Prologue

Cela faisait six jours qu’elle pourrissait sur l’île sans voir le moindre navire à l’horizon. Six jours à se nourrir de noix de coco et des poissons qu’elle réussissait à pêcher lorsque Dieu était avec elle. Six jours qu’elle fixait la poupée vaudou que l’océan lui avait rapportée.

 

Le second jour de son exil, elle avait piqué le bras de la poupée qui représentait Jack.

 

Le troisième jour, elle l’avait déshabillée puis rhabillée en ricanant à la pensée que le souci du détail du sorcier qui l’avait faite n’était pas allé jusqu’à représenter ses attributs masculins dont elle se serait fait un plaisir de faire de la charpie.

 

Le quatrième, elle avait tordu sa jambe.

 

Le cinquième, elle l’avait déshabillée de nouveau, à croire que plus que tout autre chose le sexe lui manquait.

 

Et aujourd’hui, le sixième, elle avait compris que le sort qui liait la poupée à Jack était désormais inefficace.

 

Mais… aucun sort n’était jamais totalement éteint ainsi que le lui avait enseigné son père au cours des quelques semaines qu’ils avaient passé ensemble. Aussi, Angelica rangea t’elle précieusement la petite poupée Jack en attendant de trouver un homme capable de réveiller le lien qui l’unissait à Jack.

 

Là-dessus, la jeune femme se traina jusqu’à l’océan dans l’espoir d’une pêche fructueuse. Tout en fixant les flots, elle songea à tout ce qu’elle ferait à Jack Sparrow une fois qu’il serait en son pouvoir.

« Tu vas me payer ça Jack. » Marmonna-t-elle avant de s’aplatir dans l’eau chaude des Caraïbes, manquant du même coup le poisson qu’elle tentait d’attraper.

 

()()

 

Les yeux mi-clos, il fixa la jonque qui brûlait à l’horizon et un sourire haineux déforma son visage.

 

Derrière lui, Foam, son nouvel assistant qu’il avait rencontré dans un bouge infâme des Indes et qui avait d’ores et déjà fait ses preuves en matière d’assassinat, regarda la scène un bref instant et murmura.

« Etes-vous satisfait Monsieur ? »

 

L’homme grimaça.

«  Satisfait ? Croyez-vous que je me satisfasse d’une simple jonque en flamme Mr Foam ? Non, il m’en faudra plus, beaucoup plus pour me venger. »

Foam garda le silence.

« Vous ne me demandez pas ce que je veux que vous fassiez ? Persifla l’homme.

- Que voulez-vous que je fasse Earl Butler ? » Demanda docilement Foam.

Les yeux de l’homme se rétrécirent et prirent une expression haineuse.

« Je veux que vous débusquiez les pirates et que vous les tuiez. Je veux que vous trouviez Jack Sparrow.

- Jack Sparrow ?

- Diable mais dans quel trou avez-vous donc vécu Foam ? Cet homme est la pire engeance que les pirates aient jamais vomie sur les océans.

- Jamais entendu parler Earl, là d’où je viens, on se soucie peu de ce qui se passe sur les mers.

- Epargnez moi vos considérations larmoyantes sur l’existence que vous avez vécue avant que je vous sorte de votre fange Foam, je ne vous emploie pas pour ça. »

 

Foam se crispa légèrement et fit face à son employeur.

« Dans ce cas pourquoi m’employez-vous Earl Butler ?

- Il me semblait que même un imbécile saurait cela : pour trouver Jack Sparrow et me le ramener.

- Pas pour le tuer ?

- Non Foam, surtout pas. J’ai autre chose en tête pour lui. Maintenant faites donc votre travail et mêlez vous aux indigènes qui peuplent Singapour. Vous êtes issu de la même fange qu’eux, ce ne devrait pas être difficile pour vous de glaner des informations. »

 

Foam se crispa devant le mépris évident de son employeur mais hocha servilement la tête. Après tout, Teckett Butler était riche et il payait bien, il n’avait pas besoin d’en savoir plus. Au contraire, il venait à bénir le jour où, quelques mois plus tôt, l’homme l’avait surpris en une fâcheuse position qui aurait pu lui valoir la corde et lui avait proposé un emploi au lieu de le remettre aux autorités comme tout autre riche négociant anglais des Indes l’eut fait. Enfin il l’aurait béni s’il avait cru en une puissance supérieure or, la seule puissance à laquelle Foam croyait c’était à celle d’un couteau appuyé sur une gorge.

 

()()

 

Le soleil la brûlait de plus en plus et elle jeta un regard vague sur la noix de coco qu’elle venait d’ouvrir. Son jus, rafraichissant et sucré, encore sur son menton Angelica se laissa aller en arrière.

 

Elle était tellement épuisée par la chaleur et les privations qu’elle en venait à espérer la mort. Non ! Pas la mort ! Sans cela comment pourrait-elle se venger de l’homme qui l’avait mise dans cette situation ?

 

Un soupir las lui échappa et elle se redressa lourdement. Elle devait trouver de quoi faire du feu, sans quoi elle risquait fort de mourir sur cette île et elle pressentait ce que ce ne serait pas indolore…


()()

 

« Alors Foam avez-vous appris quelque chose ? »

Foam évita de regarder la nuque de son employeur où courrait une cicatrice boursouflée qui s’enfonçait dans les plis de son vêtement jusqu’à son dos et répondit.

«  Ce Sparrow que vous cherchez n’est pas venu à Singapour Earl Butler.

- Oh est-ce donc là tout ce que vous avez réussi à apprendre ? Le railla son employeur. Je commence à regretter l’impulsion généreuse qui m’a conduit à vous sauver de la corde.

- Mais on raconte qu’il était au large de Cuba, avec une femme. » Ajouta précipitamment Foam.

 

Une lueur s’alluma brièvement dans les yeux de Butler.

« Une femme, bien sûr… Et bien faisons route vers Cuba dans ce cas !! »

 

()()

 

Elle avait arrêté de compter.

 

Elle avait même arrêté de chercher à attraper des poissons, à présent trop faible pour ça.

 

La seule chose qui la maintenait en vie était la haine qui la consumait, aussi brûlante que le soleil qui brûlait sa peau et que le feu qu’elle se forçait à entretenir dans l’espoir qu’un navire l’aperçoive et vienne à sa rescousse.

 

Angelica passa la langue sur ses lèvres sèches et craquelées avant de s’effondrer.

 

C’était la fin.

 

« Maudit sois tu Jack Sparrow… » Coassa t’elle en serrant ses doigts autour de la poupée vaudou avant de sombrer dans l’inconscience.

 

()()

 

Depuis la chaloupe, Foam leva les yeux sur le navire où son maître l’attendait.

« Alors qu’avez-vous trouvé Mr Foam ?

- Pas grand-chose Earl, rien d’autre qu’une femme. Répondit Foam en se hissant à bord, la femme sur ses épaules.

- Une femme, jeta avec mépris Butler. Que voulez-vous donc que nous en fassions ? »

 

Foam songea qu’il avait quant à lui de nombreuses idées sur l’utilisation qu’il pourrait en faire mais ne pipa mot. Il avait rapidement compris qu’il pouvait être hautement risqué de contrarier Teckett Butler.

 

Ce dernier se pencha sur la femme.

« Elle est moribonde et je ne compte pas la soigner, jetez moi ça par-dessus bord. »

Réprimant un soupir déçu, Foam se pencha sur la fille et l’empoigna sous le regard de Butler. Ce faisant, les doigts de cette dernière se détendirent et laissèrent échapper ce qu’elle tenait.

« Une poupée, » se moqua Butler en ramassant cette dernière.

 

Là, Butler changea de couleur et se précipita vers Foam.

« Arrêtez.

- Je vous demande pardon Earl ?

- La fille, elle peut encore vivre, transportez la dans ma cabine et faites voile vers le port le plus proche, là dégotez moi un médecin. »

Foam, ébahi par cette générosité soudaine, obtempéra tandis que Butler posait un regard avide sur la poupée.

«  Il semblerait ce que cette femme et moi nous ayons quelque chose en commun finalement… »

 

                                                                                                                  Chapitre 1

Écrire commentaire

Commentaires : 17
  • #1

    Muchu (mercredi, 17 octobre 2012 20:00)

    coucou c'est moi !
    vite vite la suite, ça m'interesse ! ^^
    surtout que j'ai l'impression de connaitre "Butler"
    ;)

  • #2

    JessSwann (mercredi, 17 octobre 2012 21:17)

    Lol j'en connais qui ont flairé le personnage qu'elles aiment mdrrr

    La suite Mercredi

  • #3

    Lester (jeudi, 18 octobre 2012 01:14)

    Trop content, encore une fic avec Angelica :)
    J'attend la suite.

  • #4

    JessSwann (jeudi, 18 octobre 2012 08:44)

    Ah bah oui tout le monde m'en demandait une donc j'ai cédé :)
    La suite la semaine prochaine ^^

  • #5

    Ladypirate (jeudi, 18 octobre 2012 16:06)

    Tout ça est très intriguant : une vengeance, le retour de "Teckett Butler" ;) avec un nouvel assistant/meurtrier et bientôt l'arrivée du capitaine Jack Sparrow :D !!
    Angie a l'air d'être autant en manque de sexe que de nourriture mdr je pense que ses retrouvailles avec Jack vont être plus qu'intéressantes :)

  • #6

    Elise (jeudi, 18 octobre 2012 16:59)

    Ouiiiiiiii, ça a l'air génial!! :D Merci beaucoup Jess :) <3 J'ai trop hâte de voir leurs retrouvailles :P

  • #7

    emeline (jeudi, 18 octobre 2012 17:18)

    Encore oupiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii

  • #8

    JessSwann (jeudi, 18 octobre 2012 18:16)

    Ouh du monde là alorsssssssss déjà merci à tous
    @ Lady : ah je suis partie sur des pairings improbables mdrrrr. Jack arrivera plus tard, Angie est en manque de tout mdrrr
    @ Elise : lol faudra patienter un peu pour les retrouvailles
    @ Emeline : la semaine prochaine comme il se doit

  • #9

    Marie (samedi, 20 octobre 2012 14:32)

    Cette histoire promet d'être intéressante, j'ai toujours pensé à ce qu'on pouvais faire avc cette poupée xD

    J'ai hâte de lire tout ça :)

  • #10

    JessSwann (samedi, 20 octobre 2012 14:35)

    Merci :) La suite mercredi ^^

  • #11

    Marie (samedi, 20 octobre 2012 17:25)

    Au fait, est ce que tu écris sur Dark Shadows ? :3

  • #12

    JessSwann (samedi, 20 octobre 2012 17:53)

    Ah nan désolée

  • #13

    Angie Cruz (lundi, 29 octobre 2012 18:34)

    Marie: je t'ai retrouver DS!
    Jess: super début de fic,ce Butler me rappelle fortement Sparrow...+ça va barder pour Jack...

  • #14

    JessSwann (lundi, 29 octobre 2012 18:47)

    Lol je ne te le fais pas dire

  • #15

    Angie Cruz (lundi, 29 octobre 2012 19:03)

    en fait, c'est plus que "barder"

  • #16

    JessSwann (lundi, 29 octobre 2012 19:42)

    Ca seul l'auteur le sait :)

  • #17

    Angie Cruz (lundi, 29 octobre 2012 20:22)

    ça je le sais; je ne fais que supposer