Chapitre 8 Une soirée très arrosée

Ivre de plaisir et de vin, Elizabeth riait aux éclats et passait de bras en bras sans remarquer les couples qui peu à peu se formaient à la faveur de la nuit et de la danse. Les joues roses de plaisir, elle s'avança vers Jack qui semblait s'assombrir à mesure que la soirée avançait et lui lança un regard rieur.

« Vous ne dansez pas Jack ? Lui demanda-t-elle

- Non Elizabeth. Je ne danse pas. Répondit Jack d'un ton maussade. Votre cavalier vous attend. » Ajouta-t-il en désignant Tumen qui, non loin de là, couvait Elizabeth d'un regard de pure convoitise.

Elizabeth se retourna brièvement et adressa un petit sourire à Tumen avant de se laisser tomber à côté de Jack.

«  Il peut bien attendre encore un peu non ? » Répliqua-t-elle en se servant un gobelet à vin qu'elle but à grands traits.

 

Jack la regarda faire et s'adoucit au spectacle des ombres du feu se reflétant sur son visage. L'espace d'un instant leurs regards se croisèrent et le cœur de Jack cogna brutalement dans poitrine en apercevant de la joie dans celui d'Elizabeth. Le pirate sourit, heureux de la retrouver telle qu'il l'avait connue et Elizabeth le toisa avec amusement.

« Pourquoi me regardez-vous ainsi Jack ? Aurais je que..quel.. enfin un truc sur le vija.. nez ? » Lui demanda-t-elle d'un ton laborieux, la bouche alourdie par le vin qu'elle avait bu toute la soirée.

 

Jack remplit obligeamment le verre qu'elle lui tendait et s'approcha légèrement d'elle. Il observa du coin de l'œil un couple tendrement enlacé qui se dirigeait vers une hutte et trouva brutalement très plaisante cette soirée qu'il n'avait que peu appréciée jusqu'alors, repoussant les avances timides des femmes en se contentant de boire tout en suivant chacun des mouvements d'Elizabeth. Avec un regard séducteur, il se pencha sur elle et écarta une mèche de son visage tandis qu'elle fermait les yeux et souriait sans réserve. Lentement, il approcha ses lèvres des siennes mais Elizabeth se recula brusquement, troublée. Avec une grimace déçue, Jack se recula à son tour tandis qu'Elizabeth le dévorait des yeux.

«  Je ne suis pas assez saoule pour ça Jack. Lui asséner-elle avec froideur tandis que son bas ventre se nouait à mesure que ses yeux glissaient sur le torse nu du pirate

- Il vous faudrait boire combien de plus ? Rétorqua Jack avec un sourire joueur.

- Beaucoup plus. » Répondit Elizabeth en se levant.

Elle le plantant là et alla rejoindre les danseurs dont le nombre diminuait à mesure que la nuit avançait.

 

Jack se crispa en la voyant s'éloigner et sentit son sexe tendre douloureusement son pantalon alors qu'elle recommençait à onduler parmi les femmes et éclatait de rire lorsque Zia se pencha vers elle pour lui glisser quelques mots à l'oreille.

« Maudite femme. » Grinça Jack en la suivant du regard alors qu'un des hommes de la tribu la prenait fermement par la taille pour la faire tourner quelques instants avant de la relâcher droit dans les bras de Tumen qui la rattrapa au vol. D'où il était Jack entendit à nouveau le rire d'Elizabeth s'élever et il la fixa tandis que Tumen l'éloignait imperceptiblement des autres danseurs.

 

Elizabeth gratifia Tumen s'un sourire radieux et il resserra son étreinte autour de sa taille pour la ramener brutalement contre lui.

« Encore un peu de vin ? » Lui suggéra-t-il avec un sourire.

Elizabeth lui sourit en réponse. Tumen se pencha sur l'une des tables et lui versa un verre plein qu'elle s'empressa de boire, tout en notant du coin de l'œil qu'une jeune femme avait rejoint Jack, lequel semblait absorbé par un récit haut en couleur si elle en jugeait par le mouvement de ses mains.

« Comment Jack vous a-t-il sauvé la vie ? Demanda-t-elle à Tumen. Vous ne m'avez pas répondu tout à l'heure.

- Il m'a aidé à récupérer une amulette qu'une sorcière de la Nouvelle Orléans avait volée à mon peuple. Répondit Tumen. Grâce à lui j'ai pu revenir parmi les miens et retrouver la place que j'avais perdue lorsqu'ils m'ont banni. »

Elizabeth le regarda avec surprise.

« Il ne m'en a jamais rien dit…

- Vous le connaissez bien ? » Demanda Tumen en la prenant par la main pour l'entraîner vers le feu, la forçant à s'asseoir.

 

Elizabeth parut réfléchir quelques instants à la question et secoua négativement la tête. Jugeant le sujet Jack clos, Tumen se rapprocha d'elle et glissa sa main sur ses hanches, les caressant à travers le tissu de sa robe.

« Jack dit que vous étiez un de ses matelots à bord du Barnacle. Reprit Elizabeth sans faire un geste pour le repousser.

- C'est vrai. Répondit Tumen. Il y avait Jean, Constance…

- Constance ? S'exclama Elizabeth en reconnaissant le prénom de la magicienne de La Nouvelle Orléans.

- Oui. Rit doucement Tumen. En vérité c'était un chat mais Jean racontait à tout le monde que c'était sa sœur et que la pauvre était victime d'une sorte d'envoûtement.

- Oh alors c'était vrai… » Murmura Elizabeth avec une pointe de remords au souvenir de la manière dont elle avait rembarré Jack lorsqu'il le lui avait raconté.

Tumen ne tint pas compte de son interruption et continua son récit.

« J'avais été arraché à mon village par des marchands d'esclaves, c'est ainsi que j'ai connu Jean et Constance. Ils voyageaient à bord du navire marchand sur lequel j'étais retenu. Plus tard nous avons fait naufrage à cause d'un pirate et c'est comme ça que j'ai rencontré Jack et son équipage. »

 

Elizabeth but à nouveau, passionnée par le récit de Tumen et ne s'aperçut pas que la main de ce dernier se refermait sur sa taille pour l'attirer un peu plus contre lui.

« C'est le navire de Jack qui vous a abordé ?

- Non, je vous l'ai dit c'était des pirates. »

Elizabeth écarquilla les yeux de surprise.

« Vous voulez dire que Jack n'était pas un pirate ! »

Tumen rit et la resservit à nouveau tandis qu'Elizabeth vidait son verre d'un trait, suspendue à ses lèvres.

«  Non Jack n'était pas un pirate, en fait son but était même de les combattre tout comme Fitzwilliam et Bella, les deux derniers membres de l'équipage.

- Bella ? Répéta Elizabeth, l'estomac brutalement noué à la pensée de l'inconnue.

- Un bon marin et un joli brin de fille. Répondit Tumen. Jack et elle s'étaient rencontrés à Tortuga. Je crois qu'il l'aimait bien. Il disait toujours qu'elle était son meilleur homme.

- Oh. Répondit Elizabeth qui resserra sa main sur son verre et chercha Jack du regard. Comment était-elle ?

- Jolie, rousse. Comme Jack, elle détestait les pirates jusqu'à ce qu'elle découvre que sa mère qu'elle croyait avoir été tuée par des pirates était en fait l'une d'entre eux. »

Elizabeth tangua légèrement et fit signe à Tumen de continuer.

« Bella a rejoint La Fleur de la Mort, le navire de, Laura Smith, sa mère tout comme Jean, Constance et moi. Jack et Fitz sont restés sur le Barnacle. Après ça, je n'ai revu Jack qu'une fois ou deux. J'ai appris qu'il était finalement devenu pirate comme Bella, mais j'ignore pourquoi et ce qu'elle est devenue après. Tout ce que je sais c'est qu'elle a abandonné la piraterie pour rester à terre. Vous en savez autant que moi maintenant. » Sourit Tumen.

Elizabeth ne répondit pas, elle se resservit une nouvelle fois tandis qu'elle cherchait inconsciemment Jack des yeux. A ses côtés, Tumen surpris son regard et se rapprocha doucement d'elle. Sans hésiter, il lui prit la main.

« Pourquoi ne pas laisser le passé où il est Elizabeth ? » Suggéra-t-il avec un sourire avenant tandis que ses prunelles aussi sombres que celles de Jack la fixaient avec envie.

 

Elizabeth le regarda avec attention, elle prit brutalement conscience de leur proximité et constata que les danseurs s'étaient raréfiés, la musique se faisant de plus en plus lente. Tumen lui sourit et posa une main hardie sur sa cuisse, la caressant du bout des doigts. Elizabeth sentit son cœur rater un battement, tandis que Tumen reprenait doucement.

« Laissez-vous faire Elizabeth… Cette nuit tout est permis. » Lui dit-il en l'attirant contre lui, leurs lèvres se frôlant presque.

Elizabeth sentit son cœur s'affoler tandis que la chaleur inondait son bas ventre qui réclamait brutalement un assouvissement. Incapable de résister, elle sentit la main de Tumen remonter sur sa cuisse tandis qu'il la regardait avec intensité.

«  J'aimerais beaucoup vous faire visiter ma hutte. M'y accompagnerez-vous ? »

 

Elizabeth s'écarta légèrement, un peu rouge et prit une longue gorgée de vin avant de tourner son regard troublé vers Tumen. Elle avait bien compris qu'une fois dans la hutte de l'indien, ce dernier ne se contenterait pas de lui tenir la main. Le désir animal qu'elle lisait dans son regard était suffisamment éloquent pour qu'elle ne s'y trompe pas. La main de Tumen remonta encore sur sa cuisse, frôlant presque son intimité et Elizabeth retint sa respiration tandis que le désir la submergeait brutalement.

«  Ne luttez pas… Murmura Tumen. Venez. »

Elizabeth hésita, son corps lui criait d'accepter tandis que son esprit s'insurgeait contre le fait de se donner ainsi à un parfait inconnu.

 

La voix séductrice de Jack retentit soudain et l'instant d'après le pirate se penchait sur eux et prenait la main d'Elizabeth.

« Venez danser avec moi Lizzie. » Déclara-t-il sans lui laisser le choix.

Un peu troublée, Elizabeth se laissa mettre sur ses pieds sans protester, sa main se posant naturellement sur le torse nu de Jack. Ce dernier fixa Tumen et lui sourit lentement.

« Ta fille Zia te cherche mon ami. » Déclara Jack d'un ton assuré, l'éclat dur de son regard démentant la chaleur de ses paroles.

Tumen se crispa, prêt à rétorquer, lorsqu'il surprit l'expression troublée du visage d'Elizabeth qui ne quittait pas Jack des yeux et le dévorait du regard.

«  Je te remercie mon ami. Répondit-il à Jack avec une cordialité forcée. Lorsque ta compagne et toi souhaiterez-vous coucher vous trouverez une hutte pour vous accueillir. »

 

Jack lui fit cette fois un vrai sourire, pendant qu'Elizabeth se penchait avec maladresse sur la cruche de vin et cherchait à remplir deux verres.

« Vous n'avez même pas trinqué avec moi Jack ! » S'exclama-t-elle d'un ton laborieux.

Jack se retourna immédiatement vers elle et se redressa fièrement.

« Un regrettable oubli auquel je vais remédier immédiatement ma colombe. »

Elizabeth gloussa alors que Jack vidait son verre d'un trait avant de l'attirer contre lui.

« Dansez avec moi Lizzie… Lui souffla-t-il d'une voix rauque sans la quitter du regard.

- Seulement si vous promettez de bien vous conduire Capitaine … Sap, Spa… Jack. Le gourmanda Elizabeth.

- Enfin trésor, je suis un pirate. » Rétorqua Jack avec sourire en la prenant par la main.

 

Avec la vague impression d'être devenu invisible, Tumen suivit du regard Jack, lequel entraînait Elizabeth vers les quelques danseurs. Il secoua lentement la tête avec indulgence en voyant son ami saisir fermement Elizabeth par la taille. Avec un petit sourire, Tumen se retourna vers une des femmes du village et l'attira contre lui.

Jack plaqua son corps contre celui d'Elizabeth et la força à épouser un rythme sauvage tandis qu'il la fixait dans les yeux.

« Alors vous vous amusez finalement…

- Il veut me montrer sa hutte. Répondit Elizabeth qui chancela un peu en tentant de lui indiquer Tumen.

- Je doute que ce soit la seule chose qu'il veuille vous montrer trésor. » Grinça Jack sans relâcher son étreinte autour d'elle ignorant le rythme de la musique qui accélérait, signe pour les femmes qu'elles pouvaient se détacher de leurs compagnons.

 

Elizabeth hocha la tête, complètement perdue et les sens enflammés. Les mains de Jack glissèrent le long de sa colonne vertébrale et le pirate la regarda avec un sourire languide tandis qu'elle sentait son sexe durcir contre elle. Jack soupira profondément alors qu'elle nouait ses bras autour de lui pour s'aider à rester debout et se collait impudiquement à lui.

« Jack ?

- Oui mon ange ?

- J'ai pas envie que la soirée finisse. » Articula difficilement Elizabeth.

Jack sourit et plongea son regard dans le sien.

« Il ne tient qu'à vous qu'elle se prolonge… »

 

Contre toute attente, Elizabeth éclata de rire et Jack la retint alors qu'elle manquait de tomber.

« Vous êtes saoule trésor. » S'amusa Jack tout en se félicitant d'être allé l'arracher aux bras de Tumen, qui à quelques mètres d'eux, glissait ses mains sous la robe d'une jeune villageoise

Elizabeth resserra son étreinte autour du cou de Jack et lui sourit.

« Pas encore assez pour suivre Tu…tu .. Votre ami dans sa hutte. » Répondit Elizabeth.

Jack sourit et la serra plus étroitement contre lui, se retenant à grand peine de la trousser comme il l'aurait fait de n'importe quelle autre femme.

« Vous voyez, ce n'est pas si horrible de se laisser vivre un peu. » Souffla-t-il à l'oreille d'Elizabeth, tandis que son corps épousait étroitement le sien.

Elizabeth se recula légèrement et le regarda dans les yeux.

« Jack … »

Le pirate sourit d'un air déçu et baissa la tête.

« Je sais trésor, vous n'avez pas assez bu … » Plaisanta-t-il en la faisant virevolter avant de la recevoir dans ses bras, s'efforçant de ne pas penser à toutes les choses qu'il avait envie de lui faire sur le champ.

 

Elizabeth rit à nouveau et revint se blottir contre lui. Son rire mourut brutalement en sentant les battements désordonnés du cœur de Jack contre elle. Troublée, Elizabeth songea qu'elle n'avait jamais senti un cœur cogner aussi fort avant de se corriger mentalement. Elle n'avait jamais senti un cœur contre le sien tout court. Avec un petit soupir, elle glissa sa main sur le torse de Jack et suivit ses cicatrices avant de sourire en sentant ses battements contre sa main.

« Lizzie ? » Murmura Jack d'une voix rauque troublé par ce qui ne pouvait être qu'une caresse.

 

Elizabeth ne répondit pas et leva ses yeux vers lui. Elle se mordit les lèvres alors qu'un désir brutal s'emparait d'elle. Les yeux de Jack s'agrandirent brusquement, il resserra son étreinte autour d'elle et laissa ses mains glisser le long de son dos pour la caresser lentement. Elizabeth ferma les yeux avec un soupir, son corps troublé épousant celui de Jack, avant de rouvrir les yeux, ses prunelles sombres chargées de désir.

 

Elle noua ses bras autour de son cou à nouveau et s'appuya contre lui alors qu'elle chancelait légèrement, ivre de désir et d'alcool. Avec un sourire languide elle s'approcha de lui.

« A Tortuga … disent que .. Vous faites des choses … » Déclara-t-elle avec effort.

Décontenancé, Jack la serra un peu plus contre lui et attendit qu'elle termine.

« Avec vos mains … Murmura Elizabeth d'un ton languissant. Et votre langue… » Souffla-t-elle

Jack sourit plus largement, troublé par la manière dont elle ondulait contre lui.

« Cette fois, vous êtes vraiment saoule mon ange.  Constata-t-il en s'efforçant d'ignorer les images que ses paroles faisaient naître dans son esprit. Mais il est vrai que le plaisir … » Commença-t-il avant de s'arrêter brutalement.

 

Ne l'écoutant apparemment pas, Elizabeth frôla ses lèvres des siennes avant de reculer brièvement sans le lâcher des yeux. Jack sentit sa bouche s'assécher en lisant le reflet de son désir dans le regard d'Elizabeth. Avec un gémissement, il remonta sa main vers sa nuque dans l'intention de l'attirer vers lui pour l'embrasser tandis qu'elle se rapprochait de lui et unissait leurs lèvres en un baiser presque timide. L'instant d'après la main de Jack était sur sa nuque tandis qu'elle refermait ses bras autour de son cou et collait son corps moite contre le sien, savourant la chaleur de son torse nu contre l'étoffe de sa robe. Le cœur de Jack s'accéléra alors qu'elle approfondissait leur baiser, sa langue se glissa dans sa bouche et se noua à la sienne dans une étreinte gourmande avant de se calmer, le goûtant avec lenteur tandis qu'elle se serrait de plus belle contre lui. Plus troublé que jamais, Jack referma ses bras autour d'elle et savoura leur baiser alors qu'elle se faisait à nouveau plus pressante, avant de s'écarter de lui, le regard brillant. Jack, le cœur battant, laissa sa main remonter lentement le long de sa hanche et attendit qu'elle parle.

« J'ai très envie que vous me montriez votre hutte… » Murmura finalement Elizabeth.

 

Sans se préoccuper des danseurs autour d'eux auprès de qui leur baiser n'était pas passé inaperçu, Jack la souleva légèrement tandis qu'elle refermait ses bras autour de son cou et posait la tête contre son épaule avec un soupir content. L'esprit déjà plein de tout ce qu'il allait lui faire connaître et du plaisir que la nuit lui promettait, Jack s'engouffra dans la hutte de son ami et Tumen grinça des dents en le voyant, pestant contre le sans gêne de son ancien capitaine.

 

()()

 

Jack réprima un sourire ironique en apercevant le lit soigné de Tumen et l'odeur enivrante qui régnait dans la hutte qui était de toute évidence destinée à accueillir une conquête féminine. Avec délicatesse, il déposa Elizabeth sur le lit préparé pour deux et faillit pousser un hurlement de frustration en ne la sentant pas réagir.

« Lizzie, dites-moi que vous ne vous êtes pas réellement endormie… » Murmura-t-il d'un ton catastrophé en tandis que dans son pantalon tout était plus que réveillé.

 

Un grognement lui répondit et Elizabeth se retourna, se repliant sur elle-même. Avec un soupir, Jack lui caressa la jambe avec douceur, son désir grandit encore de la voir aussi offerte avant de renoncer à la réveiller en apercevant ses traits détendus pendant que sa poitrine se soulevait régulièrement.

« Bugger… » Siffla Jack en se penchant pour la recouvrir à l'aide d'une sorte de couverture, après un regard rempli de regrets pour ses cuisses nues.

 

()()

 

Le visage échauffé par l'alcool et le désir, Jack sortit à la hâte de la hutte de Tumen et faillit rentrer de plein fouet dans ce dernier.

« Déjà ? » S'étonna Tumen auprès de qui la sortie de Jack et d'Elizabeth n'était pas passée inaperçue

Jack le regarda avec contrariété et soupira lourdement.

« Elle s'est endormie avant que j'ai eu le temps de la toucher. » Répondit-il d'un ton déçu.

Tumen s'efforça sans succès de cacher son amusement et Jack lui adressa un bref regard hostile.

«  Ça n'a rien d'amusant. » Grommela-t-il.

Tumen le dévisagea avec attention et le prit par l'épaule avec familiarité pour le ramener vers le feu.

 

« La soirée n'est pas finie mon ami. »

Jack se crispa un moment et savoura encore le goût des lèvres d'Elizabeth sur les siennes avant de suivre Tumen.

« Cette nuit c'est la fête des moissons, cette nuit tous les désirs sont permis Jack… Les femmes de mon village ne sont pas moins belles que ton Elizabeth. »

Jack le regarda et sourit.

« C'est pour ça que tu as essayé de la mettre dans ton lit toute la soirée ?

- Elle ne m'a parlé que de toi Jack. » Répondit Tumen d'un ton un peu vexé.

Jack se redressa fièrement et lui sourit.

« Bien sur après tout je suis Capitaine.

- Et moi chef de ce village. » Rétorqua Tumen en souriant.

Les deux amis s'assirent et trinquèrent gaiement. Jack observa d'un air pensif la bouteille d'alcool sucré et sourit à nouveau à Tumen.

« Tu en as beaucoup ?

- Je t'en offrirais à ton départ. Se borna à répondre Tumen. Même si je ne pense pas que ce soit la solution idéale de la saouler…

- Mais ce n'est pas mon intention ! » S'empressa de lui répondre Jack en affectant un air outragé.

Tumen secoua la tête et se leva.

« Jack mon ami, je te laisse à présent. » Déclara-t-il en observant une femme aux courbes voluptueuses qui semblait l'attendre.

 

Jack hocha la tête, il reprit pensivement son gobelet et regarda distraitement Tumen s'éloigner avec la femme.

« Mon vieux Jack c'est-ce qu'on appelle une soirée ratée. » Murmura-t-il pour lui-même en songeant à tous les couples enlacés qu'il avait vu passer et au désir qui tendait encore son pantalon.

 

()()

 

La main fine de Zia se posa sur son épaule et Jack se retourna avec un sourire. Il ne parvint pas à dissimuler tout à fait sa déception en apercevant le visage de la fille de son ami au lieu de celui d'une Lizzie qui se serait miraculeusement réveillée.

« Pas bon rester seul pour la Fête des Moissons. » Déclara Zia, le regard brillant, en glissant sa main sur son pantalon avec hésitation.

Jack lui sourit plus largement et s'approcha d'elle, l'air séducteur.

«  Qui a dit que j'étais seul Zia ?

- Suis-moi. » Sourit la jeune fille en le prenant par la main pour l'entraîner vers la forêt qui bordait le camp.

 

Avec un soupir, Jack se laissa faire et repoussa Zia contre un arbre alors qu'elle déposait des baisers légers sur son torse.

« T'ai regardé toute la soirée. Murmura Zia. Mais toi toujours regarder Elizabeth.

- Elle n'est pas là non ? » Sourit Jack en se penchant sur elle pour l'embrasser.

Les lèvres de Zia s'écartèrent sous les siennes et Jack l'embrassa profondément, agacé de ne pouvoir chasser de son esprit le baiser qu'Elizabeth lui avait donné quelques temps plus tôt. La main de Zia glissa jusqu'à son entrejambe et Jack sentit son sexe tendre douloureusement sous la caresse habile de la jeune fille.

« Tu apprends vite. » Siffla-t-il entre ses dents

 

Zia lui sourit et descendit lentement sa bouche le long de son torse avant de lécher le bout du pénis durci de désir de Jack. Le pirate gémit brutalement et plaqua sa main sur la tête de Zia pour lui caresser les cheveux. Il sentit la bouche chaude de la fille de Tumen se refermer autour de lui et guida sa tête, lui imprimant un mouvement de va et vient rapide. Les yeux clos, Jack râla fortement, tremblant de plaisir alors qu'il fantasmait brutalement qu'à la place de Zia se trouvait Elizabeth, s'affairant entre ses cuisses pour lui donner du plaisir. Cette pensée eut raison de son contrôle sur lui-même, il jouit brutalement dans la bouche de Zia et se lâcha à grands jets en gémissant. Zia se releva lentement tandis que Jack, enfin libéré du désir qui l'avait taraudé toute la nuit, lui lançait un petit regard désolé.

« Je... » Commença-t-il.

 

Zia lui intima le silence d'un geste et s'éloigna d'un pas dansant.

« Mari à moi m'attend. Lui déclara-t-elle avec un grand sourire. Toi avais besoin d’affection, t'en ai donné maintenant retourne auprès époux. »

Jack sourit largement dans les ténèbres et regarda d'un air rêveur la jupe verte de Zia disparaître avant de reprendre à son tour le chemin du village.

 

Prenant garde à ne pas faire de bruit il rentra silencieusement dans la hutte de Tumen qu'Elizabeth occupait à présent et un sourire attendri adoucit son visage en la découvrant dans l'exacte position dans laquelle il l'avait laissée. Sans le moindre remords au sujet de ce qui venait de se produire avec Zia, Jack ôta ses bottes avec un soupir. Il se glissa contre Elizabeth et l'entoura machinalement de son bras. La jeune femme poussa un petit soupir content et bougea légèrement contre lui.

« Jack. Murmura-t-elle d'une voix ensommeillée.

- Oui trésor ? » Demanda Jack, surpris, avant de réaliser qu'elle dormait encore.

Avec un soupir, il la resserra contre lui et ferma les yeux à son tour, son esprit dérivant malgré lui vers ce qui aurait pu se produire si Elizabeth ne s'était pas endormie …

Chapitre 7                                                                                              Chapitre 9

Écrire commentaire

Commentaires : 0