Une relation approfondie

Résumé : Post Curse of the Black Pearl, Will apprend à connaitre son futur beau père

Genre : Lemon, 

Pairing : Gouverneur Swann / William Turner

 

Rating : MA

 

Note : Mdrrr celle ci je l'ai écrite à la suite d'un défi et chaque fois que j'y pense je me marre. Contient également du Will /Elizabeth et du Jack /Elizabeth

Une relation approfondie

Le soleil déclinait lentement sur la petite ville paisible de Port Royal lorsque, engoncé dans un costume tout neuf, William Turner se présenta à la demeure du Gouverneur. Le jeune homme était loin d’être à son aise en déclinant son identité au majordome (comme si ce dernier l’ignorait) inquiet depuis qu’il avait reçu, en début d’après-midi, le mot du père d’Elizabeth lui indiquant de se présenter chez lui une fois son travail terminé. Angoissé, mille et une hypothèses le torturant, Will suivit son guide dans la maison du Gouverneur. Elizabeth avait-elle changé d’avis ? Ou était-ce le Gouverneur ? La gorge sèche et agité de toutes ces pensées contradictoires et affreuses, Will pénétra dans le petit salon vers lequel le domestique l’avait conduit.

 

Will pénétra dans la pièce, ne sachant quoi dire tandis que le Gouverneur congédiait le domestique

« Ça ira Gérald. Monsieur Turner et moi-même avons à parler. Veillez à ce que personne ne nous dérange je vous prie. Nous nous servirons seuls. »

Blême et angoissé, Will porta à peine attention au décor qui l’entourait et ignora les lourdes tentures vertes assorties aux fauteuils et à la bergère qui meublaient la pièce. Droit comme un i, le jeune homme attendit que le Gouverneur prenne la parole, paralysé à l’idée que ce dernier ne lui refuse finalement la main de sa fille qu’il avait obtenue quelques mois plus tôt à sa grande surprise.

 

Weatherby Swann se retourna vers le jeune homme et un bon sourire éclaira ses traits

« Approchez Turner… Ne restez pas planté ainsi. Un verre ?

- Oui Monsieur. Merci Monsieur. » Accepta Will paralysé par la peur.

Le gouverneur servit avec aisance deux verres en cristal et en tendit un à William.

« Un merveilleux whisky venu tout droit d’Irlande. Vous m’en direz des nouvelles mon garçon… Et bien asseyez-vous. » S’impatienta-t-il.

Will prit son verre d’une main tremblante et s’assit sur le rebord du fauteuil tandis que le gouverneur s’installait confortablement face à lui.

 

Le silence s’installa entre les deux hommes tandis qu’ils savouraient tout deux leur whisky, le breuvage inhabituel brûlait la gorge de Will mais le jeune homme était trop désireux de plaire pour s’en plaindre. Finalement le gouverneur se décida à prendre la parole

« Vous vous demandez sans doute pourquoi je vous ai demandé de venir ?

- En effet monsieur. Répondit Will poliment, gardant ses mains sagement croisées autour de son verre.

- Tout d’abord, j’aimerais avoir l’assurance que la conversation que nous allons avoir restera strictement entre vous et moi. Commença le Gouverneur. En aucunes manières ou circonstances Elizabeth ou une quelconque personne ne doit être tenue au courant de ce qui se passera ou non dans cette pièce. Suis-je clair ? »

 

Will déglutit et sentit sa main trembler autour de son verre. L’affaire devait être grave pour le Gouverneur habituellement si amène et bonhomme prenne autant de précautions … Peut être même que l’affaire en question concernait Elizabeth … Était-elle en danger ou bien … Pire ? Se demanda le jeune homme sans savoir précisément ce que « pire » pouvait signifier.

« Oui Monsieur. Répondit-il avec raideur.

- Allons détendez-vous mon garçon !! » Lui enjoignit le gouverneur avant de finir son verre d’un trait et de se resservir.

Tandis que, désireux de ne pas être en reste, Will terminait le sien de la même manière, il réalisa soudain que le père d’Elizabeth semblait aussi nerveux qu’il l’était lui-même, voire plus. Cette constatation, au lieu de le rassurer, redoubla son inquiétude et il tendit son verre au gouverneur d’une main tremblante.

 

Weatherby les resservit tous les deux et fit tourner pensivement son verre dans sa main avant de se décider à parler avec une sorte de craintive réticence

« Si je vous ai fait venir ce soir c’est parce que plusieurs choses me gênent Turner… »

Will sentit son cœur faire un bond dans sa poitrine, voyant dans cette simple phrase la réalisation de ses pires craintes. Il ouvrit la bouche pour parler sans trop savoir ce qu’il allait dire mais le gouverneur lui intima le silence d’un geste

« En premier lieu, je tiens à préciser que je ne doute pas de la sincérité des sentiments que vous portez à ma fille. Tout comme je suis conscient que ces derniers sont partagés. Cependant il est de mon devoir de père de soigner ses intérêts.

- Oui Monsieur. » Lâcha Will, la bouche sèche.

Il reprit une gorgée de whisky pour se donner le courage d’entendre la suite

« Seulement amour et désir sont parfois deux choses … différentes et qui échappent à notre contrôle. Continua prudemment le gouverneur avant d’ôter sa perruque d’une main tremblante. Seigneur depuis quand fait-il aussi chaud ici ?

- Je l’ignore monsieur. Crut bon de répondre Will avant de se mordre les lèvres devant le regard que lui jeta son hôte.

- Voyez-vous William …Continua le gouverneur sans paraître s’être aperçu de l’interruption. L’amour, l’inclinaison du cœur et le désir charnel sont hélas parfois deux choses qui s’avèrent différentes et incompatibles. Me comprenez-vous ? »

 

Will hocha la tête d’un air peu convaincu et le gouverneur soupira avant de les resservir une fois de plus.

« Je crains donc qu’il me faille être plus … explicite. »

Will avala brutalement sa salive tandis que le gouverneur vidait à nouveau son verre et reprenait en évitant son regard

« William…. Est-il bien exact que vous avez, il y a de cela deux semaines environ, rencontré un pirate nommé Jack Sparrow dans le port de Tortuga ? »

 

Cette fois Will blêmit et ses doigts se contractèrent sur le verre qu’il tenait.

« Oui Monsieur. Répondit-il d’une voix tendue.

- Bien. » Répondit Weatherby d’un ton qui démentait ses paroles

Un silence pesant s’installa durant lequel Will termina son verre, inquiet à la pensée de ce que le gouverneur avait découvert.

« Je ne vous fais pas suivre… S’excusa presque le Gouverneur avant de reprendre. Mais on m’a rapporté qu’à l’occasion de cette disons rencontre, Sparrow et vous, vous êtes retrouvés dans une posture … inappropriée. »

Rougissant et embarrassé, Will vida son verre d’un trait, les joues rouges au souvenir de l’étreinte brève mais délicieusement plaisante qui avait suivi sa rencontre fortuite avec le pirate.

« Je constate que vous comprenez à quoi je fais allusion. » Déclara le gouverneur en le servant à nouveau

 

Le cœur au bord des lèvres, rempli de honte et de dégoût de lui-même, Will leva les yeux vers le père de sa fiancée avant de les baisser, ne réussissant pas à soutenir le regard de l’homme qui connaissait son secret.

« Monsieur je puis vous assurer que ce … cela ne se reproduira plus, je j’aime Elizabeth et je ferais en sorte de … »

Le gouverneur l’arrêta d’un geste, prévenant ses paroles

« Ne vous justifiez pas Turner. Ne mentez pas non plus. Cela se reproduira. C’est-ce que j’ai essayé de vous expliquer en vous parlant de la différence entre l’amour et les désirs charnels. Je n’ai pas dû être assez explicite sans doute. .. » Soupira-t-il

Will baissa les yeux et rougit encore plus de honte

« Allez-vous le dire à Elizabeth ?

- Grand Dieu non ! Elle en mourrait ! S’exclama le gouverneur avec fougue avant de se reprendre. Je regrette juste que ma fille ait choisi un homme qui me ressemble autant … Même si … Finalement j’ai toujours su que vous étiez homme à entretenir de tels désirs. »

 

Bouleversé, perdu, Will but une nouvelle gorgée et tenta d’assimiler les paroles de son futur beau-père. Un homme qui lui ressemble autant ??? Est-ce que cela voulait dire que…

« Oui. Confirma le gouverneur qui avait deviné sur son visage le cheminement de son raisonnement. Voyez-vous William, comme vous, j’aimais profondément ma défunte épouse... Mais mon corps ne sait se satisfaire pleinement que lorsque je suis en compagnie d’autres hommes … »

Cet aveu inattendu finit de surprendre Will et le jeune homme déglutit, comprenant que les raisons qui motivaient l’invitation du gouverneur n’étaient peut-être pas celles qu’il avait tout d’abord envisagées…

 

A cet instant, Weatherby parut gêné et reprit une gorgée d’alcool pour se donner du courage

« Voyez-vous William, il est rare de rencontrer dans notre monde un homme qui partage cette inclinaison pour son sexe... Et je … Et bien disons que ma fille et moi-même avons des goûts communs. » Finit-il par lâcher.

Cette fois les yeux de Will s’écarquillèrent de surprise tandis qu’une chaleur inattendue montait dans son bas ventre. Enfin il était compris. Enfin il était accepté et non condamné comme il l’avait si souvent redouté.

« Je n’ai pas la prestance de Sparrow… Et je ne suis sans doute pas le partenaire idéal… Sachant les liens que vous entretenez avec ma fille… Cependant ces mêmes liens sont aussi un gage de son ignorance. Pour vous comme pour moi. » Continua le gouverneur avec une pointe d’hésitation

 

Will osa regarder le gouverneur dans les yeux avant de laisser son regard errer sur l’entrejambe gonflé de ce dernier qui confirmait de manière éclatante ses paroles.

« Je … Ne sais quoi dire … » Murmura Will tandis que des images d’une réalité obscène et révoltante se formaient dans son esprit.

La bouche sèche, le jeune homme s’imagina possédé par le père de sa fiancée, revivant la volupté de son étreinte avec Jack. Il but une gorgée et s’imagina malgré lui le sexe du gouverneur s’enfoncer en lui, ici même… Comprenant son hésitation, le gouverneur le resservit et frôla au passage la main de son jeune invité.

« Si vous ne savez quoi dire … Et que vous le désirez … Agissez donc mon garçon… »

 

Will lança un regard inquiet vers la porte que le gouverneur intercepta

« Personne ne la franchira William. Personne ne saura. Quoique vous décidiez je garderais votre secret aussi longtemps que vous garderez le mien. »

Une onde de chaleur inonda le visage de Will et il se leva brusquement, les yeux plongés dans ceux, si semblables à ceux d’Elizabeth, de son père. Il fit un pas en direction du gouverneur, hésitant sur la conduite à tenir. Weatherby leva une main tremblante d’impatience dans sa direction et l’attira à lui. Enivré à la fois de désir et d’alcool, Will se laissa tomber à genoux devant lui, sa main frôla l’entrejambe gonflé du gouverneur qui gémit, perdant sa feinte maîtrise

 

Les mains du gouverneur défirent son propre pantalon et dévoilèrent une érection qui confirmait ses paroles précédentes. Will saliva brutalement. Sans plus d’hésitations, il inclina son visage et emplit sa bouche du sexe du gouverneur qui poussa un léger cri de plaisir en sentant ses lèvres se refermer sur lui. Lentement, Will commença à aller et venir sur la verge de son partenaire, sa langue explorant les aspérités noueuses de cette dernière.

« Seigneur William… » Gémit faiblement le gouverneur tandis que son sexe grossissait dans la bouche de son amant.

 

Will le relâcha brusquement et observa les traits tirés par le plaisir du gouverneur. Il se demanda fugacement si Elizabeth lui ressemblerait au moment de l’orgasme avant d’écarter résolument cette pensée.

«  Mes … informateurs … m’ont aussi appris que vous aimiez être le dominé… » Lâcha le gouverneur dans un souffle

Le sexe de Will fit un bond dans son pantalon à cette affirmation et le jeune homme se releva. Il défit son fut d’un geste pressé et exhiba une verge tendue de désir. Sans attendre, le gouverneur se leva de son fauteuil et poussa doucement mais sûrement le jeune homme vers celui qu’il occupait quelques instants plus tôt. Will se pencha en avant, ses mains se crispant sur le précieux velours vert tandis que le gouverneur refermait sa main sur son pénis et le caressait lentement.

 

Will poussa un grognement de satisfaction et écarta les cuisses dans une invite évidente tandis que de son autre main, le gouverneur se guidait en lui, sa verge gonflée l’emplissant lentement. Will grossit sous les caresses habiles et expérimentées de son aîné pendant que ce dernier s’enfonçait plus avant et le pénétrait jusqu’à la garde. Les deux hommes gémirent en même temps et le gouverneur entama un va et vient lent et profond, son sexe cognant contre les parois les plus secrètes de Will. Finalement, le jeune homme sentit son amant se déverser en lui avec un râle brutal tandis que sa main accélérait sur son sexe. Will gémit à nouveau pendant que, le souffle court, le gouverneur le guidait vers l’orgasme, sa semence finit par inonder le velours vert du fauteuil contre lequel il s’était appuyé.

 

Essoufflé, Weatherby se retira lentement et remit son pantalon, les joues encore rouges d’excitation tandis qu’un Will tremblant appuyait sa tête contre le dossier du fauteuil. Le cœur battant, le jeune homme songea que cette fois lui avait parue encore meilleure que la précédente, la sensation d’être comblé l’emplissant d’un plaisir indicible. Derrière lui, Weatherby se resservit lentement un verre, le regard perdu. Encore tremblant, Will ramassa son pantalon et n’osa regarder l’homme avec lequel il avait doublement trahi Elizabeth.

 

Le gouverneur fut une fois de plus le premier à briser le silence

« Rhabillez-vous William. Et venez prendre un verre »

William obéit et but à longs traits le whisky que lui tendait le gouverneur

« J’ose croire que je n’ai pas démérité Sparrow… Souffla le gouverneur, quêtant une approbation dans le regard de son jeune amant

- Non… » Souffla Will encore étourdi de plaisir.

Les regards des deux hommes se rencontrèrent avant de se tourner avec vivacité vers la porte qui s’ouvrit avec précipitation.

 

William déglutit nerveusement en voyant Elizabeth, toute de mousseline verte vêtue (le même vert que celui des fauteuils qu’il avait pu observer de près), se précipiter vers lui avant de s’immobiliser dans une feinte retenue.

« Will ! S’exclama-t-elle. J’ignorais que tu devais venir, je serais rentrée plus tôt si j’avais su

- Elizabeth. » Déglutit Will, ne sachant quoi lui dire.

 

Le gouverneur, installé dans son fauteuil et un vague sourire aux lèvres s’immisça alors dans leur conversation.

« Ne t’en fait pas ma chérie. Dit-il à sa fille d’un air affable. William et moi avons mis à profit ce temps pour mieux nous connaître »

Elizabeth, serra les mains de Will dans les siennes et se retourna vers son père, l’air ravi

« Cela est bien vrai ?

- Entièrement vrai ma chérie. Confirma le gouverneur. Et je pense que Will et moi nous avons fait des progrès … Nous avons approfondi notre relation. Sourit-il

- C’est merveilleux ! S’exclama Elizabeth qui avait toujours eu le sentiment que son père n’acceptait son mariage qu’à contre cœur.

- Je vous laisse mes enfants… Sourit le gouverneur en se levant. Je suis à présent certain que vous prendrez soin de ma fille William et que rien ne viendra entacher son bonheur. »

Will rencontra le regard du gouverneur et sourit à son tour, soulagé

« Merci de votre confiance Gouverneur Swann… Serait-ce présomptueux de ma part de penser que nous approfondirons de nouveau notre relation ? Lui demanda-t-il d’un ton hardi

- Cela va de soi William. » Sourit Weatherby avant de sortir, laissant seuls William et une Elizabeth ravie par l’entente aussi subite qu’inattendue de son père et de son fiancé.

Écrire commentaire

Commentaires : 11
  • #1

    Wizzette (vendredi, 14 octobre 2011 23:28)

    Le gouverneur cache bien son jeu ^^

  • #2

    JessSwann (samedi, 15 octobre 2011 11:04)

    Lol en même temps on l'a jamais vu avec une femme mdrrr

  • #3

    HollySparrow (vendredi, 13 avril 2012 17:34)

    Mwahahahahahahahahahahahahahahaha !! Hem pardon ^^
    Waw.... que dire.... j'ai toujours pensé à ce pairing, mais de le lire... hem bref c'est énorme ^^

  • #4

    JessSwann (vendredi, 13 avril 2012 17:51)

    Lol merciiii Holly ! Bah ce pairing c'est parti d'un délire avec Sammy ( comme souvent) je me suis éclatée à l'écrire :)

  • #5

    Claryssa Watson (dimanche, 06 octobre 2013 13:04)

    Oh mon dieu!! Tu va me faire mourir un jour ^^ Oh non mais c'est merveilleux de lire ça! Et le couple et si inattendu! C'est fabuleux!!

  • #6

    JessSwann (lundi, 07 octobre 2013 09:22)

    Merci la Miss, contente que tu aies aimé

  • #7

    megan (lundi, 06 octobre 2014 11:22)

    j'ai adoré

  • #8

    Jess Swann (lundi, 06 octobre 2014 14:35)

    merci

  • #9

    Meredith (mercredi, 08 juillet 2015 18:08)

    Mmmmh cette fiction c'est ma préférée je crois tu écris tellement bien j'adore le moment où Will se ait enculer à sec c'est tellement excitant je bande je crois c'est fou

  • #10

    Meredith (mercredi, 08 juillet 2015 18:10)

    Pourrais-tu écrire une fiction Will/Jack/le gouverneur swann parce que ce serait super et j'aimerai trop que tu l'écrivez ou bien avec Elizabeth en plus et ils font une tournante avec

  • #11

    Jess Swann (mercredi, 08 juillet 2015 18:21)

    Euhhh alors merci ?
    Contente que tu apprécies cette histoire et qu'elle stimule ton imagination
    Sur le versant "écrire de nouvelles histoires" hélas, je n'ai plus le temps pour la ff, je suis passée dans "la cour des grands" et je suis maintenant une auteure éditée :) (et même pas dans l'érotisme lol)