Chapitre 19 Joshua

Jack et Elizabeth débouchèrent sur une place animée où se côtoyaient officiers, marins en haillons et prostituées dans un joyeux mélange. En reconnaissant les uniformes bordés de rouge et de blanc des soldats, Elizabeth se crispa brutalement elle ne se souvenait que trop bien de la dernière fois où elle avait eu maille à partir avec les autorités et qui lui avait laissé un souvenir cuisant. Elle esquissa un mouvement de recul et posa sa main sur le pommeau de son épée pour en éprouver la rassurante dureté sous ses doigts. Jack se retourna brièvement vers elle et lui fit un sourire énigmatique tandis qu'il se rapprochait de l'un des officiers, au grand effroi d'Elizabeth.

« Jack mais qu'est-ce que tu fais. » Siffla t'elle entre ses dents, un peu inquiète.

 

Le pirate ne répondit pas et continua à avancer vers l'homme à qui il serra familièrement la main.

« Bolen, mon ami comment vas-tu ? Lui demanda Jack avec un sourire avenant.

- Signor Gorrion ! S'exclama l'officier avec un plaisir manifeste. Quel plaisir de vous voir ici ! »

Elizabeth maîtrisa sa surprise tandis que Jack parfaitement à l'aise, répondait d'un ton pédant.

« Oh vous savez ce que c'est mon ami, cette gangrène des océans, ces maudits pirates ont attaqués mon navire. Dieu merci, j'ai réussi à m'en sortir et à sauver mon bâtiment. Expliqua Jack avec un léger accent espagnol.

- Et un de vos hommes aussi... » Insinua l'officier en jetant un coup d'œil en direction d'Elizabeth qui baissa un peu plus la tête pour dissimuler son visage.

Jack lui jeta à peine un coup d'œil et se redressa.

« Un mousse sans importance, un gamin à peine sorti des jupes de sa mère qui joue les importants parce que j'ai été assez bon pour lui donner une épée. » Répondit-il d'un ton méprisant.

 

L'officier éclata de rire et cessa immédiatement de faire attention à Elizabeth qui grinça des dents, agacée par le ton employé par Jack. Le pirate plaisanta encore quelques instants avec l'officier, lui expliquant qu'il devait renouveler son équipage et l'homme lui désigna une taverne manifestement occupée par des soldats. Jack sourit brièvement et se retourna vers Elizabeth.

« Occupe-toi du ravitaillement du navire petit. Lui dit-il en lui jetant une bourse pleine.

- Si Signor. Répondit Elizabeth en grinçant des dents, malgré tout soulagée d'échapper à la vigilance des soldats.

- Sois sur le navire dans trois heures... » Ajouta Jack en la regardant droit dans les yeux d'un air rassurant.

 

Elizabeth ne répondit pas et se contenta d'un nouvel hochement de tête avant de détaler dans les rues pendant que Jack, bras dessus, bras dessous avec l'officier, pénétrait dans l'établissement.

 

Quelques instants plus tard, Elizabeth se retrouva un peu démunie devant une gigantesque halle à ciel ouvert où se croisaient des marchands de victuailles en tout genre. Elle leva un regard effaré vers les hommes et les femmes qui circulaient avec beaucoup d'aisance et resserra ses doigts sur la bourse que Jack lui avait lancée. Elle réalisa avec effarement qu'elle n'avait pas la moindre idée de ce qu'elle devait acheter, ni même des quantités.

 

Refusant de se laisser intimider, Elizabeth s'approcha lentement des étals, peinant à attirer l'attention des marchands et posa un regard rempli d'angoisse sur les chèvres, poules et autres animaux divers qui semblaient à vendre. Au bout d'un moment une main masculine se referma sur son bras et elle recula brutalement, la main sur la garde de son épée, s'attendant à devoir se défendre contre un soldat un peu plus zélé que les autres. Au lieu de l'agresseur attendu, elle rencontra de plein fouet le regard bleuté d'un jeune homme au visage franc et ouvert dont les vêtements témoignaient d'une origine plus paysanne que soldatesque.

« Vous semblez un peu perdue Madame. Lui déclara-t-il à voix basse. Puis je vous aider ? Je m'appelle Joshua. »

 

Elizabeth tiqua en comprenant que son déguisement n'avait pas fait illusion et le jeune homme reprit, sentant sa réticence.

« Ne vous en faites pas je suis le seul ici à avoir percé votre secret. Vos mains vous trahissent madame et d'autres petits détails aussi. » Ajouta t'il en rougissant légèrement.

Elizabeth hésita un long moment. Elle était d'ordinaire méfiante avec les inconnus, mais elle devait reconnaître que sans aide elle aurait du mal à remplir la mission que Jack lui avait confiée. Et elle n'avait pas envie de perdre la face devant Jack, aussi soupira-t-elle avec soulagement et se tourna vers le jeune homme avec reconnaissance.

« Merci, si ça ne vous gêne pas trop de m'aider... Commença-t-elle avec un sourire désarmant

- Si je vous le propose. Sourit Joshua en lui cédant le passage. De quoi avez-vous besoin ?

- De suffisamment de vivres pour tenir jusqu'en Angleterre. » Répondit Elizabeth avec un pauvre sourire.

 

Joshua siffla entre ses dents et la regarda avec attention.

« Laissez-moi deviner, vous êtes une princesse disparue qui a échappé à ses ravisseurs et qui se déguise pour retourner auprès des siens. » Commença-t-il le regard brillant.

Elizabeth sourit gaiement et secoua la tête.

« Rien d'aussi romantique je le crains, je cherche juste à rejoindre mon fils.

- Oh vous êtes mariée... Soupira Joshua d'un ton dépité.

- Veuve. » Corrigea Elizabeth en éprouvant une légère bouffée d'orgueil féminin devant le sourire que sa réponse amena sur les lèvres de son aide improvisé.

 

Un peu plus détendue, elle suivit Joshua sur le marché, le jeune homme négociant sans faillir les bêtes au meilleur prix.

« Combien d'hommes avez-vous à bord ? » Lui demanda-t-il.

Elizabeth réfléchit quelques instants et chercha à évaluer les besoins du navire en main d'œuvre, besogne qui lui était plus familière que les besoins en nourriture et eau.

« Quinze plus le capitaine et moi-même. » Répondit-elle.

Joshua sourit et continua à marchander, chargeant une carriole au fur et à mesure de leurs achats et Elizabeth rougit en réalisant qu'elle n'avait même pas pensé à ce détail.

« Vous êtes marchand ? » Demanda-t-elle à Joshua.

- Forgeron. » Répondit le jeune homme d'un ton dépité.

 

Le cœur d'Elizabeth se pinça douloureusement dans sa poitrine à cette déclaration et le jeune homme s'empressa de reprendre la parole.

« Mais mon véritable rêve est de naviguer, de visiter des contrées lointaines et étrangères... Soupira-t-il. Dites-moi comment c'est ? »

Elizabeth réfléchit un instant à la question tandis que le jeune homme la regardait d'un air rempli d'attente et d'espoir.

« Oh et bien, commença t'elle lentement. C'est merveilleux, surprenant mais aussi très dangereux.

- Où êtes-vous allée ?

- Et bien un peu partout. Répondit Elizabeth en songeant aux océans froids qu'ils avaient remontés lorsqu'ils cherchaient à rejoindre Jack au Purgatoire. En Asie, à Singapour...

- On dit que les femmes de Singapour sont les plus belles du monde. Murmura Joshua d'un air rêveur. Est-ce vrai ? »

 

Elizabeth rit doucement tandis qu'ils progressaient vers le navire.

« Je l'ignore, je ne suis pas très bon juge en la matière.

- Oh bien sûr. Excusez-moi, ce n'était pas très galant. Répondit Joshua d'un ton contraint. Je ne voulais pas dire que vous n'étiez ...

- Ça va. Le coupa Elizabeth d'un geste de la main.

- Je ne connais même pas votre nom.

- Elizabeth. » Répondit cette dernière avec une pointe de réticences.

Joshua lui répondit avec un sourire et la regarda, hésitant, tandis qu'elle se tenait devant le navire, un peu gênée elle aussi.

« Peut être accepterez-vous un peu d'argent en dédommagement de votre aide. » Commença-t-elle en fouillant dans sa bourse.

Les doigts chauds de Joshua se posèrent sur sa main, interrompant son geste et le jeune homme la fixa dans les yeux.

« Ce n'est pas nécessaire Elizabeth. Je gagne bien ma vie coincé ici. »

 

Elizabeth se mordit les lèvres nerveusement et se demanda comment dégager sa main sans paraître grossière.

« Excusez-moi. » Rougit le jeune homme qui s'aperçut de sa gêne et relâcha son étreinte.

Elizabeth hésita un bref instant et regarda Joshua.

« Et pourquoi ne viendriez-vous pas avec nous ? A moins, à moins que vous ayez une attache ici et que...

- Non personne ! S'exclama Joshua qui n'attendait de toute évidence que cela. Oh merci Elizabeth! Vous verrez, j'apprends vite. »

Elizabeth grimaça légèrement et s'empressa de l'interrompre, cherchant à modérer son enthousiasme

«  Ne vous enflammez pas trop. Le capitaine doit donner son accord. Nuança-t-elle à la hâte tout en songeant qu'ils n'étaient pas en mesure de faire les difficiles et que le jeune homme largement charpenté serait tout à fait à sa place sur un navire.

- Oh ... Oui. Soupira Joshua avec déception. Et qui est votre capitaine ? Il est ici ? »

Elizabeth songea que Jack était en retard et répondit, elle conserva prudemment la couverture de ce dernier et songea qu'il serait bien temps de révéler leurs véritables activités une fois au milieu de l'océan.

« C'est le Signor Gorrion. » Répondit-elle.

 

A sa grande surprise, le visage de Joshua s'assombrit et le jeune forgeron cracha sur le sol avec un dédain manifeste.

« Sparrow... J'ignorais que ce bâtard était en ville. » Commenta t'il.

Choquée et brusquement furieuse, Elizabeth s'écarta légèrement.

« Jack n'est rien de ce que vous dites ! » S’exclama-t-elle.

Joshua la regarda avec une expression de pitié manifeste et secoua la tête.

« Vous ne direz pas ça lorsque vous verrez s'éloigner les voiles de son navire, après qu'il vous ait abandonnée seule sur une île avec pour seul souvenir de son fabuleux « amour » un fruit dans votre ventre... Croyez-moi ça n'a rien de romantique.

- Je sais. Grinça Elizabeth à mi-voix, réalisant avec un léger choc que c'était à peu de choses près ce qui lui était arrivé avec Will.

- Je suis même étonné qu'il vous ait emmenée. Continua Joshua d'un ton vibrant de colère sans prêter attention à sa remarque. Généralement il ne fait pas cette faveur à ses maîtresses sauf s'il n'a pas encore obtenu ce qu'il désire. » Ajouta-t-il en la regardant avec attention à la recherche d’une réponse.

 

Elizabeth rougit et détourna légèrement le regard, voyant du même coup la silhouette de Jack arriver à grands pas vers eux, traînant à sa suite une dizaine d'hommes aux allures diverses.

 

Jack fronça les sourcils en la voyant et se tourna vers les hommes, il leur intima d'un geste pressé de monter sur le navire et de charger les vivres.

« Merci mon gars, mes hommes vont se charger de ça. » Dit-il froidement à Joshua.

Le jeune homme blêmit et se pencha vers Jack, qui déjà tournait les talons et le força à se retourner.

« Tu ne me reconnais pas Sparrow... Remarque il y a de quoi, je n'étais encore qu'un enfant lorsque tu as séduit ma sœur. »

Jack soupira lourdement et se retourna.

« Ton visage ne me dit rien...

- Joshua, je suis le frère de Virginie, peut être te rappelles tu d'elle ? »

Jack parut réfléchir un instant puis son visage s'éclaira brutalement.

« Ah oui Virginie ! Comment va-t-elle ? Toujours prête à vendre ses faveurs au plus offrant ? »

 

Elizabeth frémit et posa instinctivement la main sur la garde de son épée en voyant l'expression du visage de Joshua.

« Ma sœur est morte donnant naissance à ton enfant Sparrow

- Oh ... Navré mais rien ne prouve que l'enfant était de moi. » Observa Jack.

Joshua rougit de colère et s'avança vers le pirate qui se replia prudemment.

« Elle est partie avec toi, sur ton navire après que tu lui aies promis de l'épouser ! Et au lieu de tenir ta promesse, tu l'as abandonnée sur une île à quelques miles d'ici. Ce sont des hommes du village qui l'ont secourues et ramenée, juste pour qu'elle meure ici avec son bébé. »

Jack soupira lourdement et se pencha vers le jeune homme.

« C'est-ce qu'elle t'a raconté … Mais écoute mon gars, ta sœur était une catin. Ça ne te plait peut être pas de l'entendre mais c'était le cas. Je suis navré qu'elle soit morte dans de telles circonstances mais je ne suis pas le seul à pouvoir être le père de son rejeton... Rien que parmi mon ancien équipage, au moins cinq hommes pourraient prétendre à ce titre. »

Joshua serra les poings tandis qu'Elizabeth se reculait légèrement, un peu choquée par ce qu'elle venait d'apprendre. Les yeux fixés sur Joshua, Jack reprit.

« Maintenant tu sais la vérité mon gars, si tu veux un duel pour laver la mémoire de ta sœur. Il te faudra affronter la moitié de l'île sans oublier la garnison. Je te suggère de commencer par là. A présent si tu voulais bien … Dit-il avec un geste éloquent. Nous avons une longue route à faire. »

 

Médusée, Elizabeth regardait Jack s'apprêter à monter sur le navire, lorsque Joshua reprit la parole d'un ton plus calme.

« Nous allons en Angleterre, oui je sais cela. »

Jack s'immobilisa et se retourna lentement, le regard chargé d'orage.

«  Nous ? Tu ne fais pas partie de l'équipage mon gars.

- Si. Elle m'a engagé. » Répondit Joshua d'un ton froid en désignant Elizabeth du pouce.

Cette dernière rougit brutalement et bafouilla, un peu gênée.

« Oh mais …je … je … »

 

Jack se retourna vivement vers elle.

« Elizabeth n'a pas autorité pour décider qui embarque ou non sur ce navire, et je ne vais sûrement pas m'encombrer d'un jeune marchand à peine sorti des jupes de sa mère d'autant plus si celui-ci m'en veut pour je ne sais quelle raison.

- Forgeron. Le corrigea Joshua. Un art très utile sur un navire et si j'en juge par votre équipage. » Ajouta-t-il en regardant d'un air éloquent les hommes loqueteux que Jack avait recrutés.

Jack blêmit imperceptiblement et il se tourna vers Elizabeth.

«  Forgeron… Tu m'en diras tant. Commenta-t-il d'un ton ironique. Mais ma réponse est toujours non. » Trancha-t-il en s'engageant sur le navire.

 

Rouge de colère et vexée par la manière désinvolte dont Jack avait balayé sa décision, Elizabeth s'élança à sa suite tandis que Joshua restait sur le quai, le visage malheureux.

«  Je veux qu'il vienne. » Annonça Elizabeth en tirant Jack par le bras.

Jack se retourna et la toisa avec froideur.

« Ce n'est pas mon cas.

- Il a raison Jack… Avoir un homme capable de nous procurer des armes nous serait très utile. Siffla Elizabeth entre ses dents.

- Je te signale qu'il veut me tuer. Rétorqua Jack en observant Joshua, lequel regardait Elizabeth avec une admiration manifeste qui lui plaisait encore moins.

- Il ne fera rien. Répondit Elizabeth. Jack on manque d'hommes vigoureux et celui-ci est jeune et fort.

- Oh tu as remarqué ça aussi. Grinça Jack. Et bien tu lui prêtes beaucoup d'attention.

- Je, je ne comprends pas. Répondit Elizabeth, un instant décontenancée par sa remarque.

- Laisse tomber, il reste là. Fin de la discussion.

- Non ! Il vient. S'insurgea Elizabeth. Tu es peut être capitaine mais le navire m'appartient autant qu'à toi. Alors je décide qu'il nous accompagne. »

Sans prêter attention à l'expression outrée de Jack, Elizabeth se tourna vers Joshua.

« Dépêche-toi. On embarque… »

 

Le visage du jeune homme s'éclaircit sur le champ, il se précipita sur le navire, au grand dam de Jack et s'empara au passage d'un lourd paquet de victuailles.

« Elizabeth… Grinça Jack.

- Jack. » Répondit cette dernière en le toisant du regard.

Finalement Jack soupira.

«  Très bien. Mais tu en seras responsable. Et saches qu'à la moindre incartade je le balance par-dessus bord. Pigé ?

- Pigé. Répondit Elizabeth, les paroles de Jack faisant curieusement écho à celles que son père lui avait adressées quelques années plus tôt au sujet de Will.

- On lève l'ancre. » Ordonna Jack d'une voix forte en se dirigeant vers sa cabine dont il claqua la porte derrière lui.

 

Elizabeth se mordit les lèvres et se préparait à le suivre lorsque Joshua l'arrêta net.

« Merci Elizabeth.

- Pas de quoi. En échange, abandonnez immédiatement tout projet de vous en prendre à Jack … Car si vous le faisiez, je ne serais pas de votre côté cette fois. C'est clair ? »

Joshua parut réfléchir quelques instants et hocha la tête.

«  D'accord Elizabeth, je vous promets de ne rien faire tant que vous serez sur ce navire.

- Bien. Commenta la jeune femme en observant le dernier chargement. Prenez votre poste Joshua. Je vais voir Jack. »

 

Le jeune forgeron hocha la tête et la suivit de son regard bleuté tandis qu'elle entrait dans la cabine de Jack sans se donner la peine de frapper.

 

()()

 

Une fois à l'intérieur, Elizabeth s'immobilisa, elle se mordit les lèvres en découvrant Jack attablé, dos à elle et visiblement penché sur des cartes.

« Déjà ? Se borna à demander le pirate. Je pensais que tu installerais ton protégé.

- Il n'a pas besoin de moi. Rétorqua Elizabeth en prenant place face à lui, ne sachant comment se comporter.

- Dans combien de temps essaiera-t-il de me tuer ? Demanda Jack toujours aussi froid.

- Il m'a promis de ne pas le faire. Répondit Elizabeth.

- Oh et bien sûr tu le crois. C'est fou comme tu peux parfois accorder ta confiance rapidement. Ironisa Jack. Il suffit d'être forgeron et voilà… A croire que la première fois ne t'a pas suffi. »

 

Elizabeth blêmit et serra les dents.

« Ça n'a rien à voir avec Will.

- Crois-tu ?

- J'aimais Will. Répondit Elizabeth avec froideur.

- Oh désolé madame Turner … J'avais oublié que vous étiez si romantique. Ironisa Jack.

- Tout le monde ne peut pas engrosser des catins et les abandonner ensuite sur une île. » Répondit Elizabeth furieuse.

Jack sourit lentement et la fixa.

« Non en effet, certains les épousent avant.

- Goujat ! » S'énerva Elizabeth qui leva la main pour le frapper.

Jack se leva pour bloquer son bras et la regarda d'un air furieux.

«  Je ne te le conseille pas Elizabeth. Quant à la sœur de ton Joshua. Tu peux me croire lorsque je te dis que c'était une catin. Elle n'est venue avec nous que pour se faire de l'argent grâce à des passes. Il avait toujours été convenu qu'elle débarquerait à la prochaine escale. »

 

Elizabeth le regarda d'un air furibond et essaya de dégager son bras sans succès tandis que Jack continuait sans relâcher son étau sur elle.

« Elle m'a offert ses faveurs et ensuite elle s'est occupée de l'équipage, nous étions pressés de repartir et nous l'avons prise avec nous. C'était une catin, elle a eu certes une fin tragique mais je ne suis pas responsable.

- Lâche-moi immédiatement. Siffla Elizabeth entre ses dents

- Quand à ce que j'ai dit sur Will, tu m'as mal compris. Je ne te vois pas comme une catin mais comme une femme libre, Elizabeth. Et désirable. Plus qu'il n'est permis de l'être. » Souffla Jack en l'attirant contre lui.

 

Elizabeth se débattit légèrement, encore furieuse de la manière dont il l'avait traitée, mais désirant plus que tout le croire. Jack relâcha légèrement son étreinte et la fixa dans les yeux.

« J'ai eu envie de toi toute la journée Lizzie … » Souffla-t-il en la poussant vers le mur.

Un frisson d'excitation remonta l'échine d'Elizabeth tandis qu'il approchait ses lèvres des siennes et l'embrassait légèrement

«  J'ai envie de te donner du plaisir ma Lizzie… » Murmura-t-il en glissant une main dans le pantalon de la jeune femme, la caressant avec précautions.

Elizabeth soupira lourdement, sa colère légitime s'atténua peu à peu alors que les doigts de Jack la comblaient.

« Je ne suis pas une de tes catins. Et ce n'est pas ainsi que tu … Commença-t-elle avant de gémir en le sentant se presser contre elle, plus dur que jamais.

- Non. Tu es ma lady pirate. Murmura Jack en l'embrassant. Ma meurtrière … » Continua-t-il en défaisant le pantalon de la jeune femme.

 

Elizabeth poussa un léger soupir alors qu'il l'embrassait dans le cou, sa bouche remonta vers le lobe de son oreille et le suça avec délectation.

« Seigneur Jack … » Gémit Elizabeth en refermant ses bras autour de lui, saisie par le désir brutal qui montait en elle

Jack sourit il s'écarta d'elle et baissa son propre pantalon d'un geste rapide.

« Toute la journée. J'ai imaginé ce moment … Murmura-t-il en la soulevant légèrement pour s'enfoncer en elle. Toi et moi, seuls dans cette cabine. »

Elizabeth ferma les yeux, le visage tendu par le plaisir pendant qu'il commençait à aller et venir en elle, ses coups de reins violents claquant son dos contre le mur pendant qu'il remontait une de ses cuisses contre sa hanche et la prenait profondément.

« Dis-moi que tu veux que j'arrête. Et je le ferais… » Murmura Jack à son oreille d'une voix altérée par le plaisir.

Elizabeth soupira à nouveau et l'attira contre elle pour l'embrasser fiévreusement.

« Continue. Gémit-elle ensuite, oubliant la dispute et les mots amers qu'ils avaient échangés.

- Comme tu voudras mon ange… » Souffla Jack en souriant, claquant son corps contre le sien

Elizabeth s'accrocha à lui, son regard noyé de plaisir s'attarda sur le visage tendu de son amant pendant que ses mains caressaient son dos à travers la chemise qu'il n'avait même pas pris la peine d'ôter.

 

Un cri guttural lui échappa tandis qu'elle jouissait dans ses bras, Jack lui répondit par un râle de pur plaisir et se lâcha peu après elle. Le souffle coupé, Elizabeth laissa son dos appuyé contre le mur rassurant de la cabine et songea avec effarement qu'il pouvait faire d'elle ce qu'il voulait tant elle le désirait. Jack se retira doucement d'elle et l'embrassa avec légèreté, un sourire heureux aux lèvres.

« Tu es si parfaite … » Murmura-t-il avec ferveur.

Se sentant un peu étrangère aux événements; Elizabeth le regarda se détacher d'elle. Il remonta son pantalon aussi rapidement qu'il l'avait ôté et elle lança un petit regard égaré à la pièce, ne comprenant pas comment une telle chose avait pu se produire alors qu'elle était si furieuse après lui.

 

Jack caressa légèrement son visage et la regarda d'un air désolé.

« Des ordres à donner mon trésor. Rejoins-moi sur le pont … » Lui souffla-t-il en ouvrant la porte de la cabine, avant de la refermer aussi vite sur lui, la laissant seule.

Une fois seule, Elizabeth s'avança dans la cabine à présent déserte et ramassa son pantalon, le revêtant d'une main tremblante. Elle ne s'expliquait pas comment Jack avait pu réussir ce tour de force. Quelques minutes plus tôt elle était furieuse après lui, écœurée par sa froideur et son insensibilité avant qu'il ne l'embrasse et lui fasse tout oublier grâce à ses caresses. Avec un hoquet de terreur, Elizabeth s'avoua brutalement que la seule explication possible était qu'elle était en train de tomber amoureuse de lui. Si ce n'était déjà fait….

 

A l'extérieur de la cabine, Jack lança un long regard satisfait à Joshua qui grinça des dents en le voyant. Avec un sourire épanoui, Jack s'approcha du jeune homme.

« Va prendre ton poste petit. Il n'y a rien pour toi ici. Triompha-t-il, sachant pertinemment que l'autre n'avait rien perdu des bruits qui s’étaient échappés de la cabine.

- A vos ordres Capitaine. « Répondit Joshua d'un ton froid

Il insista désagréablement sur le capitaine et son regard bleuté défia un instant celui de Jack.

 

Le pirate soutint son regard avant de se détourner vers la barre pour haranguer son équipage fraîchement recruté. Un sourire fugace éclaira son visage en voyant Elizabeth sortir à son tour de la cabine. Ses yeux sombres croisèrent brièvement ceux d'Elizabeth, remplis d'une angoisse qu'il ne vit pas.

Chapitre 18                                                                                           Chapitre 20

Écrire commentaire

Commentaires : 2
  • #1

    Jackelica (mardi, 19 mai 2015 17:45)

    [AUCUN RAPPORT]
    Coucou, je voulais te demander si suite à PotC5, tu ferais encore des fictions ? Parce que ce que tu fais est juste génial et se priver de fictions sur PotC5 serait dommage ! :)

  • #2

    Jess Swann (mardi, 19 mai 2015 18:55)

    Erf, si j'ai le temps, peut-être un OS... mais malheureusement, je ne pense pas
    Mais j'apprécie le compliment !