Chapitre 6 Nouveaux nés

 

POV Bella

 

Je ne me rendormis pas après le départ d’Edward. Comment aurais-je pu le faire ? Je me demandai même si je pourrais un jour fermer l’œil à nouveau et au fond de moi je me sentais en colère après Edward. S’il n’avait pas mis d’aussi stupides conditions à ma transformation, je serais déjà vampire et Victoria n’aurait plus rien à traquer. Quand à Seth… Je soupirai en songeant au jeune loup.

 

Un bruit me fit soudain sursauter et une terreur glacée remonta le long de mon échine. Il y avait quelqu’un dans ma chambre. Victoria ? Après tout, peut être que c’était la solution, peut être que cela devait finir comme ça, si elle ne me tuait pas sur le coup, Carlisle pourrait peut-être me transformer comme il l’avait fait pour Edward ? Pour me sauver.

« Du calme Bella, ce n’est que moi. »

 

Alice. Une vague de soulagement monta en moi et je me tournais vers mon amie. Un sourire éclaira son visage de lutin tandis que je me précipitai vers elle.

« Edward va bien ? »

Alice prit son temps pour répondre.

« Je crois. Enfin si tu veux demander par là s’il n’est pas blessé, il ne l’est pas. Victoria n’est pas dans le coin en ce moment.

- Mais il t’a quand même envoyée pour veiller sur moi. » Soupirai je, exaspérée d’être sans cesse le membre fragile pour les Cullen ou les loups.

 

Alice me renvoya un regard faussement navré puis ses yeux glissèrent sur ma bague.

« Il l’a fait ! Pépia-t-elle. Je savais qu’il le ferait ! Bella, promets-moi de tout me laisser organiser ! Tu verras, ce sera un mariage de conte de fée, de princesse ! »

Je grimaçai, incapable de cacher tout à fait ma répugnance à cette idée. De toute évidence, j’allais accepter. Alice vit mon expression et soupira.

« Je t’en prie Bella, je l’ai vu, et c’était merveilleux !

- Et comment j’étais ? Humaine ou vampire ? » Soufflai je.

Les paillettes colorées d’Alice s’obscurcirent une seconde et elle secoua la tête.

« Humaine. Je suis désolée Bella mais dans mes visions de toi devenue vampire, il n’y a pas de mariage avec Edward. »

 

Je pris une inspiration.

«  Alors pourquoi Edward y tient-il à ce point ? Est-ce qu’il est au courant ou ?

- Il l’est. »

J’eus du mal à maitriser ma mauvaise humeur. Bien sûr, j’aurais dû me douter qu’Edward n’hésiterait devant rien pour m’empêcher de devenir vampire. A croire qu’il ne voulait pas tant que ça être avec moi finalement.

« Edward ne cherche qu’à te protéger Bella. » Soupira Alice.

 

Je me tournai vers mon amie.

«  Alors pourquoi ne voit-il pas que c’est la seule chose à faire ? Si j’étais un vampire, jamais Victoria ne s’en serait pris à Seth !

- Tu n’en sais rien et moi non plus, » soupira Alice.

Je m’échauffai à mesure que le raisonnement se poursuivait dans ma tête.

«  Bien sûr que si ! Et puis, si j’étais un vampire, je pourrais vous aider au lieu que vous soyez toujours obligés de me protéger !

- Bella c’est… »

 

Alice s’interrompit soudain et avant que j’ai eu le temps de me rendre compte de ce qui se produisait, elle disparut.

 

Derrière moi, la porte s’ouvrit et je me retournai.

« Bella ? Hésita Charlie. Tu parles toute seule ?

- Euh, non, non Charlie, enfin ça m’arrive, de temps en temps. »

Le regard de Charlie m’enveloppa, suspicieux, et je songeai soudain à l’impression que je devais lui faire avec mes yeux rougis et mes cheveux décoiffés.

«  Tu viens déjeuner ? » Me demanda-t-il finalement.

 

Je bredouillai et m’empressai de mettre mes mains derrière mon dos. Manquerait plus que Charlie voit la bague qu’Edward m’avait offerte !

«  Je descends… Juste le temps de m’habiller.

- Bien. » Déclara Charlie avant de faire demi-tour.

Je me souvins soudain de la présence d’Alice et je le rappelai.

«  Au fait, Alice va passer la journée avec moi, elle va bientôt arriver.

- Juste Alice ? Me demanda Charlie d’un ton suspicieux.

- Juste Alice, soupirai je, agacée par cette antipathie pour mon amoureux.

- D’accord. »

 

()()

 

Lorsque je descendis après avoir glissé la bague d’Edward dans la poche de mon survêtement en désespoir de cause, Charlie était au téléphone. Je suivis des yeux son visage tandis qu’il prenait l’air grave.

«  Oui. Je vois. Je comprends. Oui c’est le mieux. Ecoute dis à Sue que je pense bien à elle. »

Silence puis.

«  D’accord, c’est toi qui décide. Mais vu ce qui vient de se produire… »

J’entendis le débit rapide de Billy puis Charlie soupira.

« D’accord, d’accord. »

 

Il raccrocha et je me forçai à prendre un air perplexe.

« Que se passe-t-il ?

- C’était Billy. Apparemment le jeune Seth Clearwater, tu te rappelles de Seth ?

- Je vis ici Charlie, rappelais-je.

- Oui, oui bien sûr. Enfin Seth a eu un très grave accident, Billy ne sait pas trop comment ça s’est passé mais il a du être transporté de toute urgence à Seattle. Sue est avec lui. »

Un grave accident tu parles ! Je me forçai à prendre un ton normal.

« Oh pauvre Sue ! Et Seth, est ce qu’il…

- Les médecins ne savent pas, » soupira Charlie.

 

Je cherchai quelque chose à dire, n’importe quoi lorsque le téléphone et la porte sonnèrent simultanément.

«  Ce doit être Alice, » m’exclamais je avant d’aller ouvrir la porte à mon amie.

Alors que nous revenions toutes les deux dans la cuisine, Charlie était de nouveau au téléphone.

« Bien sûr que ça ne pose pas de problèmes mon garçon. Quelques DVD et puis une soirée avec les autres ? Au contraire, je serais content de savoir qu’elle passe la nuit à la Push en mon absence. Non non, je sais que tu es un garçon digne de confiance. Je comprends, ça vous fera du bien à tous, je te la passe. »

Charlie agita le téléphone tandis qu’Alice grimaçait.

« C’est Jacob, il t’invite à passer la soirée à la Push. J’ai déjà donné mon accord. » M’informa Charlie en me tendant le combiné.

 

Tu parles !!

 

Pendant qu’il bavardait avec Alice, je pris le combiné.

« Salut Jacob.

- Bella. »

Le ton de mon ami était prudent. Pas étonnant au vu de notre dernière conversation.

«  Comment va Seth ?

- Je ne sais pas, la san, Carlisle, tente une expérience sur lui. »

Une expérience ?? Quelle expérience ?? Je me tournai vers Alice et nos regards se croisèrent une fraction de seconde avant qu’elle ne reprenne sa discussion avec Charlie.

«  Ce soir pour sept heures, entendis je Jacob me dire. Ça sera bon pour toi ?

- Parce que j’ai le choix ? Sifflais-je.

- Non, rigola Jacob. A ce soir Bella.

- C’est ça. » Grommelais je avant de raccrocher.

 

Je ne savais pas au juste ce que Jacob s’était encore imaginé, ou plutôt si je le savais, mais il allait vite déchanter.

 

Alice me fixa à nouveau et Charlie s’ébroua.

« Bon les filles, je vais devoir y aller. Qu’est-ce que vous allez faire toutes les deux ? »

Je grimaçai devant la façon dont Charlie avait appuyé sur le «  toutes les deux » mais Alice lui fit un de ses sourires lumineux.

«  Papoter et flâner, peut-être faire un saut à Port Angeles, enfin ce genre de choses. »

Charlie rigola.

«  Je vois, et bien amusez-vous bien alors. Bella n’oublie pas Jacob ce soir.

- Ca risque pas, grommelai je alors qu’il m’embrassait sur le front.

- Je rentrerai dimanche soir, tâche de t’amuser. »

 

A peine Charlie fut il sorti que je me précipitai vers Alice.

« Qu’est ce qui se passe avec Seth ? Pourquoi Billy a raconté à Charlie qu’il avait été transporté à Seattle ? 

- Chut, moins fort Bella, » me gourmanda Alice.

Toutefois elle évita mon regard ce qui me fit craindre le pire.

«  Alice ? »

 

Elle soupira.

« D’accord… Edward ne voulait pas que tu sois au courant mais vu que Jacob a vendu la mèche… »

Cette fois mon agacement ne connut plus de bornes et je répondis d’une voix sèche.

« Et moi je voudrais qu’Edward cesse de décider pour moi alors crache le morceau. »

Alice soupira tandis que la porte claquait derrière Charlie.

«  C’est au sujet de Seth… Les blessures que Victoria lui a faites… Ce n’était pas possible qu’il guérisse alors »

Ma bouche s’assécha brusquement et je fixai Alice.

«  Alors quoi ???

- Carlisle et Sam ont décidé de le transformer. »

 

La nouvelle me fit l’effet d’un coup de poing dans le ventre. Seth, un loup garou, allait être transformé en vampire sans que ça pose le moindre problème à qui que ce soit alors que MOI !!!

«  Tu comprends pourquoi Edward ne voulait pas que tu l’apprennes. » Soupira Alice.

Oh oui c’était très clair ! Je me tournai vers Alice, les yeux étrécis par la rage.

« Où est-il ?

- A Seattle, Emmett pense que si Victoria se terre, c’est là-bas, vu toutes les disparitions de ces derniers mois, elle doit…

- Emmène-moi là-bas, » coupais je.

Alice secoua la tête.

« Surement pas Bella, si Victoria est bien là-bas, c’est le dernier endroit où tu dois aller.

- Edward et Emmett y sont bien eux !!! »

 

Alice me lança un regard rempli de désolation et je soupirai. Bien sûr, Edward et Emmett n’étaient pas en danger, c’était des vampires contrairement à moi.

«  Je savais que tu comprendrais, reprit joyeusement Alice. Alors que fait-on ?

- Quand rentre Edward ?

- Cette nuit, pour la partie de chasse, » soupira Alice.

Je réalisai avec un choc que je ne reverrais pas Edward avant d’aller à la Push et une peine incontrôlable se diffusa en moi.

«  Pourquoi ?

- Il ne veut pas se disputer avec toi, il se doute que tu tenteras tout pour ne pas y aller. » Répondit Alice avec un sourire coquin.

Je grimaçai au souvenir de la manière dont Edward avait repoussé mes avances la nuit dernière.

«  On dirait qu’il n’a pas de mal à y parvenir pourtant. »

Alice rigola.

«  Beaucoup plus que tu ne le crois Bella. »

Je me contentai d’un silence buté et elle passa son bras autour de mes épaules.

«  Allons ce n’est pas si terrible et tu devrais être flattée qu’Edward te respecte assez pour attendre que tu aies la bague au doigt. »

La bague ? Elle voulait dire le boulet plutôt !

 

Je rencontrais le regard inquiet d’Alice et je me forçais au calme. Après tout, Alice était mon amie et elle n’était pas responsable des stupides idées d’Edward. Je soupirai.

«  Alors qu’as-tu prévu pour cette journée de baby sitting ? »

Alice battit des mains et sourit.

« Plein de choses ! Tu vas voir, on va bien s’amuser ! »

Je rongeai mon frein et me forçai à sourire. Je savais depuis longtemps que tenter de calmer l’enthousiasme d’Alice quand elle avait une idée en tête était aussi superflu qu’inutile.

 

POV Edward

 

Emmett me jeta un regard sombre et je n’eus aucun mal à déchiffrer ses pensées. Nous avions vu juste, il y avait bien un vampire à Seattle, de là à penser qu’il s’agissait de Victoria, il n’y avait qu’un pas.

«  Tu as raison, la coïncidence serait trop grosse, » lançais je à mon frère.

Nous avions roulé toute la nuit et fait les kilomètres qui nous séparaient de Seattle à toute vitesse.

 

Si seulement nous pouvions mettre la main dès maintenant sur Victoria et nous en débarrasser, les plans du cabot pour la soirée n’auraient plus de raisons d’être. Je sentis qu’Emmett partageait mon impatience même si son inquiétude était toute autre. Nous avions laissé l’hybride, Seth, chez Carlisle et il s’inquiétait de sa réaction. Il s’inquiétait aussi pour Rosalie. Je regrettais que Jasper ne soit pas là pour calmer ses angoisses que je ressentais aussi fort que si elles avaient été miennes mais les compétences de Jasper seraient plus utiles à Forks qu’ici. Au cas où Seth serait pris d’une crise de rage ou de ne je ne sais quelle folie, il serait plus à même de le calmer.

 

Je songeai à Bella avant de me reprendre. Alice avec elle, elle ne risquait rien. Quand à Seth, il n’avait pas moins de quatre vampires pour lui tenir lieu de nounous, sans oublier le loup. Tout irait bien, du moins je l’espérais.

 

Une nouvelle pensée d’Emmett me perturba soudain et je me tournais vers lui.

«  Tu en es certain ???

- Pas totalement mais ça ressemble fort à ce que pourrait faire un nouveau-né mal contrôlé. »

Je me figeai à la pensée que cela signifiait. Si Victoria avait véritablement osé créer de nouveaux vampires et les avait lâchés sur la ville… Alors les Volturi ne tarderaient pas à l’apprendre et débarqueraient ici. Avant d’aller à Forks.

 

Un grondement m’échappa à cette pensée et Emmett me renvoya un regard féroce.

«  Ils ne sont pas nombreux et malhabiles. Les traquer sera facile. »

J’hochais la tête alors que tous les entrainements qu’il m’avait dispensés me revenaient en mémoire.

«  Dans ce cas ne perdons pas de temps. »

 

POV Bella

Passer la journée avec Alice s’avérait aussi épuisant que je l’avais imaginé. En pire. En effet, mon amie n’avait rien trouvé de mieux que de me trainer dans les rares boutiques de Port Angeles consacrées au mariage. J’ignorais si l’idée lui avait été soufflée par Edward ou si elle agissait de sa propre initiative, ce qui n’aurait rien eu de surprenant, vu son acharnement à me voir accepter la demande d’Edward mais au bout de quelques heures, j’implorais grâce. Encore une robe meringue et je jure que j’allais vomir.

 

Alice m’entraina hors de la boutique et je soufflais avec soulagement. A cet instant, tout m’aurait semblé préférable à la fièvre nuptiale d’Alice.

«  Bella ??? »

D’accord. Tout sauf Jess. Un sourire forcé aux lèvres, je me tournai vers ma camarade de classe.

« Salut Jess. »

Les yeux de cette dernière passèrent d’Alice à moi et je me forçais à ajouter.

« Tu connais Alice ?

- Oui on est en maths ensemble, sourit Alice avec décontraction. Je ne sais pas si tu te rappelles de moi, je suis la sœur d’Edward. »

 

Je ricanais intérieurement. Ca y ‘avait fort à parier que Jess se souvenait d’Alice.

«  Oui, oui, bredouilla Jess, un peu intimidée. Salut Alice. »

Un silence inconfortable s’installa puis Jess bredouilla à nouveau.

«  Bon bah je ferais mieux d’y aller, les filles m’attendent, contente de t’avoir vue Bella. » Ajouta-t-elle avec un temps de retard en désignant deux filles que je ne connaissais que de vue.

Je levais la main pour lui faire signe et elle s’éloigna d’une démarche un peu chancelante avant de se retourner de nouveau. Je crus un instant qu’elle allait dire quelque chose avant de me rendre compte que ce qu’elle regardait ainsi ce n’était ni Alice ni moi mais la devanture du magasin de robes de mariée dont nous sortions.

«  Ooohh, » gémis je, anéantie.

 

Alice me prit le bras.

«  Quoi ?

- Maintenant elle va s’imaginer que je songe à me marier ! » Pestais je, me représentant fort bien les ragots qu’il me faudrait supporter à la rentrée, du moins si je survivais aux vacances ce qui semblait de moins en moins probable.

Un grand sourire mutin creusa les fossettes d’Alice.

«  Et bien c’est le cas non ? » Lança-t-elle.

Cette fois je ne répondis pas. Parler à Alice dans ces moments-là c’était comme essayer de construire un château de sable par grand vent.

« Bella ? Ca ne va pas ?

- Non j’ai faim, maugréai je alors que c’était faux.

- Zut, j’oublie tout le temps que tu as besoin de manger, plaisanta Alice. Allez viens je t’emmène. »

 

Avec un soupir, je la suivis, tout valait mieux qu’une nouvelle virée assommante dans les boutiques de futurs mariés.

 

POV Edward

 

Tuer un vampire nouveau-né est facile quand on a compris qu’en dépit de leur force herculéenne ils sont aussi mal armés que des chatons. Leurs pensées se ressemblent toutes, mal contrôlées, mal dégrossies. Sang et faim. Si je n’avais pas pris la précaution de me nourrir un peu plus tôt, j’aurais eu du mal à ne pas me laisser envahir par la soif qui brûle leurs gorges.

 

J’envoyais un nouveau-né au tapis avant de lui trancher proprement la gorge tandis qu’à mes côtés, Emmett agissait de même. Mon frère était redoutable à cet exercice. Le temps que je vienne à bout de mon nouvel assaillant, il en avait terrassé trois. J’en terminais avec celui que je maintenais sur le sol puis soupirais.

 

Combien de nouveaux nés avaient donc été créés ? Et pourquoi ? Et depuis quand étaient-ils ici ? Je vis du coin de l’œil Emmett se pencher sur un nouveau vampire et un flot de pensées désemparées m’envahirent. De la peur. Du dégout. De la solitude et de l’incompréhension. Je me jetais en avant et m’interposai entre mon frère et le nouveau-né qu’il s’apprêtait à tuer.

 

Une vague d’espoir vrilla ma tête, mêlée à l’incompréhension de mon frère. Je me retournai vers le nouveau-né et croisai les prunelles pourpres d’une jeune fille aux longs cheveux noirs visiblement terrifiée par ce qui lui arrivait.

«  Edward, » grogna Emmett.

Je l’arrêtais et me tournais vers la gamine. Elle n’était pas bien grande et je lui donnais treize ou quatorze ans.

« Si tu ne nous attaques pas nous ne te ferons pas de mal, dis-je. Est-ce que tu comprends ? »

Elle hocha vigoureusement la tête et je perçus une fois de plus ses pensées. Elle était terrifiée, par nous, par les autres et par la soif qui grattait sa gorge.

«  Nous allons t’aider, lui dis-je. Comment t’appelles-tu ?

- Bree Tanner. » Coassa-t-elle.

 

POV Bella

 

J’aurais du savoir qu’Alice m’emmènerait dans un endroit comme celui-là. J’aurais du m’en douter et insister pour aller au Mc Do du coin !

«  Entrecôte à point Mademoiselle, comme vous l’avez demandé. » Murmura le serveur.

Maussade, je suivis des yeux sa queue de pie tandis qu’il s’inclinait devant Alice.

«  Tournedos, bleu, mademoiselle. »

Alice me fit un clin d’œil et j’eus du mal à rester en colère contre elle.

 

Je la suivis des yeux des yeux tandis qu’elle coupait délicatement un morceau de la viande que, je le savais, elle n’avait aucune envie de manger et une vague nausée me saisit en voyant le sang se répandre dans l’assiette blanche. Ecœurée par la vue du sang je baissai les yeux et me forçai à me concentrer sur mon plat.

 

J’y étais presque parvenue lorsqu’Alice s’immobilisa soudain, les yeux grands ouverts et écarquillés. Inquiète, je me penchai vers elle et la secouai légèrement.

«  Alice ?? Qu’est ce qui se passe ? Qu’est-ce que tu as vu ?? »

Mon amie cligna des yeux et me fixa avec réticences.

«  Je ne sais pas, tu m’as secouée trop tôt. Edward et Emmett. »

Cette fois j’haussais le ton, rendue hystérique par la peur.

«  Il est arrivé quelque chose à Edward !!!

- Non, non, ils vont bien, reprends toi Bella, » chuchota Alice.

 

Je m’avisais alors que tous les regards étaient braqués sur nous et me levais.

«  On rentre. »

Cette fois Alice ne discuta pas et repoussa sa chaise.

«  J’allais te le proposer. »

 

()()

 

La voiture d’Alice démarra en trombe et pour une fois, je ne me formalisai pas de la vitesse indécente à laquelle elle roulait. Mes doigts étreignirent mon portable et je m’y repris à trois reprises avant de réussir à composer le numéro d’Edward.

«  Il va bien je te dis, » souffla Alice sans quitter la route des yeux.

 

Je ne l’écoutais déjà plus et une vague de soulagement explosa en moi lorsque le timbre parfait d’Edward inonda mon oreille.

«  Bella ?? Tout va bien ??

- Oui, bien sûr que oui ! Pestais-je. Et toi ? Que se passe-t-il ? »

Un silence me répondit et j’entendis Edward jeter quelques mots à Emmett.

«  Rien de grave comme Alice a déjà du te le dire. Emmett et moi nous sommes tombés sur un nid de nouveaux nés et nous sommes en route pour la maison. Où que soit Victoria, ce n’était pas Seattle, » ajouta Edward avec regrets.

 

Je respirai profondément, soulagée, puis reprit.

«  Alice et moi nous sommes en route, nous vous rejoignons chez toi.

- Non ! » Cria presque Edward.

Interdite, je l’entendis faire un effort pour se calmer, puis :

«  Ne viens sous aucun prétexte. Nous avons la situation en main mais mieux vaut ne pas tenter notre chance.

- Quoi ???

- Alice t’expliquera. Je t’aime. »

 

Avant que j’ai eu le temps de protester, j’entendis la tonalité remplacer la voix d’Edward et me tournai vers Alice.

«  Vas-tu enfin me dire ce que tu as vu !!! »

Concentrée, Alice soupira.

«  Rien d’autre que ce qu’Edward t’a dit et que je soupçonnais. Ils ramènent un nouveau-né avec eux… Ils ont tués tous les autres mais pas celle-ci

- Un quoi ???

- Un jeune vampire fraichement transformé qui ne sait pas encore comment se contrôler. C’est pour ça qu’il vaut mieux que tu restes à l’écart. »

Cette fois s’en était trop !! Seth avait été transformé, des tas de gens étaient transformés et moi non !

 

Je m’apprêtais à râler mais quelque chose dans l’expression d’Alice m’arrêta.

«  Alice, ce n’est pas ça que tu as vu, n’est-ce pas ? »

Alice se tourna vers moi.

«  Il y avait une possibilité pour que le nouveau-né les blesse. Cette possibilité a disparu mais je préfère quand même rentrer. »

Cette fois je ne répondis pas. Pour la première fois j’eus l’impression qu’Alice venait de me mentir et je me demandai pourquoi.

 

POV Edward,

 

Bree était plus âgée que je ne l’avais cru en la voyant. Je démêlais ses pensées embrumées par le manque de sang et la peur et comprit qu’elle avait seize ans, bientôt dix-sept. Elle venait juste d’obtenir son permis de conduire et rentrait chez elle lorsqu’elle avait été attaquée par des vampires.

«  Je ne comprends pas pourquoi on la ramène, grogna Emmett pour la centième fois. Elle est peut être calme pour l’instant mais les nouveaux nés sont incontrôlables et nous avons déjà le louveteau sur les bras. »

 

Je vis Bree jeter un regard paniqué en direction d’Emmett et je m’efforçai de la rassurer.

«  Respire, reste calme, on ne te fera rien, nous allons t’aider. »

Elle me jeta un regard méfiant et je regrettai amèrement l’absence de Jasper. Lui aurait su comment la calmer.

 

Emmett se gara devant la maison et nous agrippâmes Bree. La jeune fille huma l’air et je sentis sa soif.

« Nous t’en donnerons à l’intérieur, » promis je en l’entrainant.

Esmé se précipita vers nous et ses yeux s’arrondirent à la vue de Bree.

«  Pauvre petite ! 

- Génial, » marmonna Rosalie.

Un hurlement plus loup qu’humain retentit soudain et je vis Bree se recroqueviller sur elle-même, terrifiée.

 

«  Ça dure depuis des heures, » me renseigna Rosalie avec une joie mauvaise.

Pas besoin de savoir lire dans les pensées pour comprendre qu’elle se réjouissait de la douleur du lycanthrope.

Carlisle sortit de la chambre et je ressentis toute son inquiétude. Je m’en voulus brusquement de lui imposer Bree en plus du reste. Mais que pouvait-on faire d’autre ? La laisser aurait été dangereux et elle ne méritait pas de mourir ! Les yeux de Carlisle brillèrent à sa vue et il me fixa.

«  Elle s’appelle Bree. Elle est terrifiée par ce qui lui arrive et n’a pas la moindre envie de faire du mal à qui que ce soit, » lui expliquai je.

Bree renifla brusquement l’air et se précipita vers la chambre où nous retenions Seth.

 

Emmett fut une fois de plus, plus rapide et il la plaqua au sol.

«  C’est l’odeur de Quil qui l’attire, expliqua calmement Carlisle. Emmett maintient la sans lui faire du mal pendant que Rose va chercher du sang. »

J’attendis puis Carlisle se tourna vers moi.

«  Tu as bien fait de la ramener Edward. »

J’hochais la tête puis demandai

«  Et Seth ? »

Carlisle hocha la tête et je vis défiler dans mon esprit les hurlements de souffrance du loup ainsi que les médicaments qu’ils avaient du lui injecter pour le calmer et l’empêcher de se transformer.

«  Tu crois que ça va marcher ? »

Cette fois, Carlisle me fit un vrai sourire.

«  Je le crois oui. Je crois que ce garçon va s’en sortir finalement. »

Dans mon dos, Emmett grogna.

«  Deux nouveaux nés c’est deux de trop à surveiller. Surtout avec Victoria dans le coin.»

 

Je soupirai, il avait raison, mais comment aurions-nous pu abandonner Seth ou Bree ? Les pensées de Carlisle me parvinrent et je souris tristement alors qu’elles faisaient écho aux miennes.

Chapitre 5                                                                                                Chapitre 7

Écrire commentaire

Commentaires : 6
  • #1

    emeline (mardi, 08 mai 2012 13:22)

    Je me demande le résultat que va donner la transformation de Seth .

  • #2

    JessSwann (mardi, 08 mai 2012 18:14)

    Ahaha ça tu le sauras très vite :)

  • #3

    Ladypirate (mercredi, 09 mai 2012 16:25)

    Quelle gamine cette Bella, faire un caprice parce que "tout les autres se font transformer sauf elle" lol ! Ils n'ont pas choisi de devenir ce qu'ils sont, son raisonnement est un peu égoïste mais bon en même temps c'est Bella mdr
    Et si Seth et Bree se mettaient en couple ? ^^ Ils sont jeunes et un peu dépassés par les évènements les pauvres :(

  • #4

    JessSwann (mercredi, 09 mai 2012 16:30)

    Lol elle tape limite du pied mdrrr c'est Bella hein
    Après pour Seth et Bree ahaha... je ne dis rien :)

  • #5

    emeline (mercredi, 09 mai 2012 16:55)

    Ce serai bien qu'ils soit ensemble je trouve.

  • #6

    JessSwann (mercredi, 09 mai 2012 17:50)

    Ah oui ? Et bien ils ont du succès !