Chapitre 14 Une potion et un compas cassé

Jack erra longtemps sans savoir où aller, une fois de plus toute sa vie se trouvait bouleversée. Il était traqué à la fois par les autorités mais aussi par Sao Feng qui entendait bien récupérer son bien et se venger de l'affront subi. Jack se mit donc à arpenter le monde. A plusieurs reprises il fut emprisonné, mais à chaque fois il réussit à se sortir de prison, le plus souvent en séduisant la femme du gardien qui se révélait alors prête à tout pour sortir le beau pirate de sa geôle.

 

Finalement Jack se résolut à aller revoir la femme qui l'avait aidé et par un beau matin il poussa la porte de la cabane de Tia Dalma. Cette dernière releva la tête en l'entendant entrer, surprise de ce retour qu'elle n'espérait plus.

«  Je t'ai manqué ma belle ? » Lui demanda Jack avant d'avancer vers elle, le sourire aux lèvres.

Tia ne sut dans un premier temps quoi dire, son cœur battait la chamade comme celui d'une jouvencelle face à son premier amour. Elle ferma les yeux lorsqu'elle sentit les bras de Jack se refermer sur elle et goûtant la douceur du baiser qu'il déposa naturellement sur ses lèvres comme s'il n'était pas parti durant des années ou comme s'il l'aimait.

 

Jack rompit leur étreinte et s'assit, un sourire satisfait aux lèvres. Il plongea ses yeux dans le décolleté de Tia sans se cacher avant de parcourir la pièce d'un air évaluateur.

« Ce que tu vois te satisfait ? » Lança Tia, remise de son émoi et prête à en découdre.

Jack lui dédia un sourire éblouissant avant de se mettre à arpenter la pièce de sa démarche chancelante. Il souleva sans gêne tous les bibelots qui lui tombaient sous la main et fouilla dans les flacons remplis de potions variées que Tia utilisait. En voyant un rempli d'une solution d'une couleur particulièrement irréelle, Jack le leva jusqu'à ses yeux et colla son nez dessus.

« Mais qui es-tu vraiment ? Et qu'est-ce qu'il y a là-dedans ? Demanda-t-il tout en ouvrant la fiole. Blahhhhhh cette odeur est immonde ! »

 

Tia le regarda faire sans rien dire et observa les changements que les années avaient faits sur le jeune homme qu'elle avait connu et d'une certaine manière aimé. Elle embrassa d'un regard la silhouette toujours musclée du jeune homme, ses cicatrices qui témoignaient d'une vie rude, le tatouage qu'il s'était fait faire à Singapour, les bagues qu'il portait et exhibait comme un trophée…

 

Jack surprit son regard et répondit à la question qu'elle ne savait pas comment poser.

« Ce sont des cadeaux ou des emprunts si tu préfères. J'aime garder des souvenirs des dames qui m'ont plu. » Lui envoya-t-il cyniquement.

Tia continuait de le dévisager, cherchant le jeune homme innocent qui avait pleuré parce qu'il pensait ne jamais avoir la vie qu'il voulait. Elle découvrit avec tristesse le pli amer de sa bouche, le voile qui passait de temps à autre dans ses yeux et qui, seul, trahissait encore que l'homme n'était pas aussi assuré qu'il voulait le montrer ni aussi heureux.

 

Jack, debout devant elle, l'air plus sardonique que jamais, attendit patiemment qu'elle termine son examen et commence à parler.

« Que veux-tu Jack ?

- Te voir ma belle. Lui dit-il en se rapprochant à nouveau d'elle

- Tu ne savais pas où aller… »

Jack baissa un instant les yeux avec un air piteux qui à lui seul était un aveu. Tia soupira et le prit doucement par le bras. Elle savait que Jack n'était pas pour elle, leurs destins ne se rejoignaient pas mais elle ne pouvait pas s'empêcher d'espérer encore.

 

Jack eut un petit sourire prétentieux et commença à promener ses mains sur le corps de Tia. Il savait ce qu'elle ressentait pour lui, il lisait son attirance dans chacun des regards qu'elle posait sur lui. Lentement il la déshabilla avant de la redécouvrir et les murs de la cabane étouffèrent les gémissements qui scellaient leurs retrouvailles.

 

Quelques heures plus tard…

 

Jack, l'air détaché, visitait la pièce tandis que Tia gorgée d'amour dormait paisiblement. Sans se soucier de faire du bruit, Jack s'empara d'un boîtier noir qui contenait un compas. Jack l'ouvrit et sourit en constatant qu'il était cassé. Mais il ferait bel effet à sa ceinture, il lui donnerait l'allure d'un capitaine. Ce qu'il serait un jour, il en était persuadé. Jack hésita quelques instants puis fourra une fiole de potion dans sa poche sans se rendre compte que Tia l'observait.

« Si un jour tu es en danger elle te servira. Énonça-t-elle calmement. Ne la bois pas parce que tu as soif. Prends la le jour où tu te sentiras vraiment acculé. »

Jack lui lança un petit sourire.

« Voyons ma belle, ça n'arrivera pas. Tu oublies qui je suis … Jack Sparrow ! Fanfaronna-t-il.

- Ça arrivera et plus tôt que tu ne le penses. Rétorqua Tia d'un ton sans appel. Quant au compas que tu m'as volé, garde le précieusement et revient me voir avec lorsque tu sauras vraiment ce que tu veux. »

 

Jack lui sourit et posa le parchemin qu'il avait dérobé à Feng sur la table.

« Et si je le savais déjà ?

- Qu'est-ce que c'est ? » Demanda Tia que la vue du document mit mal à l'aise.

Elle eut l'impression qu'une main glacée venait de se poser sur son épaule.

« Oh une sorte d’avertissement. Lui répondit Jack d'un air décontracté. Non, en vérité ce que j'aimerais savoir c'est si cette histoire est vraie et ce que fait le nom de ma mère dessus. »

Tia déplia lentement le document et s'efforça de cacher son angoisse en voyant de quoi il s'agissait.

« Je ne sais pas ce que c'est. Mentit-elle. Il y est question d'un trésor aztèque donné comme rançon aux espagnols, mais apparemment ceux-ci n'auraient pas respecté leur parole. A cause de cela l'or est désormais maudit, quiconque s'en empare est condamné à errer entre la vie et la mort.

- Je sais lire. Rappela Jack, un brin agacé. Ce que je veux savoir c'est si tu connais l'emplacement de cette île de la Muerta. »

 

Tia déglutit péniblement, c'était la question qu'elle redoutait depuis très longtemps qu'on lui pose un jour. Froidement elle mentit à Jack.

« Non. C'est écrit ici. Seuls ceux qui sont déjà allés sur la Muerta savent où elle se trouve.

- Alors tu veux dire que si le nom de ma mère s'y trouve c'est qu'un de mes aïeuls ou je ne sais quoi a touché ce trésor ? »

Tia se contenta d 'hocher brièvement la tête, tandis que Jack réfléchissait à la question.

«  Ça me convient. Finit-il par dire sans qu'elle puisse deviner à quoi il faisait allusion. Je vais tenter d'en apprendre plus sur cette histoire de trésor maudit. Dit-il en s'éloignant vers la porte

- Tu pars ? » Demanda Tia incrédule

 

Comment osait-il la traiter ainsi ?

 

Jack se retourna et arbora une mine faussement navrée.

« Voyons Tia tu sais bien que ma vie c'est l'océan. Nous avons déjà parlé non ? Mais je reviendrais de te voir ma belle. »Lui assura-t-il avec un gracieux sourire.

 

Tia, médusée, ne trouva rien à répondre alors que Jack sortait de la petite cabane. Elle s'approcha de la fenêtre et suivit une nouvelle fois d'un air nostalgique l'homme qui s'éloignait. Il avait changé mais elle était toujours autant attirée par lui. Ce nouveau coté froid qu'elle sentait naître en lui la peinait et l'excitait tout à la fois. Puis, elle repensa à ce que Jack était venu lui demander, au trésor de Cortès. Avec un soupir, Tia Dalma se mit en devoir d'allumer les bougies servant au rituel avant de commencer à invoquer le dieu dont elle était secrètement la prêtresse et qui était à l'origine de ses pouvoirs. Elle avait des questions à poser et si elle n'avait pas rapidement une réponse satisfaisante son angoisse pour Jack continuerait de grandir.

Chapitre 13                                                                                               Chapitre 15

Écrire commentaire

Commentaires : 0