Epilogue

Quelques mois plus tard...

 

Seule dans sa cabane du bayou Tia Dalma concoctait une de ses innombrables potions de jouvence. L'espace d'un instant elle fut tentée d'interroger les augures afin de savoir si Jack avait utilisé la fiole qu'il lui avait dérobée lors de sa dernière visite. Elle espérait que oui car le pirate méritait le bonheur. Elizabeth était devenue une sorte d'immortelle grâce au cœur qui battait à présent dans sa poitrine et Tia s'était arrangée pour que Jack ait accès à cette potion. C’était pour elle une manière de réparer un peu le mal que son ignorance et son inconscience avait pu causer. Elle n'avait jamais revu Will, la porte entre leurs deux mondes restait close. En pensant au jeune homme Tia sentit une larme s'écraser sur sa joue, elle avait condamné à la damnation éternelle celui qu'elle aimait. Car elle l'aimait depuis le premier jour où elle l'avait vu passer le seuil de sa demeure. Elle retint un rictus ironique en repensant au nombre de fois où elle avait conseillé à Jack d'ouvrir son cœur. Finalement lui l'avait fait tandis qu'elle ne suivait pas ses propres conseils. Et maintenant, elle se retrouvait une fois de plus seule, elle, celle que tout le monde appelait la sorcière du bayou, avait été incapable de protéger l'amour de sa vie et chaque jour qui passait ne faisait qu'accentuer ses souffrances. Tezcatlipoca ne lui rendait plus très souvent visite, il savourait sans doute son triomphe ou peut être brisait-il d'autres vies. Tia l'ignorait et à vrai dire elle s'en moquait. Chaque jour était pour elle semblable au précédent et sa vie avait retrouvé le calme qui était le sien avant qu'elle ne rencontre William sauf qu'à présent Tia ne lisait plus jamais les augures. Elle ne voulait plus connaitre le destin, plus jamais... Tia termina sa potion puis se leva et se posta à sa fenêtre, les yeux dans le vague , l'esprit et le cœur tout entiers à bord du Hollandais Volant.

 

()()

 

A Tortuga, Scarlett avait beaucoup à faire, elle travaillait pour deux à présent. Elle avait revu Jack à de nombreuses reprises depuis cette fameuse nuit où elle s'était offerte à lui mais le pirate n'était jamais seul. Cette femme, Elizabeth, était sans cesse à ses côtés et Jack n'avait d'yeux que pour elle. Il l'avait même épousée. Scarlett soupira, c'était dommage Jack était pourtant bien plaisant mais Tortuga regorgeait de marins et donc de clients. Jack était juste un peu plus drôle que les autres voilà tout, il ne lui manquait pas. Elle poussait la porte de la maisonnette qu'occupait Gisèle et sourit à celle qui était devenue son amie. Gisèle lui rendit son sourire, et lui fit signe de ne pas faire de bruit. Dans ses bras reposait la petite Marie. L'enfant était âgée de quelques semaines à peine mais on pouvait déjà prédire qu'elle serait une véritable beauté. Scarlett était folle de cette enfant, comme Gisèle elle ignorait qui était son père mais dans leur monde cela n'avait guère d'importance. Sans doute réveillée par un bruit, Marie ouvrit ses grands yeux bleus, ceux de son grand père, dont la douceur aurait rappelée à un observateur attentif celle qu'il y avait jadis dans le regard d'un apprenti forgeron. L'enfant sourit, un de ses premiers sourires, à sa mère et là encore c'était le sourire de son père que l'on pouvait reconnaitre. Mais cela Scarlett et Gisèle l'ignoraient et Marie, la fille de William Turner, se rendormit paisiblement dans son berceau.

 

()()

 

Au Purgatoire, Cutler Beckett découvrait l'enfer d'un éternel recommencement. Chaque jour ses souvenirs venaient le harceler sans relâche. Il ne se passait pas un instant sans qu'il ne pense à Mercer ou à Jack. Il était sans cesse seul, enfermé dans ce qui ressemblait au bureau miteux de ses débuts et comme alors personne ne venait briser le silence qui l'entourait. Cutler était seul, toujours comme il l'avait été tout au long de sa vie jusqu'à ce qu'il rencontre Jack. Chaque jour il revivait cette première rencontre, il revoyait les prunelles chaudes de Jack posées sur lui puis le corps de Margaret. Il avait versé tant de larmes depuis qu'il était en ce lieu qu'on aurait pu créer une nouvelle mer avec celles-ci. Et Mercer… Il ne supportait même pas la pensée de l'homme qui était mort pour lui, dans ses bras, et qu'il avait tant aimé sans jamais le lui dire. Beckett était à présent un homme brisé, sans espoir, sans illusions. Son ambition avait disparu, laissant place au chagrin et aux tourments d'un amour non partagé et d'un autre définitivement perdu.

 

()()

 

A Port Royal, le Gouverneur Norrington contemplait la ville qui s'étendait sous ses yeux avec un sourire satisfait. Après avoir été relâché par Will grâce au sacrifice consenti par Elizabeth il avait été récupéré par la marine royale. Les agissements de Lord Beckett et ses nombreuses tentatives pour s'emparer du pouvoir avaient traversés les océans jusqu'à parvenir aux oreilles du roi d'Angleterre qui l'avait déclaré traitre à la couronne. Norrington qui était alors sous le coup d'un mandat d'arrêt édicté par Lord Beckett sous l'inculpation de haute trahison fut alors considéré comme un héros, loyal sujet de Sa Majesté et de la couronne d'Angleterre et dès lors promu Gouverneur de Port Royal atteignant ainsi une réussite qu'il n'aurait plus crue possible.

 

James était presque redevenu l'homme qu'il était autrefois, seuls ses cheveux prématurément blanchis témoignaient encore des épreuves qu'il avait subies. Même s'il ne pouvait se défendre d'un pincement au cœur à chaque fois qu'il pensait à Elizabeth, une autre dame occupait à présent son cœur. La première fois qu'il l'avait vue, peu après son retour triomphal à Port Royal, il avait tout d'abord cru qu'il était à nouveau devenu fou. Il se rappelait exactement cette matinée, elle était entrée dans son bureau, toute de noir vêtue ainsi qu'il en était d'usage pour les veuves. En un éclair, il avait tout vu, la mâchoire volontaire, les cheveux d'un noir de jais, les yeux d'un vert translucide. Elle ressemblait à s'y méprendre à la femme qu'il avait vue lorsqu'il était au Purgatoire. Ce n'était pas une jeune femme comme l'était Elizabeth, mais une femme faite, d'une trentaine d'années. Elle l'avait regardé avec ironie puis avait pris la parole d'une voix chaude, mélodieuse, teintée d'un léger accent français.

« Nous ne nous connaissons pas Gouverneur, je m'appelle Elena ... Elena Mercer... Je suis, j'étais la femme de David. »

 

Médusé Norrington n'avait pas su quoi dire, jusqu'au prénom qui était semblable. Ellen, Eléna et cette femme disait qu'elle était l'épouse de Mercer.

«  Gouverneur ? avait-elle interrogé d'un ton ironique.

- Je, excusez-moi, j'ignorais que Mercer fut marié et qu'il s'appelait David. Avait-il répondu avec difficulté, totalement subjugué par la femme.

- Oh c'était un mariage de pure forme. Avait-elle balayé d'un geste. David avait d'autres penchants voyez-vous

. »

Il fut interrompu dans l'évocation de ses souvenirs par l'entrée de la femme dans son bureau. Elena lui sourit tendrement puis vint à lui pour déposer un baiser léger sur ses lèvres.

«  Tu rêvais James? Je te rappelle que nous avons de nombreuses choses à prévoir, la fin de mon veuvage approche et par conséquent la date de notre mariage également. »

Norrington lui sourit tendrement.

«  Je ne pensais qu'à toi mon amour, à nous... » Répondit-il tandis qu'au fond de son âme le sourire d'une jeune fille prénommée Elizabeth s'effaçait peu à peu.

 

()()

 

A bord du Hollandais Volant, Bill le Bottier regarda une nouvelle fois son fils l'air inquiet. Depuis le départ d'Elizabeth, Will avait changé. Chaque jour il lui semblait que le navire gagnait un peu plus de terrain. Will ne parlait plus jamais de sa vie passée et se comportait comme s'il avait toujours vécu sur le Hollandais Volant. Chaque jour, inlassablement, les mêmes accords résonnaient sur le navire, rendant presque fous tous ses occupants. Ce que tous ignoraient c'est que Will goutait d'autant plus les moments où il jouait de la musique que durant ceux ci le navire cessait de dévorer son âme et lui permettait de redevenir un peu celui qu'il était il y avait si longtemps. Depuis qu'il avait offert son cœur à Elizabeth il se sentait aussi plus en paix. Il avait l'impression de partager sa vie et d'une certaine manière c'était le cas, son cœur battait dans la poitrine de celle qu'il ne cesserait jamais d'aimer et ce simple fait les unissait pour l'éternité plus que n'aurait pu le faire un mariage ou l'unique nuit qu'ils avaient partagée. Will réussissait même à ressentir le bonheur qui était celui d'Elizabeth tant leurs existences étaient à présent liées. Il n'avait jamais revu le Black Pearl et s'arrangeait pour rester le plus loin possible de Jack car il sentait la haine toujours ancrée dans son esprit, cette haine qui allait de pair avec le commandement du Hollandais Volant. Maccus entra et sortit le père et le fils de leurs réflexions respectives. Il venait leur annoncer qu'un nouveau bateau avait fait naufrage. William Turner, capitaine du Hollandais Volant, dont le plus grand rêve avait été de devenir forgeron et d'épouser la fille du gouverneur, se leva souplement et sortit collecter des âmes pour son navire ainsi qu'il le ferait jusqu'à la fin des temps.

 

()()

 

Sur le Black Pearl, Elizabeth Sparrow regardait la mer. Les événements passés avaient laissé leur trace sur elle. Elle n'avait jamais avoué à Jack ce qui s'était passé avec Will lorsqu'elle était sur le Hollandais Volant et le croyait mort mais cette unique nuit venait souvent la tourmenter accompagnée de ses remords. Elle n'en voulait plus à Will de la cruauté dont il avait fait preuve, à présent que son cœur battait en elle, elle se sentait plus proche de lui. Elle regrettait parfois de ne pas l'avoir revu pour le remercier et lui dire qu'elle l’avait pardonné. Après s'être réveillée chez Tia, elle avait appris avec consternation qu'il était parti. Puis Jack l'avait regardée et elle avait tout oublié. Ensemble, ils avaient rejoint Tortuga où Gibbs, fidèle à sa promesse, attendait le retour de son capitaine. Elle se souvint avec émotion de la joie de Jack lorsqu'il s'était rendu compte que Gibbs l'avait véritablement attendu comme il avait dit qu'il le ferait. Une fois à bord du Black Pearl, Jack et elle avait enfin commencé à gouter le bonheur qui leur était offert.

 

Elizabeth sourit pour elle-même, et caressa son ventre d'un geste qui lui était devenu familier depuis ces derniers jours, elle n’avait encore rien dit à Jack sur ses espoirs et attendait d'être certaine. Mais elle sentait au fond d'elle l'enfant qu'elle portait, ce serait un fils elle en était sûre, le fils du grand Capitaine Jack Sparrow. Toute à ses pensées elle n'entendit pas Jack arriver et sursauta lorsque celui-ci mit son bras autour d'elle. Voyant qu'il l'avait surprise il lui décocha un sourire taquin.

« Vous rêviez trésor ? Lui dit-il, reprenant par jeu le vouvoiement de leur passé.

- Je pensais à toi... Répondit-elle en l'embrassant légèrement.

- Je l'espère bien ! » S’exclama-t-il avant d'approfondir leur baiser.

 

Jack la garda ensuite contre lui, son cœur battait toujours aussi fort de la sentir si proche. Il n'arrivait toujours pas totalement à croire tout à fait en son bonheur. Lui qui toute sa vie avait été trahi, abusé trompé, ce qui avait fait de lui celui qu'il était devenu, découvrait enfin le véritable amour et la confiance. Il se sentait plus libre qu'il ne l'avait jamais été. La présence d'Elizabeth à ses côtés avait chassé ses démons personnels, les trahisons de Beckett, de Barbossa et les autres aussi, lui permettant enfin d'ouvrir son cœur. Jack soupira et serra Elizabeth plus fort contre lui. Enfin il n'était plus seul, cette solitude qui au fond lui avait tant pesé durant toutes ses années était enfin terminée et il était juste heureux.

 

Une main sur le gouvernail de son précieux Black Pearl, l'autre enserrant la taille de sa femme, Jack regarda droit devant lui.

«  En route offre nous cet horizon. » Murmura-t-il en souriant.

FIN

Écrire commentaire

Commentaires : 13
  • #1

    Muchu (mercredi, 09 mai 2012 02:25)

    Bah voilà, il est 2h24 du matin et je viens de finir Seul et comme tu t'en doutes surement déjà, j'ai hâte de pouvoir relire la suite ! ^^
    Voili voilou à bientot !
    :)

  • #2

    JessSwann (mercredi, 09 mai 2012 09:15)

    Lol quel courage !!!
    La suite arrivera bientot j'espère, il m'en reste 5 en tout à corriger ça devient bon, merci de ta relecture :)

  • #3

    emy (lundi, 18 juin 2012 22:18)

    franchement super !! je n'ai pas pus le lire d'une traite mais j'ai adoré!!! J'avais peur que Jack ni finisse pas avec Elizabeth mais si!! j'étais super contente!

    et aussi j'adore te lire ta façon d'écrire est super!!
    continu il le faut ^^

  • #4

    JessSwann (lundi, 18 juin 2012 22:20)

    Ohhh merci Emy c'est trop gentil !! Ravie que tu aies aimé
    En fait il existe 3 fictions à la suite de Seul mais je n'ai pas encore eu le temps des republier ici :(

  • #5

    emy (mardi, 23 octobre 2012 22:29)

    voilq je l'aibencore lue, je ne m'en lace pas c vraiment extra!!
    la suite a etait oublié??

  • #6

    emy (mardi, 23 octobre 2012 22:30)

    voila je l'ai encore lue, je ne m'en lace pas c vraiment extra!!la suite a etait publié??

  • #7

    JessSwann (mardi, 23 octobre 2012 22:33)

    Lol alors la suite est en cours de correction et de remise en ligne j'avance lentement parce qu'elle est longue en fait il y en a 3 autres après ....
    Elle est lisible sur ff net par contre

  • #8

    Faith (dimanche, 20 janvier 2013 15:56)

    Bonjour !
    Tout d'abord, j'adore ta façon d'ecrire, j'ai été portée et emportée par tes récits !
    Ensuite, voilà la raison de mon commentaire : j'ai lu toute la Saga de Tescatlipoca, jusqu'à La Seconde Lune, et ce, en deux semaines. Mais malheureusement, impossible de trouver la dernière fiction... Je suis au bord du désespoir ^^

    En tout cas, merci infiniment d'ecrire comme tu le fais !

  • #9

    JessSwann (dimanche, 20 janvier 2013 17:50)

    Merciiii

    Contente que tu aimes ^^ Pour la dernière fiction écrite sur la saga, il s'agit de Charité bien ordonnée, lisible sur ff net , nom d'auteur JessSwann2. Une fin était prévue mais je ne l'ai pas encore écrite : en fait entre temps j'ai décroché un contrat avec un éditeur ^^ du coup mes projets de fanfictions passent au second plan :(

    Merci à toi pour ton comm et d'aimer mes histoires !!!!

  • #10

    Faith (dimanche, 20 janvier 2013 18:09)

    Merci beaucoup !
    Félicitations pour ton contrat, tu le mérites amplement ! :)

  • #11

    JessSwann (dimanche, 20 janvier 2013 18:21)

    Merci c'est gentil ^^

  • #12

    Jack Sparrow (dimanche, 11 mai 2014 10:58)

    Oh c'est trop mignon Jack qui est marié :-) <3

  • #13

    Jess Swann (dimanche, 11 mai 2014 11:11)

    Et oui... tout arrive