Chapitre 7 La ballade de Klaus

Klaus, un sourire aux lèvres, regarda les cendres de la Salle du Conseil au milieu des badauds qui se lamentaient sur la mort des membres de ce dernier.

« Pauvres imbéciles, marmonna t’il.

- Tyler ! Qu’est-ce que tu fais là ! »

La main de Carol se referma sur son bras et Klaus soupira intérieurement. Etre Tyler Lockwood commençait à être vraiment pénible, surtout depuis que cette imbécile de Bonnie avait tout dit à Caroline.

«  Tyler, tu devrais rentrer à la maison, mieux vaut que tu ne restes pas ici, on ne sait pas si les membres du Conseil ont eu le temps de parler à quelqu’un de ce qui se passait ici. » Chuchota Carol tout en affichant une mine de circonstance.

 

Liz Forbes s’approcha alors d’eux et Klaus nota les yeux rougis de la sheriff.

«  Caroline est là aussi ?

- Non, elle a préféré rester avec Elena et Bonnie, répondit Klaus en retenant une grimace à la mention de la jolie blonde qui l’avait giflé un peu plus tôt.

- Tant mieux, soupira Liz. Tant qu’on en saura pas plus sur la situation, je préfère que vous restiez cachés.

- Tu as entendu le sheriff Tyler, rentre à la maison, je te rejoins dès qu’on en a fini avec tout ça, renchérit Carol.

- Et dis à Caroline de rester cachée, » souffla Liz avant de se diriger vers les pompiers d’une démarche trainant.

 

Klaus soupira. Mieux valait se soumettre pour l’instant, après tout Carol avait raison, on ne pouvait pas savoir ce que le Conseil avait fait.

 

L’originel s’éloignait lorsqu’une main l’agrippa.

«  Hé Tyler ! Je suis content de te voir mon pote, mais qu’est ce qui s’est passé ? »

Klaus se retourna vers le blond. Matt. Un humain, sans le moindre intérêt pour lui. Mais qui intéressait beaucoup sa petite sœur…

«  Bonnie a fait bruler tout le Conseil. » Répondit-il avant de reprendre sa route.

Saisi, Matt s’immobilisa.

« Bonnie a fait quoi ??? »

Sa question resta sans réponse. Klaus s’était évaporé et Matt posa un regard troublé sur les cendres…

 

()()

 

« Damon et Bonnie sont au lit, je pense que ça va aller. » Déclara Stefan à Elena.

La jeune femme inspira et secoua la tête.

« Comment tu peux dire ça ? Bonnie risque de mourir et Damon… »

Les mots moururent sur ses lèvres devant l’expression de Stefan.

« Stefan, je ne voulais pas, je…

- Je sais Elena, la coupa le vampire. Tu tiens à Damon. »

Elena inspira longuement et s’approcha de lui.

«  Oui mais Stefan, ça a toujours été toi, tu le sais. Seulement…

- Seulement tu aimes Damon. » Compléta Stefan.

Elena détourna le regard, honteuse.

«  J’ai choisi Stefan et c’est toi que j’ai choisi. »

 

Stefan déglutit et lui caressa la joue.

« Oui… Mais, lorsque tu, lorsque tu faisais ta transition, tu m’avais oublié et tu te souvenais de Damon.

- Stefan, commença Elena.

- Non, attend. Je pense que cela signifie quelque chose Elena. Et que tu devrais prendre le temps d’y réfléchir. »

Le cœur d’Elena se serra devant la souffrance évidente de Stefan et elle s’approcha de lui.

«  C’est tout réfléchi Stefan. C’est toi. »

 

Leurs bouches se rejoignirent pour un long baiser. Une vague de sensations nouvelles envahit Elena et elle gémit alors qu’elle repoussait Stefan contre le mur avec fièvre. Elle avait envie de lui, tellement envie de lui.

 

Elle ne pouvait pas, elle ne voulait pas. Le sentir si proche sans avoir le droit de le toucher c’était trop. Elle devait sortir. Vraiment. Si elle restait encore dans cette chambre, dans ce lit, elle…

 

«  Non ! » S’exclama Elena avant de se dégager de l’étreinte de Stefan.

 

Ce dernier la regarda, complétement perdu.

« Elena qu’est ce qui se passe ?? »

La jeune femme sentit des larmes rouler sur ses joues. C’était trop. Elle aimait Stefan mais pourtant, elle ne pouvait s’empêcher de penser à Damon. Bouleversée, elle leva les yeux vers Stefan et songea à la peine qu’il ressentirait si elle lui expliquait ce qui venait de se produire.

«  Je, c’est juste, tout ça, être un vampire, Bonnie, et Klaus et 

- Chut, la coupa Stefan. Ne t’en fais pas, on traversera ensemble, je te le promets. »

Elena renifla et enfoui son visage dans le cou de Stefan. Il avait raison, elle y arriverait, pour lui, pour eux.

«  Tu devrais aller voir Bonnie, suggéra Stefan. Elle aura besoin de sentir ses amies autour d’elle quand elle se réveillera. »

 

Elena hocha la tête et lui adressa un regard incertain.

«  Je m’occupe de Damon. » Assura Stefan en réponse à sa question muette.

 

Sans répondre, Elena s’éloigna vers la chambre où ils avaient installés Bonnie.

 

()()

 

A son entrée Jeremy leva les yeux, le regard rougi par les larmes.

« Oh Jeremy… » Souffla Elena avant de l’étreindre.

Le jeune homme la serra à l’étouffer et gémit.

« J’ai tellement peur pour elle Elena, elle a trop puisé, elle a usé trop d’énergie.

- Ca va aller, » lui assura Elena d’une voix distraite.

La chaleur de Jeremy lui était insupportable, elle pouvait presque sentir le sang circuler en lui, le sang….

 

« Jeremy, écarte-toi. » Intervint brusquement Caroline.

Le jeune homme la regarda, perplexe.

« Écarte-toi !! » Hurla Caroline qui bondit au même moment qu’Elena, s’interposant entre les deux.

Le visage déformé par la soif, Elena feula tandis que son regard se modifiait. Caroline resserra ses mains autour des bras de son amie.

« Elena, contrôle toi, c’est ton frère. Ton frère Elena. Tu ne veux pas lui faire de mal. »

Interdit, Jeremy regarda les deux vampires lutter, effaré par ce qu’il lisait sur le visage de sa sœur.

«  Elle a besoin de sang, lui lança Caroline. A la cave Jeremy, une poche.

- Mais…

- MAINTENANT !!! »

 

Caroline repoussa Elena sans douceur et feula.

«  Arrête maintenant. Je sais que tu peux le faire Elena, je le sais. »

A ces mots, Elena reprit peu à peu son calme et s’effondra brusquement.

« Mon dieu Jeremy, si tu n’avais pas été là, si…

- Mais j’étais là Elena. Crois moi je sais par quoi tu passes et je ne te laisserais pas tomber, chuchota Caroline d’une voix apaisante. Ni moi, ni Tyler, ni Stefan, ni Bonnie. On sera là pour toi d’accord ? »

Elena, à nouveau bouleversée, hocha la tête.

«  C’est fou ce que c’est touchant. » Commenta Katherine depuis le seuil.

 

Caroline et Elena se tournèrent vers elle et Elena grinça des dents.

« Qu’est ce que tu viens faire là Katherine ?

- Oh Elena, c’est comme ça que tu me remercies de me soucier de toi ?

- Tu ne te soucies de personne hormis de toi-même, » intervint Caroline.

Le regard méprisant de Katherine se posa sur elle.

« Oui et tu ferais bien de faire pareil. Klaus en a après toi et il est pas du genre à lâcher l’affaire, tu peux me croire. »

Caroline grimaça.

« Et bien s’il ne le fait pas c’est qu’il a du temps à perdre. »

 

Elena intervint et fixa Katherine.

« Tu n’as pas répondu, qu’est-ce que tu fais encore là ? »

Katherine fit mine de ne pas avoir entendu et s’approcha de Bonnie, toujours inconsciente.

« Quel dommage que ma sorcière Bennett n’ait pas été aussi audacieuse que la tienne, on aurait pu faire de grandes choses ensemble… »

Caroline s’apprêtait à rétorquer mais Elena ne lui en laissa pas le temps.

« Attends, tu sais ce qui arrive à Bonnie ?

- Possible, répondit Katherine qui promena son doigt sur le visage de la sorcière.

- Et ???? » Demanda Elena.

Katherine eut un petit sourire sardonique.

« Demande-toi comment elle a eu assez de pouvoirs pour faire flamber le Conseil dans son intégralité… » Répondit elle avant de se diriger vers la porte.

 

Saisies, Caroline et Elena échangèrent un regard. Katherine éclata de rire en les voyant faire.

« Réveillez vous mes chéries, on est pas les gentils. »

Sur ces paroles, elle se tourna vers Jeremy qui arrivait.

« Parfait, j’avais justement une petite soif. » Déclara-t-elle en lui arrachant la poche de sang qu’il tenait.

Impuissant, Jeremy regarda Elena et la jeune femme haussa les épaules.

«  Je vais, je vais en chercher une autre. » Bredouilla-t-il.

 

Le cœur serré à la pensée que son frère la craignait désormais, Elena se tourna vers Caroline qui tapotait nerveusement son portable.

«  Qu’est-ce que tu fais ?

- J’appelle ma mère, je… elle a dit que les membres du Conseil étaient morts » Bredouilla Caroline.

Elena grimaça et s’approcha de son amie.

« Je suis sûre qu’elle mentait…

- Y’a qu’une seule façon de le savoir et, Maman ?? »

 

()()

 

Liz poussa un soupir de soulagement alors que la voix affolée sa fille se déversait dans le combiné.

« Caroline ? Oui, je vais bien, non ne t’en fait pas.

- Maman, Katherine a dit que le Conseil, que, qu’il… »

Liz soupira puis :

« Il y a eu un incendie, beaucoup sont morts oui. Mais je vais bien et la mère de Tyler aussi.

- Mais qu’est ce qui s’est passé ? »

 

Un officier s’approcha alors de Liz et le sheriff murmura.

« Plus tard Caroline, pour l’instant reste où tu es d’accord ? Ne bouge pas. »

 

()()

 

Caroline leva un regard bouleversé sur Elena.

«  Elle dit que les membres du Conseil sont morts, qu’il y a eu un incendie.

- Je ne peux pas croire qu’elle ait fait ça, répondit Elena. Pas la Bonnie que nous connaissons. »

 

()()

 

Damon gémit et ouvrit les yeux.

« Oh la vache, qu’est ce qui s’est passé ?

- Young a testé une arme sur toi, » répondit Stefan.

Damon se redressa en grimaçant.

« Une putain d’arme tu veux dire ? Où est Elena ? »

 

Stefan se força au calme.

« Elle est avec Bonnie.

- Bonnie ? Qu’est ce qu’elle fait avec cette petite sorcière ?

- Cette petite sorcière comme tu dis t’as sauvé la vie Damon. » Répliqua Stefan.

Le vampire se contenta d’un sourire sardonique.

« Oh rappelle-moi de lui envoyer des fleurs pour la remercier. »

Stefan le fixa alors que Damon se levait avec difficultés.

« Je crois que j’ai besoin d’un en-cas. »

 

Stefan suivit son frère des yeux et Damon, agacé, se retourna.

« Tu brûles visiblement de me dire quelque chose alors je t’en prie, arrête le suspens.

- Quand comptes-tu partir ? » Lui demanda Stefan.

Damon se servit un verre et ricana.

«  Alors c’est ça hein ? Tu veux Elena pour toi tout seul.

- Si tu veux le prendre comme ça… Alors quand pars tu ? »

Damon se retourna et leva son verre.

« Changement de programme, je reste. »

 

Stefan se décomposa et avança vers Damon.

« Nous avions un marché.

- Oui je m’en souviens, seulement les choses ont changées, Elena a changé. Et elle va avoir besoin de moi.

- Quoi ?

- Allons Stefan… Qui va apprendre à Miss Nouvelles Quenottes à se nourrir proprement ? Toi ? Allons, ce n’est pas sérieux tu n’arrives même pas à te dominer toi-même. »

Stefan serra les poings.

«  Caroline l’aidera.

- Caroline ? Pfff la blondinette est bien trop occupée à fuir les avances de Klaus, je me demande ce qu’il lui trouve d’ailleurs, crois-moi elle n’est pas si exceptionnelle que ça.

- Damon…

- Quoi ? Ah oui, voyons voir, Klaus, Elijah et Rebekah sont hors course, Tyler est un abruti de loup garou hybride… Tu vois il ne reste que moi.

- Tu oublies Katherine. » Lança Stefan.

 

Damon pouffa.

« Allons Stefan, tu plaisantes… Ce n’est pas de cours d’égoïsme dont Elena a besoin… Et pour répondre à ta question, oui j’ai oublié Katherine. Totalement. » Souffla Damon d’un ton provoquant avant de sortir.

 

()()

 

Klaus regarda d’un œil torve le manoir des Lockwood tandis qu’il pénétrait dans le hall. Il s’apprêtait à fermer la porte lorsqu’une brune se jeta sur lui et l’enlaça.

«  Tyler, tu m’as manqué. » Lâcha-t-elle avant de l’embrasser passionnément.

Surpris, Klaus reçut son étreinte et la jeune fille s’écarta, souriante.

« Tyler ? Ca va ? On dirait que tu n’es pas content de me revoir. »

Klaus la fixa et bredouilla.

« Si, si, je suis juste surpris de te voir ici, quand es-tu arrivée ? »

 

La brune jeta un regard autour d’elle.

« Il y a une heure. Dis donc tu m’avais pas dit que ta famille était aussi riche… »

Klaus garda le silence. La fille était jolie et vu l’accueil qu’elle lui avait réservé, il y avait fort à parier que Caroline ignorait tout de son existence.

«  Ca faisait un bail. Commenta-t-il.

- Pas tant que ça. Et j’ai attendu ton appel, je te signale. Je m’inquiétais. As-tu réussi à te débarrasser de ce parasite de Klaus ? »

Charmant, songea Klaus avant de lui sourire.

«  On peut dire ça comme ça, oui. »

 

La brune se tourna vers lui, un sourire aux lèvres mais Carol entra à ce moment précis au grand soulagement de Klaus.

«  Bonjour, déclara Carol, un peu surprise. Tyler tu ne me présentes pas ton amie ?

- Si bien sûr maman c’est…

- Hayley, enchantée de vous connaitre Madame. » Répondit la fille.

Carol posa un regard équivoque sur le mini short qu’elle portait et répondit avec un sourire.

« Tout comme moi Hayley. Tyler ? Est-ce que ton amie va rester ? »

Klaus, amusé par la situation dans laquelle allait se retrouver Tyler, s’apprêtait à répondre par l’affirmative quand Hayley intervint.

«  C’est gentil mais je préfère le camping, il y a pas mal de lacs par ici et je me suis dit que je pourrais peut être en profiter pour bouger un peu. On se voit ce soir Tyler ?

- Avec plaisir, répondit Klaus. Disons, vingt heures, au Mystic Grill, c’est…

- T’inquiète je trouverai. » Lança Hayley avant de sortir.

 

Carol se retourna vers Klaus, l’air ahuri.

« Tyler, tu peux m’expliquer qui est cette fille ? »

Agacé Klaus haussa les épaules.

« T’occupe pas, maintenant raconte-moi ce qui se passe au juste. » Ordonna-t-il.

Trop ébranlée par les derniers événements pour prêter attention au comportement inhabituel de son fils, Carol soupira.

« Je ne sais pas Tyler, Bonnie nous a fait sortir de la pièce, le sheriff Forbes, Meredith et moi puis on a entendu des cris et… »

Carol, visiblement ébranlée, s’arrêta sous le regard froid de Klaus.

«  Et ? La pressa t’il tandis qu’elle allait se servir un verre.

- Et on a senti le feu, puis tout s’est embrasé et Tyler c’était horrible…

- Je vois, » répondit Klaus avant de se précipiter vers la porte.

 

Choquée, Carol le suivit des yeux.

« Où vas-tu ? Tyler, on ne sait pas à qui ils ont pu parler…

- Justement, autant essayer de le découvrir. » Répondit Klaus.

 

()()

 

Bonnie ouvrit les yeux et son regard mit quelques secondes à s’ajuster.

« Où suis-je ? » Demanda t’elle avant de tenter de se lever.

Jeremy s’interposa et la repoussa doucement tandis qu’Elena répondait avec affection.

« Non non non Bonnie, tu restes allongée.

- Ordre du médecin, » compléta Caroline.

 

Bonnie les considéra avec surprise.

« Vous êtes tous ici…

- Bien sûr, où veux-tu qu’on soit ? » Répondit gentiment Elena.

Bonnie se tourna vers ses amies et grimaça alors que les souvenirs lui revenaient.

«  Je pensais que tu serais avec Damon. »

A ces mots, Caroline posa un regard perçant sur Elena qui se sentit rougir.

« Stefan est avec Damon, je ne pouvais pas te laisser. »

Bonnie sourit tristement et se tourna vers Caroline.

«  Ecoute, pour Tyler…

- T’en fais pas, l’important c’est que tu te reposes et que tu sois vite sur pied. »

Une boule dans la gorge, Bonnie acquiesça et ferma les yeux.

«  Bonnie ? Chuchota Elena. On va te laisser dormir, si tu as besoin ou envie de compagnie, appelle, on est juste à côté. »

 

Bonnie, épuisée, hocha faiblement la tête et elle entendit les pas de Caroline et Elena décroitre puis :

«  J’ai eu tellement peur… » Souffla Jeremy.

La sorcière se força à ouvrir les yeux mais Elena reprit.

« Laisse la se reposer Jeremy, elle en a besoin. »

 

()()

 

Sa grand-mère était là à nouveau. Le regard dur, elle fixa Bonnie.

«  Tu as rompu l’équilibre. Tu as fait appel à la magie noire pour tuer des innocents et ramener un vampire d’entre les morts…. C’est contraire aux lois de la nature. »

Bonnie blêmit.

«  Grand-mère, je, j’étais obligée. Le Conseil, ils voulaient tuer mes amis.

- Et Damon ? Fait il partie de tes amis ?

- Non mais Elena…

- Alors c’est pour Elena Gilbert que tu agis ? Bonnie, elle n’est pas de ton sang, elle n’est pas une sorcière, elle est passée de l’autre côté maintenant. C’est un vampire comme Caroline et plus tôt tu te détourneras d’elles, mieux ça vaudra.

- Je ne peux pas, je n’ai qu’elles, grand-mère essaie de comprendre, elles…

- Elles t’utilisent. Ils t’utilisent tous c’est comme ça depuis la nuit des temps. Les vampires utilisent les sorcières et malheur à celle qui franchit la ligne. »

 

Bonnie secoua la tête et tendit la main vers sa grand-mère mais celle-ci se déroba.

 

«  Bonnie ? Ça va ? »

Affolée par sa vision, Bonnie haleta et rencontra le regard bleuté de Damon.

« La vache t’as l’air en encore plus mauvaise forme que moi. » Lâcha le vampire.

Bonnie se calma légèrement et le fixa.

« Qu’est-ce que tu veux Damon ?

- Ben parait que tu m’as en quelque sorte sauvé la vie et je voulais savoir si c’était vrai.

- Devine, rétorqua Bonnie.

- Ah… bon j’t’en dois une alors…

- Je ne l’ai pas fait pour toi Damon. Je l’ai fait pour Elena. » Répliqua la sorcière.

Le sourire de Damon se creusa et il la fixa.

« Dans ce cas, Elena t’en doit une… » Déclara t’il avant de s’éloigner.

 

Bonnie grimaça et le rappela.

« Damon…

- Quoi ? Demanda t’il d’un ton excédé.

- Ne joue pas avec Elena sinon je te tuerais moi-même. »

Damon renifla et se tourna à demi vers elle.

«  Oh dans ce cas, j’ai encore de nombreuses années devant moi. »

 

()()

 

Elijah poussait Rebekah dans la voiture lorsque Klaus arriva.

«  On va quelque part ? »

Chapitre 6                                                                                              Chapitre 8

Écrire commentaire

Commentaires : 2
  • #1

    Ladypirate (jeudi, 06 décembre 2012 15:44)

    Les retrouvailles des originaux ^^
    Damon a raison en ce qui concerne Elena : elle a besoin de lui et la priver de l'aide qu'il pourrait lui apporter serait égoïste de la part de Stefan (en même temps, je comprends qu'il soit inquiet lol)
    Tout le monde pense que Damon va mal se comporter avec Elena pourtant depuis le temps, il n'a jamais rien fait contre elle :(
    Je crois que seul Jérémy peut sortir Bonnie des ténèbres

  • #2

    JessSwann (jeudi, 06 décembre 2012 21:04)

    Bah j'étais obligée pour les originaux, c'est une si belle famille ^^
    Stef a vraiment toutes les raisons d'être inquiet mdrrr
    Pour Bonnie ça semble compliqué...