Chapitre 1 Un malheur n'arrive jamais seul

 

 

« Alaric a tout dit au Conseil, vous devez partir. »

 

Aveuglée par ses larmes et taraudée par la terreur, Caroline se força à avancer avant de renoncer. A quoi bon continuer ? A quoi bon s’enfuir sans Tyler ? Elle avait beau faire, elle ne parvenait pas à imaginer sa vie sans le jeune loup garou. Peut-être que ce serait plus simple de laisser le Conseil l’attraper et en finir avec elle, peut être que…

 

La sonnerie de son portable la sortit de son hébétude et Caroline décrocha sans y penser. De l’autre côté c’était Matt.

«  Caroline, c’est Elena, Elena, elle est morte… Rebekah, Rebekah elle était au milieu de la route alors j’ai voulu l’éviter et on est tombé du pont et Caroline tu es là ? »

La blonde resta un moment sans réagir puis un hurlement lui échappa. En une nuit elle avait tout perdu.

 

Sa famille. La vie qu’elle menait à Mystic Falls.

 

Tyler.

 

Elena.

 

Mais si elle ne pouvait plus rien pour Tyler, elle pouvait au moins venger son amie. Caroline retroussa ses lèvres et reprit sa course. Cette fois elle avait un but : trouver Rebekah et lui faire payer.

 

()()

 

Bonnie fixa Klaus.

« Tu dois rendre son corps à Tyler. Vite. »

Un sourire froid se forma sur les lèvres de Tyler et Klaus s’approcha de la sorcière.

«  Quand je le déciderai Bonnie, quand je le déciderai… »

 

La sorcière s’apprêtait à répliquer lorsque son téléphone sonna. Jeremy. Elle coula un regard méfiant en direction de Klaus et décrocha. Sous le regard moqueur de l’originel, la sorcière se décomposa.

«  On se retrouve chez les Salvatore. »

Klaus la regarda.

«  Elena est morte ?

- Devenue vampire grâce à ta chère sœur, je vais chez Stefan, quand j’en aurais fini là-bas tu devras avoir quitté la ville. » Annonça Bonnie d’une voix dure.

Klaus serra les poings devant l’audace de la sorcière avant de revenir à d’autres préoccupations. Jeremy avait parlé de Rebekah et sa sœur avait beau l’avoir trahi avec l’aide d’Elijah c’était à lui qu’il revenait de les punir. A lui et à personne d’autres. Surtout pas aux Salvatore.

 

()()

 

Elijah saisit Rebekah par les épaules et la secoua.

«  Est-ce que tu es devenue folle !! Le Conseil est à nos trousses, nous étions enfin débarrassés de Klaus et tout ce que tu trouves à faire c’est à provoquer un accident ? »

La blonde lui renvoya une moue boudeuse.

«  Tu as succombé au charme d’Elena mon cher frère ? Voilà qui est amusant, espérais-tu retrouver cette chère Tatia ? »

 

Elijah fit un effort pour conserver son calme tandis que ses pensées le ramenaient vers un passé lointain, un passé où il n’était encore qu’un humain comme les autres.

 

()()

 

Tatia Petrova était jolie, la plus belle du village et aussi la plus douce. Chaque jour il l’accompagnait cueillir des fleurs ou des baies en cachette de leur père. Il aimait Tatia mais il n’était pas sans savoir qu’il n’était pas le seul.

 

Il y avait Niklaus, Niklaus et sa rudesse. Niklaus qui faisait tout pour lui voler la seule chose qu’il eut jamais possédée, l’amour de Tatia.

 

Elijah se redressa et adressa un sourire à la jeune fille qui lui répondit par un signe de la main. Leur signe. Cette nuit, il la rejoindrait en cachette, comme toujours.

«  N’y compte pas mon frère, » souffla Niklaus.

Furieux, Elijah se tourna vers lui.

« Laisse Tatia tranquille, elle ne t’aime pas.

- Elle m’aimera, rétorqua Niklaus avec son assurance habituelle.

- Jamais tu ne l’auras ! »

 

Niklaus lui décocha le premier coup de poing et Elijah roula à terre, rendant coup pour coup jusqu’à ce que leur mère intervienne.

«  Que faites-vous ! » Ragea Esther.

Elijah tourna son regard malgré lui en direction de Tatia et Esther cracha sur le sol.

«  Damnée soit cette Tatia Petrova qui pousse mes fils à s’affronter pour elle. Le jour viendra bientôt où elle regrettera ses coquetteries. »

 

()()

 

Avec une pointe de tristesse, Elijah songea que leur mère avait tenu parole.

 

Le vampire secoua la tête tandis que Rebekah, loin de faire ses bagages, se laissait tomber avec nonchalance dans un siège.

«  Inutile de te presser mon cher frère, nous sommes tranquilles désormais. Elena est morte, le chasseur aussi. »

Elijah ferma les yeux.

« Nous avions un accord avec les frères Salvatore, Rebekah.

- Et alors ? Rétorqua la blonde. Les frères Salvatore ne sont rien d’autres que des vampires mineurs, rien à voir avec nous.

- J’ai donné ma parole. » Répéta Elijah.

 

Un haussement d’épaules lui répondit et Rebekah reprit.

«  De toute manière, ils ne devraient pas tarder à mourir, après tout maintenant que Niklaus n’est plus.

- Je n’en suis pas aussi sûr que toi, » murmura Elijah.

La blonde rit de nouveau.

«  Alors c’était toi ? L’originel qui a créé leur lignée…

- Non. Impossible. Je pensais que c’était toi.

- Aucune chance, je n’ai pour ainsi dire pas créé de vampires, beaucoup moins que Klaus en tout cas. Ce devait être Kol. »

 

Elijah jetait un regard méfiant en direction du cercueil qui contenait le corps de Klaus lorsque la porte explosa soudain.

« Oh, oh, on a de la visite » s’amusa Rebekah avant de se retrouver clouée au mur par Caroline.

 

Elijah s’apprêtait à intervenir mais sa sœur repoussa la jeune vampire.

« Laisse-moi faire… Celle-ci est à moi et cette fois Niklaus ne pourra rien pour la protéger… »

Caroline feula et se précipita vers le cercueil de Klaus. Elijah devina son intention et se plaça entre la jeune fille et le pieu.

«  Non. Tu ne peux pas faire ça. »

 

A bout de nerfs, Caroline lui fit face.

«  Elle a tué Elena, Tyler est mort alors ne me dis pas ce que je peux faire ! »

Rebekah ricana.

« Débarrasse-toi d’elle. 

- NON ! » Tonna brusquement une voix.

Caroline frémit et se retourna vers la porte, tremblante.

« Tyler ? Tyler c’est bien toi ? Mais comment… »

 

Oubliant les originels, elle se jeta dans les bras de son amant qui la reçut sans bouger.

« Tyler, j’ai cru, j’ai cru que tu allais mourir.

- Je l’ai cru aussi, mais il faut croire que je m’étais assez affranchi de Klaus pour pouvoir lui survivre. » Murmura Klaus.

Caroline renifla et nicha sa tête dans son cou tandis que Rebekah baillait.

«  Ennuyeux à mourir. »

 

Klaus redressa le visage et la fixa avec intensité.

 

Rebekah, sa chère sœur Rebekah. Elle avait été sa compagne pendant des siècles et finalement elle l’avait trahi, comme les autres. Sa prétendue famille. Il jeta un regard au cercueil et sourit. Son corps était en sécurité, il n’était pas encore temps de reprendre sa place, pas alors qu’il tenait Caroline dans ses bras. Mais avant tout il avait besoin que les traitres restent à Mystic Falls.

 

«  Tyler ? »

 

Il fixa Caroline et l’embrassa à nouveau. Elle était belle, une perle parmi tous ces misérables vampires. Caroline était pure, plus pure même qu’Elena. Elle avait un cœur et un amour sincères. Tout ce dont Esther l’avait privé.

 

«  Viens on s’en va…

- Elle a tué Elena !!

- Caroline, s’il te plait… »

 

()()

 

Damon salua d’un signe de son verre Bonnie tandis qu’elle entrait dans la maison.

« Où est elle ? Où est Elena ?

- Je ne sais pas, à l’étage sans doute, les deux bons samaritains sont avec elle. »

Bonnie plissa les yeux.

« Et pas toi ? »

Damon se leva souplement et alla se resservir.

« Non pas moi.

- Pourquoi ? Je croyais que tu tenais à Elena, encore un mensonge sûrement. »

 

Damon se retourna vers elle, le visage ravagé par le chagrin.

« Crois ce que tu veux Bonnie. »

La jeune sorcière s’apprêtait à ajouter quelque chose lorsque Jeremy et Stefan apparurent.

«  Bonnie, sanglota Jeremy d’une voix brisée. C’est ma faute, je l’ai forcée à partir, je pensais que ça serait mieux et maintenant je l’ai perdue elle aussi. »

Le cœur lourd, Bonnie entoura Jeremy de ses bras et le serra contre elle.

«  Bien sûr que non, Jeremy.

- Tu es trop gentille, persifla Damon. Bien sûr que c’est sa faute, la sienne et celle de Matt.

- Damon… » Lança Stefan d’un ton d’avertissement.

 

Le vampire se retourna.

« Quoi Damon ??? Si cet imbécile s’en était tenu au plan, Elena ne se serait jamais trouvée sur le pont ! Et si TU n’avais pas choisi de sauver cet idiot de Matt, elle ne serait pas un vampire !

- Si Meredith n’avait pas eu ton sang, elle ne l’aurait pas transfusé à Elena, » riposta Stefan.

Les deux frères se firent face et Bonnie intervint, brisant la tension palpable qui régnait dans la pièce.

« Elle s’est servie du sang de Damon pour transformer Elena ? 

- Pas pour la transformer, souffla Meredith derrière Bonnie. Ce n’était pas ce que je voulais, quand Jeremy a amené Elena un peu plus tôt, elle avait une hémorragie cérébrale, je me suis servi du sang pour la soigner, pas pour la transformer. »

Bonnie tiqua.

«  Qui est avec Elena maintenant ?

- Personne, elle dort. Répondit Stefan.

- C’est pas un peu risqué ? Demanda Meredith. Je veux dire, elle va sûrement avoir besoin de sang. »

 

A ces mots, Bonnie sentit la main de Jeremy l’étreindre farouchement et elle lui adressa un regard rassurant.

«  Je vais faire une bague pour Elena, en attendant, le mieux serait qu’elle reste ici. Où sont Caroline et Tyler ? »

Stefan baissa les yeux.

« Je suppose que maintenant que Klaus a disparu, Tyler… »

Sa phrase resta en suspend tandis qu’un silence de plomb retombait sur la pièce.

«  Oh pitié, finit par dire Damon. On s’en fiche de toute façon, c’était qu’un des hybrides de Klaus. »

Bonnie, mal à l’aise, baissa les yeux tandis que Jeremy se tournait vers Damon.

«  Comment peux-tu dire ça ! Tyler était notre ami !

- Le tien peut être mais sûrement pas le mien, c’est une bonne chose qu’il ne soit plus là.

- Quel dommage que toi tu le sois encore ! » Ragea Jeremy.

 

Un sourire sarcastique se forma sur les lèvres de Damon.

«  Etonnant hein ? »

Bonnie cherchait un moyen de s’éclipser lorsque la porte s’ouvrit, laissant le passage à une Caroline rayonnante.

 

Cependant, le sourire de la jeune fille s’effaça bien vite et elle se tourna vers Stefan.

«  Je suis désolée, pour Elena, si tu savais…

- Epargne ta salive blondinette, Elena n’est pas morte, grâce à Stefan et au docteur Fell elle est devenue un vampire, la coupa Damon avant de se tourner vers la porte. Il est encore là lui ? » Demanda-t-il avec incrédulité.

Caroline, soulagée, battit des mains et s’empressa de prendre la main de Tyler.

«  Il a survécu, je ne sais pas comment et je m’en fiche ! »

 

Bonnie plissa les yeux et fixa Tyler d’un air mauvais tandis que Damon tiquait. Klaus, peut désireux d’attirer l’attention sur lui, se tourna vers Stefan.

«  Elena est donc en vie ? C’est une bonne nouvelle. 

-Excellente tu veux dire ! Ironisa Damon. Elena est devenue tout ce qu’elle ne voulait pas être et il y a mieux ! Elle ne se souvient de rien ! »

Les autres se tournèrent vers lui d’un même mouvement et Bonnie fut la première à réagir.

« Comment ça de rien ?

- Elena ne se souvient d’aucune des choses qui ont suivi la mort de ses parents, expliqua Stefan.

- Autrement dit, pas de blondinette vampire, que dis-je pas de vampire ! Pas de loup garou non plus, désolé Tyler, ni de sorcière, ni de frère capable de parler avec les morts. » Ironisa Damon.

 

Stefan lui lança un regard noir tandis que les autres digéraient la nouvelle.

«  Elle se souvient de Damon par contre, déclara-t-il avec amertume.

- Je suis inoubliable, » pavoisa ce dernier pour cacher son malaise.

Bonnie le fixa.

« Pourquoi aurait-elle tout oublié sauf Damon, tu es sûr qu’elle s’en souvient ?

- Elle l’a appelé par son prénom, » répondit Stefan sans réussir à dissimuler la peine que ça lui procurait. 

Caroline bredouilla.

« Mais, elle va retrouver la mémoire, Bonnie peut certainement…

- Je ne connais pas de sorts de mémoire, mais s’il en existe un, je le trouverai, » répondit la sorcière.

 

Damon tiqua.

«  Et pourquoi ne pas la laisser se souvenir à son rythme ? »

Bonnie lui adressa un regard méprisant.

« Pour qu’elle tombe amoureuse de toi ? Aucune chance Damon.

- Et pourquoi pas ? Après tout, ce qui s’est passé ce soir montre que Stefan n’est pas le meilleur choix pour elle. »

Stefan serra les poings tandis que Caroline fixait Damon.

« Mais c’est le choix d’Elena, tu pourrais au moins respecter ça !

- Arrête ça blondie… »

 

Les deux vampires se firent face avec hargne et Stefan soupira.

«  Damon a raison, nous avons assez joué avec la vie d’Elena, c’est à elle de choisir ce dont elle veut se souvenir. »

Damon sourit largement et Stefan le fixa.

« Ce qui ne veut pas dire que je renonce à elle. »

Les deux frères s’affrontèrent du regard et Klaus crut bon d’intervenir.

« Nous avons un autre problème, Alaric a révélé toute la vérité au Conseil, ils vont sûrement agir.

- Mais Elena, » objecta Jeremy.

 

Furieux, Klaus se tourna vers lui.

« Si on ne fait rien, Elena sera bientôt morte pour de bon, tout comme nous. Je ne sais pas vous, mais moi, je n’ai pas échappé à Klaus pour mourir des mains du conseil de Mystic Falls. »

Bonnie le fixa longuement.

« Et je suppose que tu as une idée Tyler ?

- En effet, rassemblons tous les membres du Conseil dans une salle et faisons leur oublier.

- C’est impossible, remarqua Stefan. Ils prennent tous de la verveine. »

Klaus fixa Bonnie.

« C’est pour ça que nous aurons recours à un sort. »

 

Bonnie serra les dents.

« Hors de question. »

Caroline se décomposa et Klaus sourit.

«  Je croyais que tu voulais sauver tes amis… »

Bonnie grimaça et tourna les talons.

« J’ai besoin d’y réfléchir. Pour l’instant, je vais voir ce que je peux faire pour la bague de protection d’Elena.

- Réfléchis vite Bonnie, » Lui lança Klaus.

 

Furieuse, la sorcière dédaigna de répondre et tourna les talons.

 

()()

 

Bonnie commençait à en avoir assez d’être utilisée. C’était toujours ainsi, tout le monde s’intéressait à Elena, à Caroline, à ce que ses amies pouvaient perdre, à ce qu’elles pouvaient ressentir mais jamais un mot pour elle. Jamais une parole pour celle qui avait vu mourir sa grand-mère pour sauver cet imbécile de Damon ou dont la mère avait été transformée en vampire à cause d’Elena. Rien hormis de faire un nouveau sort.

 

Et cela commençait à suffire.

 

Elle avait peu à peu tout perdu dans cette histoire mais personne ne semblait s’en rendre compte. Pas plus que des sacrifices qu’elle faisait pour les aider. Un instant, elle songea à dévoiler la vérité sur Tyler, sur l’échange de corps qu’elle avait pratiqué pour que Klaus reste en vie. Non pas que pour Klaus vive mais pour que les autres ne meurent pas. A commencer par sa mère. Bonnie ricana. Tous ses amis savaient que Klaus était à l’origine de sa mère attendu que Damon l’avait transformée mais aucun n’avait daigné s’en souvenir ou même se soucier d’elle.

 

Furieuse, elle ressembla les herbes nécessaires au sort de protection. Elena encore, il n’y en avait jamais que pour Elena.

« Bonnie ? »

Distraite, elle sursauta et manqua de faire tomber le creuset qu’elle tenait.

« Qu’est-ce que tu veux Jeremy ? »

Le jeune homme s’approcha d’elle.

« Tu n’as pas l’air dans ton assiette, est ce que ça va ? »

Bonnie se retourna et fit face à Jeremy.

« Non, pas très bien, »admit elle.

 

Le jeune homme la serra dans ses bras et Bonnie posa sa tête sur son épaule tandis qu’il soupirait.

« Ce qui arrive à Elena ça nous fait tous un choc, je sais que tu n’as plus envie d’être mêlée à ça mais c’est ma sœur, je ne veux pas la perdre, même si elle doit devenir vampire… »

Déçue, Bonnie ne répondit pas tandis qu’il continuait.

« Ça a été une nuit très difficile pour nous tous, mais ça aurait pu être pire. Au moins nous sommes débarrassés de Klaus et Tyler a survécu. Comme Damon, grimaça Jeremy. Ca par contre c’est dommage. »

Outrée, Bonnie se détacha de lui.

« Damon a transformé ma mère Jeremy. »

 

Le jeune homme cligna des yeux.

«  Ta… Bonnie, je suis désolé, avec tout ce qui s’est passé, j’ai

- Oublié, termina Bonnie à sa place. C’est bon Jeremy. Je vais continuer seule. »

Il hésita et Bonnie se força à lui sourire.

« Vas-y je te dis, ça va, Damon est en vie donc je suppose que ma mère l’est aussi. 

- Bonnie écoute…

- Pas maintenant, j’ai un sort de protection à faire pour cette bague puis un sort d’oubli pour les membres du Conseil. » Pesta Bonnie en refoulant ses larmes.

Jeremy prit une expression navrée.

« Tu as l’air épuisée, tu veux que je t’aide ? »

Pas : « repose toi Bonnie ça peut attendre », ou «  on va trouver une autre solution » songea Bonnie avec amertume, juste une proposition pour s’assurer que le travail soit fait.

« Ça ira merci, se força-t-elle à dire. Tu ferais mieux d’aller voir Elena.

- Oui… Tu as raison… Elle ne se souvient pas pour nos parents. » Murmura Jeremy.

 

Bonnie le fixa. Elle aurait du le consoler, se sentir triste pour lui et pour son amie mais elle n’y parvenait pas. La seule chose à laquelle elle réussissait à penser c’était qu’Elena n’était pas la seule à avoir perdu gros et qu’elle au moins avait la chance de ne pas s’en rendre compte.

 

()()

 

Caroline s’approcha de Stefan, suivie par Tyler.

«  Comment tu te sens ? » Lui demanda-t-elle gentiment.      

Stefan ouvrit la bouche pour répondre mais Damon, depuis le canapé, le devança.

«  Je vais très bien, merci de vous en soucier. » Ironisa-t-il à l’intention du petit groupe dont il était maintenu à l’écart.

Caroline lui adressa un regard hostile et Damon grimaça.

«  Continuez, ne vous gênez pas pour moi, c’est pas grave, je noierais mon chagrin seul, comme toujours, soupira t’il exagérément.

- Comme si ça te faisait quelque chose Damon, » se moqua Caroline.

 

Le regard du vampire se voila un court instant.

« Bien sûr, » marmonna-t-il en levant son verre tandis que Caroline se détournait.

Stefan grimaça.

«  Attend Damon, ne le prend pas comme ça.

- Oh la ferme Stefan, j’en ai assez entendu, je vous laisse vous lamenter sur le sort d’Elena et vous consoler mutuellement, tu as toujours fait ça mieux que moi.

- Damon … » Commença Stefan avant de s’interrompre.

 

Aux aguets, les deux frères échangèrent un regard alors que la porte d’entrée claquait.

«  On attend encore quelqu’un ? Demanda Klaus.

- Pas à ma connaissance Lockwood, murmura Damon.

- Caroline reste derrière moi, souffla Stefan sous le regard ironique de Damon.

- Quel gentleman…

- Tais toi !! »

 

Ils retinrent leur souffle tandis qu’un pas léger avançait dans le couloir, finalement Damon leva les yeux au ciel.

«  Je vais finir par croire l’adage qui dit qu’un malheur n’arrive jamais seul. » Soupira-t-il en se resservant un verre.

Sur le seuil, la nouvelle venue grimaça.

«  Toi aussi tu m’as manqué Damon, lança-t-elle avant de se tourner vers le groupe. Alors qu’est-ce que j’ai loupé ? » Demanda joyeusement Katherine.

 

Prologue                                                                                                Chapitre 2

Écrire commentaire

Commentaires : 2
  • #1

    Ladypirate (jeudi, 18 octobre 2012 15:52)

    Katherine ou l'art d'arriver au bon moment lol je sens qu'elle va mettre une sacrée ambiance !! Elle peut profiter de l'amnésie d'Elena pour récupérer Stefan en plus ;)
    J'ai de la peine pour Damon, tout le monde le croit insensible le pauvre ^^
    Klaus a l'air de bien s'amuser dans la peau de Tyler, en même temps il peut être avec Caroline (pourquoi lui gâcher sa joie en lui disant qu'il n'est pas Tyler lol) et tout le monde le croit mort.
    Par contre, je n'ai pas beaucoup de sympathie pour Bonnie : je comprends ce qu'elle ressent et elle a de bonnes raisons de se sentir mal mais je l'aime pas beaucoup quand même ^^

  • #2

    JessSwann (jeudi, 18 octobre 2012 18:13)

    Lol je suis une grande fan de Katherine, elle m'éclate même si j'adore aussi Elena et Katherine a toujours une idée derrière la tête
    Damon, la seule à savoir qu'il est sensible c'est Elena donc forcément tout le monde le prend de haut erf
    Klaus dans la peau de Tyler c'était une bonne idée mais hélas la série ne l'exploite pas
    Bonnie alors en fait j'aime bien sauf que l'actrice qui la joue m'énerveeeeeeeeeeeee je ne supporte plus son espèce de moue bouche de travers qu'elle arbore en permanence !!!