Chapitre 5 Accord

Port, non loin de Londres,

 

 

Jack plissa les yeux devant la silhouette sinistre du navire vers lequel Angelica les guidait. Derrière lui, Gibbs hoqueta.

«  Dites Jack, vous êtes certain que c’est une bonne idée ? »

Ce dernier déglutit tandis qu’Angelica pressait le pas.

«  Dis donc trésor, j’ai oublié, comment as-tu dit que s’appelait ton navire ?

- Je ne te l’ai pas dit Jack. » Répondit Angelica d’une voix sèche.

 

A cet instant, les nuages qui obstruaient la lune se dissipèrent et firent apparaitre le nom du navire. Jack recula d’un bond.

«  Gibbs est ce que tu lis ce que je lis ?

- Si vous lisez que ce bateau est le Queen Anne’S Revenge oui. » Répondit Gibbs d’une voix tremblante.

Angelica se retourna vers eux et Jack grimaça.

«  En fait, je crois que finalement, Monsieur Gibbs et moi nous allons…. » Commença Jack.

 

Une moue exaspérée sur le visage, Angelica avança vers lui.

«  Tu n’as pas changé Jack, toujours aussi lâche. Cracha-t-elle.

- Il n’y a rien de lâche dans la prudence et…

- Saisissez-vous d’eux !!! » Ordonna Angelica.

Jack et Gibbs se retrouvèrent rapidement encerclés par des dizaines d’hommes armés et Gibbs déglutit.

«  En fait, c’est Jack que vous voulez non ? Alors je pourrais peut être, » commença-t-il d’un ton suggestif sans tenir compte de l’air offusqué de Jack.

Les hommes se tournèrent vers Angelica et elle haussa les épaules.

«  Prenez le petit gros aussi.

- Mais je ne suis pas gros ! » S’étrangla à demi Gibbs.

 

L’un des hommes le poussa d’une bourrade et Gibbs buta dans Jack.

«  Dites c’est pas là que vous sortez votre épée d’habitude ?

- Quand j’en ai une oui, grommela Jack.

- Comment ça quand vous, commença Gibbs avant de jeter un coup d’œil à Angelica qui arborait un sourire satisfait. Oh Jack, c’est vraiment stupide….

- Avancez !! » Leur ordonna Angelica.

 

Les deux hommes obéirent avec un soupir tandis que la jeune femme levait les yeux vers le Queen Anne. Derrière la fenêtre, elle vit son père qui lui adressa un hochement de tête satisfait. Le cœur un peu plus léger, Angelica s’empressa de monter à bord. Ils avaient assez perdu de temps et elle ne pouvait s’offrir le luxe d’oublier que celui de son père était compté.

 

Le Damoclès,

 

Cramponné à la barre du navire, sa jambe de bois vissée dans le sol, Hector Barbossa poussa un cri d’exaltation à la vue des vagues qui déferlaient vers eux. A quelques pas de lui, Domez sursauta et se dirigea vers Héléna.

«  Accrochez-vous bandes de bon à rien, ça va secouer ! » Prévint Barbossa.

Héléna gémit lorsqu’une vague lui fouetta le visage et Domez l’agrippa.

«  Rosa, vous devez faire quelque chose, ce type est fou, il va tous nous tuer. »

 

Héléna lança un regard angoissé à Barbossa qui jubilait à la vue des vagues démesurées vers lesquelles ils se dirigeaient.

«  Héléna !!! » Insista Domez.

Finalement, la jeune femme se tourna vers lui et soupira.

«  Je crois, qu’il sait ce qu’il fait….

- Vous êtes devenue folle vous aussi !! » Hurla Domez avant de se diriger vers les voiles.

 

()()

 

Grelottante, Héléna retrouva avec soulagement la chaleur de sa cabine tandis que Barbossa lui emboitait le pas.

«  Un sacré grain, commenta t’il.

- Une tempête que nous aurions facilement pu éviter ! Ragea Héléna. Pourquoi ne l’avez-vous pas fait ?

- Dévier nous aurait couté deux ou trois jours de navigation supplémentaires, je ne tiens pas à différer le rendez-vous de Blackbeard avec la mort.

- Si nous mourrons, il n’aura jamais ce rendez-vous ! » Rétorqua Héléna.

 

Barbossa haussa les épaules d’un air négligent et s’empara d’une pomme avant de s’asseoir.

«  Puis-je savoir ce que vous faites ? Grelotta Héléna.

- J’attends que vous vous soyez changée pour que nous étudiions ces cartes, nous avons dû dévier un peu de notre cap. »

Héléna pesta entre ses dents.

«  Vous ne comptez pas sortir ?

- La promiscuité fait partie du quotidien d’un marin Rosa la Rouge, quel dommage que votre précieux Diego ne vous l’ai pas enseigné. » Ironisa Barbossa.

 

La jeune femme pesta de plus belle avant de se retourner, elle ne voulait pas donner à Barbossa le plaisir de la traiter de femmelette pour un prétexte aussi futile que celui-ci. Se dissimulant du mieux qu’elle le pouvait, Héléna ôta sa chemise trempée avant de saisir d’une sèche, qu’elle fit glisser sur sa peau avec une grimace.

 

Derrière elle, Barbossa reprit.

« Une bien vilaine blessure que vous avez là. »

Les joues marbrées de colère, Héléna se retourna.

«  Reluquer ceux qui se changent fait aussi partie du quotidien d’un marin ?

- Quand c’est une femme oui. » Répondit Barbossa.

Agacée, Héléna s’empressa de remettre son long manteau tandis que Barbossa reprenait.

«  Ce doit être très douloureux….

- Ça l’est. Maintenant passons aux cartes. »

 

Barbossa se contenta de la regarder et Héléna soupira.

«  Quoi encore ?

- Je me demandais qui vous avait saccagée de la sorte. »

Mal à l’aise, Héléna déglutit et songea au spectacle que son dos meurtri avait dû offrir au pirate. Elle s’assombrit au souvenir de l’huile brulante que Teach lui avait versé sur le dos et sur la manière dont ses chairs avaient brulé, de la souffrance, de…

«  Je doute que cela présente le moindre intérêt pour vous. » Répondit Héléna en réajustant machinalement son manteau.

 

Barbossa la fixa.

«  C’était lui n’est-ce pas ? C’est pour ça que vous voulez vous venger, pas seulement pour votre idiot de Pedro ou je ne sais plus quoi. »

Héléna soupira et songea que décidément, Barbossa était tenace.

«  C’était lui.

- Comment s’y est-il pris ? »

Héléna prit une brutale inspiration et fixa le pirate dans les yeux.

«  Il m’a attachée puis a versé de l’huile bouillante sur mon dos. On peut reprendre maintenant ? »

 

Barbossa hocha la tête et ils se penchèrent tous deux sur les cartes.

«  On dirait que je ne suis pas le seul auquel il ait volé quelque chose.

- Il m’a pris mon fiancé, vous le savez très bien.

- Et votre beauté aussi, quel dommage. » Souffla Barbossa.

Blessée, Héléna détourna le visage.

«  Je crois que les cartes pourront attendre demain. Sortez. »

 

Un léger sourire aux lèvres Barbossa obéit, satisfait, il avait enfin trouvé la vraie faiblesse du pirate. Comme il le soupçonnait ce n’était pas ce fiancé dont elle parlait si peu qu’il peinait à croire qu’il eut réellement existé. Maintenant, restait à voir comment il pourrait exploiter ce nouvel atout…

 

Le Queen Anne’S Revenge,

 

Gibbs donna un coup de coude à Jack et le pirate grimaça à la vue d’Angelica. La jeune femme s’était changée et arborait maintenant une tenue aussi féminine qu’alléchante. Jack nota avec une nouvelle grimace la bouteille et les verres qu’elle tenait tandis qu’elle se tournait vers Gibbs.

«  Vous, laissez-nous.

- Pas la peine, laisse-nous la bouteille et va-t’en. » Intervint Jack.

 

Angelica se troubla, blessée par la rancœur qu’elle lisait dans le regard de Jack puis, se reprit.

«  S’il ne sort pas de lui-même, mes hommes se chargeront de le faire. »

Gibbs blêmit et se précipita vers la porte, les laissant seuls.

 

Angelica prit une brutale inspiration et avança vers le pirate.

« Un verre ? Pour fêter nos retrouvailles ?

- Je ne bois pas avec les traitres, rétorqua Jack qui salivait d’envie devant le breuvage.

- C’est du vin de Madère, ton préféré si je me souviens bien. Poursuivit Angelica en servant deux verres.

- Mes gouts ont changés depuis, » rétorqua Jack avec une mauvaise foi évidente.       

Angelica sourit et s’approcha de lui.

«  Allons Jack, je n’ai fait qu’agir comme tu me l’as enseigné…

- Et tu crois que ça me console ? » Rétorqua le pirate en s’emparant toutefois du verre offert.

 

Angelica sourit et s’approcha un peu plus, jusqu’à le frôler.

«  Tu m’aimes encore, je le sais, souffla-t-elle.

- Pas du tout, si tu veux tout savoir si j’avais à choisir entre ta sœur et ton chien, je choisirai le chien. » Rétorqua Jack en s’écartant.

Angelica soupira et reprit une mine charmeuse.

«  Allons Jack, ça a toujours bien marché entre nous.

- Tu oublies la fois où tu as tenté de me tuer !

- Mais j’ai su me faire pardonner de ça, » répondit la jeune femme en effleurant son bas ventre.

 

Un léger sourire se forma sur les lèvres de Jack.

«  C’est vrai….

- Alors, pourquoi ne pas joindre l’utile à l’agréable pendant que nous cherchons la Fontaine ? » Souffla Angelica.

Jack rouvrit ses yeux qu’il avait clos à demi sous ses caresses.

«  Tu essaies de m’utiliser ! » Glapit-il, outré.

Angelica s’écarta de lui, le regard dur.

«  Oh je t’en prie, tu le fais tout le temps toi 

- Oui, mais moi je suis le Capitaine Jack Sparrow, toi tu es, tu es…

- La femme que tu as abandonnée sur une plage après avoir juré de revenir ! » S’énerva Angelica.

 

Jack inspira et la fixa.

«  Ecoute Angelica, je comptais venir te chercher, un jour, peut être….

- Je n’ai besoin que de tes cartes Jack. Si tu ne veux pas venir, mes hommes te débarqueront. »

Jack la suivit des yeux tandis qu’elle se déplaçait lentement vers le lit.

«  Seulement j’avais espéré que nous pourrions nous entraider comme avant. »

Jack soupira.

«  Angelica, sais-tu le nom de ce navire ?

- Bien sûr, c’est le Queen Anne’S Revenge.

- Précisément et que crois-tu que fera Blackbeard à ceux qui ont volé son navire ?

- Il les tuerait.

- Précisément, » répéta Jack.

 

Angélica sourit et s’approcha de lui, charmeuse.

«  Jack, je n’ai pas volé ce navire, c’est celui de mon père. »

Le pirate tiqua et la toisa.

«  Excuse moi, j’ai dû boire trop de vin, j’ai cru t’entendre dire que,

- Edward Teach est mon père Jack, le coupa Angelica. C’est pour ça que j’ai besoin des cartes, pour le sauver. »

Jack recula et leva la main.

«  Toi, tu, tu…

- Jack ! Il n’est pas comme on le dit, c’est un homme bon, il m’a cherchée mais il ne m’a pas trouvée. Il était fou de joie lorsque je l’ai retrouvé ! » S’enflamma Angelica.

 

Jack sourit tristement devant sa joie manifeste.

«  Jack ! Toi tu sais ce que ça représente pour moi de le connaitre, plaida Angelica. Je t’en prie aide moi. »

Le pirate la suivit des yeux. Oui, il savait ce que cela représentait pour elle d’avoir enfin un père. Même si ce dernier était le plus cruel des pirates écumant les sept mers.

«  Et qu’est-ce que j’y gagne ? » Lui demanda-t-il avec un peu de brutalité.

Le visage d’Angelica se remplit de déception et le cœur de Jack se serra devant sa détresse.

«  Venez dans mes quartiers Sparrow. Nous y discuterons du prix. » Intervint brusquement Blackbeard.

 

Surpris, Jack lâcha la coupe qu’il tenait et Angelica se retourna vers Blackbeard.

«  Père, mais, mais depuis quand êtes-vous ici ?

- Assez longtemps pour savoir que tu n’es pas en mesure de négocier avec cet homme Angélica. Retourne à la barre.

- Oui Père, » murmura Angelica d’une voix contrite.

 

Shipwreck Cove,

 

Elizabeth grimaça en reconnaissant la salle du Conseil des Pirates et s’avança vers Teague.

«  Capitaine Teague ?

- Seigneur Swann, c’est un plaisir de vous voir de retour parmi nous.

- C’est Turner désormais et le plaisir n’est pas partagé, rétorqua la jeune femme.

- Dans ce cas pourquoi êtes-vous ici ? Nul ne vous y force que je sache ? »

 

Elizabeth prit une inspiration pour se calmer, l’affaire commençait mal.

«  J’ai vu Barbossa, inutile que je vous demande qui lui a dit où je me trouvais.

- Vous êtes Roi, vous seule pouviez prendre la décision que le Seigneur Barbossa attendait.

- J’ai refusé de faire retentir le chant, rétorqua Elizabeth.

- Je sais cela. Ce que j’ignore c’est la raison pour laquelle vous êtes ici. »

 

Elizabeth se troubla et s’approcha de Teague.

«  Je suis inquiète. Il s’est produit quelque chose d’étrange. »

Cette fois Teague la dévisagea avec intérêt.

«  Quel genre de chose ?

- Et bien, sur le moment, je me suis dit que j’avais rêvé mais,

- Mais ?

- Il s’agit de Will. »

 

Le visage de Teague se referma.

«  La Confrérie des Pirates ne se mêle pas de ce qui concerne le Hollandais Volant.

- Je vous en prie, écoutez-moi. Peu après que Barbossa soit venu me voir, je me suis réveillée en pleine nuit.

- Je peux vous indiquer une excellente potion pour empêcher ça.

- Cessez de vous moquer de moi. Ordonna Elizabeth. Si je me suis réveillée c‘est parce que j’ai eu la sensation que, que quelque chose était arrivé. Lorsque j’ai écouté le cœur de Will, il ne battait plus.

- Il ne battait plus ???

- Oui mais il est reparti, seulement, je me suis renseignée et depuis ce jour, personne n’a vu le Hollandais Volant, expliqua Elizabeth d’une voix angoissée.

- La plupart de ceux qui le voient ne sont justement plus en mesure de le raconter. Observa Teague.

- Vous ne comprenez pas ! Il y a toujours un ou deux survivants pour raconter ce qu’il a vu, mais là plus rien… Alors, je me suis souvenue de ce que Barbossa m’avait dit, que des navires disparaissaient… »

 

Teague fixa le visage dévoré par l’angoisse d’Elizabeth.

«  Et vous êtes venue me voir pour savoir si je savais quelque chose.

- J’ai pensé qu’après mon refus de l’aider Barbossa était revenu vous voir.

- Il est venu en effet, mais il n’est plus ici.

- Où est-il allé ?

- Je l’ignore. »

 

Elizabeth mordit nerveusement sa lèvre inférieure et le fixa.

«  Capitaine Teague, je ne sais plus quoi penser. J’ai peur qu’à cause de mon refus quelque chose soit arrivé à Will, mais je ne peux pas exposer la Confrérie à une nouvelle guerre face un ennemi que nous ne connaissons même pas ! »

Teague posa sa guitare et s’approcha d’elle, la sentant prête à fondre en larmes.

«  Vous avez agi pour le mieux, Roi de la Confrérie. Les pirates ne sont pas des soldats. Des navires mouillent ici chaque jour avec des nouvelles, attendez celles-ci avant de prendre une décision. »

Elizabeth leva un regard reconnaissant sur le Gardien et il sourit.

«  Il y a une chambre libre au bout du couloir, ce n’est pas le luxe auquel vous avez été habituée mais le matelas est bon et on peut y faire une bonne flambée. »

Elizabeth sourit légèrement.

«  J’ai tourné le dos à mon ancienne vie il y a bien longtemps maintenant Capitaine Teague. J’accepte votre hospitalité et vous en remercie.

- Ne me remerciez pas, c’est prévu dans l’article 36 alinéa 78 du Code. Le Roi des Pirates peut résider à Shipwreck Cove aussi longtemps qu’il le souhaite. »

Elizabeth rit tristement et posa sa main sur l’épaule de l’homme.

«  Je vous remercie quand même. »

 

Songeur, Teague regarda la jeune femme s’éloigner d’une démarche mal assurée. Il espérait qu’il avait fait le bon choix en omettant de révéler ce qu’il savait à Elizabeth. Mais d’un autre côté, la jeune femme avait raison, une nouvelle guerre serait désastreuse pour la piraterie et il était bien décidé à tout faire pour l’empêcher…

 

Le Queen Anne’S Revenge

 

«  Quelle autorité, j’ai jamais réussi à la faire obéir comme ça, plaisanta Jack à l’adresse de Blackbeard.

- Epargnez moi vos bouffonneries Sparrow et suivez-moi, je n’ai pas de temps à perdre.

- Ah oui c’est vrai, le temps t’es compté l’ami pas vrai ? »

Blackbeard inspira et se maitrisa à grand peine. Tuer Jack Sparrow était tentant mais avec le pirate on était jamais à l’abri d’une entourloupe.

 

Les deux hommes avancèrent sur le pont et Jack grimaça à la vue de Philip, inconscient sur le mat.

«  Il est mort ?

- Non je ne crois pas

- Et qu’est ce qu’il a fait pour…

- Angelica m’a demandé de l’épargner parce que c’était un homme de Dieu, j’ai jugé bon de l’aider à se rapprocher de son Dieu » Répondit Teach avant d’ouvrir la porte d’une cabine.

 

Jack siffla entre ses dents.

«  Le grand luxe. Commenta-t-il. Pourquoi avez-vous besoin de la Fontaine ? »

Blackbeard s’assit et le fixa.

«  Il existe une prophétie qui dit que je trouverais la mort de la main d’un homme à la jambe de bois. J’ai besoin de la Fontaine de Jouvence pour la déjouer.

- Et pourquoi vous aiderais-je ? Je veux dire outre le fait que vous me retenez prisonnier de votre navire. »

Blackbeard sourit et posa une bouteille devant Jack. Ce dernier le regarda sans comprendre.

«  Y’a même pas de rhum dedans, juste un bateau.

- Regardez le mieux Sparrow. »

 

Jack obéit et ses yeux s’écarquillèrent.

«  Le Black Pearl ! Mais qu’est-ce que le Black Pearl fait dans une bouteille ? 

- Je l’y ai mis.

- Mais sortez-le de là !! » Paniqua Jack.

 

Blackbeard sourit de sa réaction et ramena la bouteille vers lui.

«  Dès que vous m’aurez aidé à trouver la Fontaine, le Black Pearl sera à vous. »

Jack caressa le navire du regard puis leva les yeux vers Blackbeard.

«  Et Angelica ?

- Angelica ?

- Que comptez-vous faire d’elle ?

- Que représente-t-elle pour vous Sparrow ?

- Rien du tout. S’empressa de répondre le pirate.

- Dans ce cas, vous n’avez pas besoin de le savoir. Alors Sparrow que décidez-vous ?

- C’est d’accord. » Accepta le pirate.

 

Blackbeard lui lança un regard satisfait. Finalement, Sparrow n’était pas si coriace qu’on le disait….

Chapitre 4                                                                                               Chapitre 6

Écrire commentaire

Commentaires : 48
  • #1

    emeline (mercredi, 07 décembre 2011 18:12)

    la suite

  • #2

    JessSwann (mercredi, 07 décembre 2011 18:29)

    Lol et bien euh c'est ce qu'on appelle un commentaire bref, la suite mercredi prochain

  • #3

    emeline (jeudi, 08 décembre 2011 21:12)

    pourquoi mercredi ? :(

  • #4

    emeline (jeudi, 08 décembre 2011 21:19)

    ce que il y aura du jack/lizie ?
    vite vite vite vite je ne tien plus
    pourquoi tu mes autant de temps à mettre en ligne les fictions ?

  • #5

    JessSwann (jeudi, 08 décembre 2011 21:20)

    Lol parce le Mercredi est le jour de MAJ et que j'ai besoin de temps pour écrire les chapitres, plus que vous n'en mettez pour les lire, là moi je dois écrire le 8

  • #6

    emeline (jeudi, 08 décembre 2011 21:21)

    est ce que

    je corrige ma faute

  • #7

    emeline (jeudi, 08 décembre 2011 21:21)

    aaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa

  • #8

    JessSwann (jeudi, 08 décembre 2011 21:22)

    Et pourquoi je mets autant de temps : écrire prend du temps, relire prend du temps. Par ailleurs je travaille mes 35h00 par semaine, donc j'écris quand je peux, y 'a pas de mystère

  • #9

    JessSwann (jeudi, 08 décembre 2011 21:23)

    Et oui il y aura du Jack/Lizzie

  • #10

    emeline (jeudi, 08 décembre 2011 21:23)

    jack/lizie oui ou non ?

  • #11

    emeline (jeudi, 08 décembre 2011 21:24)

    youpiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii :)

  • #12

    JessSwann (jeudi, 08 décembre 2011 21:25)

    Mais pas maintenant.... dans quelques chapitres encore

  • #13

    emeline (jeudi, 08 décembre 2011 22:10)

    oh non

  • #14

    JessSwann (jeudi, 08 décembre 2011 22:16)

    Lol et si :)

  • #15

    Lester (vendredi, 09 décembre 2011)

    Tant mieux :) Il y a trop de lizie pas assez de Angie. Encore super le chapitre. À mercredi prochain :P J'ai été occupé ce mercredi et je n'ai pas pu lire ce chapitre la journée même

  • #16

    JessSwann (vendredi, 09 décembre 2011 08:57)

    Merci Lester, en vérité dans cette fic il y en aura pour tout le monde : du Jack/Lizzie, et du Jack /Angie
    A mercredi :)

  • #17

    emeline (vendredi, 09 décembre 2011 20:18)

    je proteste , pas mercredi :(

  • #18

    JessSwann (vendredi, 09 décembre 2011 21:06)

    Alors Emeline, je vais t'expliquer.
    Je ne publie que le mercredi parce que je n'ai matériellement pas le temps d'écrire tous les jours. Je rappelle que je travaille à temps plein, que j'ai une maison à entretenir, un conjoint qui souhaite me voir ( et réciproquement) deux chats, bref une vie. Donc c'est un chapitre par semaine pas plus et en toute objectivité c'est déjà beaucoup plus régulier que ce que propose la plupart des auteurs. Donc voilà que tu regrettes qu'il n'y ai qu'un chapitre par semaine, je le comprends cependant faut aussi bien que tu saches que ce que tu lis en 5 minutes, je passe 3 ou 4 heures à l'écrire. Donc voilà c'est flatteur que tu sois si pressée cependant je dirais : " tout vient à point à qui sait attendre" :)

  • #19

    emeline (vendredi, 09 décembre 2011 23:07)

    je voulais aussi te demander pourquoi tu n'écrit plus de OS sur jack / lizzie

  • #20

    JessSwann (vendredi, 09 décembre 2011 23:19)

    J'en écris toujours, je publie peu à peu, pour le reste bah toujours pareil écrire prend du temps,je tente de contenter tout le monde donc j'ai 2 fic en cours et un OS par semaine soit : 1 Jack/Angie, 1 Jack/Liz, 1 autre couple et 1 Divers par mois.
    J'ai publié l'OS Sparra de Novembre, j'en publierai un en Janvier et ainsi de suite. Voilà ma réponse c'est toujours la même :) Par ailleurs je suis un des auteurs qui publie le plus et me mettre la pression franchement ça me décourage :(

  • #21

    JessSwann (samedi, 10 décembre 2011 09:18)

    Donc pour résumer c'est un chapitre par semaine de chacune des deux fics et un OS par semaine donc un sparra par mois.
    En sachant que là j'ai plus beaucoup d'avance dans mes chapitres, donc qu'il y aura peut être une interruption d'une semaine pendant les fêtes. Voilà :)

  • #22

    AngelicaCruz (dimanche, 08 janvier 2012 21:22)

    "si j’avais à choisir entre ta sœur et ton chien, je choisirai le chien " , je pense pas que cette phrase devrait se trouver dans ce chapitre. Angelica n'a aps encore été abandonnée par Jack. un trés bon chap de toute façon

  • #23

    JessSwann (dimanche, 08 janvier 2012 21:37)

    Ah si justement crois moi, elle n'est pas dite au hasard, elle prépare à la suite, quand à la suite, je ne suis pas forcément le déroulé de OST :)

  • #24

    AngelicaCruz (lundi, 09 janvier 2012 20:56)

    Plus que mieux ! Donc Jack n'abandonne pas Angelica une deuxiéme fois ? Je préfére cette fiction plutot que OST

  • #25

    JessSwann (mardi, 10 janvier 2012 08:01)

    Alors pour l'instant, Jack ne semble pas abandonner Angie, merciii pour cette fic plus que OST mais je vais vite m'écarter d'OST lol

  • #26

    AngelicaCruz (mardi, 10 janvier 2012 20:49)

    Ah, c'est mieux je trouve

  • #27

    JessSwann (mardi, 10 janvier 2012 21:48)

    Lol j'ai dit "pour l'instant" mdrrr

  • #28

    AngelicaCruz (mercredi, 11 janvier 2012 13:32)

    Je parle du fait quz cette fic soit différente de OST qaund je dis c'est mieux

  • #29

    JessSwann (mercredi, 11 janvier 2012 22:31)

    Ah bah si c'était pareil ça serait pas "intéressant" lol

  • #30

    AngelicaCruz (samedi, 14 janvier 2012 20:59)

    C'est vrai mais bon ce que je veux dire c'est que je préfére la realtion entre Angelica et Jack dans ta fic

  • #31

    JessSwann (dimanche, 15 janvier 2012 10:37)

    Ahhh attend tu n'as pas encore tout vu mdrrr :)

  • #32

    Ladypirate (jeudi, 19 janvier 2012 01:28)

    Lizzie le retour !! Elle va se rendre compte que la piraterie lui manque tout de même :)vivement qu'elle retrouve Jack et Angie :)
    La réplique sur la sœur et le chien me fait toujours autant rire lol et Gibbs "Mais je ne suis pas gros" XD
    J'adore la réaction de Jack devant le Pearl, il se met à paniquer, c'est mignon ^^
    J'aime beaucoup cette version d'OST :D

  • #33

    JessSwann (jeudi, 19 janvier 2012 10:13)

    Lol Lizzie est très très importante dans cette fic comme tu le verras
    Bah Gibbs est quand même gros, contente que tu aimes la réaction de Jack, certains lecteurs l'ont trouvée trop cool en fait :)

  • #34

    AngelicaCruz (lundi, 23 janvier 2012 21:57)

    @ LadyPirate: je suis d'accord avec ce que tu dis,Milady

  • #35

    JessSwann (lundi, 23 janvier 2012 22:38)

    euhhh je vous laisse parler entre vous :)

  • #36

    AngelicaCruz (mardi, 24 janvier 2012 20:35)

    désolée mais ça ne donne pas la réponse de Ladypirate, Jess

  • #37

    AngelicaCruz (mercredi, 01 février 2012 20:54)

    j'ai pas encore tout vu mais bon jre n'ai tjr pas changé d'idée j'aime mieuxa relation de Angelica et de Jack ds cette fic

  • #38

    JessSwann (mercredi, 01 février 2012 21:09)

    Ah contente que la relation te plaise, je ne sais pas si ça durera mais je tente au moins de faire une "vraie" relation, dans le sens travaillée :)

  • #39

    AngelicaCruz (vendredi, 03 février 2012 20:33)

    pour être travaillée elle l'est

  • #40

    JessSwann (vendredi, 03 février 2012 21:07)

    Tant mieux c'est le but !

  • #41

    AngelicaCruz (samedi, 04 février 2012 11:14)

    des fois il faut bien réfléchir pour essayer de la comprendre

  • #42

    ߣΛCKĦ£ΛЯŦ (mardi, 09 octobre 2012 22:32)

    « Une bien vilaine blessure que vous avez là. »

    Les joues marbrées de colère, Héléna se retourna.

    « Reluquer ceux qui se changent fait aussi partie du quotidien d’un marin ?

    - Quand c’est une femme oui. » Répondit Barbossa.
    MDRRR là je le reconnais bien

  • #43

    JessSwann (mardi, 09 octobre 2012 22:39)

    Lol bah en même temps il reste un homme mdrrr

  • #44

    ߣΛCKĦ£ΛЯŦ (mardi, 09 octobre 2012 22:51)

    THE Barbossa mdr

  • #45

    JessSwann (mercredi, 10 octobre 2012 09:25)

    Lol les fans de Barbossa tssss mdrrr

  • #46

    ߣΛCKĦ£ΛЯŦ (mercredi, 10 octobre 2012 21:13)

    bah quoi ? mdrr

  • #47

    JessSwann (mercredi, 10 octobre 2012 21:16)

    Bah quand y'en a trop .... lol

  • #48

    ߣΛCKĦ£ΛЯŦ (jeudi, 11 octobre 2012 12:35)

    mdrrr