Chapitre 34 Une situation inconfortable

Will débarqua à Tortuga sans savoir ce qu'il venait chercher au juste ici. Il était encore sous le choc des derniers événements. D'abord, il avait vu son père disparaître dans l'océan sous ses yeux sans rien pouvoir faire pour l'aider. Et ensuite, alors qu'il venait demander son aide à Jack, cette scène curieuse entre Elizabeth et lui. Lorsqu'il avait vu Jack penché de cette façon sur la jeune femme il avait cru qu'il se passait quelque chose entre eux. Il rougit à cette pensée comment pouvait-il imaginer une chose pareille ? Certes l'expérience lui avait appris qu'il ne pouvait avoir qu'une confiance limitée en Jack mais Elizabeth ne lui mentirait jamais. Au moment où il se disait cela, l'image d'Elizabeth en train d'embrasser Jack s'imposa à lui.

 

Il soupira bruyamment, il avait besoin de chasser cette image de sa tête. Sans réfléchir il entra dans la taverne de "La Fiancée Fidèle " dont le nom lui arracha une grimace. Il s'installa seul à une table et commanda un pichet de rhum.

 

Will regardait son verre sans se décider à le boire, il ne savait pas pourquoi il avait commandé cela, se saouler ne résoudrait pas son problème. Prenant le couteau que lui avait donné son père, il le planta dans la table pour se calmer. Ce faisant il ne put s'empêcher de penser à l'inquiétude qu'il avait lue dans le regard de sa fiancée, lorsqu'il avait failli tuer Jack. Décidément quelque chose lui échappait dans cette histoire, bien sûr il savait qu'Elizabeth avait toujours eu beaucoup d'affection pour Jack mais là, quelque chose le gênait profondément sans savoir ce que c'était.

 

Prêtant l'oreille aux conversations qui allaient bon train autour de lui, personne ne faisait attention au jeune homme taciturne et insignifiant assis au fond de la salle, il se rendit rapidement compte que Jack était au centre des débats. Cela le fit grimacer, décidément on aurait dit que le pirate était devenu incontournable ! Avec ébahissement, il entendit raconter comment Jack Sparrow avait défait le terrible Davy Jones à lui seul et défié le Kraken à mains nues. Il ne put retenir un petit sourire ironique, Jack allait adorer ça ! Un autre homme se mit alors en devoir de raconter la manière donc Jack avait défiguré le nouveau gouverneur de Port Royal tout en volant à la rescousse de la fille du précédent, bravant à lui seul l'armée toute entière ! A la mention d'Elizabeth, Will se décida à avaler une gorgée de rhum, il fallait vraiment qu'il prenne une décision. Peut-être que finalement ce serait mieux pour tout le monde si leurs chemins se séparaient, il sauverait son père sans l'aide de Jack. Du reste celui-ci ne voudrait probablement plus l'aider à présent. Oui décidément ce serait la meilleure solution, quitter le Pearl avec Elizabeth et ne plus jamais revoir ce pirate et ainsi chasser le doute de son cœur. Will continua à boire en ruminant cette idée, inconscient qu'au moins une personne faisait attention à lui dans la taverne.

 

Cet homme c'était Hector Barbossa, il avait reconnu le jeune William dès qu'il avait pénétré dans l'établissement. Il essayait de se dissimuler le plus possible pour ne pas être reconnu, il voulait voir si le garçon était seul ou si Jack était avec lui. Au bout d'un moment il du se rendre à l'évidence, Will était seul et en passe de s'offrir une bonne cuite s'il continuait ainsi. Barbossa sourit. Parfait cela arrangeait bien ses affaires. Soudain il entendit des voix familières retentir derrière lui et se recula encore un peu plus dans l'ombre pour suivre discrètement la conversation des hommes.

«  Dis donc Ragetti t'as compris ce qui s'est passé tout à l'heure avec Will ? demanda Pintel.

- Oh je suppose que Will a du voir quelque chose qu'il n'aurait pas du. Répondit Ragetti d'un air mystérieux.

- Arrêtez donc avec vos ragots, on dirait des pucelles ! Intervint Gibbs.

- Oui mais quand même c'est bizarre ! Déclara Pintel.

- D'autant plus que le capitaine n'a pas voulu descendre à terre. » Renchérit Ragetti.

En entendant cela, Barbossa sourit, il avait l'information qu'il cherchait, apparemment ce maudit Jack était sur le Pearl et seul. C'était l'occasion qu'il attendait depuis que le Kraken avait coulé son navire. Sans se faire remarquer, il sortit de la taverne, profitant du fait qu'éclatait une énième bagarre.

 

A l'intérieur, sans réfléchir, Will se lança dans la bataille au côté des marins de Jack sans même savoir pourquoi il se battait au juste.

 

()()

 

Barbossa, longeait les quais de Tortuga lorsqu'il le vit enfin, majestueux dans la lumière orangée du coucher du soleil : Le Black Pearl. Le navire de son pire ennemi et l'occasion de prendre sa revanche ! Sans bruit, il monta à bord, le navire était désert. Barbossa se sourit à lui-même décidément ça allait être encore plus facile que prévu. A cet instant, une voix familière l'interpella.

« Barbossa, c'est bien vous ? Demanda Elizabeth qui attendait le retour de Will.

- Mademoiselle Swann, » déclara Barbossa.

Il sourit et se tourna vers elle en se maudissant intérieurement, il avait complètement oublié la jeune femme ! Et bien soit, tant pis pour elle.

«  J'ignorais que vous étiez encore à Tortuga, où est donc l'Interceptor ? Lui demanda t'elle naïvement.

- Approchez-vous, je vais vous le montrer… » Suggéra Barbossa avec un sourire engageant.

 

Sans se défier une seconde, Elizabeth se rapprocha, après tout Barbossa les avait aidé il n'y avait pas si longtemps de cela .La voyant sans méfiance, Barbossa la fit passer devant lui sous prétexte de lui montrer son navire. Au moment où Elizabeth, interloquée, se tournait vers lui pour lui dire qu'il n'y avait rien, il referma son bras au tour du cou de la jeune femme tout en la maintenant contre lui.

«  Que faites-vous ? Arrêtez ! Tenta de crier Elizabeth, à moitié étranglée.

- Désolé ma belle vous n'avez pas de chance mais vous allez me permettre de me venger de Sparrow. Où est-il ? Demanda Barbossa qui affermit sa prise sur la jeune femme.

- Je ne sais pas. Souffla Elizabeth qui suffoquait. Pas à bord…

- Vous mentez, je sais qu'il n'est pas descendu à terre. Où est-il ? Parlez ou je vous jure que je vous tue.

- Décidément tu es vraiment un rustre ! Déclara Jack en le menaçant de son arme. Lâche Mademoiselle.

- Sparrow, je te trouve enfin ! Alors tu t'es bien amusé à faire couler mon navire par Jones ? Demanda Barbossa qui resserra encore son bras autour d'Elizabeth qui n'avait même plus la force de se débattre.

- Je ne vois pas de quoi tu parles ! Je n'ai rien fait de tel. Dit Jack qui tachait de cacher son inquiétude en voyant Elizabeth à deux doigts de s'évanouir. Je t'ai dit de la lâcher. Dit Jack en relevant la sécurité de son arme d'un air menaçant.

- Sinon quoi ? Tu tires ? Répondit ironiquement Barbossa en mettant Elisabeth devant lui. Voyons à cette distance tu as toutes les chances que ta balle l'atteigne au lieu de me tuer. »

 

Jack ne l'écouta pas, il se prépara à viser, mais n'y parvint pas, sa main tremblait tant il avait peur de manquer son coup. Il ferma à demi ses yeux et essaya de se concentrer mais se rendit compte qu'il n'y arrivait pas, se maudissant intérieurement, il s'adressa alors à Barbossa.

«  Que veux-tu au juste ?

- Ah tu deviens raisonnable ! Tout d'abord je veux que tu baisses ton arme et ensuite que tu la jettes

- Hors de question, relâche la avant.

- Tu crois vraiment que je vais te faire confiance Sparrow ? Rit Barbossa en maintenant Elizabeth contre lui.

- Dans ce cas nous sommes dans une impasse car je ne ferais pas ce que tu me demandes. Rétorqua bravement Jack.

- Comme tu voudras dans ce cas elle mourra, alors choisis mais fais vite ! Jette ton arme ou je la tue. »

 

La mort dans l'âme, un éclair meurtrier dans le regard, Jack jeta son arme tout en cherchant intensément une solution, mais il était seul sur le Pearl et qui plus est à présent désarmé…

« Tu deviens raisonnable je ne l'aurais jamais cru. Dit Barbossa qui donna un coup de pied dans le pistolet de Jack pour l'éloigner.

- Relâche la maintenant c'est entre toi et moi que ça se passe !

- Tu rêves Sparrow. Déclara Barbossa en éclatant de rire. Mademoiselle Swann je n'aurais jamais cru que Sparrow accorderait autant d'importance à votre survie, » dit-il à Elizabeth en desserrant légèrement son étreinte.

Elizabeth en profita pour emplir ses poumons d'air et reprit ainsi quelques couleurs. Elle se remit à se débattre pour échapper à Barbossa.

«  Lâchez moi espèce de brute, Jack ne vous accordera plus rien ! Lui dit-elle, en colère.

- Oh si … je crois que si, Mademoiselle Swann. Répondit Barbossa qui observait le visage de Jack.

- Tu es sur ? » Lui dit celui-ci pour essayer de gagner du temps.

 

A cet instant, Will passablement éméché se dirigeait vers le Pearl. Il avait participé à une bonne bagarre à la taverne et après s'être battu avec hargne il avait pris sa décision. Elizabeth et lui allait quitter le Black Pearl dès cette nuit, peu importait l'endroit où ils iraient mais il voulait en finir définitivement avec Jack. Will se rendit compte qu'il ne pouvait plus vivre dans ces conditions, l'inquiétude lui serrait le cœur à chaque fois qu'il voyait Jack et Elizabeth ensemble. Il était sûr qu'Elizabeth comprendrait et qu'il libérerait son père sans Jack contrairement à ce que prétendait Tia Dalma. C'est donc dans cet état d'esprit que Will monta discrètement à bord du Pearl. Il remontait précautionneusement lorsqu'il entendit le cri de Jack .Will fronça les sourcils, qu'est ce qui lui prenait de crier ainsi encore ? Il avança prudemment et veilla à ne pas se faire remarquer. La scène qu'il vit alors le dégrisa totalement. Barbossa maintenait Elizabeth dont le visage avait pris une teinte cireuse tandis que Jack s'agitait en face d'eux.

 

Barbossa, inconscient de la présence de Will à bord, continuait son marchandage avec Jack.

« Alors Jack que me proposes tu en échange du bateau que tu as fait couler ?

- Voyons voir, étant donné que je suis innocent des faits que tu me reproches, rien. Déclara Jack après avoir fait semblant de réfléchir.

- Je suis persuadé du contraire … »Susurra Barbossa qui resserra encore son étreinte.

Le voyant Jack ne put s'empêcher de faire un mouvement vers eux. Barbossa eut un petit sourire.

«  Vois-tu Jack, je vais te proposer quelque chose, un choix. » Lui dit-il en se délectant de la chose.

 

Profitant que l'attention de Barbossa était entièrement monopolisée par Jack, Will avisa le pistolet de ce dernier qu’Hector avait envoyé non loin de lui. Il s'en rapprocha tout doucement, veillant à ne pas se faire remarquer, tandis que Jack et Barbossa continuaient leur conversation.

«  Et quel genre de choix peux-tu bien avoir à me soumettre ? Demanda Jack avec un gracieux sourire.

- La jeune femme que je tiens ici compte beaucoup à tes yeux, n'est-ce pas Jack ?

- Pas plus qu'une autre, j'aimerais que tu la libères parce qu'elle n'a rien à voir là-dedans c'est tout. D'ailleurs dois-je te rappeler que je ne comprends rien à ce que tu me reproches, il me semble au contraire que si quelqu'un doit en vouloir à l'autre ici se serait plutôt moi, non ?

- Tu as un sacré culot Jack je dois bien le reconnaître. Alors j'ai une proposition à te faire, veux-tu l'entendre ?

- Je t'en prie mon ami, je suis toute ouïe.

- Sa vie contre le Pearl.

- Pardon ? Je crois que je n'ai pas bien saisi.

- Je te propose d'échanger la vie de Mademoiselle contre le Black Pearl. Alors Jack que préfères-tu garder ? Demanda Barbossa avec une grimace ironique sans voir Will qui avait réussi à s'emparer subrepticement de l'arme.

- Qu'est ce qui me prouve que tu la libéreras ? Finauda Jack.

- Ma parole c'est tout ce que tu auras comme garantie et c'est bien suffisant.

- Dans ce cas je ne marche pas désolé, fait ce que tu veux, tu n'auras pas le Pearl. Tenta Jack au grand effroi de Will que se dépêcha d'armer le pistolet.

- Comme tu veux Jack. Mademoiselle Swann, je suis navré pour vous mais il semblerait que votre vie n'aie pas autant de valeur que je le croyais. » Dit Barbossa en commençant à serrer plus fort le cou d'Elizabeth.

 

Cette dernière, prise de spasmes, essaya d'happer l'air comme elle le pouvait et ce fut plus que Jack ne pouvait en supporter.

«  Arrête Barbossa ! Je t'en prie laisse la partir et prend le Black Pearl. Dit Jack, livide, en fermant les yeux.

- Ai-je bien entendu ? Demanda Barbossa qui desserra un peu son étreinte.

- Oui, le Pearl est à toi si tu la laisses partir.

- Merci mais je crois que finalement je vais d'abord la tuer puis se sera ton tour et ensuite je m'emparerais du Pearl. Je te l'ai toujours dit, Jack, ton bon cœur te perdra. Déclara Barbossa avec un rictus cruel.

 

Au moment où, joignant le geste à la parole, Hector serrait le cou d'Elizabeth, Jack se rua sur eux sans réfléchir aux conséquences et au fait que Barbossa était certainement armé. Will, quand à lui, visa froidement. Un coup de feu déchira la nuit…

Chapitre 33                                                                                           Chapitre 35

Écrire commentaire

Commentaires : 0