Epilogue

Six mois plus tard, l'île des épaves,

 

 

Elizabeth mit pied à terre avec légèreté, heureuse de retrouver l'île qu'elle était venue à considérer comme son port d'attache. A ses côtés, Jack lui sourit, il embrassa son oreille et y souffla

« J'ai envie de savoir quel goût tu as à terre… »

Un sourire naquit sur les lèvres d'Elizabeth et elle avança vers Teague qui venait à leur rencontre. Le vieil homme regarda Jack et sourit avec ironie.

« Ainsi donc tu me rends visite et quand repars tu ? »

Jack grimaça et commença à arpenter nerveusement le quai.

« Nous ne restons que quelques jours …

- Nous ? » Se moqua Teague

Elizabeth se tourna vers lui avant que Jack ne réponde.

« Vous le saviez n'est-ce pas ? C'est pour ça que vous avez insisté pour que j'y aille ! »

 

Teague lui sourit avec malice.

« Je l'ai su dès que vous êtes entrée dans cette pièce la première fois, Jack n'est pas très discret.

- Trop aimable… Grommela Jack.

- Et pour vous, j'en ai eu la certitude lorsque vous êtes revenue ici. Vous cherchiez à fuir et celui que vous évitiez ainsi ne pouvait être que Jack. »

Elizabeth soupira en comprenant qu'il l'avait su avant elle.

« Dites-moi Teague… L'article du Code au prétexte duquel vous m'avez envoyée vers Jack, existe-t-il réellement ? »

Teague prit l'air offusqué.

« Bien sûr que non ! »

 

Elizabeth sourit tandis que Jack l'entraînait d'un air impatient. Avec un sourire il ouvrit une porte et la poussa à l'intérieur avant de refermer la porte sur eux.

« Jack ! On vient juste d'arriver !

- Je crois trésor que tu n'as pas encore compris à qui tu as affaire. Je suis le capitaine Sparrow. Dit-il en effleurant ses lèvres. Et j'aime avoir celle que je veux quand je le désire. »

 

()()

 

Le Jack cynique poussa un soupir exaspéré tandis qu'un autre passait devant lui et chantait à tue-tête.

« Nous sommes les pirates les forbans … Yoho …

- Je crois que je préférais encore quand il chialait … » Soupira un des Jack.

Les yeux brillants, l'autre arrêta de chanter et se tourna vers eux.

« On va faire une grande fête et vous n'êtes pas invités !

- C'est pas juste tu gardes tout pour toi ! » S'insurgea l'un des autres.

 

Un Jack caqueta et passa devant eux, les autres se turent et le regardèrent passer.

« On est de moins en moins nombreux… Souffla le Jack libre dont le regard cherchait l'horizon.

- Lizzie. » Murmura l'amoureux en réponse, un sourire aux lèvres.

 

Malgré lui le Jack épris de liberté sourit en le voyant… Son bonheur était contagieux et tous finissaient par se supporter, les disputes se faisaient de plus en plus rares, Jack avait finalement appris à vivre avec lui-même.

 

()()

 

La respiration d'Elizabeth accéléra sous les doigts de Jack et elle soupira sous ses caresses pressées. Les lèvres de Jack étaient sur les siennes, dans son cou, sur sa poitrine, mordant, agaçant… Elle poussa un gémissement de douleur et le pirate grogna.

« Qu'est-ce qui t'arrive ? Je t'ai fait mal ? »

 

Elizabeth soupira. Elle ne pouvait plus attendre, ça faisait deux semaines qu'elle savait et elle n'avait toujours pas trouvé le bon moment pour l'annoncer à Jack, redoutant sa réaction, être amoureux était une chose mais être prêt à assumer un enfant en était une autre.

 

Jack passa sa main sur son visage, brusquement inquiet devant son silence.

« Lizzie ? Tu regrettes c'est ça ? » Demanda-t-il, le cœur brusquement serré.

Elizabeth lui prit la main avec un sourire.

« Non pas du tout, je ne regrette rien… C'est juste que, que …

- Que ?

- Tu m'as fait un bébé Jack. »

 

()()

 

Le Jack amoureux haussa les sourcils ne sachant comment réagir lorsqu'un fracas les fit se retourner.

« Alors où est mon enfant ? Un garçon ? Une fille ? J'espère que ce sera une petite fille avec les jolis yeux de Lizzie. Non, un gars comme ça le Pearl aura un capitaine après moi, un beau gars qui connaîtra plein de filles ! » Commença le nouveau venu.

 

Le Jack épris de liberté ouvrit la bouche avant de la refermer, ne sachant que dire à ce nouveau venu qui s'installait et prenait une des meilleures places tout en continuant à soliloquer sur son futur bébé.

« Bugger… Finit-il par dire. Manquait plus que ça … »

 

 

FIN

Écrire commentaire

Commentaires : 0