Chapitre 21  Humiliation et récompense


 

 

Queen Anne’S Revenge

 

Cabine du Capitaine

 

 

 

Elizabeth regarda avec appréhension Blackbeard entrer dans la cabine, les menaces de la nuit dernière encore bien en mémoire. Le pirate lui avait dit qu’elle regretterait son geste de rébellion. Et au vu de la mine qu’arborait maintenant le pirate il ne faisait aucun doute que ce moment était arrivé. Teach coula un regard amusé en direction de la femme, notant au passage que son visage était encore maculé de sa semence, ce qui confirmait les dires du loa. Cependant son geste méritait d’être puni.

 

« Lève toi, Elizabeth ». Ordonna-t-il.

 

 

 

Serrant contre elle le vêtement dont elle s’était couverte, Elizabeth obéit, le regard morne. Blackbeard la saisit sans douceur par le bras

 

« Puisque tu es si ingrate, je vais te traiter comme les autres… » Susurra-t-il en l’entraînant hors de la cabine.

 

Elizabeth, surprise par la brusque lumière, cligna des yeux mais Teach ne lui laissa pas le temps de savourer l’air marin. La maintenant d’une main il déverrouilla une porte de l’autre et la jeta dans la pièce sombre sans ménagement

 

« Entre putains vous devriez vous entendre » Ricana-t-il en jetant une écuelle pleine à l’autre occupante de la pièce.

 

 

 

Elizabeth se laissa tomber sur le sol tandis que la clef tournait dans la serrure. Elle navait quitté une prison que pour être enfermée dans une autre.

 

 

 

Queen AnneS Revenge

 

Pont

 

 

 

Philip vit du coin de l’œil Teach déverrouiller la porte de Syréna pour y jeter la blonde et frémit, tremblant à lidée quil puisse faire du mal à sa chanteuse avant de soupirer de soulagement en le voyant ressortir presque immédiatement. A la pensée de Syréna, il se souvint avec un sentiment durgence que cette dernière lui avait confié une mission. Une mission quil entendait bien remplir jusquau bout.

 

 

 

Le jeune homme fouilla le pont du regard et son coeur manqua un battement en reconnaissant Jack Sparrow. Le pirate était seul. Pour une fois. Saisissant sa chance, Philip savança vers lui, conscient que les hommes d’équipage étaient trop occupés à commenter le mini drame qui venait de se jouer sous leurs yeux pour sintéresser à lui.

 

 

 

Tremblant légèrement, Philip sapprocha de Jack. Certes Syréna le pensait de leur côté mais

 

« Je dois vous parler ». Souffla-t-il en s’accoudant aux côtés de Jack.

 

Le cœur battant, Philip attendit une réponse… Sans succès. Surpris, il se retourna vers le pirate et le dévisagea, notant sa pâleur soudaine. Embarrassé, Philip tenta à nouveau, plus fort cette fois

 

« Je dois vous parler. »

 

 

 

Le regard fixé sur le pont, Jack répondit sans le regarder.

 

«  J’ai entendu. Pas maintenant, petit. »

 

Désemparé Philip lui saisit le bras

 

« C’est urgent »

 

Jack se libéra sans douceur, le regard fixe

 

« J’ai dit pas maintenant… La cale . Dans une heure. J’ai… j’ai besoin de rhum. »Balbutia-t-il en s’éloignant d’une démarche chancelante.

 

 

 

Plus inquiet que jamais, Philip le suivit des yeux. Il venait de comprendre plusieurs choses. La première était que Jack Sparrow était sans nul doute lun de ces ivrognes pour les âmes desquels il avait prié dans une autre vie. Il avait suffisamment vu lexpression avide quarborait le pirate quelques instants plus tôt sur les faces de pauvres bougres devenus esclaves du laudanum ou de lopium pour ne pas sy tromper. La seconde quil comprit fut plus brutale et était engendrée par la première : le seul salut de Syréna ( et donc le sien) reposait entre les mains dun homme incapable d’échapper à ses propres démons Dans ce cas comment espérer quil vienne à bout de ceux de Syréna ? Découragé, Philip soupira lourdement tandis que Davies sapprochait de lui

 

«  Remets toi au travail Phil… Et ne t’en fait pas trop, ta précieuse « Syréna » déteste les femmes. » Se moqua-t-il

 

 

 

 

 

Queen AnneS Revenge

 

Cabine

 

 

 

 

 

Tétanisée par la terreur, Elizabeth fixa le monstre auquel Blackbeard venait de la livrer. Une sirène lui souffla son esprit tandis quelle découvrait le buste humain surmontant une queue poissonneuse. Le cœur cognant dans sa poitrine Elizabeth chercha instinctivement son épée avant de se souvenir avec consternation que cette dernière lui avait été ôtée des jours plus tôt

 

 

 

De son côté , Syréna retroussa ses lèvres en découvrant la créature blonde et diaphane que Blackbeard lui imposait. Méfiante, elle sapprocha de lassiette que lautre avait jetée et mordit dans un morceau de chair sans quitter l’étrangère des yeux.

 

 

 

Lestomac dElizabeth se tordit douloureusement à la vue de la viande juteuse et à peine cuite que le monstre dévorait. De la viande. Autre chose que le régime auquel Blackbeard la contraignait. Fascinée, elle suivit le mouvement des mâchoires de la sirène tandis quelle déchirait la viande sanguinolente avec un plaisir évident. Finalement, n y tenant plus, Elizabeth se racla la gorge, certaine que Blackbeard lavait jetée ici pour mieux la contraindre

 

« Vous pourriez…  m’en donner un peu ? » Demanda-t-elle, sentant trop l’urgence de son estomac pour réfléchir

 

 

 

Les dents plantées dans la chair, Syréna sarrêta net. Depuis quand les humaines sintéressaient elles à la chair de leur partenaires masculins ?

 

« Je vous en prie…. Gémit Elizabeth d’une voix pitoyable

 

-  Elizabeth Swann… Siffla Syréna en comprenant brutalement à qui elle avait affaire, Calypso leur ayant narré en détails la soif de vie de la jeune femme

 

- Vous savez mon nom ??????? » S’étonna Elizabeth qui en oublia un bref instant sa faim

 

Dédaignant de répondre, Syréna la toisa. Elle n’était pas aussi belle que Calypso l’avait dit… En tout cas elle l’était moins qu’elle-même, songea la sirène avec vanité.

 

 

 

Elizabeth, de son côté, fixait le plat de la sirène avec envie, son esprit perturbé lui dictant que si la bestiole ne lavait pas encore attaquée c’était quelle ne comptait pas le faire. Syréna nota avec un choc le regard rempli denvie, non de désir, que la jeune femme posait sur son assiette. Calypso avait décrit Elizabeth Swann comme une mangeuse dhommes Une mangeuse Syréna détailla les longs cheveux blonds la taille fine  et la peau translucide où brillaient deux billes sombres dElizabeth. Si cette dernière navait pas arboré ces affreuses jambes désespérément humaines elle aurait presque pu passer pour lune des leurs.

 

« S’il… s’il vous plait… » Murmura Elizabeth dont l’estomac grognait bruyamment

 

 

 

Syréna hésita. Elle était repue certes mais naimait pas spécialement les humains. Surtout les femmes. Mais celle-ci Sans réfléchir elle lui jeta un morceau de viande

 

Surmontant son écoeurement, Elizabeth mordit à pleines dents dans la chair fraîche, dévorant le morceau

 

«  Encore ! Réclama-t-elle, sentant avec hargne ses forces lui revenir

 

Syréna sourit et approcha l’assiette, la posant entre elles deux

 

 - Prend Elizabeth…. »

 

Sans l’ombre d’une hésitation; Elizabeth déchira la chair, léchant le sang sur ses doigts avant de s’interrompre, repue et l’esprit clair

 

«  Qui êtes-vous ?

 

-  Une sirène. » Répondit Syréna

 

 

 

Elizabeth digéra linformation (entre autres) et se tourna vers elle, sous le charme malgré elle des longs cheveux bruns et des yeux outremers que la sirène lui offraient

 

« Racontez … » Lui proposa-t-elle.

 

Et Syréna, surprise par elle même , entama son récit…

 

 

 

 

 

Queen Anne S Revenge

 

Cale

 

 

 

 

 

Les doigts crispés sur sa bouteille, Jack buvait, le regard froid , lorsque Philip sapprocha avec réticences

 

«  J’ai parlé avec Syréna. » Commença le jeune homme

 

Jack jeta un  regard inquiet alentour et le poussa dans un recoin

 

« Elle… M’a demandé de …. Vous dire … Contacter Naa. Balbutia Philip

 

-Naia. » Corrigea Jack d’un ton pressant en ôtant avec une réticence manifeste  l’une des bagues qui ornaient ses mains

 

 

 

Philip le regarda avec surprise tandis que Jack grimaçait,la bague entre ses doigts

 

«  Pourquoi fais tu ça ?Lui demanda-t-il abruptement

 

- Pour Syréna. Répondit Philip

 

- Ohhhh…. Ironisa Jack. Et jusqu’où es tu prêt à aller pour elle ?

 

- Je mourrais pour elle. Répondit Philip sans hésiter

 

-  Parfait. Lui assura Jack avant de se crisper. Prend cette bague et.... Jette la dans l'océan quand tu seras certain de pouvoir être seul et tranquille. Puis attend.... Naia te la ramènera. Tu me la rendras ensuite

 

- D'accord. Je vous le promets. » Lui assura Philip désireux de ne pas le contrarier.

 

 

 

Jack s'assombrit brutalement et lui tendit la bague

 

« C’est fou ce que tu me rappelles quelqu’un . » Murmura-t-il

 

Philip referma sa main sur  la bague et le toisa

 

«  Ah  oui ? Que lui est il arrivé ?Demanda t ‘il  d’un ton de défi

 

- Il est mort ainsi qu'il l'avait promis. » Rétorqua Jack avec froideur

 

Philip frissonna légèrement et le pirate s'écarta.

 

«  Maintenant laisse moi seul petit. » Lui ordonna t'il d'un ton dur.

 

Surpris Philip recula tandis que Jack s'accordait une nouvelle rasade de rhum et se résigna à partir. Alors qu'il revenait sur le pont, le jeune homme réalisa qu'il ignorait les raisons pour lesquelles le pirate avait si rapidement accepté de l'aider.... Tout comme la nature du service qu'il lui demanderait en échange, en effet Philip n'était pas assez naïf pour croire que le geste du pirate était totalement désintéressé...

 

 

 

Queen Anne'S Revenge

 

Cale

 

 

 

Le loa dormait lorsque Blackbeard vint le rejoindre et le pirate le secoua sans ménagement, le fixant d'un oeil cruel

 

« Fais toi une potion fortifiante au lieu de dormir, j'ai besoin que tu sois sans cesse disponible

 

- J'évite de trop faire appel à la magie. » Rétorqua le loa

 

Blackbeard le dévisagea quelques instants et parti dans un gigantesque éclat de rire avant de s'interrompre brusquement

 

« Et bien tu vas faire un effort loa. » Lui ordonna t'il froidement

 

Le sorcier se crispa légèrement, agacé par le ton employé par son vieux complice et élève avant de se détendre, après tout leur intérêts convergeaient, une fois que Blackbeard serait maître des pouvoirs de Calypso grâce à ses charmes, il aurait besoin de quelqu'un pour l'aider à contrôler la nymphe.... Et même si le pirate était doué, il n'y arriverait pas seul. En fait, si Blackbeard était appelé à devenir le plus grand des pirates, il serait quand à lui, le loa le plus puissant.... Cette perspective valait bien quelques humiliations... en attendant de pouvoir s'imposer.

 

 

 

Sans broncher, le loa se décida donc à faire la potion de fortification sous le regard satisfait de Blackbeard. Le pirate s'installa donc, changeant de sujet à présent qu'il avait réussi à imposer sa volonté au loa

 

« Tu as l'air satisfait, commenta le loa. Une raison particulière ? »

 

Blackbeard lui répondit par un sourire mauvais

 

« Je pensais à ma fiancée... J'ai particulièrement apprécié le regard rempli d'horreur dont elle a gratifié notre pensionnaire lorsque je l'ai enfermée à ses côtés »

 

Le sorcier le fixa

 

« Tu l'as mise avec la sirène ?

 

- En effet, » se délecta Blackbeard à qui la peur d'Elizabeth n'avait pas échappé

 

 

 

Le loa le fixa avec insistance

 

« J'espère que tu ne lui as pas donné à manger

 

- A qui ? Demanda distraitement Teach, perdu dans ses anticipations de gloire

 

- A la sirène. Rétorqua le loa. L'esprit de l'autre commence juste à assez s'affaiblir... Il ne s'agirait qu'elle se nourrisse autrement que grâce au régime que nous lui avons réservé. »

 

Teach se crispa brusquement

 

«  Elle n'oserait pas.... »

 

Le loa ne put retenir un petit ricanement moqueur. Décidemment il avait raison, Blackbeard avait encore beaucoup à apprendre avant de l'égaler

 

« Il me semble que cette fille n'est pas du genre à se laisser étouffer par les scrupules », commenta t'il

 

Un regard furieux lui répondit et Teach se leva à la hâte

 

« Je prépare de quoi l'affaiblir ? » Susurra le loa

 

Teach ne se donna pas la peine de répondre et claqua la porte derrière lui tandis que, pour la première fois depuis longtemps un véritable sourire relevait les lèvres du sorcier

 

 

 

Queen Anne'S Revenge

 

Cabine

 

 

 

Elizabeth se sentait mieux, ou du moins elle avait l'impression d'avoir les idées plus claires. La nourriture que lui avait offert contre toute attente la sirène semblait avoir dissipé la torpeur qui était la sienne depuis plusieurs jours et elle avait donc put suivre avec attention le récit de sa compagne d'infortune. Ensuite elle lui avait expliqué sa situation, revivant avec souffrance le naufrage de l'Empress puis ses autres déboires. Après cela les deux femmes étaient parvenues à un accord, à une entraide.... Ce qui autant surpris la sirène que la femme, mais leur haine de Blackbeard avait pris le dessus sur leur antipathie viscérale lune pour lautre.

 

 

 

L'arrivée de Blackbeard mit fin à l'harmonie apaisante qui avait envahi la cabine. Instinctivement, Syréna et Elizabeth reculèrent à son approche et le pirate serra les dents en voyant le plat soigneusement vidé qui traînait entre les deux femmes

 

«  Debout, Elizabeth ». Ordonna t'il froidement.

 

La jeune femme le fixa et obéit lentement tandis que Teach se crispait en constatant que son regard semblait un peu plus vif.

 

« Tu as mangé ». Ragea t'il

 

Elizabeth ne put retenir un léger sourire ironique

 

«  Personne ne m'a ordonné de ne pas le faire. Répondit elle d'un ton innocent. Et j'avais très faim. »

 

La main de Teach s'écrasa brutalement sur sa joue

 

« Tu vas le regretter, ma belle. » Lui promit il en la saisissant par le bras sans douceur pour l'entraîner à l'extérieur

 

Réprimant ses tremblements, Elizabeth n'eut pas d'autre choix que de le suivre et laissa échapper un sifflement de rage alors qu'il la projetait dans sa propre cabine, l'enfermant rapidement avant de se détourner

 

 

 

Queen Anne'S Revenge

 

Cale

 

 

 

Rien qu'au bruit des bottes de Teach, le loa devina que l'autre était furieux, le fracas que fit la porte en s'écrasant contre le mur confirma son intuition

 

«  Cette sale garce ne recule devant rien. » Ragea Teach

 

Le loa soupira et prit l'air ennuyé savourant le plaisir de sentir l'autre en position difficile, une position qui lui permettait une fois de plus de lui prouver à quel point il était indispensable à la réussite de ses projets

 

« Est ce que ça remet en question sa préparation ? » S'inquiéta Teach

 

Un sourire mauvais aux lèvres; le loa lui tendit la potion fumante qu'il venait de préparer

 

« Fais lui avaler ça. Ensuite assure toi qu'elle ne se procure plus rien à manger hormis notre régime spécial. Surveille la, surtout lorsque vous irez à la fontaine. »

 

Blackbeard renifla la potion et se tourna vers le loa

 

« L'effet ? »

 

 

 

Le sorcier savoura son moment de gloire

 

« Sa volonté sera totalement annihilée.... Pendant un temps limité, suffisamment toutefois pour neutraliser les effets de la nourriture qu'elle a absorbée. »

 

Blackbeard grommela

 

« Et pourquoi ne pas lui en avoir donné avant ?

 

- Parce que cette potion doit être utilisée avec précautions, elle s'avère dangereuse pour le corps, un abus pourrait conduire à la mort. »

 

Teach hésita

 

« Et tu dis qu'elle ne risque rien, là ?

 

- Non, cette prise ne lui fera aucun mal, enfin hormis à sa volonté. Ricana le loa. En revanche elle risque de perdre connaissance quelques instants. »

 

Blackbeard observa la fiole avec un sourire méchant et reprit

 

« Combien de temps pour faire effet ?

 

- Ce soir elle sera parfaitement docile. Répondit le loa.

 

- Sera t-elle consciente de ce qu'elle fait ? Demanda Teach, les yeux brillants de cruauté

 

- Oui elle saura ... mais sera incapable de se dérober aux ordres... » Rétorqua le sorcier

 

Le sourire de Blackbeard s'élargit à cette pensée et il empocha la fiole

 

« Finalement cette petite catin a eu une excellente idée de manger... Je vais pouvoir tester les effets de ceci sur elle. »

 

 

 

Queen Anne 'S Revenge

 

Cabine du Capitaine

 

 

 

Après que Teach l'ait jetée dans sa cabine, Elizabeth ne perdit pas de temps à s'apitoyer de nouveau sur son sort. Constatant que le pirate n'avait pas pris la peine de l'attacher elle se précipita vers le bureau, cherchant avec empressement de quoi se défendre. Elle était tellement absorbée par son idée fixe qu'elle n'entendit pas la porte s'ouvrir lentement derrière elle

 

« Je me demande ce que tu espères faire contre moi, même armée. » Ricana Teach en la suivant du regard avec amusement

 

Elizabeth frissonna et sursauta, lui adressant un regard brûlant de haine tandis qu'il la toisait

 

« Approche. » Lui ordonna t'il

 

Elizabeth ne bougea pas et Blackbeard lui adressa un regard mauvais

 

« Je t'ai dit d'approcher alors fait le sans quoi certains pourraient bien perdre une partie d'eux-mêmes.

 

- Monstre... »ragea Elizabeth entre ses dents serrées, s'approchant toutefois

 

 

 

Teach referma sa main sur la fiole qu'il tenait et la lui tendit

 

« Bois. »

 

Méfiante Elizabeth examina le liquide verdâtre

 

« Qu'est ce que c'est ?

 

- Tu n'as pas à le savoir. Si ça peut te rassurer ça ne te fera aucun mal... Je te l'ai dit, ton corps est une denrée précieuse à mes yeux. »

 

Ce qui ne rassura pas Elizabeth....

 

« J'ai dit : bois. Répéta Teach d'une voix trahissant son impatience. Je te trouve bien hésitante pour une charogne qui n'a pas hésité à se nourrir de chair humaine, » ajouta t'il

 

Elizabeth blêmit à la grande satisfaction du pirate et une grimace écoeurée se forma sur son visage.

 

« Allons de quoi crois-tu que se nourrit ta nouvelle "amie" Se moqua Teach avant de reprendre d'une voix métallique. Maintenant bois ou je te le fais avaler de force. »

 

Peu rassurée, mais voyant difficilement comment s'y soustraire, Elizabeth s'empara de la fiole

 

« Tout. » Lui ordonna Teach

 

La jeune femme obéit, le liquide lui brûlant la gorge puis posa un regard trouble sur Teach avant de s'évanouir.

 

 

 

Lorsqu'elle se réveilla, elle était couchée à même le sol, Blackbeard à quelques pas d'elle. Elizabeth le regarda, les yeux brouillés par un voile opaque et demanda d'une voix rauque

 

« Que s'est il passé ?

 

- Relève-toi. » Lui ordonna Teach

 

La jeune femme songea qu'elle n'en avait pas la force mais ses jambes obéirent machinalement sous le regard moqueur du pirate

 

« Qu'est ce que vous m'avez fait... S'affola Elizabeth. Qu'est ce que vous m'avez fait boire ?

 

- Va t'asseoir. Lui ordonna à nouveau Blackbeard. Et tais-toi. »

 

Elizabeth ouvrit la bouche mais se sentit brusquement incapable de réagir, affolée elle lança un regard rempli de détresse à Teach qui ricana

 

«  Je t'avais dit que tu regretterais ta désobéissance. » Se moqua t'il avant de sortir

 

 

 

Queen Anne'S Revenge

 

Pont

 

 

 

Les dents serrées, Angelica suivit Teach du regard tandis qu'il sortait de sa cabine. A sa grande surprise, le pirate lui fit un large sourire et s'approcha d'elle

 

« Ton chien n'est pas avec toi ? Lui demanda t'il

 

- Si c'est à Sparrow que tu fais allusion ça fait plus d’une heure qu'il cuve son rhum. Répondit Angelica. Si seulement il pouvait en crever....

 

- Toujours aussi douce. » Ironisa Teach en passant familièrement un bras autour de ses épaules

 

Angelica se raidit instinctivement et tenta de se dégager sans y parvenir

 

« Lâche moi Teach. Grogna t'elle

 

- Ta mère était tellement plus affectueuse, se moqua Blackbeard, savourant la rougeur qui venait d'envahir les traits de la jeune femme. Enfin je suis très content de toi Angelica, ton comportement m'a donné toute satisfaction. »

 

 

 

Angelica le regarda de biais, surprise. Blackbeard fit mine de ne pas s'en apercevoir, et continua presque gaiement

 

« Bien entendu tu comprendras que je ne te fasse pas encore complètement confiance

 

- Bien entendu. Grinça la jeune femme

 

- D'un autre côté,ton obéissance mérite une récompense. » S’amusa-t-il

 

Cette déclaration inquiéta plus Angelica que le reste et elle attendit avec angoisse.

 

 

 

Blackbeard lui fit un sourire mauvais puis l’entraîna à l’écart

 

« Tu détestes vraiment Elizabeth Swann n’est-ce pas ?

 

- Cette sale petite catin … Rétorqua Angelica sans pouvoir se retenir

 

- Oui. Approuva Teach. Une vraie catin encore pire que ta mère si tu veux tout savoir. Enfin passons… Donc tu détestes Elizabeth. Après tout, c’est normal elle t’a piégée et à cause d’elle te voilà obligée de soulager Sparrow… »

 

Angelica lui jeta un nouveau regard inquiet

 

« Ce ne doit pas être plaisant pour toi de partager le lit de Sparrow, enfin quand il ne cuve pas… Cependant je dois admettre que tu t’acquittes très bien de ta tâche. »

 

 

 

Angelica frissonna, le compliment redoublant son inquiétude et sa méfiance.

 

« Et ? Demanda-t-elle.

 

- Je me disais que tu pouvais avoir envie d’humilier Elizabeth à ton tour …. »

 

Cette fois, plus que jamais méfiante, Angelica n’osa pas répondre. Blackbeard la toisa d’un air moqueur et continua

 

« Mais c’est en quelque sorte ma fiancée… Ricana-t-il. J’aimerais que vous rapprochiez toutes les deux…

 

- Je ne lui ferais aucunes excuses ! S’exclama Angelica. Jamais ! Cette maudite blondinette est…

 

- Je ne comptais pas te le demander. Répondit Blackbeard. Je sais que tu rêves de l’humilier, aussi … j’ai donc eu une idée… Qui me permettra de te récompenser et de tester ton obéissance… »

 

 

 

Cette fois Angelica sentit une vague nausée monter en elle

 

« C’est-à-dire ?

 

- J’ai l’habitude de partager mes femmes avec mon équipage, je pense que je ne t’apprends rien. Reprit Teach avec cruauté. Je vais donc partager Elizabeth avec toi. »

 

Angelica blêmit

 

«  Quoi ?

 

- Allons Angelica. Ne te fais pas plus bête que tu ne l’es. Ce que je veux c’est que tu laisses cette fille te faire plaisir. Elle sera humiliée, toi satisfaite et comme tu la détestes j’aurais la preuve que tu m’es fidèle. »

 

Angelica le regarda avec horreur

 

« C’est écœurant ! »

 

 

 

Souriant intérieurement, Teach prit l’air peiné

 

« Tu refuses mon cadeau et ma confiance Angelica ? Quel dommage… Moi qui imaginais pouvoir te confier le Revenge durant mon absence. »

 

La jeune femme le fixa, réfléchissant à toute allure. Elle connaissait Teach. Il n’avait inventé cette récompense que parce qu’elle était certaine qu’elle refuserait … Tout comme la putain. D’ailleurs….

 

« Et si ton « esclave » s’avère moins docile que tu ne le pensais ? Lui demanda-t-elle. Si elle refuse ?

 

- Tu auras le droit de la punir de la façon que tu préféreras à condition de ne pas la tuer. » Répondit Blackbeard en maîtrisant un rire.

 

Angelica était décidemment incapable de résister à l’appel du pouvoir.

 

 

 

La jeune femme hésita puis releva la tête d’un air de défi

 

« Si j’accepte, je n’aurais plus à coucher avec Sparrow ?

 

- Dès que nous serons revenus de la Fontaine et que j’aurais la formule que je convoite tu pourras lui faire tout ce que tu voudras.

 

- L’eau de la Fontaine ?

 

- Je te l’avais promis.

 

- Le Pearl ? Demanda Angelica d’un air méfiant

 

- Si ça t’amuse… » Rétorqua Teach

 

 

 

Angelica le fixa

 

« Pourquoi fais tu ça ?

 

- Tu es ma fille. Je n’ai pas envie de devoir te tuer. Sers-moi fidèlement et tu seras récompensée comme les autres. »

 

Angelica réfléchit à nouveau. Accepter ne lui coûterait rien finalement, elle était certaine qu’Elizabeth Swann refuserait …

 

« D’accord. Finit elle par lâcher

 

- Excellent choix. Ironisa Teach en la prenant par le bras

 

- Maintenant ? Déglutit Angelica

 

- Pourquoi tu as envie de te faire belle pour elle ? Se moqua Teach. Je ne savais pas que tu avais ce genre de désir Angelica. »

 

 

 

La jeune femme se libéra de son étreinte d’un geste sec et releva la tête

 

« La seule chose que je désire c’est voir son expression lorsque je l’écraserais après qu’elle ait refusé ton ordre. » Ricana-t-elle.

 

Blackbeard secoua la tête et l’entraîna, se demandant une fois de plus comment il avait pu engendrer une fille aussi stupide …

 

 

 

Queen Anne’S Revenge

 

Cabine du Capitaine

 

 

 

 Angelica pénétra dans la pièce et fixa Elizabeth avec un sourire en constatant que le jeune femme n’avait plus rien de la créature hautaine prête à lui donner des ordres. Savourant par anticipation ce qu’elle lui ferait subir après qu’elle ait refusé d’obéir elle se tourna vers Teach d’un air de défi. Le pirate referma soigneusement la porte et alla s’installer à son bureau, ses bottes reposant sur ce dernier tandis qu’il se servait une large coupe de rhum.

 

 

 

Tremblante, Elizabeth se retourna vers lui, ne sachant si elle devait être soulagée ou amère devant ce que la présence d’Angelica signifiait : sa mise à mort. Teach ricana et lui désigna Angelica, qui un sourire mauvais aux lèvres, attendait sa victoire.

 

« Occupe-toi d’elle, Elizabeth. Je veux voir si tu es capable de donner du plaisir à une femme. Peut-être seras-tu moins décevante … »

 

 

 

Elizabeth le regarda avec horreur. Hors de question qu’elle fasse une chose pareille ! Pourtant, elle commença à avancer en direction d’Angelica, adoptant inconsciemment la démarche saccadée des zombies avec lesquels s’amusait le loa. La brune recula

 

« Qu’est-ce qu’elle a ? »

 

Un rire lui répondit et Blackbeard répondit d’une voix tranchante

 

« Savoure ta récompense Angelica. Ou peut-être préfères tu rejoindre les prisonniers à la cale ? »

 

Angelica ouvrit la bouche pour répondre au moment où Elizabeth, les yeux remplis de dégoût mais incapable de résister à l’ordre donné, plaquait ses lèvres sur les siennes, insinuant sa langue dans sa bouche.

 

 

 

Angelica tremblante de rage, entendit le rire de Teach résonner et repoussa brutalement Elizabeth

 

« Comment peux tu oser .. Bafouilla-t-elle.

 

- Tu ne veux plus ? Se moqua Blackbeard. Allons Angelica, te laisser goûter à mon bien le plus précieux est un honneur. Montres toi en digne …

 

- Tu es fou ! » Ragea la jeune femme.

 

Elizabeth la fixa. Elle haïssait Angelica de toutes ses forces. Pour tout ce qu’elle lui avait fait subir depuis le début.

 

« Déshabille la, caresse la ». Lui ordonna Blackbeard.

 

La nausée monta en la jeune femme tandis que ses mains se glissaient le long de la chemise d’Angelica, la déboutonnant d’une main sure. Avec un sentiment d’horreur elle posa les mains sur les seins lourds de l’autre, les palpant légèrement.

 

 

 

Angelica rougit violemment tandis qu’Elizabeth la poussait sur le lit.

 

« Que veux-tu Angelica … Ricana Teach. Tu avais raison, c’est une putain qui adore donner du plaisir…

 

- Arrête ! Ragea Angelica. Arrête ça tout de suite ! » Paniqua-t-elle en croisant le regard vide d’Elizabeth

 

La jeune femme glissa ses mains sur le pantalon d’Angelica, défaisant rapidement sa fermeture.

 

« Elle est un peu plus habile maintenant. Commenta Blackbeard en savourant son rhum. Dépêche-toi de la faire venir Elizabeth, j’ai envie de te mettre après. »

 

Le cœur battant à tout rompre, Elizabeth tenta vainement de reculer mais ses membres refusèrent une fois de plus de lui obéir, au contraire, elle glissa la main entre les cuisses nues d’Angelica qui poussa un gémissement étranglé.

 

 

 

Blackbeard ricana de plus belle

 

« Lèche la. Tu verras elle est douée pour ça… » Ajouta-t-il à l’adresse d’Angelica.

 

La femme ne répondit pas et se crispa alors que les lèvres d’Elizabeth effleuraient son endroit le plus intime, rapidement suivies par sa langue.

 

« Quel dommage que je n’y ai pas pensé avant. » Se moqua Teach tandis qu’Elizabeth s’activait entre les cuisses de l’autre avec frénésie, incapable de résister à la voix qui lui criait d’obéir.

 

Un gémissement étranglé lui répondit et Angelica se cambra brutalement, le désir se répandant dans son bas ventre à sa consternation.

 

« Lèche lui tout. Ordonna Teach. Prépare la pour Sparrow. »

 

 

 

Elizabeth s’immobilisa brusquement et serra les draps de toutes ses forces pour s’empêcher d’obéir. Sans succès. Un gémissement lourd lui répondit, Angelica sentant avec panique le plaisir monter irrépressiblement tandis que, se désintéressant de la scène, Blackbeard étudiait ses cartes. Rouge de honte et d’excitation, Angelica soupira de plaisir sous la langue d’Elizabeth jusqu’à ce que Teach ne relève la tête, un sourire mauvais en découvrant la scène

 

« Arrête. »

 

 

 

La jeune femme obéit avec soulagement et s’écarta, son geste causant un gémissement de frustration.

 

« J’ai toujours su que tu n’étais qu’une sale putain. » Déclara aimablement Teach à sa fille.

 

Haletante, Angelica tourna la tête dans sa direction, les yeux voilés de désir alors que son corps réclamait un assouvissement

 

« Termine la. » Ordonna-t-il avec un sourire moqueur.

 

Angelica se cambra en sentant la langue d’Elizabeth l’effleurer à nouveau, incapable de penser à présent au fait que c’était la femme qu’elle haïssait le plus qui la touchait ainsi. Avec un râle de plaisir elle saisit brusquement les cheveux d’Elizabeth, tirant pour lui faire mal tandis qu’elle la forçait à coller sa bouche à elle, secouée par la jouissance.

 

 

 

Elizabeth poussa un gémissement de détresse en sentant l’autre se répandre sur sa langue et s’ordonna mentalement de reculer sans parvenir à faire obéir son corps. Essoufflée , Angelica soupira douloureusement, honteuse à présent que son désir avait été assouvi.

 

« Tu peux partir Angelica. Lui déclara froidement Teach. Tu as respecté ton engagement et tu as eu ta récompense. »

 

Les jambes tremblantes, Angelica se releva, se rhabillant à la hâte

 

«  Je .. Commença-t-elle avant de s’interrompre honteuse

 

- Quoi ? Se Moqua Blackbeard. Tu as peur que je raconte tes « frasques » Angelica ? Que tu aimes te faire des femmes ? »

 

Angelica baissa la tête en rougissant de honte tandis que Teach faisait signe à Elizabeth d’approcher

 

« Dégage Angelica .Et rassure toi … Tu n’intéresses personne ici. Lui asséna-t-il.  Elizabeth déshabille toi puis met toi à quatre pattes sur la table, j’ai envie de te foutre. »

 

 

 

Angelica déglutit en voyant Elizabeth obéir et s’empressa de sortir, plus que jamais honteuse de la manière dont les choses s’étaient produites…

 

Chapitre 20                                                                                                     Chapitre 22

Écrire commentaire

Commentaires: 0