Chapitre 42 Un conseil riche en rebondissements

Anamaria mit pied à terre, l'air décidé. Dans le creux de ses bras, reposait le coffre qui contenait le cœur battant de Davy Jones. Bien sur elle aurait pu se dispenser de venir au Conseil et continuer son chemin seule, invoquer Jones et le sommer de libérer Will. Mais après ce que Mercer lui avait involontairement révélé lorsqu'il l'avait menacée, elle ne pouvait ignorer son devoir de Seigneur Pirate et cela d'autant plus que celui-ci lui donnerait une bonne occasion de se venger de Jack Sparrow et de sa catin. Le visage réjoui elle imaginait déjà les réactions des autres Seigneurs lorsqu'ils apprendraient la trahison de Jack. Ce dernier serait probablement exclu de la Confrérie, désavoué par ses pairs et peut être même qu'elle pourrait, par ce moyen récupérer le Black Pearl. Ainsi Jack Sparrow, ce voleur, cet escroc, ce pirate qui avait marchandé la vie de Will comme s'il n'était qu'un objet recevrait la juste rétribution de ses actes. Enfin.

 

Elle passa devant le Black Pearl et sourit méchamment en apercevant à la lueur tremblante d'une bougie dans la cabine de Jack deux ombres enlacées sans équivoque. Le pirate avait finalement retrouvé sa catin mais peut-être qu'il la perdrait aussi dans l'aventure. Après tout, elle était aussi coupable que le pirate et nul doute qu'elle pousserait le Conseil à statuer sur le cas d'Elizabeth Beckett. On pouvait imaginer que cette dernière agissait de concert avec son époux et l'avait aidaé à obtenir Calypso. Dans ce cas, et Anamaria ne doutait pas de réussir à ancrer cette idée dans la tête des autres Seigneurs, la mort serait requise contre elle, la faisant disparaître à jamais de la vie de Will.

 

Hutvin la regarda avec surprise en l'entendant rire. C'était la première fois que le second voyait son capitaine manifester une quelconque joie depuis qu'il naviguait sous ses ordres.

« Tout va bien Capitaine ? Demanda-t-il légèrement hésitant

- Ça n'a jamais été mieux. » Répondit Anamaria en poussant la porte du Conseil.

Les pirates affalés et occupés à boire se retournèrent vivement à son entrée. Sao Feng lui adressa un regard fiévreux tandis qu'un accord discordant se faisant entendre au loin.

« C'est pas vrai ! Le Seigneur Mérida se décide enfin à nous honorer de sa présence… Grinça Feng

- Oh et le Seigneur Feng a réussi à trouver le chemin de la sortie de son bain de vapeur. » Répondit Anamaria.

La main sur son sabre Sao Feng s'approcha d'elle.

«  Répète un peu ! » Ordonna-t-il tandis que les pirates brutalement alertes se préparaient à se lancer dans une joyeuse bataille.

 

Un coup tiré en l'air les arrêta net et Teague apparut en pleine lumière, avançant avec lenteur.

«  Le Conseil doit être réuni pour parler de choses sérieuses. Faites-le. » Dit-il simplement.

Anamaria le regarda avec haine.

«  Il manque Sparrow. »

Teague lui rendit son regard et se tourna vers Gibbs.

«  Va le chercher.

- Euh. Bredouilla Gibbs. J'suis pas sur que

- Maintenant.

- Hem oui Capitaine Teague… » Bredouilla Gibbs en sortant à la hâte tandis que le Gardien du Code retournait à sa place et observait les Seigneurs qui s'assirent en silence, attendant Jack.

 

Gibbs parvint sur le Pearl et grimaça alors qu'il frappait à la porte de la cabine de Jack, sur que ce dernier serait furieux. Jack, torse nu, vint lui ouvrir, prenant garde à refermer la porte derrière lui

«  Je peux savoir ce qui te prend ?

- Jack hem désolé mais Anamaria est arrivée et euh le conseil va commencer. Ils t'attendent.

- Bugger. Siffla Jack. Bien j'arrive. »

Sans attendre la réaction de Gibbs il retourna sans sa cabine dont il lui claqua la porte au nez.

 

Avec un soupir, il commença à s'habiller pendant qu'Elizabeth ouvrait un œil endormi.

« Que se passe-t-il ?

- Anamaria est là. Le Conseil va commencer.

- Oh…. » Dit simplement Elizabeth qui grimaça à la mention d'Anamaria.

Jack se pencha vers elle et frôla ses lèvres.

« Je ne serais pas long et après nous pourrons partir.

- Oui. Sourit Elizabeth en baissant les yeux. Mais qu'est-ce que ? Commença-t-elle en découvrant une tache sombre dans sa main

- Qu'est-ce que quoi trésor ? Répondit Jack en nouant sa ceinture. Qu'est-ce que je vais te faire à mon retour ? J'ai déjà quelques idées. » Plaisanta-t-il.

Oh oui Lizzie des tonnes d'idées… Je vais lécher ton corps jusqu'à ce que tu n'en puisses plus puis je…

«  Non cette marque dans ma main. Répondit Elizabeth. Elle n'y était pas hier. »

 

Jack blêmit instantanément et se pencha sur elle.

Bugger … La marque noire ! Le délai. Bien sur Jones va lancer sa bestiole et …

L'air de rien il jeta un œil à sa propre main et découvrit sans surprise que la marque noire y était également apparue. Elizabeth intercepta son regard et le fixa avec angoisse.

« Jack qu'est-ce que c'est ? »

Bugger, bugger , bugger ! Pourquoi maintenant ! Il a le gamin non !

« Rien du tout. Répondit Jack avant de bander la main d'Elizabeth d'un geste rapide. Habille toi tu viens avec moi.

- Jack…

- Lizzie : Est-ce que je t'ai déjà donné des raisons de douter de moi ?

- En vérité…Commença Elizabeth un peu embarrassée.

- Non. Alors s'il te plait pour une fois écoute-moi. Habille-toi vite. »

Renonçant à objecter, Elizabeth se leva rapidement et revêtit à la hâte une chemise et un pantalon qui avaient tout deux connus des jours meilleurs.

« Jack… » Commença-t-elle avant de s'arrêter en le voyant sursauter lorsqu'un roulis ébranla le Pearl.

Bugger pas déjà pas déjà pas déjà…

« Ne t'en fait pas à terre nous ne craignons rien.

- Craindre ! Jack, mais qu'est-ce qui se passe ?

- Rien d'important. Souffla Jack en la poussant hors du Pearl. Pas le temps. »

 

Renonçant pour l'instant à obtenir d'autres explications Elizabeth le suivit en maugréant et ils pénétrèrent dans la salle du Conseil. Jack sourit et alla s'asseoir, faisant mine de ne pas voir les regards exaspérés des autres Seigneurs. Il se pencha vers Gibbs.

« Fait évacuer le Pearl. Tous à terre vite. Lui glissa-t-il à voix basse. Anamaria ! Quel plaisir de te voir ici ! S'exclama-t-il hypocritement

- Sparrow… Je doute que ce soit un plaisir bien longtemps.

- Bon. On pourrait savoir pourquoi nous sommes réunis ? Demanda avec lassitude Feng en s'éventant.

- Tes bains de vapeur te manquent mon gros ? Gloussa Jack bientôt imité par ses proches voisins.

- Je ne tolérerais pas un tel manque de respect Sparrow ! Hurla Feng en se levant.

- Tu ne feras rien du tout. » Intervint d'une voix grave Teague qui obtint le silence sur le champ.

 

Derrière Jack, Elizabeth regarda nerveusement autour d'elle tandis que tous se tournaient vers Teague et attendaient ses prochains mots. Anamaria surprit son regard et lui sourit d'un air mauvais, savourant sa vengeance prochaine.

« L'heure est grave. Calypso a décidé de se libérer. C'est elle qui a fait retentir le chant. Heureusement, nous avons eu vent de ses projets et grâce à des alliés inattendus elle sera bientôt parmi nous. Nous déciderons alors de la meilleure solution pour éloigner de nous cette menace. Déclara Teague.

- Calypso n'aurait peut-être pas dû être enfermée. Glissa Sao Feng. Qui veut la libérer ?

- Cutler Beckett. Répondit Anamaria qui savoura son moment. Et la menace est plus proche que vous le croyez. Il a Calypso. »

A ces mots tous se tournèrent vers elle d'un même mouvement.

« Bugger. Murmura Jack.

- Que dis-tu ? C'est impossible ! A part nous tout le monde ignore la vraie nature de Tia Dalma ! S'exclama Jocquart.

- C'est donc qu'il y a un traître parmi nous. Répondit posément Anamaria. Un homme qui convoitait si ardemment une possession de Beckett qu'il n'a pas hésité à lui livrer Calypso en échange. Si vous voulez le voir regardez donc au bout de la table.

- Jack… » Murmura Elizabeth, les larmes aux yeux, alors que tous se tournaient d'un même mouvement vers lui.

 

Jack se mordit nerveusement les doigts et affecta de regarder lui aussi derrière lui.

Anamaria sourit avec froideur.

« Allons Jack, revendique donc tes actes pour une fois. Regardez tous derrière lui, sa rétribution pour nous avoir trahis. Madame Beckett qui permet ainsi à son cher époux d'obtenir ce dont il avait besoin pour nous anéantir ! »

Ce fut au tour d'Elizabeth de paraître gênée, l'air choquée elle regarda ceux qui la dévisageaient à présent avec hostilité.

« Oh ... » Souffla-t-elle.

Anamaria, triomphante, continua.

« Après tout qu'est-ce que quelques mois à partager la couche d'un pirate contre le pouvoir pour son époux et elle ? »

Jack se leva brusquement.

« En vérité …. Ça ne s'est pas exactement… »Commença-t-il.

 

Un hurlement à l'extérieur le coupa dans son élan et tous repoussèrent leur chaise d'un geste, se ruant vers le cri. Jack sourit et cherchait des yeux une échappatoire lorsque Ammand posa son pistolet sur sa tempe.

« Tu viens avec nous et ta belle dame aussi. » Murmura-t-il en saisissant le bras d'Elizabeth sans douceur, lui arrachant un cri de douleur.

Crispé, Jack n'eut pas d'autres choix que de les suivre et découvrit en même temps qu'eux le Hollandais Volant qui venait d'émerger.

«  Manquait plus que ça… » Grinça-t-il entre ses dents.

 

()()

 

Sur le pont du Hollandais Volant, Will à ses côtés, Jones scruta l'assemblée de pirates, ses tentacules s'étirèrent en un sourire en apercevant Elizabeth.

«  Sparrow ! Hurla-t-il. Il me semble que nous avions un marché. »

Jack baissa la tête avec résignation lorsque tous les seigneurs se tournèrent une fois de plus vers lui.

«  Jones… Comment vas-tu vieille méduse ? » Commença-t-il en profitant pour s'extraire de la poigne de Feng

Anamaria sentit son cœur marquer un arrêt en apercevant Will derrière Jones, elle détailla du regard le visage marqué par le dur labeur du jeune forgeron où commençait à apparaître des coquillages çà et là.

 

Davy Jones grimaça et toisa Jack avec dureté.

« Tais-toi ! Où est-ce que tu m'avais promis contre ta liberté et celle de ta… de cette fille Cracha-t-il avec mépris.

- Et bien en fait, un malheureux concours de circonstances m'a poussé à … Commençait Jack lorsqu'Anamaria intervint brutalement

- Libère Will ! » Cria-t-elle en brandissant le coffre d'une main et la clef de l'autre.

Jack se tourna vers elle.

« Voilà ton cœur l'ami ! Tout comme je te l'avais promis. » Triompha-t-il.

Anamaria se retourna vers Jack.

« Quoi ?

- Quoi ! Fulmina Jones

- Quoi ? Demanda Elizabeth qui comprenait de moins en moins ce qui se passait mais n'avait aucune envie de retourner sur le Hollandais Volant.

- Quoi ? » Répéta Jack en affectant de trouver la situation normale tandis que les Seigneurs pirates s'entre regardaient.

Anamaria fut la première à se ressaisir.

« Je ne te donnerai pas le cœur Sparrow ! J'en ai besoin pour sauver Will ! »

Avant que quiconque ait le temps de réagir Feng se jeta sur elle.

« Pauvre folle ne vois-tu pas que le cœur est notre salut contre Calypso ! » Hurla-t-il en tentant de lui arracher le coffre et la clef.

 

Tandis qu'Anamaria et Sao Feng luttaient avec acharnement et que Jones fulminait. Jack adressa un regard navré à Elizabeth qui ouvrait la bouche pour lui demander des explications.

« Plus tard trésor, y'a urgence là … Glissa-t-il avant de se lancer dans la mêlée.

- Mais non ! » S'exclama Elizabeth avant de se dégager à son tour et se précipiter à la suite de Jack.

Jones se retourna d'un air mauvais vers son second.

« Fait venir le KRAKEN ! » Hurla-t-il à bout de nerfs.

Lentement, les hommes de Jones commencèrent à actionner une roue, faisant retentir un choc dans le fond de l'océan tandis qu'à la surface, un frémissement violent secouait l'horizon.

 

()()

 

Anamaria, Jack, Feng et Elizabeth se battaient comme de beaux diables, chacun s'évertuait à s'emparer du coffre et de la clef lorsque celle-ci vola brusquement sous l'effet du sabre de Feng et atterrit tout droit dans le tentacule de Jones qui l'attrapa au vol. Les combattants se figèrent et se regardèrent d'un air catastrophé.

« Bien tu vois le marché est rempli… » Tenta Jack.

Jones, écumant de rage, se tourna vers lui.

« Comment oses-tu espèce de sale rat, de cancrelat, de pourriture …

- Je crois qu'on a compris l'idée. » Ironisa Jack.

 

Jones le dévisagea avec haine avant de lui faire un franc sourire tandis qu'un craquement sinistre retentissait et que le Black Pearl était brusquement happé au fond de l'eau.

« Maintenant on remet les choses à leur place. Vous avez trois jours pour venir me rendre ce coffre. Si passé ce délai aucun de vous ne l'a fait tous vos navires iront par le FOND ! » Hurla Jones avant de se détourner, faisant signe à Will de le suivre dans sa cabine.

Le jeune homme ne réagit pas, il avait le regard fixé sur Elizabeth qui entourait Jack de ses bras, une expression désolée sur le visage.

« Turner ! » Hurla Jones au comble de la rage.

Will sursauta avant de le suivre avec, pour la première fois, des regrets.

 

()()

 

Restés sur le quai, les Seigneurs se fixèrent d'un air catastrophé tandis que Jack, une fois de plus mal à l'aise devant leurs regards hostiles, déclarait :

«  Je crois qu'on l'a un peu énervé là …

- Oh toi ! » Hurla Anamaria en se précipitant vers lui, l'arme au poing pendant que Feng serrait le coffre contre lui, défiant les autres d'approcher.

Un coup de feu retentit et tua le second et interprète de Sumba Jee qui regarda Teague avec ébahissement.

« Ça me démangeait… Se justifia ce dernier. Maintenant arrêtez de vous battre. Le conseil doit se réunir pour convenir de ce qu'on va faire. »

Jack qui avait l'épée d'Anamaria sous la gorge regarda cette dernière.

«  Pas le temps, le conseil…Lui dit-il en désignant les Seigneurs qui rentraient docilement

- Lâche le Ana. Ordonna Teague d'un ton las. Il y a plus urgent. »

 

()()

 

Une fois à l'intérieur, les débats reprirent, Sao Feng s'accrochait au coffre en hurlant qu'ils devaient mettre au point un plan tandis qu'Anamaria, désespérée voyait tout ses projets s'envoler.

Teague soupira en les entendant se déchirer et se tourna vers Elizabeth.

« Madame Beckett allez donc prendre du repos. Je crois que nous statuerons sur votre cas plus tard.

- Mais … Commença Elizabeth avant de lancer un regard indécis vers Jack.

- Maintenant. Siffla Teague. Si vous restez ici vous risquez de leur rappeler les accusations du Seigneur Mérida.

- Vas-y Lizzie. » Murmura Jack le regard mort à la pensée qu'il venait bel et bien de perdre le Pearl.

Elizabeth, l'air navré, toucha un instant le bras de Jack avant de se détourner avec un soupir, obéissant à Teague.

 

Ce dernier attira Jack à l'écart et laissa les Seigneurs continuer à s'affronter. Jack, l'air penaud le suivit, crispé à l'idée de la condamnation que son père ne manquerait pas de lui assener.

« Est-ce qu'Anamaria a dit vrai Jack ? Nous as-tu réellement trahis pour posséder cette fille ?

- En fait … Commença Jack.

- Réponds ! Cria Teague en frappant la table.

- Oui. Dit Jack d'une petite voix.

- Même si tu savais que Beckett voulait utiliser Calypso pour nous détruire et dieu sait quoi d'autre tu lui as livré Calypso pour cette femme. De même tu as passé un marché avec Jones pour libérer cette fille et c'est à cause de ça que tu as perdu ton navire.

- Oui. »

 

Teague, fou de rage, se retourna brusquement vers Jack et lui balança son poing dans la figure, faisant craquer l'os de son nez.

« Ça c'est pour nous avoir trahis… » Commença-t-il tandis que Jack se tenait nerveusement le nez et s'efforçait de contenir le flot de sang.

Teague soupira avant de se pencher vers lui et l'aidait à pencher sa tête en arrière.

« Tu m'as souvent déçu Jack mais je crois que cette fois… »

Jack soupira et se contracta dans l'attente de la suite.

«  Est la première où je suis réellement fier de toi. » Termina Teague à regret.

Jack le regarda sans comprendre tandis que Teague continuait.

«  Pour la première fois tu as agi en pirate et en homme. Pour la première fois tu m'as montré que tu étais capable de te battre pour ce que tu désires et d'assumer tes actes. Alors même s'il est regrettable que ça t'ai poussé à nous trahir et à perdre le Pearl et que cette fille soit… je suis fier de toi. »

 

Jack le cœur battant, le regarda d'un air ahuri.

«  Tu es fier de moi ?

- Oui. Mais ça ne veut pas dire que je te pardonne ta trahison. Il va falloir en répondre mais avant tout nous devons résoudre le problème de Jones. »

Jack lui sourit et commença à expliquer le plan qui lui était venu.

« Pas maintenant Jack. Pour l'instant je vais tacher de remettre de l'ordre dans le Conseil… Toi tu devrais aller voir cette fille et continuer à te comporter en homme en lui disant tout sur ce Beckett.

- Oh, tu as lu le livre…

- Je l'ai lu. »

 

L'air incertain Jack commença à avancer vers le fond de la pièce avant de se retourner.

« Tu sais … Lizzie. Je l'aime. Dit-il tout à trac.

- Je l'avais compris, c'est même la seule chose qui me fera te pardonner si nous sortons vivants du pétrin dans lequel tu nous as fourrés. » Déclara froidement Teague avant de pénétrer dans la salle du Conseil.

Chapitre 41                                                                                           Chapitre 43

Écrire commentaire

Commentaires : 0