Chapitre 5 Le pacte

Will était captif… Prisonnier de son désir. Il n’allait plus sur le pont, ne guidait plus le Hollandais Volant. Seuls comptaient Bianca et le plaisir qu’elle lui dispensait sans compter. Essoufflé, le jeune homme se laissa retomber à côté de son amante.

«  J’aimerais que cela ne finisse jamais… » Murmura Bianca en nichant son visage dans son cou.

 

Will ferma à demi les yeux et sa main reposa dans le creux des reins de sa compagne.

«  Jamais… » Répéta Bianca.

Will sourit et commença àsomnoler.

« Je voudrais que nous ne soyons jamais séparés… » Murmura la voix dElizabeth à son oreille.

 

Elizabeth….

 

Will se redressa et passa une main égarée sur son visage. Elizabeth ! Comment avait-il pu ? Comment pouvait-il se vautrer ainsi dans les bras d’une autre alors que sa femme…

«  Will ? » demanda Bianca.

Troublé, il la repoussa doucement

« Je ... Excuse-moi, je dois prendre lair… »Balbutia-t-il

 

Il se leva à la hâte, remit ses vêtements et se précipita sur le pont.

 

()()

 

Will inspira l’air vif du monde des morts à grands traits. Il passa une main égarée dans ses cheveux avant d’en frapper le bastingage. Elizabeth…

« William ? »

Le jeune capitaine leva les yeux au ciel et fit face à son père.

 

Bill ne put retenir une exclamation de surprise à la vue de l’expression torturée de son fils

« Que se passe-t-il ?

- Je crois que tu le sais… »Répondit Will dune voix tendue.

Bill déglutit et Will poursuivit

« Quand je suis avec elleCest tellement... Je nai jamais… »

 

Bill garda le silence et Will continua, les yeux dans le vague

«  Je ne pensais pas qu’un tel plaisir existait… Elle… J’ai essayé de la repousser mille fois mais à chacune de mes tentatives, elle … se dérobe. Elle me fait des choses que… Dans ces moments-là c’est comme si je devenais fou… Comme si rien n’existait, ni le navire, ni ma charge, ni Calypso… Ni même Elizabeth »

 

Bill hoqueta et les épaules de Will commencèrent à trembler.

«  Je ne comprends pas ce qui m’arrive papa…. J’aime Elizabeth. Lorsque je pense à elle, c’est … c’est … puis Bianca arrive et mon corps…J’ai beau me dire que je ne dois pas, que c’est immoral, détestable… Je n’arrive pas … à … m’en empêcher »

Bill baissa les yeux

« Cest une courtisane William. Et tu es un homme privé trop longtemps de caressesEt un homme, aussi amoureux soit-il, reste un homme. Une proie pour ce genre de femmes, jaurais dûmen souvenir avant »

 

Will déglutit, le visage blême

«  Je ne sais pas comment faire pour lui résister...

- Peut être devrais tu la laisser descendre avec les autres âmes dans ce cas. Rejoindre son ultime destination »

Will frissonna

« Je ne peux pas

- Seigneur Will

- Non, ce nest pasCest parce que Si, si je ne le fais pasAlors, ma trahison sera plussera pire encore »

Will tourna un visage tourmentévers son père

« Je lai séduite pour retrouver Elizabeth. Comment pourrais-je me regarder en face si en plus du reste j’échouais àla revoir ? »

 

Bill soupira

«  Will … Est-ce que tu fais cela pour qu’elle… qu’elle reste à bord ? »

Le visage de Will accusa le choc

« Nonnon bien sûr que non. Jaime Elizabeth. »

Bill ne répondit pas et Will murmura ànouveau.

« Jaime Elizabeth »

 

()()

 

Lovée dans les draps remplis de sueur de Will, Bianca sourit. Sa main glissa vers la place chaude qu’occupait le jeune homme quelques minutes plus tôt et elle savoura sa victoire. William était à elle. Il était à ses pieds. Elle avait vu toutes ses tentatives pour s’éloigner d’elle, lut ses angoisses sur son visage… Et elle l’avait fait plier. Maintenant il ne pouvait plus rien lui refuser.

 

Elle sourit à la pensée de son retour triomphal à Venise. Peu de temps s’était écoulé depuis sa disparition. Elle inventerait une histoire de complot pour le Prince. Peut-être même réussirait elle à y impliquer sa femme. Les yeux mi-clos, Bianca se représenta cette dernière chassée de Venise… Comme sa famille. Ensuite le Prince l’épouserait. Quelle éclatante victoire après les ignominies endurées !

 

Bianca poussa un soupir satisfait. Oui … Tout allait bien se passer… Elle allait retrouver sa vie. Et elle ne mettrait plus jamais le pied sur un bateau… Sauf sur une gondole pour traverser la ville le jour de son couronnement….

 

Sur cette pensée, Bianca s’endormit….

 

()()

 

Bill jeta un petit coup d’œil à Will et souffla, soulagé. Le jeune homme se tenait à la barre, ainsi qu’il l’avait convaincu de le faire…. C’était un premier pas pour qu’il échappe à l’emprise de Bianca… Mais que se passerait-il si cette femme restait en permanence sur le Hollandais Volant ? Will reverrait Elizabeth. Cela suffirait pour combler son âme… Mais dans cinq ans ? Dans six ans ? Combien de temps résisterait-il à la courtisane si cette dernière était constamment sous ses yeux ?

 

Bien sûr lorsque la femme comprendrait qu’elle avait été prise à son propre piège elle serait furieuse… Mais Bill connaissait trop bien ce genre de femme. Cela ne durerait pas… Au bout d’un moment, elle tenterait à nouveau de séduire Will… Elle utiliserait ses charmes … Et Will… Son cœur avait beau battre ailleurs, son corps restait sur le Hollandais Volant… Et alors qui sait vers quel genre de folie Bianca pourrait conduire William ?

 

Son fils aimait Elizabeth, il le savait. Comme il avait aimé la mère de Will. Mais cela n’avait pas suffi à le détourner de Laura… Il avait essayé en vain de s’éloigner d’elle. Sans succès. Jack avait tenté de lui expliquer ce qu’elle était, tout comme lui avec son fils…. Mais le pouvoir que Laura exerçait sur lui était trop grand… Il revenait sans cesse à elle. Jusqu’à ce qu’il la trouve au lit avec Jack Sparrow.

 

Bill ferma les yeux avec douleur à ce souvenir. Ce jour-là son cœur s’était brisé.

«  Tu comprends, il est capitaine… toi tu ne seras jamais que matelot, Billy. Alors je pense que ses poches seront toujours plus pleines que les tiennes.» lui avait dit Laura.

Alors il avait compris quelle navait vu en lui quun pirate capable de lui offrir le produit de ses rapines.

 

Il avait fui. Laura, Jack, le Pearl…. Son cœur était brisé.

 

Jack l’avait retrouvé quelques heures plus tard…

«  Désolé Bill mais fallait que tu comprennes… » avait-il dit en se laissant tomber à ses côtés.

Bill avait tournéun regard rempli de larmes vers Jack et ce dernier avait sorti un papier jauni de sa poche

« Cest la cinquième lettre que tu ne lis pasArabella ty annonce la naissance de ton fils. » avait-il soufflé.

Bill s’était troubléet Jack avait ajouté

« Ton fils Bill Tu nas pas envie de le connaître ?  Une fois que nous aurons réussi à trouver le trésor de la Muerta, tu seras riche, nous serons tous riches. Ne laisse pas passer ta chance en restant avec une femme qui se vend au plus offrant.»

Le cœur lourd Bill avait suivi Jack. Le pirate s’était cru pardonné. Ils navaient jamais reparlé de Laura.

 

Lorsque Bill avait eu vent de la mutinerie que préparait Barbossa, il n’avait pas averti Jack. Il n’avait pas oublié Laura.

 

()()

 

Le visage frappé par les embruns, Will ferma les yeux. Elizabeth…. Il se souvint de leur unique nuit d’amour. De la tendresse, des sourires, des plaisanteries faites d’une voix tremblante pour masquer l’appréhension… Rien à voir avec Bianca… Avec elle, il n’y avait pas de place pour la peur. Pas de place pour les doutes et les retenues.

 

Des mains se refermèrent autour de sa taille et Will frissonna. Il n’avait pas besoin d’ouvrir les yeux. Il savait que c’était elle.

«  J’ai envie de danser » murmura Bianca à son oreille

Will se retourna et croisa les yeux de la jeune femme. Ils brillaient dun bleu irréel dans les ténèbres qui recouvraient toujours les eaux de lautre monde.

 

Il aimait tellement Elizabeth…..

 

Bianca prit sa main et la porta lentement à ses lèvres.

«  Tu as de belles mains pour un forgeron… Fortes… Caressantes… » Souffla-t-elle.

Will ferma àdemi les yeux tandis quelle sapprochait de lui avec impudeur.

« Fais-moi encore danser William » murmura-t-elle.

Subjugué, Will relâcha la barre. Après tout il devait mettre Bianca en confiance non ?

 

()()

 

Le visage de Bill se rembrunit en voyant Will suivre Bianca. Le jeune homme lui adressa un sourire contrit et le plus vieux se détourna. Ça ne pouvait pas continuer… Ou plutôt … Bianca ne devait pas rester ici …

 

Avec réticences, Bill s’approcha du bastingage

«  Calypso » appela-t-il.

Il attendit de longues minutes puis à sa grande surprise, un crabe lui escalada le mollet. Bill sourit tristement

« Tu ne veux pas savoir ce quil en est de la mission que tu as confiée à Will ? »

Le crabe grossit et Tia Dalma, enfin ce qui avait été Tia Dalma, apparut.

« Bill le bottier.

- Calypso… »

 

La nymphe regarda autour d’elle et fronça les sourcils

«  Où est-elle ?

- Will semploie àla convaincre… »Répondit Bill dun ton las.

Calypso le fixa

« Il ne reste plus beaucoup de temps

- Il y arrivera, assura Bill

- Sinon il ne reverra pas de sitôt la belle Elizabeth » susurra Calypso dun ton où perçait une menace.

 

Bill prit une inspiration

«  Cette femme ne doit pas rester à bord…. »

Calypso éclata dun rire froid

« Le Hollandais Volant nest quune étape pour elleLe Purgatoire est videIl nattend que son âme perverse »

Un soupir de soulagement échappa àBill

« Elle devra partir au plus vite

- Lorsque William ira chercher sa récompense Elle rejoindra le Purgatoire seulementquelquun doit ly conduire… »Murmura Calypso

 

Un sourire sans joie échappa à Bill. Maintenant il comprenait pourquoi Calypso avait répondu à son appel.

«  Je l’y conduirais, assura-t-il.

- Guidée par le destin… »Murmura Calypso avant de s’évanouir.

Bill cligna des yeux et regarda lendroit oùelle se tenait quelques minutes auparavant. Elle avait tout prévu

 

()()

 

Bianca s’étira et se lova contre le torse de Will

« Pourquoi n’entends-je jamais ton cœur ? »

Le jeune homme se crispa

« Il nest pas iciIl bat dans un coffre… »

Bianca se redressa àdemi

« Quoi ?

- Je suis maudit Bianca » répondit Will dun ton douloureux.

 

Il lutta contre le besoin irrépressible de s’éloigner d’elle. Et l’envie de la serrer contre lui

«  Où est le coffre ?

- Il appartient à Elizabeth… » Répondit Will

Une brève lueur d’inquiétude s’alluma dans le regard de Bianca et elle caressa le torse de Will. Elle avait fait une erreur. Il n’était pas bon de rappeler Elizabeth à son amant…

 

Will se dégagea.

«  Je dois prendre la barre. »

Bianca se redressa

« William ?

- Quoi ?

- Ce sera bientôt fini nest-ce pas ? Demanda-t-elle dune voix angoissée.

- Quoi donc ? Redemanda le jeune homme

- Mon voyageTu vas Me débarquer avec les autres … »

 

Will prit une grande inspiration. Le moment était venu… Un seul petit mensonge, une petite phrase et … Il ferma les yeux. Il ne voulait pas faire ça, il n’avait pas envie de lui faire ça …

«  Venise me manque tellement », sanglota Bianca en planquant ses mains sur son visage

Will se tourna vers elle. Un seul petit mensonge..

« Will, je ten prieje ne veux pas mourir, je ne veux pas mourir » sanglota Bianca.

 

La jeune femme retint son souffle. Entre ses doigts, elle observait le jeune homme. Elle lut l’hésitation sur son visage. Un tiraillement, un remord. Son cœur s’arrêta. Elle ne pouvait pas échouer. Pas après avoir fait tout cela.

«  Il y a un moyen… » Déclara lentement Will d’une voix morne.

Le cœur de Bianca explosa de joie et elle le regarda

« Que dis-tu .

- Il y a un moyen de retarder lheure de ta mort » répondit Will dune voix désincarnée.

 

Aveuglée par son triomphe, Bianca ne s’aperçut pas qu’il évitait son regard.

«  Accepte de demeurer sur le Hollandais Volant …. Alors tu ne mourras pas. Il suffit … de faire partie de mon équipage et alors la mort s’écarte… »

Will baissa les yeux. Bianca sourit

« Jaccepte » déclara-t-elle sans la moindre hésitation.

Will hoqueta et la fixa

« Tu acceptes ?

- OuiJe vendrais mon âme pour revoir Venise » répondit Bianca.

Will lui renvoya un regard éteint

« Cest-ce que tu viens de faire Bianca… »

 

La courtisane éclata d’un rire joyeux et l’attira à elle

«  Il nous restera le voyage de retour… Jamais je n’oublierais Will… Jamais… »

Will frissonna alors que le tonnerre éclatait à lextérieur. Calypso avait entendu. Elle était satisfaite.

« WilliamFais-moi encore lamour » murmura Bianca dun ton joueur.

 

Après tout, elle lui devait bien ça …

 

Will se mordit les lèvres et elle s’approcha de lui. Ses lèvres gourmandes glissèrent sur sa peau.

«  Mon sauveur » murmura t ‘elle

Will inclina le visage en arrière alors quelle descendait vers son bas ventre. Sa main glissa dans les boucles sombres de Bianca. C’était mal. Encore plus maintenant, encore plus après ce quil venait de lui faire. Mais sa bouche était si douce. Il ferma les yeux.

 

«  Il y a une chaloupe pour toi Will » annonça Bill.

Éperdu de plaisir, Will hoqueta. Entre ses cuisses, Bianca grimaça.

« Il na pas appris àfrapper ? »

Bill lignora et soutint le regard de son fils.

« Cest Calypso qui lenvoie. »

Le visage de Will se remplit de joie. Elizabeth Il allait revoir Elizabeth

« Jejarrive … »balbutia-t-il

 

Bill hocha la tête

«  Ne t’attarde pas William. Elle t’attend… »

Bianca posa un regard surpris sur Will

« Qui ça ? »

Will évita son regard et shabilla àla hâte. Il finit par se tourner vers elle

« BiancaJe Je suis désolé… »Murmura-t-il.

 

Elle le regarda sans comprendre et Will s’étrangla à demi

«  Ça fait si longtemps que j’attends… Que j’attends… »

Bianca sourit coquettement

« Et bien vas-y dans ce cas… »

 

Will serra les poings.

«  Bianca… Avant je … Bianca que désires tu le plus au monde ? »

Elle hésita

« Ne me mens pas Bianca. Sil te plait

- Retourner àVenise. » Souffla-t-elle, surprise par son sérieux

Will ferma brièvement les yeux

« Pourquoi ?

- Je ... Nai pas fini là-bas … Will Quest-ce qui se passe ? Tu nas pas changé davis Je ten prie, je ne veux pas. Je ne veux pas mourir. Pas avant davoir fini ce que jai commencé Jy suis presque tu comprends… »

Will la regarda tristement. Les yeux de Bianca brillaient dun éclat avide. Son père avait raison Elle navait jamais perdu de vue son objectif. Même si ça ne laidait pas àse sentir mieux. Il songea àce quil venait de faire et Bill intervint

« WillLa chaloupe . »

 

Will regarda une dernière fois Bianca puis sortit à la hâte. Elizabeth l’attendait…

«  Au revoir Bianca… » Murmura-t-il d’un ton chargé de remords.

Toute àson triomphe, Bianca ne saperçut de rien.

 

()()

 

Quelques minutes plus tard, Bianca regarda la chaloupe s’éloigner.

«  Où va-t-il ? » demanda-t-elle d’un ton négligent à Bill.

L’homme la regarda

« Il va rejoindre sa femme » lui asséna-t-il durement.

 

Il eut le plaisir de voir l’éclair vert se refléter sur le beau visage de Bianca alors qu’elle grimaçait

«  Oh….

- Quy a-t-il Contessa ? » Lui demanda-t-il

Bianca posa un regard angoissésur lui.

« Il avait dit Quil me ramènerait àVenise Je croyais quil ne pouvait la voir, que.

- Les choses ont changées Rassurez-vous je vous conduirais… »répondit Bill dune voix vaguement moqueuse.

 

Rassurée, Bianca sourit. Elle comprenait. Bien sûr… William n’avait pas voulu la voir partir … Quoi de plus naturel ? Du reste, cela était aussi bien. Elle avait toujours détesté les adieux éplorés des hommes qu’elle quittait….

 

Pourtant … Elle était sûre que Will lui avait dit qu’il ne pouvait pas voir sa femme…. Elle sourit … Peut être qu’il avait dit cela pour la séduire … C’était bien le genre… Ce que les hommes pouvaient être bêtes parfois… Elle souhaitait bien du plaisir à Elizabeth. Après elle, nul doute que cette dernière semblerait bien fade à Will. C’était sans doute mieux qu’il ne soit pas là quand elle rejoindrait Venise…. Son sourire s’accentua et elle se tourna vers Bill

«  Et bien ? Qu’attendons-nous ?

- Rassurez-vous… Nous y serons dans deux jours à peine » répondit cruellement le bottier.

 

 

 

Chapitre 4                                                                                                   Chapitre 6

Écrire commentaire

Commentaires : 2
  • #1

    sharkna (dimanche, 12 août 2012 01:43)

    yieu will dans la débauche hihi c'est tout a fait amusant

  • #2

    JessSwann (dimanche, 12 août 2012 09:54)

    Lol n'est ce pas ? Ca change hein