Chapitre 2 Le vote

POV Bella

 

La voix chaude et entrainante de Jacob me perça les tympans.

«  Salut Bella, comment vas-tu ? »

Je perçus sa réserve et croisait le regard curieux de Charlie. Ce qu’il pouvait m’agacer ainsi ! Je lui tournai le dos et entrepris de répondre à Jake.

«  Bien, et toi ? »

Conversation banale entre deux ados banals sauf que nous n’étions ni l’un ni l’autre dans ce cas, enfin Jacob.

«  Et l’Italie, comme c’était ? » Me demanda Jake d’un ton faussement détaché.

Et zut, j’avais espéré repousser ce moment mais apparemment cette grâce ne me serait pas accordée.

«  Ca a été, répondis-je du ton le plus neutre possible. A ce propos, merci d’avoir averti Charlie. »

 

Je sentis le regard lourd de rancune de Charlie sur moi à l’énoncé de son prénom mais je ne m’en souciai guère. C’était le prix à payer pour m’empêcher de voir Edward.

«  Pas de quoi. Répondit Jacob d’une voix tendue. On se voit quand ? »

Je me forçai à répondre d’un ton misérable.

«  Pas tout de suite, tu vois, je suis punie et je ne peux pas sortir. »

J’ignorai résolument les signes de Charlie qui m’indiquaient que je pouvais y aller et m’empressai de lui signaler que je devais raccrocher.

«  D’ailleurs, là je peux pas trop te parler. »

 

Un silence, puis :

«  Ok Bella, appelle moi dès que Charlie aura levé ta punition, c’est important, insista Jacob.

- Je le ferais mais t’étonne pas si c’est pas tout de suite. »

Un nouveau silence. J’évitai Charlie et ses gesticulations. Jacob répondit.

«  Je vois. Appelle-moi quand même.

- Je le ferai, promis-je. Au revoir Jake.

- Au revoir Bella. »

Je raccrochai, soulagée de m’en sortir à si bon compte mais avec le sentiment coupable d’avoir reculé pour mieux sauter. Jacob ne méritait pas ça.

 

Charlie m’adressa un regard innocent.

«  Tu n’étais pas obligée de raccrocher si vite, et si tu veux aller à la Push…

- Je sais, le coupai je avec aigreur. Mais puisque tu m’as interdit toute sortie et visite autant marquer le coup. »

Charlie me regarda et je devançai ses prochaines paroles, je n’avais pas envie d’endurer une nouvelle conversation embarrassée père/fille.

«  Le poulet est dans le four, suffit de l’arroser de temps en temps. » Me bornais je à dire avant de battre en retraite dans ma chambre.

 

Une fois là, je fixais la fenêtre. Si seulement Edward pouvait apparaitre.

 

POV Jacob

 

Je raccrochais ou plutôt j’explosais le combiné. Toute la conversation j’avais tenté de me contenir mais je ne pouvais plus faire semblant à présent. Le suceur de sang était revenu et elle ne m’avait rien dit. Pas un « Et oh Jake au fait les Cullen reviennent s’installer à Forks » ou « J’ai ramené Edward d’Italie. » Rien, pas un mot. Rien non plus sur nous. Enfin s’il y avait toujours un nous.

 

Je me repris. Bien sûr qu’il y avait toujours un nous. Après tout Bella m’avait embrassé avant que le sang-froid vienne tout gâcher, il y avait toujours un nous !

«  Jacob ? »

Je fixai Billy. Son regard rempli de pitié était plus que je pouvais en supporter. Je me ruais vers la porte et j’étendis mes membres.

 

()()

 

Mes pattes épousaient le sol. Scratch, scratch. Le bruit de ma course, régulier, me calmait peu à peu. J’étais seul, seul avec mes pensées. J’avais tout le loisir de penser à ces bêtes malfaisantes qui étaient rentrées d’Italie avec Bella.

«  Jacob ? Tout va bien ? »

Sam. Bien sûr, j’aurais dû m’en douter. Je m’efforçais de verrouiller mes pensées mais rien n’échappe à l’Alpha.

«  Jacob, vient chez Emily, nous en parlerons, Quil et Embry sont là aussi. »

Quil et Embry ! Comme si j’avais envie de partager mes pensées avec eux. La culpabilité de Sam était déjà assez lourde à porter pour chacun d’entre nous sans que j’en rajoute avec mes inquiétudes au sujet de Bella.

«  Tu es injuste Jacob, si j’avais eu le choix... »

 

Je ne répondis pas. Je n’avais pas envie de me prendre la tête avec Sam. Il était déjà assez dur de supporter ses sentiments coupables envers Léah et le départ de cette dernière après qu’il l’ait larguée pour sa cousine.

«  Si tu crois que je l’ai choisi ! » S’étrangla presque Sam.

Je me crispais. Bien sûr qu’il ne l’avait pas choisi, l’imprégnation, cet amour fou et total pareil à un coup de foudre amélioré n’arrive que rarement chez nous les loups. N’empêche, il fallait supporter les élans amoureux de Sam envers Emily et sa culpabilité envers Léah, sa petite amie de toujours qui avait préféré fuir loin de la réserve plutôt que de subir le spectacle de son ancien amoureux agenouillé devant une autre.

«  Jacob… » Me rappela Sam avec reproche.

 

Je grondais, il avait beau être l‘Alpha, sa culpabilité était de plus en plus lourde à porter, elle nous dévorait, nous.

«  J’ignorais que c’était à ce point, je ferais attention. » Promit Sam dans ma tête.

Je soupirai, Léah était partie, elle n’était même pas revenue pour enterrer son père, tout ça à cause de Sam. Par jeu j’imaginais Leah.

 

Un hurlement douloureux me répondit et je me sentis rempli de remords. Imaginer Léah quand Sam était sous sa forme lupine n’était pas une bonne idée.

 

Je me forçai à reprendre forme humaine et me présentai à la porte d’Emily. Ce fut Sam qui m’ouvrit.

«  Non ce n’est pas une bonne idée. » Me déclara-t-il simplement.

J’évitai son regard, tout comme j’évitai de regarder la blessure qui défigurait à présent le visage d’Emily et qui à elle seule illustrait la volonté de lutter de Sam contre son imprégnation.

 

Emily jeta un regard amoureux vers Sam puis revint vers moi.

«  Si tu as faim, il y a des pancakes. »

Je rejoignis Quil et Embry et dévorais ces derniers. Et je pensais à Bella. A notre baiser.

«  L’imprégnation est rare chez notre espèce, souligna Sam en réponse à mes interrogations lupines.

- Les Cullen sont revenus », répondis-je.

Les loups s’immobilisèrent et tous se tournèrent vers Sam.

«  Ils n’ont pas rompu le traité. » Annonça-t-il.

Nos compagnons hochèrent la tête et se précipitèrent vers la nourriture. Je repoussai mon assiette. Je n’avais plus faim, plus maintenant que je savais que la meute ne ferait rien contre le buveur de sang.

«  Et s’ils le rompent ? »

Un grondement, vite tempéré par Sam, me répondit.

«  Nous aviserons. » Répondit l’Alpha.

 

Je n’avais d’autre choix que de me soumettre et ça me rendait fou. J’étendis mes pattes et Quil se précipita pour me rejoindre, Sam posa la main sur la sienne.

« Laisse-le. »

Mes pattes s’enfoncèrent dans la boue et je détalai. Peu importait le traité, je ne laisserais pas Bella sans combattre.

 

POV Bella

 

Rien n’était réglé avec Jacob et ma vie partait en morceaux. Comment concilier mon affection, non mes sentiments, pour Edward avec Jake ?? C’était impossible ! Et pourtant, je ne me sentais pas prête à renoncer à l’un ou l’autre.

 

La fenêtre s’entrebâilla et j’aperçus le visage d’Edward.

«  Puis je entrer ? »

Comme si une permission était nécessaire ! Je me précipitai vers lui et me souvins brusquement que je ne m’étais même pas brossé les dents. Edward m’enlaça.

«  Tu m’as manqué. »

Je ne répondis pas et me serrai contre lui tandis que son souffle fleuri caressait mon visage. Je retins mon souffle. Le poulet aux échalotes me revint brusquement en mémoire. Je m’écartais d’Edward.

«  Un problème ? 

- J’ai besoin de quelques minutes humaines, » m’excusai je.

Au moins celles-ci ne me seraient plus nécessaires une fois devenue vampire. Je me brossais les dents, de bas en haut puis de travers avant de revenir vers Edward.

 

Son sourire me tétanisa sur place. Comment pouvait-on être aussi beau ???

«  Viens Bella. »

Je me collais contre lui et j’appréciai la froideur de sa peau face à la chaleur qui envahissait la mienne. Sa voix grave s’éleva et il commença à chanter ma berceuse. Je fermai mes yeux et me laissai bercer avant de réagir. Non !!!Nous avions trop à parler pour que je me laisse endormir si facilement.

 

POV Edward

 

Bella, Isabella, si fragile. Si belle. Jamais je n’avais espéré qu’elle soit ainsi, pourtant je l’avais trouvée. Mon âme sœur. J’ai toujours su que ceux de mon espèce ressentaient les émotions de manière beaucoup plus intense, mais je pensais que ce n’était qu’une légende, un conte.

 

Pourtant Bella est là, dans mes bras et ma gorge me brûle. Pas de soif non, j’ai pris garde à me nourrir, mais d’envie, de désir d’être auprès d’elle. Même si je sais que de toutes les choses affreuses qui pourraient lui arriver, je suis la pire. Pourtant, je ne parviens pas à me détacher d’elle. Je n’y arrive plus, pas à présent que je l’ai enfin retrouvée.

 

Je sens sa main chaude à travers l’étoffe de ma chemise, j’hume son parfum, mélange boisé de fleurs et de cannelle. Ce que je peux l’aimer, ce que je peux la désirer. Si j’étais égoïste, si je m’écoutais, je ferais tout pour qu’elle m’appartienne à jamais. Si je m’écoutais, je volerais son âme pour la garder à mes côtés. Mais je l’aime trop pour lui infliger ça. Beaucoup trop.

 

POV Bella

 

C’est comme s’il n’était jamais parti.

 

Ou plutôt, comme si je n’avais pas existé durant son absence.

 

Et je ne veux plus jamais le perdre, du moins pas si je peux l’empêcher, pas s’il existe un moyen de le rejoindre pour l’éternité.

 

J’enfouis ma joue contre son cou et son haleine douce et sucrée me parvint. Je fermais les yeux. Avec Edward, il était si facile de se laisser aller, si facile de tout oublier. Pourtant comment oublier les Volturi et leurs menaces à peine voilées ? Comment ne pas se souvenir de ce que Jane avait fait à Edward ? Une telle chose se reproduirait, je le savais comme lui, et cette fois Jane ne s’arrêterait pas.

 

Sauf si je devenais un vampire.

 

La main froide d’Edward caressa ma joue et je clignai des yeux, encore stupéfaite de sa présence.

 

«  Edward, je dois le faire. » Chuchotai-je.

Je sentis mon amoureux se raidir et je faillis défaillir tandis que ses pupilles dorées se posaient sur moi.

« De quoi parles-tu ?

- Tu le sais très bien, répondis-je, butée.

- Il est hors de question que je te vole ton âme Bella. »

Mais qu’est-ce que c’était que cette obsession pour mon âme ??? Je me forçai à être ferme.

«  Et il est hors de question que je laisse les Volturi s’en prendre à toi.

- Ca me regarde, » grinça Edward.

 

Cette fois j’explosai. Pourquoi fallait-il qu’il complique tout ainsi alors que les Volturi avaient déjà rendu leur verdict ?

«  Je ne crois pas, c’est moi que ça regarde et j’ai décidé d’accepter.

- Je refuse de le faire, » gronda Edward.

Je ne me laissais pas intimider. Je n’aurais jamais peur de lui.

«  Dans ce cas, je demanderai à quelqu’un autre, à Alice ou à Carlisle.

- Bella… Cela ne les regarde pas. »

 

Cette fois je trouvai son entêtement ridicule. Pourquoi ne pas résoudre simplement cette situation ???

«  Il me semble qu’ils sont tous menacés non ?? Alors allons leur demander leur avis. »

Edward me considéra avec surprise et si l’instant n’avait pas été aussi grave, j’aurais presque pu rire.

«  Nous leur demanderons de voter et je me soumettrai à leur choix.

- Vraiment ? Releva Edward.

- Vraiment, » répondis-je, le cœur aussi lourd qu’une pierre.

 

Car enfin, qu’allais-je faire s’ils refusaient ???

 

POV Jacob

 

Même à cette distance je sentais sa puanteur. Sa répugnante odeur de sangsue mêlée à celle de Bella. Comment pouvait-elle encore vouloir de lui ? Comme pouvait-elle encore le désirer après ce qu’il lui avait fait.

 

Un hurlement résonna dans les ténèbres du bois et je réalisai avec un retard qu’il venait de moi. Dans ma tête j’entendis Sam.

«  N’y va pas Jacob. Les Cullen n’ont pas brisé le traité.

- Cela ne concerne pas la meute, ça concerne Bella. Et moi. »

Je perçus l’impuissance de Sam, son hésitation. Il s’apprêtait à se servir de sa voix d’Alpha sur moi. Il voulait me faire ployer et je grondai à cette idée. S’il me faisait ça, je ne lui pardonnerai jamais, ni sous ma forme humaine ni sous ma forme lupine.

«  Alors ne m’y force pas. » Supplia presque Sam.

D’autres pensées le rejoignirent et je grondai à nouveau.

«  Ne fais pas ça Jacob ! Ne coupe pas le contact. »

 

Je les ignorai et je repris ma forme humaine.

 

Je fis les derniers mètres qui me séparaient de la maison de Bella sur mes deux jambes et j’arrivai juste à temps pour la voir partir dans les bras de Cullen.

 

POV Bella

 

Je fermai les yeux, grisée tant par la course que par la présence d’Edward. Je n’avais plus peur à présent lorsqu’il me transportait ainsi. Au contraire. Je me demandai si je serais aussi agile une fois devenue vampire. Sans doute pas. Après tout je n’avais jamais brillé en rien pendant ma vie humaine, pas de raison que ça change dans ma seconde existence.

 

Edward se contracta brusquement et je levai les yeux sur lui, surprise par son infime déséquilibre.

 

POV Edward

 

Les pensées de Jacob défilent dans mon esprit. Trop clairement pour que je puisse les ignorer. Maintenant je sais ce que Bella me cachait. Inlassablement je revis le baiser qu’elle a donné au cabot. Ses sentiments d’exultation et de désir me donnent envie de vomir. Si je ne savais pas que cela ferait souffrir Bella j’arracherai la tête de ce cabot.

«  Edward ? »

 

La voix de Bella me ramène au présent. Nous sommes arrivés. Et une fois de plus je songe que peut être, le clébard n’est pas si mauvais. Pas s’il parvient à détourner Bella de son projet.

 

Si je dois la perdre pour qu’elle garde son âme alors je l’accepterai.

 

POV Bella

 

Le visage d’Edward est impassible comme toujours. Pourtant sa mâchoire est crispée. Il s’inquiétait encore pour ce qu’il croit être un sacrifice.

«  Tu as promis d’accepter leur choix, chuchotai je.

- Toi aussi, » me renvoya t’il.

 

Je me forçai à me redresser et j’entrai dans la demeure des Cullen.

J’arrondis les yeux de surprise en les découvrant tous réunis dans le salon. Le premier, Carlisle s’approcha de moi.

«  Alice nous a prévenu de votre arrivée. »

Alice, bien sûr… Avait-elle vu aussi leur décision ? Je croisai son regard et elle me sourit d’un air confiant. J’inspirai.

«  Je suppose que vous savez pourquoi j’ai demandé à Edward de m’amener ici. »

 

Une fois de plus, ce fut Carlisle qui répondit.

«  Nous le savons. »

Je m’apprêtai à poursuivre lorsqu’Edward intervint.

«  Attendez ! Il y a une autre solution ! »

Je soupirai et me tournai vers lui.

«  Il n’y en a pas et tu le sais. »

 

Edward se tourna vers Alice et la fixa avec intensité, ses iris d’ambre dans les siens.

«  Es-tu certaine de ce que tu as vu ?

- Tu sais que je ne peux pas l’affirmer. » Répondit Alice.

J’ignorai Edward et me tournai vers sa famille.

«  Alice vous a sûrement raconté ce qui s’est passé en Italie. Je suis d’accord avec la solution proposée par les Volturi. Edward est contre, précisai je inutilement. Je ne veux pas m’imposer à vous mais comme cette décision nous concerne tous, j’aimerai avoir votre avis. »

Les Cullen me fixèrent et j’avalai ma salive.

«  M’acceptez-vous dans votre famille ? »

 

Un long silence se fit et je sentis mon cœur se bloquer. Bien sûr ils ne voulaient pas de moi. Qui aurait voulu d’une gamine maladroite dans son clan ? Mon idée était stupide.

 

«  Oui déclara soudain Alice.

- D’accord, » répondit automatiquement Jasper.

Un grognement s’échappa de la gorge d’Edward et je refusai de me laisser intimider. Je me tournai vers Emmet.

«  Non, je suis désolé Bella, je n’ai rien contre toi, c’est juste que… »

J’hochai la tête et posai les yeux sur Rosalie. Elle me détestait.

«  Non, mais pas pour les raisons que tu imagines, répondit elle de sa voix magnifique. Je suis d’accord avec Edward. Si j’avais eu le choix que tu as, jamais je n’aurais opté pour cette décision. »

La main d’Emmet étreignit celle de Rosalie et je me sentis soudain de trop. Carlisle baissa les yeux et je frémis.

«  Je te considère déjà comme un membre de ma famille, souffla Esmé avec douceur. Alors si tu souhaites devenir l’une des nôtres je ne m’y opposerai pas. »

 

Je retins mon souffle. Cela faisait trois voix contre trois. L’égalité parfaite. Je me tournais vers Carlisle et une fois de plus Edward me devança.

« Je suis contre et tu le sais. »

Carlisle ferma brièvement les yeux, un geste humain qu’il avait sans doute mis des années à apprivoiser.

«  Je suis désolé Edward mais Bella a raison, maintenant que les Volturi sont au courant c’est la seule chose à faire. »

 

Je mis quelques instants à réaliser. Carlisle avait accepté. J’avais gagné ! L’exultation me fit osciller et je me tournai vers Edward. Les yeux de mon amoureux étaient remplis de fureur et je reculai imperceptiblement.

«  Tu as peur Bella ? Me railla-t-il. Comment peux-tu souhaiter devenir une créature qui te terrifie ?

- Je n’ai pas peur de toi, ni d’Alice ou de qui que ce soit d’autre ici ! »

Ce n’était pas tout à fait exact, je craignais Rosalie. Non pas parce qu’elle était un vampire mais parce qu’à chaque fois que je me trouvai dans la même pièce qu’elle je ressentais toute mon insignifiance. Et je craignais qu’Edward ne finisse par s’en rendre compte.

 

POV Edward

 

Ils pensaient tous que c’était la solution à nos problèmes. Même Carlisle la jugeait acceptable. Mais moi, comment pourrais-je les laisser faire ça ? Comment pourrais-je accepter alors que les Volturi ne viendraient peut être pas ici avant des siècles ? Je voulais Bella, je la désirais plus qu’aucune autre, plus que je n’avais jamais désiré que ce soit dans cette vie ou dans la précédente. Mais je n’avais pas le droit d’être égoïste. Pas s’il y avait une autre alternative. Or, les pensées du cabot m’en avaient dévoilé une autre. Le tout était d’avoir assez de temps.

 

Je me tournai vers Bella.

«  Tu as gagné. »

Elle réprima un sourire et je poursuivis.

«  Mais j’ai une requête. Je veux que tu prennes le temps d’y réfléchir.

- Tu sais que c’est ce que j’ai toujours voulu, » chuchota-t-elle.

Je me forçai à continuer.

«  Si c’est vraiment le cas, je ne m’y opposerai pas, mais avant j’aimerai que tu fasses une chose pour moi.

- Laquelle ? » Demanda Bella tandis qu’un léger cri échappait à Alice.

 

POV Bella

 

Edward évita mon regard et je vis Alice secouer la tête en signe de dénégation. Cela m’inquiéta plus que les Volturi, plus que Victoria.

«  Je veux que tu parles à Jacob Black. » Lâcha mon amoureux.

Pendant une fraction de seconde la joie me submergea. Ainsi il ne suffisait que de parler à Jacob et tout serait arrangé ? Magnifique ! Puis, je me souvins et une boule remonta dans ma gorge à la pensée du mal que j’allais lui faire.

«  Je veux que ton choix soit exempt de doutes, ajouta Edward.

- Ça parait raisonnable, » le soutint Carlisle.

Je ne protestai pas, puisque c’était le prix à payer, je le paierai.

Edward m’enserra.

«  Je te ramène, tu l’appelleras demain. »

Comme s’il se doutait de quelque chose ! Je le fixai.

«  Je le ferais Edward et après tu me transformeras.

- On verra, » se borna à répondre mon amoureux avant de m’enlever dans ses bras.

Le jour commençait à se lever, Charlie me chercherait bientôt. Je devais rentrer.

 

Chapitre 1                                                                                              Chapitre 3

Écrire commentaire

Commentaires: 6
  • #1

    Muchu (mardi, 13 mars 2012 19:32)

    Et oui, c'est bien moi ! Je me rends compte que tu es aussi douée pour écrire sur POTC que sur Twilight, chapeau ! Je suppose que la suite viendra la semaine prochaine, alors, vivement la semaine prochaine !
    ;)

  • #2

    JessSwann (mardi, 13 mars 2012 20:59)

    Hééé hello :)

    Merci beaucoup, contente que ça e plaise :)Par contre petit bémol, la suite c'est dans 15 jours ( oui Twilight c'est tous les 15 jours mdrrr)

  • #3

    Ladypirate (samedi, 17 mars 2012 00:05)

    Edward est vraiment prêt à tout pour Bella, quitte à la laisser à un autre et Jacob continue de l'aimer malgré le choix qu'elle a fait et ils souffrent tout les deux... J'aime pas Bella, j'ai toujours trouvé qu'elle avait un petit côté égoïste que ce soit dans les films ou dans les livres lol en tout cas, bravo c'est très bien écrit, comme toujours ;)

  • #4

    JessSwann (samedi, 17 mars 2012 09:40)

    Ahh bah je n'aime pas Bella non plus, moi je suis pas sur le registre égoiste même si tu n'as pas tort moi je la trouve stupide en fait ( surtout dans le livre) erf
    Mon préféré à moi c'est Jacob je le trouve plus "ancré dans le réel" que les deux autres, du moins jusqu'au 4 ( Renesmé passe mal pour moi)
    La suite va compliquer les choses , encore quelques chapitres à patienter :) Merciiii

  • #5

    Ladypirate (samedi, 17 mars 2012 14:37)

    Oui je la trouve aussi un peu stupide dans les livres mdr je crois que Bella n'est pas le genre d’héroïne qui fait l'unanimité ^^
    Et pour Jacob et Renesmé je suis d'accord avec toi, c'est une issue au problème que je n'ai pas aimée :)

  • #6

    JessSwann (samedi, 17 mars 2012 14:48)

    C'est amusant en fait sur Bella parce que finalement nous sommes beaucoup à la détester tout en suivant ses aventures avec intérêt. Après j'avoue qu'elle me plait assez dans les films ( rendons grâce à Kristen Stewart , pas facile d'incarner une cruche)
    Pour Renesmée très honnêtement, si j'avais découvert son personnage dans une fan fic, j'aurais dit à l'auteur que c'était la pire Mary Sue que j'ai jamais vue. Mais pas de bol, elle est officielle donc le terme ne peut s'appliquer ( des fois c'est quand même dommage mdrrrr )