Chapitre 3 : Rey


Dagobah,

 

 

Quel carnage… Quelle ignominie !

 

Je le vois aussi clairement que s’il se tenait devant moi. Campé solidement sur ses jambes, le sabre prompt à ôter la vie. Ami ou ennemi peu lui importe, seules la domination et la mort l’animent.

 

Pourtant…

 

Pourtant, je ne peux m’empêcher de le comprendre. Il est si seul, si triste, si abandonné. Il n’a pas compris à quel point la Générale l’aime, à quel point elle rêve d’un autre destin pour son fils unique.

 

A travers ses souvenirs, j’aperçois de nouveau Maître Skywalker, le sabre brandi, prêt à le frapper mortellement. Je ressens la terreur et la douleur de Ben. Ce moment qui l’a fait basculer du Côté Obscur. Ce qu’il a interprété comme la trahison de son oncle. Quel gâchis, d’autant plus qu’au fond de moi, je suis certaine que jamais Maitre Skywalker n’aurait été capable de lui ôter la vie. C’était un Jedi et les Jedi protègent, ils ne détruisent pas. Certes, il avait hésité, il l’avait lui–même reconnu mais jamais il n’aurait levé son sabre laser sur un enfant innocent, encore moins son neveu.

 

« Rey, il faut que je te parle… »

 

Finn. Encore. En dépit de mes efforts pour l’éviter, il revient sans cesse. Je l’aime beaucoup mais, je crains d’entendre ses révélations. J’ai peur qu’il ressente plus que de l’amitié pour moi. J’espère que non, que mon intuition me trompe, mais si ce n’est pas le cas, je ne veux pas être forcée de le blesser. Je suis un apprenti Jedi. Les relations amoureuses sont proscrites. Cependant, même sans cette interdiction, jamais je ne serais capable de lui retourner son affection. Finn n’est qu’un ami, une sorte de frère pour moi. Il ne sera jamais plus.

 

« Où en sommes-nous ? Chewie et Poe sont-ils revenus de leur mission ?

 

— Non, pas encore. Mais, Rey… Il faut que je te dise…

 

Faucon Millénium en vue ! »

 

Sous l’effet de l’exaltation, Rose enlace Finn qui se dégage sans douceur.

 

« Rose, nous étions en pleine discussion importante. »

 

Le sourire de Rose se fane et je détourne le regard pour ne pas ajouter à sa gêne. Comment Finn peut-il ne pas se rendre compte qu’elle est amoureuse de lui ?

 

« Je vois, pardonne-moi de vous avoir interrompus, » déclare-t-elle, non sans acidité, avant de tourner les talons.

 

Finn ouvre la bouche, prêt à parler, mais je ne lui en laisse pas le temps.

 

« Ils rapportent sûrement des nouvelles importantes, nous ferions mieux de nous dépêcher.

 

— Bien sûr, Rey… Allons-y. »

 

Sa déception et sa résignation ne m’ont pas échappées. Mais il est trop tard pour faire machine arrière.

 

Poe a le visage grave en débarquant. Derrière lui, Chewie semble porter toute la misère de la galaxie sur ses épaules. Quelque chose de grave s’est produit, je le sens. Je leur emboite le pas alors qu’ils se précipitent vers la Générale.

 

« Nous devons vous parler, tout de suite, » exige Poe, blanc comme un linge.

 

Leia exhale un long soupir et leur fait signe de la suivre.

 

« Qu’est-il arrivé ?

 

— La pire chose possible, nos informateurs nous ont avertis qu’un destroyer avait détruit Corellia. Elle a été rayée de la Galaxie.»

 

Corellia, la planète d’où était originaire Han Solo… A cette annonce, Leia Organa vacille légèrement avant de se reprendre.

 

« Est-ce que la chose est certaine ? »

 

Chewie lui répond par une profonde lamentation et Leia pose une main sur son bras poilu.

 

« Au moins, cette nouvelle lui aura été épargnée. Han aurait eu tellement de peine en apprenant cela.

 

— Générale, l’essentiel de notre flotte y était dissimulée, rappelle Poe d’un ton rempli de désespoir.

 

— Oh Maitresse Leia, nous sommes perdus, perdus, » se lamente C3PO, faisant écho à ce que nous pensons tous sans oser le dire à voix haute.

 

Finn serre les poings.

 

« Le Suprême Leader doit être neutralisé au plus vite, la Résistance ne peut permettre qu’il poursuive ses crimes ! »

 

Les mots sortent de ma bouche avant que j’ai eu le temps de les retenir.

 

« Ce n’est pas lui. Kylo n’aurait jamais fait cela !

 

— Impossible ? ricane Finn. Non mais tu t’entends Rey ? Bien sûr que c’est lui, qui d’autre pourrait être assez fou pour faire une chose pareille ? »

 

Je ne sais pas comment leur expliquer d’où provient ma conviction mais je suis sûre que Kylo n’est pas le coupable. Ce n’est pas lui, impossible.

 

« Le Premier Ordre ne dispose pas d’une telle puissance, j’argue en désespoir de cause. Un superlaser capable de détruire une planète entière n’a pas été vu depuis l’Etoile de la Mort.

 

— Rey a raison, intervient Poe. Selon nos informateurs, cette attaque a été revendiquée par une organisation qui se fait appeler le Dernier Ordre. »

 

La Générale Organa tressaille.

 

« Cela vous dit quelque chose ?

 

— Non, mais… Je ressens quelque chose, un déséquilibre dans la Force.

 

— Quelque chose me dit qu’il n’est pas en notre faveur », marmonne Poe.

 

La Générale l’ignore et se tourne vers moi.

 

« Est-ce que tu l’as senti, toi aussi ? »

 

Je secoue négativement la tête et j’avale ma salive. Je n’ai pas le courage de lui avouer que mon lien avec Kylo Ren est si fort qu’il annihile toutes mes autres perceptions de la Force. Les sourcils froncés, Leia me fixe quelques secondes avant de se retourner vers Poe.

 

« Prenez un peu de repos, je vais voir ce que nos alliés peuvent glaner sur ce Dernier Ordre. »

 

Finn s’approche de moi.

 

« Je ne comprends pas ce qui se passe avec toi. Tu n’es plus la même. Depuis quand prends-tu la défense de Ren ? Quelle importance qu’il ait appuyé lui-même sur le bouton ou qu’il en ait seulement donné l’ordre ? C’est notre ennemi. »

 

Il commence à m’énerver sérieusement. Une bouffée de rage monte en moi.

 

« Et moi, j’ignorai que tu me connaissais si bien, Finn ! Enfin, c’est ce que tu penses… Si tu me connaissais réellement, tu saurais que je ne suis pas du genre à condamner un innocent sur de simples présomptions !

 

— Un innocent ? Je n’arrive pas à croire que tu puisses dire une chose pareille ! Ce despote a tué son propre père pour rejoindre le Côté Obscur et tu doutes de son implication ? Enfin, Rey, ce Ren est un monstre ! Il massacré les apprentis Jedi ! Des enfants !

 

— Peut-être qu’il avait ses raisons, » je marmonne avant de m’éloigner.

 

Je ne veux pas parler de Kylo avec Finn, ni avec qui que ce soit. Ils l’ont tous condamné, même Leia. Mais, après ce que j’ai vu dans ses souvenirs, je commence à comprendre ce qui a poussé Ben du Côté Obscur.

 

 

 


Chapitre 2                                                                                                            Chapitre 4


Écrire commentaire

Commentaires: 0