Chapitre 23 Une destination de rêve


Queen Anne’S Revenge

 

Cale

 

 

 

 

 

Sortant de leur transe, le loa et Blackbeard échangèrent un regard inquiet. L’intervention de Calypso au milieu de leur assaut n’était pas à proprement parler de bonne augure. Si la nymphe venait à deviner le complot qui la visait avant qu’ils ne puissent utiliser Syréna, cela rendrait les choses beaucoup moins aisées.

 

 

 

Le loa  fut le premier à rompre le silence pour la première fois depuis longtemps

 

«  Serons-nous bientôt arrivés Teach ?

 

- Dans quelques heures… Répondit le pirate d’une voix sèche.

 

- La fille ? »

 

Sa question eut l’effet espéré et Teach lui adressa un sourire radieux

 

« Plus docile qu’aucune autre putain… Ta potion a fait des miracles sur elle, loa. Tellement que je me demande pourquoi tu ne me l’as pas fournie avant au lieu de ce stupide régime sensé l’affaiblir. »

 

 

 

Le loa soupira en percevant l’impatience dans la voix de l’autre

 

« Parce que la potion n’agit que sur la volonté et que son effet est limité. De plus comme je te l’ai déjà dit, une forte dose peut être mortelle, il faut donc l’utiliser au bon moment. Quand au « régime » il affaiblit son esprit et prépare son corps à recevoir celui de Calypso. »

 

Blackbeard balaya l’argument d’un revers de la main et se leva.

 

« Veille à en préparer d’autres, j’ai déjà des idées sur la manière dont je pourrais les utiliser. Pour l’instant je vais voir si nous y serons bientôt… Une fois à terre, Calypso ne pourra rien contre nous. »

 

 

 

Le loa lui suivit du regard puis,

 

« Et Angelica ?

 

- Elle ne nous causera aucun problème rassure toi, elle est entièrement sous mon contrôle. » Triompha Teach

 

 

 

Queen Anne ‘S Revenge

 

Entrepont

 

 

 

Jack s’approcha d’une démarche chaloupée du jeune Philip et s’accouda négligemment à ses côtés

 

« As-tu parlé à Naia ?

 

- Je… oui, déglutit le jeune homme, troublé par les sensations que la sirène avait éveillées chez lui

 

- Épargne moi tes niaiseries romantiques tu veux … Que t’a-t-elle dit ?

 

- Qu’elle allait prévenir Calypso

 

- En d’autres termes rien du tout. Pesta Jack entre ses dents avant de se reprendre. Il me semble que tu as quelque chose qui m’appartient. »

 

 

 

Philip porta une main nerveuse à son habit et finit par y retrouver la bague pendant que Jack s’impatientait

 

« Bugger on a pas toute la journée, Will

 

- Will ? Mon nom c’est Philip

 

- Will, Phil … C’est pareil. Commenta Jack en s’emparant avec avidité de sa bague. Ouf tu m’as manquée toi…. »

 

 

 

Philip le regarda avec curiosité, charmé malgré lui par les allures de bouffon du pirate… Même si à force de l’observer en douce (n’ayant que ça à faire) il en était arrivé à soupçonner que, loin d’être le niais un peu idiot pour lequel Teach le tenait, Jack soit en réalité … un redoutable acteur ( en fait, le meilleur qu’il ait jamais rencontré si cela s’avérait exact)

 

«  Pourquoi tu me regardes comme ça ? Demanda le pirate

 

- Je… rien Capitaine… Pour Syréna vous… »

 

Jack jeta un regard pressé autour de lui puis se pencha vers Philip en roulant comiquement les yeux

 

« Pas de Syréna. Écoute-moi Phil… Tu as une dette envers moi et je te demanderais prochainement un petit service… Si tu veux sauver ta sirène tu ferais mieux de ne pas discuter alors … Savvy ?

 

- Ça sauvera Syréna ?

 

- Bien sûr. » Lui affirma Jack sans sourciller alors qu’il n’en avait aucune idée et s’en moquait bien…

 

 

 

Philip soupira avec fatalisme. L’autre lui mentait. Mais… Peut-être pas. Alors finalement il n’avait sans doute rien à perdre à l’écouter…. Somme toute Jack Sparrow et ses allures étranges étaient peut être la seule chance de Syréna… Il s’apprêtait à répondre lorsque Jack s’écarta brutalement de lui pour se dissimuler à la hâte derrière un tonneau

 

« Mais… » Commença Philip.

 

Finalement Sparrow n’était peut-être pas comédien mais juste complètement fou.

 

 

 

« Tu parles tout seul petit missionnaire ? Oh non … laisse-moi deviner, tu parlais à ton dieu en fait. » Se moqua Teach dans son dos.

 

Philip retint de justesse un hurlement de terreur, il ne l’avait pas entendu arriver…  Teach le contourna et se plaça entre lui et le tonneau derrière lequel Jack avait plongé

 

« Ou alors, tu as bu ??? Moi qui pensais que les petits prêtres dans ton genre ne se saoulaient qu’au vin de messe … » Se moqua Teach.

 

Philip déglutit, son regard accrochant malgré lui la tête de Sparrow qui le faisait signe avec insistance d’entraîner Teach à l’écart

 

« Et bien euh… » Balbutia-t-il.

 

 

 

Un nouveau rire secoua Blackbeard et il se pencha sur le tonneau pour en ôter le bouchon. Sans que Philip ait pu le moins du monde deviner son geste, Blackbeard le saisit brutalement par les cheveux et le força à sincliner, lui mettant la tête sous le flot de rhum qui s’écoulait

 

« Bois donc, petit comédien. » Ordonna-t-il.

 

 

 

Philip ouvrit la bouche pour protester mais un flot de rhum l’inonda brutalement le faisant tousser. Un rire mauvais salua son effort et Teach prolongea encore son supplice avant de le relâcher avec une grimace méprisante

 

« Tu n’es même pas capable de boire comme un homme… Comment espères tu que ton poisson te laisse foutre ses écailles. » Ricana-t-il

 

Philip serra les poings, un voile rouge devant les yeux, et s’apprêtait à répondre vertement lorsque le visage de Sparrow apparut une fois de plus dans son champ de vision

 

Ne fais pas ça… Lut il sur les lèvres de son … ami ? Complice ?

 

 

 

Le temps qu’il se pose la question, le moment était passé et Teach le prit par le bras

 

« Allez sors de là. Je te veux sur le pont dans une heure

 

- Pourquoi ? Demanda Philip avec inquiétude

 

- Pour faire le voyage de ta vie », se moqua Teach en l’entraînant.

 

 

 

Une fois certain d’être à nouveau seul, Jack sortit de sa cachette

 

« Du si bon rhum… » Se lamenta-t-il en observant la flaque sur le sol avant de soupirer à outrance.

 

Il n’avait pas le temps à perdre. Si Teach disait vrai, ils seraient bientôt arrivés…

 

 

 

 

 

Queen Anne ‘S Revenge

 

Cabine

 

 

 

Teach ouvrit d’un coup de botte la porte de la cabine, faisant sursauter Angelica qui était occupée à boutonner sa chemise

 

« Ne te gêne pas pour moi. » Ricana-t-il, sans pour autant détourner son regard de sa poitrine.

 

Voyant cela Angelica croisa vivement ses bras devant cette dernière

 

« Si c’est Sparrow que tu cherches ce porc n’est pas là.

 

- Porc ? Ah oui c’est vrai… J’avais oublié, ce sont les filles qui te font jouir n’est-ce pas ? »

 

 

 

Angelica rougit brutalement tant de colère que de gêne

 

«  Ne dis pas n’importe quoi. C’est toi qui m’as forcée

 

- Mais tu pouvais refuser …. Souligna Teach d’un ton amusé

 

- Pour te donner une raison de ne pas respecter ta promesse ? Sûrement pas ! »

 

Blackbeard ricana

 

« Une vraie putain… Ta mère aussi avait ce type de réponse…

 

- Pourquoi fais-tu ça ! Ragea Angelica. Pourquoi est tu aussi … aussi cruel ? »

 

Blackbeard haussa les épaules

 

« Je ne sais pas… Sans doute parce que j’ai toujours été ainsi… Mais je ne suis pas venu pour ça.

 

- Alors pourquoi ? » Demanda Angelica, rendue nerveuse par sa présence.

 

 

 

Teach s’en aperçut et sourit avec satisfaction. Il aimait toujours ressentir la peur chez ses inférieurs

 

« Je suis venu te dire que nous serons arrivés à destination d’ici une heure. »

 

Angelica retint un soupir de soulagement tandis qu’il continuait

 

« Davies, Sparrow, le comédien et ma fiancée nous irons jusqu’à la Fontaine. J’ai donc pensé à toi pour garder la Revenge durant mon absence. Tu vois je tiens mes promesses. »

 

Angelica blêmit

 

« Comment ça, durant ton absence ? Ce n’est pas ce que prévoyait notre accord ! Je devais t’accompagner à la Fontaine ! Laisse le commandement à Davies ! »

 

 

 

Blackbeard soupira… Décidemment cette péronnelle était idiote

 

« Non. Tu restes ici. Davies m’accompagne

 

- Tu m’avais promis l’eau.

 

- Et tu l’auras. Mentit il. Seulement tu restes ici. Prends ça comme une nouvelle mise à l’épreuve… 

 

- J’ai rempli toutes tes conditions.

 

- J’insiste Angelica. Lui rétorqua Teach avec dureté. Choisis. Soit tu restes ici en tant que capitaine et second. Soit c’est les geôles qui t’attendent. »

 

 

 

Angelica serra les dents et le  regarda d’un air noir

 

« Je veux ce que tu m’as promis

 

- Alors obéis et tu l’auras. Pour l’instant tu ne pars pas. » Lui lança Teach avant de sortir.

 

Une fois seule, Angelica laissa échapper des larmes de rage avant de se reprendre… Au moins elle n’aurait plus à subir Jack…

 

 

 

Queen Anne ‘ S Revenge

 

Geôle

 

 

 

Jack jeta un regard rapide alentour puis, une fois rassuré, il s’approcha de la cellule dans laquelle croupissaient ses compagnons. En le voyant, Gibbs se leva vivement et se précipita dans sa direction

 

« Capitaine ! S’exclama-t-il. Vous avez trouvé le moyen de nous sortir de là ! Jubila-t-il, emporté par la foi sans borne qu’il portait au pirate.

 

- Non. S’empressa de tempérer Jack.

 

- Mais… » Balbutia Gibbs tandis qu’Hector soupirait bruyamment

 

 

 

Jack se tourna vers ce dernier

 

« C’est lui qui va vous sortir de là…

 

- Sparrow espèce de sale ba…Commença Barbossa

 

- Pas le temps. Le coupa Jack. Dans une heure Teach, son second, Elizabeth et moi nous serons partis. Ce sera le moment d’agir Hector

 

- Ne me dis pas ce que je …

 

- Angelica va garder le navire. Fais avec elle ce que tu fais de mieux Barbossa.

 

- Mais comment veux-tu ? » Commença Barbossa, furieux

 

 

 

Jack sourit ironiquement

 

« Allons ne soit pas modeste… Tu es en quelque sorte le champion en la matière …Tu as six jours Barbossa. N’oublie pas, celui qui reste sur place… reste sur place. Termina-t-il platement

 

- J’ai une meilleure idée. Susurra Barbossa

 

- Je n’en doute pas mais je n’ai pas le temps de t’écouter. Le coupa à nouveau Jack. N’oublie pas l’éventail… Il pourrait te sauver la vie… » Lui chuchota-t-il, le faisant par la même occasion irrésistiblement penser à Calypso, avant de s’éloigner rapidement, les laissant en plan

 

 

 

Gibbs regarda Jack partir sans trop y croire puis sentit son cœur se serrer en comprenant que son vieil ami venait de les abandonner à leur sort sans sourciller. Ragetti quand à lui, se tourna vers Barbossa avec un air rigolard

 

« Vous voulez un éventail capitaine ? » Se moqua-t-il en prenant des allures efféminées ( ce qui n’était pas trop difficile pour lui)

 

Barbossa lui lança un regard mauvais et Gibbs intervint, cherchant un espoir auquel se raccrocher

 

« Dites … Maintenant que le capitaine Jack est parti vous pouvez nous le dire … Qu’est-ce que vous êtes sensé faire ?

 

- Rien de plus que l’impossible. » Soupira Barbossa.

 

 

 

Un silence inconfortable suivit ce brusque aveu de faiblesse durant lequel Hector prit conscience de ce qu’il venait de dire. Le visage déformé par une grimace, le pirate compléta sa phrase

 

« Pour Sparrow cela va sans dire, pour moi ce ne sera qu’une formalité… Six jours, c’est presque trop. » Pavoisa-t-il.

 

A sa grande satisfaction les hommes le crurent (ou plus vraisemblablement firent semblant de le croire) et Barbossa s’éloigna avec distinction ( ce qui n’était pas facile en étant enchaîné ) pour s’asseoir. N’empêche … Il avait beau dire…. Ça n’allait pas être évident … Que ce soit pour la première ou la seconde partie du plan de ce maudit Sparrow qui comme toujours s’était réservé la meilleure partie…

 

 

 

Queen Anne ‘S Revenge

 

Cabine

 

 

 

S’efforçant de masquer sa satisfaction, Jack pénétra dans sa cabine. Il éprouva encore plus de mal à masquer son sourire en voyant son air anéanti.

 

«  Angie ? Qu’est-ce qui t’arrive, trésor ? Mon sens aigu de la féminité me dit que tu es contrariée … »

 

Angelica lui lança un regard hostile

 

« Il se passe que Teach refuse que je vous accompagne à la Fontaine de Jouvence. Il préfère que je reste ici pour surveiller les navires…

 

- Quoi ! Glapit Jack. Hors de question, tu vas voir Angie chérie, je vais arranger ça … » Déclara-t-il en sortant de la cabine en catastrophe

 

 

 

Angelica frémit en le voyant faire… Finalement elle n’était pas très sûre de vouloir les accompagner

 

 

 

Queen Anne’ S Revenge

 

Pont

 

 

 

 

 

Blackbeard donnait ses ultimes ordres lorsque Jack le saisit brusquement par le bras, le visage bouleversé

 

«  Eddie !

 

- Lâche-moi Sparrow. Gronda Teach dont la patience (il fallait le reconnaître déjà peu élevée) était mise à rude épreuve par le pirate

 

- Mais il faut qu’Angie vienne avec nous ! » Glapit Jack

 

Blackbeard ricana ouvertement cette fois. Finalement Sparrow et Angelica s’étaient bien trouvés : aussi stupides l’un que l’autre.

 

« Sûrement pas. J’ai besoin d’elle ici.

 

- Mais moi j’ai besoin d’elle là-bas ! S’alarma Jack.

 

- Et bien il faudra t’en passer mon petit Jack… » Lui déclara Blackbeard avec une feinte affabilité en se détournant.

 

 

 

Sous le regard moqueur de Davies, le visage de Jack prit une expression catastrophée tandis que le pirate s’agitait en tous sens, faisant des moulinets avec ses mains

 

« Mais … non Angie doit venir avec nous !

 

- Et pourquoi ? Se moqua Teach

 

- Parce que … » Commença Jack s’arrêtant brusquement

 

Teach ne put retenir un sourire moqueur

 

« Ne te donne pas cette peine Sparrow… Angelica restera ici quoique tu dises… Je ne suis pas assez stupide pour vous laisser venir ensemble… Et comme je préfère t’avoir à l’œil…

 

- Mais Angie… » Tenta à nouveau Jack.

 

 

 

Blackbeard se tourna vers Davies, le prenant à témoin

 

« Jack, Jack , Jack… Tu n’as donc rien appris durant tes années à jouer au pirate ? Il faut toujours avoir un moyen de pression sur ses ennemis…

 

- Oh…. Murmura Jack

 

- Donc … Si tu ne m’obéis pas… Ta chère « Angie » risquerait d’en pâtir. Continua Blackbeard d’une voix basse et inquiétante. Bien sûr ni toi ni moi ne voulons qu’une telle chose se produise n’est-ce pas ?

 

- Non… non… Bien sûr que non… Bredouilla Jack, l’air embêté

 

- Alors tu m’obéiras. Conclut Teach avec satisfaction. Maintenant disparais, je t’ai assez vu. »

 

 

 

Cette fois Jack ne protesta pas et s’éloigna. Tandis qu’il passait devant Philip, le jeune homme se retint d’applaudir. Soit il se trompait totalement… Soit il venait d’assister au meilleur numéro de comédie de toute son existence… Et il espérait réellement que la seconde option était la bonne. Pour Syréna … Et pour eux tous…

 

 

 

Le Victory

 

Mer ignorée

 

 

 

Cela faisait quelques heures qu’ils avaient commencé à naviguer dans les eaux inconnues et Greitzer regardait d’un air d’enfant tout ce qui les entourait sans même chercher à dissimuler son émerveillement, pourtant de mauvais goût pour un amiral. C’était un paysage féerique… Complètement différent et à la fois semblable à tout ce qu’il connaissait. Nulle terre ne venait obscurcir l’horizon sur lequel ils naviguaient et pour le première fois depuis longtemps, le jeune Amiral ressentait une totale sérénité qu’il goûtait pleinement.

 

 

 

Cette dernière fut brutalement brisée par l’intervention de Groves.

 

« Malach et Hoffs manquent à l’appel. Le second est facilement remplaçable, je n’en dirais pas autant pour le premier. Peu d’hommes sont aussi bons cartographes que lui. »

 

Greitzer soupira

 

« Certes… Il nous aurait bien utile pour noter nos observations sur cet endroit que nous avons découvert… Mais il faut rester optimistes, cette fois nous sommes sur les traces de Teach. »

 

Pour le coup, Groves faillit s’étrangler de surprise, c’était bien la première fois qu’il voyait Greitzer réagir avec la sérénité d’un Amiral.

 

 

 

Un silence pensif s’installa entre les deux hommes puis Groves se décida

 

«  Je… je ne vous ai pas encore remercié. A titre personnel. »

 

Greitzer le regarda sans paraître comprendre et il précisa

 

«  Pour m’avoir empêché de sauter et de rejoindre la sirène…

 

- Oh … ça… »

 

Groves le fixa avec perplexité. Greitzer avait le regard fuyant, comme s’il avait honte… Seulement cela n’aurait pas du être le cas au vu de l’exploit qu’il avait réalisé en gardant la tête froide face aux enchanteresses des flots (certes il s’était toujours moqué des légendes qui parlaient des sirènes… mais à présent il les acceptait toutes en bloc …)

 

« Peu d’hommes sont capables de résister à leurs chants, insista-t-il, désireux de valoriser son compagnon. Il faut une grande force morale pour cela »

 

 

 

Greitzer frémit et se retourna vers lui. Theodore avait raison… Il fallait une grande force morale… Ou ne pas ressentir d’inclinaison envers les femmes. Ce qui était son cas. Seulement il n’était pas près de révéler le secret honteux qui le rongeait depuis des années… Surtout pas à son beau commodore dont le corps avait nourri plus d’un de ses fantasmes… Greitzer adopta donc une attitude compassée

 

« Disons dans ce cas que j’ai eu de la chance… Maintenant Théodore, si nous tentions de trouver ce Teach ? Après tout le Gardien avait laissé des indications précises non ?

 

- Bien… Accepta Groves, agréablement surpris par son attitude volontaire. Allons dans votre cabine nous serons plus à l’aise pour en parler. »

 

 

 

Cette fois Greitzer ne répondit pas. Son cœur battait trop fort pour ça.

 

 

 

Queen Anne ‘S Revenge

 

Cabine du Capitaine

 

 

 

Elizabeth regarda avec indifférence la porte de sa prison s’ouvrir et resta sagement immobile tandis que Teach pénétrait dans la cabine. Depuis l’épisode auquel il l’avait contrainte avec Angelica, elle n’avait plus la force de lutter. Au contraire, elle finissait chacune de ses écuelles sans laisser une seule miette, espérant que la soumission lui procurerait par la même occasion l’oubli de la femme qu’elle était devenue.

 

 

 

Si on lui avait posé la question, le reste de vie et de hargne qui brûlait toujours en elle aurait sûrement répondu qu’elle donnerait tout pour revenir en arrière et ne jamais mettre les pieds sur le navire maudit de Blackbeard. Seulement personne ne lui avait posé cette question et elle refusait même de se la poser à elle-même.  Bien entendu, elle avait compris depuis longtemps qu’elle était droguée… Mais le savoir ne changeait rien. 

 

 

 

En fait lorsque le brouillard dans lequel la maintenaient Teach et son loa se dissipait , les premières pensées d’Elizabeth étaient pour se réjouir que ni son père, ni Will ne soient là pour voir ce qu’elle était devenue. Ensuite venait la haine. Envers Teach. La rage… et la déception envers Jack. Et enfin le dégoût d’elle-même… Voilà pourquoi Elizabeth évitait de pouvoir penser par elle-même… Sa condition était déjà assez humiliante comme ça.

 

 

 

Blackbeard la regarda avec froideur, notant les membres tremblants de la jeune femme. Le régime auquel il l’avait contrainte l’avait considérablement affaiblie… Pourvu qu’elle tienne le choc jusqu’à la Fontaine.. Une mort prématurée serait particulièrement malvenue. Chassant cette pensée contrariante, Teach lui prit le bras

 

« Lève-toi, putain. Je t’emmène en promenade. »

 

 

 

Elizabeth ne réagit pas, trop faible pour même ressentir un quelconque soulagement à l’idée qu’il ne comptait pas assouvir ses besoins avec elle. Le regard vide, elle se laissa conduire sur le pont, sans même prendre le temps d’apprécier le vent frais qui lui fouettait le visage après sa trop longue réclusion.

 

 

 

Queen Anne’S Revenge

 

Pont

 

 

 

 

 

Traînant Elizabeth derrière lui, Teach se tourna vers Angelica

 

« Nous partons. Prend soin de la Revenge ou tu le regretteras »

 

La jeune femme ouvrit la bouche pour répliquer vertement mais la referma en sentant sur elle le regard perdu d’Elizabeth. Rougissante, elle se contenta d’incliner la tête en une feinte soumission.

 

« Davies. Amène le petit comédien et Sparrow, nous partons. » Déclama Teach en tapotant sa poche dans laquelle se trouvait le filtre de protection concocté par le loa.

 

 

 

Jack poussa un glapissement à cette nouvelle et serra Angelica contre lui

 

« Je reviendrais, trésor. » Lui annonça-t-il.

 

Angelica ne se donna pas la peine de répondre tandis qu’il l’embrassait langoureusement avant de venir se placer aux côtés de Teach

 

« On y va Eddie ? »

 

Pas une seule fois il n’avait regardé en direction d’Elizabeth.

 

 

 

Philip lança un regard éperdu en direction de la cabine de Syréna. Il partait sans avoir eu l’occasion de l’embrasser une dernière fois.

 

 

 

Teach ricana joyeusement et leur désigna la chaloupe.

 

« Montez. » Ordonna-t-il.

 

Les autres obéirent sans sourciller. Il était inutile que Blackbeard leur précise leur destination, ils la connaissaient déjà pour la majorité : l’enfer.

 

Chapitre 22                                                                                                      Chapitre 24

Écrire commentaire

Commentaires: 0