Chapitre 1 La Contessa

Bill jeta un regard inquiet à son fils. Depuis la visite de Calypso, le jeune homme était euphorique et répétait sans cesse qu’il allait revoir Elizabeth sans dire comment une telle chose était possible. De plus en plus angoissé, Bill rejoignit son fils qui, depuis le lever du soleil dans leur monde, ne cessait de scruter l’horizon, comme s’il attendait quelque chose.

 

« Que se passe-t-il William ? »

Le jeune homme se tourna vers lui et son regard s’adoucit

« Ne tinquiète pas. Est-ce que nous avons des âmes à embarquer ?

- Non... Enfin les marins habituels … Que ...

- Pas de femme ? S’inquiéta Will

- Non… »

Bill le regarda avec inquiétude tandis qu’il reprenait sa veille silencieuse.

 

La journée touchait presque à sa fin et Will commençait à craindre que Calypso ne lui ai fait l’une de ses cruelles plaisanteries lorsqu’une barque se détacha de la brume. A son bord, une femme. Elle leva ses yeux d’un bleu pur sur le navire et Will sourit. C’était elle.

 

()()

 

Bianca referma une main tremblante sur celle qui l’invitait à monter à bord. Elle était perdue… Elle ne comprenait pas comment elle avait pu se retrouver en pleine mer dans une chaloupe… Quelques heures plus tôt elle était encore sur la lagune, elle avait rendez-vous avec le Prince et …

«  Laisse papa je m’en occupe »

 

Bill hoqueta et se retourna. Pour la première fois depuis deux ans, son fils était sur le pont pour accueillir les âmes au lieu de tenir la barre comme il l’avait toujours fait. Le vieil homme frémit et se retourna vers la femme qui venait de monter à bord.

«  Qu’est-ce que je fais ici ? Qui êtes-vous ?

- Vous êtes sur le Hollandais VolantCommença Bill

- Je suis Will Turner, le capitaine de ce navire. Le coupa Will. On m’a chargé de vous escorter »

 

Bill sursauta et Bianca secoua la tête

«  Il doit y avoir une erreur…Je n’ai jamais eu l’intention de quitter Venise…Le Prince m’attend »

Will la fixa et répondit avec une froideur que Bill ne lui avait jamais vue

«  On dirait qu’il va devoir attendre, Madame ? »

Bianca le regarda avec hauteur

« Contessa Bianca Siglida. Je suis la favorite du Prince. Il vous fera pendre pour mavoir enlevée.

- J’en doute. » Rétorqua Will.

 

Bill le regarda et Will lui fit un sourire rassurant

«  D’autres âmes arrivent… Occupe-toi en s’il te plait papa… Je m’occupe de celle-ci

- William

- Pas de discussion » le coupa Will.

 

Bianca secoua la tête

«  Des. .. Âmes ?

- Venez. » Lui intima Will

Un mauvais pressentiment au cœur, Bill les regarda s’éloigner. Il ne savait pas ce que faisait cette femme à bord mais une chose était sûre… Elle ne leur apporterait rien de bon.

 

()()

 

Bianca se retourna vers le jeune homme qui l’accompagnait

«  Je veux savoir ce qui se passe ici !!! » exigea-t-elle.

Will la regarda et déglutit. Dire que Bianca était belle était en dessous de la vérité.

« Quel est-ce navire !!

- Le Hollandais Volant. Répondit le jeune homme

- Et alors ?

- Cest le navire des morts » soupira Will.

 

Bianca se troubla et recula.

«  Qu ... Quoi ? » bredouilla-t-elle.

Will avança la main vers elle tout en maudissant sa maladresse mais Bianca recula. La jeune femme passa la main sur son front. D’étranges images lui revenaient La lagune ... Un homme Un poignard Il lavait plongé dans son corps et Bianca baissa les yeux jusqu’àson ventre et passa une main sur ce dernier

 

Will la regarda faire et soupira

«  J’ignore comment vous avez quitté l’autre monde Bianca...

- Contessa Siglida ! »

Will se crispa et reprit

«  Contessa Siglida. Mais je suis celui qui doit guider votre âme vers l’au-delà. »

Bianca hoqueta

«  Laissez-moi… »

 

Will s’inclina et sortit. Une fois dehors, il laissa échapper un soupir inquiet. La mission allait être plus difficile qu’il ne l’avait cru… Comment convaincrait-il une telle femme de vendre son âme au Hollandais Volant ?

Bill s’approcha

« Pour lamour de Dieu Will !! Que se passe-t-il ? Qui est cette femme ? »

Will secoua la tête

«  Je ne sais pas papa… Mais … Calypso m’a chargé de la convaincre de rester à bord… Pour Elizabeth… Tu comprends ... Deux jours et ...

- Elle te demande de te conduire comme Jones comprit avec effarement Bill. Will tu ne peux pas … »

Will releva le visage, un éclat décidé dans le regard.

« Tu ne comprends pasSi je réussis, elle me laissera rejoindre Elizabeth. Deux jours papa. Deux jours au lieu dattendre huit années.

- Cest cher payépour deux jours

- Rien nest trop cher quand il sagit dElizabeth » rétorqua Will.

 

()()

 

Bianca était assise sur le lit lorsque Will pénétra dans la cabine à nouveau. La jeune femme leva un visage baigné de larmes sur lui.

«  Je ne peux pas être morte… Je, c’est impossible »

Will grimaça devant sa détresse et Bianca poursuivit

« JePas maintenant Jallais réussir Réussir… »

La jeune femme fondit en larmes et Will s’approcha. D’un geste hésitant, il lui entoura les épaules

«  Je suis désolé. Qu’alliez-vous réussir ? »

 

Bianca renifla

«  J’étais sa maîtresse... Enfin …

- Un amoureux ? » Demanda Will mal à laise

Bianca releva le visage

«  Qui vous parle d’amour ? Non… J’allais obtenir tout … L’argent, les bijoux, le palais et il a fallu que … »

Toute pitié envolée, Will la fixa

«  C’est tout ce que vous regrettez ? L’argent ?? »

 

Bianca secoua la tête

«  J’étais la reine de Venise vous entendez !! La reine !!!! »

Will se crispa au mot reine et se redressa. Bianca leva un regard embué sur lui

«  Oh non vous ne comprenez pas… Bien sûr, je suppose qu’un homme comme vous n’a jamais eu de possessions qu’il puisse regretter »

Cette fois le visage de Will se durcit

« Jai eu plus que ça Et il ne se passe pas un jour sans que je la regrette… »

Bianca le regarda, surprise par son ton passionné.

« Une maîtresse ? »

 

Will secoua la tête, écœuré

«  Ma femme… »

Sans attendre de réponse, le jeune homme sortit et claqua la porte derrière lui.

 

()()

 

Bill le suivit jusqu’au bastingage

«  Que s’est-il passé ? »

Bouleversé, Will secoua la tête

« Cette femmeElle est vileCynique ... Elle … »

Bill posa une main sur son épaule et reprit doucement

«  Et cela justifie une éternité de servitude ? Will… »

 

Le jeune homme frissonna et tourna un visage désespéré vers lui

«  Je ne peux pas ne pas essayer … Papa ... Je ne peux pas continuer à ne pas la voir, ne pas la toucher … Je ne peux pas

- Alors elle a fait de toi un monstre » soupira Bill.

Will secoua la tête

«  Non … Mais cette âme… Elle, elle ne mérite pas … Elle est mauvaise …

- Ton rôle est de guider. Pas de juger. » Répondit Bill.

 

Will baissa les yeux avant de le fixer.

« Condamne-moi si tu veux mais ne te mets pas en travers de ma route. Pas toi. Je me suis toujours passé de ton aide et je m’en passerais encore. Mais ne m’empêche pas de la rejoindre… »

Bill blêmit

«  Will …

- Les âmes t’attendent papa » répondit le jeune homme d’un ton douloureux.

 

Bill secoua la tête à regret et s’éloigna, laissant Will seul avec ses doutes….

 

()()

 

Une fois Will parti, Bianca poussa un hurlement de rage. C’était impossible, elle ne pouvait pas être morte… Pas maintenant qu’elle était sur le point de régner sur la ville qui avait chassé ses parents lorsqu’elle était enfant. La jeune courtisane ferma les yeux et revit les soldats du Prince … Le père de l’actuel. Ils avaient tirés ses parents de son sommeil, l’avaient arrachée à son lit ainsi que sa sœur. Puis sans rien d’autre que la chemise qu’ils portaient sur le dos, les soldats les avaient jetés hors des murs de la ville. Ils avaient été bannis de Venise.

 

Elle avait vu son père se tuer à la tâche pour payer le loyer de la maison qu’ils louaient dans les campagnes de Vérone. Elle avait vu sa sœur mourir de la fièvre faute d’argent pour payer le médecin… Sa mère se consumer de chagrin… Et enfin son père trois ans plus tôt. Sur la tombe de ce dernier, Bianca s’était fait une promesse solennelle. Venise lui rendrait tout ce dont elle l’avait spolié dans son enfance. Tout et même plus. Quand bien même elle devait s’avilir pour cela. Elle ne manquerait jamais plus de rien.

 

Elle était retournée à Venise. Elle s’était cultivée. Elle avait passé des heures à écouter les riches parler d’art… Puis lorsque le moment était venu, elle avait utilisé sa beauté pour les atteindre. Elle avait choisi ses amants pour leur richesse et leur position sociale. Elle s’était inventé un titre et un mari Véronais mort… Elle avait pleuré le soir où elle s’était donné à un paysan pour tuer son pucelage. Puis elle avait appris. Les gestes d’amour, les caresses. Les mensonges et les feintes jouissances. Jusqu’à devenir la courtisane parfaite. Désirable et désirée de tous. Assez d’amants pour qu’on la sache d’expérience mais pas assez pour qu’on la confonde avec une putain. Et voilà qu’alors qu’elle touchait au but … Elle se retrouvait sur ce navire !!

 

Bianca poussa un cri de rage et sortit sur le pont.

 

()()

 

Bill la regarda approcher et jeta un regard à Will. Bianca le fixa

«  Il dit qu’il doit me guider vers l’autre monde

- C’est sa tâche… répondit laconiquement Bill

- Et . » Susurra Bianca

Bill retint un hoquet de surprise alors qu’elle se glissait contre lui, ses seins lourds frôlant presque négligemment son épaule

«  Peut-il ramener quelqu’un de l’autre côté ? » murmura Bianca.

 

Bill hésita. Will le pouvait mais il savait qu’il ne le ferait pas … Pas si Elizabeth était en jeu… Mais d’un autre côté… Peut-être que si elle le croyait... Elle serait prête à accepter… Il tourna la tête vers Will qui fixait l’horizon, l’espoir sur le visage. Le cœur de Bill se serra et il se retourna vers la séductrice

«  Oui. Il est le maître des âmes » lâcha-t-il.

 

Bianca sourit coquettement

«  Merci…. »

Bill la regarda s’éloigner, le cœur serré. Il espérait juste ne pas avoir fait derreur

 

()()

 

Bianca retint un sourire satisfait. Le jeune homme fade qui l’avait accueilli avait le pouvoir de la ramener. Il méritait qu’on s’intéresse à lui. Elle l’estima d’un regard et sourit. Celui-ci était trop frustré pour lui résister bien longtemps… Dans une semaine il lui mangerait dans la main. La seule question était … De combien de temps disposait elle ?

 

()()

 

Bill observa Bianca et secoua la tête. Une courtisane…. Il connaissait ces femmes aux charmes ravageurs… Lorsqu’il était encore matelot, il avait failli perdre la tête pour l’une d’entre elles. Jack l’avait arrêté. Il regarda Will et sourit. Quelques soient les charmes de Bianca…Son fils ne succomberait pas. Il aimait trop Elizabeth pour ça. Au point de mettre de côté tous ses principes….

 

()()

 

Bianca s’approcha de Will et s’accouda à ses côtés

«  Pardonnez-moi Capitaine… J’ai été ignoble … C’est juste que … Je ne m’attendais tellement pas à être ici » murmura-t-elle.

Will se retourna, l’air ailleurs

« Quoi ?

- Je m’excuse … » sourit Bianca

 

Will sourit gauchement, intimidé par sa beauté. Son regard erra sur sa peau laiteuse largement découverte par son décolleté et il rougit

«  Ce n’est rien… je, pardonnez-moi on m’appelle »

Bianca le suivit du regard tandis quil s’éloignait. Un sourire se forma sur ses lèvres carmin. Elle nallait faire quune bouchée de celui-ci. Cen était presque trop facile.

 

()()

 

Bill regarda son fils approcher et le retint

«  Je lui ai parlé …

- Quoi ?

- A cette femme . Elle voulait savoir si tu pouvais la ramener dans son monde »

Will déglutit

«  Que lui as-tu dit ?

- Je lui ai dit que ouisoupira Bill. A toi de faire le reste Je suppose quil te sera facile de la convaincre que faire un pacte pour éviter la mort la ramènera chez elle »

 

Le visage de Will s’éclaira et il fixa son père

«  Pourquoi ? Tu es contre je le sais … Alors pourquoi ? »

Un sourire désabusé aux lèvres, Bill répondit

«  Je te l’ai dit Will… Je t’ai abandonné une fois. Je ne commettrais plus la même erreur. Si tu as besoin de cette fille pour revoir ton Elizabeth… Alors je t’y aiderai si c’est-ce que tu désires »

Ému Will, hocha la tête

« Cest-ce que je désire le plus au monde

- Alors tu as trois jours pour la convaincre que le pacte la ramènera chez elle »

 

Will soupira tristement

«  Je ne sais même pas comment lui proposer… Et … Je n’aurais qu’une chance… »

Bill regarda la jeune femme et nota le pli concentré de son front

«  Elle te donnera l’occasion….Fais confiance à ton instinct…. »

 

Will sourit et pressa son épaule

«  Merci papa »

Bill sourit, heureux de retrouver son fils. Après tout rien ne valait le bonheur de WillSurtout pas l’âme dune courtisane

 

Prologue                                                                                                     Chapitre 2

Écrire commentaire

Commentaires : 2
  • #1

    sharkna (dimanche, 12 août 2012 00:14)

    Dit la fille de tes montages c'est bien celle dans les tudors , je regarde tellement de truc que je sais plus

    Autrement la ton histoire ça me rappel un peu le film la courtisane :) tu la vu ?

  • #2

    JessSwann (dimanche, 12 août 2012 09:53)

    Lol oui c'est Nathalie Dormer qui jouait Anne Boleyn et qui joue aussi dans Game of thrones

    Oui j'ai vu le film, c'est d'ailleurs en partir grâce à lui que j'ai eu l'idée de cette fic