Chapitre 42 Le Hollandais Volant retrouve un capitaine

Will, sur le port, vit le Black Pearl s'éloigner lentement dans la lumière hésitante de l'aube naissante, et il ne put empêcher ses larmes de couler en voyant partir pour toujours celle qu'il aimait plus que sa vie. Sans même un adieu, un signe, oh Elizabeth tu vas tellement me manquer...Will resta longtemps ainsi, immobile, le désespoir au cœur tandis que le Black Pearl se réduisait à un simple point à l'horizon. Bien après que ce dernier ait disparu, Will redressa ses épaules et se dirigea vers la taverne, les yeux encore embués par les larmes qu'il venait de verser. C'est alors que Scarlett croisa sa route, elle lui barra résolument le chemin et lui asséna une gifle magistrale

«  Pour cette nuit... pour Gisèle. » Dit-elle simplement avant de s'éloigner.

 

Will éclata d'un rire sauvage, bien sûr, il était rejeté de toutes parts, dans ce cas je sais ce que je dois faire...En une seconde, la décision qu'il avait prise durant la nuit s'affermit et il se dirigea d'un pas résolu vers le port, à la recherche d'un bateau qui irait dans la même direction que lui. L'argent qui lui restait lui servit à acheter son passage et la chaloupe dont il avait besoin. Il mit plusieurs jours à atteindre sa destination, et ce laps de temps ne fit que renforcer sa décision.

 

()()

 

La nuit tombait lorsqu'il pénétra dans le bayou, seul dans sa barque, il retrouva le chemin assez facilement contrairement à ses prévisions. Il soupira en apercevant la cabane perchée dans les arbres de Tia Dalma, car il savait que dans quelques instants il serait trop tard pour reculer.

 

Tia, derrière sa fenêtre, regarda le cœur serré, la chaloupe s'approcher, elle ne discernait pas les traits de son occupant et se refusait à faire appel à sa magie pour les voir. Elle vit l'homme descendre et retint un soupir à grand peine. Au moment où la porte s'ouvrit, Tia ferma rapidement les yeux et adressa une prière silencieuse à Tezcatlipoca.

« Bonsoir Tia, commença Will, embarrassé.

- William... Réussit à dire Tia, anéantie. Oh pourquoi lui ? Pourquoi es tu si cruel ?

- Je suppose que vous savez pourquoi je suis ici. Dit il d'un ton amer.

- Je sais Will c'est difficile à supporter mais...

- Alors vous étiez au courant, depuis le début vous saviez ce qui allait se passer et vous ne m'avez rien dit ! Lui jeta-t-il à la figure en pleurant

- Je n'en étais pas sûre ! Et je n'avais pas le droit d'en parler, compléta t'elle pour elle-même.

- Vous m'avez menti ! Vous m'avez fait croire que tout irait bien et vous avez fait en sorte qu'Elizabeth le choisisse lui ... Continua Will se laissant aller à sa rage et à sa douleur.

- William... Commença Tia en lui caressant la joue. Sois honnête avec toi même je ne t'ai jamais rien dit de tel, je t'ai juste dit que ta route serait semée d'embuches.

- Et mon père vous m'aviez dit que Jack m'aiderait à le libérer ! »

 

Tia serra les dents et se força à ne pas répondre, jusqu'à ce que la voix du dieu retentisse dans sa tête.

« Dis-lui Tia

- Non... je m'y refuse, répondit-elle mentalement pendant que Will la fixait d'un air perdu.

- C'est un ordre Tia, sinon ce sera pire... n'oublie pas le libre arbitre c'est tout ce que je t'ai accordé.

- Je t'ai dit que Jack t'aiderait à le retrouver pas à le libérer. » Déclara Tia avec difficulté.

Will ferma les yeux, sous le choc, ainsi ce qu'il soupçonnait était exact. C'était donc écrit dans son destin.

«  Pourquoi moi ?

- Oh Will, tu peux encore choisir mon garçon. Argumenta-t-elle d'une voix caressante. Le bonheur te tend les bras, il suffit que tu le saisisses et dans quelques temps tout ira mieux. Tu l'oublieras... » Promit elle en le serrant dans ses bras.

Will la repoussa violemment.

«  Jamais ! Jamais, je ne pourrais l'oublier, je l'ai perdue et avec elle toutes mes chances d'être heureux.

- Will, tu te trompes, je sais que tu peux rendre une femme heureuse et toi avec... Continua-t-elle en s'approchant à nouveau.

- C'est trop tard... Vous ne comprenez pas ? Je me dégoute, après ce que j'ai fait. »

 

Tia sentit un frisson glacé caresser sa nuque. Elle observa Will plus attentivement et constata, le cœur brisé, que la noirceur envahissait à présent son âme qui était jadis si pure. Elle se força à l'interroger.

«  Qu'as-tu fait ? Demanda-t-elle tout en redoutant la réponse.

- Je ... cette femme j'ai été immonde avec elle, je le regrette, » déclara Will d'une voix piteuse.

Tia le sonda de ses grands yeux noirs et devina qu'il taisait quelque chose d'essentiel.

«  Non, il n'y a pas que ça je le vois bien, dis-moi.

- Je...je me suis senti puissant, je me suis réjoui de sa terreur, avoua Will. Je me suis conduit comme lui... l'autre. Ajouta-t-il.

- Que veux-tu dire Will ? De qui parles-tu ?

- Vous le savez, ne me forcez pas à prononcer son nom, je ne veux plus jamais entendre parler de lui ... Répondit Will avec des accents désespérés dans la voix.

- Oh Will, tu fais erreur sur Jack crois-moi, je connais bien et je sais qu'il ne voulait pas te blesser, commença Tia.

- Taisez-vous ! » Cria violemment Will en avançant vers elle, prêt à la frapper.

 

Tia recula devant la rage qui enflammait les yeux de Will, elle ne put s'empêcher d'avoir peur de lui malgré tout ce qu'elle savait. Will baissa lentement son bras et la regarda, l'air perdu, horrifié par ce qu'il se préparait à faire.

«  Je ne peux pas vivre ainsi, commença-t-il d'une voix brisée. J'ai une requête pour vous mais ... avant je vous en prie je dois savoir ... pourquoi moi... Qu'ai-je fait pour mériter un tel destin ? »

 

Tia se détourna pour cacher ses larmes, comment pouvait elle lui dire la vérité? Comment avouer à Will que s'il était ici à présent c'était en partie à cause d'elle? Comment lui dire qu'il était le prix qu'elle payait pour avoir demandé à Tezcatlipoca la faveur d'épargner Jack Sparrow...

« Je vous en prie, j'ai besoin de savoir et après je… J’accomplirais mon destin. Supplia Will.

- Je ne sais pas ... je ne peux pas te répondre Will, je sais juste que ton avenir est entre tes mains, il n'y a rien d'autre à ajouter. Mentit-elle.

- Très bien... dans ce cas j'ai quelque chose à vous demander. » Déclara Will d'une voix assurée.

Tia se raidit, la rage au cœur, et chercha un moyen de le faire changer d'idée avant qu'il ne soit trop tard.

« Mon père est la dernière personne qui me reste dans ce monde, commença Will d'une voix infiniment triste. Je lui ai promis de le libérer de Jones et j'ai échoué, jusqu'à présent. Puisqu'il apparait de plus en plus évident que rien ne me retient ici, j'aimerais que vous me... »

Il s'interrompit, ne sachant comment formuler sa requête.

 

Tia ne bougeait plus, elle avait l'impression que son cœur allait se briser en mille morceaux tant sa peine était immense. Elle devinait sans peine les mots que Will allaient prononcer et ce qu'elle allait devoir faire, ainsi Tezcatlipoca aurait gagné une fois de plus.

 

Will déglutit bruyamment avant de reprendre.

«  Je veux rejoindre mon père et je ne veux plus souffrir ainsi, je ne veux plus penser à elle. Tia je vous en conjure, faites-moi ce que vous avez fait à Jones.

- Qui te prouve que je peux faire une chose pareille ? Demanda-t-elle dans une tentative désespérée pour lui faire changer ses projets.

- Jones nous l'a dit avant de se tuer. »

Tia retint un rictus amer, bien sûr, Tezcatlipoca n'avait rien laissé au hasard.

«  Will, saisis tu bien ce que tu me demandes ? Te rends tu compte que le fait de t'arracher le cœur ne suffira pas pour que tu ne penses plus à elle. Will tu es différent de Jones, lui avait la cruauté en lui c'est pour ça qu'il est devenu celui que tu as connu. Toi, tu n'es pas mauvais, tu ne peux pas...

- J'apprendrais à le devenir, ne vous inquiétez pas pour cela. La coupa Will. Dites-moi les termes de votre marché et qu'on en termine. »

 

Tia ouvrait la bouche pour commencer à accomplir sa sinistre besogne lorsque Will recommença à parler pour lui-même d'un ton à la fois rêveur et mélancolique.

« Finalement, il avait raison quand il m'a envoyé sur le Hollandais Volant payer sa dette, c'est là qu'est ma place.

- Très bien. Je vais t'expliquer les termes de notre accord, tu es libre de refuser n'oublie pas.

- Je ne souhaite qu'une chose c'est retrouver mon père, peu importe le prix à payer. »

Tia soupira bruyamment et commença à énumérer les termes de l'accord que Tezcatlipoca avait choisi il y avait si longtemps.

«  Tu commanderas le Hollandais Volant et son équipage. Tu auras sous tes ordres le Kraken. Ta mission sera d'écumer les mers pour enrôler de pauvres bougres aux portes de la mort parmi tes hommes. En échange tes souffrances te seront ôtées mais ce sera long Will. Elizabeth est si incrustée dans ton âme que je ne sais pas si...

- Je sais, déclara Will d'un ton las. Continuez, qu'en en finisse rapidement.

- Tu ne pourras toucher terre qu'une fois tout les dix ans et bien sûr si quelqu'un s'empare de ton cœur de force...

- ...Je devrais lui obéir. Finit Will d'un ton blasé. J'ai une seule question à vous poser, pourrais-je libérer mon père ?

- Oui tu auras ce pouvoir mais William…

- C'est tout ce que je voulais savoir. » La coupa t'il avant qu'elle ne tente à nouveau de lui faire changer d'avis.

 

Tia le dévisagea attentivement, la mort dans l'âme, elle lut la résolution dans les yeux de Will.

«  Es-tu sûr de toi ?

- Je n'aspire plus qu'à retrouver mon père. »

Tia tremblante d’émotion, contempla une dernière fois Will, l'homme bon et droit qu'elle connaissait et lui souffla à contre cœur sa poudre magique au visage.

 

()()

 

Des heures plus tard, Will rouvrit lentement les yeux. La première chose qu'il vit, fut le regard anxieux de Tia posé sur lui mais bizarrement son inquiétude ne le toucha que faiblement. Il referma rapidement les yeux. Il se sentait différent, comme soulagé d'un poids même si dans son âme la douleur subsistait, il la ressentait moins durement.

« Vous l'avez fait n'est-ce pas ?

- Oui. Will, tu es à présent le capitaine du Hollandais Volant. Confirma Tia, des sanglots dans la voix.

- Merci. Dit-il, satisfait de constater que même le sentiment de gratitude paraissait s'effacer petit à petit de son cœur, enfin si l'on pouvait dire. Mon père ? »

 

Pour toute réponse, Tia le prit par la main et l'entraina dans une pièce à l'extrémité de sa cabane.

« Will, je vais te révéler un secret, quelque chose que tout le monde ignore. Même Edward, je veux dire Davy Jones, ignorait l'existence de cette porte. Vois-tu, cette issue communique directement avec le Hollandais Volant, ainsi dans les siècles à venir, si tu as besoin de mon aide saches que n'auras qu'à franchir cette porte et je serais là pour toi William Turner. » Souffla t-elle en lui caressant la joue.

En guise de réponse Will lui adressa un sourire carnassier qui lui rappela étrangement celui de Jack et la scruta intensément.

« Mon père... »

Tia, les larmes aux yeux, ouvrit la porte d'un geste désespéré.

«  Il t'attend, passe le seuil et tu seras sur ce maudit navire. Déclara-t-elle, révoltée par ce qu'elle devait faire.

- Je serais chez moi... » La corrigea Will en la gratifiant de son sourire d'antan, à la fois doux et innocent, le sourire d'un enfant.

 

Sans attendre de réponse il franchit la porte pendant que Tia, bouleversée, versait les larmes amères qu'elle ne parvenait plus à retenir.

 

()()

 

Will, sur le Hollandais Volant, reconnut vaguement la pièce dans laquelle il se trouvait et dans laquelle trônait l'orgue. De l'autre côté de la porte de ce qui était à présent sa cabine, des murmures se faisaient entendre, l'équipage maudit tout entier attendait son nouveau capitaine. Will se sourit à lui-même, et bien il allait leur donner satisfaction. Il ouvrit la porte de sa cabine et se redressa de toute sa stature.

« Et bien ne souhaitez-vous pas la bienvenue à votre capitaine ? » Demanda-t-il d'un ton froid.

 

Personne ne répondit, chaque homme, incrédule, regarda son voisin, ne pouvant croire en l'identité de leur nouveau capitaine. Un seul cri brisa ce silence... C'était celui de Bill le Bottier qui venait de reconnaitre son fils.

« William... non. » Gémit il avant de s'effondrer, inconscient, sur le pont du Hollandais Volant.

Chapitre 41                                                                                            Chapitre 43

Écrire commentaire

Commentaires : 0