Chapitre 10 Le chasseur de sorcières

Après avoir été chassée par Tyler, Caroline se dirigea vers le Mystic Grill sans y penser. La jeune fille sursauta alors que l’horloge égrenait les minutes. Vingt heures. L’heure du prétendu rendez-vous de Tyler avec cette fameuse Hayley. Caroline hésita puis franchit d’un pas vif l’espace qui la séparait du bar.

«  Salut Caroline.

- Matt ? Dis donc t’as pas l’air en forme, » déclara la blonde sans se soucier d’être diplomate.

 

Matt grimaça et lui désigna Klaus, qui, assit dans un coin de la salle, la dévisageait.

« Oh c’est pas vrai, dis-moi qu’il ne m’a pas vue, pesta Caroline. La dernière personne que j’ai envie de voir en ce moment c’est ce menteur.

- Trop tard. » Soupira Matt.

Klaus s’approcha des deux jeunes gens et fixa Matt.

« Dégage. Ordonna-t-il.

- Pas besoin de m’hypnotiser pour ça, j’ai aucune envie de te faire la conversation. » Rétorqua Matt avant de détaler.

Caroline tourna à son tour les talons mais la main de Klaus se posa sur la sienne.

« Lâche moi ou je crie. » Siffla-t-elle.

 

Klaus sourit légèrement et se pencha à son oreille.

« Fais ça et je tue tous ceux qui sont ici. »

Caroline sursauta et Klaus lui sourit.

« En plus ce serait dommage de partir sans savoir ce que tu es venue découvrir non ? »

Caroline grinça des dents et le suivit de mauvaise grâce.

«  Une coupe de champagne, commanda Klaus.

- Un café suffira merci. Et ils ne servent pas de champagne ici.

- Dans ce cas il faudra que je t’emmène ailleurs. »

 

Caroline inspira et fixa l’originel.

« Que les choses soient bien claires, je n’ai accepté de m’asseoir que parce que tu as menacé mes amis mais c’est tout ce que tu auras de moi.

- J’ai pourtant obtenu bien plus.

- Parce que je croyais que c’était Tyler ! »

Klaus sourit et se laissa aller en arrière.

« Tyler est un bouffon. Il ne mérite pas une fille comme toi.

- C’est faux ! Tyler est gentil, il est bon et il ne passe pas son temps à manipuler ceux qui l’entourent !

- Je suppose qu’il est fidèle aussi ? Ironisa Klaus, les yeux rivés vers la porte. Tiens, Hayley vient d’arriver. » Déclara t’il avant de poser un billet sur la table et de se lever.

 

Furieuse, Caroline le regarda s’éloigner puis reposa les yeux sur la brune qui venait d’arriver. Elle grimaça à la vue de ses longues jambes que le short qu’elle portait laissait apparentes et inspira profondément.

 

()()

 

Rebekah, furieuse, claqua la porte derrière elle alors qu’elle rentrait dans la demeure des Michaelson.

«  Un problème ? S’inquiéta Elijah depuis son fauteuil.

- Non rien, enfin j’ai vu Niklaus.

- C’était prévisible. Il a dit quelque chose ? »

 

Rebekah inspira profondément.

« Oui Elijah, il a dit quelque chose ! »

Flegmatique, Elijah referma son journal et se tourna vers elle.

« Je t’écoute.

- Il a dit que nous n’avions pas intérêt à le doubler sinon il nous tuera. »

Elijah digéra la nouvelle.

« Je vois.

- Et c’est tout ce que ça te fait ?

- Depuis le temps je suis habitué aux menaces de notre frère, je pensais que tu l’étais aussi. »

 

Rebekah pesta et s’immobilisa soudain.

« Qui est venu ici ?

- Quoi ?

- Quelqu’un est venu, un vampire… »

Elijah crispa sa mâchoire et Rebekah soupira.

« Oh non Elijah, tout mais pas ELLE. »

 

()()

 

Il avait été envouté par Katarina dès le premier regard qu’il avait posé sur elle. Trevor n’avait pas menti, elle était tout le portrait de Tatia et plus encore.

 

Katarina était vive, charmante, amusante. Lorsqu’elle faisait tournoyer ses jupes ou qu’elle se penchait vers lui, il oubliait tout. Niklaus, le rituel, leur accord… Il ne pouvait pas laisser mourir Katarina comme Tatia. Il ne pouvait pas.

 

«  Vous êtes toujours si gentil avec moi Elijah, pourtant je n’ai rien fait pour le mériter. » Murmura la jeune femme.

Il prit une profonde inspiration pour lui répondre mais Klaus s’interposa ainsi qu’il l’avait toujours fait.

« Katarina, ma chère, pressez-vous, j’ai une surprise à vous montrer. »

 

Katarina se tourna immédiatement vers Klaus et posa sa main fine sur son bras avant de se retourner à nouveau vers lui.

« Elijah. » Le salua-t-elle avec une petite révérence.

 

()()

 

«  Katherine est proche des frères Salvatore, elle peut nous aider.

- Tu parles, ils la détestent autant que nous. Katarina Petrova est une garce comme la Petrova originale et celle qui lui a succédé. »

Elijah saisit l’occasion de changer de sujet.

« Des problèmes avec Elena ?

- Pff, non, elle n’est pas assez maligne pour me poser problème. Je me demande ce que Matt peut bien lui trouver. » Ajouta Rebekah d’un ton boudeur.

 

Elijah saisit l’occasion pour détourner Rebekah du sujet Katarina.

«  Ainsi c’est donc Matt qui te rend furieuse à ce point ?

- Il ne veut plus me parler. »

Elijah soupira. Rebekah avait beau avoir plus de cinq cents ans, elle n’avait jamais grandi.

« Tu as essayé de le tuer.

- Ce n’était pas lui que je visais.

- J’ai peur que ça ne change pas grand-chose, c’est un humain Rebekah. »

 

La blonde le fixa et songea à l’amulette que Klaus voulait tant obtenir.

« Tu comptes aider Klaus à trouver le collier ?

- Pourquoi ? Tu sais où il est ? » Lui demanda Elijah d’une voix pressante.

Rebekah secoua la tête. Elle ne dirait rien à Elijah, pas plus qu’à Klaus. Cette fois elle avait envie de jouer sa propre partie. Seule.

 

()()

 

Caroline inspira un grand coup et s’approcha de la nouvelle venue.

« Salut, tu cherches quelqu’un ? »

La brune posa une demi-seconde son regard sur elle et parcourut la salle des yeux avant de lui accorder de nouveau son attention.

« Tyler Lockwood, si tu ne le connais pas, ôte-toi de mon chemin. »

Caroline grinça entre ses dents.

« Sympa… »

 

Hayley tressaillit et se retourna vers elle.

« M’énerve pas, demain soir c’est la pleine lune et je suis pas d’humeur.

- Loup garou, murmura Caroline.

- Vampire, rétorqua Hayley, mi figue mi raison. Donc je répète ma question : as-tu vu Tyler ? »

Caroline s’efforça de lutter contre l’antipathie viscérale qu’elle éprouvait déjà pour l’inconnue et reprit.

« Tyler a été retenu, il ne se sent pas bien.

- Il avait l’air d’aller bien quand je l’ai vu tout à l’heure.

- Oui, mais maintenant non, alors laisse tomber ! »

Excédée, Caroline dépassa Hayley avant de se raviser.

« Comment ça se fait que Tyler n’ait jamais parlé de toi ? »

Les yeux d’Hayley s’étrécirent et elle toisa la blonde.

« Peut-être qu’il est assez mature pour ne pas étaler sa vie amoureuse au grand jour. »

 

Caroline eut l’impression que l’autre venait de lui enfoncer un pieu dans le cœur.

« Excuse-moi, Hayley, c’est ça ?

- Tu vois finalement Tyler t’a parlé de moi, par contre je ne vois pas qui tu peux être.

- Caroline. Qu’est-ce que tu voulais dire par vie amoureuse ? »

Hayley eut un petit sourire coquin qui déplut immédiatement à Caroline.

« Devine petite… Bon si Tyler ne vient pas, je m’arrache. Si tu le vois avant moi, dis-lui que je campe près du lac. » Lâcha Hayley avant de sortir.

 

Restée seule, Caroline sentit des larmes monter à ses yeux alors qu’elle prenait la mesure de ce que venait de lui révéler Hayley.

« Caroline ? Ca va ? » Lui demanda Matt, inquiet devant son immobilité.

Caroline posa sur lui un regard perdu.

« Pas très bien non, » lâcha t’elle avant de sortir.

Matt écarta les bras.

« Caroline attend !!!

- Donovan, les clients attendent. Maintenant. » Ordonna son patron.

 

Matt hésita et l’autre le fixa.

« Des tas de jeunes cherchent à bosser tu sais… »

Résigné, Matt hocha la tête.

« D’accord patron, j’y vais. »

 

()()

 

Une fois dans la rue, Caroline fondit en larmes.

« Allons, allons. » Souffla Klaus qui posa sa veste sur ses épaules.

Bouleversée, la blonde le fixa.

« Tu le savais !

Klaus grimaça un sourire.

« Je m’en suis douté quand elle s’est jeté à mon cou tout à l’heure, enfin au cou de Tyler. Je suppose qu’il a du la rencontrer quand il est parti dans les montagnes. »

 

Caroline plissa les yeux et enleva la veste qu’il avait passé autour de ses épaules.

« Reprend ça, je ne veux plus te voir. »

Klaus la regarda, surpris.

«  Quoi ? »

Caroline le toisa avec mépris.

« Et ça c’est pour m’avoir manipulée pour que je vienne ici ce soir. » Lâcha t’elle avant de le gifler.

 

Klaus blêmit et se frotta la joue.

« Pour ton bien je vais oublier ce que tu viens de faire et mettre ça sur le compte de ta déception et de ta rupture avec Tyler. »

Caroline éclata d’un rire triste.

« Ma rupture avec Tyler ? T’as rien compris Klaus.

- Quoi ?

- Ecoute moi bien… Siffla Caroline, trouvant là un exutoire à sa colère. Peu importe que je sois ou non avec Tyler, ou avec qui que ce soit d’autre, je ne serais JAMAIS avec toi. »

 

Sur ces paroles, Caroline tourna les talons et Klaus la suivit des yeux.

« J’adore ce genre de défi. Murmura-t-il, un sourire aux lèvres.

- Pathétique. » Commenta une voix dans son dos.

Klaus ferma les yeux.

« Qu’est ce que tu fais encore ici Katarina. »

 

La vampire grimaça. 

« C’est bizarre, tout le monde me demande ça. Je vais finir par me vexer. Mais pour répondre à ta question, j’avoue que c’est devenu très divertissant par ici. Plus que dans mes souvenirs…

- Katarina… gronda Klaus.

- Niklaus, le super hybride originel qui se fait envoyer sur les roses par Miss Mystic Falls avoue qu’il y a de quoi s’amuser, » répondit Katherine.

 

Klaus inspira profondément.

« Pour la dernière fois, qu’est-ce que tu veux Katarina ?

- Je ne sais pas, te proposer mon aide…

- Je ne vois pas en quoi tu pourrais m’être utile.

- Je pourrais espionner les Salvatore pour toi, voir s’ils savent quelque chose sur l’amulette. » Susurra Katherine.

 

Klaus se retourna vers elle.

« Comment sais-tu ça ?

- Tu vois les nouvelles vont vite par ici. Je ne te demande qu’une seule chose en échange de mon aide.

- Quoi ? Demanda Klaus.

- Fais en sorte d’éloigner Stefan d’Elena. »

Klaus ricana.

« Et c’est moi que tu trouves pathétique… » Lâcha-t-il avant de s’éloigner.

 

Restée seule, Katherine le suivit des yeux.

« A ta place, je ne serais pas si sûr de toi. Tu risques d’être déçu. » Murmura-t-elle avant de partir à son tour.

 

()()

 

Bonnie poussa un soupir excédé alors qu’elle tournait en rond pour la dixième fois depuis la visite de Katherine. Elle avait beau savoir que Katherine Pierce était tout sauf digne de confiance, elle ne pouvait s’empêcher de penser que de tous c’était celle qui lui avait fait la proposition la plus intéressante.

 

«  Et j’aurais bien besoin des conseils dont elle m’a parlé. » Lâcha Bonnie à voix haute.

 

Seulement c’était Katherine et cette dernière était incapable de jouer franc jeu…

 

Bonnie soupira et jeta un petit regard au texto que lui avait envoyé Jamie un peu plus tôt.

 

Trop compliqué pour moi.

Désolé. T’es une fille chouette.

 

«  Et merde. » Ragea Bonnie.

 

La jeune sorcière ramassa sa veste et sortit.

 

()()

 

Carol Lockwood ouvrit la porte et découvrit Caroline avec surprise.

« Caroline ? Tu cherches ta mère ?

- Oh Madame Lockwood, non, je, Tyler est en haut non ?

- Caroline ? » S’étonna Liz.

 

Une bouffée de soulagement envahit la jeune fille à la vue de sa mère et elle la serra contre elle.

« Maman tu vas bien.

- Bien sûr que je vais bien, je te l’ai dit. Et je t’avais dit aussi de rester à l’abri. »

Caroline rit entre ses larmes tandis que Liz l’écartait pour mieux la regarder.

« Tu es sûre que ça va ?

- Oui, oui, mieux maintenant que je sais que tout va bien. »

Carol toussota et Liz écarta Caroline.

« Ecoute, il y a plein de gens ici qui posent des questions, je serais plus tranquille si tu ne te montrais pas trop. Tant que nous ne savons pas ce qu’ils savent au juste, c’est trop risqué.

- T’en fait pas maman, je suis juste venue parler avec Tyler.

- Caroline ? Il me semblait avoir été clair tout à l’heure. »

 

Liz et Carol échangèrent un regard et Carol toucha le bras du sheriff.

« Ils s’impatientent…

- Pars d’ici Caroline et emmène Tyler avec toi, »chuchota Liz.

 

Les deux femmes partirent et Caroline se tourna vers Tyler.

« Je viens de rencontrer Hayley au Mystic Grill. »

Tyler se décomposa et la prit par le bras.

« On sort. »

 

()()

 

Tyler poussa Caroline dans sa voiture et démarra. Ils roulèrent en silence pendant quelques minutes puis Caroline se tourna vers lui.

« J’attends que tu m’expliques ! »

Tyler inspira sourdement et se gara.

«  J’ai rencontré Hayley dans les Appalaches.

- Je crois que j’avais compris cette partie Tyler ! »

 

Tyler inspira profondément et se tourna vers Caroline.

« Elle m’a aidé Caroline. Elle m’a aidé à briser le lien avec Klaus. Sans elle, je serais toujours à sa botte.

- Oui, oui et c’est très bien, seulement…Pourquoi est-ce qu’elle laisse entendre qu’elle est ta petite amie ? »

 

Tyler prit une profonde inspiration et se tourna vers Caroline.

« Ecoute, je t’aime.

- Tyler répond moi. »

Tyler déglutit et soupira.

« Caroline, c’était compliqué là bas. Je n’arrêtais pas de me transformer pour briser le lien et Hayley était là et

- Tu as eu une aventure avec elle ? » Demanda Caroline.

 

Tyler se pencha pour lui prendre la main mais elle s’écarta.

« Tyler répond moi. »

Le jeune homme évita son regard.

«  Ce n’était pas important, ce n’était pas de l’amour. »

Révulsée, Caroline s’écarta.

«  Apparemment pas pour elle ! Quand je pense que tu m’as fait une scène pour Klaus alors que j’ignorais que tu n’étais pas toi !!!

- Caroline, non, s’il te plait attend.

- Quoi ? De nouveaux mensonges ?

- Je ne t’en ai pas parlé parce que j’avais peur que tu le prennes mal. »

 

Caroline ricana.

« Que je le prenne mal ? Mon petit ami part faire un séjour dans les montagnes et en profite pour coucher avec une autre qui maintenant débarque ici, je devrais le prendre comment d’après toi ?

- Caroline, ce n’était pas exactement un séjour d’agrément, gronda Tyler. Sans ton précieux Klaus je n’aurais pas été obligé de partir.

- MON précieux Klaus ?? Non mais je rêve là ? Tu as le culot de me faire une scène ? »

 

Tyler se força à se calmer.

« Non. Mais je dis juste que Klaus est intéressé par toi et que tu ne fais pas grand-chose pour le décourager. »

Caroline rougit et claqua la portière de la voiture.

« J’en ai assez entendu. »

 

Tyler abattit son poing sur le volant.

« Et merde !  Ragea-t-il avant de sortir à son tour de la voiture. Caroline attend !! »

La jeune fille se retourna vers lui, le visage déformé par la rage.

« Désolée Tyler mais je crois que je vais avoir besoin d’un peu de temps, de beaucoup de temps pour digérer ça.

- Caroline, j’te jure, j’m’en fous d’Hayley, n’en fait pas une maladie.

-Tout comme je me moque de Klaus seulement tu ne me crois pas. Alors pourquoi je te croirais moi ? »

 

Tyler trembla légèrement.

« Pour ça. » Souffla t’il avant de la projeter contre l’arbre le plus proche.

Pendant quelques secondes, ils s’embrassèrent avec fièvre puis Caroline le repoussa.

« Désolée Tyler, mais ça ne marche pas comme ça. » Déclara Caroline.

Impuissant, Tyler la regarda s’éloigner.

« Caroline, attend je te ramène.

-Non. Je vais… aller voir Elena je crois.

- Caroline il fait nuit et on est dans les bois. »

 

La jeune femme se retourna, le visage dur.

« Dans ce cas, les daims ou autres loups n’ont qu’à bien se tenir. »

Impuissant, Tyler la regarda s’éloigner.

« Et merde, merde, merde !!!  Ragea-t-il. Oh et puis fais ce que tu veux !! » Hurla t’il avant de remonter en voiture.

 

()()

 

Bonnie regarda Jeremy avec surprise tandis qu’il lui ouvrait la porte, le visage rieur.

« Bonnie ?

- Oui… Je te dérange ?

- Non, non entre, j’étais juste en train de faire des crêpes avec April. »

 

Bonnie digéra la nouvelle et se tourna vers la jeune fille.

« Tu te souviens d’April, c’est la… »

Jeremy s’interrompit avec une grimace et April compléta.

« La fille du pasteur Young.

- Je sais, je suis désolée pour ton père, » commença Bonnie.

 

April leva les mains pour l’arrêter et ramassa son sac.

« C’est bon Bonnie, t’en fait pas. Je vais rentrer.

- Non tu peux rester si tu veux, intervint Jeremy.

- Je ne voulais pas te chasser, compléta Bonnie.

- Non, non, c’est l’heure de toute façon et je suis déjà restée trop longtemps. Retour à la réalité. Merci de ton aide Jeremy, c’était sympa.

- Je te fais des crêpes quand tu veux. »

April sourit légèrement et se tourna vers Bonnie.

« Salut Bonnie. »

 

Une fois la jeune fille sortie, Bonnie se tourna vers Jeremy.

« Tu traines avec elle maintenant ?

- Pourquoi pas ? Elle est sympa, plutôt cool et je te rappelle qu’elle vient de perdre son père à cause de nous.

- Ah non Jeremy, tu arrêtes ça tout de suite. Déclara Bonnie. Ce n’était pas ta faute. »

Jeremy grimaça.

« Disons que j’y ai contribué alors. Bref, tu voulais quoi ? »

 

Bonnie hésita. Elle avait obéi à une impulsion en venant voir Jeremy. Elle voulait lui parler de la proposition de Katherine, de ce qu’elle avait fait au Conseil, mais de le voir comme ça dans la cuisine avec April… Une vie simple, des choses simples. C’était ce qu’elle voulait pour lui.

«  Juste voir comment tu allais, mentit elle.

- Tu veux dire que tu voulais voir comment je gérais le fait d’être responsable de la transformation de ma sœur en vampire ?

- Jeremy…

- Ca va. La coupa le jeune homme. Je te jure Bonnie, ça va. Tu n’as pas besoin de t’en faire pour moi. Va voir Jamie, je suis sûr qu’il s’ennuie de toi. »

Bonnie se força à sourire.

« D’accord, je vais faire ça… Bonne nuit Jeremy.

- Bonne nuit Bonnie. »

 

Une fois seul, Jeremy se laissa tomber dans le fauteuil le plus proche et sanglota. Il avait tout perdu, Elena, Ric… et Bonnie.

 

()()

 

Bonnie avança jusqu’à sa voiture. Là, elle s’assit et fondit en larmes. Jamais elle ne s’était senti aussi seule.

 

Au bout d’un moment, elle se calma et prit son portable.

« Katherine ? C’est Bonnie. Présente-moi ton ami et on verra ce qu’on peut faire. »

 

()()

 

Carol Lockwood échangea un regard avec le sheriff Forbes tandis que le nouveau venu poursuivait.

« Il y a toujours eu une certaine activité à Mystic Falls mais les choses semblent s’être accélérées depuis quelques mois.

- A quoi pensez-vous Mr Jordan ? Demanda Liz.

- Appelez-moi Connor, je vous en prie. Ce qui est arrivé aux autres membres du Conseil devrait nous alerter.

- Vous pensez à des vampires ? Demanda Meredith.

- Non, ça ne ressemble pas à leurs méthodes. Déclara Connor. En fait je pense plus à une sorcière. »

 

Carol se força à ne pas regarder ses deux compagnes.

« Toutes les sorcières ont été brulées en 1864, je doute qu’elles se risquent à nouveau par ici.

- C’est ce qu’on verra… J’aimerais que vous réunissiez les membres du Conseil encore vivants au plus vite, j’ai besoin de savoir ce que vous avez vu pendant l’incendie.

- Seules nous trois étions présentes, intervint Meredith. La fumée était si épaisse qu’on n’y voyait rien.

- Mais vous en avez réchappé… Alors que les autres sont morts. Répliqua Connor. Et il manque un membre, Damon Salvatore c’est ça ? Pourquoi n’était il pas là ?

- Il était en déplacement je crois, mentit Liz.

- Peu importe, je veux le voir. Ainsi que tous les membres vivants des familles fondatrices. Nous allons reconstruire ce conseil.

- Très bien, je vais faire une liste, murmura Carol.

- Faites donc votre liste, susurra Connor. Nous nous verrons à la cérémonie. »

Chapitre 9                                                                                             Chapitre 11

Note : Comme notre série favorite, je fais une petite pause pendant les fêtes. La suite débutera à partir du 8 Janvier ^^

 

Joyeuses fêtes à vous

Écrire commentaire

Commentaires : 3
  • #1

    Ladypirate (jeudi, 20 décembre 2012 18:32)

    Oh non, moi qui pensais que Jérémy était la seule personne à pouvoir soutenir Bonnie, voilà qu'ils pensent chacun avoir perdu l'autre :( En revanche, tant mieux pour Jamie, je n'aimais pas son couple avec Bonnie ^^
    Caroline est bien partie pour se rapprocher de Klaus qui ne lâche pas l'affaire lol
    Elijah a toujours des sentiments pour Katherine à mon avis :)
    Je me demande si Rebekah va pouvoir faire cavalier seule, ses émotions lui jouent trop souvent des tours :(

  • #2

    Ladypirate (jeudi, 20 décembre 2012 18:34)

    Et bonnes fêtes à toi aussi :D !!!!! Merci pour toutes tes passionnantes fictions et encore bravo pour ton roman ;)

  • #3

    JessSwann (jeudi, 20 décembre 2012 18:53)

    Lol bah Jamie / Bonnie j'ai jamais accroché ( en même temps dans la saison 4 il a juste disparu, au moins moi j'ai expliqué) L'histoire de Jer et Bonnie a toujours été faite de malentendus je pense...
    Caro est un peu paumée, Elijah selon moi était amoureux de Katherine, certes Elena l'a attiré mais c'était surtout à cause de Kath
    Rebekah est trop immature

    Merciiiiiiiii , je vais à Vienne pour le Nouvel An et le roman avance ^^