Chapitre 3 Réveil

Le soleil brillait et elle se trouvait avec Caroline et Bonnie. A côté d’elle, Jeremy ne cessait de sangloter tandis que le prêtre continuait son homélie.

 

Ses parents étaient morts.

 

()()

 

« Elle ne se réveille pas ! 

- Peut être que tu y es allée un peu fort Bonnie… » Murmura Caroline.

Bonnie tressaillit en l’entendant et se tourna vers son amie.

« Un peu fort ?

- Oui, enfin tu vois, peut être que tu t’es je sais pas, trompée de formule ou

- Je ne me suis pas trompée de formule. Répondit Bonnie avec sécheresse. Si Elena ne se réveille pas ce n’est pas à cause de moi.

-Non, non bien sur je n’ai pas dit ça, mais… »

 

Damon, enfin remis sur pied, s’approcha du canapé sur lequel reposait Elena.

«  Taisez-vous. Caroline a raison, personne ne t’avait demandé d’intervenir Bonnie. »

La jeune femme se crispa et jeta la bague qu’elle avait passé les dernières heures à élaborer sur le sofa.

«  Je ne l’ai pas encore ajustée sur elle mais je pense que ça devrait marcher. »

Sans se soucier de leur réaction, elle tourna les talons, furieuse.

«  Et rassure toi Damon, la prochaine fois que tu seras sur le point de mourir je me garderais bien d’intervenir. »

Sans plus attendre Bonnie claqua la porte et s’éloigna à grands pas.

 

()()

 

Klaus se tenait devant Jenna. Le cercle l’enfermait, elle ne pouvait pas sortir, elle ne pouvait l’aider…

 

()()

 

« Non » gémit Elena sans pour autant se réveiller.

Une larme roula sur sa joue et Stefan lui agrippa le bras.

« Elena ? Elena tu vas bien ? Elena !! »

 

Damon posa un regard peu amène sur Elena et tourna les talons.

« Je vais arracher la tête de cette maudite sorcière. »

 

()()

 

Une fois dehors, Bonnie s’immobilisa et prit une profonde respiration. Des ingrats, voilà ce qu’ils étaient tous, des ingrats qui les utilisaient, elle et ses pouvoirs, pour les servir sans la moindre considération pour elle ou ce qu’elle pouvait ressentir.

 

Aucun d’entre eux ne rendait donc compte des efforts que les sorts lui demandaient ? De l’énergie qu’il lui fallait dépenser pour repousser un vampire comme elle l’avait fait avec Elena. Tout ça pour sauver Damon ! Alors qu’il n’avait pas hésité à transformer sa mère ! Et pour qui ? Pour Elena bien sûr. Tout le monde faisait toujours tout pour Elena mais personne ne pensait à elle ou à ce qu’elle pouvait ressentir.

 

Perdue dans ses pensées amères, Bonnie n’entendit pas Damon arriver aussi poussa-t-elle un hurlement lorsque le vampire la saisit à la gorge…

 

()()

 

Klaus avait pris Stefan. Elle se sentait seule, si seule… Stefan, le gentil Stefan qu’elle connaissait, n’était plus là. Pourtant, il y avait un moyen de le sauver, il devait y avoir un moyen.

 

Elle se sentait seule, tellement seule…

 

«  Je vais rester avec toi Elena, on va ramener Stefan je te le promets. »

 

L’étreinte chaude de ses bras. Enfin un refuge, une épaule sur laquelle pleurer. Enfin…

 

()()

 

« Damon » Murmura Elena.

Stefan ferma brièvement les yeux tandis que Caroline lui posait la main sur l’épaule.

«  Elle va se souvenir de toi Stefan, elle t’aime. Tu sais qu’elle t’aime. »

Stefan lui renvoya un regard mort.

«  Mais elle aime aussi Damon et de toute évidence c’est de lui dont elle a besoin. »

 

Le jeune homme délaissa la main d’Elena et se dirigea vers la porte.

«  Stefan qu’est-ce que tu fais ? » S’inquiéta Caroline.

Stefan s’immobilisa et répondit sans la regarder.

« Je vais chercher Damon. Il doit être là quand elle reviendra à elle. »

 

Katherine sourit et se pencha au-dessus d’Elena.

«  Tu peux prendre Damon si tu veux, susurra-t-elle. Je te le laisse volontiers. »

Agacée, Caroline se tourna vers elle tandis que Jeremy prenait la place de Stefan auprès d’Elena.

«  Qu’est ce que tu fais là Katherine ? Tu n’en as rien à faire d’Elena alors pourquoi restes tu ici ? Klaus est mort, tu es libre d’aller où tu veux !

- La transformation d’Elena m’amuse, répondit Katherine. Tu veux un verre ? »

Exaspérée, Caroline se détourna tandis que Katherine ironisait.

« Tu ferais mieux de ne pas rester aussi près d’elle Jeremy, elle aura peut-être une petite fringale quand elle se réveillera qui sait ? »

 

()()

 

A demi étouffée, Bonnie tentait de trouver un sort pour repousser Damon lorsque Klaus intervint.

« Lâche la, Salvatore. »

Les mains toujours autour du cou de Bonnie, Damon se retourna brièvement vers lui.

« On t’a pas sonné Lockwood retourne dans ta cave. »

 

Klaus frémit et s’approcha tandis que Damon appuyait un peu plus sur la gorge de Bonnie.

«  Tu vas revenir avec moi et tu vas arranger la pagaille que tu as mise ou alors sorcière Bennett ou pas, je te jure que… »

Klaus tira brutalement Damon en arrière et le fixa.

« T’as pas l’air d’avoir compris Damon, j’ai dit tu la lâches…

- Ouh j’ai peur, » pavoisa Damon.

 

Klaus sourit et força le corps de Tyler à s’agenouiller. Cette fois, Damon blêmit.

«  D’accord t’énerves pas, Bonnie et moi on discutait, je, je vais vous laisser. »

 

Klaus se redressa et s’approcha de Bonnie, qui, toujours au sol, s’efforçait de reprendre son souffle.

« Merci, » haleta t’elle.

Klaus la regarda sans la moindre aménité.

« Penses y la prochaine fois que tu me menaceras, une fois mort, je ne serais plus là pour te protéger de Damon ou d’un autre de tes amis. »

 

Stefan arriva brutalement et les fixa.

« Vous avez vu Damon ? Demanda-t-il.

- Il vient de partir, j’allais aider Bonnie à rentrer, » répondit Klaus, les yeux fixés sur le vampire.

Stefan baissa les yeux.

« Bonnie ? Ça va ?

- Oui… Rattrape plutôt Damon. » Rétorqua Bonnie.

 

Stefan hocha la tête et s’éloigna. Une fois certain qu’il était parti, Bonnie se tourna vers Klaus.

«  Tu crois qu’il nous a entendus ?

- Non, je ne pense pas, tu connais Stefan si ça avait été le cas il n’aurait pas hésité à nous demander des explications. » Répondit Klaus d’un ton léger.

Sauf s’il était trop inquiet au sujet Elena pour songer à le faire, pensa Bonnie avant de le suivre.

 

()()

 

Damon claqua la porte, furieux, et Katherine ne put retenir un rire.

« On dirait que la petite Bonnie est plus coriace qu’il n’y parait.

- Toi, je te conseille de te taire, pesta Damon avant de se tourner vers Caroline. Et toi tu ferais bien de tenir ton hybride en laisse sinon il risque de lui arriver quelque chose. »

Caroline se hérissa et traversa la pièce. Damon para sans problème le coup qu’elle s’apprêtait à lui donner et ironisa.

« A ta place, je m’inquiéterai, on dirait que miss sorcière est en train de te voler ton petit ami. »

 

Indignée, Caroline le fixa mais Damon l’ignora pour se rendre au chevet d’Elena.

«  Pas d’amélioration ? 

- Elle a parlé, déclara Katherine. Tu veux savoir ce qu’elle a dit ?

- Si ce n’est pas abusé de te demander de te rendre utile…

- Damon. » Lâcha Katherine.

 

Un léger sourire flotta sur les lèvres de Damon et il baissa les yeux sur Elena.

«  Voilà pourquoi mon cher frère est parti, il n’a pas pu supporter ça…

- Non je suis parti pour te retrouver, lança Stefan depuis le seuil. Bonnie et Tyler me rejoignent.

- Tu veux dire après avoir fait une petite pause dans les taillis, » ricana Damon.

En entendant ça, Caroline poussa une petite exclamation de colère et sortit à son tour.

«  Des fois t’es vraiment… marmonna Stefan à l’adresse de son frère.

- Quoi ? Plus tôt elle le saura, mieux ça sera pour elle. »

 

Stefan s’apprêtait à répondre mais se souvint in extremis de la présence de Katherine. Il devait parler à Damon de la conversation qu’il avait surprise entre Tyler et Bonnie mais cela devrait attendre. Il n’avait aucune confiance en Katherine.

 

()()

 

Bonnie rejoignit Klaus et fixa la maison des Salvatore.

«  Tu vas devoir le leur dire et vite, ma décision n’a pas changé.

- Même si je viens de te sauver la vie ? » Susurra Klaus.

Furieuse, Bonnie le força à le regarder.

« Écoute-moi bien… Caroline est mon amie et je n’ai pas envie de continuer à lui cacher cela, alors soit tu lui dis, soit je m’en charge. »

 

Sans attendre, Bonnie le planta là et se dirigea vers la maison tandis que Caroline, décomposée, se rejetait dans l’ombre.

 

()()

 

Le trouble délicieux. Le visage de Damon si proche.

« Je ne veux pas vivre selon les attentes des autres. »

Le trouble encore, elle devait s’écarter, arrêter de le regarder.

 

Leurs mains qui se frôlent, celle de Damon qui étreint la sienne. Son cœur bat si fort qu’elle a l’impression qu’il va exploser. Elle ne peut pas rester là, à côté de lui. Si elle reste, si elle reste…

 

()()

 

«  A votre avis à quoi elle pense ? Demanda Katherine qui dévisageait Elena avec curiosité.

- Ca t’intéresse vraiment ? » Rétorqua Stefan sans détacher les yeux de la main de Damon qui caressait négligemment celle d’Elena depuis de nombreuses minutes.

Il ne supportait pas de les voir ainsi. Damon en train de la toucher de cette façon. Intime. Tendre.

 

Katherine suivit son regard et se glissa derrière lui.

« Il est encore temps de partir Stefan, tu n’es pas obligé de voir ça… »

Un sourire ironique se forma sur les lèvres du jeune homme.

« Partir avec toi je suppose ?

- Pourquoi pas ? Tu m’as aimée Stefan et je sais que tu m’aimes encore, » murmura Katherine en approchant ses lèvres des siennes avec une moue tentatrice.

 

Stefan détourna les yeux.

«  Tu m’avais hypnotisé Katherine alors je ne pense pas qu’on puisse appeler ça de l’amour.

- Non, je t’ai hypnotisé pour te faire boire mon sang, pas pour autre chose. »

Stefan haussa les épaules et avança vers Damon et Elena.

« T’inquiète pas frangin, elle pense sûrement à toi, » lui lança Damon avec amertume.

Stefan baissa les yeux sur Elena. Les traits détendus, la jeune femme souriait d’une manière qui lui fit mal.

«  Je n’en suis pas si sûr… »

 

Damon dédaigna de lui répondre et caressa la joue d’Elena.

« Allez princesse, il est temps de se réveiller maintenant. » Lui souffla t’il avec une ironie feinte.

 

()()

 

Elle brulait. Elle se consumait de l’intérieur. Les lèvres de Damon sur les siennes, elle le voulait, elle le voulait…

 

()()

 

« Ca suffit Damon, lâche la !! » Intervint Jeremy.

Damon se tourna vers le jeune homme, agacé, tandis qu’Elena prenait une brusque inspiration.

 

La jeune femme vacilla sous la violence de ce qu’elle ressentait. Elle tourna le visage vers ses amis et Damon écarquilla les yeux.

«  Elena ? Tu te sens mieux ? »

Une bouffée d’amour la submergea et elle se jeta à son cou. Les bras de Damon l’enlacèrent et elle ferma à demi les yeux, transportée par ce qu’elle ressentait. Damon. Il était là, il était toujours là.

 

Statufié, Stefan regarda le couple enlacé tandis que Jeremy lui jetait un regard navré.

«  Et bien quelle ardeur ! Se moqua Katherine. Tu crois que c’est une des conséquences de sa transformation ou elle a toujours été comme ça Stefan ?

- Pas avec moi, » murmura le jeune homme.

Serrée contre Damon, Elena ouvrit les yeux et vit le visage de Stefan. La culpabilité l’écrasa brusquement à la pensée de ce qu’il devait imaginer et elle s’écarta.

« Stefan… » Murmura t’elle, les larmes aux yeux.

 

()()

 

Klaus s’apprêtait à rejoindre Bonnie à l’intérieur lorsque Caroline s’interposa brusquement.

«  Caroline ? Qu’est ce qui se passe ? » Lui demanda t’il à la vue du visage bouleversé de la jolie blonde.

Des larmes brillant dans ses yeux, Caroline le fixa.

« Qu’est ce qui se passe entre Bonnie et toi ? »

 

Klaus prit l’air surpris.

« Quoi ? Rien.

- Je vous ai entendus, à l’instant. Tyler qu’est ce qui se passe ? Est-ce que Bonnie et toi ? Est-ce que c’est à cause de Klaus ? »

Klaus la fixa.

« Klaus ?

- Oui tu sais, le dessin tout ça, Tyler, Klaus n’est rien pour moi… C’était juste lui qui me poursuivait, il ne s’est jamais rien passé et il ne se serait rien passé. »

 

Klaus inspira et se força à sourire comme Tyler le ferait.

« Comme il n’y a rien entre Bonnie et moi.

- Mais, votre conversation… »

Klaus frémit à la pensée que Caroline aurait pu tout découvrir.

« C’est parce que je voulais, aller voir le conseil, tout leur dire et leur montrer ce que je suis, enfin ce que Klaus m’a fait, en espérant qu’ils comprennent que nous n’avions fait de mal à personne et que nous n’en ferions pas. J’en ai parlé à Bonnie mais elle n’était pas d’accord avec mon plan. »

 

Caroline sourit entre ses larmes.

« Ce, c’est tout ? Je veux dire, il n’y a rien d’autre ?

- Bien sûr que non. Caroline, c’est toi que j’aime. 

- Moi aussi Tyler… »

Caroline referma ses bras autour de lui et l’embrassa avec ferveur. Klaus l’enlaça à son tour et la plaqua contre l’arbre le plus proche. Il avait envie d’elle, envie de Caroline comme jamais il n’avait eu envie d’aucune fille. Pas même Tatia.

 

()()

 

Il aimait la regarder, il aimait la voir s’occuper de son enfant. Elle était seule mais elle était forte.

« Niklaus, aide moi un peu tu veux. » Lui lança Tatia.

Hypnotisé par sa beauté, Niklaus s’avança pour prendre le panier de linge qu’elle lui tendait et se pencha vers elle.

« Pourrais-je venir te voir un peu plus tard Tatia ? »

 

Un sourire coquet lui répondit et Klaus jeta un petit regard de triomphe à Elijah, qui, non loin de là, observait la scène.

«  Niklaus, Elijah, rentrez, votre mère vous attend. » Intervint Mikael.

Klaus lança un regard furieux à son père mais ce dernier le toisa, le visage fermé.

« Maintenant, » gronda-t-il.

 

()()

 

Sous lui, Caroline gémit et Klaus caressa lentement son visage. Caroline était parfaite. Pure, désintéressée (au contraire de Tatia), c’était une princesse parmi les vampires et un jour elle serait sa reine.

 

Son corps se crispa dans le sien tandis que Caroline reprenait sa bouche avec fougue et Klaus songea qu’après tout, c’était la moindre des choses que Tyler, qu’il avait lui-même façonné, l’aide à conquérir sa princesse…

 

()()

 

Damon laissa retomber ses bras avec dépit tandis que son frère se précipitait vers Elena.

«  Elena, je suis désolé, désolé, » murmura t’il.

Sa peine transperça le cœur d’Elena et elle l’étreignit à son tour.

« Non c’est moi qui suis désolée Stefan. »

 

Stefan soupira de soulagement alors qu’Elena lui revenait enfin et il se pencha sur ses lèvres pour l’embrasser.

 

Derrière eux, Damon détourna le regard tandis que Jeremy grimaçait.

«  Allez Jer’ ne fait pas semblant de t’en faire pour moi, ironisa Damon. On sait tous ce que tu penses. »

Jeremy se troubla légèrement au souvenir de Rose.

 

()()

 

«  Je sais que tu ne veux pas qu’ils soient ensemble, que tu veux la protéger. Mais tu es jeune, tu ne vois pas ce que je vois. Ce n’est pas seulement qu’elle le rend meilleur. Elle le fait, mais, lui aussi la change. Damon la stimule, il la surprend, il l’aide à remettre en question sa vie, ses croyances. Stefan est différent. Son amour est pur. Il sera toujours bon pour elle. Damon peut lui apporter le meilleur ou le pire. »

 

()()

 

« Vraiment Damon ? Demanda le jeune homme. Parce que parfois, je ne sais plus moi-même ce que je pense. »

Surpris Damon le fixa et Jeremy détourna le regard tandis que Stefan embrassait Elena.

 

()()

 

«  Nous devons agir, » Décida Elizabeth Forbes.

Carol Lockwood la fixa avec impuissance.

« Je sais, mais tu as entendu le Conseil, leur décision est prise, ils vont les traquer jusqu’à ce qu’ils soient tués. »

Elizabeth Forbes mit la main sur son arme de service.

« Personne ne fera de mal à Caroline…

- C’est pour ça qu’ils devaient partir, insista Carol.

- Et si Alaric les poursuit !

- Il ne les poursuivra pas, nous lui donnerons les Salvatore… »

 

A cet instant, un jeune homme entra dans la pièce et Liz reconnut son adjoint.

« Que se passe t’il ?

- Rien, juste un accident, Elena Gilbert et Matt Donovan, ils sont tombés du pont. »

Carol et Liz échangèrent un regard.

« Matt et Elena ? Comment vont-ils ?

- Matt a été sorti à temps mais il parait qu’Elena…

- Oh mon dieu, » souffla Carol.

 

Après un regard rempli de compassion, l’adjoint sortit et Liz se tourna vers Carol.

« Si Tyler ou Caroline apprend ce qui s’est passé…

- Ils reviendront, » souffla Carol.

Liz souffla et se rua sur le téléphone.

« Cette fois ça suffit.

- Que fais tu ?

- J’appelle Damon Salvatore… »

 

Chapitre 2                                                                                              Chapitre 4

Écrire commentaire

Commentaires : 2
  • #1

    Ladypirate (mercredi, 31 octobre 2012 01:13)

    J'imagine très bien l'expression de Damon au moment où Elena quitte ses bras pour Stefan :(
    Bonnie va finir par se retourner contre tout le monde et ça va mal se finir ^^
    Stefan devrait aller Katherine, elle ne demande que ça lol
    J'aime beaucoup les flashback de Klaus avec Tatia, j'espère que les scénaristes feront de même pour nous montrer comment tout a commencé avec les Petrova :)

  • #2

    JessSwann (mercredi, 31 octobre 2012 08:53)

    Merciii Damon est trop facile à écrire, j'adore c'est un mix entre Beckett et Jack en fait lol
    Héhé j'exploite Bonnie à fond parce que j'aime le tournant qu'elle a pris dans la saison 3
    Ahh Stefan /Katherine se fera t'il ??
    Ouiiii moi aussi j'aime bien Tatia j'espère voir ça aussi ^^