Chapitre 6 Noire magie

Bonnie regarda les hommes s’emparer d’Elena et de Damon tandis que Katherine, tout miel, suivait le pasteur. La sorcière savait ce qu’ils attendaient d’elle. Qu’elle jette un sort ainsi qu’elle en avait l’habitude, peu importait ce que cela lui couterait tant qu’ils vivaient.

 

()()

 

Assise à côté de Jeremy, Katherine se repoussa dans son siège. A ses côtés, le jeune homme lui adressa un regard mauvais.

«  Chutttt, souffla Katherine. Si tu veux qu’ils vivent, tais-toi. »

Jeremy se crispa. Il n’avait aucune confiance en Katherine, personne n’avait jamais confiance en Katherine, à juste titre, pourtant…

 

«  Elle va les sauver. » Déclara Rose.

Jeremy hoqueta et regarda autour de lui tandis que Katherine ne semblait ne se rendre compte de rien.

«  Tu sais qu’elle ne peut pas me voir, reprit Rose.

- Je ne porte plus ma bague, chuchota Jeremy.

- Et alors ? Tu crois que lorsque la porte entre le monde des défunts et le vôtre est ouverte, il suffit d’un simple objet pour la refermer ? Ironisa Rose. Non Jeremy, ça ne marche pas ainsi. Les pouvoirs sont trop anciens et puissants pour s’éteindre ainsi.

- Mais qu’est-ce que tu veux ? » Demanda Jeremy sans voir le regard agacé que lui adressait Katherine.

 

Le regard de Rose se perdit dans le vague puis elle reprit.

« Katherine a toujours été égoïste mais quand il s’agit de Stefan Salvatore… Laisse la faire, elle fera tout pour le sauver.

- Mais Elena ?

- Oui Jeremy ? » Intervint Katherine avec un air de pure innocence sur le visage.

Le jeune homme ne répondit pas. Avec l’intervention de Katherine, Rose s’était envolée, il ne lui restait plus qu’à espérer qu’elle ait raison.

 

()()

 

Elena reprit conscience dans un cachot et la nouvelle vampire gémit.

«  Damon !! 

- Je suis là beauté, répondit Damon avec un trémolo qui trahissait sa souffrance.

- El, commença Stefan.

- KATHERINE ?? Hurla Damon pour dominer la voix de son frère. Est-ce que ça va ? »

Elena mit quelques secondes à se souvenir de ce qui c’était produit puis répondit, endossant le rôle de son double.

« Damon ? Oui ça va, quel dommage qu’ils nous aient interrompus… »

Stefan garda le silence durant quelques secondes tandis qu’Elena refoulait ses larmes à la pensée qu’il puisse imaginer que seul Damon l’intéressait puis :

« Katherine ? Où est Elena ???? »

La jeune fille laissa échapper un discret soupir de soulagement tandis que Damon se laissait aller à sa douleur.

«  Elena, toujours Elena… Ta précieuse Elena est avec Jeremy et le pasteur Young, Stefan, elle est avec nos geôliers !!! »

 

Une inspiration lui répondit et Stefan se força au calme.

«  Caroline et Tyler sont là également, je suppose que tu es contente de toi Katherine ? »

Elena retint un gémissement à la mention de ses amis et se força à adopter le style Katherine.

« Que veux-tu que ça me fasse Stefan ? »

 

()()

 

Bonnie rejoignit Liz et Carol Lockwood au manoir de cette dernière.

«  Bonnie ?? S’alarma Carol. Que s’est il passé ?

- Damon et Elena ont été capturés et je pense que Tyler et Caroline aussi.

- Oh mon dieu, Caroline ! Gémit Liz tandis que Carol s’efforçait de garder son sang-froid.

- Que veux-tu que nous fassions Bonnie ? » Demanda Carol.

 

Bonnie prit une grande inspiration. Elle tenait la vie de ses amis, l’équilibre de Mystic Falls entre ses mains.

«  Je veux que vous me disiez où trouver les membres du Conseil j’ai des choses à leur dire sur les vampires. »

Liz blêmit et les deux femmes se consultèrent du regard. Carol fut la première à abdiquer.

«  Est-ce que tu sais ce que tu fais ? »

Un léger sourire supérieur incurva la lèvre de Bonnie.

«  Oh oui, je le sais… »

 

()()

 

Rebekah gémit et se précipita aux barreaux.

«  Stefan ! »

Le jeune homme dédaigna de lui répondre tandis que la blonde haletait.

«  Stefan, s’il te plait.

- Il n’a jamais aimé que moi, » intervint Elena sans réussir à se contrôler.

Rebekah était la source de tous ses problèmes, c’était sa faute si elle était un vampire, sa faute si ils étaient enfermés.

«  Katherine dit vrai, commenta Stefan. Elle est mon seul amour.

- Oh pitié, intervint Damon. Assez de déclarations mélodramatiques…. »

 

Rebekah ouvrit la bouche mais Elijah intervint.

«  Tu le sais ma chère sœur…. Alors inutile d’en dire plus. »

 

Rebekah lança un regard dépourvu d’aménité à Elena et la jeune femme retroussa les lèvres. Elle haïssait l’originelle comme jamais elle ne se serait crue capable de haïr quelqu’un. La blonde éclata de rire devant sa colère et elle s’approcha des barreaux pour la provoquer.

«  Si c’était à refaire, je le ferais mieux que ça, je m’assurerais que rien ne puisse te ramener. » Lâcha-t-elle.

Elijah soupira et intervint.

« Le moment est mal choisi pour nous déchirer Rebekah.

- Oh oui bien parlé, on est tous dans la même galère, » pesta Damon.

 

Hors d’elle, Elena feula.

« J’arrêterais quand elle arrêtera !! »

Stefan déglutit à la vue du visage révulsé par la haine d’Elena. Pendant une fraction de seconde, il eut le sentiment que c’était réellement Katherine qui se tenait là et inspira profondément tandis que, de sa cellule, Damon lui adressait un sourire narquois.

«  Un problème frangin ? »

 

Stefan dédaigna de répondre à la provocation et se tourna vers les ténèbres de la prison.

« Caroline ? Tu es là ?

- Oui Stefan, répondit la jeune femme. Je crois.

- Oh Caroline et son toutou sont là, ironisa Damon.

- Pas tout à fait Salvatore, » rétorqua Klaus.

 

Damon se décomposa légèrement tandis qu’Elijah et Rebekah se levaient d’un même mouvement.

«  Non, c’est impossible, » murmura Elijah en fixant Stefan.

Stefan écarta les bras en signe d’impuissance.

« On dirait bien que si. »

Rebekah recula tandis qu’Elena, sourde à tout ce qui se passait autour d’elle, la suivait d’un regard mauvais.

 

()()

 

Flanquée de Carol et Liz, Bonnie s’avança au milieu du Conseil. En la voyant, Meredith se redressa légèrement tandis que son voisin grinçait des dents.

« Bonnie Bennett ? Ne me dites pas qu’elle aussi fait partie de cette vermine ! »

Bonnie se contenta de sourire tandis que Nancy Webber se levait brusquement.

« Le professeur Saltzman nous a averti que notre maire et le sheriff protégeaient les vampires, elles ne devraient pas être ici. »

 

Carol, choquée, écarquilla les yeux et s’approcha tandis que Liz portait la main à l’étui qui contenait d’ordinaire son arme.

«  Attendez, intervint Meredith.

- Oh je vous en prie, vous aussi vous en faites partie ! S’exclama Michael White.

- Nous devrions les faire enfermer en attendant d’être jugées, renchérit Linda Anderson.

- Vous ne pouvez pas, protesta Liz.

- Et pourquoi pas ? Quand on pense que votre propre fille est l’un de ces monstres, » la coupa Nancy.

 

Bonnie posa son regard sombre sur le Conseil et se tourna vers Carol.

«  Ils ont raison, vous nous avez trahis. Sortez d’ici, toutes les trois. »

Carol hoqueta mais son regard croisa celui de Bonnie.

« Je, d’accord… »

Meredith tenta d’intervenir mais Liz glissa son bras sous le sien.

«  Il faut la laisser faire… »Chuchota-t-elle.

 

()()

 

Une fois les trois femmes parties, Bonnie se tourna vers le Conseil et laissa son regard parcourir les visages. Elle les connaissait tous. Certaines des femmes lui avaient servies de nounou et elle allait au lycée avec leurs enfants, les plus âgés avaient été des amis de sa grand-mère, d’autres…

«  Qu’est-ce que tu avais à nous dire Bonnie ? Intervint Lucille Ann Martin.

- Quoique tu dises, ça ne sauvera aucun de ces vampires. » Ajouta Donna Skinner.

 

Bonnie ferma les yeux et songea à ses amis. Ils étaient tous prisonniers, ils se servaient d’elle oui, mais ils étaient tout ce qu’elle avait. Et s’ils mourraient…

 

La sorcière prit une profonde inspiration et leva le bras droit.

 

Derrière elle, la porte se referma avec un bruit mat.

 

()()

 

Meredith se tourna vers les deux autres femmes.

«  Que se passe t’il ?

- Bonnie a trouvé un moyen de leur faire tout oublier, » expliqua Carol.

A cet instant, un cri s’éleva et Liz blêmit.

«  Que se passe t’il !! Bonnie !! »

 

()()

 

Le pouvoir était en elle et elle était le pouvoir.

 

Bonnie inspira alors qu’elle enflammait le fauteuil le plus proche au grand effroi des autres.

«  Le professeur Saltzman a oublié de vous parler des sorcières. Souffla-t-elle. Celles que vos ancêtres ont brûlées après avoir enfermé les vampires. »

Des hurlements lui répondirent et Bonnie vit du coin de l’œil le mari de Donna Skinner s’approcher d’elle, un pieu à la main.

«  Votre arme ne peut rien contre moi. » Sourit Bonnie.

 

La jeune fille leva les yeux vers le plafond et le lustre s’embrasa brusquement.

«  Bonnie !!! » Hurla Liz de l’autre côté de la porte.

La sorcière n’y prêta pas attention. Le même sourire sardonique figé sur son visage, elle embrasa les rideaux de la pièce.

« Bonnie, implora Nancy. Bonnie, tu ne peux pas être avec eux.

- Ce n’est pas eux que je défends, ce sont mes ancêtres que je venge. » Murmura Bonnie.

 

D’un geste, elle ouvrit la porte et sortit, laissant derrière elle une trainée de feu.

 

()()

 

Carol blêmit en voyant Bonnie et Liz agrippa son bras.

«  On doit sortir.

- Ce serait mieux en effet, » répondit Bonnie avec froideur avant de se retourner.

Là, elle psalmodia quelques mots et un rideau de flamme bloqua l’issue aux membres du Conseil.

 

Le cœur au bord des lèvres, Meredith la fixa avec horreur.

«  Ce sont des êtres humains Bonnie !

- Les sorcières aussi l’étaient. » Rétorqua la jeune fille avant de sortir sans plus se préoccuper d’elles.

 

()()

 

Katherine et Jeremy suivirent le pasteur Young tandis qu’il les menait aux geôles.

«  Les propres enfants de Grayson et Miranda. Seigneur, comment Carol Lockwood et les autres ont-ils pu laisser faire ça.

- Vous ne pouvez pas les tuer ! » Intervint Jeremy alors que le pasteur sortait un objet de sa poche.

 

Un sourire mauvais aux lèvres, le pasteur Young s’approcha de la cellule qui contenait Damon et dirigea le faisceau lumineux du mystérieux objet vers le vampire.

Damon poussa alors un hurlement tandis que sa chair se consumait, comme rongée par un acide invisible.

«  DAMON !!! » Hurla Elena.

 

Jeremy, blême, se tourna vers Katherine.

« Qu’est ce que tu attends !! »

Fascinée, Katherine regarda le trou s’agrandir dans le corps de Damon tandis que Stefan secouait ses barreaux.

«  Fais quelque chose !! »

Une moue mutine lui répondit.

« Quoi ? Autant se débarrasser de lui non ? »

 

Jeremy, paniqué, se précipita vers le pasteur et le fit dévier tandis que Damon retombait sur le sol, inconscient.

 

Fou de rage, Young le repoussa. Tandis que Jeremy roulait sur le sol, le portable du pasteur sonna. Avec agacement, l’homme répondit.

« QUOI !! » Hurla-t-il.

Katherine choisit cet instant pour bondir sur lui et elle le plaqua au sol.

«  Elena ?

- Loupé, mais je vous rassure, tout le monde nous confond, demandez à Stefan, » ironisa Katherine avant de lui briser la nuque.

Jeremy, tremblant, la regarda avec horreur et Katherine lui renvoya un regard.

«  Libère les pendant que je retiens les gardes, allez bouge !! »

 

Tandis que les sbires du pasteur se déversaient dans la pièce, Jeremy ouvrit maladroitement la cellule de Rebekah. Chancelante, la vampire sortit et rejoignit Katherine bientôt imitée par les autres.

 

Elena, elle, se rua vers Damon toujours inconscient.

«  DAMON !! » Hurla-t-elle.

Katherine se retourna brièvement vers elle.

« Dommage, on dirait qu’il est trop tard. »

Anéantie, Elena serra le vampire inconscient contre elle, indifférente à l’acide qui rongeait à son tour sa peau.

«  Elena, s’affola Stefan.

- Hors de question, siffla Katherine qui désigna les hommes armés qui approchaient. Je ne compte pas faire tout le travail. »

Stefan serra les dents puis se retourna vers les hommes.

 

De son côté, Elena, les mains tremblantes, effleura le visage de Damon.

«  Non, non, non, non » Gémit elle.

Sans réfléchir, elle ouvrit son poignet et le posa contre les lèvres de Damon.

«  Bois, je t’en supplie bois. » Souffla-t-elle.

Un sanglot lui échappa alors que rien ne se produisait.

 

()()

 

Liz regarda Bonnie avec horreur tandis que les pompiers s’empressaient.

«  Ce n’était pas ce qui était convenu, tu devais leur faire oublier pas ça… »

Bonnie, le corps secoué de tremblements, se tourna vers elle, le regard brillant d’une joie mauvaise.

«  Ils ne se souviennent de rien maintenant Sheriff Forbes, je vous le garantis.

- Bonnie, mais qu’est ce qui t’arrive ? Je ne te reconnais plus, murmura Liz.

- Parce que vous faisiez attention à moi avant ? » Rétorqua Bonnie.

 

Liz s’apprêtait à répondre lorsque le téléphone de Bonnie vibra. Sans la moindre gêne, la sorcière décrocha. Là, elle écouta quelques instants puis :

«  D’accord Jeremy. Je vous rejoins. »

Carol et Liz échangèrent un regard.

« Que se passe-t-il ?

- Elena a des problèmes, quoi d’autre ? » Ironisa Bonnie avant de s’en aller.

 

()()

 

Stefan s’avança vers Bonnie tandis que la sorcière progressait parmi les cadavres laissés par les vampires.

«  Bonnie, je suis désolé, ça ne devait pas tourner comme ça mais

- Où est-il ? » Le coupa Bonnie.

La mine sombre, Stefan lui désigna Elena qui berçait toujours le corps de Damon contre elle.

 

Bonnie inspira et s’approcha du couple tandis que Katherine se glissait aux côtés de Stefan.

« Moi, je ne pleurerai pas pour Damon, souffla t’elle.

- Mais toi tout le monde sait que tu n’as pas de cœur Katherine, persifla Stefan en emboitant le pas à Bonnie.

- Ou alors c’est Elena qui en a trop… »

 

()()

 

Klaus se tourna vers Rebekah.

«  Ravi de te revoir petite sœur.

- Arrête Niklaus, commença Elijah.

- Elijah, toujours si raisonnable, si humain… » Persifla Klaus.

 

Caroline choisit cet instant pour s’approcher de l’originel.

« Toi… Ne t’approche plus jamais de moi tu entends !!!

- Caroline, soupira Klaus. Allons tu ne penses pas ce que tu dis.

- Essaie encore et tu verras, » rétorqua la blonde au grand amusement de Klaus.

 

Katherine observa la scène, un sourire amusé aux lèvres.

« Finalement ça commence à devenir drôle… »

 

()()

 

Elena leva un regard rougi de larmes sur Bonnie.

« Bonnie aide le… »

Bonnie fronça les sourcils.

«  Et pourquoi cela ? Damon n’est rien pour moi.

- C’est notre ami ! Protesta Elena.

- Ami ? Vraiment ? Je te rappelle qu’il a transformé ma mère en vampire Elena. »

 

Elena hoqueta et agrippa la main de Bonnie.

« Je t’en supplie Bonnie… »

Derrière la sorcière, Stefan détourna le regard, blessé par la détresse qu’Elena ne cherchait même pas à dissimuler. Bonnie, elle, fixa Damon.

«  Tu y tiens donc à ce point ? »

 

Damon allait mourir, elle le savait, le loup garou l’avait mordu et il se mourrait dans ses bras.

Elle ne pouvait pas le laisser, elle ne voulait pas. C’était Damon, c’était…

 

«  Elena ? » Répéta Bonnie.

La jeune femme releva le visage.

«  Oui. » Souffla t’elle tandis que Stefan inspirait longuement.

 

Bonnie hésita et fixa Stefan. Le jeune homme secoua la tête.

« Bonnie c’est mon frère… »

Elle soupira et s’agenouilla aux côtés de Damon. Là, Bonnie apposa sa main sur son visage et murmura un sort.

 

Klaus posa un regard méprisant sur le groupe puis se détourna.

« Bien, je crois que le mieux que nous ayons à faire est de partir d’ici.

- Niklaus, commença Rebekah.

- Nous aurons le temps plus tard, la coupa Klaus. Pour l’instant, il est temps que j’aille voir maman Tyler. »

 

Caroline serra les poings mais Elijah la retint.

« Reste tranquille, » souffla t’il.

Caroline se dégagea mais trop tard. Klaus était parti.

 

Le corps de Bonnie commença à trembler tandis que la chair se reconstituait sur le visage et le corps de Damon. Derrière elle, Elena étreignit la main de Stefan et il se contenta de l’attirer contre lui.

« Il va s’en sortir, tu verras. Murmura-t-il.

- Si touchant, se moqua Katherine. On se croirait revenus au bon vieux temps. »

 

Bonnie se redressa et se tourna vers Elena.

« Ça ira, » commença-t-elle avant que tout se mette à tourner autour d’elle.

 

()()

 

«  Bonnie, ma petite fille…

- Grand-mère ? Demanda Bonnie.

- Tu n’aurais jamais du faire ça, noire magie, noir destin… »

Bonnie cligna des yeux et retomba sur le sol, inerte.

«  Bonnie ! Hurla Jeremy.

- Oh oh, la sorcière n’est pas inépuisable finalement, » commenta Katherine.

Stefan lui décocha un regard noir puis se tourna vers Jeremy.

« Tu peux la porter ?

- Oui mais…

- Alors on s’en va d’ici, » décida t’il en se penchant sur Damon, toujours inerte.

Chapitre 5                                                                                              Chapitre 7

Écrire commentaire

Commentaires : 2
  • #1

    Ladypirate (jeudi, 22 novembre 2012 00:44)

    Katherine a vraiment l'air de s'amuser lol
    Elena n'arrive plus à contenir les sentiments qu'elle éprouve envers Damon et Stefan s'en rend compte même s'il essaye de se voiler la face.
    Bonnie va très mal finir j'en ai peur :( Elle a détruit le conseil utiliser la magie noire ne va pas arranger son "côté obscur" lol

  • #2

    JessSwann (jeudi, 22 novembre 2012 08:55)

    Lol Kath s'amuse toujours mdrrr
    Elena a plus que du mal ^^ et Bonnie file un mauvais sort mdrrr