Epilogue


Port Royal

 

Les deux années suivantes s'écoulèrent tranquillement pour nos héros.

 

Will continuait son apprentissage chez Mr Brown et devenait chaque jour plus habile. Ses exercices d'escrime quotidiens portaient également leurs fruits et William était devenu contre toute attente un excellent bretteur. Pauline n'était guère revenue le voir depuis le jour où elle l'avait quitté en claquant la porte de la forge mais Will n'en avait cure, il continuait de rêver aux grands yeux marron d'Elizabeth Swann. Chaque jour, dans le secret de sa chambre, il pensait tendrement à cette jeune fille qu'il avait pourtant peu d'occasions de fréquenter. Mais d'autres pensées agitaient également William, qui n'avait pas oublié la promesse qu'il s'était fait il y avait si longtemps à bord du Sweety et lors de ses entraînements il imaginait toujours que c'était un pirate qu'il affrontait et tuait.

 

De son côté Elizabeth était devenue une jeune femme ravissante dont la vie s'écoulait calmement entre les bals, réceptions mondaines et autres réjouissances. Elle n'avait jamais eu l'occasion d'évoquer le sujet du médaillon avec Will qui paraissait toujours gêné en sa compagnie lorsqu'il leur arrivait de se rencontrer. Cela peinait étrangement la jeune femme qui rêvait souvent de sentir les bras de Will se refermer autour de sa taille… Le Capitaine Norrington l'avait évitée un court laps de temps après l'avoir embrassée mais se livrait à présent auprès d'elle à une cour discrète mais néanmoins empressée. Elizabeth appréciait beaucoup le capitaine qu'elle respectait mais elle le trouvait aussi prodigieusement ennuyeux! C'est pourquoi la réserve dont celui-ci faisait preuve à son égard lui convenait parfaitement.

 

Weatherby Swann était extrêmement fier de sa fille qu'il voyait chaque jour devenir plus belle et aussi plus réfléchie même s'il sentait parfois chez elle un brûlant désir d'aventure qu'il mettait sur le compte de sa jeunesse. La cour discrète que le Capitaine Norrington faisait à Elizabeth le réjouissait au plus profond de son âme et il attendait avec impatience le moment où James se déclarerait enfin et où il pourrait appeler mon fils celui qu'il considérait déjà ainsi au fond de son cœur.

 

James Norrington, quand à lui était sur le point de voir tous ses rêves se réaliser, en effet il était à la veille de recevoir une promotion et comptait bien en profiter pour demander la main de celle qui occupait son cœur et ses pensées. En effet la bravoure et l'acharnement à poursuivre les pirates dont il avait fait preuve durant ces dernières années valaient aujourd'hui à Norrington d'atteindre le grade envié de Commodore. Rendu euphorique par cette nouvelle il peaufinait son discours d'investiture mais également sa demande en mariage à Elizabeth. Car James s'était finalement décidé à demander la main de la jeune femme à présent qu'il avait réalisé ses ambitions professionnelles et, pour lui, la réponse de la jeune fille ne faisait aucun doute. Il se souvint avec émotion de cette nuit dans les jardins du gouverneur où il avait goûté ses lèvres fraîches il y avait de ça bientôt deux ans… James soupira, demain n'arriverait jamais assez tôt. Il sourit en pensant à la réaction du père d'Elizabeth lorsqu'il lui avait part de ses intentions. Celui-ci avait paru si heureux par la nouvelle que James se sentait d'autant plus sûr qu'Elizabeth était celle dont il avait besoin à ses côtés.

 

Ce jour-là, alors qu’il déambulait dans sa demeure, Weatherby se sentait profondément comblé. Ce qu'il attendait depuis de longues années allait enfin se produire. Demain le capitaine, non le commodore, Norrington allait enfin se déclarer et sa petite fille allait le quitter pour l'épouser. Rendu nerveux par cette pensée il s'assura que tout était prêt pour le lendemain et délégua un domestique chez Mr Brown pour s'assurer que l'épée d'apparat, cadeau qu'il destinait à James serait bien prête. De même, il avait reçu de Londres la robe qu'il voulait voir portée par Elizabeth pour cette occasion si particulière.

 

Will dans sa forge, travaillait d'arrachepied pour finir la commande du gouverneur Swann en temps et heure tandis que Mr Brown ronflait doucement comme à son habitude. Will se demanda fugacement s'il aurait la chance d'apercevoir Elizabeth lorsqu'il irait livrer son travail aux premières heures du lendemain.

 

Inconsciente d'être l'objet des pensées de plusieurs personnes, Elizabeth était accoudée à la fenêtre de sa chambre depuis laquelle elle contemplait l'horizon.

 

Elle ne pouvait pas savoir que le chemin que son père et Norrington avaient tracé pour elle allait brutalement être dévié, ni que le destin prendrait pour elle la forme d'un pirate fantoche qui allait combler son désir d'aventure au-delà de ses rêves les plus fous.

 

Elizabeth soupira et se mit au lit et souffla la chandelle sans savoir que le lendemain lui amènerait l'homme qui allait bouleverser toute sa vie mais aussi celle de tous ceux qu'elle connaissait.

 

Demain, le capitaine Jack Sparrow débarquerait à Port Royal….

 

FIN

Écrire commentaire

Commentaires : 0