Chapitre 7 Juste toi et moi

Elizabeth percluse de fatigue et de chagrin finit par s'endormir dans les bras de Tia après avoir longtemps pleuré. Apitoyée, la sorcière se dégagea doucement de l'étreinte de la jeune femme qui ne réagit même pas tant elle était épuisée par l'expérience qu'elle venait de vivre et la mort de Jack. Tia resta un moment à observer Elizabeth sans rien dire ...

 

Ainsi donc c'était elle qu'il avait choisi ...

 

Jack avait été aimé par de nombreuses femmes et il avait brisé le cœur de chacune d'entre elles. Tia y comprit. La shaman détailla Elizabeth avec avidité et se demanda ce qu'elle avait de si particulier pour que le pirate se soit condamné à une mort atroce pour elle. Une larme glissa lentement sur la joue d'Elizabeth accompagnée d'un petit gémissement tandis que dans son sommeil elle refermait ses doigts sur l'amulette qui ne la quittait plus. Voyant cela Tia fronça les sourcils. Ça lui rappelait ce qui s’était produit toute à l’heure. La transe profonde d'Elizabeth, la sorte de communication qu'elle semblait avoir établie avec Jack alors que le dragon déchirait ses chairs. Tout cela n'était pas normal, tout du moins pas à ce point, mais elle n'avait pas le temps de s'attarder là-dessus pour le moment. Tia prit une grande inspiration car une tâche difficile l'attendait, elle devait annoncer à William Turner que Jack était mort. Elle jeta un dernier petit coup d'œil à Elizabeth pour s'assurer qu'elle allait bien puis sortit discrètement de la cabane.

 

Accoudé à la rambarde qui servait de garde-fou, Will était immobile. Tia ne voyait pas son visage mais le tremblement qui agitait ses épaules laissait peu de doutes possibles quant à la nature des émotions qui l'animaient. Elle s'approcha lentement du jeune homme pour se donner le temps de chercher ses mots.

 

Will serrait à le briser le compas de Jack. Depuis qu'Elizabeth s'était mise à hurler il avait l'impression que quelque chose pesait sur son cœur et l'écrasait sans pitié, le broyait, comme s'il pressentait une catastrophe. Will, fixait le compas sans oser l'ouvrir. Il avait trop peur de ce que celui-ci lui révélerait s'il le faisait ... Il fut tiré de ses pensées par la main de Tia qui se posait sur son épaule. Plein d'appréhension, il se retourna et croisa le regard empli de compassion de la sorcière. Les larmes aux yeux, Will secoua la tête. Il savait au fond de son cœur ce que Tia était venu lui annoncer, il l'avait toujours su. Dès l'instant où il avait vu Elizabeth revenir seule et lui donner le compas il avait su qu'il avait perdu Jack pour toujours. Malgré tout il ne pouvait pas se résoudre à l'admettre, à l'accepter, pas encore. Il ressentait au fond de lui-même ce besoin de Jack, cette envie d'être auprès de lui. Will secoua à nouveau la tête et son regard brûlant supplia Tia de ne pas prononcer les mots pour lesquels elle était venue le trouver. Parce qu'une fois que ce serait dit, il n'y aurait vraiment plus rien à faire et cela... Il n'était pas sûr de pouvoir le supporter. Tia comprenait tout ça, mais elle ne pouvait pas le laisser continuer à espérer comme il le faisait. Elle commença à parler d'une voix douce qui lui était inhabituelle.

« C'est fini William... Jack nous a quittés pour toujours.

- Non. » Gémit le jeune homme.

Tia observa sa détresse et songea que c'était encore pire que ce qu'elle avait imaginé.

« Oh Jack qu'as-tu donc fait àce petit pour qu'il t'aime àce point ... » pensa-t-elle.

Tia ouvrit doucement ses bras et prit William contre elle, comme elle l'avait fait un peu plus tôt avec Elizabeth et caressa légèrement les cheveux du jeune homme qui pleurait sans retenue. Tia sentit les larmes chaudes de Will inonder son cou et perçut aussi les battements affolés de son cœur. Comme si celui-ci était tellement plein de chagrin et de souffrance qu'il était prêt à exploser.  

« Je ne veux pas qu'il meure. » Balbutia Will entre deux sanglots.

Tia l'écarta doucement d'elle et fixa le jeune homme dans les yeux, attendrie par la manière enfantine dont Will exprimait son chagrin.

« C'est trop tard Will. Tu ne peux plus rien faire pour le sauver, personne ne pouvait l'aider.

- Je ne lui pardonnerais jamais. » Murmura Will.

Tia le regarda sans comprendre, mais Will se chargea de l'éclairer et poursuivit d'une voix pleine de rancœur.

« Elle l'a laissé tomber. Encore une fois. Elle l'a abandonné. C'est de sa faute s'il est mort !! »

 

Tia, choquée, réalisa à ce moment qu'il parlait d'Elizabeth. Elle connaissait les sentiments de la jeune femme, son chagrin était sincère et profond et elle avait entendu les mots qu'Elizabeth avaient adressés à Jack. Sa déclaration d’amour, le cœur qu'elle y avait mis. En vérité Tia se demandait même si la jeune femme serait capable de surmonter cette perte, la manière dont elle s'agrippait à l'amulette lui paraissait malsaine de même que ce à quoi elle supposait avoir assisté pendant la transe d'Elizabeth. Une sorte de conversation entre leurs deux âmes presque que comme si elles avaient en quelque sorte fusionné. Plusieurs fois elle avait cru voir des marques de griffures sur la peau d'Elizabeth pendant cette "conversation", marques qui avaient à présent totalement disparu. En vérité Tia comptait sur Will pour redonner le goût de vivre à la jeune femme. Elle pensait que leur chagrin commun les rapprocherait à nouveau mais plus le temps passait plus elle avait peur que ce soit précisément le contraire qui se produise. Elle se remémora des bribes des paroles d'Elizabeth, elle aussi en voulait à quelqu'un. Elle en voulait à Jack de l'avoir laissée.

« Pourquoi t'es-tu sacrifié ? Tu savais ce qui allais arriver tu le savais. » Avait-elle crié.

 

Tia fixa Will.

« Tu ne dois pas en vouloir à Elizabeth, elle n'est pas responsable. Jack n'ignorait rien de la malédiction attachée à l'amulette. Il est resté là-bas en sachant ce qui allait lui arriver. Martela-t-elle. Il a choisi son destin !! »

Will la contempla, incrédule.

« Vous essayez de me faire croire que Jack, Jack Sparrow, se serait lui-même condamné à mort ??? C'est ridicule, pourquoi Jack aurait fait ça ?

- Peut-être pour sauver la vie de ceux qu'il aime ! »

Will, la bouche tremblante la regarda.

« Que voulez-vous dire ? »

 

Tia hésita longuement avant de répondre. Si elle avait bien compris ce qui s'était passé Jack s'était sacrifié pour Elizabeth. Pour qu'elle soit heureuse, pour qu'elle soit avec Will ce qui était inhabituel et démontrait la profondeur des sentiments de Jack pour la jeune femme. Au lieu de condamner Will à sa place, ce qui en toute logique aurait dû être son choix, Jack s'était effacé et avait laissé la femme qu'il aimait à un autre. Seulement Tia sentit que Will n'était pas prêt à entendre ça alors elle fit ce que Jack avait toujours fait jusqu'à présent. Elle mentit à Will. Pas par plaisir, mais parce qu'elle commençait à entrevoir les raisons qui avaient poussées Jack à agir et qu'elle sentait que si Will apprenait la vérité, le sacrifice de Jack ne servirait à rien. Et cela c'était impossible. Tia n'aimait pas mentir, mais elle avait trop aimé Jack pour permettre que sa mort soit inutile. Elle reprit la parole d'une voix ferme.

 

« Ce que je veux dire William, c'est que Jack était au courant de la malédiction qui était attachée à l’amulette. Il savait qu'en prenant la place de cette dernière il scellait son sort de manière irrémédiable. Il aurait pu faire le choix de t'y envoyer à sa place, mais il ne l'a pas fait. Il s'est sacrifié pour que TU vives et qu'Elizabeth et toi soyez réunis. Et s'il fait ça, ça ne peut être que parce qu'il tenait beaucoup à vous deux ».

Seigneur mon pauvre garçon il aimait ta fiancée à la folie, songea t’elle

Will, les yeux à nouveau pleins de larmes, baissa légèrement la tête.

«  Je sais. C’est juste que je l'aimais tellement. » Avoua-t-il dans un souffle

Tia lui sourit.

« Bien sûr que tu l'aimais. C’est normal Will. Jack était, et bien ma foi, tu étais son ami je crois. Dit-elle en souriant. Je sais ce qu'il a fait, t'envoyer à sa place sur le Hollandais Volant te voler la femme que tu aimes mais Jack était comme ça, vif, malin toujours à essayer de marchander. Et je sais que, pour toi qui a grandi sans la présence de ton père, Jack représentait énormément. Il t'a appris beaucoup Will. Continua Tia en tentant d'analyser les sentiments de Will pour Jack

- Je, vous ne comprenez pas. Rougit Will. Jack était plus que ça pour moi, il était enfin je… » Commença-t-il avant de s’interrompre.

 

Tia gênée devina tout ce que Will n'osait pas lui dire. Elle vit le désir qui animait encore les yeux du jeune homme tandis que celui-ci reprenait d'une voix tremblante.

« Et il est mort sans que j'ai pu lui dire. Sans savoir à quel point il comptait pour moi. Il est mort seul. »

Tia hésita un bref instant avant de détromper Will

« Non. Il n'était pas seul, enfin pas tout à fait, d'une certaine manière Elizabeth était auprès de lui.

- Elizabeth ? Demanda Will avec un rien de rancœur dans la voix. Mais pourquoi elle ? »

Oh Will parce qu'il l'aimait et parce qu'elle l'aimait aussi. Songea Tia avant de se reprendre.

« Elle est la porteuse de l'amulette, c'est cela qui lui a permis d'être avec lui. C’est ce que tu as vu tout à heure. » Expliqua-t-elle à la place.

 

Will pâlit au souvenir du cri de pure souffrance poussé par Elizabeth. Il était perdu et avait toutes les peines du monde à démêler ses sentiments pour Jack mais aussi pour Elizabeth. Il ressentait toujours du désir pour le pirate, même à présent, même en sachant que plus jamais il n'entendrait sa voix chaude et moqueuse, que plus jamais il ne sentirait ses mains sur lui. Will serra les poings pour empêcher les larmes de couler à nouveau. Cette idée lui était insupportable et l'empêchait de reconnaître la profondeur de ses sentiments pour sa fiancée, en pensant à elle il avait l'impression de trahir Jack. Tia comprit son dilemme et lui murmura doucement :

 

« Elizabeth est en vie, elle. Elle a besoin de toi, elle aussi a perdu quelqu'un de cher »

Tu n'imagines pas à quel point, ajouta-t-elle pour elle même

« Elizabeth murmura Will. Oui c'est vrai, elle tenait à Jack. »

Mais pas autant que moi, pourquoi est-ce elle qui a pu être auprès de lui dans ses derniers moments ? C'est injuste. Oh Jack, j'avais tellement à te dire, tout ce que tu représentais pour moi. Tia a raison tu étais un père pour moi. Mais tu étais aussi beaucoup plus que ça tu étais mon ami, mon seul ami. Jack je t'aimais tant et tu ne le sauras jamais ...

Tia garda le silence pendant que Will réfléchissait puis reprit

« Tu sais William, je crois qu'il y a des choses qui n'ont pas besoin d'être dites pour être exprimées. Murmura Tia. Jack avait confiance en toi, il t'a confié ses biens les plus précieux. Son compas et son navire. »

Et la femme qu'il aimait.

« Crois-moi il savait que tu étais sincère avec lui. Sans quoi il n'aurait jamais fait cela. »

 

Will leva vers elle des yeux chavirés par l'espoir :

« Vous le pensez vraiment ? Je veux dire que Jack savait mes sentiments pour lui ?

- Oui William, j’en suis sure. Répondit Tia le cœur serré par ce qu'elle lisait dans les yeux du jeune homme

- Merci, je, pourriez-vous retourner auprès d'Elizabeth et vous occuper d'elle ? J’aimerais être un peu seul.

- Soit je te laisse, mais n'oublie pas que tu n'es pas le seul à souffrir de la mort de Jack.

- Je sais. » Murmura Will.

Non tu n'en as aucune idée, et c'est beaucoup mieux ainsi. Songea Tia en s'éloignant tandis que Will, après avoir fait quelques pas dans le bayou se décidait enfin à ouvrir le compas que lui avait laissé Jack.

L'aiguille resta immobile, ce qu'il désirait le plus n'était plus.

 

De retour à l'intérieur la shaman se pencha sur Elizabeth, celle-ci était toujours endormie mais même dans son plus profond sommeil elle continuait à serrer le petit dragon contre elle. Ce dernier n'avait toujours pas retrouvé sa couleur originelle et se détachait comme une tache de sang sur la peau laiteuse de la jeune femme. Tia, décida d'aller consulter un antique grimoire pour voir si elle pouvait en apprendre plus. En effet, elle connaissait la légende du dragon et de l'amulette mais pas ses détails. Néanmoins elle en savait assez pour imaginer la souffrance qu'avait pu ressentir Jack lorsque le dragon l'avait absorbé et lui avait volé tous ses souvenirs pour les fondre en lui au milieu de ceux des autres personnes qui le composait.

 

Tia écrasa une larme en songeant à ce que ça avait pu représenter pour Jack. Tous ses souvenirs, son navire, son idéal de liberté, la femme qu'il aimait tout ce qui faisait de lui l'homme qu'il était tout ça lui avait été arraché sans pitié par le dragon. C'était tellement injuste, elle connaissait le pirate, elle savait que derrière les dehors cyniques, les vantardises et l'indifférence aux autres se cachait un homme bon, menteur, voleur, et souvent égoïstes certes, mais si humain. Sa liberté était tout ce qui comptait sur lui. Cette liberté si chère à laquelle il avait finalement renoncé pour assurer le bonheur d'une femme. Tia songea que le plus ironique là-dedans c'est que personne ne saurait jamais la vérité sur Jack Sparrow, sur la noblesse de son cœur. Aux yeux de tous ou presque il resterait le pirate sans âme et sans cœur qui avait volé, ravagé, pillé et trompé de nombreuses personnes. Tout en ruminant ces tristes pensées elle parvint enfin au passage qu'elle cherchait, celui de la légende du dragon. Les yeux agrandis par la surprise Tia découvrit pourquoi Elizabeth était entrée dans une transe si profonde et aussi la raison pour laquelle l'amulette ne retrouverait sans doute jamais sa couleur verte, du moins tant qu'elle serait portée par Elizabeth.

Sous le choc de la découverte qu'elle venait de faire Tia Dalma se laissa tomber sur son siège, elle avait mal pour Elizabeth et pour Jack. Surtout pour Jack. Les larmes aux yeux, Tia songea à la manière cruelle dont le sort s'était acharné sur le pirate, décidément rien ne lui aurait été épargné, toute sa vie, tous ses espoirs tout lui aura été dérobé. Son navire, sa liberté, Elizabeth... Et son enfant.

 

A cet instant Elizabeth gémit faiblement et murmura le prénom de celui qui n'était plus comme si ce simple mot avait le pouvoir de le faire revenir. Tia la regarda avec plus de douceur qu'elle ne l'avait fait jusqu'à présent. La jeune femme n'était pas au bout de ses épreuves. Elle s'approcha et, tendrement, prit la main de la jeune femme dans la sienne.

« Réveillez-vous Elizabeth, nous devons parler. »

Elizabeth lui lança un regard vide.

« A quoi ça nous avancera de parler ? Il est parti ! Il m'a abandonnée lâchement. » Lança t'elle d'une voix rageuse.

Tia sentit son sang bouillir dans ses veines. Elle ne put se retenir et gifla violement la jeune femme. Elizabeth, incrédule, porta lentement la main à son visage.  

« Ne redites jamais ça. Il s'est condamné lui-même à un sort atroce pour vous ! Parce qu'il vous aimait ! Ne le traitez plus jamais de lâche ! » Lui ordonna Tia dont la voix tremblait de rage.

Elizabeth, le visage décomposé, des larmes emplissant des yeux marron, resta un long moment sans rien dire avant de s'adresser à Tia d'une voix si ténue qu'elle était presque un murmure.

« Et comment voulez-vous que je vive avec ce poids sur les épaules ? Jack est mort à cause de moi. Comment voulez-vous que je réussisse à me pardonner ça ? »

 

Tia resta un instant sans rien dire, elle avait beau chercher elle ne savait pas quoi répondre à la jeune femme qui lui faisait face. Elizabeth soupira :

« Vous voyez bien. Même vous vous ne savez pas.

- Non. Mais je sais une chose c'est que Jack n'aurait pas aimé vous savoir dans cet état. Il aurait voulu vous savoir heureuse, libre.

- Mais il m'a volé ma liberté. Il a choisi pour moi. Objecta Elisabeth en sanglotant.

- Il vous a protégée. Coupa Tia. Il n'a pas voulu vous obliger à choisir entre William et lui, surtout dans ces circonstances. Il savait que la mort attendait celui qui prendrait la place de l'amulette. Il aurait pu envoyer Will à sa place, mais il ne l'a pas fait.

- Il a dit qu'il voulait que je sois fière de lui, qu’il voulait me prouver qu'en définitive j'avais raison, qu’il était un homme bien. Sanglota Elizabeth. Mais moi ce n'était pas ça que je désirais, je voulais être avec lui, peu importe qu'il mente où qu'il triche je l'aimais pour lui, pour ce qu'il était.

- Allons, soyez honnête, vous lui en auriez voulu s'il avait sacrifié Will pour être avec vous .. »

 

Elizabeth la regarda un moment sans rien dire.

« Oui, mais vous ne comprenez pas ça n’aurait eu aucune importance, je l'aimais. » Déclara-t-elle d'une voix désespérée.

Tia la regarda droit dans les yeux

« Oui vous l'aimiez. Mais et Will ? Étiez-vous prête à renoncer à lui ? A le blesser ? A lui voler tous ses rêves et ses espoirs ? Ou alors seriez-vous restée avec lui tout en sachant que vous alliez briser le cœur de Jack ? »

 

Elizabeth ne répondit pas. Elle savait que Tia venait de marquer un point. Toute sa vie, toute sa jeunesse, elle avait été amoureuse de Will Turner. Jusqu’à ce qu'elle rencontre Jack, jusqu’à ce qu'elle y goûte . Elle ferma les yeux et chercha à retrouver la saveur des baisers de Jack, l'odeur de sa peau. Tia l'observa un moment sans rien dire puis reprit la parole plus doucement

« Jack vous aimait Elizabeth. N’en doutez jamais. Je crois qu'il pensait que Will vous apporterait plus qu'il ne le pourrait jamais. Une vie stable, heureuse ,à l'abri du besoin et protégée. Je pense que c'est ce dont Jack rêvait pour vous ...

- Mais moi ce n'est pas ce que je voulais.

- Qu'auriez-vous désiré alors ? Une vie d’errance, de fuite, de danger à trembler sans cesse pour Jack ou pour vos enfants ? » Murmura Tia en posant la main sur le ventre d'Elizabeth, cherchant la confirmation de ce qu'elle avait lu.

La jeune femme, gênée, évita son regard. Le souvenir de la nuit passionnée qu'elle avait passéen compagnie de Jack ne la quittait pas et ne faisait qu'augmenter ses regrets mais aussi ses remords. Tia la prit par le menton et releva son visage, pour lire dans ses yeux.  

« Il a été votre amant n'est-ce pas ? »

Faiblement, à la fois honteuse et soulagée de se libérer enfin de ce secret, Elizabeth hocha la tête.

« Un seule nuit, une nuit merveilleuse, Jack a été si tendre, si attentif. » Ne put elle s'empêcher d'ajouter.

 

Tia ressentit un petit pincement au cœur en voyant l'amour qui brillait encore dans les yeux d'Elizabeth qui était comme illuminée par ce souvenir. Effectivement apparemment Jack devait être capable de tendresse. Même s'il avait été sans cœur avec elle, comme avec toutes les autres, les rejetant une fois qu'il avait obtenu ce qu'il désirait. Tia chassa la jalousie qui l'envahissait, celle-ci n'avait plus lieu d'être. Elle devait annoncer une nouvelle à Elizabeth mais pour cela elle devait attendre le bon moment et surtout s'assurer que l'enfant de Jack aurait la vie dont son père aurait rêvé pour lui.

« Jack vous a donné beaucoup Elizabeth, plus que vous ne le pensez. Je sais que ce que je vais vous dire va vous paraître cruel mais vous devez respecter la volonté de Jack. Votre engagement envers Will. Jack est mort mais Will, lui, est toujours là et il vous aime. Ne rejetez pas le bonheur qui s'offre encore à vous, Jack ne le voudrait pas. »

Elizabeth la regarda avec horreur.  

« Comment pouvez-vous suggérer une chose pareille ? Me demander d'oublier Jack aussi vite. Ce ne serait pas honnête ! Ni pour Jack ni pour Will !!

- Vous vous méprenez Elizabeth. Je sais très bien que vous ne pourrez jamais oublier Jack, il fait partie de vous et beaucoup plus que vous ne le croyez mais cela ne vous oblige pas à arrêter de vivre où à briser votre existence et celle de Will. Vous savez ce n'est pas de vous condamner à être malheureuse qui pourra vous ramener Jack.

- Je sais. Murmura Elizabeth, les yeux pleins de larmes. Je sais qu'il ne reviendra plus. Oh Tia, ça me fait si mal !

- Et Will en souffre aussi, plus que vous ne pensez, vous devriez le pleurer ensemble au lieu de rester seuls chacun de votre côté avec votre chagrin. »

 

Tia se leva et prépara une décoction à base de plantes, pardonnez-moi mes enfants mais parfois il faut forcer le destin et réveiller les sentiments enfouis, songea t'elle en glissant une herbe aux vertus magiques dans la potion. Elle se retourna souriante, et tendit deux chopes pleines à Elizabeth.

« Tenez. Il y en a une pour vous et une pour Will. Buvez cela et parlez, consolez-vous. Il a besoin de vous comme vous avez besoin de lui, même si vous ne vous en rendez pas compte. »

Elizabeth prit les boissons avec hésitation.

« Vous avez peut-être raison. » Dit-elle avant de sortir

Tia la rappela.

« Elizabeth, ne soulagez pas votre conscience en faisant des aveux à Will, ce serait une erreur de faire ça maintenant. Restez soudés surtout. »

Puis, Tia s'installa derrière sa fenêtre et attendit que sa potion commence à faire effet.

 

Elizabeth s'approcha avec hésitation de son fiancé, sans mot dire, elle lui tendit l'une des deux chopes.

« Bois. Ça te fera du bien. »

Will prit la boisson sans souffler mot et commença à boire lentement. De son côté, Elizabeth ne parvint pas à porter le breuvage à ses lèvres ce que Tia observa avec une inquiétude croissante.

« Il me manque. Sanglota Elizabeth, brisant brutalement le silence

- A moi aussi. Murmura Will avant de reprendre. Tia m'a dit que tu étais près de lui quand il est ... »

Il s'interrompit ne pouvant prononcer le mot. Pas encore. Elizabeth hocha la tête, l'air perdu, et but machinalement son verre au grand soulagement de Tia.

Je suis désolée Jack mais je sais que tu aurais compris mon geste. Elle n'a plus que lui à présent.

« Oui, oh Will c'était affreux. » Explosa Elizabeth avant de fondre en larmes.

 

Alors, Will réalisa enfin qu'elle aussi ressentait une peine immense devant le sort de Jack, qu’il n'était pas seul à souffrir. Gauchement, il la prit dans ses bras et la serra contre lui. Ils restèrent longtemps ainsi, pleurant dans les bras l'un de l’autre, étroitement enlacés. Au bout d'un très long moment leurs larmes se tarirent tandis que la potion commençait à faire son effet et attisait leurs sens, chacun ayant une conscience aigüe de la proximité de l'autre. La serrant toujours dans ses bras, Will commença à déposer de légers baisers sur son visage, sa main se crispa sur son dos et il l'attira à lui. Peu à peu, leurs bouches se cherchèrent tandis que les larmes brillaient encore dans leurs yeux.

 

Tia Dalma se détourna avec pudeur de la fenêtre, elle avait rempli sa mission, ce qui suivait n'appartenait qu'à eux. Elle, elle allait enfin pouvoir pleurer Jack comme il se devait. Alors Tia s'assit et, lentement, laissa couler les larmes amères qu'elle retenait depuis des heures.

 

De plus en plus échauffé par la décoction de Tia, Will souleva Elizabeth dans ses bras tandis que leurs lèvres se rejoignaient enfin. Elizabeth, le cœur battant, se serra contre lui, tandis que leurs langues se mêlaient et jouaient l'une avec l'autre. Will goûta en gémissant la saveur épicée laissée par la potion sur les lèvres de sa partenaire. Doucement, sans rompre leur baiser passionné, il l'allongea sur l'herbe humide du bayou et glissa sa main sous l'étoffe de son vêtement pour caresser sa jambe avant de remonter lentement. Elizabeth, à son tour gagnée par le désir, se redressa à demi. Ses mains déboutonnèrent fiévreusement la chemise de Will pendant que ce dernier glissait sa main sur son intimité et osait enfin la caresser comme un amant. A ce contact, Elizabeth gémit et se rapprocha de Will. Ses lèvres se posèrent délicatement sur son torse et sa langue le titilla légèrement, exacerbant leur désir tandis qu'elle tendait son corps vers lui et l'invitait à aller plus loin.Will, le cœur battant, la repoussa doucement sur l'herbe et l'embrassa passionnément sans cesser sa caresse. Elizabeth gémit sous ses lèvres et se cambra instinctivement vers lui tandis que Will s'immisçait doucement en elle.

 

Au moment où Will faisait enfin sienne Elizabeth, une unique goutte de sang, semblable à une larme, s'échappa de l’amulette et glissa sur la peau de la jeune femme, laissant sur son passage une légère traînée rouge sans qu'aucun des deux n'y prête attention... Sous l'effet de la potion de Tia Dalma, William et Elizabeth, le cœur battant à l'unisson, firent enfin l'amour, se découvrirent et emplirent la nuit de leurs soupirs.

 

Une fois leur désir assouvi, Will serra Elizabeth contre lui. Il embrassa son cou et murmura à son oreille.

« Il n'y a plus que nous à présent... Juste toi et moi. »

Elizabeth grimaça légèrement à ce douloureux rappel de celui qui n'était plus

« Oui Will. Répéta-t-elle d'une voix teintée par les regrets. Juste toi et moi ... »

Chapitre 6                                                                                                 Chapitre 8

Écrire commentaire

Commentaires : 4
  • #1

    lilouche (vendredi, 10 février 2012 18:57)

    joli chapitre

  • #2

    JessSwann (vendredi, 10 février 2012 19:05)

    Merciiii

  • #3

    HollySparrow (samedi, 24 novembre 2012 22:32)

    Non, non, non ! Y'a pas que vous deux Will, y'a Jack, il y a Jack dans l'amulette et et et... Et merde !
    Pauvre Tia... Elle fait bonne poire, sur le coup.
    Et... Ma Lizzie est enceinte, et Jaaaaaaack pourquoi tu es mouruuuuuuuu :'(

  • #4

    JessSwann (samedi, 24 novembre 2012 22:36)

    Ah oui ça fait mal la fin snif