Entrainement

Résumé : Pré film. James Norrington s'entraine à l'escrime avec son père

Genre : Familial, Drame

Rating : K


Note : Le personnage de Lawrence est emprunté à Rob Kidd .... Ecrit pour les nuit du FoF , 60 minutes pour un thème : précision

Entrainement

«  Précision James….. De la précision ! Voilà ce qui différencie un bon officier d’un soldat » s’exclama Lawrence Norrington.

James opposa un visage impassible à son père. La leçon n’était pas nouvelle. En vérité, c’était le même rituel à chaque entrainement. James feintait, tentait des nouvelles bottes et finissait immanquablement par rater sa cible. Ce qui, bien entendu, ne plaisait pas du tout à son Amiral de père.

 

«  Remettez-vous en garde James et tâchez de ne pas me faire honte pour une fois »

James ferma brièvement ses yeux verts et souleva l’épée trop lourde pour son frêle poignet. S’il avait eu un peu plus d’audace, il aurait rétorqué à son père que pour être précis, il fallait que l’arme s’y prête…. Cependant, le dos lui cuisait encore du souvenir de sa dernière remarque (son père avait dit impertinence) aussi le jeune garçon garda-t-il pour lui ses observations.

 

Les lèvres serrées et le visage un peu blême, James adressa une prière muette pour réussir et satisfaire son père. Une fois. Une seule fois dans sa vie….

 

Sa lame fendit l’air et il sourit d’un air victorieux. Cette fois, il en était certain, son audace serait payante. James en était tellement persuadé qu’il lui fallut quelques minutes pour réaliser que loin d’avoir frappé sa cible, il était désormais complètement désarmé.

 

Son père l’Amiral, lui adressa un regard déçu.

«  Seigneur êtes-vous donc si empoté James ? Est-ce donc à ce point impossible pour vous de faire preuve d’un peu de ….

- Précision, » marmonna James sans y penser.

Les yeux de Lawrence Norrington s’agrandirent et il leva une main rageuse sur son fils

«  Je ne supporte pas cette impertinence ! »

 

Et moi je ne supporterai pas un coup de plus…. Songea James Norrington.

Sans réfléchir, il bloqua le bras de son père et l’Amiral fronça les sourcils

«  Comment osez-vous James ? Oubliez-vous qui je suis ?

- Non Père. Quand bien même je le ferais, vous ne me laisseriez aucun loisir de l’oublier pour de bon » rétorqua le jeune Norrington.

Lawrence le fixa

«  Vous ne faites qu’augmenter votre punition. »

James libéra le bras de son père et le toisa

«  Mon geste n’était-il pas précis Père ? Après tout j’ai réussi à vous contrer….

- Vous vous croyez doué ? Se moqua Lawrence. Seigneur, il me faudra payer un bon prix pour vous obtenir une place dans l’armée. Enfin si le Seigneur a pitié de moi, vous serez rapidement tué sur le champ de bataille. »

 

Le cœur de James se serra et il abandonna la partie… Quoi qu’il fasse, il ne serait jamais assez bon pour son père, jamais assez précis….

 

 

 

Écrire commentaire

Commentaires : 2
  • #1

    Microcosmos (vendredi, 27 juillet 2012 19:24)

    Pauve James! Son père était vraiment ignoble!
    François Dolto serait pas ravie ravie. Lawrence n'a pas réussi à faire de James un adulte confiant et équilibré dans l'avenir...

    Oui oui, je dégage.
    Joli OS! j'ai bien aimé!

    *sort*

  • #2

    JessSwann (vendredi, 27 juillet 2012 20:42)

    Ahhhh merciii

    Lol certes Françoise serait anéantie par Lawrence mdrrrr

    Merciiii