Le temps d'une cigarette

Résumé : Les pensées de Cecilia alors qu'elle se souvient de la nuit qui a fait basculer sa vie.

Pairings : Robbie Turner/Cecilia Tallis

Genre : Romance, Tragédie

Rating :K+

 

Note :Ecrite pour les nuits du FOF, 60 minutes pour un thème sur le thème " Bout"

Le temps d'une cigarette

Lorsque je repense à cette nuit où mon existence et celle de Robbie ont basculé, la première image qui me vient toujours à l’esprit est celle de cette cigarette que je suis allée fumer dehors après que l’on ait trouvé Lola.

 

J’étais si inquiète cette nuit-là, je me sentais inutile. Et, aussi, j’avais envie de penser à Robbie et au début de notre histoire, plus tôt, dans la bibliothèque. Je me sentais à la fois concernée et distante, comme si mon histoire avec Robbie occultait le reste, les fugueurs, Lola…

 

Je me souviens de ce moment-là avec clarté alors que d’autres plus récents sont brouillés dans ma mémoire. J’espérais qu’on finirait par retrouver les fugueurs et que Robbie les sauverait, les ramènerait. Et surtout, qu’il reviendrait vite près de moi pour que nous continuions ce que nous n’avions qu’ébauché dans la bibliothèque.

 

Le bout de ma cigarette rougeoyait dans l’obscurité et je pensais que sa fumée donnait une aura étrange à la nuit. Comme si cette nuit, tous les rêves, tous les miracles étaient permis. Comme si la magie existait et s’exprimait à travers ces volutes de fumée.

 

Briony fit sa déposition pendant que je fumais cette cigarette.

 

Le temps de fumer une seule cigarette…. C’est tout ce qu’il fallut à ma sœur pour détruire nos vies à Robbie et à moi.

 

Je me rappelle du bout scintillant de celle que j’ai fumée devant les inspecteurs. Mes doigts tremblaient en la tenant. Ils ne pouvaient pas croire Briony ! Comment croire une gamine à l’imagination aussi fertile que ma sœur !

«  Nous allons devoir tirer cette affaire au clair Miss Tallis. Nous interrogerons Mr Turner lorsqu’il reviendra, s’il revient.

- Il ne faut pas croire tout ce que raconte Briony ! » Avais-je martelé avant d’écrabouiller le bout du mégot comme j’aurais aimé pouvoir le faire avec la tête de Briony.

 

Après cela… Nous avions attendu. Eux dedans et moi dehors. Puisqu’ils étaient tous si pressés de condamner Robbie qu’ils connaissaient pour la plupart depuis toujours, c’était que je n’avais rien de commun avec ces gens.

 

Lorsque l’aurore se leva, Robbie revint avec les deux enfants perdus. Je me précipitais vers lui.

 

Les policiers furent plus rapides.

 

Robbie nous regarda tous avec incompréhension alors que les inspecteurs l’accusaient du pire crime qui soit, le viol d’une jeune fille à peine sortie de l’enfance. Nous étions au bout de la nuit la plus belle et la plus terrible de mon existence. Notre première nuit à Robbie et à moi.

 

Notre seule nuit.

 

J’enlaçais Robbie sans savoir que nos corps ne se toucheraient plus après ça. Mes lèvres frôlèrent son oreille alors que les policiers l’arrachaient à mes bras.

« Reviens-moi… »

Nos regards se croisèrent pour la dernière fois avant cinq longues années. Je suivis des yeux la voiture des policiers jusqu’à ce qu’elle ait disparu au bout de l’allée en m’efforçant de retenir mes larmes.

 

 

Je ne le revis qu’une poignée de minutes dans un café bondé, quelques jours avant son départ pour la France et la guerre, des années après cette nuit-là.

 

 

 

Le temps d’une cigarette…

 

 

C’est le temps qui nous a été accordé à Robbie et à moi. Le temps qu’il a fallu à Briony pour nous détruire.

 

Et depuis ce jour, chaque fois que je vois le bout d’une cigarette rougir dans la nuit j’imagine ce que ma vie et celle de Robbie auraient pu être si j’étais restée à l’intérieur…

Écrire commentaire

Commentaires : 4
  • #1

    lilouche (samedi, 03 mars 2012 12:56)

    pas mal, j'aime bien

  • #2

    JessSwann (samedi, 03 mars 2012 14:20)

    Merciiii

  • #3

    Ladypirate (jeudi, 08 mars 2012 16:31)

    Magnifique OS tout comme le film dont la fin est vraiment belle (enfin, si l'on peut dire ça comme ça lol)

  • #4

    JessSwann (jeudi, 08 mars 2012 17:09)

    Merciiii enfin quelqu'un qui a vu le film :)
    Oui la fin est trop belle, snif