Prologue

Le Damoclès, Deux ans plus tôt

 

«  Un homme avec une jambe de bois dis-tu ? Tu en es certain ? »

Le vieux sorcier vaudou branla la tête et tourna son regard aveugle vers celle qui venait de parler.

«  Les signes sont formels… Mais toutes les conditions doivent être réunies… Quant à l’homme il doit d’abord perdre sa jambe et tout ce à quoi il tient pour être capable de venir à bout de ton ennemi »

La femme se crispa.

«  Tu veux dire qu’il n’a pas encore perdu sa jambe ?

- C’est ce que je veux dire oui. C’est cela qui causera sa haine et qui tuera celui dont tu veux la perte.

- Ce n’est pas sa perte que je désire, c’est sa mort. Je veux qu’il soit anéanti ! » S’écria la femme d’une voix vibrante de rage.

 

Le sorcier dodelina de la tête.

«  La vengeance et la haine ne te mèneront à rien Rosa »

La femme posa ses yeux bleus d’acier sur l’aveugle.

«  Ca c’est à moi d’en décider. Où puis-je trouver cet homme ?

- Il est mort. » Répondit le sorcier.

Cette fois, la femme ne maitrisa qu’à grand peine sa colère.

«  Comment un mort pourrait-il tuer mon ennemi ? Tu n’es qu’un vieux fou, je ne devrais pas d’écouter.

- Certains morts reviennent à la vie… Si tu t’en donnes la peine, le Capitaine Barbossa reviendra lui aussi…. Il te suffit d’aller voir la bonne personne. »

 

La femme tressaillit.

«  Barbossa ? Tu es sûr ?

- Les augures sont formels. Le Capitaine Barbossa sera celui qui mettra un terme à la vie de T…

- Ne prononce pas ce nom !!! Je te l’interdis. »

L’aveugle s’inclina et reprit comme si de rien n’était.

«  Il doit d’abord retrouver la vie pour ensuite prendre la sienne… Mais même si tu le ramenais, il faudrait du temps pour qu’il soit prêt….

- Le temps n’a aucune importance, murmura la femme. J’ai l’éternité devant moi… »

Le sorcier sourit et ses dents jaunes brillèrent dans les ténèbres qui entouraient l’entrepont

«  Dans ce cas, il me semble que tu sais ce qu’il te reste à faire….

- Oui… Il faut que j’aille la voir. Elle » soupira la femme avec un dégout manifeste.

 

Sans attendre la réponse du sorcier, elle se retourna. Ses longs cheveux noirs flottèrent dans son dos tandis qu’elle montait l’escalier qui menait au pont du Damoclès. Resté seul, l’aveugle sourit. Les choses se mettaient en place….

 

Trois mois plus tard, Rivière Pantano

 

 

La femme reposa les rames dans le fond de la chaloupe et se pencha pour attacher cette dernière. Puis, elle leva les yeux sur la seule cabane où brillait la flamme vacillante d’une bougie. Avec un soupir, elle replia les pans de son long manteau sombre sur elle et s’engagea sur l’escalier fragile qui menait à la demeure. Là, elle ouvrit la porte sans se donner la peine de frapper.

 

En face d’elle, une femme s’approcha d’elle d’une démarche chaloupée.

«  Héléna…. Ça fait longtemps…

- On ne m’appelle plus Héléna désormais. Je suis Rosa la Rouge. » Répondit la femme d’une voix tendue.

Tia Dalma sourit lentement

«  Je sais… Comme je sais que tu as payé un bien lourd tribut pour ce que tu désirais Héléna. » Souffla t’elle en effleurant le dos de la jeune femme.

Cette dernière se crispa et pinça ses lèvres pour retenir un cri de douleur. Puis, elle se tourna vers la sorcière.

«  Dans ce cas, tu sais ce que je suis venue te demander. »

 

Tia Dalma sourit d’un air nostalgique et se tourna vers la fenêtre.

«  Oui, je sais…. Tu es venue me demander de ramener le fameux Hector Barbossa du royaume des morts…

- Tu en es capable non ? »

Tia Dalma inclina le visage

«  J’en suis capable seulement Héléna, tu sais qu’il faut me payer pour ce que tu désires le plus au monde…. »

Cette fois, Héléna sourit légèrement.

«  Il me semble qu’Hector Barbossa était l’un des neufs seigneurs de la Piraterie non ? »

 

Les deux femmes se mesurèrent du regard et Tia Dalma la regarda avec intérêt.

«  Continue…. »

Héléna eut un petit sourire faussement ingénu

«  Je doute qu’il ait eu le temps de léguer sa pièce à qui que ce soit avant de mourir…

- Sa pièce ne m’intéresse pas, je ne compte pas devenir pirate.

- Les neufs pièces de huit sont nécessaires pour… libérer Calypso » souffla Héléna comme une caresse.

Cette fois, ce fut le tour de Tia Dalma de se crisper

«  Tu sembles être au courant de beaucoup de secrets, Héléna »

La jeune femme sourit et joua négligemment avec l’un des bocaux de la sorcière.

«  Alors ? Qu’en dis-tu ? »

 

Tia Dalma rit légèrement

«  J’en dis que nous avons un accord Rosa la Rouge… Mais pour parvenir à ramener Barbossa de notre côté, il me faudra une pierre… Une pierre de résurrection. »

Héléna soupira avec fatalisme. Ça devenait lassant que tout soit toujours aussi compliqué…

«  Tu l’auras. » Répondit-elle en tournant les talons

Tia Dalma hoqueta

«  Tu ne me demandes pas où la trouver ?

- Inutile, je sais qui en possède une… »

 

Deux semaines plus tard, Sud des Amériques.

 

«  Rosa, aucun des hommes n’ose le dire mais nous le pensons tous. C’est de la folie de revenir ici » déclara le second de la jeune femme.

Héléna posa son regard bordé de noir sur l’homme.

«  Personne n’est obligé de me suivre. 

- Vous savez bien que je ne vous laisserai pas y aller seule » soupira le second.

 

Un léger sourire illumina le visage de la jeune femme et elle s’avança sur le quai.

«  Dans ce cas, pourquoi perdre du temps ? »

L’homme lui emboita le pas et Héléna vit avec satisfaction les marins qui peuplaient le port s’écarter sur son passage. Ses bottes claquèrent sur le sol et elle se présenta devant une hacienda richement décorée.

«  C’est de la folie » répéta le second derrière elle.

 

Héléna sourit froidement et pénétra dans la demeure cossue. Presque immédiatement, un domestique affolé se précipita vers elle.

«  Vous ne pouvez pas entrer !!! »

Sans s’arrêter, la jeune femme empoigna le pistolet qu’elle portait toujours à la ceinture et abattit l’homme. Puis, elle s’avança vers le salon.

 

Une moue méprisante se forma sur ses lèvres. Rien n’avait changé. Surtout pas LUI.

«  Bonsoir Federico. »

L’homme se leva d’un bond et chercha des yeux le cordon permettant d’appeler les gardes.

«  Mes hommes cernent la maison, mentit Héléna sans sourciller. Je te conseille de ne pas bouger sinon je pourrais décider de te tuer. »

Federico, blêmit et se rassit lentement.

«  J’ai une femme et deux enfants, Héléna.

- Raison de plus pour éviter les désagréments, répondit la femme. Et c’est Rosa la Rouge désormais. Héléna est morte. Il me semble que nous savons tous les deux comment cela est arrivé. »

 

L’homme évita son regard

«  Je n’avais pas le choix Héléna tu le sais bien.»

La jeune femme secoua la tête

« On a toujours le choix Federico… Il t’aurait suffi de mentir.»

Federico se signa à la hâte tandis qu’elle avançait vers lui.

«  Cesse donc tes momeries, lui lança Héléna. Je ne suis pas venue te tuer même si tu le mérites.

- Alors que viens-tu faire ici ? »

La jeune femme ne répondit pas et promena un regard nostalgique sur la pièce où elle avait passé tant de soirées avec les deux frères Cortez. Puis elle se dirigea vers la cheminée dans laquelle elle plaça un tisonnier avant de se tourner vers l’homme.

«  On dirait que tu n’as pas été long à t’emparer de l’héritage de Diego.

- Ne parle pas de mon frère, c’est ta faute s’il est mort. »

Le visage d’Héléna resta impassible

«  Il m’a offert ses années. Un sacrifice que tu aurais bien été incapable de faire.

- Tu l’as utilisé depuis le début. Maudite… pirate. »

 

Cette fois, la femme se permit un rire

«  Pirate en effet Federico. Le genre de pirate avec lequel il ne faut mieux pas tenter de négocier.

- Que veux-tu à la fin ?

- La pierre »

Cette fois Federico devint livide

«  Hors de question Héléna, je ne te laisserai pas le….

- Je ne compte pas ramener Diego, il a choisi son destin. Le coupa Héléna. Après ce que tu lui avais fait, il ne souhaitait plus vivre.

Federico perdit son sang-froid et se leva.

«  Il avait déjà tout ! Pourquoi aurais-je du lui abandonner Constance ?

- Il l’aimait.

- Et alors ? » Ricana Federico

 

A cet instant, une jeune femme blonde pénétra dans la pièce. Son regard se posa sur Héléna et sur le pistolet qu’elle portait.

«  Federico, que se passe-t-il ?

- Reste en dehors de ça Constance, » répondit l’homme d’une voix tendue.

Héléna sourit et fit un mouvement de tête en direction de son second. Rapide comme l’éclair, l’homme se glissa derrière Constance et plaça un poignard sous sa gorge.

«  Héléna !!! Non !!! » Hurla Federico.

 

La jeune femme posa son regard bleu sur Constance qui, tremblante, pleurait doucement.

«  Ne me faites pas de mal par pitié.

- Ainsi c’est toi, murmura Héléna. La femme que Diego aimait tant »

Federico s’affola.

« Héléna je t’en supplie, au nom de notre amitié ne….

- Oh ? Tu te souviens que nous avons été amis à présent ? Dommage que tu ne t’en sois pas rappelé avant de LE lancer sur ma piste. »

Les mains de Federico commencèrent à trembler et il parut sur le point de s’évanouir.

«  La pierre » répéta Héléna d’un ton impérieux.

 

L’homme hocha la tête d’un air résigné

«  D’accord, je vais la chercher…. Mais Héléna … promet qu’après tu nous laisseras en paix

- Soit, je te le promets, mais je doute que tu trouves jamais la paix après ce que tu as fait à Diego… De nous deux, c’est toi le plus coupable de sa mort. »

Federico posa un regard bouleversé sur Constance et s’empressa de sortir.

 

De longues minutes silencieuses uniquement brisées par les sanglots de terreur de Constance s’égrenèrent puis, Federico refit son apparition. Les yeux d’Héléna brillèrent de satisfaction en constatant qu’il portait la pierre et elle tendit une main avide vers elle.

«  Héléna, tout cela ne t’apportera rien de bien… Tu sais que comme tout ce que mon ancêtre a ramené, cette pierre est maudite »

La jeune femme sourit.

«  Tout dépend de la personne qui l’utilise. Quant à la damnation, ça ne me fait pas peur 

- Tu es folle…

- Tu ignores tellement de choses Federico Cortez…. Tu as beau avoir grandi ici, tu es resté aveugle à la magie… Uniquement concentré sur tes momeries religieuses… Diego était si différent…

- Personne ne peut se substituer à Dieu Héléna.

- Moi si » répondit la femme en s’emparant de la pierre.

 

Elle se tourna vers le second et lui fit un geste de la tête. Instantanément, il relâcha Constance qui se laissa glisser sur le sol. Federico se précipita vers sa femme et la serra contre lui

«  Tu as eu ce que tu voulais Héléna, maintenant part et ne revient jamais. »

Héléna sourit et se retourna, elle avança vers la porte puis se ravisa.

«  Une dernière chose Federico.

- Quoi ?

- Une marque contre une marque. ».

L’homme la regarda sans comprendre et elle s’approcha. Federico la regarda tandis qu’elle s’emparait du tisonnier.

«  Je vais te laisser le choix Federico, en souvenir de notre amitié.

- Quoi ??

- Elle ou toi ? » Souffla doucement Héléna en désignant Constance.

 

La jeune femme roula un regard suppliant vers son mari mais Federico recula

«  Alors ? Demanda Héléna

- Elle….  Murmura Federico avant de détourner le visage

- J’ai toujours su que tu n’étais qu’un lâche. » Répondit Héléna.

Le hurlement de Constance fit écho à ses mots et une odeur de chair brulée emplit la pièce.

«  Quel dommage… Elle était si belle » Souffla Héléna avant de partir, laissant derrière elle Constance dont la moitié gauche du visage était désormais entièrement brûlée.

 

Deux semaines plus tard, Rivière Pantano

 

«  Voilà la pierre » annonça Héléna

Tia Dalma inclina la tête dans sa direction et Héléna la fixa.

«  Combien de temps cela prendra-t-il ?

- Qui sait….. » Répondit Tia Dalma d’une voix trainante.

 

Héléna la fixa

«  Il va me falloir plus de garanties que cela.

- Le destin…met du temps… mais s’accomplit toujours » répondit Tia Dalma avant de s’engouffrer dans la pièce voisine.

Héléna la suivit et poussa un hoquet de surprise à la vue du squelette qui s’y trouvait

«  Voilà Hector Barbossa…. Murmura Tia avant de placer la pierre dans le torse de l’homme

- Tu avais tout prévu, souffla Héléna. Tu savais ce que je viendrais te demander.

- Toi non plus tu n’échappes pas au destin Rosa La Rouge ! » Répondit Tia Dalma d’une voix aux accents farouches.

 

Héléna ouvrit la bouche pour protester mais Tia Dalma ferma les yeux

«  Ils approchent… Ils ne doivent pas te voir.

- Qui ça ?

- Ceux qui t’aideront à voir ton souhait s’accomplir….. Tous reliés par le destin. Souffla Tia Dalma avant de sortir de la pièce. Ne bouge pas. Ordonna-t-elle d’un ton impérieux.

 

Mal à l’aise Héléna obéit et se retourna vers le squelette de Barbossa. Médusée, elle vit que la chair se reconstituait lentement sur ses os et avança une main hésitante vers le corps. Sous ses doigts, la chair fraiche s’affaissa et Héléna retira sa main à la hâte.

 

Alors, elle reporta son attention vers la pièce voisine. La jeune femme entendit les bribes d’une conversation et reconnut la voix de Jack Sparrow, un autre Seigneur de la Piraterie.

«  Que trafique cette saleté de sorcière » marmonna Héléna en approchant pour mieux écouter.

Une boule de poils se précipita vers elle et elle dû faire appel à toute sa maitrise d’elle-même pour ne pas hurler. Le singe l’ignora et se percha sur une chaise, à côté du corps de Barbossa, qu’il fixa de ses petits yeux noirs où la femme reconnut le vice.

 

Tia Dalma pénétra de nouveau dans la pièce et caressa le corps de Barbossa

«  Tu dois partir maintenant Héléna…. Dans un an jour pour jour, ta vengeance pourra s’accomplir.

- Quoi ?

- Lorsque le Black Pearl sera revenu de l’au-delà et que les pirates auront gagné la bataille… Alors, Barbossa perdra tout…..Et tu agiras » Prédit Tia Dalma.

 

Un an plus tard, le Black Pearl

 

Le Capitaine Barbossa poussa un hurlement de rage. Il était prisonnier de son propre navire ! Anéanti, l’homme regarda le pont… Partout ce n’était que corps immobilisés par les cordages et cris d’effroi.

Barbossa gémit. Il avait tout vu…. Il était mort et était revenu, il avait remporté la plus grande des batailles que la piraterie ait jamais mené, il avait libéré Calypso… il n’avait pas vécu tout ça pour mourir prisonnier de son propre navire qui ne lui obéissait plus !

 

Barbossa fixa sa jambe qui le maintenait dans les airs, serrée par les cordages qui l’immobilisaient fermement. Il prit une inspiration alors que le Pearl semblait se diriger vers un autre navire sans pour autant qu’il y ait quelqu’un à la barre. Alors Barbossa leva son épée et sans un cri il trancha la jambe qui le maintenait prisonnier….

 

Le Damoclès

 

« L’heure est venue » souffla le sorcier aveugle.

Héléna sursauta et le fixa

«  Tu es sûr ?

- La prophétie va s’accomplir…. Trouve Barbossa »

Héléna fixa le sorcier

«  Qui es-tu…. »

Un sourire jaunâtre lui répondit

«  Je ne suis que l’instrument du destin. Comme toi »

 

Mal à l’aise, Héléna recula. Le sorcier parlait comme Calypso….

 

La jeune femme grimaça, elle devait admettre que jusqu’à présent, tout ce que Tia Dalma, enfin Calypso, lui avait prédit était arrivé… Le sorcier se leva et se dirigea vers le bastingage

«  Ma mission auprès de toi est terminée » annonça-t-il avant de sauter dans les flots.

Héléna sursauta. Puis, sa soif de vengeance submergea le reste. Puisque tel était son destin. Elle ferait en sorte qu’il s’accomplisse.

 

 

                                                                                                                     Chapitre 1

Écrire commentaire

Commentaires : 28
  • #1

    Allison H. (mercredi, 02 novembre 2011 18:31)

    Un prologue annonciateur. Les semaines vont paraître longues ^^ J'ai juste une question : qui est la personne qui semble représenter Helena sur ton montage ?

  • #2

    JessSwann (jeudi, 03 novembre 2011 22:34)

    Rooo zut j'ai pas eu la notification de message ! Merci beaucoup pour ton commentaire, sur le montage c'est Kate Beckinsale dans Van Elsing :) Et je vais te répondre sur ff net !

  • #3

    Lester (mercredi, 09 novembre 2011 01:36)

    Yess enfin une fic longue avec Jack et Angelica :). Continue. Hâte au chapitre 1. J'espère qu'on va voir Jack et angelica!!!

  • #4

    Lester (mercredi, 09 novembre 2011 01:38)

    Je trouve dommage que tu ais changée de site. J'aimais bien l'autre.

  • #5

    JessSwann (mercredi, 09 novembre 2011 09:49)

    Merci beaucoup Lester :) Et oui on va beaucoup voir Jack & Angelica ( et Elizabeth aussi hem)
    Le chapitre 1 arrive ce soir ( enfin en fin de journée)
    Pour le changement de site, moi aussi j'aimais bien l'autre, je m'y suis énormément investie mais après ce qui s'est passé en septembre (: ça fait 6 semaines que le site est en vrac et il reste de nombreux bugs) j'ai décidé d'aller ailleurs, donc mes fics seront désormais sur ce site et je suis en train de construire un site pour LVNR , pour moi aussi c'est dur car après 5 ans d'investissement je dois tout reprendre un zéro, je n'ai pas pris la décision à la légère mais vraiment à cause de l'hébergeur. En espérant que tu te plairas ici aussi :)

  • #6

    Angelica Cruz (samedi, 07 janvier 2012 21:02)

    Excellent, un prologue qui met l'eau à la bouche...Vivement la suite

  • #7

    JessSwann (samedi, 07 janvier 2012 21:10)

    Merci :)

    Tu sais la suite est publiée tous les Mercredi :)

  • #8

    AngelicaCruz (dimanche, 08 janvier 2012 18:48)

    Merci, faudrais que je le lise plus vite je n'en sui squ'au début du chap 1 et il y a 8

  • #9

    JessSwann (dimanche, 08 janvier 2012 18:54)

    Lol erf bientot 9, sinon j'ai activé la newsletter au cas où tu voudrais être tenue au courant des MAJ

  • #10

    AngelicaCruz (mercredi, 11 janvier 2012 13:40)

    Le chap 9 c'est aujourd'hui non ?

  • #11

    JessSwann (mercredi, 11 janvier 2012 14:14)

    Normalement oui en rentrant du taff, sauf que j'ai mon père à manger donc j'espère être dans les délais sinon faudra attendre demain erf

  • #12

    Ladypirate (jeudi, 19 janvier 2012 00:12)

    Je me mets à cette fiction avec un peu de retard ^^
    En tout cas, j'aime bien Helena :)

  • #13

    JessSwann (jeudi, 19 janvier 2012 10:07)

    Lol tant mieux si tu aimes Héléna, elle détient beaucoup d'éléments dans cette histoire :)

  • #14

    AngeliaCruz (lundi, 23 janvier 2012 21:46)

    En parlant de Helena j'aimerais bien savoir comment elle connait Jack et quels sont leurs liens

  • #15

    JessSwann (lundi, 23 janvier 2012 22:26)

    Ahhh alors cela sera dévoilé pour partie en fin de P1 :)

  • #16

    AngelicaCruz (mardi, 24 janvier 2012 20:29)

    j'ai hâte

  • #17

    JessSwann (mardi, 24 janvier 2012 21:14)

    Héhé ne soit pas trop pressée ....

  • #18

    AngelicaCruz (mardi, 24 janvier 2012 21:20)

    j'adore les Mercredis ils n'arrivent pas assez vite

  • #19

    JessSwann (mardi, 24 janvier 2012 21:28)

    Moi j'aime pas le mercredi, c'est une longue journée pour moi erf

  • #20

    AngelicaCruz (mardi, 24 janvier 2012 22:12)

    oué c'est long comme journée un peu trop

  • #21

    JessSwann (mardi, 24 janvier 2012 22:18)

    Erf m'en parle pas en plus demain j'ai une réunion wéééé..............:(

  • #22

    AngelicaCruz (mercredi, 25 janvier 2012 06:39)

    Et moi cours.:(

  • #23

    Sk8euzenherb (vendredi, 11 mai 2012 14:33)

    Je commence (enfin ?) à lire cette fic, et le prologue confirme ce que je pressentais : une bonne lecture à venir.

    Seul hic : "reconnut la voix de Jack Sparrow", la scène que tu décris là n'est pas censée se situer à la fin de DMC ? Par conséquent, pas de Jack (à moins d'avoir une correspondance entre le l'antre de Davy Jones [ou l'estomac du Kraken, selon le moment exact] et la cabane de Tia) :D

    Hop, hop, hop => Chapitre 1

  • #24

    JessSwann (vendredi, 11 mai 2012 14:49)

    Hé Hello :) Contente de te voir ici !
    Alors pour te répondre parce que je savais que l'entrée était maladroite lol : je situe mon prologue deux ans avant OST soit durant DMC. Lorsque Héléna reconnait la voix de Sparrow, je parle de la scène du milieu du film où Jack, Will et les autres amènent le singe chez Tia. A ce moment un oeil exercé peut voir que le singe se jette sur les bottes de Barbossa qui est déjà là ( ce qui prépare la scène finale) j'en ai déduit qu'il n'était pas encore complétement ressuscité du coup j'ai mis Héléna à cet endroit, une sorte de scène cachée en fait
    C'est plus cohérent ou je t'ai embrouillée ?

  • #25

    Sk8euzenherb (vendredi, 11 mai 2012 15:48)

    Hum, plus cohérent, en effet.
    Je vais donc devoir exercer mon oeil et revoir DMC... pour mon plus grand plaisir =)

    Mais en attendant... continuation de lecture.
    Superbes chapitres et, excellente découverte concernant le personnage d'Héléna, bravo à BlackHeart et ainsi qu'à toi.

  • #26

    JessSwann (vendredi, 11 mai 2012 16:04)

    Merci beaucoup :) En ce qui concerne Héléna , c'est vraiment BlackHeart qui lui a créé son histoire et ses caractéristiques notamment physiques et familiales. Moi je brode autour, mais par contre le scénario est mien sur les autres persos et souvent je rajoute des choses que BlackHeart n'avait pas forcément anticipées:) Vu que je suis ma trame, cependant, BlackHeart participe beaucoup par ses idées et suggestions relatives à Héléna et j'ajuste mon plan en fonction même si je reconnais ne pas suivre toutes ses suggestions. Mais la plupart des péripéties relatives à Héléna sont ses idées auxquelles je m'efforce de donner vie :)

  • #27

    KennaG (mercredi, 11 décembre 2013 12:34)

    J'adore, comme toujours :) tes fics sont géniales et celle-là ne brise pas la règle, elle a l'air super ! Bravo, bravo !!

  • #28

    JessSwann (mercredi, 11 décembre 2013 13:16)

    Merci beaucoup Kenna contente que tu aimes ^^