Un voile sombre

Résumé : Durant At World's End. Alors qu'il est sur le point de mourir, James Norrington voit sa vie défiler....

Genre : Romance, Tragédie

 

Rating : T

 

Note : Ecrit du POV de James

 

 

« Alerte ! Les prisonniers s’échappent

- Fausse alerte

- James ! »

Non… non pourquoi ne part elle pas ? Pourquoi ne continue-t-elle pas ? Le monstre est sur moi, le père de Turner est sur moi… Je ne peux pas le laisser la reprendre… Je ne peux pas non plus fuir et sacrifier ce qui me reste d‘honneur. Je tranche le dernier lien qui me relie à elle. Pardon Elizabeth. Mais je ne peux pas vous laisser ce choix. J’ai pris ma décision.

 

Le Bottier est sur moi. Son regard égaré, fou, passe à travers moi. Que va-t-il faire ? Son épée se loge dans mon ventre… En dessous du cœur il me semble… Ou peut-être pas. Je m’écroule. Un voile sombre tombe peu à peu sur mes yeux.

 

J’ai sept ans… Ma première rencontre avec les pirates. Mon père … Mon père l’Amiral parle avec ses prisonniers. Il a réussi. Il a accompli le rêve de sa vie. Il détient le fameux Teague. Le Gardien du Code des pirates. J’ai peur. J’ai froid. Les pirates se défendent… Je recule. De loin je peux voir le fils du Gardien, Jack…

Jack Sparrow. Il se bat avec mon cousin. Père se défend contre le Gardien. J’ai tellement peur … Je …Tombe. Les flots me submergent.

 

Des bras me saisissent. Mes poumons s’emplissent d’air. Sauvé ! Je suis sauvé… Mon père se précipite sur moi. La leçon est rude.

« Un Norrington sauvé par un pirate ! Tu aurais mieux fait de te laisser couler. »

Est-ce mal de ne pas vouloir mourir ?

 

« James !!Non !!!! »

Le cri d’Elizabeth me déchire et me réchauffe l’âme tout à la fois… M’aimait elle un peu finalement ?

 

Mon père a honte de moi. J’ai beau m’être engagé dans la Navy pour suivre ses traces je crois que jamais il ne me pardonnera d’avoir été sauvé par un pirate.

 

Mon premier voyage en tant qu‘officier… Je suis capitaine désormais. Moins bien qu’un amiral mais je compte bien montrer un jour à mon père de quoi je suis capable.

 

Ma première mission. Accompagner le nouveau Gouverneur de Port Royal et sa fille à bon port. Sa fille…

« Je crois que ce serait merveilleux de rencontrer un vrai pirate… »

Comme ses yeux brillent…

 

Je sens la dureté du bois dans mon dos… Le sang coule…

 

Je suis devenu lieutenant… Je me rapproche de mon but. Aujourd’hui je deviens Commodore. La fille du Gouverneur… Elizabeth… Elle n’est plus une petite fille mais une femme parfaite. Une femme qui me fera honneur. Une femme dont l’Amiral sera fièr. La femme que j’aime

« Épousez-moi… »

 

Elle tombe… Elle tombe dans les flots… Est-ce que je l’ai perdue ?

 

Elizabeth… Elle a dû tomber quand j’ai tiré… J’espère qu’elle a réussi à fuir… J’espère que… J’ai froid…J’ai du mal à voir …. Les souvenirs affluent…

 

Sparrow… Sparrow l’a sauvée comme son père m’a sauvé avant elle. Je ne peux pas être clément. Je ne peux pas. Le tuer. Le pendre. Tuer le fils pour venger la honte que le père a attiré sur moi. Non ! Non Elizabeth… Il la retient…Je ne peux pas la mettre en danger. Je l’aime trop. Le pirate m’échappe… Il me le faut. Je ne peux pas encore faire preuve de faiblesse… L’Amiral ne me le pardonnerait pas.

 

Les monstres m’entourent …

« L’amiral est mort… l’amiral est mort…

- A la cabine du capitaine ! »

J’ai mal. J’ai froid.

 

Elizabeth…. Elle a dit oui… Elle accepte de m’épouser… Et je tiens enfin une chance d’être à la hauteur de ce que mon père attend de moi… Je vais capturer les pirates. Je vais devenir ce dont il a toujours rêvé…

 

Des bruits de pas. Jones… Jones dont le cœur a été brisé par une femme

 

Elizabeth a choisi Will. Je lui rends sa promesse. Mon cœur est brisé. Il ne me reste plus rien désormais… Plus rien hormis la promesse faite à mon père qu’un jour il sera fier de moi. Par amour pour elle j’ai laissé filer Sparrow une fois encore. Une fois de trop…Je ne commettrais plus la même erreur.

 

« Dis-moi James Norrington… Est-ce que tu as peur de la mort ? »

 

J’ai échoué. Je n’ai pas rattrapé Sparrow. J’ai tout perdu dans le cyclone. Mes prérogatives, mon équipage, mon honneur. Je bois… Je n’ai plus que ça pour effacer ma honte.

 

Non… Laisse-moi, laisse-moi avec tes propositions odieuses… Ma main empoigne l’arme que Turner a forgée pour moi et je la pointe droit devant moi. Comme un homme digne… Que de souvenirs encore …

 

Tortuga…

« De vieilles habitudes tout ça. »

Je suis ivre. Ivre de rage , ivre de vengeance. Ivre de haine.

Elizabeth une fois encore….

«  James Norrington … Qu’est-ce que le monde a fait de vous »

Elizabeth… Je vendrais mon âme au diable pour un seul de vos regards… De toute manière l’enfer j’y suis déjà… Rejoindre l’équipage de Sparrow n’est qu’un pas de plus dans ma déchéance.

 

Je sais que je n’ai pas tué Jones… Mais je n’y fais plus attention… Les souvenirs…

 

Le regard qu’elle pose sur Sparrow… Ses yeux brillent du même éclat que, lorsqu’ enfant, elle me parlait des pirates…

«  Ne vous êtes-vous jamais demandé ce qui était arrivé à votre ancien fiancé ? »

Elle ne répond pas… Si elle répond... Elle a confiance en lui. Confiance en lui…

 

J’ai mal… pourquoi faut-il que ça fasse si mal…

 

Le cœur. Le cœur de Jones est ma chance. Jamais je n’aurais l’amour d’Elizabeth. Pas après avoir vu comme elle regarde Sparrow. Comme elle sourit face à lui… Comme ses lèvres s’écartent pour lui…

Sparrow. Le responsable de ma souillure, de mon déshonneur. Lui ou son père quelle est la différence ? Prendre le cœur et retourner à Port Royal. Devenir ce que l’amiral Lawrence attend de moi. Un homme de bien. Un soldat. Je me bas. Je triche, je mens. Même à elle. Pourquoi est-elle incapable de m’aimer … Pourquoi ne m’a-t-elle jamais regardé comme elle regarde ce pirate, ce moins que rien de Sparrow ?

Je lui tourne le dos. Je ne veux plus l’aimer.

 

Mon regard se brouille un peu plus; je n’y vois plus rien maintenant … Rien d’autre que mon passé.

 

J’ai réussi… Je suis Amiral. Comme mon père avant moi. Je lui ai écrit la nouvelle et j’imagine le regard plein de fierté du vieil homme qu’il est maintenant. Autour de moi les pirates meurent. J’ai réussi. Je suis devenu mon père.

 

Je bredouille, je voudrais parler, dire quelque chose … Me confesser ... Mais je n’y arrive pas. Le monde s’efface …

 

J’ai capturé des pirates… Elizabeth. Elle est vivante ! Mes bras se referment autour d‘elle. Elle est … Capitaine ? Non, non pas elle… Je ne peux pas… Sa voix m’accuse, ses yeux sont chargés de haine. Non… Non, ne me regardez pas comme ça… Non !! Le Gouverneur n’est pas mort… Il n’est pas mort… Elizabeth... J’ai tellement envie de vous serrer contre moi de … Je ne vous laisserais pas

«  Merci Commodore mais je préfère rester avec mes hommes »

Non !!!! Non ... Elle me tourne le dos. C’est insupportable.

«  Elizabeth, je vous promets je ne le savais pas….

- Quoi donc ? Quel camp vous avez choisi ? »

Mes mains se referment sur le vide…Son regard est chargé de mépris

«  Maintenant vous le savez »

 

Le voile est si proche de moi à présent. Si sombre… Je préfère mes souvenirs…

 

Je ne peux pas la laisser… Jamais. Son regard est chargé de surprise.

« Qu’est-ce que vous faites ?

- Je choisis un camp »

Peu importe qu’elle soit pirate. Peu importe qu’elle soit promise à un autre. Je l’aime.

Je lui dis tout…

«  N’allez pas à la baie des Naufragés, Beckett sait que la Confrérie va s’y réunir »

L’Amiral Lawrence appellerait ça une trahison. Moi j’appelle ça une rédemption.

«  Il est trop tard pour que je vous pardonne »

Elizabeth…

«  Je n’ai rien à voir avec la mort de votre père mais cela ne m’absout pas de mes autres péchés »

 

Loin, très loin j’entends Jones…

« Ça doit vouloir dire non »

Taisez-vous….Vous ne comprenez pas que j’ai déjà affronté mon jugement ?

 

«  Venez avec moi… James venez avec moi »

 

J’entends le pas de Jones décroître.. Je suis perdu…Je n’ai plus mal…Je vais mourir.

 

« Qui va là ? »

Non… non la sauver… Elizabeth…

«  Partez je vous suivrai »

Je mens… je ne peux pas devenir pirate. Je ne peux pas. Même par amour pour elle. Je ne peux pas choisir entre elle et Père. Même si finalement, j’ai choisi

«  Vous mentez »

Comment le sait-elle… Comment peut-elle me connaître aussi bien ?

 

Je n’y vois plus… J’ai oublié où je me trouve… Il n’y a plus que ce voile sombre. Et Elle.

 

«  Nos destins sont étroitement mêlés Elizabeth. Mais jamais ils ne se rejoignent »

 

C’est impossible…

 

Le fils de l’Amiral Norrington ne peut aimer un pirate et pourtant…

Le fils de l’Amiral Norrington ne peut être sauvé par un pirate et pourtant…

Le fils de l’Amiral Norrington ne peut sauver un pirate et pourtant…. Je la sauve.

 

Un voile sombre retombe sur moi, me recouvre, m’enferme… Je me souviens des lèvres d’Elizabeth sur les miennes. Sa bouche est mon linceul. Je n’en aurais pas voulu d’autre. Mes yeux se ferment. Le voile sombre m’a emporté.

 

 

Écrire commentaire

Commentaires : 4
  • #1

    Wizzette (lundi, 26 septembre 2011 16:57)

    C'est un beau résumé de la vie de James. Il n'a pas eu beaucoup de chance, mais il a sauvé Elisabeth.

  • #2

    JessSwann (mardi, 27 septembre 2011 08:24)

    Merci beaucoup Miss !! Contente que ça t'ai plu
    Pour moi James c'est la grande injustice de PoTC snif

  • #3

    Coeur d'or (vendredi, 28 décembre 2012 01:16)

    Joli résumé oui !
    Je suis d'accord avec toi , et pour moi sa mort à était un grand choc

  • #4

    JessSwann (vendredi, 28 décembre 2012 09:29)

    Merci beaucoup, contente que tu aies aimé ^^