Epilogue


 

 

Huit ans plus tard

 

 

 

 

 

 

 

Le Hollandais Volant

 

Frontière entre les mondes

 

 

 

 

 

Philip s’approcha lentement de Will et posa la main sur son épaule

 

« C’est aujourd’hui…

 

- Oui… Répondit Will, un peu inquiet.

 

- Tu es sûr qu’elle sera là ? » Demanda doucement Philip

 

Will prit quelques secondes pour réfléchir puis

 

« Oui. Je crois qu’elle sera là… »

 

 

 

Philip se tut un instant puis vint s’accouder aux côtés de Will

 

« Tu comptes … Tu comptes lui en parler ? » Demanda-t-il prudemment.

 

Une fois de plus le silence s’installa entre les deux hommes, chacun se rappelant les mois qui avaient suivis l’annonce du remariage d’Elizabeth et  durant lesquels Will s’était torturé à cette idée.

 

« Non. Répondit finalement le capitaine du Hollandais Volant. Nous n’avons qu’une seule journée… Je ne laisserais rien la gâcher.

 

- Je comprends… » Murmura Philip en songeant à toutes les fois où Syréna répondait à son appel, le regard brillant après s’être donnée à un autre.

 

 

 

Will lui sourit tristement

 

« On dirait que c’était notre destin… Plaisanta-t-il mollement, reprenant la formule favorite de Calypso.

 

- Oui… » Soupira Philip.

 

 

 

Un nouveau silence s’installa puis Will se força à prendre l’air joyeux

 

« Et toi, que comptes tu faire ? »

 

Philip regarda évasivement le sol

 

« Je ne sais pas… Me promener… Acheter un joli ruban bleu pour Syréna…

 

- Ah Syréna… S’amusa Will

 

- Oui… Toujours Syréna. » Répondit Philip

 

 

 

Les deux hommes se turent, chacun songeant à son infidèle tandis que le navire franchissait la frontière invisible qui les séparait du monde des vivants.

 

« Tu n’es pas obligé de revenir tu sais… Glissa Will à son ami

 

- Je sais… Répondit Philip. Mais je reviendrais quand même… »

 

 

 

Tortuga

 

 

 

Aziza poussa un cri d’effroi en découvrant le visage hâve de Barbossa. Le pirate la toisa d’un air mauvais

 

« Qu’est-ce que tu regardes ? Ragea-t-il

 

- Re… rien… » Balbutia la catin, qui regrettait amèrement à présent d’être monté avec ce client la veille.

 

 

 

Barbossa attrapa une pomme et la croqua avec rage, laissant le jus dégouliner le long de sa barbe

 

« J’ai parlé cette nuit ?

 

- Un peu…. » Murmura la fille en blêmissant à ce souvenir.

 

Toute la nuit, le pirate s’était agité, hurlant qu’il allait tuer Sparrow, qu’il lui volerait son navire et d’autres choses sans le moindre sens pour elle.

 

« Tu n’as rien compris je suppose… Lui déclara Barbossa d’un ton menaçant

 

- Non… » Bredouilla la femme.

 

 

 

Le pirate la regarda avec haine puis la repoussa

 

« Dégage… »

 

Aziza ne se le fit pas dire deux fois et se précipita dans l’escalier, trop heureuse de s’en sortir entière.

 

Une fois seul, Barbossa prit sa tête entre ses mains et soupira

 

« Huit ans… déjà huit ans à revivre chaque nuit ce cauchemar… Soupira-t-il avant de refermer sa main sur une carte étrange. Mais cette fois je vais me débarrasser de mes tourments pour de bon… Ensuite je m’occuperais de Jack… »

 

 

 

Sur cette bonne résolution, Barbossa se leva, soulagé d’avoir trouvé un moyen de contrecarrer les effets de l’eau qu’il avait bue et qui lui faisait revivre nuit après nuit tout ses pires tourments passés depuis huit ans…

 

« Gibbs ! Hurla-t-il. Lève-toi tas de merde, le Pearl lève l’ancre… »

 

L’ancien second de Jack soupira et se leva sans entrain… Il était fatigué de courir le monde, fatigué des abordages…. Pourtant, il ne perdait pas l’espoir de retrouver un jour son vrai capitaine… Alors il restait sur le Pearl, parce qu’après tout une fois que Jack aurait récupéré son navire il aurait besoin d’un second non ?

 

 

 

Molokai

 

 

 

« Nous sommes les pirates les forbans… yoho… »

 

Elizabeth sourit en suivant des yeux la silhouette dansante de son fils qui s’immobilisa au bout de la falaise. Tout deux échangèrent un regard et Elizabeth passa le bras autour ses épaules tandis qu’un éclair vert brillait à l’horizon. Le petit garçon lança un regard hésitant à sa mère et elle lui sourit gentiment avant de fixer l’horizon avec émerveillement

 

 

 

Au loin la silhouette d’une chaloupe venait d’apparaître… A son bord il y avait Will.

 

« Maman… Tu crois que j’ai bien fait de venir ? » S’inquiéta l’enfant

 

Elizabeth hésita puis se pencha vers lui

 

« Oui… Billy… Il aurait voulu te connaître tu sais… »

 

Le petit garçon posa son regard noisette sur elle et elle ébouriffa gentiment ses cheveux

 

« Maman… Comment tu peux avoir deux maris ? Papa et lui ? Demanda Billy

 

- Parce que je suis un pirate. Répondit fièrement Elizabeth.

 

- Oh… Maman … Quand je serais grand je pourrais avoir deux femmes ? » Demanda le petit garçon

 

 

 

Elizabeth rit doucement

 

« Tu passes trop de temps avec ton père Billy… »

 

Une moue boudeuse lui répondit et Elizabeth sourit en reconnaissant Jack dans son petit garçon.

 

« Allez, viens, je vais te présenter Will… »

 

 

 

 

 

Nassau

 

 

 

Lord Théodore Groves releva légèrement la tête en entendant la porte s’ouvrir avant de sourire joyeusement en reconnaissant son visiteur.

 

« Amiral Greitzer ! Un petit cognac ? »

 

Comme toujours le cœur de Greitzer s’arrêta une fraction de seconde à sa vue puis il sourit

 

« Théodore…

 

- Combien de pirates ? Demanda Groves

 

- Barbossa nous a encore échappé… Ce diable est rapide… ».Soupira Greitzer.

 

 

 

Groves hocha la tête en les servant et adressa un signe de tête à l’insigne qui lui était attaché

 

« Va faire un tour. »

 

Le jeune garçon ne se le fit pas dire deux fois et Groves s’installa avec décontraction face à son ami

 

« Racontez ! » S’impatienta-t-il.

 

En effet, il avait beau être fier de sa promotion survenue cinq ans plus tôt à l’issue d’un scandale sordide qui s’était soldée par le limogeage de Hawks et auquel il avait participé, il regrettait souvent de ne plus être au cœur de l’action

 

« Et bien … Le Pearl a été trop rapide … Comme toujours… » Soupira Greitzer.

 

 

 

Groves eut une petite moue fataliste et vida son verre d’un trait

 

« Peu importe, l’important est que vous soyez revenu à temps. Ma sœur m’aurait écharpé si ça n’avait pas été le cas. »

 

Le visage de Greitzer se contracta durant une fraction de seconde à l’évocation de Sara et il s’éclaircit la voix

 

« Comment va-t-elle ?

 

- Oh… Et bien je suppose que Sara est comme toutes les jeunes filles à l’approche de leur mariage… Impatiente et insupportable. » Rit doucement Groves

 

 

 

Greitzer se força à sourire et Groves trinqua avec lui

 

« Je suis heureux que vous épousiez Sara. Je n’aurais pas pu rêver d’un meilleur frère… »

 

Greitzer sourit tristement, une boule dans la gorge. Un frère…

 

« J’ai de la chance, Sara est adorable. Se força-t-il à répondre.

 

- Vous verrez si vous dites toujours ça au bout de quelques semaines de mariage… » Plaisanta Groves

 

Greitzer ne releva pas… Après tout ce n’était pas réellement Sara qu’il épousait… Mais son frère à travers elle…

 

 

 

 

 

Molokai

 

 

 

Will regarda approcher Elizabeth et le petit garçon qui l’accompagnait. Une vague de soulagement se répandit en lui alors qu’il découvrait qu’il ne ressentait rien à la vue de cette preuve évidente de l’infidélité de celle qui serait toujours sa femme à ses yeux.

 

 

 

Elizabeth s’immobilisa et le regarda avec incertitude

 

« J’espère que …

 

- Il est magnifique. La coupa Will. Comme toi. »

 

Elizabeth soupira de soulagement tandis que Will s’agenouillait

 

« Comment t’appelles tu ? »

 

Billy se redressa de toute sa taille

 

“William Weatherby Teague James Sparrow. Déclara-t-il. Et un jour je serais capitaine du Black Pearl !

 

- Billy ! » S’écria Elizabeth

 

Le garçonnet se tourna vers elle

 

« Quoi c’est vrai ! Papa le dit tout le temps lui ! »

 

 

 

Gênée, Elizabeth baissa les yeux et ramena son fils contre elle

 

« Je suis désolée… Il est petit…

 

- Ce n’est rien.. Murmura Will. Je suppose que ce devait être ainsi… »

 

Elizabeth sentit son cœur se serrer et soupira

 

« Non… Will… Si.. Si tu …

 

- Je sais. » La coupa Will.

 

Billy regarda sa mère

 

« Tu veux que je vous laisse… »

 

Elizabeth rougit mais l’enfant continua

 

«  Tu as ta tête quand papa vient te voir sur l’Empress et que tu veux être toute seule avec lui.

 

- Bon sang Billy ! » Gémit Elizabeth

 

 

 

Will baissa les yeux gêné et Billy le regarda

 

«  Je suis content d’avoir vu le second mari de maman…

 

- Billy … » Gémit Elizabeth à nouveau

 

Le garçonnet se tourna vers elle

 

« Oui… oui j’y vais.. » Grogna-t-il à la manière de Jack avant de s’éloigner en chantonnant

 

 

 

Will le regarda partir, incrédule

 

«  Il ?

 

- L’Empress mouille plus loin dans la baie. Devança Elizabeth. Billy est très … indépendant. » Grimaça-t-elle.

 

Will sourit

 

« Ça me rappelle quelqu’un.. »

 

Elizabeth déglutit et baissa les yeux

 

«  Je suis désolée Will… Je .. Je comprendrais que tu .. Que tu m’en veuilles … Je..

 

- Non… Plus maintenant… » Soupira Will en l’attirant familièrement contre lui.

 

 

 

Ils restèrent enlacés un moment en silence puis Will reprit

 

« William ? »

 

Elizabeth hocha la tête et tourna un visage bouleversé vers lui

 

« Je ne voulais pas que tu l’apprennes comme ça … Will je..

 

- Je le savais. Je le sais depuis des années. » La coupa Will

 

Elle le fixa avec incrédulité

 

« Mais…

 

- Philip m’a tout raconté… Soupira Will

 

- Philip ???

 

- Celui qui t’a mariée avec Jack. Répondit Will. Il… disons qu’il me tient compagnie sur le Hollandais… »

 

 

 

Elizabeth se troubla et le fixa. Will la regarda

 

« Tu n’as pas changé…

 

- La Fontaine... Déglutit Elizabeth

 

- Je sais ça aussi. Elizabeth… Ça ne change rien… Mon cœur t’appartient toujours… »

 

La jeune femme pâlit et des larmes brillèrent dans ses yeux

 

« Oh Will… »

 

Will la serra contre lui, respirant ses cheveux

 

« Je t’aime. Et .. Je veux ton bonheur… » 

 

 

 

Elizabeth se troubla et le regarda

 

« Je…

 

- Elizabeth tu es heureuse, n’est ce pas ? »

 

La jeune femme baissa la tête, honteuse

 

« Oui… »

 

Will soupira lourdement

 

« Je l’ai toujours su tu sais… Au fond j’ai toujours su que tu l’aimais… Il .. Je ne sais pas, il te comprend mieux que moi je crois… C’est  un pirate… Moi je ne le serais jamais. »

 

Elizabeth s’étrangla et prit sa main

 

« Toi aussi Will… Si .. Si on avait eu une vraie chance… »

 

Will soupira et posa son front contre le sien

 

« Tout ce qui compte c’est que nous soyons ensemble… Même si ce n’est qu’une journée tous les dix ans… Du moins si tu veux encore de moi pour celle-ci… »

 

 

 

Elizabeth sursauta et caressa son visage

 

« Ardemment…Souffla-t-elle. Comme il l’a toujours été. »

 

Will sourit et embrassa légèrement la paume de sa main

 

« Un seul jour…

 

- Le notre… » Répondit Elizabeth avec ferveur en l’embrassant.

 

 

 

 

 

Fond des océans

 

 

 

 

 

Assise sur un trône de corail, Calypso regarda approcher Naia

 

«  Alors ? La provoqua-t-elle

 

- Cela fait huit ans que Syréna paie pour vous avoir été fidèle... Je suis venue implorer son rachat. »

 

Calypso sourit d’un air innocent

 

« Pourtant… Vous en avez profité… Cela n’a pas empêché ta … Syréna de passer un accord avec Elizabeth Swann

 

- Sparrow Corrigea Naia

 

- Ou Turner… Peu importe, différents noms et ils sont tous justes. Rétorqua Calypso. Vous avez accepté son offrande. »

 

 

 

Naia se passa la langue sur les lèvres au souvenir du festin par lequel Elizabeth avait payé sa dette (certes certains produits n’étaient pas de première fraîcheur mais après tout … le nombre compensait bien la qualité)

 

« Quand à Syréna… Son destin a toujours été d’appartenir à un homme. Trancha Calypso. Elle n’a fait que le retarder en se faisant sirène.

 

- Que faut il que nous fassions… » Supplia Naia

 

Calypso sourit en voyant des larmes se former dans les magnifiques yeux bleutés de la sirène

 

« Garde ça pour tes proies … Et laisse moi… Je t’ai assez vue… Pars avant que je ne décide de te donner un maître à toi aussi. »

 

 

 

Les écailles de Naia se retroussèrent avec hargne et la reine des ondines se détourna

 

« Ce n’est pas fini Calypso… » Ragea-t-elle en s’éloignant

 

 

 

Molokai

 

 

 

Elizabeth soupira alors que les mains de Will parcouraient son corps, hésitantes

 

« Aujourd’hui c’est toi et moi… Souffla-t-elle au jeune homme en caressant sa cicatrice

 

- Tu es sure …

 

- Je ne regrette rien Will. Répondit Elizabeth en le fixant avec défi

 

- Pirate… Murmura le jeune homme mi admiratif mi déçu

 

- Pour toujours. » Répondit Elizabeth en l’attirant vers elle.

 

 

 

 

 

Le Black Pearl

 

Pont

 

 

 

Barbossa regarda avec doute le nouvel arrivant

 

« On se connaît ?

 

- Conrad Davies. Répondit ce dernier

 

- Ça ne répond pas à ma question. Souligna Hector

 

- J’étais le second d’Edward Teach. » Précisa Davies, qui même si longtemps après la mort de Teach avait encore une boule dans la gorge en prononçant son nom

 

 

 

Barbossa tiqua

 

« Pourquoi veux tu t’engager sur le Pearl ? »

 

Davies leva un regard vide vers lui

 

« J’ai échappé à la compagnie. J’ai erré durant des années. J’ai tout perdu. Maintenant je veux me venger de celui qui est responsable de ce gâchis. »

 

Barbossa porta instinctivement la main à sa ceinture

 

« C’est-à-dire ?

 

- Je veux tuer l ‘homme responsable de la mort de Blackbeard. Je veux la tête de Jack Sparrow. » Répondit Davies d’un ton décidé

 

Barbossa se détendit en l’entendant et lui asséna un vigoureuse tape dans le dos

 

« Tu es au bon endroit dans ce cas. Bienvenue à bord Davies ! »

 

 

 

 

 

Molokai

 

 

 

Will regarda pensivement le soleil commencer à baisser à l’horizon avant de fouiller la plage du regard

 

« Il me faudrait l’autre botte… » Soupira-t-il

 

Un rire joyeux lui répondit et sa botte apparut comme par magie

 

« Tu ne changeras jamais… » Soupira Will avec attendrissement en glissant ses lèvres le long de la jambe d’Elizabeth pour remonter jusqu’à sa cuisse

 

 

 

La jeune femme ferma les yeux alors qu’il s’approchait de son endroit le plus sensible

 

« Tu as envie que je change ?

 

- Jamais… » Soupira Will entre ses cuisses en lui ôtant la botte

 

Elizabeth soupira légèrement lorsqu’il la gratifia d’un baiser avant d’ouvrir les yeux en sentant sa bouche la déserter

 

« Le soleil se couche… »

 

 

 

Will soupira tristement

 

« Je dois partir

 

- Je sais…

 

- Un seul jour … C’est tellement peu… Déclara-t-il avec regrets en posant son front contre sa cuisse

 

- Un seul jour pour toujours. » Murmura Elizabeth en baissant tendrement les yeux vers lui.

 

 

 

Fond des Océans

 

 

 

Syréna gémit, les dents figées dans la chair de sa proie

 

« Syréna… ». Appela la voix de Philip

 

Tremblante la sirène relâcha la carcasse à demi dévorée qu’elle tenait et s’empressa de rejoindre Philip

 

 

 

Comme toujours, Philip ne vit pas le visage déformé par la haine de sa compagne, pas plus que le rougeoiement inquiétant de ses yeux… Non Philip ne vit que la femme qu’il aimait par-dessus tout

 

« Je t’ai acheté un ruban… Il est de la couleur de tes yeux… »

 

Syréna ne put retenir un petit cri de plaisir … Elle adorait les cadeaux, surtout lorsqu’ils étaient faits pour rehausser sa beauté, comme celui la.

 

 

 

Ses mains avides qui déchiquetaient si allégrement un marin quelques minutes plus tôt s’emparèrent du colifichet et elle l’ajusta rapidement dans ses cheveux

 

« Tu es superbe… » Souffla Philip, ému comme à chaque fois qu’il la voyait

 

Les fossettes de Syréna se creusèrent de plaisir et elle passa sa main sur le torse du jeune homme en guise de remerciement

 

«  Chante pour moi… » Murmura Philip

 

 

 

Syréna rejeta la gorge en arrière et commença à chanter, consciente du regard admiratif de Philip. Elle sentit les mains du jeune homme caresser ses écailles et elle s’ouvrit par habitude, l’accueillant en elle

 

«  Je t’aime Syréna. » Murmura Philip avec désespoir tandis qu’il jouissait

 

Elle sourit avec coquetterie et se laissa embrasser

 

« Je t’aime aussi petit Philip. » Répondit elle

 

Philip sourit tristement et la laissa partir. Il avait compris depuis longtemps que Syréna ne comprenait pas le sens de ce mot…. Mais il s’en moquait. Il avait assez d’amour pour deux…

 

 

 

Molokai

 

 

 

Will remit ses vêtements et commença à avancer vers la chaloupe qui l’attendait.

 

Derrière lui, Elizabeth se troubla légèrement

 

« Will !!!! » Le rappela-t-elle avant de courir dans sa direction

 

Will se laissa étreindre et Elizabeth le fixa comme si elle voulait graver son visage dans sa mémoire

 

«  Will dans dix ans je serais là

 

- Je sais… » Murmura-t-il touché

 

 

 

Elizabeth se troubla

 

« J’aurais voulu… Que ça se passe autrement …

 

- Non… Tu ne le voulais pas… Soupira Will. Tu ne regrettes rien…

 

- C’est vrai… » Reconnut Elizabeth en baissant la tête.

 

Will soupira et lui releva le visage. Leurs lèvres se rejoignirent pour un dernier baiser puis il la relâcha au bout d’un long moment

 

« Dis à Jack… Que je le comprends. Murmura Will. Et veille sur ton petit Billy. »

 

Elizabeth se mordit les lèvres, luttant contre ses larmes

 

« Je le ferais

 

- Je sais. » Répondit tendrement Will

 

 

 

Sa main caressa une dernière fois son visage et Elizabeth serra les dents.

 

 

 

A l’horizon l’éclair vert jaillit.

 

 

 

Will était parti.

 

 

 

L’île des Épaves

 

Salle du Conseil

 

 

 

Assis dans un coin de la pièce Jack ouvrait et refermait son compas

 

« Pas elle pas elle pas elle…Répétait il . Bugger ! » S’exclama-t-il en refermant son compas d’un geste sec

 

 

 

Teague soupira lourdement tandis que le loa levait les yeux au ciel

 

« Est-ce que le Seigneur Sparrow va nous rejoindre ? » Demanda Teague

 

Jack lui jeta un regard hostile

 

« Je suis là

 

- Je parlais d’Elizabeth. J’aimerais continuer à former Billy puisque tu ne veux pas prendre la relève. »

 

Jack ne répondit pas et ouvrit à nouveau son compas

 

« BUGGER !!! Ragea-t-il. Dis, le tout blanc, t’as pas une potion quelque chose pour arrêter ça ? »

 

 

 

Le loa releva le visage et se crispa

 

« Non Jack…

 

- Sale petite garce … Ragea Jack. Quoique je fasse tout me ramène à elle

 

- L’amour, fils… Commenta Teague d’un ton nonchalant

 

- Non. Répondit Jack d’un ton pédant. Le mois dernier j’étais encore dans les bras de Scar.. Non Giselle bref… En tout cas je ne pensais pas à elle !!!

 

- Raison pour laquelle tu l’as rejointe. » Commenta Teague

 

Jack siffla entre ses dents

 

« C’est le compas

 

- Non, c’est Elizabeth »

 

Jack ne put retenir un sourire

 

« Elle est belle hein…Et intelligente en plus ! Un vrai pirate

 

- Et tu es amoureux d’elle… Soupira Teague

 

- NON !!! Protesta Jack. Je la désire, je … mais non… Mon seul et unique amour est l’océan !!! D’ailleurs j’ai assez perdu de temps ici. » Décida-t-il

 

 

 

Teague posa un regard las sur lui tandis que le loa lui jetait un regard éloquent

 

«  Il va à sa rencontre. Observa le sorcier

 

- Il va à sa rencontre. Reconnut Teague

 

- Il n’a pas de bateau…

 

- Il en trouvera un.

 

- Vous pensez qu’il l’admettra un jour ? »

 

Teague soupira tristement

 

« Non…

 

- Il ne grandira jamais

 

- Sûrement pas… » Répondit Teague, un peu attendri cette fois

 

 

 

L’Empress

 

 

 

Encore bouleversée par ses retrouvailles avec Will, Elizabeth se tenait seule dans sa cabine

 

« Maman, maman c’est papa ! » Se réjouit Billy en faisait irruption dans sa cabine suivi par Jack

 

Elizabeth toisa le pirate

 

« Je te croyais à l’île des épaves

 

- Teague est pénible tu n’imagines même pas. » Répondit Jack

 

 

 

Elizabeth se crispa

 

« Scarlett m’a dit qu’elle t’avait vue

 

- Ahhh donc c’était bien Scarlett !!! »

 

Elizabeth se crispa un peu plus

 

« Elle était ravie de ta visite

 

- Autant que ce cher Will de la tienne, trésor ??? »

 

 

 

Elizabeth et Jack se jaugèrent un instant

 

« Faut que j’aille dans ma chambre hein ? Soupira à outrance Billy

 

- OUI !! » Répondirent Jack et Elizabeth

 

Le petit garçon soupira tandis qu’ils se rejoignaient

 

« Maudit compas… Murmura Jack

 

- Tu es invivable. Rétorqua Elizabeth en se blottissant contre lui

 

- Le lit ou le bureau ? » Murmura Jack à son oreille

 

Elizabeth éclata de rire et l’attira contre elle pour l’embrasser.

 

« Peu importe… On a l’éternité pour ça… » Souffla-t-elle

 

 

 

Isla Libras

 

 

 

Angelica poussa un hurlement et se réveilla brutalement, les yeux remplis de larmes

 

« Non ! » Ragea-t-elle avant de s’adoucir en voyant le petit garçon aux yeux sombres qui la contemplait

 

Elle l’attira contre elle d’une main tremblante

 

« N’aie pas peur Esteban… Maman a fait son vieux cauchemar c’est tout. »

 

L e petit garçon posa ses prunelles sombres sur elle

 

« Je n’aime pas ce prénom »

 

 

 

Interdite, Angelica hésita

 

« Quoi …Mais …

 

- J’aimerais que tu m’appelles Edward maintenant Angelica. » Déclara l’enfant en la toisant avec froideur

 

Angelica frissonna … Le regard dans celui de son fils elle se souvint finalement de la sensation étrange qu’elle avait éprouvée quelques minutes avant la mise à mort de Teach et qui l’avait porté au bord de l’évanouissement

 

« Non… Tu t’appelles Esteban… » Corrigea-t-elle d’une voix enrouée

 

 

 

A son grand soulagement le petit garçon lui fit un large sourire

 

« D’accord maman »

 

Angelica s’autorisa un sourire et serra son fils contre elle

 

« Maman?

 

- Quoi Esteban ?

 

- Quand est-ce qu’on repart ? »

 

Angelica sourit tendrement

 

«  Pourquoi ? »

 

Esteban la fixa

 

« Parce qu’il reste tellement de choses à découvrir… De mers ignorées… »

 

Angelica ne put retenir un nouveau frisson

 

« Bientôt chéri… »

 

Esteban se lova contre elle, câlin et glissa sa main dans la sienne

 

« Je veux explorer les mers maman… J’ai même une carte »

 

 

 

Angelica blêmit et caressa les cheveux sombres de son fils

 

« Ah oui ? Montre la moi… Edward... » Tenta-t-elle

 

Sans se démonter le petit garçon déplia une carte. Angelica étouffa un sanglot et ramena son fils contre elle

 

« On cherchera toutes les mers ignorées que tu voudras chéri… » Promit elle

 

Esteban se tourna vers elle et lui lança un regard froid

 

«  Bien sûr…. Maman »     

 

Angelica blêmit et l’attira contre elle

 

« Des mers ignorées… » Souffla-t-elle

 

 

 

FIN

 



Écrire commentaire

Commentaires: 0