Chapitre 15 Bouleversements

Tandis que Jack et son équipage se dirigeaient mollement vers l'île où Jones avait dissimulé son cœur ; à Londres, d'autres hommes les cherchaient activement. Edward Seymour, Duc de Somerset, à présent presque entièrement remis de la blessure que Will lui avait infligé attendait avec impatience les nouvelles que Lord Beckett devait lui apporter. Penché sur son bureau, un verre de brandy à la main, l'homme leva un regard acéré sur Beckett que son domestique venait de faire pénétrer dans la pièce.

« Alors ? Qu'en est-il ? Avez-vous des nouvelles de cette catin ? »

 

Cutler Beckett s'inclina respectueusement et fixa son protecteur.

« Mes hommes ont menés de longues recherches et...

- Au fait Beckett !! Venez-en au fait. Savez-vous où elle se trouve OUI OU NON ? »

Beckett se crispa légèrement, contraint d'admettre qu'il n'avait pas de renseignements précis.

« Il semblerait qu'elle a été aperçue sur l'île de Tortuga, il y a de cela quelques mois.

- Il semblerait ? Grinça Edward. Il va falloir des informations plus précises Beckett ! »

Cutler, se servit un verre avec lenteur, bien décidé à rappeler à son interlocuteur qu'aussi puissant qu'il soit ,il n'était pas son valet.

« Mon informateur m'a affirmé avoir reconnu les hommes qui accompagnaient Mi, la Duchesse de Somerset. Apparemment elle serait en compagnie de pirates notoires.

- Des pirates. Grinça Edward. Je croyais que vous vous étiez chargé de l'éducation de cette catin ? Car je doute qu'elle les accompagne contre son gré. »

 

Becket leva son verre d'un air désolé et reprit calmement la parole.

« De toute évidence j'ai sous-estimé la volonté du jeune Turner. Murmura-t-il.

- Turner ?

- L'homme qui, je présume, vous a tiré dessus. L'ancien fiancé de votre femme.

- Le roturier ? Grinça Edward avec mépris.

- Pire, un pirate. Répondit Beckett d'une voix sombre. Après s'être échappé des geôles de Port Royal grâce à l'aide du Gouverneur Swann, Turner a rejoint l'équipage de Sparrow. »

Le visage d'Edward se crispa de rage et il abattit son poing sur la table. Il grimaça en sentant l'épaule dans laquelle s'était logée la balle tirée par Will le lancer.

« Vous connaissez ces hommes et la situation Beckett. Faites en sorte de mettre rapidement la main sur ma femme et sur ceux qui l'ont aidée. Je les veux vivants.

- Vivants ? » S'étonna Beckett, surpris par cette exigence surprenante, en le Duc avait plus l'habitude de faire assassiner ses ennemis.

 

Edward tourna pensivement son verre entre ses doigts et répondit sans regarder Beckett, d'une voix aux accents métalliques.

« Croyez-moi Lord Beckett, lorsque j'aurais remis la main sur elle, cette petite catin implorera la mort de venir la prendre. »

Cutler sourit légèrement, indifférent au sort d'Elizabeth Swann, et s'inclina.

« Si vous me le permettez je vais transmettre des ordres afin que le navire de Sparrow et ses occupants soient interceptés.

- Faites donc. Répondit avec négligence Edward en le congédiant d'un geste vague. Et faites vite, je n'aime pas avoir à repousser mes châtiments.

- Je vous la ramènerai. Promit Beckett. Soyez en certain.

- Je n'en ai jamais douté. » Répondit Edward d'un ton rempli de menaces.

 

Une fois sorti, Cutler se rendit auprès de son homme de main, rouge de rage à l'encontre de sa propre stupidité qui l'avait conduit à sous-estimer William Turner

« Monsieur Mercer. Vous prenez la mer dès ce soir. Ordonna-t-il

- Pour quelle destination ? Demanda Mercer qui était fort occupé à aiguiser le poignard qui ne le quittait jamais.

- Caraïbes. Trouvez Sparrow et notre chère Miss Swann. Il me la faut. Vivante de préférence.

- Dans quel état ? Demanda Mercer d'un ton indifférent

- Peu importe du moment qu'elle est en vie. Répondit Beckett avec autant d'indifférence

- Bien. » Se contenta de répondre Mercer sans autre forme d'adieu avant de se fondant rapidement parmi les ombres malsaines des rues de Londres.

 

()()

 

Un mois et demi plus tard,

 

 

Accoudé au bastingage du Black Pearl, Jack referma son compas d'une torsion brusque du poignet, agacé par l'entêtement de l'aiguille qui semblait décidée à n'indiquer aucune direction claire.

« Pourquoi est-ce donc si difficile de trouver un coffre. Marmonna-t-il. Ce n'est pas comme s'il se déplaçait. »

A ses côtés, murée dans ses pensées Elizabeth ne réagit pas. Elle fixait l'horizon d'un regard vide, une main glissée sur son ventre dont la rondeur était dissimulée par la chemise ample que Jack lui avait procuré.

« Combien de temps encore allez-vous afficher cette mine ! » S'énerva Jack, déplaçant sa juste frustration sur sa maîtresse d'une nuit.

Elizabeth se retourna vers lui, le regard brillant.

« Je ne sais pas Jack,

- Si vous lui disiez pour ce, cette chose que vous abritez... » Soupira Jack en fixant le ventre arrondi d'Elizabeth avec dégoût

 

La jeune femme secoua la tête et posa une main protectrice sur son ventre

« Cela ne changerait rien. Depuis qu'il, qu'il sait ce qui s'est passé entre nous Will refuse de me parler.

- Il faudra pourtant bien lui dire. Rétorqua Jack. Et je refuse d'endosser la responsabilité de ce qui grandit dans votre ventre. Je ne suis déjà que trop généreux de vous laisser continuer à rester sur le Pearl.

- Je ne vous avais rien demandé. Rétorqua Elizabeth. Quant au Pearl, je pensais que vous étiez d'accord pour que je continue à l'occuper.

- Temporairement Lizzie. Répondit Jack. Il est hors de question que je vous garde à bord une fois cette chose sortie de vous.

- C'est un bébé ! S'insurgea Elizabeth.

- C'est ce que je disais. » Rétorqua Jack.

 

Ils gardèrent le silence un long moment puis Jack se décida à reprendre la parole.

« Comment ferez-vous lorsque vous ne pourrez plus le cacher ? »

Elizabeth se crispa et jeta un regard en coin à Will et Amy, qui à quelques mètres d'eux, parlaient à voix basse, leurs visages étroitement proches l'un de l'autre.

« Je dirais que c'est l'enfant d'Edward. Répondit calmement Elizabeth, sa réponse attirant un sourire amusé sur les lèvres de Jack.

- Turner est assez bête pour vous croire. Bon plan, simple, efficace. Je suis fier de vous Elizabeth.

- Fier ? S'étonna la jeune femme.

- Vous montrez d'étonnantes dispositions pour la piraterie trésor, dommage qu'il y ait cette chose. » Soupira Jack en désignant son ventre.

Cette fois Elizabeth ne répondit pas, elle suivit du coin de l'œil les bouches de Will et d'Amy en train de se rejoindre avant de détourner le visage.

« Je suis fatiguée. » Déclara-t-elle brutalement avant de s'éloigner vers sa cabine, la tête basse.

 

()()

 

Jack la suivit quelques instants du regard et songea à l'utilité qu'elle pourrait avoir pour lui. Ce n'était déjà pas la satisfaction de ses désirs. La jeune femme avait décliné toutes ses avances plus ou moins directes depuis leur unique nuit passée ensemble qui avait pourtant été des plus réussies. Lui faire prendre la place de Jones en jouant sur sa détresse d'avoir perdu Will était tout autant exclu, Jack savait qu'elle n'abandonnerait pas son enfant. Le plan qu'il avait caressé un moment de la faire tomber dans ses filets et ainsi être certain qu'elle l'attendrait dans le cas où il poignarderait le cœur lui-même était tout autant irréalisable, ce qu'il ne s'expliquait pas. Comment pouvait-elle lui préférer cet imbécile de Turner ?

 

Restait Amy. Jack doutait que la jeune femme tombe amoureuse de lui mais en revanche elle pourrait poignarder le cœur si le sien était brisé. Dans ce cas, il suffisait que Will la laisse tomber pour Elizabeth. C'était un plan parfait mais il n'aimait guère l'idée d'une Amy capitaine du Hollandais Volant. Ce rôle irait mieux à Will mais il doutait de pouvoir y pousser le jeune homme. Jack soupira lourdement et baissa les yeux sur le compas qui semblait aussi indécis que lui-même. Trouver le cœur et le poignarder pour devenir immortel ? Ou alors, pousser une autre personne à le poignarder et lui offrir ainsi l'immortalité sans espoir de la récupérer pour lui-même ?

 

La voix sèche de Will le sortit de ses réflexions et Jack rencontra de plein fouet le regard torturé du jeune homme.

« Pourquoi la gardes-tu à bord ?

- Qui cela ? Demanda Jack avec innocence.

- Tu le sais très bien, Elizabeth. Est-elle ta maîtresse ? Demanda Will sans contrôler son avidité.

- Je ne vois pas pourquoi je te répondrais. Rétorqua Jack. Je suis capitaine de ce bâtiment et tu n'es qu'un membre de l'équipage, je n'ai pas de comptes à te rendre. »

Will blêmit et tira son épée. Il posa sa lame contre sa gorge.

« Je t'ai posé une question. »

 

Jack le fixa d'un air rusé, cherchant comment retourner la jalousie visible du jeune homme à son avantage.

« Je ne couche pas avec elle. Répondit-il. Même si je ne vois pas en quoi ça te concerne. Est-ce que tu serais déjà fatigué de notre jolie Amy ? Insinua-t-il.

- Ne mêle pas Amy à ça. Cela ne la concerne pas. Répondit Will avec froideur.

- Tu es sûr ? Susurra Jack. Il me semble au contraire qu'elle serait fort intéressée d'apprendre pour la petite scène que tu es en train de me faire.

- Je ne te fais pas de scène. Rétorqua Will en baissant toutefois son épée.

- Alors pourquoi un tel souci pour la Duchesse ? Tu as fait ton choix non ?

- Oui, je l'ai fait. Répondit Will d'un ton peu convaincu. Mais que j'ai choisi Amy ne signifie pas que je ne me sens plus responsable d'Elizabeth.

- Je vois. Ironisa Jack. Et as-tu songé à demander à la dite demoiselle ce qu'elle en pensait ? »

 

Will se crispa et lança malgré lui un regard en direction de la cabine de Gibbs qu'Elizabeth occupait à présent totalement.

« Je ne tiens pas à lui parler. Répondit-il, le visage tendu. Pas après ce qu'elle a fait. »

Jack soupira lourdement et posa la main sur son épaule.

« Écoute mon gars. Tu as deux solutions, soit tu peux passer outre le fait que ta donzelle ait cherché dans mes bras ce que tu ne lui offrais pas tout en le donnant à une autre soit tu ne le peux pas.

- Jack, Commença Will.

- J'ai pas fini. Le coupa Jack. Que tu essaies de te convaincre ou de convaincre Amy que ton intérêt pour Lizzie n'est du qu'à un sens des responsabilités et de l'honneur admirable m'indiffère mais n'espère pas que je débarquerais Lizzie pour te rendre les choses plus supportables. Ironisa-t-il

- Cesse de l'appeler ainsi. Gronda Will

- Oh.... Se moqua Jack. Et que vas-tu me faire Turner ? Te mutiner parce que tu n'as pas le courage d'affronter le regard de la Duchesse ou de t'expliquer avec elle ? »

 

Will fronça les sourcils et fixa son ami.

« Quel est ton intérêt Jack ?

- Je ne vois pas de quoi tu veux parler.

- Au contraire. Dès le début, tu ne voulais pas d'Elizabeth à bord et maintenant que je te demande de la renvoyer tu prends son parti. Pourquoi ? »

Jack sourit légèrement.

« Je suis capitaine, mes choix ne concernent que moi. A ta place, je me demanderais plutôt pourquoi tu souhaites son départ à ce point. Déclara-t-il en s'éloignant.

- Je déteste quand il fait ça. » Maugréa Will.

Jack se retourna brusquement et lui adressa un sourire lumineux.

« Au fait Will, j'ai aussi couché avec Amy et je dois dire que je n'aurais pas fait le même choix que toi. »

Will lui lança un regard noir.

« L'amour n'a rien à voir avec le sexe Jack. Et ce qui s'est passé entre Amy et toi avant qu'elle me rencontre m'est égal. »

Jack sourit ironiquement et secoua la tête.

« Tu prétends avoir de l'honneur Will et tu repousses la duchesse en raison de ce même "honneur" Pourtant, tu lui en veux pour avoir fait une chose que tu as toi même fait non pas une mais plusieurs nuits.

- Amy est ma fiancée. Grogna Will en rougissant

- Et elle l'était déjà lorsque tu t'es précipité au secours de ta demoiselle.

- J'aime Elizabeth. Répondit Will

- Oh... Se moqua Jack, amusé par la facilité avec laquelle Will se laissait manipuler. Tu es donc pardonnable parce que tu agis par amour tandis qu'Elizabeth ne l'est pas pour avoir agi par désir. Et si elle était amoureuse de moi ? » Se moqua Jack.

Will blêmit et le fixa.

« Est-ce le cas ? Demanda-t-il d'une voix blanche.

- Demande-lui toi-même. » Le défia Jack avant de refermer la porte de sa cabine au nez de Will

 

()()

 

Quelques heures plus tard Will accueillit avec soulagement la nouvelle d'une escale, heureux de pouvoir mettre à profit ce temps loin du Pearl pour réfléchir à la situation dans laquelle il se trouvait. La présence d'Elizabeth à bord lui était devenue insupportable, tandis qu'il se découvrait tout autant incapable de lui pardonner que de l'oublier. Souvent, il l'observait à la dérobée, lorsqu'il était certain que ni Amy ni Elizabeth ne le voyaient et suivait les contours de son visage, dévoré par une envie aussi impérieuse que douloureuse de franchir la barrière invisible qu'il avait érigée entre eux pour la serrer dans ses bras et goûter à nouveau à ses lèvres fraîches. Durant les dernières semaines, il avait failli cent fois la rejoindre, le cœur serré par le remords de ses mensonges à Amy mais chaque fois il s'était retenu, l'image des corps enlacés de Jack et d'Elizabeth brisant net son élan.

 

Il aimait Elizabeth. Il l'aimait plus que tout. Il l'avait choisie alors qu'elle ne l'avait pas attendu et avait assouvi un désir répugnant dans les bras de Jack. Si elle l'avait aimé autant que lui l'aimait elle l'aurait attendu. Comme Amy l'avait fait.

 

La voix douce d'Amy brisa net ses réflexions et Will se retourna vers elle, suivant des yeux son profil fier.

« Viendras-tu à terre avec moi ? J'avais pensé choisir une robe, quelque chose de plus fille, tu vois. Expliqua Amy

- Une robe ? S'étonna Will qui avait toujours vu Amy préférer des vêtements pratiques aux froufrous.

- Si nous nous marions, insinua Amy avant de marquer une pause devant l'expression du visage de son fiancé. Quelque chose ne va pas Will ?

- Si, je , excuse-moi, je suis juste surpris... Répondit le jeune homme.

- Non il y a autre chose. Affirma Amy, le cœur serré. Will, nous avons toujours été francs l'un envers l'autre. Ne commençons pas à nous mentir.

- Je, c'est Elizabeth. Soupira Will en évitant son regard. Jack refuse qu'elle parte, je veux dire il refuse de lui demander de quitter le Pearl.

- Et bien partons dans ce cas ! Profitons de l'escale et faussons leur compagnie. Nous trouverons un navire et un équipage ! Nous pourrions commencer une nouvelle vie Will ! S'exclama Amy, désireuse d'éloigner Will de l'influence d'Elizabeth.

- Je ne peux pas. Répondit immédiatement le jeune homme. J'ai une dette envers Jack, je tiens à l'honorer.

- Tu as déjà plus que remboursé ta dette Will et il me semble qu'Elizabeth n'est plus ton problème, c'est celui de Jack, laisse le s'occuper d'elle puisqu'il tient tant à la garder. »

Will se crispa à ces mots et détourna une nouvelle fois le regard.

« Je ne peux pas Amy. » Répondit-il d'un ton douloureux.

Cette fois la jeune femme ne répliqua pas, le cœur lourd à la pensée de tout ce que la réponse de son fiancé pouvait sous-entendre....

 

()()

 

L'équipage du Pearl débarquait à peine dans le petit port où Jack avait choisi de se ravitailler lorsque les soldats de la Navy leur tombèrent dessus et les attaquèrent aussi soudainement que violemment. Surpris, Will se retourna vers la chaloupe qu'ils avaient empruntée et croisa le regard catastrophé de Jack qui ordonna le repli, l'arme au poing. A ses côtés Amy, poussa un cri de rage et tira son épée tandis que les soldats les encerclaient et Will s'avisa alors que derrière Jack, Elizabeth était désarmée et posait un regard surpris sur les tuniques blanches et rouges des soldats.

« Bugger ! Tonna Jack. Tous à la chaloupe ! On applique le code. »

 

Will se précipita vers Elizabeth, le cœur cognant la chamade à l'idée qu'elle puisse être reprise par les officiers et la saisit brutalement par le bras.

« Ne reste pas là, viens avec moi. » Lui ordonna-t-il en la serrant contre lui, ferraillant contre les soldats de sa main libre.

Une voix résonna dans le tumulte de la bataille et Will serra un peu plus Elizabeth contre lui en l'entendant hurler.

« Laissez les pirates et prenez la fille !! C'est elle que nous devons capturer.

- Will. Murmura Elizabeth d'un ton affolé.

- Je ne te laisserai pas. » Souffla Will qui se défendait comme un beau diable et l'entraînait vers la chaloupe

 

Elizabeth se laissa aller contre Will, protégeant son ventre le mieux qu'elle pouvait tandis qu’il les entraînait tous les deux vers la chaloupe.

« Jack ! Hurla Will tandis que les hommes les submergeaient. Aide nous !

- Désolé petit, j'applique le code. Répondit Jack, sa voix à demi noyée sous le fracas des lames

- Vite Elizabeth. » Gémit Will.

Il l'entraîna vers le port et la poussa dans l'eau froide sans hésiter.

 

Elizabeth poussa un gémissement lorsque son corps pénétra dans l'eau et elle sentit à peine la main de Will saisir la sienne.

« Nage jusqu'à la chaloupe. » Haleta Will en la forçant à la suivre.

Au bout de quelques minutes d'effort, ils furent hors de portée des balles et Will sortit à demi la tête de l'eau.

« Jack !! Je t'en prie attends-nous !

- Faites vite. Grogna le pirate en faisant toutefois stopper la chaloupe

- Encore un effort Elizabeth, je t'en prie. » Murmura Will, inquiet devant la pâleur de la jeune femme.

 

Quelques minutes plus tard, Will la poussa vers la chaloupe tandis que les mains de Jack se penchaient pour la saisir et la hisser à bord. Rassuré, Will monta à son tour et ne put retenir une grimace en voyant Jack glisser son manteau sur les épaules d'Elizabeth.

« Pas de blagues hein Lizzie, ce n'est qu'un prêt. » Plaisanta le pirate.

Elizabeth, blême, ne répondit pas et Will s'aperçut qu'elle tremblait avant de s'aviser du renflement de son ventre que la chemise humide ne parvenait plus à dissimuler.

« Elizabeth ? Interrogea-t-il, livide cette fois.

- Pas maintenant. Répondit Jack pour la jeune femme

- Mon ventre. Gémit Elizabeth. J'ai mal. S’affola-t-elle

- Bugger, soupira Jack. Je savais que c'était pas une bonne idée... Respirez trésor. Lui ordonna-t-il tandis qu'elle sombrait dans l'inconscience. Trop tard. » Soupira Jack avec agacement en la soulevant pour la porter sur Pearl qu’ils venaient d’atteindre.

 

Will, affolé, suivit Jack tandis qu'il portait Elizabeth, toujours inconsciente, dans sa cabine et l'allongeait sur le lit. Sans perdre de temps, le pirate arracha ses vêtements mouillés à Elizabeth et la frictionna rapidement.

« Jack mais que ? Commença Will à la fois perdu et inquiet.

- Plus tard. »

Il enroula la jeune femme dans ce qui lui servait de couvre lit et frictionna ses épaules avec énergie.

« Jack. Tenta de nouveau Will.

- Occupe-toi d'elle ! Lui ordonna le pirate.

- Mais Jack, si, si elle est malade ou blessée, je. Dis le moi !!!

- Elle est enceinte. Le coupa brutalement Jack. Du moins pour l'instant. Et avant que tu ne poses la question ce n’est pas moi qui lui ai fait cette chose. » Grimaça t’il

 

Will sentit son cœur s'arrêter net et se précipita vers Elizabeth. Il la serra contre lui tandis qu'il écartait les mèches qui lui recouvraient le visage.

« Mon dieu quelle folie. Murmura-t-il. Elizabeth je t'en prie, réveille-toi... »

Brusquement écarté par Will, Jack se recula avec une moue ironique.

« Pas de quoi me remercier vraiment. »

Will ne l’entendit pas, trop occupé à caresser le visage d’Elizabeth.

« Pourquoi tu ne m’as rien dit ? Murmura-t-il. Elizabeth…

- Il est difficile de dire les choses à quelqu’un qui ne veut pas les entendre. Se moqua Jack. Occupe-toi d’elle. Elle est épuisée. Je vais voir si ces chiens nous ont suivis. » Soupira-t-il avant de sortir de la cabine.

 

Une fois de plus, Will ne répondit pas. Il ne s’était même pas rendu compte qu’Amy n’était pas dans la chaloupe…

 

 

 

Chapitre 14                                                                                           Chapitre 16

Écrire commentaire

Commentaires : 0