Epilogue

Un an plus tard,

 

Une boule remonta dans la gorge de Jack tandis que le Hollandais Volant faisait surface à quelques mètres de son précieux Black Pearl.

« Le, le , le…. Bafouilla Ragetti.

- Volant. » Compléta Pintel.

Jack leur lança à tous deux un long regard. Il ne s'expliquait toujours pas les raisons qui l'avaient poussé à reprendre à son bord les deux traitres. Peut-être était-ce parce qu'ils faisaient en quelque sorte partie du navire. Sans doute. Après tout, aussi agaçants soient-ils, Pintel et Ragetti n'avaient connu que le Pearl et ses différents capitaines.

 

Jack soupira.

« A vos postes » ordonna-t-il.

Pintel et Ragetti lui lancèrent un regard rempli de détresse et filèrent. Jack n'eut pas besoin de les surveiller pour deviner que loin d'obéir à son ordre, les deux compères se précipitaient vers une cachette sûre.

« Elle nous a retrouvé… »Murmura Norrington dans le dos de Jack.

Ce dernier grimaça alors que les effluves de crasse de l'ancien Amiral étaient portés par le vent jusqu'à lui.

« On dirait bien.

- Nous aurions peut-être du écouter votre père Sparrow. »

Un sourire ironique se forma sur les lèvres de Jack et il se tourna vers son compagnon.

« Et devenir Gardien du Code ? Le Black Pearl n'est pas fait pour rester à quai James.

-Vous croyez qu'elle va nous tuer ? » Répondit l'officier.

 

Jack ferma brièvement les yeux. Pendant quelques secondes, il se remémora sa dernière rencontre avec Calypso. Ce jour-là, la nymphe avait été à nouveau enfermée dans une enveloppe charnelle. Et elle était persuadée que Jack en était la cause.

« Y'a des chances. » soupira le pirate.

James haussa les épaules.

« Bien. » déclara t'il en faisant demi-tour.

Jack le suivit des yeux.

« Où allez-vous ?

- Me préparer à mourir. » Rétorqua James.

 

Jack s'apprêtait à répondre vertement mais l'arrivée de Jones lui fit pousser un cri de terreur.

« Jack Sparrow…. » Cracha le poulpe.

Jack s'efforça de rester calme.

« Capitaine Sparrow tu veux dire, les tentacules ne te vont toujours pas l'ami.

- Jack…. »Susurra Tia Dalma qui venait d'apparaitre.

Cette fois le pirate ne parvint pas entièrement à dissimuler sa peur et fixa la femme.

« Tu t'es moquée de moi Sparrow.

- Pas du tout ! Tia mon ange, je »

 

Un coup de tentacules l'envoya sur le sol et Jack grimaça.

« Vous vous êtes réconciliés grâce à moi. Ça mérite bien une récompense.

- Et quel genre de récompense voudrais-tu pour tes bienfaits ? Se moqua Tia.

- Le Pearl. »

La nymphe le fixa et s'approcha de lui.

« Si j'étais libre tu serais déjà au fond de l'océan.

- Je m'en doute…

- Mais Beckett a ordonné qu'aucun mal ne te soit fait. Ni à toi, ni à ton équipage. » Ragea Jones.

 

Un lent sourire éclaira le visage de Jack.

« Et le toutou se doit d'obéir à son maitre… »

Jones frémit et reprit.

« Tout comme toi Sparrow. Beckett nous a demandé de te remettre ça. » Ricana le poulpe

Cette fois Jack blêmit.

« Sa femme a dit que tu obéirai, » susurra Tia Dalma.

Jack releva vivement les yeux à la mention d'Elizabeth.

« Vous l'avez vue ? »

 

Jones et Calypso échangèrent un regard et s'apprêtaient à répondre lorsque Will se jeta sur la lettre.

« Elizabeth ! Jack il faut y aller, il faut la sauver ! »

Agacé, Jack soupira lourdement tandis que Will déchirait le sceau de Beckett.

« Il est toujours comme ça, d'ailleurs si vous pouviez... je sais pas, le prendre à bord. Commença-t-il

- Elizabeth… Gémit Will en froissant la lettre.

- Norrington, vous pouvez ? » Demanda Jack.

 

L'ex amiral arracha la missive des mains de Will tandis que Calypso avançait vers Jack.

« Tu es libre Sparrow…. Pour cette fois, à ta place je prierai pour que Beckett reste en vie longtemps. Je ne serais pas toujours prisonnière. »

Jack déglutit.

« Je m'en souviendrais ma belle. »

 

Sans un mot, Jones et Calypso disparurent et Jack se tourna vers les deux hommes qu'il supportait depuis leur libération.

« Que veut Beckett ?

- Que vous lui trouviez ceci, » répondit James en lui tendant un croquis.

Jack grimaça et regarda à peine la feuille. L'air dégouté il désigna Will.

« Que lui arrive-t-il encore ? »

Les yeux verts de James cillèrent et il lui tendit une lettre.

 

Jack la parcourut rapidement. Comme toujours, Beckett était synthétique.

 

Mon cher Jack,

Cela fait un an désormais que vous n'êtes pas inquiété par la Royal Navy. Il est temps de rendre les bienfaits dont nous vous avons comblé.

 

« Tu parles », marmonna le pirate avant de reprendre sa lecture.

 

Par conséquent, je vous ordonne de me procurer cette chose à laquelle cette carte mène. Bien entendu cette transaction doit rester secrète. J'ose croire que vous le comprendrez et que vous ne commettrez pas les mêmes erreurs que par le passé. Cela serait stupide et hautement déplaisant pour nous tous.

Je ne tiens pas à être amené à bouleverser Lady Beckett en me voyant forcé de vous pendre, vous et vos amis. Surtout à présent qu'elle porte à nouveau notre enfant.

 

Jack se troubla et froissa la lettre, dédaignant les derniers mots tracés par le Lord.

 

James le fixa.

« Comptez-vous obéir ?

- Nous devons sauver Elizabeth ! Jack tu le sais, il l'a forcée. » Bredouilla Will.

Les deux autres échangèrent un regard las.

« Si tu te le répètes assez souvent tu arriveras à t'en convaincre mon gars. » se moqua Jack en agitant les cartes fournies par Beckett.

Une enveloppe plus petite s'en échappa et James la ramassa. Le regard de l'ancien amiral cilla et il la tendit à Jack.

« C'est elle. Et elle vous est adressée. »

Jack ignora les mains avides de Will et ouvrit la lettre.

 

Jack…

Je pense à vous. A vous tous. J'ai obtenu de Cutler qu'il ordonne à Jones de vous laisser tranquilles.

 

« Pirate, » murmura Jack avec un sourire.

 

Quelquefois, je pense à ce que cela aurait pu être… Jack… Je pensais ce que je vous ai dit ce jour-là.

 

Le cœur du pirate se serra et James le fixa.

« De quoi parle-t-elle ? Que vous a-t-elle dit ?

- On vous a jamais appris que c'était malpoli de lire les lettres des autres ? rétorqua Jack.

- Si … Mais c'était quand j'étais encore un homme honorable et pas un pirate. » Persifla James.

 

Jack sourit et poursuivit sa lecture.

 

Je ne regrette rien.

 

Adieu Jack. Veillez sur Will et sur James pour moi. Peut-être qu'un jour nous nous reverrons.

 

Elizabeth Beckett.

 

Jack ferma brièvement les yeux.

« Bien, messieurs nous avons un trésor à conquérir, annonça t'il en agitant la carte de Beckett.

- Vous allez le faire ? S'indigna James.

- Pourquoi pas ? Après tout, c'est de bonne guerre.»

Will releva les yeux.

« Il faut aller la chercher. »

 

James et Jack échangèrent un regard et James soupira.

« Il ne l'acceptera jamais.

- Jamais, confirma Jack.

- Pourquoi le gardez-vous à bord ?

- Peut-être parce que pour une fois, j'ai envie d'être un homme bien. Et de respecter ma promesse. »

Les deux hommes échangèrent un regard complice et James se détourna de Will.

« Que veut Beckett ? »

Jack lui tendit une flasque de rhum et ils se penchèrent tous les deux sur la carte.

« La Fontaine de Jouvence, rien que ça. » siffla James entre ses dents.

Un sourire lumineux lui répondit.

« Une part sera pour nous. »

 

()()

 

Assise dans son lit bordé de dorures, Elizabeth Beckett sourit au nouveau-né.

« Elle est parfaite. » murmura t'elle en caressant la peau douce de l'enfant. Assis à ses côtés, Beckett sourit.

« Notre fille, Eugénie Beckett. »

Elizabeth grimaça et se tourna vers lui.

« J'aimerai pouvoir nommer nos filles, vous prénommerez les garçons.

- Seigneur Elizabeth essaieriez-vous de négocier ? Soupira Beckett.

- Les filles pour moi, les garçons pour vous. C'est équitable. » rétorqua la jeune femme.

 

Beckett la fixa.

« Je suis votre mari, c'est à moi que reviennent ces décisions.

- Oh…. Dois-je comprendre qu'aucun accord n'est possible ? Quel dommage… Moi qui espérais avoir de nombreux enfants, enfin soit je m'habituerais à dormir seule.»

Elizabeth réprima un sourire devant la mine de son mari.

« Mais vous êtes le diable !

- Non, il me semble que c'est vous que les indigènes nomment ainsi, persifla Elizabeth.

- Et comment souhaiteriez-vous qu'elle soit nommée ? Soupira Beckett.

- Avons-nous un accord Lord Beckett ? » Lui répondit Elizabeth avec un sourire.

Beckett s'inclina.

« Vous prénommerez nos deux premières filles.

- Et s'il y en a une troisième ?

- Pas d'autres négociations, rétorqua Beckett.

- Soit j'accepte. Prenez votre fille Lord Beckett. Elle s'appelle Helen »

 

Beckett caressa la joue de l'enfant.

« Aucune reine ne s'appelle Helen ma chère.

- Et bien notre fille sera la première dans ce cas. » Répondit Elizabeth avec hauteur.

Beckett la fixa.

« Que voulez-vous dire ?

- Vous le savez très bien, susurra Elizabeth.

- Vous êtes ambitieuse…

- N'est-ce pas pour ça que vous m'avez obligée à vous épouser ?» répondit la jeune mère.

 

Beckett regarda le bébé dont les yeux bleus brillaient.

« Non ce n'est pas pour ça. Elle est très belle. » Murmura t'il.

La main d'Elizabeth se posa sur la sienne.

« Ses sœurs le seront aussi. »

Beckett la fixa.

« Vous m'avez persuadé ma chère, embrassez Helen Beckett.

- Lady Helen Beckett. » sourit Elizabeth.

 

Les deux époux se penchèrent sur la petite fille et Beckett se tourna vers sa femme.

« Sparrow remplira t'il sa mission ?

- Jack est meilleur que vous ne le croyez. »

Beckett se crispa.

« Vous le regrettez ?

- Non, je ne regrette rien Cutler. » Lui affirma Elizabeth avant de l'embrasser.

 

Leurs bouches s'épousèrent avec passion puis Beckett se leva.

« L'ambassade sera là dans une heure.

- Je tiens à les rencontrer.

- Vous venez d'accoucher, c'est contraire à la décence.

- Cutler, je me moque de la décence.

- Vous me feriez honte.

- Pas autant que vous me faites honte. » Rétorqua Elizabeth.

 

Une heure plus tard

 

« Lord Cutler Beckett, Gouverneur des Indes Orientales et… commença le héraut avant de marquer une pause. Et…. Lady Elizabeth Beckett son épouse. »

Beckett referma sa main sur celle d'Elizabeth.

« Vous me paierez cela ma chère.

- Allons si vous vouliez une femme docile, vous en auriez épousé une autre, »rétorqua Elizabeth en plongeant dans sa révérence.

 

Beckett sourit tandis qu'elle se mêlait aux invités. Leurs regards se croisèrent et il songea que de tous les marchés qu'il avait conclus, Elizabeth Swann était décidément le meilleur…

 

 

FIN

Écrire commentaire

Commentaires : 12
  • #1

    Ladypirate (lundi, 16 janvier 2012 20:02)

    Will a perdu la raison, non ?
    Jack est vraiment un homme bien pour accepter de s'en occuper et je suis de son avis : grâce à lui Calypso et Jones sont réunis, il mérite une récompense lol
    James pirate, ça me plait ^^
    C'était une superbe fiction !! Vive le capitaine Jack Sparrow et Lizzie Beckett (et Cutler) :D

  • #2

    JessSwann (lundi, 16 janvier 2012 21:24)

    Lol, Will a t'il déjà eu une raison ??? Mdrrr

    Jack mérite le meilleur

    Lol, si tu pouvais répéter VIVE BECKETT .... Il adorerait mdrrr

  • #3

    Ladypirate (jeudi, 19 janvier 2012 14:40)

    Je le redis avec plaisir VIVE BECKETT ^^

  • #4

    JessSwann (jeudi, 19 janvier 2012 17:35)

    Lol et il te remercie :)

  • #5

    Sharkna (mardi, 08 mai 2012 03:14)

    Vraiment génial cette histoire j'ai adorer, Elle ma complétement absorbé .
    San parler de Cutler qui ma donner des frissons du début à la fin mouarf :D
    Un grand bravo à toi pour ta plume talentueuse

  • #6

    JessSwann (mardi, 08 mai 2012 09:13)

    Merci beaucoup à toi, contente que cette histoire t'aie plue et que Beckett t'ai séduite ^^ Merciii

  • #7

    Amel (mardi, 19 août 2014 02:46)

    Au tout début je considérais Beckett comme un tas d'ordures, je n'arrêtais pas de l'insulter de tout les noms en lisant la fic. Mais je me suis rendu compte à la fin que Elizabeth allait bien avec Cutler :3 Pauvre Will tout de même...Mais le principal c'est que Ellie soit heureuse avec l'homme qu'elle aime et qui l'aime. Merci à toi jess pour avoir écrit la meilleure des fics ♥ !!! Vive Pirates des Caraibes, Hissons nos Couleurs !

  • #8

    Jess Swann (mardi, 19 août 2014 11:21)

    Ah le Beckabeth est l'un de mes pairings favoris, je trouve qu'ils vont bien ensemble (moyennant quelques aménagements) Ravie que ma fic t'ai convaincue ! Merci à toi

  • #9

    megan (dimanche, 12 octobre 2014 12:24)

    genial cette histoire ! j'adore ce couple ! ♥

  • #10

    Jess Swann (dimanche, 12 octobre 2014 12:31)

    Et une convertie de plus ! Le beckabeth a la conquête du monde !!

  • #11

    megan (dimanche, 12 octobre 2014 18:00)

    oui !!! maintenant je suis fan !!! ♥

  • #12

    Jess Swann (dimanche, 12 octobre 2014)

    Lol une de plus