Chapitre 33 Rêves qui se réalisent


A terre

 

 

 

 

 

Délirant de joie, Davies referma ses bras autour du corps de Gontran qui lui répondit par un regard fatigué.

 

« Sais-tu que nos parents sont morts… »

 

Davies se recula, la lèvre inférieure tremblante tandis que la main de Gontran s’accrochait à la sienne, pareille à un étau

 

« Mère s’est pendue dans la remise, juste là. » Lui expliqua Gontran en lui désignant l’arrière-boutique.

 

 

 

Davies sentit son cœur se serrer et tira sur sa main pour la dégager mais Gontran ne parut pas s’en rendre compte.

 

« Après ça, notre père a sombré dans l’alcool. Pour de bon. Tu comprends …Sa femme s’était donné la mort, son fils préféré avait disparu et le corps supplicié de son unique fille avait été rejeté au large de la baie. »

 

Des larmes de souffrance au coin des yeux, Davies tira un peu plus sur sa main

 

« Lâche moi, Gontran. » Supplia-t-il

 

 

 

Au lieu de l’écouter, son frère resserra sa poigne, son regard délavé plongeant dans le sien

 

« Moi j’ai repris le magasin. Je me suis occupé de Père. Et toi où étais tu quand il guettait ton retour ?

 

- Je… Balbutia Davies

 

- Et Annie… Qu’as-tu fait à Annie ? » Lui demanda Gontran

 

 

 

Davies gémit lourdement tandis que le visage de son frère se transformait, devenant celui de Teach

 

« Ce n’est pas fini Conrad… »

 

 

 

Plage de la désolation

 

 

 

 

 

L’Amiral Greitzer jeta un regard peu rassuré à Groves tandis que ce dernier s’approchait de l’homme qui errait sur le sable

 

« Il fait peut être semblant… »

 

Groves l’ignora et tira fermement sur le bras de l’inconnu qui lui répondit en gémissant

 

« Gontran… Je t’en supplie lâche moi …

 

- Ou alors il est fou. » Répondit Groves encore auréolé de son triomphe sur Teach.

 

 

 

Greitzer ne put retenir un sourire tandis que l’autre glissait des fers épais autour des poignets de Davies qui commença à sangloter.

 

« Il est tellement pitoyable que c’est presque honteux de l’arrêter dans cet état. » Commenta Groves en confiant son prisonnier aux soldats.

 

 

 

Greitzer le rejoignit dans une foulée rapide

 

« Mais c’est votre devoir Commodore

 

- Je sais… » Soupira Groves, ses traits accusant brusquement la fatigue des derniers mois.

 

Greitzer se retint à grand peine de passer une main caressante sur son visage et se recula

 

« Une fois votre travail fini, rejoignez moi dans ma cabine

 

- Oui Amiral… Soupira Groves. Si vous saviez ce que j’ai hâte de quitter cet endroit. »

 

Greitzer posa une main tremblante sur son épaule

 

« Une fois celui-ci embarqué nous partirons… Après tout nous avons la tête de Teach, non ? »

 

Groves lui sourit tristement

 

« Oui… A vos ordres Amiral… »

 

 

 

 

 

Île perdue

 

 

 

 

 

Elizabeth se laissa retomber sur le sable, trempée.

 

« C’est pas vrai. Pesta-t-elle tandis que Jack s’abattait à ses côtés.

 

- Quoi ? Lui demanda-t-il

 

- Barbossa met les voiles avec le Pearl et la Fontaine de Jouvence et ça ne vous fait rien !! » Explosa la jeune femme.

 

 

 

Jack se redressa légèrement et sourit

 

« Avec le Pearl… Oui…

 

- Et la Fontaine ! Bon sang Jack… Vous, vous la vouliez tellement … Soupira Elizabeth.

 

- Mais je l’ai eue Lizzie… » Commença Jack

 

La jeune femme se tourna vers lui

 

«  Quoi ? »

 

L’air embarrassé, Jack soupira

 

« Trésor… Quand je vous ai embrassée après que vous ayez bu … Ce n’était pas totalement désintéressé. »

 

 

 

Contrairement à ce qu’avait prévu Jack, le visage d’Elizabeth se crispa légèrement

 

« Je vois…

 

- Je veux dire ce n’était pas la seule raison mais j’avais un besoin urgent de cette Fontaine et vous… S’enfonça Jack

 

- Vous avez agi comme un pirate… » Compléta Elizabeth d’un ton vaguement déçu.

 

Un silence s’installa entre les deux et Elizabeth reprit avec une soudaine hargne

 

« Vous aviez tout prévu n’est-ce pas ? Le mariage, le baiser tout ça…

 

- Presque… Confessa Jack avant de s’assombrir. Sauf ce que Teach vous ferait subir ».

 

 

 

Elizabeth le toisa puis se détourna

 

«  La victoire d’Hector sur le loa c’était vous ? »

 

Jack soupira

 

« Je suis rentré dans son esprit pour lui inculquer des idées mais Lizzie…

 

- Comment avez-vous fait ? Le coupa froidement la jeune femme

 

- Du vaudou, c’est mon oncle qui me l’a appris… Elizabeth…

 

- Quel genre d’idées ? »

 

 

 

A bout de nerfs, Jack la saisit par les épaules, la forçant à le regarder

 

« Que lorsqu’on prononcerait le mot éventail il perdrait momentanément ses pouvoirs… Elizabeth… Que ..

 

- Et la fiole qu‘Angelica a « trouvée » ? »

 

Jack la regarda et se recula brutalement en voyant la froideur de son regard

 

« De l’eau du marais des Éternels Regrets… Enfin c’est que dit la carte de Feng. Je ne sais absolument pas quel effet cela aura sur eux. J’imagine que si ça ne les tue pas ils seront tourmentés par quelque chose… »

 

Elizabeth rit doucement à ses paroles et le fixa d’un air indéfinissable

 

« Vous aviez tout prévu… Répéta t’elle

 

- Presque… » Répéta à son tour Jack, la bouche sèche

 

 

 

 

 

Île des Épaves

 

Salle du Conseil

 

 

 

 

 

Le loa tourna son regard vers Teague, désertant ses augures

 

« Il y a un problème. Teach… Il est encore là. Je le sens…

 

- Jack l’a tué. Répondit Teague d’un ton triomphant. Laisse les morts où ils sont et dis-moi, où est mon fils ? »

 

Le loa se crispa. L’autre ne voudrait rien entendre. Il le savait.

 

« Barbossa l’a abandonné sur une île. »

 

 

 

Un accord discordant résonna dans la pièce et Teague le fixa avec intensité

 

«  Seul ?

 

- Non … Avec le Capitaine Swann…

 

- Ah. » Commenta le gardien avant de se remettre à jouer un air enlevé

 

Le voyant faire, le loa sourit avec indulgence. Son vieil ami semblait tellement heureux… Il soupira lourdement et remit à plus tard ce qui le gênait…

 

 

 

 

 

Île perdue

 

 

 

 

 

Elizabeth soupira lourdement et se leva.

 

« Elizabeth ? Pourquoi être venue avec moi ? » Lui demanda Jack

 

La jeune femme posa un regard triste sur lui

 

« Je ne sais pas…Peut-être parce que j’étais restée sur le Pearl j’aurais fini par tuer cette maudite Angelica. »

 

Jack accusa le coup et reprit avec ironie

 

« La Fontaine est inefficace à terre, trésor… »

 

Elizabeth releva le menton et le toisa avec ironie

 

« Qui vous dit que nous resterons à terre ? » Déclara-t-elle en s’éloignant

 

 

 

Jack la regarda partir avec résignation et soupira

 

« Et le pire c’est qu’on a même pas de rhum… »

 

Au moment où il prononçait ces mots, il réalisa qu’ils étaient faux et un large sourire s’épanouit sur son visage tandis qu’il exhumait une bouteille de sa poche

 

«  Te voilà, ma belle.. » Souffla-t-il avant de commencer à boire, posant un regard évasif et dégoûté sur son compas

 

 

 

 

 

Le Victory

 

Retour vers Nassau

 

 

 

 

 

Groves frappa brièvement à la porte puis entra sans attendre de réponse

 

« Le prisonnier est en cale. Il délire toujours. »

 

Greitzer posa un regard aviné sur lui et lui fit signe d’approcher

 

« Théodore…

 

- Oui Amiral »

 

Greitzer ouvrit la bouche pour parler mais le courage lui manqua soudainement

 

«  Rien. » Souffla-t-il, dépité

 

 

 

Groves sourit et  se servit un verre

 

« Allons Amiral… Nous aurons une promotion… Et tous les honneurs… »

 

Greitzer soupira. Tous les honneurs lui étaient indifférents s’il ne pouvait posséder l’autre homme

 

« Théodore… » Tenta-t-il à nouveau

 

Groves le regarda avec complicité

 

« Oui Amiral ? »

 

Greitzer ouvrit la bouche, enfin décidé à s’ouvrir mais le cri de la vigie l’arrêta net

 

« Navire de la Compagnie !!! A bâbord !!!! »

 

 

 

Groves se leva d’un  bond en l’entendant et Greitzer n’eut d’autre choix que de le regarder s’éloigner… Une fois de plus.

 

 

 

Île perdue

 

 

 

 

 

La bouteille était déjà bien entamée lorsqu’Elizabeth reprit sa place aux côtés de Jack. Le regard fixé sur l’horizon, la jeune femme soupira

 

«  Je crois … Que nous devrions parler… »

 

Jack se redressa et la toisa

 

« Non… On doit partir d’ici !

 

- Inutile… Jack… Commença Elizabeth en se tournant vers lui. Je ne sais pas . Je ne comprends pas ce qui se passe entre nous… S’il se passe quelque chose… »

 

 

 

Le cœur du pirate se bloqua dans sa poitrine et il se força à sourire

 

« Vous me livrez au Kraken je vous livre à Teach… Vous sauvez ma vie, je sauve la vôtre. Nous sommes quittes Lizzie »

 

Elizabeth inspira lentement et le fixa

 

« Non. Nous ne le sommes pas

 

- Si vous voulez me poignarder c’est maintenant. » Ironisa le pirate en lui tendant un couteau.

 

Elizabeth soupira lourdement

 

« Jack … je … je … »

 

 

 

Le pirate la regarda avec ironie

 

« Allez trésor… Ce n’est pas si dur vous savez. Il suffit de frapper, là dans le cœur…Bien sûr avec la Fontaine ça mettra plus de temps mais… »

 

Elizabeth soupira à nouveau et glissa sa main vers le compas qu’il portait à la ceinture, effleurant son entre jambe au passage. Jack déglutit et se tourna vers elle

 

« Elizabeth… »

 

Gênée, la jeune femme se mordit les lèvres et sa main agrippa brusquement la bouteille de rhum qu’il tenait. Jack la relâcha et elle but une longue gorgée avant de la reposer.

 

« Jack ? Demanda Elizabeth, déconcertée. Jack… Je .. Vous .. Je ne sais plus quoi penser… »

 

Le pirate ne répondit pas. Il avait beau chercher pour la première fois de sa vie il se révélait incapable de trouver quoi dire. Elizabeth poussa un petit soupir déçu et but à nouveau une longue rasade de rhum

 

« Je vous en veux tellement pour tout ça…

 

- Inutile de vous forcer à me pardonner. » Répondit Jack d’un ton cinglant.

 

Elizabeth baissa les yeux

 

« Je .. Je comprends pourquoi vous l’avez fait… Je sais ce que je vous dois… Je.. Grâce à vous je pourrais continuer à vivre. »

 

 

 

Jack soupira lourdement et se retourna vers elle

 

« Qu’essayez-vous de me dire Elizabeth ? Demanda-t-il avec une ironie démentie par la lassitude de son regard.

 

- Je ne sais pas. C’est tellement embrouillé… Lorsque je pensais que j’allais mourir, je .. Je me disais que je ne serais même pas là pour Will… Pour son premier jour…Et puis… »

 

Les épaules de Jack tressautèrent à la mention du jeune homme et il la regarda avec hostilité

 

« Dans ce cas nous ferions mieux de trouver un moyen de quitter cette île. Sinon votre cher William n’aura pas l’insigne honneur de votre compagnie le moment venu. » Cracha-t-il.

 

 

 

Elizabeth se mordit les lèvres au sang

 

« Lorsque nous nous sommes vus… A l’île des épaves, Will m’a dit … De continuer à vivre.

 

- Trop aimable de sa part. Grinça Jack que la conversation mettait au supplice.

 

- Et puis vous êtes arrivé… Soupira Elizabeth en fixant l’horizon. Et cette maudite fille… Cette Angelica

 

- Angie n’était qu’un moyen. Répondit Jack d’une voix morne. Je ne dis pas que je n’ai pas trouvé de plaisir en sa compagnie … Mais elle m’a surtout permis de cacher mon but à Teach et d’avoir plus de liberté que vous ou ce cher Hector.

 

- J’étais jalouse d’elle. Le coupa brutalement Elizabeth. Vous aviez raison là-dessus. Je, je ne supportais de vous voir … Avec elle ! »

 

 

 

Jack sourit avec amertume et but une longue gorgée de rhum.

 

« Dommage que vous ne l’ayez pas découvert avant. » Déclara-t-il en se levant.

 

Furieuse, Elizabeth se leva à son tour

 

« Mais arrêtez ça, Jack ! Vous croyez que c’est simple pour moi ? Je .. Je suis mariée avec Will… Et nous n’avons eu qu’une journée !! Une seule misérable journée ! Ragea-t-elle. Et je … oui, vous m’attirez … Mais vous vous m’avez livrée comme une marchandise à ce Teach et il.. Il… » Bredouilla-t-elle.

 

Jack se retourna et leva les bras avec impuissance

 

« JE NE SAVAIS PAS CE QU’IL COMPTAIT VOUS FAIRE, D’ACCORD !!! »

 

Elizabeth secoua la tête

 

« Vous ne comprenez pas… Je me suis sentie trahie. Par vous. C’est que je… Soupira-t-elle avant de s’interrompre.  Et puis après je, j’ai perdu le contrôle… Là bas sur cette île… Je ne m’en serais pas sortie sans vous… »

 

 

 

Jack la toisa

 

« Allons Elizabeth, oubliez donc cette île. Nous savons tous les deux que jamais vous n’auriez dit oui si vous aviez été dans votre état normal. Je vous l’ai dit, Elizabeth, je ne vous réclame rien. Maintenant si nous pouvions… Je ne sais pas faire un radeau quelque chose… Parce que je doute que si la Compagnie nous ramasse se soit pour venir à votre secours. Vous n’êtes plus une dangere , une demoiselle en danger. »

 

Elizabeth lui prit brusquement le bras

 

« Je vous dis que c’est inutile de faire un radeau Jack !!  Et je .. Je sais que vous ne réclamez rien mais… » Murmura-t-elle en s’approchant.

 

Le pirate plongea son regard dans le sien

 

« Oh,oh on dirait que vous avez décidé de m’accorder une petite récompense. Ironisa-t-il. Mais non merci, j’apprécie le sacrifice mais je ne suis pas tombé aussi bas. »

 

 

 

Le regard d’Elizabeth s’obscurcit légèrement et elle soupira

 

«  Ce n’est pas un sacrifice… »

 

Jack tiqua tandis qu’elle s’approchait de son visage, frôlant sa bouche de ses lèvres.

 

« Lizzie... Déglutit le pirate

 

- En fait, j’ai très envie … de ma nuit de noce… Souffla-t-elle finalement. Notre nuit de noce. »

 

 

 

Les yeux de Jack s’agrandirent de surprise et il se força à rester immobile, conscient que son cœur battait à tout rompre pendant qu’elle posait ses lèvres sur les siennes, l’embrassant avec hésitation.

 

 

 

L’Invincible

 

En mer

 

 

 

Le lieutenant Mayfer poussa un cri de surprise en reconnaissant le navire, qui semblant sorti de nulle part, se rapprochait d’eux.

 

« Lord Hawks ! C’est le Victory !

 

- Tiens donc on dirait que ces lâches sont sortis de leur cachette. Pavoisa Hawks. Ou alors que vous n’avez pas bien cherché… »

 

Mayfer courba l’échine sous le reproche tandis que Hawks le toisait avec mépris

 

« Abordez-les et mettez l’équipage aux arrêts pour trahison.

 

- Mais … Monsieur… S’alarma Mayfer

 

 - C’est un ordre Lieutenant. La Compagnie ne tolérera pas plus longtemps d’abriter des lâches en son sein. Rétorqua Hawks. Arrêtez-les et amenez moi celui qui commande cette troupe de poltrons. »

 

Mayfer baissa les yeux à regret

 

« Oui, Lord Hawks… » Soupira-t-il lourdement avant de donner l’ordre d’attaquer à ses hommes

 

 

 

 

 

Île perdue

 

 

 

 

 

Incapable de bouger, Jack se laissa embrasser par la jeune femme et elle finit par reculer, le regard troublé

 

« Jack ? Je croyais que … enfin que vous en aviez envie aussi… »

 

Le pirate la fixa et agita ses mains

 

« Pas de chaînes… Vous faites des progrès. Ironisa-t-il

 

- Oh vous ! S’exclama Elizabeth, furieuse et blessée. Quand je pense que je vous ai cru !! Espèce de sale menteur !! Vous et vos histoires avec votre compas !! Je croyais que vous étiez sincère que vous le vouliez et … »

 

 

 

Jack l’attrapa brutalement par la taille et l’attira contre lui

 

éJ’en ai terriblement envie… Je voulais juste être certain… Que vous.. Que vous étiez sincère. Souffla-t-il. J’avais besoin... D’être sûr…

 

- Quoi ??? » Demanda Elizabeth, incrédule.

 

Jack ne lui laissa pas le temps de réagir et plaqua ses lèvres contre les siennes. Elizabeth ferma les yeux, le souffle coupé par la rage qu’il mettait dans son baiser

 

 

 

Le Victory

 

Pont

 

 

 

Mayfer, le canon de son fusil dirigé sur Groves soupira lourdement

 

« Par ordre de Lord Hawks vous et tous les hommes de ce bâtiment êtes aux arrêt. »

 

Groves lui lança un regard paniqué

 

« Quoi ? Mais qu’est-ce que c’est que cette histoire ? De quoi nous accuse-t-on ?

 

- De trahison. » Soupira Mayfer à regret

 

 

 

Un silence de plomb tomba sur le pont. Trahison. Ils étaient tous bien placés pour savoir ce que cela signifiait. Une exécution sommaire pour la plupart d’entre eux et la corde pour les plus chanceux… Greitzer fut le premier à réagir, la vue du canon pointé sur la poitrine de Groves lui insufflant un courage qu’il ne possédait habituellement pas

 

« TRAHISON ! » Hurla-t-il fou de rage.

 

 

 

Avant que Mayfer ait eu le temps d’esquisser le moindre geste pour l’arrêter, Greitzer se précipita vers la proue et en arracha la tête de Teach.

 

«  Trahison ! » Rugit il

 

Groves lui lança un regard surpris, ébahi par sa réaction

 

« Amiral… » Tenta Mayfer qui répugnait à tirer sur l’un des leurs.

 

Greitzer l’écarta d’un geste brutal et se précipita sur le pont de L’Invincible en brandissant la tête de Teach.

 

 

 

Île perdue

 

 

 

 

 

Chancelante, Elizabeth fixa Jack tandis qu’il la relâchait brusquement.

 

« Bugger ! » Ragea le pirate en posant un regard dégoûté sur son compas.

 

Elizabeth frissonna et tendit une main tremblante dans sa direction

 

« Je ne comprends .. Plus rien… Je croyais…

 

- Je te veux. La coupa Jack d’un ton froid. Plus que l’immortalité, plus que le Pearl , plus que n’importe quoi !! »

 

Elizabeth rougit légèrement, le ton de Jack était froid mais ses yeux la dévoraient. Elle se mordit les lèvres

 

« Jack.. Je suis votre femme.. Je… Je pensais que c’était clair… Je ne veux pas… Oublier ce qui s’est passé là-bas… Seulement je ne sais pas comment faire pour.. Ni… Pataugea-t-elle cherchant à démêler ce qu’elle ressentait. Je ne sais pas ce qu’il faut dire… Je … Ne peux pas faire comme s’il n’y avait rien ou vous en vouloir pour tout ça… Et… »

 

 

 

Les mains de Jack se plaquèrent sur sa taille et il l’embrassa à nouveau tout en défaisant ses vêtements avant de la relâcher pour reprendre sa respiration pendant qu’elle glissait des mains tremblantes sur son torse.

 

« Je croyais .. Que tu ne me pardonnerais jamais… Souffla-t-il d’une voix hachée pendant qu’elle lui enlevait sa chemise

 

- Tais toi… Murmura Elizabeth en se laissant glisser sur le sable chaud. Tais toi et viens… »

 

 

 

L’Invincible

 

Cabine du Capitaine

 

 

 

 

 

Lord Hawks poussa un hoquet de détresse lorsque la porte de sa cabine jaillit de ses gonds, défoncée par le coup de botte de Greitzer

 

« TRAHISON ! » Hurla ce dernier en posant la tête de Teach sur les papiers éparpillés sur le bureau

 

Hawks, blême, détourna le visage, saisit par la nausée devant la tête grimaçante à l’odeur de décomposition.

 

« Mon dieu.. Enlevez cette horreur vous êtes .. Vous êtes fou…. GARDES ! » Glapit il

 

 

 

Greitzer le saisit par le col

 

« Cette horreur est la tête de Teach que vous nous avez envoyé chercher ! Ragea-t-il. Des dizaines d’hommes sont morts pour cette tête ! Le Commodore Groves a failli lui-même y laisser la vie et vous l’accusez de trahison ! Alors qu’il a mené notre expédition et tué Teach de ses propres mains ! C’est inacceptable ! »

 

Hawks blêmit de plus belle en lisant la folie dans les yeux de Greitzer et il gémit

 

«  Gardes… »

 

 

 

Greitzer poussa un gémissement de colère en sentant des bras le tirer en arrière et Hawks se redressa

 

« Mettez cet homme aux fers. » Ordonna-t-il en épongeant la sueur de son front d’une main tremblante

 

Greitzer le toisa avec mépris tandis que Mayfer soupirait à regret

 

« Allons Amiral… Venez

 

- Nous n’avons fait qu’obéir aux ordres… » Soupira Greitzer, vaincu.

 

 

 

Île perdue

 

 

 

 

 

Allongée sur le sable, Elizabeth sourit presque timidement à Jack tandis qu’il caressait son corps, s’attardant sur ses seins avant de redescendre sur son ventre

 

« Je ne veux pas te brusquer… Souffla-t-il d’une voix tendue par le désir

 

- Je sais… » Murmura Elizabeth, ses mains glissant jusqu’au pantalon du pirate.

 

Jack siffla entre ses dents alors qu’elle l’effleurait.

 

« Lizzie… »Gémit il, horrifié par la violence de son propre désir.

 

 

 

Elizabeth referma sa main sur sexe et commença à le caresser lentement, ses yeux rivés à ceux de Jack.

 

« C’est mon choix. » Murmura-t-elle.

 

Jack soupira et se pencha sur elle, leurs lèvres se soudèrent à nouveau tandis qu’il se débarrassait de son pantalon d’un mouvement de rein.

 

 

 

Elizabeth garda son regard dans le sien tandis qu’il se reculait légèrement

 

« Je ne peux plus attendre… » Gémit il à nouveau

 

Il posa ses mains sur son corps avec fièvre et Elizabeth sourit, le cœur battant

 

« Alors viens… » Chuchota-t-elle.

 

La jeune femme se crispa légèrement alors qu’il s’introduisait en elle, retenant son désir

 

« Lizzie… Souffla-t-il. Regarde-moi…

 

- Oui.. Soupira la jeune femme les yeux dans les siens.

 

- J’ai tellement … attendu… » Murmura Jack avant de l’embrasser

 

 

 

Le cœur d’Elizabeth accéléra alors qu’il s’enfonçait plus profondément en elle. Sur ses lèvres, le baiser se fut plus exigeant et elle se redressa légèrement, nouant ses bras autour de son cou. Un gémissement étranglé lui répondit et elle sentit les mains de Jack se refermer sur sa taille pour la soulever. Elle glissa ses cuisses autour des hanches de Jack tandis qu’il la basculait sur lui. Jack s’immobilisa et glissa une main derrière sa nuque pendant qu’il la guidait de l’autre, gardant leurs deux corps étroitement soudés.

 

 

 

Un cri de plaisir échappa à la jeune femme alors qu’il embrassait son cou, ses coups de reins se faisant plus profonds

 

« Lizzie… »Répéta Jack en se crispant brusquement.

 

Elizabeth le sentit jaillir en elle et il l’embrassa sauvagement, écrasant son cri de plaisir dans sa bouche avant de la relâcher

 

 

 

Ils restèrent les yeux dans les yeux un long moment. Le cœur battant, Elizabeth déglutit, inquiète à la pensée qu’il ne parte une fois le désir assouvi. Jack sourit légèrement et tendit la main vers son compas. Elizabeth se mordit les lèvres en le voyant l’ouvrir et elle détourna le regard

 

« Bugger... » Murmura Jack en relâchant son compas

 

 

 

Sa main se perdit dans les cheveux de la jeune femme et il glissa ses lèvres sur sa joue, chatouillant son oreille

 

« Toujours toi… » Murmura-t-il.

 

Le cœur d’Elizabeth bondit de joie et la jeune femme réalisa avec effarement qu’elle ne voulait pas qu’il la laisse. Pas lui. Pas cette fois.

 

« Alors viens… Murmura-t-elle. Tu as assez attendu. »

 

Jack soupira et caressa lentement sa joue. Elizabeth ferma les yeux de contentement et se laissa partir en arrière

 

« Moi aussi j’ai assez attendu… » Souffla-t-elle.

 

 

 

 

 

 

 

L’invincible

 

Geôle

 

 

 

 

 

Greitzer, plus mort que vif se leva à la hâte en entendant des pas descendre l’escalier. Son cœur accéléra dans sa poitrine en reconnaissant Groves et il ne put retenir un sourire heureux

 

« Théodore… »

 

Groves baissa les yeux et évita son regard

 

« Je suis désolé… Déclara-t-il. Je… Lord Hawks… Il m’a fait … Amiral… A votre place. »

 

 

 

Greitzer accusa le coup. Un instant son cœur se pinça de regrets puis ses yeux se posèrent sur le profil de Groves et il sourit

 

« Vous le méritez. Nous savons tous les deux que ça aurait du être vous et pas moi. »

 

Groves baissa un peu plus le visage

 

« Des hommes ont reconnu Teach. Nous ne sommes plus des traîtres… Mais il ne vous pardonne pas votre intrusion

 

- Vais-je être jugé ? » Demanda Greitzer d’une voix tremblante

 

 

 

Groves le regarda, horrifié

 

« Non ! Bien sûr que non ! Mais… déclassé

 

- Bien. Accepta Greitzer

 

- Je ne peux pas vous libérer… Hawks insiste pour que vous fassiez le voyage en cale… Soupira Groves

 

- Je vois… Peut-être une bouteille de .. Cognac ?

 

- J’y ai pensé. » Répondit Groves en lui tendant à travers les barreaux

 

 

 

Leurs doigts se frôlèrent et Groves retira brutalement sa main, le visage bouleversé

 

« Bon dieu Greitzer pourquoi avez-vous fait ça ? Pourquoi avez-vous dit à Hawks que j’avais mené l’expédition !!

 

- Parce que c’est le cas. Répondit Greitzer. Sans vous nous aurions échoué. Il est normal que l’honneur vous revienne. »

 

Groves secoua la tête

 

« Je ne voulais pas ça… Je ne voulais pas vous voler votre promotion.

 

- Je sais. Répondit Greitzer. Ne vous en faites pas pour ça. »

 

 

 

Les regards des deux hommes se nouèrent et Greitzer rassemblait tout son courage pour parler lorsque Groves le devança

 

«  Je n’ai rien dit sur le Black Pearl. Un pirate mort suffit pour la journée

 

- Je comprends… » Répondit Greitzer en retenant à grand peine un soupir.

 

Le moment était passé…. Sa chance aussi

 

« Bon sang une fois rentrés à Nassau je vous offrirais la plus belle et la plus chère des putains de la ville ! S’exclama Groves. Aussi belle que ces foutues sirènes. »

 

Greitzer sourit tristement en l’entendant

 

« J’y compte bien Amiral… » Répondit il, résigné.

 

Il avait bien fait de se taire… S’il avait parlé il n’aurait pas perdu que ses illusions. Il aurait aussi perdu son ami. Alors puisqu’il fallait faire semblant pour être auprès de Groves… Il le ferait.

 

 

 

Groves le fixa et vit confusément sa tristesse

 

« Je ne vous laisserais pas tomber Greitzer. Si Hawks tente de vous saquer en douce il aura affaire à moi. Vous pouvez me croire

 

- Je vous crois… Répondit Greitzer en débouchant sa bouteille. Allez y maintenant… Je connais suffisamment Hawks pour savoir qu’il vous attend. »

 

Groves inclina la tête à regret et recula

 

«  Je vous libérerais moi-même à Nassau… »

 

Cette fois Greitzer ne répondit pas. Il savait au fond de lui qu’il faudrait plus qu’un trousseau de clés pour lui enlever ses chaînes

 

 

 

Île perdue

 

 

 

 

 

Le corps endolori par une nuit passée à faire l’amour, Jack s’étira longuement tandis qu’Elizabeth, habillée de pied en cap le toisait d’un air moqueur

 

« Assez reposé ? Lui demanda-t-elle

 

- Pourquoi tu veux recommencer ? » La provoqua Jack en guettant des signes de regrets sur son visage

 

Elizabeth sourit légèrement avant de grimacer à la pensée que Will et elle n’avaient jamais eu la chance de connaître ce genre de réveil.

 

 

 

Son visage s’assombrit et elle sentit son cœur se serrer à la pensée du mal que cela ferait à Will s’il savait…  Jack suivit les expressions sur son visage et se recula

 

« Je vois. Inutile de traîner ici.

 

- Jack… Soupira Elizabeth. Ce… c’est difficile pour moi de …Mais je ne regrette rien… »

 

Jack ferma brièvement les yeux, soulagé par ses dernières paroles et il haussa les épaules

 

«  Je vais voir si on peut trouver de quoi construire un… » Commença-t-il avant de s’arrêter net.

 

Elizabeth le regarda avec une petite moue satisfaite et Jack recula

 

« L’Empress ??? Mais je croyais que cette épave flottante avait coulé. S’exclama t-il

 

- Ne parle pas comme ça de mon bâtiment ! » Protesta Elizabeth.

 

Jack soupira et la regarda

 

« Trésor sans vouloir te vexer il n’a rien d’aussi bien que le Pearl

 

- Mais il flotte et il nous attend. Rétorqua Elizabeth. Maintenant si tu préfères rester ici… » Suggéra-t-elle en se dirigeant vers la jonque

 

 

 

Jack se releva à la hâte et s’empressa de ramasser ses vêtements

 

« Non attend je retire tout ce que j’ai dit, l’Empress est un magnifique bâtiment et… Bugger il flotte !! Comment il peut flotter ? Je le croyais aux fonds des océans. »

 

Elizabeth se retourna et lui fit un large sourire

 

« Une petite sirène a fait plouf et me l’a ramené si tu veux tout savoir… Déclara-t-elle en pénétrant dans l’eau

 

- Sirène… » Répéta Jack en la suivant.

 

 

 

L’Empress,

 

Pont

 

 

 

Jack ne put retenir un sourire en voyant Elizabeth caresser la barre du navire, visiblement heureuse de le retrouver. Une chose qu’il pouvait comprendre. D’ailleurs…

 

« Dès que nous aurons recruté un équipage nous récupérerons mon Pearl. Déclara-t-il

 

- Ça fait beaucoup de « nous » pour un seul « mon ». Observa Elizabeth. Cependant…Ce n’est pas que je ne veux pas t’aider mais… j’ai une petite chose à faire avant… »

 

 

 

Jack la fixa avec méfiance

 

« Quel genre de chose … Lizzie ? Comment as-tu réellement récupéré l’Empress ?

 

- Je te l’ai dit : Une sirène a fait plouf et…

 

- Les sirènes ne font pas plouf gratuitement. La coupa Jack. Qu’as-tu promis en échange ?

 

- Une broutille…Cent hommes en bonne santé dans un mois ici même. Ou alors moi. Pour devenir une des leurs. » Répondit Elizabeth en le toisant avec défi

 

Jack secoua la tête, résigné.

 

« Pirate… »

 

 

 

Elizabeth lui renvoya un regard rieur et se dirigea vers la barre

 

« Si tu veux je te débarquerais au prochain port, j’imagine que tu es pressé de retrouver le Pearl. » Proposa-t-elle, le cœur serré.

 

Jack soupira

 

« Le Pearl attendra bien un mois de plus. Je préfère rester. Je n’ai pas envie qu’on dise que le Capitaine Sparrow s’est marié à un poisson.

 

- Une sirène. Protesta Elizabeth sans réussir à dissimuler le plaisir que lui causait sa déclaration

 

- J’aime pas les écailles… Répondit Jack. Et c’est moins pratique de faire l’amour dans l’eau. »

 

 

 

Elizabeth leva un regard brillant vers lui

 

« Bien… Puisque tu veux rester… La moindre des choses est de te faire visiter mon bâtiment… Déclara-t-elle d’un ton à la nonchalance soigneusement étudiée. Si on commençait par ma cabine ? »

 

Jack baissa les yeux vers son fut qui laissait apparent un léger renflement et soupira

 

« J’ai cru que tu ne me le proposerais jamais… »

 

 

 

Elizabeth rougit légèrement et lui désigna la cabine

 

« Allons venez Capitaine Sparrow

 

- Vos désirs sont des ordres Madame Sparrow. Plaisanta Jack en la suivant

 

- C’est Capitaine. » Le reprit Elizabeth

 

Jack s’immobilisa et la regarda avec effarement

 

« Au lit aussi ?

 

- Je me contenterais de « Roi de la Confrérie » dans ces moments là. Gloussa Elizabeth

 

- Je n’ai jamais aimé respecter le Code… Souffla Jack en la plaquant contre le mur pour l’embrasser dans le cou

 

- Maudit pirate… » Répondit Elizabeth d’une voix altérée avant de refermer la porte sur eux.

 


Chapitre 32                                                                                                              Epilogue


Écrire commentaire

Commentaires: 0