La concubine

Résumé : Durant At World's End, Sao Feng découvre qui a donné son repaire aux hommes de la Navy

Pairing : Sao Feng/ OC

Genre : Romance, Drame

Rating : T

 

La concubine

La nuit tombait sur Singapour et sur une journée qui avait été riche en surprises… Tout d’abord la tentative piteuse de vol chez son oncle puis l’arrivée de Barbossa avec cette étrange fille et enfin la Navy envahissant son repère qu’il croyait pourtant sûr … L’homme songeait à tout cela, ainsi qu’au choix qu’il avait été contraint de faire tout en se frayant un passage dans les rues bondées de Singapour, sans s’apercevoir de la crasse et de la pauvreté qu’elles charriaient . Finalement, un rictus satisfait éclaira ses traits alors qu’il arrivait à destination ….Une maison calme dans le quartier colonial…. Sans frapper, il entra et se fraya un passage au milieu des domestiques qui depuis longtemps préféraient éviter de croiser son regard. Il parvint à la chambre où elle l’attendait et entra une nouvelle fois sans prendre la peine de se faire annoncer.

 

Une envolée de jupons, suivie d’une étreinte farouche appuyée d’un long baiser passionné, salua son apparition. L’esprit ailleurs Sao Feng rendit son baiser à la jeune femme avant de l’écarter doucement. Son regard rencontra ses yeux verts émeraude et il se détourna pour se servir un verre avec une aisance familière.

« Sao que s’est-il passé ? J’ai ... J’ai entendu des coups de feu, une bagarre… Ils ont dit que ton repère était pris. Commença-t-elle d’un ton affolé

- Et c’est le cas Georgia. Mon … repère a été envahi par les soldats de la Compagnie des Indes. Mais apparemment tu le sais déjà » Cracha-t-il.

Le regard lumineux de la femme s’assombrit à ces mots et elle dévisagea le pirate.

« Qu’est-ce que tu sous entends Sao ?

- Aurais-je quelque chose à sous-entendre ? »

 

Un instant ils se dévisagèrent, chacun soutenant le regard de l’autre, et Georgia détourna les yeux rapidement. Sao sourit avec lassitude avant de reprendre la parole

« Ta fille n’est pas là ?

- Notre fille ... Sao. Elle est en bas, elle joue.

- Parfait. » Répondit le pirate avant de s’approcher d’elle à nouveau.

Il caressa ses longs cheveux bruns d‘une main joueuse.

« Plus pure que la neige, plus belle que le jade et plus traîtresse qu‘aucune autre… Ta voix est semblable au murmure du vent dans les roseaux… » Souffla-t-il

Georgia sourit et noua ses bras autour de son cou

« Cela faisait bien longtemps que je ne t’avais entendu réciter des vers Sao xin gan.

- Si longtemps ? » Demanda-t-il en la fixant, une lueur ardente dans les yeux.

 

Georgia eut un sourire triste avant de s’écarter légèrement de lui, alertée par ce qu’elle lisait dans son regard et qu’elle n’avait pas vu depuis la naissance de leur petite Mai

« Il parait qu’il y avait une fille là-bas … dans ton repère tout à l’heure. Une anglaise comme moi

- En effet. Répondit sèchement Sao. Qu’est-ce que tu sous entends Georgia ?

- Aurais-je quelque chose à sous-entendre …. » Répondit la jeune femme

 

Sao se contenta de sourire avant de l’embrasser à nouveau et de la guider vers la couche. Ses ongles longs et teintés de noir défirent lentement les lacets du corset qui emprisonnait la poitrine de Georgia et la dévoila peu à peu

« Je déteste lorsque tu t’habilles ainsi à l’anglaise. » Souffla-t-il en écartant les pans de son vêtement

Georgia ferma les yeux alors que ses ongles laissaient de légères stries sur sa peau blanche

« Je n’avais pas le choix … Mon père a envoyé des hommes me rendre visite … Avoir eu un enfant dont le sang mêlé est évident hors du mariage est déjà suffisamment offensant à ses yeux … Je me devais de sauvegarder les apparences …

- Être la concubine d’un pirate te pose problème ? » Ironisa Sao

Georgia lui sourit tendrement et posa sa main fraîche sur sa joue

« Pas si je suis la seule Sao xin gan »

 

Sao Feng lui lança un sourire énigmatique avant de la pousser sur le lit, pour défaire les derniers bastions de sa nudité. Longtemps, la pièce résonna de leurs gémissements de plaisir. Chacun connaissait l’autre sur le bout des doigts dans une complicité née d’une relation commencée depuis si longtemps…

 

Les cheveux défaits, Georgia posa sa tête sur l’épaule noueuse de Sao Feng, nouant sa main fine à celle du pirate.

« Ils ne t’auraient pas tué. C’étaient les autres qu’ils voulaient … L’un d’eux est un Seigneur de la Piraterie. Souffla-t-elle

- Alors c’était bien toi. Répondit simplement Sao. Pourquoi ?

- Pour ne plus avoir à te partager. Répondit-elle sur le même ton.

- Crois-tu que le tigre supporte aisément la cage ?

- Ils ne t’auraient pas enfermé… Ils auraient fait de toi un corsaire… »

Sao Feng grimaça légèrement et repensa à l’accusation de la jeune anglaise … Elle lui avait dit qu’il était lâche qu’il se terrait alors que les pirates avaient besoin de lui ….

 

Georgia se releva légèrement sur un coude et l’observa à travers ses longs cils noircis.

« Que s’est-il vraiment passé ?

- Tu le sais déjà non ? Ils sont venus implorer mon aide.

- Et leur as-tu accordée ? »

Sao grimaça, songeant à la conversation qu’il avait eue avec le jeune Turner puis l’envoyé de la Compagnie.

« Plus ou moins … »

Georgia le fixa. Un sourire se forma sur ses lèvres lorsqu’elle le vit céder.

« La Compagnie des Indes ne te poursuit plus, tu n’as plus à te terrer dans ton repaire, tu vas pouvoir rester ici…

- C’est pour ça que tu as fait ça Georgia ?

- Je te l’ai dit Sao xin gan. Je ne veux plus te partager

- Être ma concubine ne te suffit donc pas ? Demanda Sao en passant sur elle, la dominant de toute sa stature

- Je ne veux plus trembler pour toi … Ainsi je suis certaine qu’ils ne t’enlèveront pas à moi et que désormais je serais la seule. Répondit farouchement Georgia

- L’accord stipule que je dois me rendre au conseil. » Souffla Sao

 

Georgia le fixa, un éclair de peine dans le regard alors qu’elle comprenait qu’il était venu lui faire ses adieux.

« Pourquoi ne m’as-tu pas dit que tu étais un Seigneur de la Piraterie ? Préféra-t-elle demander.

- Parce que les concubines n’ont pas à savoir ce genre de choses Georgia.

- Pourquoi y vas-tu ? Pour nous ou pour revoir cette anglaise ? Souffla-t-elle songeant au feu qui brillait dans les prunelles de son amant lorsqu’il était entré.

- Pour tenir ma place… Celle que tu m’as forcée à prendre en pactisant en mon nom avec la Compagnie »

 

Georgia accusa le coup et retint doucement son amant par le bras alors qu’il se levait avec souplesse

« Me reviendras-tu Sao xin gan ?

- Oui. Mentit-il

- Vient embrasser ta fille alors. Répondit Georgia qui n’était pas dupe.

- Ce ne sera pas nécessaire Georgia. Je lève l’ancre dans une heure. Voilà en quoi consiste le marché que TU m’as fait passer avec tes amis. »

 

Georgia le regarda avancer vers la porte et se mordit les lèvres nerveusement « Sao. Tout ce que je voulais c’était être ta concubine, la seule … » Cria-t-elle sur un ton d’excuse.

Sao Feng s’immobilisa à ces mots et se retourna. Il s’approcha rapidement d’elle et l’embrassa avec passion avant de reculer

« Tu l’étais. Adieu Georgia. »

 

La concubine, les bras ballants et les lèvres encore entrouvertes de son baiser, ferma douloureusement les yeux en entendant son pas décroître dans l’escalier. Il était parti et au fond d’elle, elle avait compris que quoiqu’il advienne à présent elle ne le reverrait jamais….

Écrire commentaire

Commentaires : 2
  • #1

    Wizzette (samedi, 24 septembre 2011 12:42)

    Elle n'avait qu'à pas besoin de le dénoncer. Elle aurait dû se contenter de ce qu'elle avait.
    Tes OS sont toujours aussi bien.

  • #2

    JessSwann (lundi, 26 septembre 2011)

    Je suis d'accord, elle perd tout et c'est entièrement sa faute
    Merciii