Chapitre 7 Mutinerie

Queen Anne’S Revenge,

 

Angelica s’approcha de Jack et posa une main caressante sur son bras.

«  Ca fait des heures que tu es ici, pourquoi ne viens-tu pas me rejoindre ? » Susurra-t-elle.

Jack se retourna vers la jeune femme et son cœur se serra devant sa mine heureuse.

«  Mon père ne dira rien, chuchota-t-elle. Il a compris que tu comptais pour moi. »

Jack retint un soupir las. Il était bien placé pour savoir à quel point le fait d’avoir un père comptait pour Angelica et il maudit le destin qui faisait de lui l’homme qui briserait le cœur de la jeune castillane une fois de plus.

«  Jack ? S’inquiéta Angelica. Ca ne te ressemble pas d’avoir l’air si sérieux. »

 

Le pirate se reprit et lui fit un large sourire un peu contraint avant de l’embrasser.

«  Y aurait-il un endroit où nous pourrions parler tranquillement ?

- Parler ? Releva Angelica, un sourire aux lèvres. Je n’ai pas envie de parler Jack » Souffla t’elle en frôlant son oreille des lèvres.

Le pirate ferma les yeux alors que son bas ventre se tordait de désir, aidé en cela par la main caressante de la jeune femme.

«  Ta cabine, » souffla t’il.

 

()()

 

Une fois à l’intérieur, Angelica l’enlaça et l’embrassa langoureusement avant de se détacher de lui.

«  Je te préviens cette fois tu enlèves tes bottes. » Plaisanta-t-elle.

Jack la fixa et songea un instant que la nouvelle pouvait attendre, une fois leurs corps apaisés, il pourrait….

«  Jack ? » S’inquiéta de nouveau Angelica.

Le pirate sortit de sa rêverie et posa les yeux sur le visage troublé de la jeune femme. Un soupir lui échappa en comprenant qu’il n’avait pas d’autres choix que de lui dire ce qu’il avait appris.

«  Angie, il faut que je te parle, trésor. Ca concerne ton père. » Grimaça Jack.

 

Le cœur d’Angelica se tordit et elle blêmit.

« Que se passe-t-il ? Il y a un problème ? Tu as perdu les cartes menant à la Fontaine ou alors

- Non, non rien de tout ça. » S’empressa de lui assurer Jack.

Angelica souffla de soulagement et le pirate lui lança un regard rempli de compassion.

«  Mais je ne suis plus certain de vouloir l’y mener. En fait non, je suis sûr de ne pas vouloir le faire.

- Quoi ! Mais pourquoi ! » S’énerva Angelica avant de le gratifier d’une bordée d’injures en espagnol.

Jack supporta stoïquement l’attaque puis se décida.

«  Trésor, il ne t’a pas tout dit.

- Quoi ? Mais je ne comprends pas.

- Angelica, pour pouvoir offrir ses années à celui qui boit l’eau, le donneur doit mourir. Souffla Jack.

- Qu, quoi ? Mais non…

- Si. Et les années sont décuplées lorsque la victime est du même sang. C’est la seule raison qui a poussé Blackbeard à t’accueillir. »

 

Angelica recula, le visage bouleversé. Le cœur de Jack se serra à la vue des larmes qui emplissaient son regard et il tendit la main vers elle.

«  Je regrette Angelica. Je sais à quel point ça compte pour toi mais la seule raison qui a poussé Blackbeard à t’accepter est de te voler tes années. »

Un léger sifflement répondit à Jack et il fixa la jeune femme, prêt à la consoler. Un glapissement lui échappa alors que la main d’Angelica s’écrasait sur sa joue.

« Comment oses-tu ? Comment oses-tu accuser mon père pour cacher ta lâcheté !! »

Jack recula, le visage marbré de rouge.

«  Angie chérie je dis la vérité pourquoi ne me crois tu pas ?

- Pourquoi ? Parce que tu es incapable d’être sincère !!! J’ai eu tort, tort de croire que ça pouvait recommencer entre nous ! Je t’ai fait confiance et la seule chose que tu trouves à faire c’est de salir mon père !!

- Angelica, je

- POURQUOI ???? Pourquoi Jack ? »

 

Le pirate recula prudemment devant la fureur qui inondait les traits d’Angelica.

«  Angelica, je, tenta-t-il à nouveau.

- Sors d’ici Jack.

- Quoi ???

- Sors d’ici tout de suite ou je te tue et crois-moi cette fois je ne plaisante pas. » Lui lança la jeune femme.

Le cœur de Jack se serra et il recula.

«  Demande le lui Angelica, demande à ton père si tu ne me crois pas…. » Murmura-t-il avant de sortir le cœur lourd tandis qu’Angelica jetait un vase dans sa direction.

 

Le Damoclès

 

Héléna posa un regard las sur Barbossa. Depuis qu’ils s’étaient évadés de la prison dans laquelle elle avait espéré le maintenir quelques semaines, le pirate était devenu incontrôlable.

«  Capitaine, vous devriez faire quelque chose. » Lui lança Domez, le visage fermé.

Héléna grimaça. Depuis qu’elle avait été forcée de le remettre à sa place après qu’il l’ait surprise avec Barbossa, Domez affichait une politesse glaciale à son égard. Cependant, le second avait raison. Barbossa devenait incontrôlable et il devenait urgent pour elle de rétablir les rôles qu’elle avait assignés.

 

Après un regard de regret envers son second, Héléna s’approcha de Barbossa, qui, juché sur un tonneau, beuglait ses ordres à l’équipage du Damoclès comme s’il était le sien.

«  Hector, je vous attends dans ma cabine. »

Le pirate lui lança un regard ironique et Héléna précisa.

«  C’est un ordre Barbossa.

- Un ordre ? Mais qui êtes-vous donc pour me donner des ordres ? Je suis Seigneur de la Piraterie et

- Et moi Capitaine de ce navire. Vous n’avez aucune autorité pour imposer vos ordres sur mon bâtiment attendu que le Roi n’a nullement ordonné que le chant retentisse. » Le coupa-t-elle avec sécheresse.

 

Les yeux de Barbossa s’allumèrent brièvement et il la fixa.

«  Vous semblez en savoir long sur le Code pour une femme qui est aussi récemment dans la piraterie » Insinua t’il.

Héléna se força à rester impassible tandis qu’elle comprenait qu’elle venait de commettre une nouvelle erreur.

«  Ça ne m’empêche pas d’en savoir assez pour vous ordonner de me suivre. A moins que vous ne préfériez que j’ordonne à mes hommes de vous obliger à le faire ? »

Barbossa posa un regard sur les marins, Domez en tête, qui affichaient une mine menaçante.

«  Pourparlers ? » Suggéra-t-il.

Héléna se permit un mince sourire.

«  Je ne connais pas suffisamment le code pour souscrire aux pourparlers Barbossa. »

 

Une lueur s’alluma à nouveau dans les yeux du pirate et il descendit de son tonneau.

«  Soit je vous suis Rosa.

- Je n’en doutais pas. »

 

()()

 

 

Une fois dans sa cabine, Héléna se tourna vers Barbossa, le visage dur.

«  Il me semblait avoir été claire quand à votre place à bord du Damoclès. » Lui lança-t-elle.

Barbossa se redressa et la toisa.

«  Comment connaissez-vous aussi bien le Code ? »

Héléna frémit et ignora la question et l’accusation qu’elle sous entendait.

«  Vous n’avez aucun droit de donner des ordres à mes hommes.

- Quand cesserez-vous de me mentir Héléna ? Vous prétendez n’être dans la piraterie que depuis quelques années pourtant vous connaissez aussi bien le Code que les Seigneurs de la Piraterie.

- J’apprends vite.

- Remarquable pour une femme soit disant innocente qui s’est engagée dans la piraterie pour sauver son prétendu fiancé. »

 

Les deux pirates s’affrontèrent du regard pendant quelques secondes puis Héléna lâcha.

«  Je me moque que vous me croyez ou non Barbossa. Nous poursuivons le même but, tuer Blackbeard, cela devrait vous suffire comme information. »

Barbossa clopina jusqu’à elle.

«  Le capitaine Teague vous a reconnue et vous semblez en savoir long sur Blackbeard, beaucoup trop pour une femme qui n’a été soi-disant son otage que pendant quelques jours.

- Je vous l’ai dit, j’apprends vite.

- Mais vous mentez mal. »

 

Héléna serra les dents et le fixa.

«  Une fois encore Capitaine Barbossa, mon passé n’a aucune importance, la seule chose qui compte c’est l’avenir et la prophétie qui mettra fin à l’existence de Teach.

- Justement, parlons de cette prophétie. Comment m’avez-vous choisi ? Pourquoi moi ? Il existe des tas de pirates à qui il manque une jambe. »

Le cœur d’Héléna manqua un battement, Barbossa devenait trop curieux. Elle qui avait toujours pensé que le pirate était une brute sans finesse… Elle s’était bien trompée, elle avait négligé la ruse de Barbossa.

«  Parce que j’ai pensé qu’il faudrait bien un Seigneur de la Piraterie pour venir à bout d’un homme comme Blackbeard, » répondit elle.

Une brève lueur de satisfaction s’alluma dans le regard de Barbossa et le cœur d’Héléna reprit un rythme normal.

«  Comment pouvez-vous être au courant de la Confrérie et du nom de leurs membres ? Comment avez-vous su pour ma jambe ? »

 

Le regard soupçonneux de Barbossa se posa sur elle et Héléna le fixa, indignée.

«  Vous osez me soupçonner d’être de mèche avec Blackbeard ? Après ce qu’il m’a fait ? Pourtant vous avez vu !!

- Il y a des femmes qui aiment être malmenées et si j’en juge par votre réaction dans la prison vous êtes une de celles-là. » Rétorqua Barbossa.

Héléna rougit vivement au souvenir de l’étreinte bestiale à laquelle elle avait été sur le point de se soumettre et recula.

 

Barbossa surprit son mouvement et ricana.

«  Vous n’avez parue ni inquiète ni surprise de notre arrestation. Vous savez ce que je pense Rosa ? Je crois que toute cette histoire n’est qu’une mascarade pour me faire perdre du temps et m’empêcher de trouver Teach.

- Mais pourquoi aurais-je fait ça ? Dois-je vous rappeler que sans moi vous ignoreriez toujours l’identité de l’homme à qui vous devez votre infirmité ?

- Justement, vous êtes trop bien renseignée sur ceci. Comment avez-vous eu ces informations ?

- Je vous l’ai dit, je traque Blackbeard ! »

 

Barbossa secoua la tête.

«  Vous mentez Héléna. Dites-moi ce que vous savez. »

Héléna grimaça.

«  Vous avez gagné… Si je vous ai cherché vous c’est parce que la prophétie contient votre nom. Du moins celui qui l’a faite me l’a donné.

- Vous auriez pu me le dire avant que je perde ma jambe !

- Non…

- Pourquoi ?

- Parce que la prophétie est claire, Teach mourra de la main d’un homme à la jambe de bois à la Fontaine de Jouvence. C’est pour ça qu’il cherche la Fontaine. Tant que vous n’aviez pas perdu votre jambe, la prophétie ne pouvait exister et donc Teach ne cherchait plus la Fontaine, il ne pouvait donc s’y rendre. »

 

Barbossa lui lança un long regard haineux.

«  Ne cherchait PLUS la Fontaine ? » Releva-t-il.

Héléna frémit et le fixa.

«  L’immortalité, n’est-ce pas ce que cherchent tous les hommes ? Je suppose que Blackbeard a dû la chercher. »

Barbossa secoua la tête.

«  Je ne vous crois pas, vous en savez trop long pour ne pas avoir quelque chose à cacher.

- Vous êtes libre de quitter le Damoclès Barbossa. » Répondit Héléna, le cœur battant.

 

Le pirate secoua la tête.

«  Non, je préfère vous avoir sous les yeux Héléna. Mais je vous avertis que les choses vont changer ici. Si vous souhaitez tant que ça la mort de Blackbeard vous allez m’obéir. »

Héléna le regarda, outrée et replia machinalement ses mains autour de sa poitrine. Barbossa surprit son geste et la toisa avec mépris.

«  Votre corps déformé ne m’intéresse pas. Dites à vos hommes de mettre le cap vers Shipwreck Cove.

- Nous en venons ! Et nous devons trouver Sparrow.

- Justement, le vieux Teague sait surement où se trouve son bâtard. » Rétorqua Barbossa avant de sortir de la pièce.

 

Une fois seule, Héléna frappa le bois de sa table avec rage. Elle devait trouver un moyen de reprendre le contrôle de la situation sans quoi Barbossa percerait bientôt tous ses secrets.

 

Le Queen Anne’S Revenge,

 

La mine défaite après son entretien avec Angelica, Jack se dirigea vers le mat à la recherche de Gibbs. Il jeta un regard distrait au jeune homme qui, attaché quelques mètres plus haut, marmonnait des prières.

«  Dis l’ami, t’as vu Gibbs ? »

Philip ouvrit les yeux et fixa le pirate.

«  Pourquoi n’êtes-vous pas parti quand vous en aviez l’occasion ?

- Ca me regarde, marmonna Jack avant d’apercevoir son second. Ah Mr Gibbs !!! »

 

Gibbs s’approcha de lui et Jack le regarda avec intensité.

«  J’ai un plan.

- Je vous écoute.

- Je veux que tu te mêles aux autres marins et que tu les montes contre Blackbeard, chuchota Jack.

- QUOI ??? MAIS JACK C’EST DE LA FOLIE !!! 

- Chut, moins fort. » Ordonna Jack en levant un regard inquiet vers Teach qui venait d’apparaitre.

 

Les deux hommes se tournèrent vers le pirate qui observait l’horizon à quelques mètres d’eux. Jack fronça les sourcils.

«  Il me rappelle quelqu’un mais,

- Jack ? »

Rappelé ainsi à l’ordre par son second, Jack cligna des yeux et Gibbs chuchota.

«  Jack c’est de la folie, une mutinerie c’est voué à l’échec.

- Pas si tous les hommes s’unissent, débrouille toi. »

Gibbs ouvrit la bouche pour protester mais Jack ne le regardait plus. Il fixait Teach.

«  J’ai déjà vu cet air mais…. 

- Jack ! Si Blackbeard a vent de ce nous préparons il nous tuera.

- Il nous tuera tôt ou tard, rétorqua le pirate, autant tenter notre chance. Arrange-toi pour réunir les hommes ce soir. »

 

()()

 

Angelica frappa à la porte de la cabine de Teach et le pirate grimaça brièvement avant de revêtir son masque avenant.

« Que veux-tu ? »

Angelica hésita, des larmes dans les yeux et Teach fronça les sourcils.

« Que t’arrive-t-il ?

- Père, c’est Jack… »

 

Blackbeard retint une remarque acide. Voilà que cette idiote venait lui confier ses chagrins d’amour maintenant ! Il se força à prendre un air concerné tandis qu’Angelica continuait avec peine.

«  Il dit, il dit que vous voulez me sacrifier…. Que je mourrai si je bois l’eau de la Fontaine. Il prétend que c’est la seule raison pour laquelle vous m’avez prise à bord. Pour les années qui me restent à vivre. »

Maudissant intérieurement la sagacité de Jack, Blackbeard prit l’air peiné.

«  Et tu le crois ? »

 

Les larmes aux yeux, Angelica secoua la tête et Blackbeard l’attira contre lui.

«  Voyons Angelica crois-tu que je pourrais faire une chose pareille à mon unique enfant ? La fille que j’ai tellement cherchée et dont je suis si fier ? Maintenant si tu as un doute, si tu crois Sparrow… Autant abandonner, je ne veux pas te voir malheureuse. » Murmura t’il.

Écœuré par les larmes qui ruinaient son habit, Blackbeard se força à la consoler, la rage au cœur. Finalement ses caresses eurent l’effet escompté et Angelica s’écarta de lui, le visage bouffi par les larmes.

«  Mais pourquoi fait il ça ? Pourquoi me raconter cela ? »

 

Blackbeard soupira.

«  Je ne sais pas mon enfant, peut être espère t’il te retourner contre moi et ainsi te pousser à l’aider à récupérer son bateau. Après tout ce ne serait pas la première fois qu’il t’utilise. »

Le cœur d’Angelica se serra à ces paroles et Blackbeard la serra contre lui, dissimulant son sourire dans les cheveux de la jeune femme.

« Mais si tu préfères tout arrêter, je comprendrai mon enfant.

- Oh Père, non je vous crois. » Souffla une Angelica en larmes.

 

Blackbeard rit intérieurement en entendant cette idiote et il s’écarta d’elle.

«  D’accord, dans ce cas que dirais tu d’un bon abordage ?

- Un abordage ?

- Oui, je veux ma fille et ma seconde le conduise. » Sourit Blackbeard.

Angelica essuya ses larmes et hocha la tête.

«  Je ne vous décevrai pas.

- J’en suis sûr. » Répondit Blackbeard d’une voix onctueuse.

Il regarda la jeune femme sortir de la pièce. L’abordage était une bonne idée, il détournerait l’attention d’Angelica. Il s’occuperait de Sparrow un peu plus tard, le faire maintenant éveillerait les soupçons d’Angelica.

 

()()

 

Tandis que les pirates de Teach, menés par Angelica, se déversaient sur le navire adverse, Jack saisit Gibbs par le col et l’entraina dans la cale.

«  Jack, mais enfin qu’est-ce que vous faites ? Nous devrions en profiter pour filer !

- Non. » Répondit le pirate avec rudesse avant de sortir la carte qu’il avait volée à Barbossa.

Gibbs le regarda sans comprendre tandis qu’il tournait les cercles.

«  Voilà, » annonça Jack d’un ton satisfait.

 

Gibbs se pencha sur la carte.

«  La Fontaine de Jouvence !

- Et notre assurance vie. Mémorise cette partie. Ordonna Jack en lui désignant la moitié de la carte.

- Quoi ??? Mais pourquoi ? »

Jack prit une torche et adressa un sourire rusé à Gibbs.

«  Si nous échouons ce soir, Blackbeard ne pourra pas nous tuer…. Attendu que nous serons les seuls à connaitre l’emplacement de la Fontaine. »

Cette fois Gibbs comprit et sourit.

«  Excellent plan !

- Bien sûr, je suis le capitaine Jack Sparrow après tout ! Maintenant dépêche-toi, nous n’avons pas beaucoup de temps. »

 

Gibbs se pencha avec avidité sur la carte tandis qu’un sourire aux lèvres, Jack se repoussait en arrière. Il avait déjà mémorisé la carte depuis bien longtemps. En fait, il aurait même pu se passer de Gibbs mais il répugnait à voir le fidèle second mourir même s’il aurait préféré être torturé plutôt que de l’avouer.

 

Au bout d’un moment, Gibbs releva les yeux sur lui.

«  C’est fait.

- Excellent Mr Gibbs. » Commenta Jack avant d’enflammer la carte.

Le second le regarda faire et le fixa.

«  Vous la connaissez entièrement n’est-ce pas ?

- Entièrement, confirma Jack.

- Pourquoi m’avoir demandé de la retenir Jack ? »

Jack ne répondit pas et se contenta de regarder Gibbs. Le second sourit et murmura.

«  Finalement il vous arrive d’avoir des éclairs de bonté.

- Surtout ne le dit à personne. » Souffla Jack tandis qu’entre les deux hommes, la carte finissait de se consumer.

 

()()

 

Jack posa un regard surpris devant l’assemblée que Gibbs avait réunie.

«  Oh. »

Gibbs se pencha vers lui, l’air fier.

« Les nouveaux nous ont rejoint sans sourciller. » Déclara-t-il, avec un regard en direction des malheureux survivants de l’abordage mené par Angelica.

Jack hocha la tête et se tourna vers ces derniers.

«  Quel navire ?

- Le Shipwreck.

- Un des navires de la flotte du vieux Teague, murmura Jack. Etait-il à bord ?

- Non…

- Où en est la piraterie ? S’inquiéta Jack.

- De nombreux bateaux ont disparus, des Seigneurs aussi. »

 

Jack et Gibbs échangèrent un regard et Jack se pencha vers l’homme.

«  Lesquels ?

- Villanueva, Jocquart. Et on dit que Barbossa a perdu une jambe. »

Cette fois, Jack et Gibbs sursautèrent.

«  L’homme à la jambe de bois », murmura Gibbs.

Jack lui intima le silence d’un geste et se tourna vers les hommes réunis.

«  Messieurs cela ne peut plus durer. Nous sommes tous des pirates et en tant que tels nous ne pouvons laisser la situation ainsi !

- Mais que pouvons-nous faire ? » Intervint un homme.

Jack se tourna vers ce dernier et arbora un air satisfait.

«  J’y viens Mr Scrum. Prendre ce navire avant que le chant retentisse.

- Le chant ???

- La Confrérie ne restera pas longtemps sans réagir. Et que croyez-vous qu’ils nous feront une fois à bord ? »

Jack laissa un instant la question en suspend, puis, voyant que personne ne réagissait il donna un coup de coude à Gibbs.

«  Euh ils prendront le navire ? Suggéra le second.

- Ils nous tueront tous ! » S’exclama Jack avec emphase.

 

Un murmure salua sa déclaration et Scrum releva.

«  Mais vous êtes Seigneur non ? Ils vous écouteront !

- J’en doute l’ami, aux yeux de la Confrérie nous sommes des renégats. » Répondit Jack d’une voix sombre.

Un nouveau murmure salua sa déclaration et Jack reprit.

«  Alors que si nous agissons maintenant, nul ne pourra nous reprocher de l’être.

- Que proposez-vous ? » Intervint un homme.

Jack se pencha vers lui et souffla.

«  Une mutinerie, bugger ce que je hais ce mot… Mais pour survivre nous devons nous mutiner.

- Mais c’est impossible !

- Allons ils sont une poignée alors que nous sommes une centaine ! » Déclama Jack.

 

Les hommes échangèrent longuement tandis que Jack se rejetait en arrière.

«  Jack, vous savez que c’est de la folie, » murmura Gibbs.

Le pirate lui adressa un large sourire et un gamin pénétra dans la pièce, les bras chargés de fusil.

«  J’ai dévalisé l’armurerie, » annonça-t-il fièrement.

Jack observa les visages qui se tournaient vers lui et sourit.

«  Et bien qu’attendez-vous !!! » Aboya-t-il.

Comme un seul homme, les autres se levèrent et Jack se redressa lentement tandis qu’ils se ruaient sur le pont.

«  Surveille les, je vais m’occuper d’Angelica. » Souffla Jack à Gibbs.

 

()()

 

Le pirate pénétra dans la cabine de la jeune endormie et se glissa contre elle. Angelica ouvrit un œil.

«  Je t’ai dit de ne plus venir ici !!

- Je voulais m’excuser, j’ai eu tort. » Murmura Jack.

Angélica plongea dans son regard sombre et son cœur flancha.

«  Oh Jack…. »

Un sourire aux lèvres, Jack se penchait pour l’embrasser lorsque les premiers cris éclatèrent sur le pont.

 

Angelica se redressa à la hâte, alertée.

« Que se passe-t-il ! »

Jack sourit d’un air désinvolte.

«  Je crois qu’on appelle ça une mutinerie, commenta t’il.

- Oh toi !!! » Hurla Angelica en ramassant son épée et se précipitant dehors.

 

Jack se redressa et la suivit, inquiet à l’idée qu’elle soit blessée.

«  Angelica, ne t’en mêle pas !!!! » Ordonna-t-il en la plaquant contre le mur.

La jeune femme lui adressa un regard furieux.

«  C’est toi qui a orchestré tout ça !

- Je ne veux pas que tu sois blessée, » souffla Jack.

Angelica secoua la tête et se libéra de son étreinte.

«  Jack, c’est mon père… » Murmura-t-elle avant de s’éloigner.

Troublé, le pirate ne réagit pas. Pendant une seconde dans sa voix, il avait cru entendre, reconnaitre…

 

L’arrivée de Blackbeard chassa son trouble et Jack recula à la vue des cordages qui, un par un, agrippaient les chevilles, les bras, des mutins. Des hurlements résonnèrent et Jack vit Gibbs suspendu à quelques mètres du sol, le sabre à la main. Alors, il se tourna vers Blackbeard. Concentré, la main sur son épée, le pirate adressa un regard mauvais aux hommes.

«  Je suis perplexe, je me reposais tranquillement dans ma cabine, lorsque des hurlements, des cris de guerre sont venus troubler mon sommeil. Et maintenant je vous découvre, en train de prendre les armes contre mon navire ??? Angelica, ma fille, comment s’appelle ceci ?

- Une mutinerie Père. » Répondit la jeune femme avec un regard noir en direction de Jack.

Blackbeard suivit son regard et un sourire mauvais éclaira ses lèvres.

«  Mr Barbe, je vous assure, » bredouilla Jack avant de pousser un cri alors qu’un cordage le soulevait du sol.

 

Teach s’approcha de lui.

«  Cette fois Sparrow, tu es allé trop loin ! » Déclara-t-il en levant son sabre.

Jack roula un regard effaré en direction d’Angelica et la jeune femme se précipita vers lui.

«  Père non !!! Il a les cartes.

- Je les prendrais sur son cadavre.

- Aucune chance, je les ai détruites, » annonça Jack.

Son cœur se serra devant le regard trahi que lui lançait Angelica et il soupira.

«  Je tiens à ma peau trésor. »

 

Blackbeard tiqua et se tourna vers Gibbs.

«  Dans ce cas, le petit gros va payer. »

Gibbs lui lança un regard outré et Jack s’affola.

«  Non, il connait l’autre moitié ! »

Cette fois Blackbeard inspira longuement.

«  Une fois de plus je suis perplexe, tu prétends connaitre la carte alors pourquoi devrais-je épargner le petit gros ?

- Nous en connaissons la moitié chacun. » Précisa Jack.

 

Teach grimaça et fixa son équipage ficelé.

«  Qui devait monter la garde ? »

Après un long silence, le cuisinier leva la main.

«  Soit… »

 

()()

 

La main de Teach sur son épaule, Jack regarda le cuisinier s’éloigner en chaloupe.

«  Regarde Jack.  Murmura Teach avant d’ordonner. FEU !!! »

Le pirate ne put retenir un mouvement de recul à la vue des flammes crachées par le navire, lesquelles submergèrent le pauvre cuisinier.

«  Maintenant, à nous deux Sparrow…Souffla Blackbeard en l’entrainant vers sa cabine.

- Ce n’est pas, commença Jack.

- Oh si, il est temps que nous ayons une conversation…. » Rétorqua Teach.

Chapitre 6                                                                                                 Chapitre 8

Écrire commentaire

Commentaires : 44
  • #1

    JessSwann (mercredi, 21 décembre 2011 21:23)

    Voilà, juste une petite information, pas de chapitre la semaine prochaine, je me repose.
    Je vous souhaite de bonnes fêtes et je vous donne rendez vous le 4 Janvier :)

  • #2

    emeline (mercredi, 21 décembre 2011 23:04)

    oh non mais bonne fête comme même

  • #3

    JessSwann (jeudi, 22 décembre 2011 08:01)

    Lol merci beaucoup Emeline , bonnes fêtes à toi aussi :)

  • #4

    emeline (jeudi, 22 décembre 2011 21:19)

    vivement la suite . J'ai hâte ;)

  • #5

    JessSwann (vendredi, 23 décembre 2011 09:05)

    Lol le pire c'est qu'il faut attendre mdrrr

  • #6

    Lester (lundi, 26 décembre 2011 06:59)

    Super chapitre et joyeux noël!

  • #7

    JessSwann (lundi, 26 décembre 2011 08:01)

    Merci Lester :) Joyeux Noel à toi aussi :)

  • #8

    ߣΛCKĦ£ΛЯŦ (mercredi, 28 décembre 2011 17:04)

    CC je me demandais pourquoi écris-tu les noms des personnages en anglais et les expressions comme bugger ou Savvy ?

  • #9

    JessSwann (mercredi, 28 décembre 2011 19:12)

    Coucou ! Bah en fait parce que les noms propres ne se traduisent pas et pour les expressions de Jack je les trouve intraduisibles :)

  • #10

    ߣΛCKĦ£ΛЯŦ (jeudi, 29 décembre 2011 18:35)

    lol j'avoue. mdr

  • #11

    AngelicaCruz (lundi, 09 janvier 2012 21:25)

    Ah ! la mutinerie de Jack excellent

  • #12

    JessSwann (mardi, 10 janvier 2012 08:03)

    Merciiii j'ai vraiment repris le déroulé du film

  • #13

    AngelicaCruz (mardi, 10 janvier 2012 20:47)

    De rien, une de mes scénes préférées du film

  • #14

    JessSwann (mardi, 10 janvier 2012 21:47)

    Lol j'ai été traumatisée moi à cause du cuistot gloups

  • #15

    AngelicaCruz (mercredi, 11 janvier 2012 13:24)

    Oué aussi j'étais comme Angelica

  • #16

    JessSwann (mercredi, 11 janvier 2012 22:30)

    Clair pauv type

  • #17

    AngelicaCruz (samedi, 14 janvier 2012 21:02)

    Oué Pauv type...

  • #18

    Ladypirate (jeudi, 19 janvier 2012 15:00)

    Je crois que je suis Barbhéléna !! ^^ Elle a l'air de cacher plus d'un secret, je me demande vraiment ce qu'elle a en tête... Mais c'est ce qui rend le personnage si intriguant ! :) Barbossa ne rate pas une occasion de lui faire des remarques sur son corps pourtant il ne s'est pas fait prié dans la prison XD
    Moi la scène avec le cuistot m'a surprise sur le coup mais c'est l'une de mes préférées (pourtant je suis une non violente lol) parce que je trouve Blackbeard génial, on comprend qu'il soit si redouté !!

  • #19

    JessSwann (jeudi, 19 janvier 2012 17:36)

    Lol Barbossa aime bien parler mais en fait, il n'est pas insensible à son charme... La preuve dans la prison
    Bah moi en fait la scène avec le cuistot m'a choquée parce que bah c'est un disney.... Sinon oui ça donne une bonne idée du personnage :)

  • #20

    AngelicaCruz (lundi, 23 janvier 2012 22:01)

    c'est plus qu'un simple perso parce que Barbe Noire à vraiment existé et que Ian MacShane le ressuicite en le jouant ds le film

  • #21

    JessSwann (lundi, 23 janvier 2012 22:44)

    Ahh oui je sais mais je pense que la version Disney est en dessous du personnage historique :)

  • #22

    AngelicaCruz (mardi, 24 janvier 2012 20:42)

    Ian est son sosis mais bon ça donne déjà une idée de qui BN était.

  • #23

    JessSwann (mardi, 24 janvier 2012 21:23)

    Ah Ian est parfait, je dirais que c'est le scénario qui ne suit pas

  • #24

    AngelicaCruz (mardi, 24 janvier 2012 21:38)

    Avec trois excellents acteurs il faudrait des excellents cxénarsites pour suivre

  • #25

    JessSwann (mardi, 24 janvier 2012 21:49)

    Je dirais aussi que la franchise Disney empêche beaucoup de choses et je ne parle pas forcément de scène de sexe :)

  • #26

    AngelicaCruz (mardi, 24 janvier 2012 21:53)

    Le films est sensé etre tout publique

  • #27

    JessSwann (mardi, 24 janvier 2012 22:00)

    Bah justement c'est ce que je reproche à Disney, trop tout public erf

  • #28

    AngelicaCruz (mardi, 24 janvier 2012 22:10)

    Ah! je connais des films tous public un peu plus trash

  • #29

    JessSwann (mardi, 24 janvier 2012 22:16)

    Oui mais pas forcément des Disney lol cherche pas j'ai du mal avec l'esprit Disney :)

  • #30

    AngelicaCruz (mercredi, 25 janvier 2012 06:45)

    effectifement c'est pas des Dysney

  • #31

    JessSwann (mercredi, 25 janvier 2012 15:06)

    Lol c'est ce que je disais *mode aime pas Disney on*

  • #32

    AngelicaCruz (mercredi, 25 janvier 2012 20:31)

    ouai mais bon j'adore pirates ds caraibes et je trouve que disney s elâche de plus en plus au fur et à mesure des épis

  • #33

    JessSwann (mercredi, 25 janvier 2012 21:21)

    Ah pas d'accord avec toi sur ce point, pour moi le 2 était le plus mature, le plus abouti aussi, et celui où il y avait le plus de tension " sexuelle"
    Dans OST, je ne vois pas la scène jackelica comme "érotique" plus comme une "farce", ça me laisse de marbre leur relation, c'est plus humour qu'amour à mes yeux

  • #34

    AngelicaCruz (jeudi, 26 janvier 2012 21:32)

    Chacun pense comme il veut mais pour moi le 2 et le 1 sont les plus énervant à regarder, je prére 3 et 4

  • #35

    JessSwann (jeudi, 26 janvier 2012 21:43)

    Lol moi c'est le 2, 4,3,1 mdrrr

  • #36

    AngelicaCruz (vendredi, 27 janvier 2012 21:07)

    Mon ordre officiel : 4,3,2,1. On est au moins d'acc sur le fait que le 1 est le moins interréssant

  • #37

    JessSwann (vendredi, 27 janvier 2012 21:36)

    Lol, le 1 pose les choses, moi il talonne le 3 , en vérité le 2 est très loin devant :)

  • #38

    AngelicaCruz (samedi, 28 janvier 2012 16:10)

    Je connais des premiers opus de série qui sont plus intérréssants que The Curse of the Black Pearl

  • #39

    JessSwann (samedi, 28 janvier 2012 22:33)

    Bah le 1 devait être unique à la base, c'est pour ça qu'il est aussi léger, mais je ne l'aime pas trop non plus

  • #40

    AngelicaCruz (dimanche, 29 janvier 2012 13:29)

    Bonjours l'originalité de COBP

  • #41

    JessSwann (dimanche, 29 janvier 2012 19:08)

    Bah si justement , s'il n'avait pas été original, il n'y aurait pas eu de suites CQFD

  • #42

    AngelicaCruz (lundi, 30 janvier 2012 22:03)

    ce que veux dire c'est que son originalité le rend ennuyeux à mes yeux

  • #43

    JessSwann (mercredi, 01 février 2012 21:11)

    Erf bah après si tu le compares aux 3 autres oui il est moins bien, cependant sans lui, les autres n'auraient pu se faire

  • #44

    AngelicaCruz (vendredi, 03 février 2012 20:35)

    oui c'esr vrai il faut un début à tout