Chapitre 16 Rupture


Caroline, le corps douloureux, ouvrit un œil torve alors que le soleil pénétrait dans la chambre.

 

« Oh ma tête… » Gémit elle.

 

A ses côtés, Stefan remua et Caroline se redressa brusquement alors que la nuit passée lui revenait en mémoire.

 

« Oh c’est pas vrai ! » S’écria-t-elle avant de bondir hors du lit.

 

Stefan remua légèrement et grogna avant d’ouvrir un œil dans sa direction et Caroline se précipita sur le drap dont elle se servit pour se couvrir.

 

« Oh c’est pas vrai, c’est pas vrai ! » Répéta-t-elle à la vue du corps nu de Stefan.

 

Le vampire sauta hors du lit à son tour et bondit sur un pantalon qui trainait là.

 

« Caroline…

 

- Oui Stefan. »

 

 

 

En bas la porte claqua et Caroline sursauta.

 

« C’est pas vrai, Elena ! »

 

Stefan lui intima le silence d’un geste tandis que la voix de Jeremy s’élevait depuis le rez-de-chaussée.

 

« Elena ? Stefan ? Quelqu’un ? »

 

 

 

Stefan roula des yeux en direction de Caroline et descendit à toute vitesse.

 

« Hey Jer’ ! » S’exclama-t-il.

 

L’air de rien, Stefan posa sa main sur son épaule et l’entraina vers l’extérieur.

 

« Elena est là ? Demanda Jeremy, un peu surpris.

 

- Non, écoute, c’est pas à moi de t’en parler. »

 

 

 

Jeremy se laissa entrainer dehors tandis que Caroline se précipitait dans le salon pour récupérer ses vêtements.

 

« Idiote Caroline, idiote, idiote, idiote ! » Marmonna-t-elle en se rhabillant.

 

 

 

Jeremy regarda Stefan avec inquiétude.

 

« Il n’y a pas de problème au moins ? »

 

 Stefan grimaça.

 

« En fait je ne sais pas Jeremy.

 

- Attend comment ça tu ne sais pas ? Elena n’est pas avec toi ? »

 

Stefan tiqua.

 

« Pas exactement. »

 

 

 

Jeremy soupira lourdement.

 

« Oh c’est pas vrai, ne me dis pas qu’elle est avec Damon…

 

- Crois-moi Jeremy j’aimerais te dire que non mais je n’en sais rien.

 

- Je ne comprends pas quand j’ai appelé hier soir, tu étais bien avec elle ?

 

- Tu lui as parlé ? S’étonna Stefan.

 

- Oui enfin, quelques minutes, elle avait l’air pressée et »

 

 

 

Jeremy se tut brutalement en songeant aux implications de ce qu’il allait dire.

 

«  Désolé, je suis trop nul. Je savais pas que vous vous étiez disputés. »

 

Stefan se pencha vers lui et le fixa.

 

« Elle ne s’est pas disputée avec moi. Elle s’est disputée avec Damon. »

 

Mal à l’aise, Jeremy grimaça.

 

« Bon bah je ferais mieux d’y aller, sauf si tu veux que je reste ?

 

- Non merci Jeremy mais là tu vois je vais attendre gentiment que mon frère et ma copine rentrent de leur petite escapade. » Répondit Stefan, un rien acide.

 

Jeremy baissa les yeux.

 

«  Je vais rentrer… Dis à Elena de m’appeler enfin si tu la vois. »

 

Stefan hocha la tête tandis que Jeremy, mortifié, remontait en voiture.

 

 

 

()()

 

 

 

Elena s’étira longuement tandis que Damon la fixait. La jeune fille ouvrit les yeux et rencontra le regard inquiet du vampire.

 

« Bonjour, grimaça-t-elle.

 

- Bonjour, » répondit Damon, visiblement sur ses gardes.

 

Elena soupira et jeta un coup d’œil rapide sur la chambre.

 

« Oh… » Lâcha-t-elle à la vue de la pagaille.

 

 

 

Damon regarda autour de lui et sourit.

 

«Mmmm. »

 

Gênée, Elena ramena le drap autour d’elle et soupira.

 

« Damon il faut qu’on parle. »

 

Le sourire de Damon mourut sur le champ et il soupira.

 

« Je déteste quand les filles disent ça.

 

- Parce que ça t’arrive souvent ?

 

- Non, la plupart du temps je les hypnotise pour qu’elles se taisent. » Répliqua t’il.

 

 

 

Elena se sentit rougir alors qu’il se levait souplement pour passer son jean et il se tourna vers elle.

 

« Allez, vas-y, dis-le.

 

- Damon, ce qui s’est passé cette nuit, c’était…

 

- Une erreur, tu n’aurais jamais du, tu aimes Stefan.

 

- Trop précipité, oui je n’aurais jamais du et c’est compliqué avec Stefan.  Corrigea Elena.

 

- Décodeur ?

 

- Damon ce n’est pas si simple, ce n’est parce que je, enfin, soupira Elena, embarrassée.

 

- Que tu passes la nuit avec moi que les choses ont changé.

 

- Oui, non, écoute Damon, Stefan ne mérite pas qu’on lui mente et toi tu ne mérites pas non plus que, enfin,

 

- Que tu m’utilises pour assouvir tes pulsions ? » Suggéra Damon.

 

 

 

Elena se redressa, furieuse.

 

«  Ca va au-delà de ça pour moi, je pensais que tu avais compris, mais manifestement ça n’est pas le cas. »

 

Damon leva les yeux au ciel alors qu’elle claquait la porte de la salle de bain derrière elle.

 

« Merde, » marmonna-t-il.

 

 

 

Elena ressortit quelques minutes après, habillée.

 

«  Je voudrais juste parler à Stefan, prendre le temps de voir clair dans tout ça. Lâcha-t-elle.

 

- Ca avait l’air clair cette nuit, » glissa Damon.

 

Elena soupira à nouveau et avança vers lui.

 

«  Damon, je ne t’ai jamais dit que ça allait être simple et je crois vraiment qu’on devrait prendre notre temps. Déjà je vais déménager.

 

- Quoi ? Mais pourquoi ? »

 

Elena lui adressa un regard éloquent.

 

« Ah oui… Stefan. » Marmonna Damon.

 

 

 

Elena s’approcha de lui et leurs mains s’entrelacèrent un instant.

 

« Je te demande juste du temps Damon. » Souffla Elena.

 

Les yeux dans les siens, Damon porta sa main à ses lèvres et l’embrassa doucement.

 

« Ne joue pas avec moi Elena. » Murmura-t-il.

 

Elena sourit tristement.

 

« Je ne joue pas Damon.

 

- Alors je te crois. » Répondit-il avec effort.

 

 

 

()()

 

 

 

Caroline sursauta à l’entrée de Stefan et roula des yeux.

 

« Dieu merci, il est parti. »

 

Stefan jeta un coup d’œil au désordre et ramassa les débris d’une lampe.

 

« Désolée, je crois qu’on l’a cassée, la nuit dernière… déclara Caroline d’une voix mourante.

 

-Je ne l’ai jamais aimée de toute façon, elle était à Damon. » Répondit Stefan.

 

 

 

Un silence gêné s’installa et Caroline ramassa son sac.

 

« Bon bah je vais rentrer… »

 

Stefan se mordit la lèvre et la rattrapa.

 

« Ecoute Caroline, concernant la nuit dernière, je… Je suis désolé, je ne sais pas ce qui m’a pris. Alors toutes mes excuses.

 

- Oh si tu savais ce que je suis soulagée que tu en parles, soupira Caroline. Ecoute je crois qu’on a juste un peu abusé de whisky et… enfin tu vois.

 

- Très bien, j’étais là je te rappelle.

 

- Oui, c’est vrai, tu étais là… »

 

 

 

Un nouveau silence s’installa et Caroline grimaça.

 

« Tu comptes le dire à Elena ? »

 

Stefan baissa la tête, honteux et Caroline enchaina.

 

« Non parce que je me disais, vu que c’était une erreur, ça pourrait peut-être, je sais pas, rester entre nous ? » Tenta-t-elle avec espoir.

 

Stefan tiqua.

 

« Caroline…

 

- Stefan, tu ne sais pas ce qu’Elena a décidé et ça serait bête de tout gâcher si, enfin

 

- Si elle m’a choisi.

 

- Voilà et puis tu l’as dit toi-même, tu as fait pareil quand tu n’étais pas toi-même alors… »

 

 

 

Stefan soupira au bout d’un long moment.

 

« Je ne ferais rien pour compromettre ton amitié avec Elena, Caroline. Tu as ma parole pour ce qu’elle vaut. »

 

Caroline laissa échapper un soupir de soulagement.

 

«  D’accord. Merci.  Bon bah….j’y vais. »

 

 

 

()()

 

 

 

Elena soupira tandis qu’ils roulaient en silence.

 

« Une petite faim ? » Demanda Damon.

 

Le cœur au bord des lèvres, Elena secoua la tête.

 

« Non, je pensais à ce que j’allais faire c’est tout. »

 

Damon ne répondit pas et se contenta de poser sa main à côté de celle d’Elena, la frôlant. La jeune fille déglutit et il lui adressa un sourire en coin.

 

« Je te dépose ? 

 

- Oui, merci. »

 

 

 

()()

 

 

 

Caroline en était toujours à se traiter d’idiote lorsque Tyler traversa la rue droit sur elle.

 

« Caroline ? Où tu étais ? Ca fait des heures que je te cherche.

 

- Vraiment ? Je croyais que tu étais fatigué… »

 

Tyler l’attrapa par le bras.

 

« Non je t’ai menti mais j’avais une bonne raison pour ça, viens je vais t’expliquer. »

 

 

 

Encore mal à l’aise, Caroline le suivit sans un mot.

 

« Qu’est ce que tu voulais m’expliquer Tyler ? » Finit-elle par demander.

 

Une fois certain d’être hors de portée de voix, Tyler se tourna vers la blonde.

 

« Hier soir, j’ai vu Hayley. Pas pour ce que tu imagines, s’empressa-t-il de dire. Les choses sont claires, Hayley sait que je t’aime et qu’il est hors de question que je reproduise les mêmes erreurs que lorsque j’étais dans les montagnes. »

 

Caroline, de plus en plus mal, ne répondit pas et Tyler se pencha vers son visage.

 

« Caroline, je te jure, je ne suis pas en train de te mentir.

 

- J’te crois, » répondit Caroline, anéantie.

 

Tyler la regarda avec attention.

 

« Alors qu’est ce qui ne va pas ?

 

- Rien, rien du tout, c’est juste, Elena qui fait n’importe quoi, prétexta Caroline en songeant que de fait, sans Elena rien ne serait arrivé. Mais continue, tu disais que tu avais vu Hayley…

 

- Et elle est prête à m’aider à déprogrammer les autres hybrides de Klaus ! »

 

 

 

Caroline cligna des yeux et le fixa, bouche bée.

 

«  Quoi ?

 

- Caroline je suis désolé de t’avoir menti hier soir, vraiment, mais je ne voulais pas m’engager tant que je n’étais pas sûr que la chose soit possible !

 

- Tu veux enlever ses hybrides à Klaus ?

 

- Ce ne sont pas ses hybrides, ce sont des personnes à part entière et  je veux les aider à rompre le lien d’inféodation.

 

- Et c’est pour ça que tu avais rendez-vous avec Hayley ?

 

- Pour ça et aussi pour lui dire que quoiqu’il se soit passé, il était hors de question que ça se reproduise car je suis amoureux. De toi.

 

- Oh mon dieu Tyler, » gémit Caroline.

 

 

 

Tyler s’approcha d’elle et lui caressa doucement la joue.

 

«  Mais pourquoi tu pleures ?

 

- Pour rien. » Souffla Caroline.

 

 

 

()()

 

 

 

Stefan ne se retourna pas tandis qu’Elena entrait dans le salon.

 

« J’en déduis que tu as retrouvé Damon. »

 

Elena hocha la tête, bouleversée.

 

«  Stefan, écoute… »

 

 

 

Stefan se retourna vers elle et lui posa un doigt sur les lèvres.

 

«  Tu n’as pas besoin de me raconter ce qui s’est passé cette nuit. »

 

Elena évita son regard et Stefan soupira.

 

« Dès l’instant où tu t’es réveillée après l’accident, j’ai su, j’ai compris que Damon comptait plus pour toi que tu ne voulais l’avouer.

 

- Stefan, je n’ai jamais voulu te tromper ou jouer avec tes sentiments, déclara Elena, des sanglots dans la voix. C’est juste que

 

- Que le fait de devenir un vampire a amplifié tes sentiments pour Damon. » Compléta Stefan.

 

 

 

Une boule dans la gorge, Elena secoua la tête.

 

« Je te jure Stefan, je ne comprends pas, je ne sais pas ce qui est arrivé. »

 

Stefan soupira et lui caressa doucement la joue.

 

« Quand on est un vampire, ce n’est pas possible de faire taire ses sentiments Elena, ou de choisir de ne pas en tenir compte. Ou alors c’est que tu te coupes de ton reste d’humanité. Lorsque tu étais humaine, tu avais le choix. Une fois devenue vampire…

 

- Stefan, j’étais sincère, je, ça me fait peur tout ça.

 

- Mais c’est quelque chose que je dois te laisser affronter seule Elena. Je ne peux pas continuer comme ça. Pas quand je te vois avoir tellement envie d’être avec Damon. C’est fini Elena.

 

- Je sais, murmura Elena, émue.

 

- Je t’aime et je t’aimerai toujours. Souffla Stefan. Et je veux que tu sois heureuse, même si ce n’est pas avec moi. »

 

 

 

Elena poussa un soupir étranglé et Stefan la serra dans ses bras.

 

« Je te promets d’être toujours là pour toi. » Murmura-t-il.

 

 

 

()()

 

 

 

Katherine posa un regard ennuyé sur Bonnie et Shane.

 

« Je m’ennuie…

 

- Alors va faire un tour, suggéra le professeur.

 

- Croquer un ou deux étudiants, pas bête. »

 

 

 

Bonnie sursauta et se tourna vers Katherine.

 

« Tu plaisantes, tu ne vas quand même pas faire ça ici ?

 

- Quoi ? Des gens disparaissent tous les jours sur les campus, n’est-ce pas Atticus ? »

 

Le Professeur Shane grimaça.

 

« Tu sais que je n’aime pas trop que tu emploies mon prénom Katherine. Quant aux étudiants, Bonnie a raison, j’aimerais garder ma classe intacte et mon poste l’an prochain alors si tu pouvais te contenter du sang que j’ai au frais. »

 

 

 

Katherine poussa un soupir las.

 

« Génial… Tu es vraiment obligé de devenir aussi barbant que Miss Magie Noire ? »

 

Shane haussa les épaules tandis que Bonnie attrapait son portable.

 

« Minute attend, intervint Katherine. Tu comptes faire quoi au juste ?

 

- J’appelle Elena, elle a essayé de me joindre hier je te rappelle.

 

- Hors de question, tu risques de tout faire rater.

 

- Je ne dirais pas où je suis si c’est ça qui t’inquiète. » Rétorqua Bonnie avec froideur.

 

 

 

()()

 

 

 

Elena décrocha à la première sonnerie et des larmes de gratitude lui montèrent aux yeux en entendant la voix de Bonnie.

 

« Elena, c’est Bonnie.

 

- Bonnie, où es-tu ? Et qu’est-ce que tu fais avec Katherine ? J’ai essayé de t’appeler hier mais…

 

- Stefan ne t’a pas dit ? »

 

Un silence se prolongea au bout du fil et Bonnie s’inquiéta.

 

« Elena ? Tu es sûre que tout va bien ?

 

- Stefan et moi nous avons rompu. »

 

 

 

Derrière Bonnie, Katherine sursauta et un léger sourire se forma sur ses lèvres sans que la sorcière ne s’en rende compte.

 

« Quoi ? Elena mais qu’est ce qui se passe ? »

 

Nouveau silence et Bonnie ferma les yeux, brusquement traversée par le doute.

 

« Elena ne me dit pas que c’est à cause de Damon.

 

- Pas seulement, Bonnie, c’est…

 

- D’accord, écoute je prends mes affaires et je reviens. »

 

 

 

Katherine s’interposa.

 

« Sûrement pas !

 

- Bonnie, non, protesta Elena. Je ne sais pas au juste ce que tu es en train de faire ni où tu te trouves mais si tu as suivi Katherine, je suppose que c’est important.

 

- Pas aussi important que mes amis. Rétorqua Bonnie.

 

- Bonnie, ça va. Lui assura Elena. Fais ce que tu as à faire et reviens quand tu auras terminé. Je t’assure ça va aller, je ne suis pas seule.

 

- Non, tu as Damon c’est ça ? Demanda Bonnie d’un ton vaguement accusateur.

 

- Bonnie je…

 

- Désolée Elena, c’est juste que je suis surprise, je pensais que tu avais compris que Damon n’est pas quelqu’un de bien.

 

- Oh Bonnie non, il n’est pas comme tu le crois, je t’assure, » s’exclama Elena.

 

 

 

Bonnie grimaça en l’entendant prendre la défense du vampire et inspira profondément.

 

« Ecoute Elena, juste, ne fait pas de bêtises d’accord ? Je reviens dès que je peux. » Lui lança-t-elle avant de raccrocher.

 

Songeuse, Bonnie regarda son téléphone tandis que le Professeur Shane la fixait avec inquiétude.

 

« Ca va aller ? Tu es prête à continuer ?

 

- Je suppose que je n’ai pas le choix, » soupira Bonnie.

 

 

 

Son regard tomba alors sur Katherine qui ramassait ses affaires.

 

« Qu’est-ce que tu fais ?

 

- Je crois que vous travaillerez mieux sans moi, répondit Katherine. Atticus m’appellera quand vous aurez fini et je viendrai te chercher.

 

- Je rêve là ? Tu comptes partir ???

 

- Gagné. A la prochaine Shane. » Lança Katherine avant de sortir d’un pas vif.

 

 

 

Abasourdie, Bonnie se retourna vers le professeur.

 

« Et vous la laissez faire ?

 

- Crois-moi Bonnie, s’il y a bien quelque chose que j’ai appris c’est qu’il est inutile de contredire Katherine quand elle a une idée derrière la tête. »

 

Bonnie grimaça et Shane se pencha vers elle.

 

« Pas la peine de m’épargner Bonnie. Katherine est… enfin c’est Katherine mais je ne suis pas amoureux d’elle. »

 

Bonnie le regarda avec surprise.

 

« Alors pourquoi ?

 

- Il n’y a pas beaucoup de chances de résister à Katherine quand on est un homme Bonnie et franchement en cet instant, je plains plus Stefan Salvatore que je ne l’envie. 

 

- Je ne comprends pas… »

 

 

 

Shane rit doucement.

 

« Bonnie, Katherine a beau faire la dure, elle n’a jamais oublié Stefan, c’est son grand amour et si elle est partie aussi vite, j’en déduis que c’est pour le retrouver.

 

- Mon amie, Elena, et lui viennent de rompre. » Confirma Bonnie.

 

Shane grimaça légèrement.

 

« Voilà qui explique tout. A présent, remettons nous au travail. Ce matin nous allons voir comment tu peux trouver d’autres sources d’énergie.

 

- D’autres sources d’énergie ? » Releva Bonnie.

 

 

 

Shane la regarda droit dans les yeux.

 

« Que les choses soient claires Bonnie. En venant ici, tu as mis les pieds dans une voie qui t’éloigne des forces de la nature. Dès l’instant où tu t’engages sur la route la plus sombre, tu ne pourras plus compter son aide. Alors je te le demande : es-tu sûre que c’est ce que tu souhaites ?

 

- Est-ce que j’ai le choix ? » Rétorqua Bonnie.

 

Shane posa un regard navré sur elle.

 

« Si ce que Katherine a dit sur toi est vrai, non tu ne l’as pas vraiment. »

 

 

 

()()

 

 

 

Jeremy regarda avec soulagement Elena.

 

« Bon sang Elena, j’étais inquiet ! Où étais tu ? »

 

Elena s’avança pour entrer dans la maison, mais une force invisible l’en empêcha.

 

« Oh c’est pas vrai, gémit elle. Jeremy est ce que tu peux ?

 

- Quoi ? Oh oui bien sûr entre, tu es chez toi. »

 

 

 

Elena poussa un soupir de soulagement et étreignit brièvement son frère avant de le relâcher.

 

«  Tu reviens t’installer ici ? Lui demanda Jeremy d’un air de doute.

 

- Et bien comme tu dis c’est ma maison et il est temps que je reprenne une vie normale, du moins les apparences d’une vie normale. » Grimaça Elena.

 

Son frère grimaça en réponse et la regarda avec attention.

 

« Qu’en dit Stefan ? »

 

 

 

Elena déglutit avec difficultés.

 

«  Stefan et moi c’est fini Jeremy. »

 

Jeremy secoua la tête.

 

« Je suppose que c’est à cause de Damon.

 

- Jer’ c’est compliqué, je

 

- Mais c’est à cause de lui n’est-ce pas ?

 

- En partie mais pas seulement. Depuis ma transformation, je

 

- Tu n’es plus la même.

 

- Pas complétement, je suis toujours l’ancien moi Jeremy, je suis toujours ta sœur mais entre Stefan et moi… »

 

 

 

Jeremy soupira.

 

«  Tu n’as pas à te justifier Elena. C’est juste que j’ai peur pour toi. »

 

Elena s’apprêtait à répondre lorsqu’on frappa à la porte.

 

« Ce doit être April, déclara Jeremy. Je lui ai promis de l’accompagner, tu sais pour l’enterrement.

 

- Mon dieu c’est aujourd’hui, réalisa Elena. Comment j’ai pu oublier une chose pareille ?

 

- T’en fais pas, April est en avance de toute façon et Elena ?

 

- Oui ?

 

- Peu importe qui tu choisis de Damon ou de Stefan ou que tu sois un vampire, tu es toujours ma sœur et je suis content que tu sois là. » Lâcha Jeremy avant d’aller ouvrir à April.

 

 

 

()()

 

 

 

Damon jeta un regard indifférent à la lampe qui gisait, cassée, et ouvrit l’armoire où il gardait habituellement son bourbon.

 

« Et bien petit frère t’as pas fait les choses à moitié, » maugréa t’il en se servant.

 

Derrière lui, Stefan ricana.

 

« Allez Damon, ne fait pas comme si ce jour n’était pas le plus beau de ta vie. »

 

 

 

Damon soupira doucement et se servit un verre avant de se décider à en donner un second à Stefan.

 

«  Stefan écoute,

 

- Elena et moi nous avons rompu mais je suppose que tu le sais déjà. Le coupa Stefan. Mais que les choses soient claires Damon, ça ne change rien pour moi et je ferais tout mon possible pour trouver le remède pour Elena.

 

- Je vois…

 

- Bien. »

 

 

 

Stefan vida son verre d’un trait et Damon tiqua.

 

« Stefan attend. Ecoute, je suis désolé pour… L’échange de sang et tout ça. Je n’aurais pas du, ce n’était pas très loyal mais

 

- Mais tu l’aimes, compléta Stefan.

 

- Je me battrais pour elle. Répondit Damon.

 

- Comme tu t’es battu pour Katherine ? » Releva Stefan.

 

 

 

Damon leva son verre et son regard se perdit un instant dans le vague, puis :

 

«  Non, rien à voir avec Katherine. »

 


Chapitre 15                                                                                                        Chapitre 17


Écrire commentaire

Commentaires: 0