Chapitre 36 La décision de Will

En entendant Will pénétrer dans sa cabine Jack se retourna à demi.

«  J'ai dit que je voulais être seul. Commença-t-il. Ah c'est toi Will … que veux-tu ?

- Te parler Jack. Répondit Will d'un air décidé.

- C'est ce que je constate ! Et ça ne peut pas attendre demain ? Car là vois-tu je n'ai pas la tête à bavarder avec toi, sans vouloir te vexer bien sûr.

- Et bien c'est regrettable Jack mais tu vas devoir m'écouter maintenant.

- Très bien Will qu'as-tu de si urgent à me dire ? Je te préviens que la soirée a déjà été assez mouvementée à mon gout donc si c'est pour remettre la petite scène de l'autre fois sache que je ne suis pas d'humeur. Soupira Jack voyant que Will ne laisserait pas tomber aussi facilement.

- Déjà je voudrais savoir ce qu'il s'est passé ce soir avant mon arrivée. » Exigea Will.

 

Jack reprit une gorgée de rhum, ainsi Will n'avait pas assisté à toute la scène, contrairement à ce qu'il pensait. Bien ça l'arrangeait…

« En fait Barbossa s'est mis en tête l'idée saugrenue selon laquelle j'aurais demandé à Jones de couler l'Interceptor et il a voulu se venger.

- Et alors ? Tu l'as fait ? Demanda Will, très sérieux.

- Voyons William, répondit Jack choqué. Bien sûr que non comment peux-tu imaginer une chose pareille !

- Je te connais c'est tout lui, répondit Will d'un air sombre.

- Bon et bien maintenant que tu sais ce qui s'est passé tu peux t'en aller lui, répondit Jack rudement. Je crois que je t'ai assez entendu pour aujourd'hui. »

 

Will contracta ses mâchoires pour se calmer et essaya de ne pas croiser le regard moqueur de l'autre. Il respira un grand coup avant de reprendre.

«  Je vais te laisser Jack mais avant cela je veux, je dois te parler.

- Et bien parle donc mon gars. Lui dit Jack ironiquement. Mais je t'en prie fais preuve de concision.

- Très bien, je vais être bref, je suis venu te dire que nous partions, enfin si Elizabeth se sent suffisamment bien pour cela.

- Quelle bonne nouvelle mon ami ! S'écria Jack qui se pencha pour se servir afin que Will ne voit pas ses yeux. Ça veut donc dire que vous allez cesser de hanter le pont du Pearl !

- Ca a l'air de te faire plaisir. Constata Will d'une voix emplie par le doute.

- Bien sûr que je suis content, pourquoi en irait-il autrement ? Questionna Jack, provocant.

- Oh pour rien… je pensais que peut être, tu pourrais regretter notre présence. Continua Will en le dévisageant avec attention.

- C'est gentil de te soucier de moi William, mais c'est vraiment superflu ! Je te rassure tu ne me manqueras pas du tout et je te souhaite bonne chance, voilà. Dit Jack en lui tendant la main avec un grand sourire.

- Et Elizabeth ? demanda Will qui le regarda droit dans les yeux et ignora la main tendue.

- Elizabeth ? » Répéta stupidement Jack qui avança la main vers la bouteille, évitant ainsi le regard de Will.

 

Will saisit le bras de Jack d'un geste preste et força ce dernier à le regarder en face.

« Est ce qu'elle te manquera Jack ? » Demanda Will d'un ton menaçant.

Jack se dégagea sèchement de sa poigne et soupira exagérément.

« Et voilà que ça te reprend ! Faut voir à te calmer mon garçon, tu ferais mieux d'utiliser ton énergie à combler la dite femelle …

- Tu ne m'as pas répondu Jack… Dit calmement Will en tentant de sonder les prunelles sombres de son interlocuteur.

- Et pourquoi voudrais tu qu'elle me manque... Répondit Jack d'un ton inquiétant, défiant Will d'aller au bout de son idée.

- Peut-être parce que j'étais là tout à l'heure. Je t'ai entendu Jack.

- Entendu ? Et que crois-tu avoir entendu. Déclara Jack en appuyant sur le mot d'un air narquois.

- Une chose que je ne t'aurais jamais cru capable de dire ! Enfin Jack tu as offert le Pearl à Barbossa pour sauver la vie d'Elizabeth ! S'exclama Will, encore incrédule.

- Et alors ? Il ne t'est pas venu à l'esprit que si j'avais fait ça c'était uniquement pour gagner du temps ? Répondit-il d'un ton persuasif.

- Non. Dit Will, un instant décontenancé. Mais tu n'avais pas de plan, tu t'es jeté sur lui sans réfléchir, tu as même été blessé ! lança Will triomphalement.

- Oui c'était ça mon plan. Affirma Jack. Endormir sa méfiance en lui promettant ce qu'il voulait puis me jeter sur lui pour le désarmer, rapide, simple, efficace tout ce que j'aime ! Déclara-t-il avec assurance.

- Mais ça n'a pas marché. J'ai dû tuer Barbossa !

- Ah avec ce genre de plan il y a toujours un risque. Bien sûr si Barbossa m'avait envoyé un carton pour me prévenir de sa visite j'aurais eu le temps de m'organiser mais le fait est qu'il ne l'a pas fait. Répondit cyniquement Jack. Du reste tout s'est bien terminé je ne vois donc pas pourquoi nous sommes encore en train d'en parler.

- Et ce qui s'est passé sur le Pearl quand le Kraken a attaqué, et la dernière fois dans ta cabine ? Continua Will.

- Tu es du genre têtu toi ! Je te l'ai dit, il ne s'est rien passé ! Quant aux explications que tu as l'air d'appeler de tes vœux, je te suggère de voir cela avec une autre personne.

- C'est à toi que je le demande !

- William, mon garçon, t'ai-je déjà dit à quel point tes questions m'agaçaient ? Non ? Et bien considère que c'est fait à présent ! Je vous souhaite bon vent à toi et à ta tendre amie ! Et au plaisir de ne jamais vous revoir. Déclama Jack avant de mimer grotesquement une révérence.

- Très bien Jack si tu le prends comme ça ! J'aurais préféré que ça se termine autrement mais tu ne me laisses pas le choix ! Nous serons partis à l’aube. Adieu Jack. Dit Will.

 

Sans attendre de réponse, Will claqua la porte et s'éloigna à grand pas. Jack poussa un petit soupir et s'assit lentement, perdu dans ses pensées.

 

()()

 

Will prit soin de se calmer avant de pénétrer dans la cabine d'Elizabeth, celle-ci réveillée et se sentant beaucoup mieux lui fit un sourire radieux. Will la regarda tendrement et répondit à son sourire, libéré d'un poids depuis qu'il avait annoncé sa décision à Jack.

« Tu te sens mieux ?

- Ca va oui … Je me sens encore un peu faible mais rien de bien méchant. Répondit la jeune femme en se serrant contre lui.

- Tu es donc en état de voyager, tu es sûre ?

- Oui mais pourquoi tu me demandes ça ? L'interrogea Elizabeth en fronçant les sourcils.

- Parce que j'ai pris une décision et j'espère que tu seras d'accord avec moi lui. Répondit Will en la regardant droit dans les yeux.

- Will, voyons, je ne vois pas de raison qu'il en soit autrement ! S'exclama Elisabeth en lui souriant

- Je l'espère … Dit Will d'un air sombre, envahi par le doute.

- Will, tu me fais peur qu'avez-vous décidé ? Demanda Elizabeth d'un air inquiet.

- J'ai décidé que toi et moi nous débarquions ici.

- Ici ? Que veux-tu dire, je ne comprends pas ? Tu t'es disputé avec Jack, à cause de ce soir ? Oh Will ce n'était pas sa faute… » Continua Elizabeth très vite.

 

Will ferma les yeux sous l'effet du choc, ce qu'il avait lu dans le regard d'Elizabeth lorsqu'elle avait compris qu'il souhaitait quitter la compagnie de Jack avait confirmé ce qu'il redoutait le plus. Il se força néanmoins à continuer.

« Ce n'est pas qu'à cause de ce soir, Elizabeth, c'est tout, c'est depuis des mois, depuis l'attaque du Kraken. S’obligea-t-il à dire.

- Mais Will, je t'ai déjà expliqué tout ça.

- Chut Elizabeth. L’interrompit-il. Je veux juste te poser une question et je t'en prie, soit sincère. Veux-tu partir avec moi ? Attends. L'arrêta t'il la voyant prête à répondre. Si nous partons le Capitaine Jack Sparrow sortira pour toujours de nos vies. Précisa-t-il.

- Je… oui bien sûr Will comment peux-tu en douter ? Déclara Elizabeth dans un souffle, le feu aux joues et le regard fuyant.

- Non Elizabeth, ne me mens pas, je vois bien que tu ne sais pas où tu en es. »

 

Voyant la jeune femme prête à répondre, il lui mit un doigt sur les lèvres.

« Chut écoute-moi jusqu'au bout. Je vois bien que quelque chose te tracasse, que tu es plus distante. Et je vois bien aussi la manière dont tu regardes Jack.

- Mais non Will, protesta faiblement Elizabeth.

- Laisse-moi finir… Je t'aime trop pour te partager ou pour te voir malheureuse avec moi. Ta réaction à ma proposition tout à l'heure, ce que j'ai vu dans ton regard, m'a blessé. Je l'ai vu Elizabeth, continua t'il en s'efforçant de maitriser sa voix, tu étais complètement perdue, tu cherchais n'importe quelle excuse pour me convaincre de rester ici, près de lui. Et le pire c'est que je crois bien que tu ne te rends même pas compte de ce que tu ressens.

- Non Will, ce n'est pas ça je t’assure, je ne ressens rien pour Jack. Affirma-t-elle d'une voix tremblante s'efforçant de chasser de son esprit le gout des lèvres de Jack et ce que le compas lui avait montré à deux reprises déjà.

- Elizabeth, je sais que tu le penses, mais si tu te voyais … tu … Bredouilla Will avant de se mettre à pleurer, vaincu par l'émotion. Tu ne te rends pas compte … Réussit il à finir.

- Will je…suis désolée ne te rends pas malheureux, nous allons partir et nous ne reviendrons jamais à bord de ce navire, ni voir Jack. Termina Elizabeth en grimaçant.

- Non tu ne comprends pas ! Ce n'est pas ce que je veux ! Je ne souhaite pas que tu partes avec moi parce que tu t'y sens obligée à cause de nos fiançailles, je veux que tu le fasses parce que tu m'aimes !

- Mais je t'aime Will ! S'écria Elizabeth. Tu ne dois pas en douter !

- Je sais ça mais je ne suis pas sûr que tu m'aimes de la même manière que celle dont je t'aime. Répondit tristement Will. Aussi je vais faire une chose pour toi, pour nous, je te libère de ton engagement envers moi Elizabeth. Déclara-t-il en fermant les yeux.

- Non Will, ne me quittes pas ! Bredouilla Elizabeth, éperdue, en le saisissant pas la main. Je… nous partirons ensemble et nous oublierons, j'ai beaucoup d'affection pour Jack mais ce n'est pas ce que tu crois je t'assure.

- Chut, ne rends pas les choses plus difficiles je t'en prie. Je ne te quitte pas, je te rends ta liberté. Je vais te laisser réfléchir à toi, à nous et à ce que tu ressens pour lui, dit Will en grimaçant. Pour ma part, je quitte ce navire je ne peux pas rester ici. Je t'attendrai Elizabeth, toute la journée à l'auberge de "La fiancée fidèle" si tu me choisis je serais le plus heureux des hommes mais si ce n'est pas le cas et bien je ne te reprocherais rien.

- Will… » Gémit Elizabeth en se serrant contre lui.

 

Le jeune homme la reçut dans ses bras, il sentait son cœur se déchirer à chacun de ses mots mais il n'avait pas le choix il devait continuer, pour elle et surtout pour lui.

« Si … tu te rends compte que tes sentiments pour moi ne sont plus aussi forts…ne viens pas, je comprendrai…

- Will … je …

- Chut, ne fais pas de promesses, pas maintenant. Réfléchis juste à ce que je t'ai dit, écoute ton cœur et tout ira bien. Tiens prend le, il te sera peut être utile. Dit-il en glissant le compas dans sa main. Sinon rend le à Jack pour moi…Ajouta t'il en détournant le regard pour cacher ses larmes. Je vais y aller, accompagne moi sur le pont si tu veux. »

 

Sans un mot, Elizabeth se leva et suivit son fiancé, elle ne savait pas quoi lui dire, reconnaissant au fond elle-même que Will agissait peut être sagement. Au moment de débarquer Will se retourna vers elle et l'embrassa passionnément, se disant que si elle ne venait pas ce soir, il aurait au moins ce souvenir. Elizabeth comprit le sens de son geste et se serra étroitement contre lui, essayant inconsciemment de le retenir pour ne pas faire face à ce qui l'attendait maintenant.

 

Jack, quant à lui, observait le couple enlacé, ne pouvant en supporter plus et ne voulant surtout pas les voir partir, il se détourna de la fenêtre pour reprendre un énième verre de rhum. Il leva celui-ci d'un air ironique et trinqua à la santé du jeune couple, il avait bien l'attention de ne s'arrêter qu'une fois qu'il serait complètement ivre, incapable de penser.

 

Elizabeth, en larmes, regarda Will s'éloigner et serra convulsivement le compas de Jack dans sa main. Avec un soupir, elle s'arracha au bastingage et descendit dans la cale chercher de quoi lui permettre d'affronter tout ce qu'elle avait si longtemps refoulé.

 

Will, le cœur serré, arriva à la taverne et entama son premier verre, mais pas son dernier, de la journée.

Chapitre 35                                                                                           Chapitre 37

Écrire commentaire

Commentaires : 0