Chapitre 7 : Rey


Dagobah,

 

 

 

« Maitresse Rey, maitresse Rey ! Oh la la la, elle ne se réveille pas. Je suis certain qu’elle est morte… »

 

BB8 gazouille en réponse et j’ouvre les yeux brutalement, encore sous le choc de ma rencontre avec Ben. Est-ce vrai ? Suis-je vraiment liée à Palpatine ? Je ne peux pas le croire…

 

« Rey, ça va ? »

 

La voix remplie d’inquiétude de Finn me force à reprendre mes esprits. Quoi que Kylo Ren m’ait révélé, vrai ou faux, cela peut attendre. Une menace plus tangible vient vers nous.

 

« Le Premier Ordre, ils ont découvert notre cachette, nous devons partir. Immédiatement.

 

—Oh la la, oh la la nous sommes perdus ! »

 

Si la situation n’était pas aussi critique, l’agitation de C3PO me ferait sourire. Malheureusement, je ne peux mettre en doute les allégations de Kylo. Rose se précipite vers nous, échevelée :

 

« Des croiseurs du Premier Ordre ont pris position au large de la Bordure.

 

— Générale, que faisons-nous ? » s’écrie Poe

 

La voix de Leia me parvient, lointaine et étonnamment fluette. Que se passe-t-il ? Je frémis à la pensée qu’elle ait pu sentir mon éclair de Force. Je ne veux pas la décevoir, ni lui faire honte. Elle est comme la mère que j’ai perdue.

 

« Générale ! » insiste Poe.

 

R2D2 s’en mêle et j’entends C3PO :

 

« Allons, tu vois bien que la princesse Leia ne se sent pas bien… Bien sûr qu’elle se rend compte que nous allons droit à notre mort et que tout est perdu ! »

 

Je n’en peux plus des prédictions pessimistes de ce droïde !

 

« Tais-toi donc un peu, C3PO ! Tout le monde en a plus qu’assez de tes annonces cataclysmiques. Rends-toi utile pour changer, aide donc Kaydel à emporter notre matériel ! »

 

Un silence de mort salue mon éclat. Jamais je n’ai parlé aussi durement à qui que ce soit. Le droïde redresse ses épaules de métal, signe qu’il est blessé et se détourne. Je ne peux pas le laisser ainsi.

 

« Excuse-moi de t’avoir rembarré, C3PO, je suis désolée, mais nous avons besoin d’espoir actuellement. »

 

C3PO me fixe avant de secouer la tête.

 

« Bien sûr, ce n’est pas grave, Maitresse Rey. Je comprends, la situation met les nerfs de tout le monde à bout.

 

— Tu es certaine que tout va bien, Rey ? »

 

Finn. Encore. Décidément, je ne peux me soustraire à son regard inquisiteur. A croire qu’il passe son temps à m’espionner ! Cette pensée m’a à peine traversée que je m’en veux. Finn est mon ami, il fait attention à moi, voilà tout. Qu’est-ce qu’il m’arrive ?

 

« L’équilibre de la Force a été gravement compromis… » déclare Leia.

 

J’avale ma salive. Elle l’a perçu… Elle a senti mon pouvoir Sith se réveiller.

 

« Dark Sidious…Je sens sa présence, comme s’il était revenu, »murmure Leia.

 

Elle semble anéantie par la nouvelle. Moi, je suis partagée. Est-ce que Ben a dit vrai ? Est-il vraiment mon grand-père ? Dans ce cas, il est la seule famille qu’il me reste et je ne sais pas comment je dois réagir à ça, mais, heureusement Poe m’en dispense.

 

« Générale, les croiseurs viennent sur nous, nous devons évacuer ! »

 

Leia ferme les yeux un instant puis hoche la tête.

 

« Que tout le monde rejoigne un vaisseau, emportez ce que vous pouvez mais faites vite. Aucune de nos installations ne vaut la peine que nous sacrifions une vie. »

 

 

Faucon Millénium,

 

 

Chewie hulule de plaisir. La situation a beau être désespérée, il demeure grisé par l’hyper-espace. Nous échangeons un regard complice puis, il pose la main sur mon bras.

 

« Je suis désolé… Nous, on n’a jamais voulu ça.»

 

Pourquoi cette tristesse ? Nous ne sommes pas morts que je sache ! Au contraire, nous avons brillamment échappé aux croiseurs du Premier Ordre. Notre flotte est intacte, un miracle au vu de l’imminence du danger lorsque nous en avons eu connaissance. Peut-être que Ben…

 

« Laisse-moi les commandes», m’enjoint Poe.

 

Comment ose-t-il ? Je suis meilleure pilote qu’il ne sera jamais ! J’évite de justesse un astéroïde et me jette dans un champ de météorites.

 

« Tu es épuisée, Rey, me gourmande gentiment Poe. Tu dois te reposer, nous ne pouvons pas nous permettre de te perdre. »

 

Une vague de honte me submerge sous sa sollicitude et je le laisse prendre ma place. J’avale ma salive, puis :

 

« Où est la Générale ?

 

— Dans une chambre, elle se repose. Les derniers événements l’ont beaucoup éprouvée, si ça t’intéresse de le savoir », me répond Finn.

 

Son ton ne laisse place à aucun doute : il est en colère contre moi.

 

« Je vais voir comment elle se sent. »

 

Je suis peinée que Finn m’en veuille à ce point, encore que j’ignore ce qu’il me reproche. Est-ce à cause de… ? Non, c’est impossible qu’il soit au courant de mes rencontres avec Ben. Je mets ça sous le compte d’une maladresse que j’aurais commise sans le savoir et rejoins celle que je considère comme ma mère adoptive.

 

 

 

« Maitre Leia, comment vous sentez-vous ? »

 

J’ai beau faire, je ne parviens toujours pas à l’appeler Maitre Skywalker, ce vocable était réservé à Luke, le dernier des Jedi.

 

Un soupir épuisé me répond et mon cœur se serre devant la faiblesse évidente de mon mentor.

 

« Ne t’en fais pas pour moi, Rey. Tout ira bien, je me sens juste lasse. »

 

Ses propos m’alertent.

 

« Songez-vous à arrêter le combat ?

 

— Jamais, m’affirme Leia d’un ton farouche. Quand on se bat pour une noble cause, il est impossible de renoncer. Seulement, je crains pour notre avenir… Le Côté Obscur progresse dans la galaxie… »

 

Elle sait. Je sens le rouge de la honte empourprer mes joues. Je ne sais pas si c’est en raison de l’ascendance supposée que je viens de découvrir ou à cause des sensations que j’ai éprouvées face au torse nu de Kylo Ren… Le guérir en apposant mes mains sur lui fut aussi instinctif que troublant. Il est si massif… si puissant… Il est le danger et je ne peux m’empêcher de penser à ce que ça me ferait de… Heureusement, Leia interrompt ma rêverie :

 

« J’ai peur qu’il soit désormais impossible de ramener mon fils dans la Lumière. Je sens la corruption du Côté Obscur en lui. Je ne sais plus comment faire pour le sauver. »

 

Non, elle ne sait pas encore. Elle ne soupçonne rien. Tant mieux, je ne veux pas qu’elle découvre mes pensées à l’égard de son fils et encore moins qu’elle apprenne mon ascendance Sith. Je ne supporterai pas qu’elle me retire sa confiance et son affection.

 

Une larme roule sur la joue parcheminée de Leia et je m’en veux de mon égoïsme. Je m’inquiète de savoir mes secrets éventés alors qu’elle se mine pour son fils.

 

« Il y a encore du bon en lui, je le sais…

 

— Comment peux-tu en être aussi sûre ? Est-ce que votre connexion t’a permis de lui parler ?

 

— Oui, c’est lui qui m’a prévenue de l’arrivée des croiseurs. »

 

Je n’avais pas prévu de lui parler de notre dernière conversation mais, savoir que Kylo m’a avertie de son approche apaisera ses craintes et lui rendra peut-être un peu d’espoir.

 

Leia se trouble un instant et me fixe.

 

« Vraiment ?

 

— Il m’a aussi avoué que Palpatine était derrière le Dernier Ordre, ce qui confirme le bouleversement que nous avons ressenti dans la Force, » ne puis-je m’empêcher d’ajouter.

 

Leia frémit.

 

« Ainsi, les craintes de Luke étaient justifiées, il a survécu à l’assaut de Vador. »

 

Pourquoi l’appelle-t-elle toujours ainsi ? Après tout, il était son père et, à la fin, il a fait le bon choix.

 

« Tu dois t’éloigner de Ben, Rey. »

 

Quoi ? Comment peut-elle me demander cela ?

 

« Si Palpatine l’a corrompu, il est illusoire d’espérer le rallier à notre cause. S’il t’a avertie de l’assaut, c’est sans doute pour gagner ta confiance afin de pouvoir te manipuler. Ben est parti. Je le sais depuis qu’il a tué Han mais je refusai de me l’avouer. La résurrection de Palpatine ne me laisse plus aucun espoir de le voir revenir du côté Lumineux. »

 

Comment peut-elle abandonner ainsi ? Ben est son fils unique, son héritier !

 

« II y a encore du bon en lui, je le sens…

 

— J’aimerai partager ton optimisme Rey, mais Palpatine détruit tout ce qu’il touche, c’est écrit dans son sang. »

 

J’avale ma salive. Si elle savait, que penserait-elle de moi ?

 

« Cesse de lui parler, Rey. Mets un terme à ce lien qu’il y a entre vous. Repousse-le. Il est trop tard, tu ne peux plus le sauver. Désormais, tu es mon seul espoir de voir la Lumière triompher… » souffle Leia avant de fermer les yeux, épuisée.

 

 

 


Chapitre 6                                                                                                             Chapitre 8


Écrire commentaire

Commentaires: 0