Chapitre 31 La vérité sort du puits


Black Pearl,

 

Pont

 

 

 

Angelica agrippa le bastingage de toutes ses forces en voyant le Queen Anne Revenge couler. Mi riant, mi pleurant elle se retourna vers Hector

 

« Il est mort… Ils ont réussi. Ils l’ont tué ! »

 

Barbossa se contenta de se redresser comme s’il avait lui-même porté le coup fatal à Blackbeard et lui désigna le trophée qui se balançait à la proue du navire de la Compagnie

 

« Je crois que cette fois on peut dire qu’Edward Teach est mort. » Confirma-t-il.

 

Angelica lui répondit par un sourire éclatant tandis que Jack restait silencieux. Barbossa s’en aperçut et se retourna vers lui

 

« Qu’est-ce qui t’arrive Sparrow ? »

 

 

 

Jack jeta un regard noir en direction de la tête de Blackbeard puis reporta son attention sur le couple qui triomphait

 

« Voir la Compagnie des Indes avoir le dessus sur un pirate n’est jamais un spectacle agréable même si le pirate est Teach. »

 

Angelica lui lança un regard méprisant tandis que Barbossa secouait la tête avec désapprobation

 

« Toujours aussi sentimental Sparrow… Tu n’apprendras donc jamais rien… La mort de Teach sert nos plans. Que voulais tu que nous fassions ? Le laisser en vie ? »

 

Le regard de Jack s’assombrit un peu plus et il répondit d’une voix sèche

 

« Crois-moi Hector je voulais la mort de Blackbeard autant que toi, voir même plus. Seulement il me déplait que nos amis de la compagnie reprennent de l’assurance. »

 

 

 

Angelica renifla avec mépris et Jack eut un léger sourire ironique

 

«  Je vous laisse fêter votre victoire …

 

- Toujours prêt à te précipiter aux pieds de ta blondinette. Ironisa Angelica. Tu as beau la détester tu fais tout ce qu’elle veut. »

 

Jack s’immobilisa et la gratifia d’un regard inquiétant

 

« Ne parle pas de ce que tu es incapable de comprendre Angie. Du reste je n’avais pas l’intention d’aller voir Elizabeth. J’ai une bouteille de rhum à finir. De préférence seul. » Ironisa-t-il en s’éloignant.

 

 

 

Angelica porta la main à son épée et Barbossa l’arrêta d’un geste

 

« Je sais que c’est tentant mais mieux vaut attendre d’être loin de la Compagnie. Sparrow a raison, leur succès pourrait les conduire à nous aborder et dans ce cas, mieux vaut avoir un homme en plus avec nous, même s’il est aussi lâche que Sparrow. »

 

Angelica retira sa main à regret et se tourna vers Barbossa

 

«  Je ne patienterais pas éternellement.

 

- Je sais Madame Sparrow. Mais pour l’instant la priorité est de s’éloigner d’ici. Quand à Jack j’ai une idée le concernant …

 

- J’ai hâte de l’entendre… » Rétorqua Angelica en lui emboîtant le pas.

 

 

 

 

 

Île des Épaves,

 

Salle du Conseil

 

 

 

Penché sur ses fumées, le loa écarquilla les yeux. Les mains tremblantes il s’écarta de la vision avant de s’en approcher à nouveau, n’osant croire ce qu’il voyait

 

« Que se passe t’il loa ? » Demanda Teague d’une voix calme.

 

Le sorcier leva son visage translucide et ouvrit la bouche, trop ému pour parler. Teague soupira longuement

 

«  Je t’avais dit que Jack était digne de confiance. »

 

 

 

Le loa reposa les yeux sur le Victory, comme s’il était incapable de détourner le regard de la tête de Teach puis regarda à nouveau Teague

 

«  Je ne sais pas si Jack à quelque chose à voir là-dedans mais… Blackbeard est mort. »

 

Un voile de tristesse passa dans le regard de Teague et il saisit sa guitare

 

«  Oui mon demi-frère est mort… A présent il ne reste que mon fils… »Soupira-t-il

 

Le loa se troubla légèrement, il avait oublié que Teach était également le demi-frère de son capitaine et l’un de ses derniers parents encore en vie à l’exception de Jack

 

« Vous regrettez ? »

 

 

 

Teague sourit légèrement

 

« Edward ? Non sûrement pas. Il nous aurait tous détruit s’il l’avait pu. Sa mort est une bonne chose. »

 

Rassuré, le loa lui sourit en retour. Teague accorda quelques secondes sa guitare puis désigna le bol fumant du loa

 

« Dis-moi. Vois-tu Jack ? »

 

Le loa se pencha et ajusta sa vision, son esprit se projetant sur le Black Pearl

 

« Oui… Répondit il d’une voix absente. Il est seul… Il boit… »

 

Teague soupira

 

« Et le Seigneur Swann ?

 

- Oui… Elle est couchée dans la cabine du capitaine sur le Black Pearl… » Répondit le loa, surpris par ce soudain intérêt.

 

 

 

Teague ne réagit pas et se contenta de commencer à jouer le chant des pirates, un vague sourire aux lèvres.

 

 

 

 

 

Black Pearl

 

Cabine du Capitaine

 

 

 

Les yeux gonflés par les larmes et la fatigue, Elizabeth sursauta en entendant la porte de la cabine s’ouvrir. La jeune femme ramena le drap contre sa poitrine et toisa Angelica avec surprise

 

« Que voulez-vous ? »

 

Angelica la toisa en retour et reprit d’un ton aussi aimable que forcé

 

« Voir comment vous allez »

 

 

 

Elizabeth passa la langue sur ses lèvres sèches

 

« Oh je vous en prie, vous ne trompez personne et surtout pas moi. Que voulez-vous ?

 

- Toujours aussi orgueilleuse Miss Blondinette. Pourtant les dernières semaines auraient du t’avoir appris l’humilité. » Contra Angelica.

 

Haletante, Elizabeth tendit instinctivement le bras pour saisir une épée et Angelica ricana

 

« Pauvre idiote, je me demande ce que Teach a pu te trouver hormis qu’il est jouissif de te voir remise à la place de catin que tu aurais toujours du occuper.

 

- C’est vrai qu’en matière de jouissance vous en connaissez un rayon Angelica. » Ironisa Elizabeth

 

 

 

Angelica blêmit. Elle avait un instant espéré que les effets de la potion du loa disparus, les souvenirs de cette période en fassent de même mais ça n’était apparemment pas le cas. Elizabeth sourit méchamment en lisant sa consternation sur son visage

 

« Oh… je vois… Alors c’est pour ça que vous êtes venue… » Susurra-t-elle.

 

Angelica rougit et lui lança un regard rempli de haine

 

« Qu’y a-t-il Angelica ? Vous avez peur que je parle ? Que je raconte tout à Jack ? Se moqua Elizabeth. Rassurez-vous je vous le laisse. Vous et lui êtes faits l’un pour l’autre. Aussi vils que méprisables …

 

- Je me moque de Jack, sale garce… Je m’en suis toujours moqué. » Ricana Angelica.

 

 

 

Elizabeth se redressa, l’affrontement verbal la stimulant à présent qu’elle avait pris du repos

 

« Ah oui, j’avais oublié… Vous préférez les femmes… Susurra-t-elle. Et bien navrée de vous éconduire, Angelica, mais vous n’êtes décidemment pas à mon goût. »

 

Angelica la toisa, tremblante de rage et d’indignation

 

« Qu’est-ce que tu t’imagines ! Je n’avais pas le choix … Teach il

 

- Il m’a donné une potion pour affaiblir ma volonté et il m’a ordonné de vous faire plaisir. Grimaça Elizabeth. Le moins que l’on puisse dire c’est que j’ai rempli ma part du contrat… Mais à vous ? Que vous a-t-il donné ? Se moqua-t-elle.

 

- Sale blondinette, ne t’avise pas de raconter ça à qui ce soit ou alors ce que Blackbeard t’a fait vivre sera une partie de plaisir à côté de ce que je te ferais. »

 

Elizabeth rit cyniquement

 

« Vraiment ? Vous avez encore des progrès à faire pour être à sa hauteur Angelica… Mais rassurez-vous, je n’ai pas plus envie que vous d’ébruiter cette histoire. Comme le reste de ce qui s’est passé là-bas… » Ajouta Elizabeth, le regard lointain toute envie d’en découdre disparue.

 

 

 

Angelica la fixa et tiqua devant la mine triste qu’elle arborait.

 

« Teach est mort. » Lui déclara-t-elle de but en blanc

 

Elizabeth cilla légèrement et des larmes de soulagement inondèrent ses yeux

 

« Laissez-moi. S’il vous plait. » Ajouta-t-elle.

 

Radoucie tant par la fragilité de son ennemie que par l’ivresse de la victoire, Angelica s’approcha d’elle

 

« Tu as besoin de quelque chose Blondinette ? »

 

Elizabeth la regarda avec méfiance et Angelica ironisa

 

« Sans arrière pensée… »

 

Elizabeth déglutit et baissa les yeux

 

« Un linge pour … Enfin vous voyez. »

 

Angelica suivit son regard et une grimace écœurée lui échappa en voyant les draps maculés de sang à hauteur du bas ventre de la jeune femme.

 

« Tiens. » Lui lança-t-elle rudement après avoir dégoté une large pièce de tissu sombre.

 

 

 

Elizabeth la prit sans rien dire puis releva le visage

 

« Il est vraiment mort ?

 

- Sa tête se balance au bout d’une corde à la proue du navire de la Compagnie. Sans son corps. Souligna Angelica.

 

- Tant mieux... » Soupira Elizabeth en se laissant aller en arrière, épuisée.

 

Angelica avança vers la porte et se retourna

 

« Tu ne demandes pas de nouvelles de Sparrow ?

 

- Je ne vois pas pourquoi son sort devrait m’intéresser. Répondit Elizabeth

 

- Peut-être parce que cet idiot t’a portée jusqu’ici. Rétorqua Angelica. A sa place je ne l’aurais pas fait… Au contraire je t’aurais regardé crever avec plaisir. »

 

Elizabeth sourit ironiquement

 

« Ouf… Un instant j’ai craint que vous ne soyez victime d’un sort Angelica, me voilà rassurée. Et pour le reste soyez le aussi. Notre petit secret ne franchira pas mes lèvres.

 

- Les miennes non plus. » Assura Angelica avant de sortir, laissant Elizabeth seule avec ses réflexions.

 

 

 

 

 

Le Hollandais Volant

 

Frontière des Mondes

 

 

 

 

 

Will leva sa lanterne, une expression résignée sur le visage. Cette fois encore les âmes en partance pour l’autre monde étaient légion. Le jeune homme posa un regard las sur ces dernières tandis qu’elles embarquaient une à une.

 

« Quand je pense que le capitaine est mort comme ça … Déclara un homme en passant devant lui

 

- Jamais j’aurais cru que quelqu’un réussirait à tuer le grand Teach. » Renchérit son compagnon.

 

 

 

Will s’immobilisa et son regard s’alluma brièvement. Fendant la foule des âmes il se précipita vers les deux qui avaient parlées et saisit leur bras désincarnés à pleine main

 

« Que venez-vous de dire ??? »

 

Les deux hommes aux mines farouches le fixèrent

 

« Bas les pattes »

 

Will porta la main à son épée tout en sachant que c’était inutile dans ce monde et les fixa durement

 

« Je suis le capitaine de ce navire et je peux vous garantir que vous ne toucherez aucune terre promise tant que vous ne m’aurez pas répondu. Sur quel navire servez-vous ? »

 

 

 

Les deux hommes haussèrent les épaules

 

« Sur le Queen Anne’S Revenge. Pas la peine de t’énerver comme ça, petit. »

 

Will maîtrisa son impatience et reprit

 

“Capitaine ?

 

- Edward Teach dit Blackbeard.

 

- Ouais c’était notre capitaine. »

 

Will posa un regard fiévreux sur eux

 

« Vous avez dit qu’il était mort … Est-ce que c’est vrai ?

 

- On ne peut plus vrai. Les soldats lui ont tranché la tête. »

 

 

 

Une vague de soulagement envahit Will et il agrippa de nouveau le bras de l’homme

 

«  La femme qui était à bord.. Elizabeth… Qu’est-elle devenue ? »

 

Les deux hommes éclatèrent d’un rire gras

 

« Sa putain ? Bah elle est pas revenue de l’île. »

 

Will blêmit

 

« Pas revenue ?? Mais où ? Quelle île ???

 

- Sait pas. » Répondit laconiquement l’homme.

 

 

 

Affolé, Will se retourna vers les âmes auxquelles il n’avait jusqu’à présent prêté aucune attention. Son regard fouilla le pont à la recherche d’un visage connu et n’en voyant aucun, il se précipita dans la marée d’âmes

 

« Connaissez-vous une Elizabeth ? Demanda-t-il. Elle était à bord du Queen Anne… »

 

Les âmes lui renvoyèrent un regard vide et Will se précipita vers le groupe suivant, posant inlassablement la même question, plus inquiet  à mesure que le temps passait. Finalement un jeune homme au visage entouré de boucles brunes s’approcha de lui

 

«  Je crois que je connais votre Elizabeth. » Déclara-t-il timidement.

 

Will tourna un visage rempli d’espoir vers lui

 

« Vous étiez sur le navire de Teach ? »

 

Le jeune homme hocha la tête

 

« Oui… Et j’étais avec elle sur l’île aussi. » Lâcha-t-il.

 

 

 

Will ferma les yeux brièvement et prit l’inconnu par le bras

 

« Dans ma cabine. Dites-moi ce que vous savez… Et je .. Je m’appelle William Turner. Déclara-t-il tout à trac. Vous, vous qui êtes-vous ? » Bredouilla Will, mortellement inquiet

 

L’inconnu posa son regard sombre sur lui et répondit

 

« Philip Sand. »

 

 

 

 

 

 

 

Black Pearl,

 

Cabine du Capitaine

 

 

 

Barbossa pénétra silencieusement dans la cabine, faisant sursauter une fois de plus Elizabeth

 

« C’est un plaisir de vous revoir Madame Turner

 

- Vraiment ? » Ironisa la jeune femme.

 

Barbossa ne releva pas l’ironie et s’installa à ses côtés

 

« Blackbeard est mort. J’ai pensé que cela vous intéresserait d’apprendre que nous avions gagné.

 

- Gagné… » Répéta cyniquement Elizabeth.

 

 

 

Barbossa la fixa

 

« Certains sacrifices sont nécessaires Madame Turner. Le vôtre faisait partie du plan de Jack.

 

- Le plan de Jack … Ricana Elizabeth. Parce qu’il y avait donc un plan ? »

 

Barbossa haussa les épaules

 

« Il a prétendu que s’il n’avait pas agi ainsi, Teach nous aurait immédiatement tués.

 

- Et vous le croyez ? »

 

Barbossa parut mal à l’aise

 

« En fait… je suis bien forcé d’admettre que grâce à lui nous avons pu nous débarrasser du sorcier de Teach.

 

- Magnifique. » Lâcha Elizabeth dégoûtée

 

 

 

Barbossa n’y prêta pas attention et se pencha vers elle

 

« Dites-moi Madame Turner… Jack a-t-il ramené l’eau de la Fontaine ? » Murmura-t-il

 

Elizabeth retint la réplique ironique qui lui venait

 

« Je l’ignore… Je n’étais pas exactement en grande forme là-bas. Répondit elle. Demandez donc à Jack puisque vous semblez si bien vous entendre. »

 

Barbossa grimaça et observa le visage lisse de la jeune femme dont les joues avaient repris leur teinte rosée

 

« Vous avez l’air d’aller beaucoup mieux »

 

Elizabeth fronça les sourcils en l’entendant. Effectivement elle se sentait mieux. Pour dire vrai elle se sentait même très bien… Pourtant cela ne faisait que quelques heures qu’elle était revenue à bord du Black Pearl…

 

«  Madame Turner ? Interrogea Barbossa, surpris par son silence.

 

- Je suis .. Fatiguée… » Mentit Elizabeth, désireuse de rester seule.

 

 

 

Barbossa la fixa et se leva

 

« Très bien j’assurerais donc le commandement du Pearl

 

- Oui, oui. » Répondit Elizabeth d’un ton négligent.

 

 

 

 

 

Le Victory

 

Cabine de l’Amiral

 

 

 

« A notre victoire ! S’exclama joyeusement Groves d’un ton aviné

 

- A votre victoire. » Souligna Greitzer.

 

Les verres des deux hommes s’entrechoquèrent et tous deux sourirent en entendant le bruit que faisaient les hommes sur le pont, tous fêtant la victoire remportée sur Teach.

 

 

 

Groves se cala dans le fauteuil et sortit un étui à cigare de sa poche

 

«  En voulez vous un Amiral ? Demanda-t-il.

 

- Avec plaisir Théodore. » Répondit Greitzer que l’alcool rendait plus familier.

 

Groves alluma son cigare et jeta un regard indulgent vers le pont

 

«  Je ne crois pas que j’insisterais pour maintenir l’ordre cette nuit. »

 

Greitzer prit une épaisse bouffée et toussota. Groves s’approcha de lui et lui tapa dans le dos pour le soulager. Contre toute attente, Greitzer se raidit à son contact et retint son souffle

 

 

 

Groves le regarda avec inquiétude

 

« Ça ne va pas Amiral ? Vous voulez que je vous laisse ? »

 

Greitzer s’empressa de reprendre contenance

 

«  Non, restez je vous assure je ne voudrais nulle autre compagnie cette nuit.

 

- A part celle d’une putain. Plaisanta Groves avec un clin d’œil complice

 

- Non… » Commença Greitzer décidemment éméché et les nerfs à vif après avoir craint de voir le Commodore succomber sous les coups de Teach.

 

 

 

Un plouf sonore retentit au dehors et Groves claqua de la langue avec agacement

 

« Pardonnez-moi, il faut que j’aille voir ce que ces imbéciles ont fait. »

 

Greitzer ne protesta pas et suivit du regard Groves tandis que ce dernier se dirigeait d’un pas souple vers la porte. L’Amiral sourit en entendant la salve de vivats qui salua l’apparition du Commodore et se leva pesamment pour les rejoindre. Après tout l’enthousiasme de l’équipage était bien naturel, cette nuit, Groves était leur héros à tous…

 

 

 

Black Pearl

 

Cabine du Capitaine

 

 

 

Une bouteille de rhum en main qu’elle avait dénichée sous le lit, Elizabeth s’efforçait de rassembler ses idées. Barbossa avait dit que Jack avait un plan… Un plan dont elle faisait partie puisqu’il l’avait livrée. Elle grimaça au souvenir de Teach et sentit une rage sourde couver en elle à la pensée que Jack n’avait pas hésité à l’offrir en pâture au pirate

 

 

 

Pourtant, une fois à la Fontaine de Jouvence, Jack l’avait aidée à s’enfuir… Ce qui était surprenant au vu de leurs relations antérieures. Le front plissé, Elizabeth se rappela ce qui s’était passé… Elle avait bu la Fontaine puis… Jack… Il l’avait forcée à l’épouser. Elle rougit vivement au souvenir du baiser qu’il lui avait donné ensuite et baissa les yeux sur son poignet. L’entaille que Jack y avait faite et qui était si vilaine quelques heures plus tôt s’était à présent presque refermée, sa peau reprenant sa couleur pâle autour des bords.

 

Intriguée elle leva son bras pour l’observer. Elle avait vu de nombreuses blessures moins profondes avant cela et aucune n’avait cicatrisée aussi vite…. Sans parler du fait que, depuis qu’elle était à bord du Pearl, son état général s’améliorait à grands pas.

 

 

 

Elizabeth fronça les sourcils de plus belle … Sans doute un effet de la Fontaine de Jouvence… Après tout certains prétendaient qu’elle guérissait tout dès l’instant où celui qui l’avait bue était en mer. Son cœur bondit dans sa poitrine à la pensée de ce que cela pourrait impliquer et elle se força à revenir à sa préoccupation présente… Jack aurait pu l’abandonner cent fois lorsqu’ils avaient fuis, pourtant il n’en avait rien fait… La seule question était pourquoi ? Agacée, Elizabeth se leva brutalement et s’empressa de passer des vêtements. Qu’il le veuille ou non une explication avec Jack s’imposait…

 

 

 

Le Victory

 

Cabine de l’Amiral

 

 

 

Bras dessus bras dessous et complètement saouls, Groves et Greitzer pénétrèrent dans la cabine en riant. Le regard humide, Greitzer observa Groves tandis que ce dernier se laissait tomber sur un siège

 

« Je crois que j’ai trop bu… » Ricana Groves

 

Greitzer ne répondit pas, les reins tordus par un désir que l’alcool n’avait fait que renforcer encore un peu plus.

 

 

 

Groves renversa la tête en arrière et poussa un soupir aviné

 

« Amiral vous auriez toutes les raisons de me mettre aux fers… » Plaisanta-t-il

 

Greitzer rougit en se représentant un Groves attaché entièrement nu et se força à se calmer

 

« Non Commodore… je n’en ai nulle envie. » Déclara-t-il

 

Groves ricana à nouveau et le regarda d’un œil vague

 

« Je suis désolé Amiral … Mais je crois que je dois prendre l’air… Souffla-t-il en se relevant avec difficultés

 

- Vous n’êtes pas en état ! » S’exclama Greitzer en se précipitant pour le retenir avant qu’il ne chute.

 

 

 

Groves releva le visage et leurs yeux se croisèrent. La boule dans le bas ventre de Greitzer se fit plus pressante et il s’approcha lentement de la bouche de Groves. Complètement saoul, le Commodore répondit par un sourire et le cœur de Greitzer accéléra

 

« Théodore … » Souffla-t-il en approchant ses lèvres des siennes

 

 

 

Au moment où leur bouches allaient se frôler, Groves se détourna brutalement et vomit sur le sol.

 

« Oh… Je suis navré… Je .. J’ai pas été assez rapide pour aller dehors… Bredouilla Groves, totalement inconscient de ce qui avait failli se produire

 

- Ce n’est rien… » Répondit tristement Greitzer.

 

Groves dodelina de la tête et retomba sur son siège

 

« Si… j’ai sali toute votre cabine. On a trop bu et on a même pas de femmes pour fêter la victoire… Bredouilla-t-il

 

- Quel dommage… » Soupira amèrement Greitzer.

 

 

 

Groves ouvrit la bouche pour parler mais l’ivresse eut raison de lui et il ferma les yeux, plongeant dans un sommeil d’ivrogne. A quelques pas de lui, Greitzer soupira lourdement, caressant du regard les courbes des lèvres de Groves.

 

« Oui… quel dommage… » Soupira-t-il à nouveau.

 

 

 

Black Pearl

 

Cale

 

 

 

Trouver Jack ne fut pas difficile et Elizabeth se dirigea vers lui d’un pas rapide. Un sourire amer échappa au pirate en la voyant et il leva sa bouteille de rhum dans sa direction

 

« Je vois que vous n’avez pas pu attendre bien longtemps. Ironisa-t-il. Alors qu’avez-vous décidé Elizabeth ? Comment allez-vous vous venger… »

 

Elizabeth tiqua et le fixa

 

« Tout dépendra de ce que vous allez dire

 

- Oh …. »

 

 

 

Elizabeth lui arracha la bouteille des mains et but une grande gorgée, évitant de le regarder

 

«  Pourquoi avez-vous fait ça Jack ? » Murmura-t-elle d’un ton blessé.

 

Jack releva légèrement la tête et la regarda brièvement avant de s’emparer d’une nouvelle bouteille de rhum

 

« Quelle importance…

 

- Pour moi ça en a. » Répondit Elizabeth.

 

 

 

Jack déboucha la bouteille et but une rasade

 

« Parce que j’ai cru que si je soufflais à Teach l’idée de faire de vous l’hôte de Calypso il se contenterait .. De vous enfermer. Soupira-t-il. Elizabeth, je ne savais pas qu’il… qu’il vous forcerait. Je pensais, j’ai cru…Bref peu importe ce que j’ai cru. »

 

Elizabeth le regarda avec calme

 

« Pour moi ça en a Jack… Je.. Vous comprenez je , j’aimerais savoir pourquoi… Je veux dire je sais que c’est, que vous vous êtes vengé pour ce que je vous ai fait .. Mais dans ce cas pourquoi m’avoir aidée ensuite ? »

 

Jack sourit cyniquement

 

« Trésor si j’avais voulu me venger de vous je l’aurais fait dès que vous êtes venue me chercher là-bas. »

 

 

 

Elizabeth le regarda avec incompréhension

 

« Mais …. Dans ce cas pourquoi ? »

 

Jack leva les yeux au ciel, évitant son regard

 

« Parce que je me suis trompé. J’ai cru qu’en encourageant Teach à vous faire remplacer Angelica je réussirais à vous procurer l’eau de la Fontaine dont vous aviez besoin… J’ai cru que ce maudit Eddie ne vous toucherait pas avant que l’esprit de Calypso ne soit en vous, ce que j’entendais bien ne pas laisser faire ! »

 

Le cœur d’Elizabeth manqua un battement et elle l’interrompit brutalement

 

« Pourquoi pensiez-vous que j’avais besoin de l’Eau de la Fontaine ? »

 

Jack ricana tristement et évita son regard

 

«  Parce que sans cela il ne vous restait que quoi … deux ans ? Cinq peut être… »

 

Elizabeth sentit le sang déserter son visage et reprit d’une voix blanche

 

«  Comment avez-vous su… Je n’en ai parlé à personne pas même à Will. »

 

 

 

Un rire cynique salua sa déclaration

 

« Un pistolet sur la tempe délie beaucoup de langues Lizzie… Y compris celles des médecins. Il m’a suffi de lui rendre une petite visite après votre départ. Je voulais savoir ce qui vous bouleversait à ce point. »

 

Elizabeth le regarda avec incrédulité

 

« Vous étiez là ???? Mais … Comment est-ce possible … Que .. Par quel hasard… »

 

Jack ricana de nouveau et reprit une nouvelle gorgée de rhum

 

« Je ne tiens pas à vous le dire. Et je suis certain que vous ne tenez pas à le savoir. »

 

 

 

Elizabeth déglutit brutalement et elle s’approcha

 

« Pourquoi ne pas me l’avoir expliqué ?

 

- Pour que le loa de Teach le lise en vous ? Non…. C’était trop risqué Lizzie… Cracha presque Jack. Maintenant que vous savez … Laissez-moi tranquille. »

 

Elizabeth le regarda sans comprendre

 

«  Mais … pourquoi avez-vous fait ça ? Pourquoi… m’avoir aidée ? »

 

Jack leva les yeux et se redressa brutalement, furieux

 

« Vous voulez l’entendre hein ? Vous voulez savoir !!! Et bien je vais vous le dire . La vérité c ‘est que … que… Bredouilla Jack avant de laisser retomber ses bras avec impuissance

 

- Jack… Le retint Elizabeth, le forçant à la regarder. S’il vous plait… J’ai le droit de savoir… de savoir pourquoi vous … Pourquoi tout cela est arrivé… »

 

 

 

Jack grimaça et évita une nouvelle fois son regard

 

« Bugger… Marmonna-t-il.

 

- S’il vous plait. » Plaida Elizabeth

 

Un soupir résigné lui répondit et Jack se tourna vers elle, le regard morne.

 

«  La vérité c ‘est que … » Soupira-t-il

 

Elizabeth attendit, le cœur accélérant brutalement alors qu’elle le fixait, sa rage envolée

 

« Jack ? »

 

 

 

Le pirate soupira et se dégagea de l’étreinte de sa main. Sans la regarder il sortit son compas et l’ouvrit brièvement avant de le refermer

 

«  C’est vous qu’il indique … Soupira-t-il sans la regarder. Encore et toujours vous… J’ai eu beau tenter me convaincre que je voulais la Fontaine de Jouvence mais rien n’y a fait… C’est vers vous qu’il m’a mené. C’est pour cette raison que j’étais là le jour où vous avez vu ce médecin. »

 

Elizabeth statufiée sur place, le regarda stupidement

 

« Oh…. »

 

 

 

Un sourire amer lui répondit

 

«  Oui, oh… Mais, j’ai d’autres compas. Quand à ce qui s’est passé … sur l’île et bien rassurez-vous je ne compte pas revendiquer ce que vous m’avez accordé pour échapper à Teach. Je ne suis pas encore tombé si bas quoique vous en pensiez. »

 

Elizabeth ne répondit pas, sous le choc de sa surprise. Jack sourit ironiquement et leva sa bouteille de rhum

 

« Allons Elizabeth… Ne restez pas là à chercher je ne sais quelles paroles que l’honneur  ou la charité vous dicteraient…Je vous l’ai dit, je compte pas vous forcer à quoique ce soit. » Lui lança-t-il avec mépris

 

Elizabeth secoua la tête et prit lentement la parole

 

«  Jack… Est-ce que vous avez vraiment dit la vérité ?

 

- Vous jouez un jeu dangereux Elizabeth… Répondit le pirate d’un ton inquiétant. Il me semble vous l’avoir déjà dit, je n’ai rien de commun avec vos « prétendants » habituels. »

 

 

 

Elizabeth l’observa un bref instant, suivant du regard les lignes de son visage.

 

«  Je ne joue pas … » Murmura-t-elle.

 

Le pirate s’immobilisa net

 

« Que voulez-vous dire ? »

 

La jeune femme se mordit les lèvres

 

« Que .. Que … la raison pour laquelle je vous en ai tellement voulu pour Teach et pour le reste c’est que, même si c’est mal… je…

 

- Jack ! » L’interrompit Gibbs d’un ton affolé.

 

 

 

Le pirate sursauta et se retourna vers lui

 

« Pas maintenant… Lui jeta-t-il d’un ton sec

 

- Mais Jack .. Barbossa et Angelica ils vont … »

 

Jack lui jeta un regard éperdu

 

« Pas maintenant, pas maintenant, pas maintenant !!! »

 

Le regard du second passa de l’un  à l’autre tandis qu’Elizabeth se tournait vers lui

 

« On devrait peut-être ..

 

- Non ! » Explosa Jack

 

 

 

Un pas lourd suivi de plusieurs autres résonna soudain dans l’escalier et Gibbs baissa la tête à regret

 

« Je voulais vraiment te prévenir Jack. »

 

Le pirate leva les yeux au ciel tandis que Barbossa et Angelica faisaient leur apparition suivis par le reste de l’équipage. Un sourire aimable aux lèvres Barbossa pointa son pistolet sur Jack tout en faisant rouler une fiole dans son autre main

 

« Bugger on peut dire que tu sais choisir ton moment. » Soupira Jack d’un ton résigné.

 

La main de Barbossa se posa fermement sur son épaule tandis qu’il l’entraînait dans l’escalier

 

« C’est toujours le moment quand il s’agit de se débarrasser d’un incompétent. Rétorqua Barbossa.

 

- Je t’assure que celui là est particulièrement bien choisi. Ragea Jack tandis que l’autre l’amenait jusqu’au bastingage

 

- Je suppose que tu sais ce qui t’attend ? » Lui demanda Barbossa en lui désignant un îlot solitaire

 

 

 

Jack soupira à nouveau

 

«  J’en ai une vague idée…

 

- On devrait le tuer ! » Explosa Angelica

 

Jack se tourna vers elle

 

« Ma chère Angie… Ironisa-t-il. Toujours aussi fidèle… et douce et aimante… »

 

Un cri de rage surmonta la réponse d’Angelica et Elizabeth approcha se frayant un chemin entre les hommes

 

« Qu’est-ce que vous faites ? »

 

Barbossa lui lança un regard dur

 

« Restez en dehors de ça Madame Turner. Ça ne vous regarde pas. »

 

Jack soupira

 

« Laissez, Elizabeth j’ai l’habitude… Déclara-t-il en fixant Barbossa. Alors tu l’as trouvée hein… »

 

 

 

Le pirate ricana fièrement

 

« On ne peut pas dire que tu aies l’art des cachettes Sparrow. Mais en l’occurrence c’est Angelica qui a deviné où tu avais caché l’eau de la Fontaine… Sans oublier les cartes qui y menaient

 

- Et elle te l’a donnée ??? S’étonna Jack en roulant comiquement les yeux

 

- Rien que pour le plaisir de voir ta tête en comprenant que je préfère cent fois la compagnie de Barbossa à la tienne. » Rétorqua Angelica.

 

Jack rit doucement

 

« Oh trésor… Tu y as vraiment cru… »

 

Angelica porta la main à son pistolet mais Barbossa l’arrêta.

 

« Allez Jack… Je pense qu’un peu de nage ne te fera pas de mal…

 

- Trop aimable… »

 

 

 

Elizabeth regarda Jack ôter sa ceinture et finit par ne plus y tenir

 

« Non ! Je suis encore Roi des Pirates et je refuse que vous fassiez ça. »

 

L’arme de Barbossa dévia légèrement vers elle

 

« Nous ne sommes plus en temps de guerre Madame Turner. Aussi vous n’avez nulle autorité sur mon bâtiment. Écartez-vous.

 

- Dégage Blondinette . Ragea Angelica.

 

- Soyez raisonnable Madame Turner. Soupira Barbossa. Allez vous recoucher

 

- Elizabeth… Murmura Jack. Ne faites pas quelque chose de …

 

- Madame Sparrow, capitaine Barbossa. S’entendit déclarer Elizabeth.

 

- Stupide… » Finit Jack.

 

 

 

Angelica et Barbossa échangèrent un regard incrédule, imités par le reste de l’équipage et Elizabeth se sentit rougir, confuse de ce qu’elle venait de dire avant de se reprendre

 

« Et notre mariage est tout ce qu’il y a de plus valide. Ne put-elle s’empêcher de dire. Un vrai prêtre l’a prononcé … » Déclara-t-elle en fixant Angelica

 

Cette dernière poussa un hurlement de rage et la frappa de toutes ses forces

 

« Crève, sale garce !!! »

 

Jack sursauta tandis qu’Elizabeth essuyait sa bouche. Barbossa jeta un regard inquiet en direction d’Angelica et menaça Jack

 

« Ça suffit ! Sur la planche… Quand à vous Madame Turner ou Sparrow vous êtes libre de l’accompagner dans la mort puisque vous semblez y tenir à ce point.

 

- Lizzie… » Murmura Jack en obéissant à regret

 

Elizabeth les toisa d’un air méprisant

 

«  Avec plaisir Capitaine Barbossa. » Déclara-t-elle en suivant Jack

 

 

 

Le pirate la fixa

 

« Bugger Lizzie à quoi jouez-vous ?

 

- Je préfère mille fois être sur une île avec vous ou n’importe qui que sur le Pearl avec ces deux-là. » Répondit Elizabeth, en rage.

 

Sans attendre de réponse, la jeune femme plongea, son corps heurtant la surface de l’eau avec un bruit mat. Jack sourit légèrement en la voyant faire et se tourna vers Barbossa.

 

« Un beau jour tu regretteras de… » Commença-t-il avant de se retrouver projeté à l’eau, la botte de Barbossa hâtant son départ.

 

 

 

Une fois Jack et Elizabeth à l’eau, Barbossa se retourna vers l’équipage.

 

«  En route… Messieurs Pintel et Ragetti mettez donc Monsieur Gibbs aux fers. Avec de l’eau et du pain sec cela va de soi

 

- Oh non… » Balbutia Gibbs effaré à la perspective de ne boire que de l’eau le reste du voyage.

 

Barbossa l’ignora et se tourna vers Angelica qui fulminait

 

“Allons Madame Sparrow.. Pardon, Mademoiselle Teach… Calmez-vous et imaginez l’enfer que va être leur courte vie de couple à attendre la mort sur cette île. »

 

Angelica le regarda avec colère et Barbossa sourit

 

«  Pendant que nous vivrons éternellement… » Murmura-t-il à son oreille en l’entraînant vers sa cabine sans un regard pour ceux qu’ils venaient de jeter par-dessus bord…

 


Chapitre 30                                                                                                         Chapitre 32


Écrire commentaire

Commentaires: 0