Chapitre 2 Juste une petite condition

A bord du Black Pearl, cela faisait des heures qu'ils voyageaient en silence et ce dernier commençait à peser énormément à Jack... Pour une raison qui lui échappait totalement le jeune William l'évitait avec application tout en l'observant à la dérobée quand il pensait que Jack ne le voyait pas... Ce petit manège commençait à lui taper sérieusement sur les nerfs, en fait Will était bizarre depuis qu'il l'avait "persuadé" qu'il ne ressentait rien pour Elizabeth... A la pensée de la jeune femme, Jack ne put retenir un soupir, elle lui manquait, sans elle le navire lui paraissait bien triste et vide.

 

C'était ce sentiment de manque qui lui avait fait ouvrir son compas lorsqu'il s'éloignait du Pearl au cours de l'ultime attaque du Kraken et c'est alors que ce dernier avait confirmé ce qu'il savait déjà au fond de lui mais refusait jusqu'alors de s'avouer. Il voulait vivre certes, mais pas sans elle. Même si elle ne l'aimait pas. Même si ils ne seraient jamais ensembles Jack ne pouvait pas imaginer une seconde sa vie sans elle. Alors il avait fait demi-tour, il était revenu juste à temps pour sauver une situation tragique et l'espace d'un instant avait senti son cœur se gonfler de joie devant le regard qu'Elizabeth lui adressait. Et ensuite il y avait eu ce baiser, cet instant incroyable pour lui qui l'avait conduit tout droit à la mort. Avec un soupir, Jack se força à s'arracher à ce souvenir pour aller vers Will...

 

Le jeune homme, perdu dans ses pensées, ne l'entendit pas arriver. Se méprenant sur la nature de celles-ci, Jack posa une main amicale sur l'épaule de Will

« Ne t'inquiète pas pour Elizabeth nous allons la retrouver. Et du reste il me semble qu'elle sait se défendre » lui dit-il à la fois pour le rassurer mais aussi pour lui-même.

A son contact Will, troublé, fit un bond en arrière sans se souvenir qu'il était précisément au sommet de la montée d'escalier qu’il dégringola lourdement. Voyant cela Jack exaspéré, leva les yeux au ciel, ce n'était vraiment pas le moment de se blesser inutilement car si Sao n'avait pas changé, ils risquaient de devoir mener un dur combat pour l'approcher ...

« Pressé d'aller chercher à boire ? » Lança t'il malgré tout à Will d'un ton moqueur.

 

Will, rouge de confusion, essaya péniblement de se remettre debout et ne put retenir un cri de douleur lorsqu'il s'appuya sur sa cheville.

« Je, tu m'as surpris voilà tout » déclara t'il en serrant les dents.

Mais Jack avait entendu le cri du jeune homme et il le rejoignit d'un pas leste. Il se pencha sur Will et le regarda attentivement.

« Où as-tu mal ?

- Nulle part, bredouilla Will

- Ne sois pas stupide je vois bien que tu t'es blessé… Alors montre-moi ! » exigea Jack.

Will n'eut pas d'autre choix que de lui indiquer sa cheville d'un signe de la tête

« Mais Jack ça va aller je t'assure.

- Bien sûr ... ça va passer tout seul reprit le pirate d'un ton ironique. Bouge pas j'ai ce qu'il te faut. »

Avant que Will n'ait eu le temps de répondre Jack revint avec un pot distillant une odeur âcre et s'assit à côté du jeune homme qui grimaça

« Qu'est-ce que c'est que ça Jack ??

- Ça ? Oh un onguent que j'ai, disons emprunté, à Tia. Je savais qu'il me servirait un jour lui dit Jack avec un sourire rusé. Laisse-moi faire. »

 

Will, pétrifié, regarda Jack se pencher doucement sur sa cheville et commencer à appliquer le remède. Il avait une conscience aigüe des doigts du pirate qui caressaient sa peau et prenait garde de ne pas le blesser. Son cœur commença à battre plus fort et la crème diffusa sur sa jambe une douce chaleur qui se propageait peu à peu à tout son corps. Intrigué par son silence, Jack releva la tête et plongea son regard dans le sien

« Je te fais mal, petit ? »

 

Will rouge de confusion, détourna le visage.

« Non... mais là je crois que s'est passé » se força-t-il à dire, conscient que si Jack continuait à le toucher il ne pourrait plus résister.

Sans attendre la réponse du pirate il se dégagea, Jack le regarda l'air surpris.

« Oh très bien. Débrouille-toi tout seul dans ce cas, mais sache que je voulais juste t'aider. Est-ce si surprenant ? » Lui demanda-t-il d'un ton ironique.

Will encore plus troublé, déglutit avant de lui répondre

« Non Jack. C’est simplement que tu en as assez fait. Je n'ai plus mal. » Dit-il en se levant.

Jack le regarda. Il sentait bien que William lui cachait quelque chose mais il ne parvenait pas définir ce que c'était. Avant qu'il ait eu le temps de pousser plus avant la question Marty cria depuis le nid de pie qu'un navire était en vue. Sans se préoccuper davantage de Will, Jack courut sur le pont et s'empara de sa longue vue pour identifier le bâtiment. Un long frisson le parcourut lorsqu'il le reconnut. C’était l'Empress, le navire de Feng. Un sourire étira les lèvres de Jack. Enfin il l'avait trouvé et avec lui Elizabeth...

 

Will, remontait lentement les escaliers en s'efforçant de maîtriser ses émotions. Sentir les mains de Jack se poser sur lui , avait réveillé le souvenir du baiser qu'ils avaient échangé et de ce qu'il avait ressenti. A sa grande confusion, Will découvrit qu'il souhaitait plus que tout que Jack l'embrasse à nouveau. Tout à l'heure lorsque le pirate le soignait, Will avait dû lutter de toutes ses forces contre son désir raison pour laquelle il s'était dégagé si brutalement. Voyant l'agitation qui régnait sur le pont il regarda Jack d'un œil rond.

« Que se passe-t-il ?

- C'est l'Empress, le navire de Feng nous l'avons trouvé. Exulta Jack.

- Elizabeth. Murmura Will qui se rendit compte avec horreur qu'il l'avait oubliée jusqu'à ce que Jack parle de Feng.

- Écoute William. Commença Jack, un pincement au cœur malgré tout devant ce qu'il s'apprêtait à faire .Je sais que tu n'en feras qu'à ta tête mais essaie de ne rien faire de stupide ou d'irréfléchi. Je connais Feng et il est dangereux.

- D'accord Jack. » Se borna à répondre le jeune homme

 

Jack, stupéfait, n'en croyait pas ses oreilles et songea que ça allait être plus facile qu'il ne le pensait d'échanger Will contre Elizabeth. Il grimaça à la pensée que le moment où Will lui accordait enfin sa confiance était aussi celui où il allait le trahir de la plus éclatante des manières ... Il n'eut pas le temps de se pencher sur la question que déjà, l'équipage de Feng les interpellait.

« Jack Sparrow ? Cria un marin

- Capitaine Jack Sparrow. Rectifia ce dernier

- Vous êtes attendu par le capitaine Feng. Comme vous êtes son invité il ne vous sera fait aucun mal tout comme pour votre bâtiment et votre équipage »

Will, à qui la bataille imminente avait rendu ses esprits, demanda à voix basse.

« C'est ce que tu avais prévu ? »

Jack, inquiet, ne répondit pas tout de suite.

« Non... mais nous allons répondre à cette invitation.

- Mais Jack ! C'est peut être un piège ! Intervint Gibbs

- Peut être... mais je connais Feng ... s'il agit ainsi c'est qu'il a une bonne raison. Objecta Jack. Gibbs tu restes sur le Pearl et tu couvres nos arrières... si les choses tournent mal. Et bien applique le code.

- Bien Jack. » Soupira Gibbs d'un air peu convaincu

Jack se tourna vers le marin qui l'avait interpellé.

« Très bien nous arrivons. Le petit et moi. » Dit-il sur un ton qui ne souffrait aucune discussion.

 

Tous deux sur leur garde, Will et Jack débarquèrent sur l’Empress. Le matelot qui les avait interpellés les conduisit à une cabine richement décorée où un homme était mollement allongé sur des sofas. Jack lui sourit d'un air assuré

« Bonjour Feng je suppose que tu sais ce que je suis venu chercher.

- Sparrow... oui je sais ce que tu désires »

Will ébahi, regarda autour de lui. Il n'avait jamais vu un tel endroit, tout autour de lui était recouvert de soieries aux couleurs chaudes qui donnaient une impression de confort et de volupté à la cabine .

 

Jack reprit.

« Je suis donc venu négocier. Tu admettras que je t'ai apporté un morceau de choix. Lui dit-il cyniquement en coulant un regard vers Will.

- En effet... malheureusement je suis obligé de refuser ton offre. Mais ne t'inquiète pas je vais te rendre ce qui est apparemment si précieux à tes yeux. Il y a juste une toute petite condition ... »

Jack tenta de le sonder. Rien ne se passait comme il l'avait prévu et Feng se montrait bien compréhensif, beaucoup trop.

« Laquelle ? »

La mâchoire de Sao se durcit et il commença son histoire

« Comme tu le sais, j'ai fait la connaissance de Satine il y a de cela de nombreuses années... malheureusement celle-ci est devenue presque incontrôlable et son appétit ne fait que s'accroître chaque jour un peu plus. Le fait est qu'elle essaie de nous tenir en esclavage et qu'elle est sur le point de réussir. Ajouta Feng avec effort.

- Je comprends, l'ami mais je ne vois pas où tu veux en venir. Répondit Jack

- Il existe une amulette de jade qui me permettrait de contrôler Satine, enfin de la renvoyer au pays des chimères plus exactement. Seulement je ne peux pas aller la chercher.

- Et tu voudrais que je la trouve pour toi et que je te la ramène ce qui te permettra de te débarrasser de cette monstruosité. Termina Jack

- Je sais où elle est. Elle se trouve au Purgatoire de Jones où, comme tu ne l'ignores pas, seuls ceux qui ont déjà affrontés le Kraken peuvent pénétrer »

Jack déglutit en repensant àce qu'il avait dûendurer là-bas. Ses souffrances répétées, la peine, les humiliations dont il n'avait parlé à personne. Il hocha la tête. 

« Pour atteindre cette amulette vous devrez être trois ... l'un d'entre vous gardera les portes ouvertes pendant que les deux autres chercheront l'amulette que seule une femme peut porter. Une fois l'amulette sortie du Purgatoire de Jones, Satine prendra sa place et la jeune femme pourra garder l'objet si elle le souhaite. Termina Feng

- Mais pourquoi trois personnes ? Intervint Will. D'après ce que vous dites deux seront suffisantes ! »

 

Jack et Feng échangèrent un regard. Contrairement à Will, Jack avait compris l'utilité de la troisième personne. Elle devait prendre la place de l'amulette et essuyer le courroux de Satine lorsque celle-ci se verrait à nouveau enfermée dans les limbes. C'était un destin atroce qui attendrait celui qui resterait mais c'était le seul moyen pour sortir l'amulette du Purgatoire, ils le savaient tous les deux. Feng lut dans le regard de Jack que celui-ci avait compris et il reprit pour Will.

« Simple mesure de sécurité ...la jeune femme ne pourra pas déloger l'amulette seule, un homme doit l'y aider. Alors Jack est ce que tu acceptes ? »

Jack les yeux dans ceux de Feng, donna son accord et scella ainsi le destin de l'un d'entre eux

« Mais avant où est Elizabeth ? »

Feng sourit

« Elle est ici. Et en bonne santé je ne l'ai pas touchée si c'est ce qui vous inquiète ... comme tu le sais j'ai d'autres inclinaisons. Dit-il à Jack tout en caressant Will du regard. Je vais vous la rendre car vous aurez besoin d'elle là-bas. Mais Jack, si tu essaies de me doubler, saches que je n'hésiterais pas à lâcher Satine sur vous. Je pense que tu comprends ce que ça signifie ? »

Jack déglutit… Ô oui il comprenait, au cours de sa vie il n'avait qu'une fois Satine à l’œuvre, à Singapour, mais les atrocités commises l'avaient hanté durant de nombreuses années. Satine était pire que le Kraken. À tel point que personne ne prononçait son nom sans trembler.

« Je n'essaierais pas ... maintenant ? »

 

Feng sourit légèrement de la hâte du pirate, il frappa brièvement dans ses mains et Elizabeth fit son entrée entourée par deux gardes. La jeune femme était coiffée à l'orientale, les cheveux relevés en un chignon compliqué et était vêtue d'un kimono rouge brodé de fils d’or. Jack retint son souffle à sa vue, jamais elle ne lui avait semblée aussi belle, le vêtement épousait ses formes de manière indécente et mettait en valeur les courbes de son corps, affolant les sens du pirate. Feng l'observa et sourit.

« Comme tu le vois je l'ai traitée comme une reine, j’espère que ton ami et toi vous êtes satisfaits. »

Jack lui répondit distraitement, il ne pouvait pas détacher les yeux de la jeune femme. Will, de son côté, la regardait aussi, animé par des pensées bien différentes. Le cœur étreint par le doute, il s’avoua que ses retrouvailles avec sa fiancée ne lui procuraient autant de bonheur qu'elles auraient dû. Elizabeth les vit et lorsque les gardes la relâchèrent, elle se jeta au cou de Will

« Will, j'ai cru que je ne te reverrais jamais. »

Celui-ci embarrassé, referma presque à contre cœur ses bras sur la jeune femme tandis que Jack détournait les yeux du couple. Elle ne lui avait même pas accordé un regard...

 

Feng observa les trois amis réunis. Il vit tout ce qu'ils essayaient de se cacher les uns aux autres. Il vit l'amour inconditionnel qui brillait dans les yeux de Jack quand celui-ci regardait Elizabeth et qu'il croyait que personne ne le voyait, mais aussi un mélange d'amitié et de jalousie envers Will, qu'elle avait choisi. Observant le jeune homme, Feng ressentit sa gêne devant sa fiancée, son incertitude au-delà de l'amour sincère mais chaste qu'il lui portait. Il vit aussi le regard troublé que Will posait sur Jack. Étonné par tout ce mélange de sentiments, le pirate observa Elizabeth qui avait voyagé avec eux durant des semaines. La jeune femme était pendue au cou de son fiancé. Elle se serrait contre lui et dans ses yeux on pouvait lire l'étendue de ses sentiments. Feng sourit, au moins une qui savait ce qu'elle voulait, mais cela fut de courte durée. Surpris, Feng intercepta le regard certes fugace, mais brûlant de désir qu'elle posa sur Jack ...

« Intéressant Murmura-t-il pour lui-même avant de reprendre la parole plus fort. Bien je ne voudrais pas casser cette charmante scène mais je crois que nous avons un marché en cours et j'avoue être pressé que vous remplissiez votre part donc... » Leur dit-il en indiquant la sortie d'un geste qui ne laissait place à aucune équivoque

 

Les trois amis, remontèrent sur le Pearl, et Elizabeth s'avisa alors des propos de Feng. Elle se tourna vers Will d'un air interrogateur

« De quel marché parlait-il ?

- Oh ne vous inquiétez pas votre libération était soumise à une petite chose, une mission si vous préférez. » Répondit Jack d'un ton rassurant.

Will confirma ses dires.

« Oui, juste une petite condition... »

 

Chapitre 1                                                                                                 Chapitre 3

Écrire commentaire

Commentaires : 4
  • #1

    HollySparrow (samedi, 24 novembre 2012 21:37)

    Oui, une petite condition ! --' Tu vas crever Luigi !
    Feng est donc gay selon toi. Why not ? xD
    Il est cool ton Sao, il a compris toute la complexité de ce triangle amoureux raaah j'en ai la larme à l'oeil.

  • #2

    JessSwann (samedi, 24 novembre 2012 21:41)

    Mdrrrr oui là,Feng est gay :)
    Et il sait résumer une situation mdrrr

  • #3

    Claryssa Watson (mercredi, 12 février 2014 10:38)

    Feng gay c'est trop bien!! :D J'adore!! Je continue a lire :D

  • #4

    JessSwann (mercredi, 12 février 2014 10:46)

    Lol oui j'aime bien tenter des choses ^^