Chapitre 27 : La conquête du paradis

POV Elizabeth Swann Turner

 

 

J'ai mal. Terriblement mal. La seule question que je me pose c'est pourquoi suis-je encore en vie ? Venue de très loin, j'entends la voix de Jack…

Lizzie, je … je regrette.

Pourquoi ne me laisse-t-il pas tranquille ? Pourquoi son souvenir me poursuit il jusque dans mon agonie ?

Je ne savais pas pour l'enfant, je ne savais pas…. Lizzie.

« LAISSE-MOI !!! »

 

Je ferais n'importe quoi pour échapper à cette voix qui me harcèle. Ma vue est trouble mais je devine encore sa silhouette. Une hallucination. Peut-être que c'est ça la mort … Voir ceux qui nous ont le plus blessé avant de s'éteindre pour de bon. J'essaie de me lever mais comme je m'y attendais, je n'y arrive pas. Dans ma tête la voix de Jack à nouveau.

 

Lizzie le médecin a dit que tu devais te reposer tu…

 

C'est trop, c'est insupportable… Je ne veux plus jamais l’entendre, plus jamais.

« LAISSE-MOI !!! Arrête ? je ne veux plus te voir, je ne veux plus penser à toi. Je veux mourir… »

J'hurle comme si le fait de le crier pouvait le chasser, l'éloigner de moi pour toujours. L'ombre penchée sur moi recule. Oui, comme ça… Je veux, je voudrais ne jamais l'avoir connu, ne jamais l'avoir aimé. Un voile noir retombe sur mes yeux, je me laisse bercer. Je veux mourir.

 

La douleur est revenue. Physique d'abord. J'ai mal jusque dans mes entrailles. J'ai mal comme si le bébé se rappelait à moi. Pauvre enfant, se rend il compte qu'il n'y a plus rien de possible à présent ? Est-ce que c'est pour cela que je ne le sens plus autrement que par la douleur ? Sent-il que je n'ai plus la force de continuer. Pas sans Jack…

 

Jack.

 

Une voix venue de très loin me répond.

« Je suis là Lizzie… Pardonne-moi, s'il te plait, regarde-moi… »

J'ai envie de vomir. J'ai l'impression de l'entendre encore, c'est insupportable. J'ouvre les yeux. Ça me fait mal. Je porte mes doigts à ma paupière, la droite est enflée, douloureuse. Des doigts chauds sur les miens.

« Non ne touche pas… Tu auras encore plus mal si tu le touches. »

Jack encore.

 

Mon regard s'ajuste peu à peu, j'ai l'impression qu'on m'a brisé les os, je ne sais même pas où j'ai le plus mal.

«  Oui… Regarde-moi Lizzie… Je, je suis désolé. »

Il parait si réel… Comme s'il était vraiment là. Ça me fait mal. J'ai l'impression que sa main serre la mienne, de sentir son souffle. C'est pire que le reste. Je m'éclaircis la gorge, le dire à voix haute le fera peut-être disparaître.

«  Tu n'es pas vraiment là. »

La pression sur ma main s'accentue.

« Je suis vraiment là Lizzie…

- Quoi ? Que … Non, le Pearl, il est parti je le sais puis…

- Calme-toi… Tu es sur le Pearl, dans ma cabine… Je veille sur toi. »

Mais je ne veux pas qu'il veille sur moi, je… J'arrache mes doigts aux siens et je touche mon ventre. Jack baisse la tête.

«  Lizzie… Le, le bébé… Je suis désolé, il , il n'a pas… »

 

Que dit-il ? Je ne comprends pas. Mes doigts pressent mon ventre et je me sens soudainement vide… Comme si, comme si le bébé n'était plus là. Mes yeux rencontrent ceux de Jack. Il baisse les siens. Pourquoi fait-il ça ? Pourquoi….

 

Je me rappelle de l'homme, des coups dans mon ventre, de la douleur… Du sang, sur mon visage, mon corps, entre mes cuisses partout… Le bébé. Oh mon dieu… Je, je l'ai tué… J'ai tué mon bébé.

 

J'ai à peine conscience des bras de Jack qui se referment sur moi, mon nez s'emplit de son odeur. Il est vraiment là…

«  Pleure… Ça te fera du bien… Je suis désolé Lizzie. »

Je réalise alors que je sanglote, je sens les larmes rouler sur mes joues puis s'écraser sur la chemise de Jack. Je crois qu'il ne m'a jamais serrée aussi fort contre lui.

«  Il est mort. Mon bébé est mort. A cause de moi. Parce que je ne voulais pas de lui…

- Non Lizzie, ce n'est pas ta faute, c'est … » Murmure Jack d'une voix cassée avant de s'interrompre.

 

Je ne comprends pas ce que je fais là, je ne comprends pas ce qui est arrivé, je ne me rappelle rien hormis des heures ou des jours derniers. Je ne me souviens que de la fumée bleue, de l'homme sur le quai puis de l'autre. Il m'a poursuivie, il m'a frappée. Il voulait, il voulait mon médaillon. Je porte la main à mon cou et je constate qu'il a disparu… Même ça je n'ai pas réussi à le sauver.

 

« Il est ici trésor. Murmure Jack en déposant le morceau de bois sculpté dans ma main. Il ne te l'a pas pris… »

Mes doigts se referment sur lui et je sens la main de Jack caresser ma joue.

«  Lizzie… J'ai été stupide… Je, pardonne moi… »

De nouvelles larmes me viennent et il les essuie doucement.

« Lizzie je ne suis pas… enfin… Je , c'est pas quelque chose que je dis … facilement, enfin si , mais là je… Il faut que je te dise. »

Mon cœur se serre un peu plus. J'ai peur. Peur de ce qu'il va dire. Peur qu'il me blesse encore.

 

Alors qu'il semble sur le point de parler à nouveau, une voix résonne brusquement derrière Jack. Une voix que je connais. Une voix qui n'a plus aucune des inflexions douces que j'aimais.

« Je crois en effet que tu as beaucoup de choses à dire Jack. »

Jack se raidit et j'aperçois la silhouette de Will. Il tient un pistolet. Le canon est posé sur la tête de Jack.

« Écarte-toi d'elle. »

Encore ce ton coupant que je ne lui connaissais pas.

 

La main de Jack lâche la mienne, son visage est rempli de résignation.

«Will… Constate t'il.

- Surpris ? Ironise Will. Il semble qu'il y ait quelques imprévus dans ton plan, Jack. Maintenant tu vas dire la vérité à Elizabeth. Toute la vérité. Ou je te promets que ce sera ton dernier mensonge. »

La vérité ? Je, je ne comprends pas…. Je ne comprends rien, j'ai la tête qui tourne.

«  En fait mensonge ou pas ce seront tes derniers mots. » Continue Will d'un ton froid en appuyant son arme contre la tête de Jack.

J'ai la tête qui tourne, je me sens mal, un voile retombe devant mes yeux et j'aperçois le visage horrifié de Will.

« ELIZABETH !!! Qu'est-ce que tu lui as fait !!! »

La voix de Jack me parait lointaine… Si loin …

« Ce n'est pas moi, je, je l'ai retrouvée comme ça à Singapour… Baisse ton arme petit.

- Sûrement pas ! »

Des sanglots dans la voix de Will. Pourquoi pleure-t-il ? Sa main remplace celle de Jack sur la mienne.

« Le médecin a dit qu'elle devait se reposer…

- Je vais te tuer pour ça !!! » Hurle Will.

J'ai mal… Je vois de plus en plus trouble, leurs voix me parviennent de plus en plus loin….

« Tu ne veux pas faire ça devant elle petit. »

Jack encore… Les sanglots de Will… Je …

 

Je fixe Jack. Mon Jack… Non il ne l'est plus, il ne l'a jamais été…

«  Je vais tout t'expliquer mais arrête de pointer ça sur moi ! »

La voix de Jack est calme, si calme. Un cliquetis retentit, le bruit est assourdissant. Mais rien… Jack est toujours là, le visage de Will est rempli de fureur.

« La poudre est mouillée. Déclare Jack toujours aussi calmement. Mais ça fait chaud au cœur de voir que tu n'aurais pas hésité. » Ironise-t-il.

La main de Will relâche la mienne et je le suis des yeux alors qu'il se lève brutalement.

« Il me reste mon épée !

- Pose ça Turner. La poudre de mon pistolet n'est pas mouillée elle. » Répond Jack en pointant son arme sur le torse de Will.

Seigneur je n'y comprends plus rien… Je, je ne sais plus, je veux juste qu'ils arrêtent que …

« Arrêtez… »

 

J'ai l'impression que ma voix n'est qu'un murmure. Jack me fixe.

«  Lizzie…

- Ne l'appelle pas comme ça !!! Sale voleur, menteur, traître … Dis-lui la vérité au lieu de l'utiliser pour te protéger. »

Quelle vérité… Que savent-ils tous que j'ignore ? Que…

« De quoi parlez-vous ? »

Une fois encore ma voix me semble venir de très loin et Will se place entre Jack et moi.

« De son plan pour te briser le cœur. »

Qu… quoi ??? Mon regard se pose sur Jack. Il a l'air si, si … Contrit… Une fois de plus il baisse les yeux.

«  Oh tu ne veux pas lui dire ? Allons Jack un effort… Ironise Will. Pourquoi tu ne lui dis pas que tu as tout fait pour qu'elle tombe amoureuse de toi ? »

 

Je ne comprends pas. Jack ne répond rien. Je regarde Will. Il semble sur le point de pleurer. Je ne veux pas qu'il pleure. Pas à cause de moi, pas encore… Je sais trop ce que ça fait. Je répète.

«  Je ne comprends pas. »

Will semble bouleversé. Il se tourne vers moi, son regard est rempli de douceur, de tendresse… De toutes ces choses que j'aimais tellement avant Jack.

« Il nous a utilisé tous les deux. Pour payer une de ses dettes et assurer sa liberté. Son plan était de nous séparer. De faire en sorte que tu me quittes pour que je rejoigne l'équipage de Jones. Une fois cela fait, il voulait te briser le cœur pour que tu n'aies pas d'autres choix que de me rejoindre sur le Hollandais Volant. Mais je suis arrivé à temps. Avant qu'il ne t'envoie à bord. »

 

Chaque mot me fait plus mal que le précédent. Derrière Will, Jack garde le visage baissé mais je n'ai pas besoin de le voir pour savoir que c'est la vérité. Jack m'a utilisée… Je réalise que depuis le début Jack m'a joué la comédie.

« Alors chaque mot, chaque mot était un mensonge… »

J'ai l'impression que les morceaux restant de mon cœur viennent de se briser à leur tour.

« Presque … Souffle Jack. Lizzie je … Écoute, je dois t'expliquer. »

 

Ça fait tellement mal. Je ne veux plus l'entendre… J'en ai assez… Je repense aux moments que nous avons passés ici, à sa tendresse, à …. A la fille…. La fille... Bien sûr il savait ce que ça me ferait de le voir avec elle. Il avait tout calculé, tout prévu, même mon amour... J'ai envie d'hurler.

« Elizabeth… Je, je suis désolé, mais je ne pouvais pas le laisser te briser le cœur et t'utiliser ensuite. » Murmure Will.

Il ne voit donc pas que c'est déjà fait, que… Ma main se crispe sur le médaillon que j'ai préféré à mon enfant. Ce fichu médaillon que j'ai tellement voulu garder qu'à cause de lui l'homme m'a rouée de coups, à cause duquel mon enfant est mort… Quelle idiote… J'ai tout sacrifié pour quelque chose qui ne représente rien, qui n'a jamais rien représenté. Je rassemble mes forces et je le jette au visage de Jack. J'ai la brève satisfaction de l'atteindre.

 

Il ferme les yeux alors qu'il s'écrase sur son visage. Je voudrais faire plus, je voudrais le frapper comme l'autre m'a frappée, lui faire aussi mal que j'ai mal…

« Lizzie… » Commence Jack.

Comment ose-t-il ? Comment ose-t-il encore me parler, me regarder ?

« Va-t’en !!! »

Jack recule, il a presque l'air blessé… Tant mieux. Je veux qu'il souffre comme il nous a fait souffrir.

« Lizzie, je t'en prie, laisse-moi t'expliquer si je suis revenu c'est parce que je … je… » Commence-t-il avant de s'interrompre comme s'il était incapable de dire un mot de plus.

 

Un vague souvenir me revient brutalement. La voix de Jack, celle d'un autre homme. Des âmes. Jack promettant de lui amener de… C'est pour ça qu'il est revenu. Pour offrir mon âme à Jones. Pour être sûr que je …

«  Pour lui donner mon âme… Il était là... Tu... »

Les mots me fuient... Jack secoue la tête.

«  Non Lizzie, attend, c'est ce que je…

- NON ! »

Je n'en peux plus de l'entendre, de le voir, je ne peux plus supporter ça. C'est trop dur...

 

Will me serre la main à la briser avant de se retourner vers Jack.

«  Tu lui as tout dit. Maintenant prend ton épée. Il me semble que nous avons un compte à régler. »

Jack ne le regarde pas, il me fixe et cette fois c'est moi qui détourne mon regard. Je ne veux plus jamais le voir. J'avais cru conquérir le paradis dans ses bras, il m'a amenée en enfer.

«  Elizabeth… Ce, ce n'était pas pour ça… je… »

Comment ose t'il … Comment ose t'il !!!!

« Laisse-moi !! VA-T’EN !!! »

Le visage de Jack blêmit comme si je l'avais frappé. Tant mieux.

« Lizzie… Je dois, je dois…

- Laisse la tranquille Jack. Tu as perdu. Maintenant c'est entre toi et moi que ça se passe. Intervient Will en se plaçant entre nous, l'épée au poing. Et crois moi je n'ai pas l'intention de perdre. Comme je te l'ai dit à notre rencontre, je m'entraîne depuis des années pour tuer un pirate. Dommage que j'ai échoué ce jour là. Je ne ferais pas une nouvelle fois cette erreur. »

 

J'entends Jack prendre une respiration avant de reprendre du ton ironique que j'aimais tant, toute trace de contrition disparue.

«  Je ne crois pas Will. A moins que tu ne veuilles que Jones lâche son terrible Léviathan sur ta dulcinée…

- Qu'est-ce que tu inventes encore ?

- C'est la vérité. Si dans quarante jours je n'ai pas offert l'enveloppe charnelle de Calypso à Jones il prendra Elizabeth. »

Calypso ? La nymphe grecque ? Je ne comprends rien.

«  Tu mens encore … Marmonne Will.

- Comme tu voudras Will. Tue moi et dans quarante jours, Jones viendra la prendre… »

 

J'ai beau faire, je ne comprends rien. Entre Jack et moi, Will tremble légèrement, Jack continue calmement.

« Jones est venu chercher Elizabeth c'est vrai mais je lui ai proposé un autre marché. L'âme de celle qui l'a trahi et condamné en échange de celle d'Elizabeth.

- Et de ta liberté bien sûr. Ironise Will. J'aurais pu te croire Jack mais je ne me laisserais plus prendre à tes pièges. »

Le cri de Jack résonne.

« Je dis la vérité !! Il y a des siècles de ça, Jones a livré Calypso aux pirates pour qu'ils l'emprisonnent. Il espérait se venger ainsi, lui faire subir ce qu'il subissait lui-même en l'emprisonnant dans un corps comme elle l'a condamné à demeurer sur le Hollandais Volant... Les pirates l'ont fait, les Seigneurs de la Confrérie l'ont capturée puis ils ont passé un accord avec elle.

- Pourquoi auraient ils passé un accord avec elle ? Ils la tenaient non ?

- Même emprisonnée Calypso reste puissante. Répond Jack. C'est pour ça que nous lui avons promis de ne jamais révéler à Jones où elle se trouvait. »

 

Je sens son regard posé sur moi. Je ne lève pas le mien. Je ne veux plus le voir. Si je le regarde je crois que je ne pourrais pas me retenir de le frapper. Will ironise.

« Et toi bien sûr tu sais où elle est.

- Oui. Je suis l'un des Neuf Seigneurs de la Confrérie. Répond Jack.

- Et donc tu comptes livrer Calypso à Jones en dépit de l'accord que tes prédécesseurs ont passés avec elle. Ironise Will. J'ai presque envie d'y croire... après tout trahir tes engagements semble être ta spécialité.

- Je t'avais promis que tu retrouverais ton père... Tu l'as fait non ? Répond Jack sur le même ton.

- Et je l'ai délivré. Rétorque froidement Will. Et pas grâce à toi. Maintenant dis-nous où est Calypso.

- Pour que tu puisses me tuer ? Sûrement pas. »

 

Ce n'est pas possible. Nous ne pouvons pas avoir cette conversation... J'ai l'impression que tout est irréel, comme lorsque je prenais la fumée bleue, que le nuage va disparaître et que je vais retrouver ma vie. Mais je sais que ce n'est pas possible... Jamais je ne retrouverais mon existence passée. Pas après le mal que Jack me fait encore. Will réfléchit et se tourne vers moi, l'air incertain.

«  Si tu me tues, enfin si tu arrives à me tuer, Jones la prendra. » Répète Jack.

Will détourne le regard, je sais déjà ce qu'il a décidé.

« Tu as quarante jours Jack. Et crois moi je ne te laisserais pas une seule occasion de nous tromper à nouveau.

- Comme il se doit. Répond Jack d'un ton froid.

- Et tu n'approches pas d'Elizabeth. Poursuit Will.

- Je crois que ce n'est pas à toi d'en décider. Répond Jack d'une voix tendue. Et j'aimerais parler avec Elizabeth, seul à seul.

- Hors de question Jack, je ne te laisserais pas lui faire mal à nouveau. »

 

Je ne dis rien. Je sais qu'ils parlent de moi mais je me sens de plus en plus étrangère à leur conversation. Quelle importance que Jones prenne ou pas mon âme. Ce n'est pas comme si j'avais encore quelque chose à protéger. Je n'ai plus ni enfant, ni mari, ni amour, pas plus que de rêves ou d'illusions.

« Lizzie... S'il te plait. Plaide Jack. Laisse-moi t'expliquer. »

M'expliquer quoi ? A quel point il s'est moqué de moi, de mes sentiments.

« Il n'y a rien à expliquer Jack. Je ne veux plus jamais te voir. Je ne veux plus jamais t'écouter... Je voudrais ne jamais t'avoir rencontré. »

Ma voix ne tremble pas. Sur ma main je sens la pression de celle de Will et je lutte contre les larmes que je sens se former dans mes yeux.

«  Lizzie...

- Ne m'appelle pas comme ça !! Ne m'appelle plus jamais comme ça !!! Va-t’en !! VA-T’EN !!! »

 

Mes larmes roulent sur mes joues sans que je puisse les retenir et Will me serre contre lui. A travers mes larmes je vois Jack baisser la tête, une expression que je ne lui ai jamais vue sur le visage.

« Je vois... » Murmure-t-il avec une amertume que je ne comprends pas.

Will me caresse doucement les cheveux et parle sans se retourner.

«  Tu l'as dit toi-même Elizabeth a besoin de calme, je pense que tu ne verras pas d'inconvénients à lui laisser ta cabine. Maintenant laisse la, elle ne veut plus te voir et moi non plus. Va plutôt chercher Calypso puisque tu prétends vouloir sauver Elizabeth. » Se moque Will.

J'entends Jack prendre une grande inspiration.

«  Tu n'imagines pas à quel point.... » Déclare-t-il avant de sortir, me laissant seule avec mon mari pour la première fois depuis des semaines.

 

Je sens encore la caresse des mains de Will dans mes cheveux, lente, apaisante.

«  Ça va aller… Je ne te laisserais pas Elizabeth, je ne te laisserais plus. »

Will… Comment peut il encore… Comment peut-il encore m'aimer après tout le mal que je lui ai fait ?

« Je suis si désolée Will…

- Je sais. Ce n'était pas ta faute. Il a tout fait pour que tu succombes. Il nous a menti, à tous les deux. »

Je sens la boule familière se former dans ma gorge. Will s'écarte de moi et prend un linge humide qu'il me passe sur le front.

« Si je tenais celui qui t'a fait ça… » Marmonne-t-il.

Je l'observe tandis qu'il passe doucement le linge sur mon visage brûlant. L'eau fraîche me fait du bien, diminue le feu des coups que j'ai reçu.

« Où sommes-nous ? »

 

Will me regarde d'un air inquiet.

« Sur le … sur son bateau.

- Dans quel, quel port ?

- Aucun. Nous sommes au large de Singapour. »

Singapour…. Mon estomac se tord rien qu'à la pensée de cette ville maudite. Mon enfer a commencé là bas.

«  Comment je suis arrivée ici ? Et toi ? »

Poser des questions me fait du bien ainsi je pense à peu moins à Jack et, non je ne veux plus penser à lui.

« Pour toi je ne sais pas. Gibbs dit que tu as passé près d'une semaine seule à Singapour puis que… qu'il t'a ramenée dans cet état. Est-ce que c'est lui qui t'a …

- Non… Ce n'est pas Jack. »

 

Rien que le fait de dire son prénom me fait mal. J'ai l'impression de ne plus être que douleur.

« Elizabeth… Est-ce que… Est-ce qu'on t'a ?? »

Will ne termine pas sa question. C'est inutile. J'ai envie de vomir. Je me souviens. La fumée, le chinois… la marque sur mon épaule… Puis la rue, les coups et … Son visage alors qu'il soulève mes jupons.

« Elizabeth ! Non ne pleure pas, pardonne moi, pardonne moi, je ne voulais pas te bouleverser… »

Il s'excuse. Will s'excuse alors que…

 

Je sens ses bras autour de moi, il me berce doucement, sa main me caresse les cheveux tandis qu'il murmure des paroles rassurantes. Si seulement je pouvais revenir en arrière. Si seulement j'avais su. Je n'avais pas de paradis à conquérir. J'y étais déjà. Seulement je n'ai pas su voir à quel point j'avais de la chance. Et maintenant…

« Écoute dès que tu seras en état de marcher… Nous quitterons ce navire, je n'ai pas confiance en … Bref, nous rentrerons à Port Royal. »

Port Royal… Ça me semble si loin ce temps là. Le temps où j'étais insouciante. Le temps où j'étais heureuse sans m'en rendre compte. Si je pouvais revenir en arrière je chérirais chaque moment passé … Contre ma joue, les lèvres de Will.

«  Je resterais avec toi. Quoiqu'il arrive tant que tu voudras bien de moi à tes côtés. Ainsi que je l'avais promis. »

 

Will…..

 

Je me tourne vers lui et je lis dans son regard tout ce que j'ai vainement espéré voir dans les yeux de Jack. Amour. Tendresse. Espoir aussi. Je n'ai pas le droit de lui mentir, je n'ai plus le droit de lui mentir, pas après ce que je lui ai fait.

«  Tu n'es pas obligé. Je t'ai fait suffisamment souffrir pour… Pour rien… »

Will glisse sa main dans la mienne et caresse du pouce ma main nue.

« Ton doigt porte encore la trace de notre union. Je sais, je sais que tes sentiments ne sont pas, ne sont plus aussi forts qu'avant. Mais moi je t'aime comme au premier jour Elizabeth. Alors j'attendrais que tu sois prête. »

 

Mon cœur se serre un peu plus en l'entendant. Il ne me fait aucun reproche alors qu'il aurait plus que le droit de le faire. La tentation est si grande. Se laisser aller, retrouver le goût des étreintes, la tendresse qui réchauffe le cœur. Me laisser bercer, me laisser faire. Mais les tricheries nous ont fait assez de mal. Puisque je n'ai pas été honnête avant, je le serais désormais. Sans doute que cela n'atténuera pas ma souffrance. Mais peut être que cela m'apportera la paix.

 

« Et si je ne le suis jamais ? »

Je regrette mes mots au moment même où je les prononce. L'expression de Will me tord le cœur. Pourtant il se force à sourire et me regarde.

« Peu importe j'attendrais toute ma vie s'il le faut. Je t'aime et je, je crois, j'espère que toi aussi tu, que tu m'aimes encore. Même si ce n'est pas comme je le voudrais.

- Bien sûr que je t'aime encore Will… Mais… »

Les lèvres de Will effleurent les miennes dans un baiser chaste avant de reculer.

« C'est tout ce que je voulais entendre. Et cela me suffit. »

Les larmes m'étouffent… Pourquoi les choses ne peuvent donc pas être simples ? Pourquoi tout me parait fade à côté de Jack ? Pourquoi je n'arrive pas à ne plus penser à lui ?

« Repose-toi maintenant… Et ne t'inquiète pas Elizabeth, je veillerais sur toi. » Murmure Will en me poussant doucement à m'allonger.

Sa main enserre à nouveau la mienne. Je suis trop fatiguée pour lutter… Et le sommeil est mon seul moyen pour échapper à la peine. Je ferme les yeux.

 

Lorsque je me réveille des heures plus tard, Will est toujours là, son visage est tourné vers moi et je remarque de petits plis d'inquiétude autour de ses yeux. Pauvre Will…

« Tu te sens mieux ? » Me demande-t-il.

Comment pourrais-je me sentir mieux … J'ai ruiné ma propre vie, j'ai offert mon cœur et on me l'a rendu brisé. J'ai tué mon bébé. Mais tout cela je ne peux pas le dire à Will, je ne peux pas, je ne veux pas lui parler du bébé. Je sais maintenant que c'était l'enfant de Jack que je portais. A croire qu'il fallait que je le perde pour de bon pour être sûre enfin. Le bébé est mort. Comme ce que je pensais être mon histoire d'amour avec Jack. De tous ces mois il ne me reste que le vide, la douleur. Et Will.

 

Mon regard se pose à nouveau sur lui. Je le vois mieux à présent, sans doute parce que les marques de mon visages commencent à guérir. Il faudra plus de temps pour mon cœur. Je réponds la seule chose à dire.

« Un peu… Je crois que dormir m'a fait du bien.

- Tu as dormi longtemps… Même si…

- Si ?

- Tu as crié dans ton sommeil. Tu as dit qu'il ne l’aurait pas… De quoi parlais-tu ? »

A mesure que Will parle je me souviens de mon cauchemar. Ou plutôt je devrais dire de mon souvenir. De Huan me frappant pour me voler le cadeau que Jack m'avait fait pour mieux me séduire. Je réponds.

«  De rien d'important… »

Will semble douter mais il ne me pose pas de questions. Au lieu de ça :

« Tu veux manger quelque chose ? Je vais voir si mon père peut t'obtenir quelque chose à la cuisine.

- Ton père ??? »

 

Will baisse la tête l'air gêné.

«  Il est avec moi…. J'ai, j'ai gagné sa liberté. Et la mienne. »

Gagné ???

« Comment t'y es tu pris ? »

Will sourit légèrement cette fois.

«  J'ai défié Davy Jones. Aux dés. Et j'ai gagné mon pari. »

Pari… Avec Jones… Celui la même envers lequel Jack a une dette si grande qu'il a tout tenté pour s'y soustraire. Malgré moi je demande.

« Qu'avais tu parié ? »

Will baisse le visage, l'air sombre.

«  Mon âme… Pour l'éternité. »

Non !! Non !!! Will non….

« C'est complètement fou… Tu... Si tu avais perdu tu…

- Si j'avais perdu je n'aurais jamais plus eu quoique ce soit à moyenner…. Mon père a parié la même chose. Nos deux âmes si Jones gagnait.

- Mais… pourquoi ? »

Will me serre la main, j'ai une boule dans la gorge.

« Parce que c'était le seul moyen de revenir ici pour te sauver. » Répond-il avant de se lever.

 

Les larmes me brûlent les yeux…. Will… Will était prêt à sacrifier sa vie, son âme, son éternité toute entière.

 

Pour moi.

 

Tandis qu'il sort sur le pont je me retrouve seule. Malgré moi mes yeux parcourent la cabine dans laquelle j'ai passé tellement d'heures. La cabine de Jack. Celle dans laquelle j'ai cru que nous nous aimions. Le lit dans lequel je me trouve est le même que celui dans lequel nous faisions l'amour il y a de cela quelques semaines à peine. Est-ce que Will y pense ? Est-ce qu'il endure la torture de nous imaginer l'un contre l'autre dans cette cabine ?

 

Il me semble que les draps sont encore humides de notre sueur, que les murs ont emprisonnés nos cris de plaisir et les soufflent maintenant pour moi seule. Tout ici respire Jack. Tout me rappelle notre histoire. Depuis les livres posés sur une planche parmi lesquels se trouve un ouvrage dans lequel il est noté « faire ça avec L » (sans doute encore un piège…) jusqu'à la table de travail sur laquelle nous avons fait l'amour un jour où le désir se faisait trop pressant pour attendre que nous soyons au lit. Dans un coin une bougie. Celle avec laquelle Jack m'a donné du plaisir ? Ou alors en est-ce une nouvelle, l'autre partie en souvenir dans l'escarcelle d'une putain ? Là une bouteille de rhum… Elle est vide. Peut-être est-ce l'une de celles que nous avons bues le soir où Jack m'a fait l'amour sur le pont du Pearl. Tous ces souvenirs… Moi qui me répétais que je les chérirais encore et encore je les trouve soudainement moins brillants. Comme ma vie.

 

Will tarde à revenir. Je continue à détailler la pièce, comme si je prenais un plaisir pervers à revoir tout ce qui n'était que mensonge. Sur une chaise, la robe blanche. Celle que Jack m'a fait porter le soir où je lui ai dit que je l'aimais. Non je ne veux pas penser à cette nuit là. Surtout pas à celle-ci…

 

A l'extérieur des éclats de voix… C'est lui. Je reconnaîtrais sa voix entre mille.

«  Tu ne m'empêcheras pas d'entrer Turner ! C'est ma cabine et je dois lui parler !!!

- Elle ne veut pas te voir !! Tu lui as fait assez de mal comme ça, laisse-la maintenant. »

Will…

«  Je veux juste savoir comment elle va !!! Elle est réveillée je le sais alors pousse toi de là.

- Non !!! »

Un bruit sourd.

 

La porte s'ouvre. Jack franchit le seuil. Il a l'air saoul… Enfin plus que d'habitude.

«  Li... Elizabeth. Je dois te parler. Je veux juste que tu m'écoutes et … »

Un cri de rage lui échappe et je vois Will le tirer en arrière. Sa main cherche nerveusement son pistolet et il le braque sur le torse de Jack.

« Cette fois ma poudre n'est pas mouillée. »

Jack se tourne vers moi. Son regard est insoutenable.

« Juste une minute… Elizabeth… Juste une minute… »

Une minute… C'est encore trop demander après avoir ruiné ma vie. Plus que je ne peux le supporter.

« Non. Je ne veux plus jamais te voir Jack.

- Sors d'ici ! » Lui ordonne Will en appuyant le canon de son arme sur la poitrine de Jack.

L'espace d'un instant je sens mon cœur que je croyais mort s'affoler. J'ai peur, j'ai peur que Will… qu'il tire.

 

Mais Jack baisse la tête et recule.

«  Tu ne pourras pas toujours me fuir Elizabeth. Pas si ce que tu m'as dit était… si c'était vrai…

- Ne l'accuse pas de mensonge Sparrow… Surtout pas toi. » Grince Will en le repoussant.

Jack lui lance un regard que je devine méprisant.

« D'accord… Mais tu ne seras pas toujours là pour m'empêcher de lui parler Turner… »

Will ne répond pas. Il pénètre dans la cabine et referme la porte derrière lui. J'ai le temps de voir le regard de Jack avant qu'il disparaisse.

 

Dans les mains de Will, un lourd plateau.

«  J'ai pensé que tu aurais envie de tout ça. »

Mon ventre grogne et se rappelle à moi. Je ne me souviens plus à quand remonte mon dernier repas. Je me précipite sur la nourriture tandis que Will reprend sa veille à mes côtés. Alors que j'attaque un morceau de poulet juteux j'aperçois un éclat doré sur la table de Jack. Serait-ce … Est-ce que ?

« Will… Est-ce que tu … Tu veux bien… là-bas sur la table. »

Will fronce les sourcils et se lève. D'où je suis, je vois son visage s'éclairer, me confirmant que j'ai vu juste.

« Ton alliance…. Moi qui croyais que, qu'on te l'avait volée… »

 

Je ne réponds pas. Inutile de lui dire que je l'ai ôtée pour me donner entièrement à Jack. Will se retourne vers moi, incertain.

« Est-ce que… Est-ce que tu veux la reprendre ou alors … Est-ce que tu préfères que je la garde… Pour l'instant. »

La réponse fuse sans que je réfléchisse.

«  Donne-la moi. »

Will m'adresse un tendre sourire et avant que j'ai le temps de prévoir ce qu'il va faire, il pose un genou sur le sol.

« Permets-moi… De, de le faire… » Murmure t'il en prenant ma main.

Ma gorge se noue alors qu'il replace l'anneau à mon doigt comme il l'a fait le jour de notre mariage. Je…

« Un nouveau départ. » Déclare Will.

Je baisse les yeux. J'ai honte de la peine que je m'apprête à lui faire.

« Will… Ça ne signifie pas que … que…

- Je sais… Je te l'ai dit, je saurais attendre. Et je ferais tout pour que tu m'aimes à nouveau. » Ajoute-t-il en embrassant le bout de mes doigts.

 

Je ne réponds pas. J'ai le cœur serré à m'étouffer alors que le visage hagard de Jack hante mes pensées. Il a raison. Je devrais lui parler tôt ou tard. Quand je serais assez forte pour lui dire adieu pour toujours. Alors seulement, je pourrais essayer de donner à Will l'amour qu'il attend… Il mérite que j'essaie. Oui il le mérite.

 

 

 

Chapitre 26                                                                                        Chapitre 28

Écrire commentaire

Commentaires : 0