua t’il.

Les yeux de Rebecca pétillèrent de joie. Elle adorait les sirènes même si elle n’en avait jamais vu et en dépit de l’horreur que son père semblait leur vouer.

«  Et elles ont accepté ?

- Tu le sais bien, rit doucement Sun. Les sirènes ont accepté parce que Laura était une femme et qu’elles se sentaient solidaires

- C’est quoi solidaire ?

- C’est quand on se serre les coudes » expliqua Sun.

 

Rebecca y réfléchit quelques instants puis reprit

« Mais pourquoi les sirènes se sentaient comme ça Mr Sun ? Parce que Laura était une fille ? »

Le second hocha gravement la tête

«  Oui petite mais pas que ça. Vois-tu ta… »

Là il s’interrompit. Il y avait une loi sur laquelle Reece ne badinait pas : ne pas rappeler de douloureux souvenirs à Rebecca

«  Le capitaine Smith, se reprit-il. Etait une exception. Une des rares femmes à part la vieille Ching, à commander un navire »

Cette affirmation rappela à Rebecca ses longues chamailleries avec Will et elle demanda avec intérêt

«  Mais pourquoi ? Pourquoi les filles peuvent pas commander ?

- Parce que pour un marin…. Avoir une femme à bord porte malheur » expliqua Sun.

 

Une fois de plus, Rebecca sembla y réfléchir

«  Alors moi aussi je porte malheur ?

- Mais non, se récria Sun. On croit pas à ça sur La fleur »

Rassurée, Rebecca sourit et Reece s’approcha

«  Nous sommes arrivés » annonça-t-il d’une voix tendue.

Les grands yeux de Rebecca se tournèrent vers la terre et son cœur se serra. Elle était de retour à Cornwallis.

 

Reece posa un regard inquiet sur elle

«  Becca tu es sûre que tu veux aller là ? »

La petite fille le regarda, troublée

«  Pourquoi ? Est-ce que c’est mal de vouloir rendre visite à maman ? »

Reece soupira

«  Bien sûr que non, j’ai juste peur que tu…souffres »

Rebecca se contenta de glisser sa petite main dans la sienne

«  Mais maman elle serait triste si on ne venait pas la voir »

 

Reece ne répondit pas et adressa un signe de tête à Sun avant de débarquer.

 

()()

 

Un an s’était écoulé mais pourtant Cornwallis n’avait pas beaucoup changé. Les yeux brillants, Rebecca désigna à son père ceux qu’elle avait connus

«  Oh c’est Tim !!! s’écria-t-elle. Et Marvin !!! »

Avant que Reece ait pu la retenir, la petite fille se précipita vers son ancien ami et les deux enfants se tombèrent dans les bras l’un de l’autre. Rebecca, toute à sa joie de retrouver un visage familier en oubliait même que, le premier, Marvin avait été celui qui l’avait traitée de « bavarde ».

 

Un peu à l’écart, Reece observait sa fille. C’était la première fois depuis la mort d’Arabella qu’il voyait Rebecca rire ainsi. L’air de rien, il s’approcha pour écouter le babil des enfants que d’autres avaient rejoint.

«  Becca tu restes ? Tu nous manques tu sais…. Les leçons c’est plus pareil ! » Décréta une petite blonde avec de longues nattes.

Rebecca s’assombrit

«  Non, tu sais mon papa et moi on est juste venu dire bonjour à maman, parce que papa il est marchand alors on doit voyager tout le temps »

Reece sourit en l’entendant servir sans la moindre hésitation le mensonge qu’Arabella avait mis au point avant sa naissance.

« Oh c’est dommage » répondit la petite fille qui avait parlé

Le cœur de Reece se serra à la vue de l’expression du visage de Rebecca lorsqu’elle répondit.

«  Oui…. »

 

Les enfants s’éloignèrent et Reece rejoignit Rebecca

«  Qui était cette petite fille ?

- C’est Lisa

- Et qui est Lisa ? C’est une amie ?

- Oui… Lisa c’est ma seule amie, » répondit Rebecca d’une voix triste.

Reece ne répondit pas mais son cœur se serra un peu plus.

 

Père et fille escaladèrent la colline et Rebecca écarquilla les yeux à la vue de Joe Mc Drache. L’homme était occupé à dégager les décombres de la maison dans laquelle elle avait vécu. Reece le vit aussi et s’approcha

«  Mr Mac Drache »

Joe posa un regard égaré sur eux avant de se souvenir

«  Oh…. Mais c’est la petite Becca… Je ne pensais pas vous revoir un jour, après…

- Que faites-vous ? » Le coupa à la hâte Reece.

Joe haussa les épaules

«  Le pasteur pense que ça me fera du bien…. Que d’être occupé m’empêchera de…. Vous voyez » expliqua t’il en posant un regard envieux sur la bouteille qui reposait à quelque pas de là.

 

Reece se crispa et hocha la tête tandis que Rebecca regardait les décombres

«  Elle lui appartenait vous savez…. » Murmura Joe

Reece se tourna vers lui sans comprendre

«  Arabella, elle avait acheté la maison à Grand Pa et Emmaline avait dit »

Un sanglot s’étrangla dans la gorge de Joe mais il se contint

«  Elle avait dit que c’était à se demander ce qu’elle avait fait pour trouver l’argent. C’était bête hein ? »

Reece ne répondit pas et son cœur se serra un peu plus. Lui, il savait….

«  Alors je me suis dit qu’Emmaline elle aurait pas aimé voir la maison d’Arabella en ruine…. »

Rebecca tourna des yeux brillant de larmes vers Joe Mac Drache et Reece hoqueta

«  Maman elle était fière de la maison elle disait que c’était la seule chose qu’était vraiment à elle à part Willy et moi »

Joe sourit et Reece posa un regard troublé sur Rebecca. La petite fille ne le regardait plus, elle fixait les ruines de son enfance calcinées.

«  Comme ça si un jour Becca veut retrouver la maison, elle sera à elle, expliqua Joe. J’ai pas su veiller sur Willy pour Arabella alors…. »

 

La voix de l’homme se brisa sur les derniers mots et il s’empara de la bouteille. Reece ne bougea pas, il regardait Rebecca. La petite fille avait le visage rempli de tristesse.

 

Cette vision tourmenta Reece tout le reste de la journée…. Il la tourmentait encore lorsqu’il laissa Rebecca avancer vers la tombe de sa mère. La petite fille poussa un cri de rage à la vue de cette dernière et ses mains se refermèrent sur les orties qui avaient envahi le carré de terre mal entretenu.

«  Laisse ! Tu vas te blesser ! S’écria Reece

- Je m’en fiche » rétorqua Rebecca en arrachant les mauvaises herbes.

 

Reece s’empressa de l’aider puis Rebecca se laissa tomber sur la tombe d’Arabella

«  Tu me manques maman, murmura la petite fille. Tu sais je viens pas souvent mais je t’ai pas oubliée maman…. »

Le cœur de Reece se serra et il posa les yeux sur les mains sales et écorchées de la petite fille

«  Maman, je t’aime » murmura Rebecca dans un sanglot.

Reece resta sans bouger tandis qu’elle étreignait la croix de bois qu’un voisin attentionné avait planté dans la terre meuble. Le cœur lourd, Reece comprit que Rebecca souffrait d’être si loin de l’endroit où reposait sa mère.

 

Lorsqu’ils reprirent le chemin du navire, Reece surprit le regard rempli de convoitise que Rebecca posait sur les ruines de la colline et il ferma les yeux. Il venait de comprendre que malgré le drame, la vie de Rebecca n’était pas sur La Fleur de la Mort. Elle était à Cornwallis…. Là où elle avait été si heureuse. Là où vivaient ses amis.

 

Le soir venu, Reece borda Rebecca et la petite fille fixa un regard embué sur lui

«  Papa c’est quand qu’on reviendra à Cornwallis ? »

Le cœur de Reece s’alourdit un peu plus et il s’assit sur le lit

«  Ça te manque ?

- Non, mentit Rebecca en évitant son regard

- Pas de mensonge entre nous Becca…. Cornwallis te manque n’est-ce pas ?

- Oui….. Maintenant maman elle est toute seule là-bas… Et puis Mr Mac Drache il est tout triste et y’a Lisa et Marvin et … » soupira Rebecca avant de s’interrompre

Reece la fixa

«  Et ???

- C’est ma maison… » Murmura Rebecca d’un air coupable.

Un poignard vrilla le cœur de Reece.

«  Je vois

- Pardon papa, je suis contente d’être avec toi, papa ….

- Chut, je sais » l’apaisa Reece

Il l’embrassa sur le front et attendit qu’elle soit endormie pour sortir.

 

()()

 

Une fois sur le pont, Reece se précipita sur la réserve de rhum et s’offrit une large rasade d’alcool. Sa soif apaisée, il en prit pourtant une seconde, puis une troisième.

« Laura qu’est-ce que je dois faire…. » Souffla-t-il d’une voix douloureuse.

Au lieu de Laura, ce fut Mr Sun qui répondit

«  Un problème Capitaine ? »

 

Reece soupira

«  Rebecca est malheureuse.

- Je sais.

- Tu sais ??? »

Le visage de Sun se contracta comme s’il venait d’être pris en faute et Reece l’encouragea.

«  Non, ne t’inquiète pas…. Va au bout de ta pensée. »

 

Sun regarda son nouveau capitaine et soupira.

«  Bah en fait j’crois que Miss Rebecca, elle dit rien pour pas vous faire de peine mais elle est comme Miss Arabella…. Elle aime pas la vie en mer…

- Continue…. Murmura Reece d’une voix sombre

- Bah elle était contente quand elle pensait rentrer chez elle mais maintenant….

- Maintenant elle est malheureuse, » compléta Reece

Sun baissa le visage et Reece soupira.

«  Je ne sais plus quoi faire…. Je vois bien que Becca est malheureuse et que Cornwallis lui manque, mais… La Fleur c’était le rêve de Laura… »

 

Sun secoua la tête

«  Je sais pas Capitaine, mais je sais que le Capitaine Smith, elle adorait ses filles »

Reece tressaillit

«  Oui…. Tu as raison Sun. »

L’homme le regarda avec incompréhension et Reece soupira.

«  Laura ne s’est jamais remise d’avoir abandonné Arabella ni Rebecca… La seule chose qui l’a fait tenir c’était de savoir qu’elles étaient plus heureuses comme ça. Elle ne voudrait pas savoir Rebecca malheureuse, pas si elle pourrait trouver le bonheur ailleurs. »

Sun le fixa

«  Capitaine que…..

- Ca veut dire que tu seras bientôt capitaine de La Fleur, Sun.

- Oh !!! Non Capitaine, je ne veux pas. »

 

Le regard de Reece se posa sur le loyal second et il soupira.

«  J’ai assez navigué Sun… Et sans Laura, l’océan est un peu moins grand… Alors je crois que Becca et moi nous allons retourner à Cornwallis et y vivre. Ainsi elle aura tout ce dont Laura et moi nous rêvions pour elle…. Juste un dernier abordage pour nous mettre à l’abri et …. Tu pourras prendre La Fleur, je sais que Laura t’appréciait.

- Capitaine…. Souffla Sun, ému et un peu dépassé.

- Non….. Ma décision est prise, seule Becca compte. » souffla Reece avant de partir s’enfermer dans sa cabine.

Prologue                                                                                            Chapitre 2

Écrire commentaire

Commentaires : 2
  • #1

    emeline (lundi, 07 novembre 2011 17:47)

    bououououououououououououououououh
    trop triste

  • #2

    JessSwann (lundi, 07 novembre 2011 18:07)

    Lol franchement me connaissant,tu t’attendais à quoi ???