Rien de personnel

Résumé : Post At World's End, Will entame son premier voyage en tant que Capitaine du Hollandais Volant

Genre : Lemon, Soumission

Pairing : Cutler Beckett / William Turner

 

Rating : MA

 

Note : Ouhhhh mon tout premier yaoi :)

Rien de personnel

La bataille avait été rude, cela il le savait mais le tout nouveau capitaine du Hollandais Volant n’avait pas réalisé qu’il allait se trouver si rapidement face à une personne de sa connaissance. Cependant il était obligé de se rendre à l’évidence, une des toutes premières âmes qu’il lui échoyait d’accompagner dans son dernier voyage était celle d’un homme qu’il jugeait responsable de son sort présent et qu’il aurait haï de tout son cœur si ce dernier s’était encore trouvé dans sa poitrine.

 

En face de lui, la bouche tordue dans un sourire désagréable, se trouvait celui qui avait longtemps considéré le Hollandais Volant comme le moyen de réaliser son rêve le plus cher mais qui réalisait à présent que ce dernier avait été l’instrument de sa perte. Pénétrant dans la cabine et se tenant avec morgue devant celui qui s’y trouvait, Cutler Beckett lança un regard désabusé autour de lui.

«  Vous voilà devenu Capitaine à la place de Jones, Turner. C’est un revirement de situation pour le moins… intéressant

- Et vous voilà mort Lord Beckett… Ce qui est non moins intéressant. Répliqua Will avec ironie.

- La délicieuse Miss Swann se trouve donc à nouveau sans fiancé… Voilà qui réjouit sans aucun doute notre ami commun. Persifla Beckett en réponse

- En effet, Elizabeth n’est plus ma fiancée mais ma femme. J’ai confiance en elle. »

Beckett accusa la nouvelle avant de reprendre avec un air narquois et avança vers son interlocuteur

« Oh… Et vous croyez donc avoir gagné Turner ? Mais vous vous trompez… Le grand vainqueur c’est Sparrow »

 

Refusant de se laisser intimider ou troubler par le discours de son ennemi, William Turner resta campé sur ses positions, mais ne put cependant pas résister à la tentation de connaître la raison d’une telle affirmation

« Que voulez-vous dire ? » Demanda-t-il en plissant les yeux.

Beckett le contourna, un sourire ironique aux lèvres, tout en s’approchant encore du jeune homme dont le corps touchait presque le sien

« Je veux dire Mr Turner qu’une fois vous à bord du Hollandais Volant, Sparrow a le champ libre pour séduire votre si charmante épouse. Ce qui ne manquera pas d’arriver… Miss... Pardon Madame Turner a toujours fait preuve d’une singulière affection pour ce pirate. »

 

Will trembla légèrement. Son ennemi venait précisément de mettre le doigt sur l’un des points qui le tourmentait secrètement. Avant qu’il n’ait pu reprendre une contenance, Beckett enchaîna, se rapprochant toujours plus de lui

« Vous savez Turner, Jack et moi sommes de vieilles connaissances… Il ne fait jamais rien sans attendre une récompense en retour, ni rien qui ne soit méticuleusement calculé … Par exemple nous savons tous deux que c’est lui qui m’a mené à Shipwreck Cove.

- Il vous a piégé !! » Lança Will d’un ton méprisant

 

Beckett eut une petite moue ironique et se pencha sur Will qu’il frôlait presque à présent. Lentement, il souffla à son oreille d’une voix suave.

« Vous aussi…. Savez-vous ce qu’il avait demandé comme rétribution pour sa trahison ?

- Je ne sais pas... Une amnistie permanente et le Pearl j’imagine...

- Non…C’est elle qu’il a demandée... Et rien d’autre, juste que je le laisse partir avec elle… »

 

Will se retourna vivement, outré par ces propos qui faisaient si bien écho à ses craintes les plus secrètes

« Je ne vous crois pas.

- Vraiment ? Pourtant c’est la vérité …Jack Sparrow aime les jolies femmes, principalement celles qui lui opposent une résistance.. Croyez-moi Turner, je suis bien placé pour le savoir. Affirma-t-il avec un soupçon d’amertume. A ce propos... Comment Elizabeth est-elle devenue reine des pirates ? Avec l’aide de votre ami Jack peut être ? »

 

Will détourna brièvement le regard, faisant naître un sourire sur les lèvres de Beckett sûr à présent de contrôler la situation. Il reprit d’une voix basse.

« Ainsi donc c’est bien lui qui a fait d’elle une reine… Il est vraiment prêt à tout pour la posséder… Y compris à vous condamner à être prisonnier de ce navire, pendant que lui jouit de la liberté... Et de votre femme. Lui qui ne jure que par sa liberté sacrifie la vôtre pour assouvir son désir d‘elle. » Termina-t-il avec un petit rire méprisant.

 

Will ne disait toujours rien, son sang bouillonnant dans ses veines à mesure que les questions se bousculaient dans sa tête. Jack avait déjà tenté une fois de le lier à ce navire, se pouvait-il que Beckett ait raison ? Était-il possible qu’il se soit trompé sur les buts de Jack ? Beckett se rapprocha encore de lui, sentant sa confusion, et le força ainsi à reculer contre la paroi de la cabine avant de continuer presque sensuellement

« Vous savez comment il procède Turner. D’abord… faire en sorte qu’elle ait confiance en lui en paraissant vous sauver la vie par exemple…Puis… se rendre indispensable pour l’aider à surmonter le manque, et ainsi, l’attirer, la séduire. » Souffla-t-il de plus en plus bas, levant sa main libre pour caresser la joue de Will qui déglutit nerveusement.

Posant sa main derrière sa nuque Beckett reprit d‘une voix toujours plus caressante.

« Et puis tout doucement… S’approcher, jusqu’à frôler ses lèvres, avant de les prendre comme ceci » Finit il en joignant le geste à la parole, surprenant le jeune homme qui ne lui opposa aucune résistance.

 

Will ne songea même pas à se dégager de l’étreinte de l’autre homme qui dévorait sa bouche en collant son corps contre le sien. Il se laissait envahir par la sensation grisante d’être désiré et entrouvrit les lèvres pour permettre à la langue taquine qui les titillait de se frayer un passage… Mais à sa grande surprise Beckett recula et arbora de nouveau ce petit sourire cynique qu’il abhorrait tant et qui ressemblait à celui de Jack.

«  Vous voyez Turner, c’est tellement simple, tellement évident de ne pouvoir résister. Lui dit Beckett en effleurant son torse, suivant du bout des doigts la cicatrice qui barrait l’emplacement du cœur. Dix ans, William, dix ans de solitude à se demander ce qu’elle fait, où elle est… ce que Sparrow lui fait. De l’imaginer en train de le caresser… » Murmura-t-il en glissant ses mains sur le torse du jeune homme avant de reprendre ses lèvres avec exigence

 

 

Cette fois son baiser fut plus brutal, il rejoignit la langue du jeune capitaine et la caressa avec sensualité, tandis que ses mains défaisaient avec douceur le pantalon de Will avant de glisser lentement sur le sexe dont les palpitations ne laissaient aucun doute sur la nature des sensations que ressentait Will Turner. Ce dernier avait l’impression qu’un feu inconnu se propageait dans ses veines, le toucher sur sa peau n’avait rien à voir avec les caresses hésitantes et pleines de retenue d’Elizabeth. Au contraire c’était comme si l’autre savait exactement comment le mieux enflammer ses sens…Beckett, lui prit la main qu’il guida vers son pantalon, l’encourageant à défaire la ceinture de l’habit de brocart. Will avait l’impression qu’il ne pourrait plus jamais reprendre son souffle tant le baiser monopolisait son attention, la langue de son partenaire jouant de plus en plus rapidement dans sa bouche. Will avait abdiqué toute résistance, définitivement submergé par les sensations. Les lèvres de Beckett délaissèrent finalement les siennes, alors que l’homme reprenait son discours d’une voix rauque.

« Et une fois qu’ils en seront là… Il sera trop tard pour reculer… Et aucun des deux n’en aura la moindre envie » Murmura-t-il à son oreille alors qu’il le tournait doucement, le forçant à se plier sur l’orgue de Jones.

 

Will ne comprenait plus ce qui lui arrivait... Il haïssait cet homme plus que tout au monde mais pourtant il ne parvenait pas à lui résister. Lorsque Beckett s ‘enfonça en lui il ne put émettre qu’un râle rauque oscillant entre le plaisir et la douleur. Lentement, l’ex envoyé de la Compagnie des Indes commença à aller et venir en lui, approfondissant leur union à chaque coup de rein. Will se sentait totalement vulnérable, entièrement dépendant du bon plaisir de l’homme qui lui maintenait sans douceur la tête contre l’orgue, tandis qu’il se sentait se contracter autour du sexe qui le labourait depuis de longues minutes, supportant lui-même une érection douloureuse qu’il s’efforçait de soulager presque en se cachant… Finalement Beckett finit par attendre le summum du plaisir et se lâcha en poussant profondément en lui, explosant dans son ennemi avec bonheur.

 

Une fois qu’il eut repris son souffle, Beckett se redressa lentement et arbora un sourire méprisant. Il laissa le temps à Will de reprendre une contenance et une tenue décente avant de reprendre la conversation là où ils l’avaient interrompue

« Vous avez compris ce qui allait se produire Turner ?

- Je… Bégaya Will

- Bien sommes-nous bientôt arrivés à destination ? » Le coupa Beckett avec un bâillement non dissimulé.

 

Will le regarda un instant, l’air totalement perdu. C’est le moment que Beckett choisit pour enfoncer le clou

«  En vérité … je comprends Madame Turner … à côté de vous Sparrow est vraiment exceptionnel dans ce domaine … si elle vous abandonne pour lui ma foi …n’y voyez rien de personnel » Conclut-il en en sortant de la cabine du Hollandais Volant, le sourire aux lèvres et savourant la douceur de la vengeance.

« Non, rien de personnel » Répéta-t-il à mi-voix, le regard perdu vers l’horizon.

Écrire commentaire

Commentaires : 10
  • #1

    Wizzette (vendredi, 14 octobre 2011 23:14)

    Beckett semblait s'ennuyer sur le Hollandais, il a rien trouvé d'autre à faire que d'aller voir son capitaine ^^

  • #2

    JessSwann (samedi, 15 octobre 2011 11:04)

    Lol Beckett avait une dernière petite envie le pauvre :)

  • #3

    Claryssa Watson (mercredi, 02 octobre 2013 18:12)

    Magnifique couple :D

  • #4

    JessSwann (mercredi, 02 octobre 2013 18:13)

    Merci ^^

  • #5

    Méline (jeudi, 10 juillet 2014 03:27)

    Beckett est un grand manipulateur !!!
    Tout le monde est au courant !! ;)

  • #6

    Jess Swann (jeudi, 10 juillet 2014 17:15)

    Ah ça Beckett est très fort ^^

  • #7

    megan (mardi, 07 octobre 2014 11:35)

    tres joli couple !

  • #8

    Jess Swann (mardi, 07 octobre 2014 13:12)

    lol merci :)

  • #9

    MllzDepp (mardi, 08 septembre 2015 04:48)

    Toujours aussi croche ce Beckett. Sinon, j'adore ce nouveau ship, ils sont intéressants ensemble

  • #10

    Jess Swann (mardi, 08 septembre 2015 08:56)

    Merciiiii, j'adore Beckett